SOYEZ PRÊTS
Tous les signes sont là, si vous ne le voyez pas et si vous ne le vivez pas, c’est que vous n’avez pas à le vivre. Mais ça ne changera rien à ce qui va se produire sur terre. C’est irrémédiable, irrévocable et c’est maintenant. O.M.A.

15 septembre 2017

Témoignage d'un rescapé de secte - Troisième partie

Pour mieux comprendre de quoi je parle dans ce texte, je vous propose de lire la première et la deuxième partie de ce témoignage.

On nous a toujours fait croire que le gourou de notre secteur, appelé par les membres de la secte "chef d'état", ou "président", se situait tout en haut de la chaine de commandement, qu'il trônait au sommet de la structure hiérarchique pyramidale du pays et qu'il avait tout pouvoir pour gouverner. C’est un mensonge. 

Celui que l’on nous montre comme dirigeant n’est rien de moins qu’une marionnette qui répond aux ordres de ses maitres, et qui a été placé là pour jouer un rôle et donner aux membres un sentiment de démocratie. Aux yeux de tous, le gourou se trouve au sommet de la seule et unique pyramide du pouvoir mis en place, alors qu’il existe en réalité une autre pyramide, cachée, qui elle exerce la véritable domination sur terre.

Une structure architecturale a d’ailleurs été érigée à Paris pour symboliser cette double organisation secrète, et peut être visitée par quiconque au musée du Louvre. C’est d’ailleurs par ironie, comme ils ont l’habitude de le faire parce qu’ils nous prennent pour des débiles, persuadés que nous ne comprendrions pas, que le nouveau gourou du secteur France a célébré son investiture devant celle-ci.




Comme on peut le voir sur les images, il y a une pyramide visible au regard de tous, qui se trouve à l’extérieur, puis il existe une deuxième pyramide, cachée dans le sous-sol, qui représente une hiérarchie secrète. La troisième pyramide tout en bas et plus petite que les autres, presque insignifiante, représente le Maitre.

Contrairement à ce que pourrait penser la majorité des gens à propos des intentions de cette gigantesque secte, il ne s’agit pas principalement de pouvoir et d’enrichissement, ça, ça fait seulement partie du jeu, comme la compétition aussi, mais il s’agit exclusivement de prédation et  d’asservissement afin d’enfermer les consciences dans un monde matériel régit par la dualité, à l’aide de croyances, de mensonges, de désinformation et de manipulations de manière générale. Et celui qui pense qu’un pays est exempt de cette domination parce qu’il est gouverné par un gourou qui fait bonne figure et déblatère des gentillesses et de bonnes promesses à tout bout de champ se trompe du tout au tout. Il n’y a pas un seul dirigeant, pas un seul pays au monde qui n’est pas impliqué (n’allez donc surtout pas croire un président russe qui va promettre de démasquer et mettre à bas le nouvel ordre mondial, il ne fait que jouer un rôle).

Celui qui vit sa vie « normalement », c’est-à-dire qui travaille, qui fonde une famille, qui va à l’église et qui surtout ne remet jamais rien en question, et surtout pas l’autorité, est quelqu’un qui est endormi et piégé par la secte, et qui n’a absolument aucune idée de ce qui se trame autour de lui. Il ignore qui commande, il ignore pourquoi il est là, il ne sait pas non plus dans quel monde il vit, ni même qui il est lui-même. C’est pas seulement un mouton, qui fait tout ce qu’on lui dit sans poser de questions, c’est pire que ça, c’est un mouton lobotomisé, un zombie, une marionnette.

Pour faire court, vous n'êtes pas qui vous croyez être et vous n'êtes pas là où vous croyez vous trouver, et cet état d'ignorance a été entretenu dans le plus grand secret depuis des millénaires par un groupe d'individus dont l'humanité ignore totalement l'existence. Ces personnes - des initiés privilégiés qui connaissent les tenants et les aboutissants de cet enfermement, et qui obéissent directement à la volonté du Maitre (mais je ne vais pas vous parler de lui maintenant, ça risquerait de nuire à votre écoute et votre attention) - ont tous pouvoirs pour maintenir fermement les êtres humains dans la méconnaissance de ce qu'ils sont, et ce par tous les moyens.

Depuis des siècles ces personnes, cette "élite", se divisent en diverses factions autour du globe et forment ce que l'on appelle des "sociétés secrètes", afin de recruter et former des "agents" qui occuperont une place importante et influente dans la société, quelle qu'elle soit dans le monde, pour pouvoir agir et contrôler l'information à tous les niveaux: médiatiques, politiques, économiques, de la santé, etc., pour orienter et maintenir l'humanité dans un état d'abrutissement général.

Chaque pays ou continent – sans exception – est donc secrètement dirigé par une de ces factions.

Ces sociétés secrètes ne le sont plus vraiment aujourd'hui, car leur existence a été révélée depuis quelques années déjà, que ce soit les Illuminatis, les Bilderbergs, le Bohemian Grove, la commission trilatérale, les Skull and Bones, les francs-maçons, les rosicruciens, etcétéra, tout le monde en a entendu parler, mais personne ne sait vraiment quel est le but réel et concret de ces groupuscules, et la plupart des personnes sur terre ne prennent pas ces organismes pour une réelle menace, ne lui offre même pas une quelconque sérieuse attention, la raison en est simple: tout a été fait pour que cela aille dans ce sens. Je crois d'ailleurs qu'il existe une expression connue qui pourrait ornementer cette technique: "la plus grande ruse du diable a été de faire croire qu'il n'existe pas".

Eh bien c'est la même chose avec les sociétés dites secrètes, et c'est pareil pour tous sujets sensibles qui sont sensés rester secrets, tels que nos origines, les extraterrestres, la spiritualité (la vraie, pas les religions), les dimensions, la vie après la mort, etc., tout est ridiculisé, détourné, désinformé, de faux travaux "scientifiques" sont exécutés à des fins de tromperie et de persuasion, et ceux qui s'approchent un peu trop de la vérité sont soit tués ou discrédités. De nos jours, le meurtre étant devenu de plus en plus difficile à cacher, le terme de complotiste (ou conspirationniste) est alors devenu très répandu, en faisant bien sûr en sorte que cela envoie à l'humanité l'image d'un être mentalement dérangé, qui porte un chapeau en aluminium, barbu, qui pue, et qui vit dans la cave de la maison de sa mère, la plupart du temps devant son ordinateur... en caleçon.

Tout est fait dans ce monde pour qu'un idéal comportemental, pour qu'une seule façon de penser, de parler ou d'agir soit implanté et automatisé en chaque être humain, et pour que celui qui dévie de cette "ligne de conduite" soit aussitôt rejeté. C'est simple: c'est marche ou crève. Et n'allez surtout pas croire que parce qu'il existe différents partis politiques, différentes façons d'ameublir son appartement ou différents goûts culinaires ou artistiques, ou n'importe quoi d'autre qui pourrait vous faire penser que vous avez des idées différentes aux autres, que vous pouvez vous placer ou vous croire en dehors de la pensée unique, en dehors de l'objectif fixé par le Maitre. Tant que vous ne remettez pas tout en question, jusqu'à votre propre existence en ce monde, vous êtes piégés.

Alors pour se faire, comme je l'ai déjà expliqué dans la première partie de mon témoignage, ils vous endoctrinent dès la naissance. Ce n'est pas très compliqué, les enfants sont de véritables éponges mémorielles totalement naïves qui acceptent tout ce qu'on veut leur faire croire. Le plus dur est de maintenir le mensonge durant toute une vie. En fait, ce n'est pas que ce soit dur, c'est plutôt délicat, car c'est une technique qui doit être extrêmement fiable et doit rester cachée sur plusieurs générations.

Des stratégies ont alors été mises en place, avec pour commencer l'éducation de l'être humain, que l'on a rendu obligatoire pour que personne n'y échappe, et qu'on essaie encore aujourd'hui de forcer dans les pays qui ne disposent toujours pas de ce mode de contrôle des populations, en construisant des écoles sous couvert d'aide aux enfants défavorisés. Car oui, ça fonctionne toujours comme ça avec eux, ils feront toujours croire à une aide humanitaire ou à une action philanthropique pour imposer leur mode de vie aux autres ou pour implanter leur contrôle. C'est infaillible et le monde entier approuve, enfin, celui que est déjà endoctriné, ceux qui se font envahir, ils n'ont pas trop le choix. De temps en temps, on leur lâche un virus mortel et ensuite on leur explique que s’ils avaient eu des écoles, ils auraient des scientifiques et des médecins pour parer aux maladies... enfin, c'est juste un exemple des multiples moyens de persuasion que l'élite utilise pour arriver à ses fins.

D'ailleurs, à propos des virus, on vous a fait croire que malgré l'âge avancée de la terre, de nouveaux virus soi-disant inconnus émergeraient de temps à autres, que la nature évoluerait pour s'adapter aux dégâts causés par la surpopulation humaine, ou ce genre de conneries. Regardez, rien que dans le siècle qui vient de s'écouler, on a vu apparaitre le SIDA, Ébola, la grippe Aviaire H1n1 (et ses autres variantes) ou Zika, entre autres nouvelles maladies que je ne me fatiguerai pas à énumérer et qui, cela dit en passant, sont toutes brevetées par des sociétés privées anglaises et américaines. C'est pas rien quand même! Si on devait croire ce que disent les scientifiques, alors la nature veut notre peau, c'est carrément une déclaration de guerre!

Mais blague à part, on vous dit que les chercheurs font tout ce qu'ils peuvent pour trouver des solutions et créer des vaccins ou des antidotes, qu'ils s'organisent pour lutter contre les maladies et sauver l'humanité. Vous y croyez vous? Ben oui, fatalement... Mais regardez simplement comment s'appelle l'organisation américaine chargée de lutter contre les maladies: elle s'appelle le CDC (Center of Disease Control), le centre de contrôle des maladies. Ça ne vous saute pas aux yeux? Le contrôle des maladies! Ils ne veulent pas les éradiquer, ils veulent les contrôler! Mais qui veut contrôler des maladies à part quelqu'un qui veut les utiliser comme bon lui semble? Rien que le nom de leur organisation trahit leurs intentions.

C'est comme les centres de traitement du cancer en France, certains s'appellent maintenant les centres Anti-cancéreux (voir ici), pas anti-cancer… anti-cancéreux ! Ils n'arrivent même plus à cacher qu'il s'agit d'un centre pour se débarrasser des personnes atteintes du cancer!

Capture d'écran de la bibliothèque numérique de droit de la santé et d'éthique médicale
Mise à jour le 07.10: et voilà encore, je viens de tomber sur article du site sciencesetavenir.fr qui parle d'anticancéreux pour citer les médicaments qui traitent (ou sont censés traiter) le cancer. Mais comment on peut avaler un médicament qui dans son appellation vous condamne à mort?


Mais la plupart des gens ne voient que ce qu'ils veulent voir et se laissent bercer par la douce musique des promesses de l'autorité scientifique et gouvernementale. Tout n'est que poudre aux yeux.

Pareil pour les vaccins, on vous oblige à vous faire vacciner sous prétexte d'éradication, mais c'est totalement faux, la maladie n'est pas éradiquée, même si elle n'est plus active au sein de la population elle est stockée dans les frigos sécurisés des organisations de recherche virales et bactériologiques de chaque puissances mondiales, prêtes à être déployées à tout moment, et utilisées pour créer des variantes plus résistantes à des fins de conflits ou de soi-disant stabilité politique, comme l'arme nucléaire en somme. Non, la vaccination cache bien sûr une intention de s'enrichir, mais aussi dans certains vaccins un moyen de propager des produits capables de provoquer des effets à grande échelle, quels qu'ils soient. Mais je m’égare… revenons à nos moutons, et c’est le cas de le dire.

L’éducation est aussi un mot particulièrement clair quant à son intention, mais que l’on a tendance à accepter aveuglément parce que ça fait trop longtemps qu’il existe et que l’on a banalisé avec le temps. Pourquoi vouloir éduquer sinon pour imposer à l’autre sa façon de voir,  pour propager ses propres croyances ou des croyances établies, et l’empêcher de vérifier par lui-même autre chose que ce qui lui est inculqué (et si c’est le cas, lui prouver par tous les moyens qu’il se trompe) ? Éduquer, c’est donc favoriser la croyance (par les livres ou les ouï-dire) plutôt que l’expérience ; et enfin, éduquer c’est priver un être de se développer par lui-même. L’éducation est donc un acte de prédation extrêmement dangereux, puisqu’il s’exerce lors du plus jeune âge, et peut être comparé à du « lavage de cerveau », qui se produit en masse depuis maintenant des siècles.

Lorsqu’on vient au monde, on ne se souvient plus de ce qu’on faisait avant, et c’est justement fait exprès.

Ceux qui nous ont enfermé dans ce monde, puis dans cette secte, on crée génétiquement le corps humain de telle façon que le moindre lien avec ce qui se passe en dehors de ce monde soit totalement coupé, de sorte à ce qu’aucun souvenir ne puisse surgir ou être remémoré. Je sais, ça semble complètement farfelu et tout droit sorti d’un livre de fiction, mais comme je vous l’ai dit avant, vous n’avez aucune idée dans quoi vous avez mis les pieds.

Du coup, sans souvenirs et munis d’un cerveau à la mémoire entièrement vierge, les enfants sont littéralement piégés et soumis à l’information qu’on leur impose en arrivant au monde. Au fil du temps et selon la hausse de la démographie dans le monde, tout a été organisé pour que l’éducation soit automatisée, mais surtout obligatoire et commencée le plus tôt possible.

Lors de ce formatage de masse, on soumet les enfants dès les premières années à l’autorité par différentes méthodes : punitions/récompenses, menaces, humiliations publiques, châtiments corporels…, puis on les entraine à exercer la délation et la compétition afin de les diviser. Ils seront ensuite accablés de travail pour que leur attention soit focalisée sur les informations données ainsi que pour les habituer à une vie de labeur et de devoirs, tout en les imprégnant de la croyance absurde qu’il faut travailler pour vivre.

Tout va être fait pour que l’être humain soit conditionné dès la naissance selon un modèle déterminé qui va l’emmener à passer son existence dans l’ignorance, la peur et la soumission. On a même été jusqu’à lui faire avaler que la domination était un comportement naturel, qu’il était normal qu’un être puisse être supérieur à un autre et que sans ça, l’humanité serait en péril… carrément. Et aujourd’hui, grâce à cette croyance, tout le monde trouve acceptable de se faire traiter comme un animal en laisse, que ce soit au travail, que ce soit par les dirigeants, en société ou même dans la famille, dans le couple. C’est accepté, parce que depuis le début on nous dit que c’est ça la Liberté.

Ça me fait penser à la série Game of Thrones que je regardais l’autre jour, les 7 saisons, et à chaque épisode on nous « rabâche » oh combien il est si honorable de plier le genou devant une personne qui se prétend supérieure, combien il est à la fois si glorieux et humble de se soumettre à l’autorité. Et c’est exactement à ça où je veux en venir :

Le conditionnement se poursuit et se maintient par les médias, quels qu’ils soient.

Si vous croyez que les films et les séries sont des supports de divertissements, d’amusements ou de passe-temps, vous vous fourrez le doigt dans le l’œil, et pas que jusqu’au coude, mais de façon à ce que ça ressorte par le trou de balle. Vous êtes complètement à côté de la plaque.

Vous avez tous remarqué depuis le temps que vous en regardez, que chaque histoire racontée dans les films ou les séries, que ce soit au cinéma ou à la télévision, comporte une morale, une idée générale ou un idéal commun que l’auteur a voulu communiquer à tous les spectateurs de façon plus ou moins évidente, plus ou moins cachée ou visible, et le plus drôle, c’est que vous êtes persuadés de l’avoir repéré avant les autres, d’avoir déjoué le piège du conditionnement qu’on a voulu vous infliger à votre insu et que vous vous gardez bien de croire à ces foutaises. Que vous avez gagné. Ben non, en fait vous l’avez dans l’os, vous n’avez strictement rien vu venir et vous êtes encore plus conditionnés qu’avant.

Dans chaque histoire que vous regardez, on renforce les croyances qu’on vous a implanté dans votre enfance en les répétant à outrance. Et ce sont des choses que vous pouvez prendre au premier abord comme totalement ordinaires, voire insignifiantes, mais qui en réalité sont le fondement du monde illusoire dans lequel vous êtes enfermés, et que vous considérez comme réel.

Par exemple, on va vous rabâcher – et là c’est pas entre guillemets parce que c’est vraiment ce qu’il se passe – que le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée, qu’il faut manger à heures fixes, qu’il faut boire au moins un litre et demi d’eau par jour et consommer je ne sais combien de fruits et légumes, on va vous dire qu’il faut se marier et faire des enfants, que la famille est ce qu’il y a de plus sacré, qu’il faut travailler pour vivre, qu’il faut avoir telle ou telle tenue vestimentaire ou apparence physique pour être accepté, que la hiérarchie est capitale, qu’il faut avoir du respect pour l’autorité, qu’il n’y a pas de vie sans structure sociale, etcétéra, etcétéra. En somme, on est influencé à chaque fois qu’on regarde un écran sur notre façon de parler, notre façon de nous nourrir, notre façon de nous habiller ou de nous comporter, tout est minutieusement calculé pour être inlassablement répété en chaque occasion.

Et ce ne sont que les croyances les plus banales on va dire, importantes mais banales, parce qu’après il y a les autres, celles qui font la différence : on va vous faire croire que vous êtes le corps physique et que la conscience est générée par le cerveau, et qu’après la mort du corps, la conscience s’éteint, on va vous faire croire que la vie après la mort n’existe pas, et si un film parle du contraire, vous faire croire alors qu’il s’agit de science-fiction, on va vous faire croire qu’on est seuls dans l’Univers, et que si on ne l’est pas, les extraterrestres sont hostiles, on va vous faire croire que la police est là pour protéger et servir, et qu’elle résout n’importe quelle énigme dans un délai très court, on va vous faire croire que l’autorité et ses dirigeants sont là pour vous servir et que ce sont des gens honnêtes et voués aux autres, on va vous faire croire que pour la sécurité de tous, l’espionnage, la restriction des libertés individuelles, la torture et le contournement des lois protégeant les individus est parfois nécessaire, on va vous faire croire au patriotisme, au « devoir civil » de voter, au port d’arme qui peut sauver des vies, aux médias d’informations honnêtes, bref, tout un tas de croyances inverses à la réalité qui ne servent qu’un but : alimenter et assurer l’existence et la pérennité de ce monde factice, de cette matrice, tout en vous éloignant de la Vérité.

Alors oui c’est sûr, vous pouvez très bien dire que ça ne vous touche pas et que ça ne change rien dans votre vie, mais en réalité vous n’en êtes pas conscient. La répétition des informations les plus anodines qui soient finit toujours par provoquer l’acceptation de ces informations en les intégrant comme vraies, réelles. Même si vous n’êtes pas d’accord. En partant de ça, c’est la porte ouverte à toutes les fenêtres comme dirait l’autre, et ceux qui contrôlent l’industrie du cinéma en profitent au maximum et insèrent dans chaque image le plus d’informations possibles qu’ils jugent nécessaire au conditionnement humain, selon l’objectif établit par l’élite.

Ensuite, il y a les médias de l’information qui, comme vous le savez, ne sont pas autonomes et privés comme on veut nous le faire croire, encore, mais qui sont strictement contrôlés par les agences de renseignements des plus grandes puissances mondiales (comme la CIA, la DGSE, le BND, le MI6, etc.). L’information propagée peut servir différents objectifs selon comment elle est diffusée, mais est généralement appliquée de façon à ce que cela dissimule complètement les intentions et les actions des dirigeants, sans parler de l’élite qui elle, demeure dans l’ombre et la méconnaissance totale du public.

D’ailleurs à ce sujet, vous avez dû remarquer depuis longtemps que l’élite qu’on vous présente dans les médias ne représente en rien la véritable élite qui dirige ce monde. Vous pouvez regarder le classement « Forbes » (voir ici), qui s’adresse visiblement à un public endormi en présentant des personnalités publiques que l’on sait milliardaires, mais qui ne sont là que pour cacher l’existence des vrais puissants de ce monde, dont la fortune va bien au-delà des quelques milliards des soi-disant nantis qu’on a mis au-devant de la scène. Il existe des dynasties asiatiques, des rois du pétrole (cheikhs, sultans, etc.), des mafieux ou des personnalités comme Rothschild ou Rockefeller qui font partie de ces superpuissants et qui n’apparaissent sur aucun classement. Ce n’est pas par hasard.

Tout comme pour les films, les informations sont à comprendre de façon inversée :

Par exemple, lorsqu’un média affiche en titre « Washington désire renouer les liens avec Moscou », il faut comprendre : « les USA veulent la guerre avec la Russie ». Si vous en voyez un qui dit « nous voulons une France unie », vous voyez ce que ça donne. La seule unité qui compte pour ces gens-là c’est celle qui se trouve dans leur porte-monnaie. Et c’est valable pour toute information concernant la politique, le terrorisme, l’économie ou les sondages, mais aussi dans certains cas au niveau des informations scientifiques concernant les vaccins, le cancer, le SIDA, la grippe, etc., ou concernant tout ce que peut déclarer la NASA. Tout est à inverser ou même carrément à ignorer, car il s’agit aussi très fréquemment de désinformation, de mensonges volontaires pour induire la population dans l’erreur.

Un autre exemple, si les médias parlent d’un acte terroriste commis sur la population, alors vous pouvez être sûr que c’est commandité par l’élite, couvert par le gouvernement et relayé par de la désinformation, et qu’il s’agit d’une opération visant d’une part à placer les citoyens dans la peur, et d’autre part à créer par la suite des mesures et des lois qui entravent les libertés individuelles et procurent ainsi plus de contrôle sur ces derniers. Le contrôle total, et la soumission par la peur c’est l’objectif. Et plus sérieusement, quel genre de terroriste espère faire passer un message en s’en prenant à des personnes au hasard, des inconnus qui n’ont aucun pouvoir et strictement rien à voir avec les décisions politiques ? Vous avez remarqué ? Les dirigeants ne sont jamais la cible de quelque attaque que ce soit (à part dans les films), et ils ne le seront jamais. Ça aussi c’est aussi évident qu’un nez au milieu de la figure, mais y a personne pour remettre la parole des médias en question.

Les médias trafiquent l’information depuis qu’ils existent et ne servent que les intérêts de l’élite afin de manipuler l’opinion publique. Ils mentent, ils inventent des histoires et vont même jusqu’à trafiquer des photos, faire des montages vidéos et de fausses interview pour obtenir une réaction précise au sein de la population, et un résultat précis au niveau politique. Rien n’est vrai. Et depuis que certains se réveillent et commencent à chanter un tout autre son de cloche sur internet, les médias officiels sont alors les premiers à les pointer du doigt pour les traiter de menteurs (fake news) et de complotistes, alors qu’ils font ça eux-mêmes depuis des décennies. Et c’est plutôt normal : ils n’apprécient pas du tout être démasqués.

A suivre… peut-être…