SOYEZ PRÊTS
Tous les signes sont là, si vous ne le voyez pas et si vous ne le vivez pas, c’est que vous n’avez pas à le vivre. Mais ça ne changera rien à ce qui va se produire sur terre. C’est irrémédiable, irrévocable et c’est maintenant. O.M.A.

4 septembre 2017

O.M. AÏVANHOV – PARTIE 4 – 28 AOÛT 2017


Alors, continuons.

Question : nous sommes, pour certains, tributaires de comportements psychiques ou émotionnels liés à nos anciennes expériences professionnelles. En complément des Théophanies, les temps étant comptés, y a-t-il un protocole à pratiquer pour faire disparaître définitivement les mémoires encombrantes qui n’ont pas été vues et qui sont liées à ces comportements ?

Non. En fonction de ce que j’ai dit, si tu retravailles sur les mémoires, sur la causalité, tu retombes dans l’action-réaction. Ce n’est pas depuis la personne que tu peux stabiliser ce qui est vécu au sein des Théophanies, c’est en disparaissant de ta personne et en t’installant dans la Théophanie, c’est aussi simple que ça. Tout ce que à quoi vous allez vous opposer aujourd’hui va se renforcer, tout ce que vous voulez voir disparaître va se renforcer, parce que quand vous voulez faire disparaître quelque chose en travaillant, que ce soit en énergétique, en psychologie, en médecine, je parle pas de votre corps dont il faut s’occuper mais quand quelque chose vous gêne sur l’écran de votre conscience, dès l’instant où vous vous en saisissez, vous ne pouvez pas être libres, c’est-à-dire que vous êtes accrochés, retenus par ce que vous voyez sur l’écran du connu. C’est aussi simple que ça.



Donc encore une fois, à travers cette question, erreur de positionnement, c’est-à-dire que les Théophanies sont vécues, la Liberté est vécue dans ce moment-là, et après, en revenant au sein de la personne, ce frère ou cette sœur s’aperçoit qu’y a des mémoires, effectivement, des habitudes comme je dis, qui sont toujours là. Tu ne peux pas, celles-là, les chasser par ta personne, il n’y a qu’en effaçant la personne (ça veut pas dire se supprimer), c’est-à-dire en t’installant définitivement dans l’Éternité, quoi que tu aies à faire au sein de la personne. Mais ne t’appuie pas, là aussi, sur ta personne pour résoudre une problématique de la personne, même si c’est lié aux habitudes matérielles ou comportements. J’ai été très… j’ai détaillé tout ça dans les premières questions donc je ne veux pas le redétailler, mais c’est exactement la même chose.

On continue.

Question : un rêve : en regardant le ciel avec des amis et j’ai vu comme un soleil avançant très vite. J’ai crié que c’était enfin le signe qu’on attendait, tout le monde a regardé et l’a vu. J’ai dit : « C’est le lion de la tribu de Judas » et ce soleil s’est transformé en lion. Très peu de personnes reconnaissaient ce signe. Une amie a dit que c’était un peu tôt pour elle car elle avait encore des choses à finaliser. J’étais fâché car elle attend aussi la Libération, mais c’était trop tôt pour elle…

Eh oui, vous voyez très bien ce que j’ai dit là-dedans. Avant que tu termines, peut-être, quelle est la question, vous voyez très bien, je vous disais que certains êtres voient Nibiru directement avec leurs yeux, c’est la vérité. Mais elle décrit une sœur qui dit qu’elle était pas prête. Vous voyez très bien qu’y a encore des frères et des sœurs, tout en ayant vécu les vibrations, et qui attendent la Libération, qui ne seront jamais prêts parce que la personne ne sera jamais prête. Elle a toujours quelque chose à faire : rencontrer un amour, finir l’éducation, préparer sa retraite… Mais tout ça, c’est des circonstances de la personne. Quelle était la question, d’ailleurs, là-dedans ?

… Il n’y pas de question.

Oui, alors ça confirme ce que je disais au tout début, c’est-à-dire que vous avez des frères et des sœurs qui voient : d’abord le Soleil est bleu, réellement et concrètement, et d’autres qui voient un corps à côté du Soleil. Ils l’inventent pas, c’est pas un trouble de la vision, ils le voient réellement parce que leur rétine, à ce moment-là, est prête à le voir, les yeux ouverts. C’est pas une vision du cœur, c’est une vision rétinienne, et vous êtes très nombreux à le voir de cette façon, comme le Soleil bleu d’ailleurs. Mais ne vous amusez pas à regarder le Soleil si vous n’avez pas cette transformation rétinienne qui s’est achevée, sans ça vous allez griller vos yeux, hein. Mais ceux qui peuvent le faire, ou même ceux qui de manière distraite s’aperçoivent qu’y a quelque chose à côté du Soleil, ils le voient réellement, ils ne l’ont pas imaginé.  

Donc je te remercie pour ce témoignage. Mais le témoignage de ta sœur prouve encore une fois que quoi que vous disiez, même ceux d’entre vous qui sont impatients et qui attendent avec espoir que Nibiru soit visible, je vous assure que si vous êtes dans l’attente aujourd’hui, vous serez terrorisés le moment venu, quoi que vous en disiez, parce ce que si vous attendez, ça veut dire que vous êtes encore inscrits dans la personne et je ne vous cache pas qu’au moment de l’Appel de Marie, même si vous êtes tout vibrants, ça sera un sacré choc.

Le Libéré vivant, celui qui a vécu l’Infinie Présence, celui qui vit de façon extensive et de plus en plus importante les Théophanies, n’attend rien. Il a suffisamment de choses à vivre, quelle que soit la simplicité de l’enfant dans laquelle c’est vécu, qu’à la limite ça ne représentera aucune gêne, l’Appel de Marie. Par contre, je vous assure que ceux qui sont en train de se débattre dans leur personne, en train d’essayer de trouver des protocoles, en train de méditer à longueur de journée ou de multiplier les exercices pour disparaître, vous risquez d’être fort terrorisés au moment de l’Appel de Marie. Celui qui vit sa vie de chaque jour, dans la Joie, sans se poser de questions, ne sera pas terrorisé parce qu’il est inscrit dans l’Instant Présent et donc dans l’Éternité. C’est ça qui se passe quand vous cherchez une date, quand vous redoutez, espérez ou déniez une date. C’est ça quand vous cherchez à expliquer, à résoudre, à combattre, quoi que ce soit en vous ou à l’extérieur de vous.

Mais bien sûr, je ne vous demande pas de croire à ce que je dis parce que tant que vous l’avez pas vécu, il ne sert à rien de le croire. Or rassurez-vous, les circonstances de vos vies, comme je l’ai dit, pour chacun de vous, sont les plus adéquates pour vivre votre liberté. Que vous soyez en train de mourir dans un lit, que vous soyez en train de trouver la flamme jumelle, de changer de lieu de vie, de perdre un travail, une maison, un parent, c’est exactement ce qu’il vous faut pour vivre la Liberté.

Allez, on continue parce que je crois que j’ai débordé l’horaire.

… et dans ce rêve, je me suis réconciliée avec une amie qui gardait douze enfants et avait du mal à y parvenir.

Oh, ça change rien.

Question : j’ai eu une vision intérieure : j’avance vers un groupe et me trouve face à un homme inconnu. Nous communiquons comme si nous nous connaissions. Je vois que je suis en partie dénudée et ressens une gêne face à lui. Il l’est aussi mais ne semble pas gêné. Au fur et à mesure de notre échange verbal, nous sommes de plus en plus nus, jusqu’au moment où, totalement nus, je vois que ma gêne a disparu. Puis-je avoir votre interprétation ?

Oh c’est très symbolique mais ça s’explique aussi au niveau, purement, de la vie matérielle. Si tout le monde était nu, y aurait aucune gêne sur la nudité. C’est ce qu’expérimentent d’ailleurs tous ceux qui vont dans ce qui est nommé des lieux naturistes. Ce qui est gênant, c’est d’être nu devant un habillé, on est bien d’accord. La nudité peut être un complexe, parce qu’y a une anomalie de forme, on se trouve trop gros, trop maigre, mais si tout le monde est nu, si tout le monde s’est mis à nu sur le plan symbolique, il n’y a plus de peur de la nudité. Ça marche aussi bien pour la nudité physique ou pour se mettre à nu au niveau conscience, et démontrer par là même, à travers cette vision, que plus tu oses te mettre à nu, sans faux semblants, sans justifications et sans explications, plus tu es naturelle et spontanée, et moins tu es gênée.

Donc cette vision est une invitation à te mettre à nu, sans pour autant attendre de l’autre ‒ et l’autre étant très vaste ‒ que lui se mette à nu. Il faut bien qu’il y en ait un qui fasse le premier geste. C’est exactement ce que vous réalisez au niveau collectif durant cette période. Quand nous vous parlons de la spontanéité, de la Voie de l’Enfance, de la transparence, tout ça c’est la même chose, c’est se mettre à nu, ne plus porter de masque, ne plus porter de résistances. Mais c’est pas vous qui décidez, c’est l’enfant intérieur, c’est le Principe Créateur. C’est tout ce que nous vous avons expliqué par rapport au Paraclet, par rapport au Chœur des Anges, à l’Esprit du Soleil, à l’Impersonnel, durant ces années. C’est exactement de cela qu’il s’agit. Tant que tu joues un jeu, tu ne peux pas te mettre nu, parce que tu as peur que l’autre te voie, mais dès l’instant où tu te mets à nu avec confiance, l’autre ne peut rien voir d’autre que lui-même.

Mettre à nu la personne, c’est effectivement disparaître de la personne et s’installer aussi dans l’Éternité, là où il n’y a aucun réflexe, là où il n’y a aucune stratégie, là où il n’y a ni avantage ni inconvénient. C’est ça, se laisser vivre par la Vie et par la Grâce, et ça renvoie aussi à d’innombrables paroles du Christ, sur l’oiseau par exemple, qui se soucie de ce qu’il doit manger.

L’habitude de la matière et de la société vous a tellement conditionnés, au-delà même du karma ou de tout ce qui est spirituel. Y en a qui sont persuadés qu’ils vont emporter leurs papiers d’assurance-vie. Je vous rappelle que vous n’emportez rien : ni vêtements, ni mémoires, ni peines, ni joies, alors il sert à rien de vous charger avec des poids, et la meilleure façon, c’est de se mettre à nu. Non pas pour s’exposer ou se montrer mais pour montrer que vous n’avez rien à cacher, et surtout pas quelque chose qui appartient à l’éphémère qui viendrait camoufler votre Éternité. Voilà ce que je peux en dire.

On va avancer, sinon je crois que les transcripteurs, ils ont du souci à se faire, hein.

Question : de vives douleurs dans la tête, aux oreilles, aux yeux, aux dents et à la nuque sont-elles liées à l’Ascension. Elles sont de jour en jour plus vives, ce qui nous amène, mon épouse et moi, à prendre de l’aspirine. Ayant de l’arthrose, les genoux nous font de plus en plus mal. Ces douleurs sont identiques pour tous deux. Y aurait-il un remède spirituel pour nous soulager un peu ?

Alors rappelez-vous que la Lumière ne vous fait aucun mal. Par contre, quand elle tombe sur des zones d’habitudes, de résistances, de peurs, ça brûle, ça s’enflamme. Vous l’avez vécu, pour ceux qui avez activé les Portes, durant les années 2012, 2013, 2014, en partie 2015, au niveau des douleurs par exemple de la digestion, sur les Portes Attraction-Vision, sur les Portes Précision-Profondeur, sur les Portes autour du sacrum. Ça oui, c’était un travail d’alchimie lié à la Lumière. Alors maintenant tu me demandes un remède spirituel. D’abord, vérifiez si c’est pas uniquement le vieillissement de vos corps, tout simplement, mais si c’est la Lumière, c’est très simple : accueille.

Et si tu veux vérifier si c’est réellement la Lumière, c’est encore plus simple : tu fais une triple feuille d’aluminium que tu te poses sur la tête et tu vois si les symptômes de l’inflammation que tu as décrits au niveau de ta tête et de ton cou disparaissent. S’ils disparaissent en quelques minutes, c’est le travail de la Lumière au niveau des Étoiles de la tête et de la communication de la Lumière par la gorge avec le reste du corps. C’est la descente de l’Esprit Saint ou de la Shakti qui avait été parfaitement décrit dans les processus durant les Noces Célestes et après.

Maintenant, il faut bien comprendre que ça peut aussi être tout à fait autre chose où la Lumière n’entre pas en ligne de compte, par exemple, un terrain inflammatoire. Vous savez par exemple qu’en ce moment, les aliments que vous mangez sont aussi porteurs de la même Lumière, qu’ils soient de nature biologique ou qu’ils soient les plus transformés chimiquement. Je vous l’ai dit, la Lumière est partout. Mais si la Lumière entoure un aliment sain, il passera très bien, mais si tu as passé ta vie à ne pas manger des aliments sains, eh bah bien sûr, aujourd’hui tu en payes le prix. Et d’ailleurs ce qui m’oriente vers ça, c’est tes douleurs des genoux. Alors bien sûr, on va me répondre que c’est peut-être de l’arthrose, que c’est peut-être une maladie.

Je précise que moi j’y connais rien, mais je sais simplement qu’en ce moment, des frères et des sœurs traversent des périodes d’épuration en certaines zones. Mais ces zones sont pas tant liées à la tête, dorénavant, que plutôt aux dernières Portes, c’est-à-dire les Portes AL et Unité plutôt que les Portes des plis de l’aine, les Portes entre les omoplates en particulier la seule qui y est, c’est KI-RIS-TI, ou encore les Portes autour du sacrum. Pour ce qui concerne la tête, je crois pas qu’y ait vraiment d’interaction, sauf peut-être avec l’activation de la Porte IM située sous le menton qui, là, peut occasionner des problèmes mais qui seraient situés soit au niveau de la gorge ou du cou, mais pas par des douleurs de type inflammatoire, de plus, comme tu le dis, calmées par l’aspirine.

Donc ne pas tout mélanger. Qu’il y ait eu des douleurs au niveau des Portes durant de nombreuses années, c’était tout à fait logique, mais ne mettez pas tout maintenant sur le dos de la Liberté ou de la Libération en cours, ou de l’Ascension. Vous avez aussi des mécanismes physiologiques normaux qui se produisent malgré tout encore. Donc je ne peux pas te donner de réponses fixes, si ce n’est d’essayer de te mettre un bonnet triple d’aluminium sur le sommet du crâne et de voir dans les minutes qui suivent ce qu’il se produit : si les douleurs cèdent, ça veut dire que c’est l’interaction de la Lumière avec toutes les molécules et les habitudes présentes au niveau de ton corps qui réagissent, bien sûr. Mais de là où je suis, je ne peux pas te l’affirmer. Je ne peux te donner que cette méthode pour vérifier si c’est réellement la Lumière qui descend ou si c’est tout à fait autre chose.

Mais encore une fois, je te rappelle qu’au-delà de ces explications, que vous êtes tous très exactement à la bonne place, même à travers vos maladies. Ça veut pas dire qu’il faut les laisser empirer, mais c’est exactement ce qu’il vous faut.  

As-tu d’autres questions ?

Question : il a été dit que ceux qui passaient par les Cercles de Feu recevraient les dernières Clés Métatroniques. Pourquoi ceux qui seront libérés sans passer par les Cercles de Feu n’ont pas besoin de recevoir ces dernières clés ?

Mais j’ai jamais dit ça. Ils les recevront aussi, surtout s’ils quittent leur corps, mais ils seront obligés d’attendre les 132 jours, en stase avec les autres désincarnés. D’autres, enfin, ne seront pas obligés d’attendre. Ils pourront partir directement sur leur origine stellaire ou sur l’une de leurs lignées. Encore une fois, c’est profondément différent pour chacun. Nous vous avons donné les grandes lignes, mais nous ne pouvons pas faire plus parce qu’y a tellement de cas de figure possibles que nous avons donné vraiment les grandes orientations.

Donc ça ne veut pas dire que ceux qui meurent pendant l’Appel de Marie ou dans les évènements géo-climatiques vont être privés de ces codes Métatroniques, bien sûr. Mais simplement la façon de recevoir les codes Métatroniques peut se faire plus aisément s’il n’y a plus de corps physique, même si vous êtes libérés vivants et d’autres, vous le savez, vivront les 132 jours, soit dans la nature, soit sur les Cercles de Feu, avec ou sans le corps physique, seulement avec le corps d’Êtreté, c’est tout à fait possible, mais c’est le même processus final. Il n’a jamais été dit que les autres n’auraient pas les Clés Métatroniques, simplement les circonstances de délivrance ne sont pas tout à fait les mêmes. Je vous rappelle aussi que sur les Cercles de Feu, nous aurons peut-être des moyens plus privilégiés d’échanger, et surtout d’échanger avec ceux d’entre vous qui se sont portés volontaires, par leur comportement, pour la libération des mondes futurs à libérer.

As-tu d’autres questions ?

Question : le passage dans les Cercles de Feu dépend-il d’une lignée ou d’une origine stellaire ?

Absolument pas.

Question : la Confédération Intergalactique des Mondes Libres peut-elle être amenée à intervenir dans des situations particulières, par exemple pour atténuer les effets de Nibiru ?

Ah, au niveau collectif, certainement pas. Au niveau individuel, oui ; vous le savez, ce sont essentiellement les Anges du Seigneur, les Végaliens, lorsqu’il y a besoin d’évacuation. C’est essentiellement les peuples de la nature qui sont des lieux de préregroupement, cela vous le savez aussi, et surtout chez les elfes qui se tiennent prêts, ils vous l’ont dit ‒ déjà depuis le mois de juin hein, ils attendent en permanence là, comme vous et nous. Mais à part ça vous avez aussi ceux qui seront évacués avec leur corps de chair par les Arcturiens pour des circonstances scientifiques ou mémorielles importantes pour la libération d’autres mondes. Mais à part ça, non. Nous sommes à vos côtés, nous serons dans la Jérusalem Céleste, c’est-à-dire dans les Cercles de Feu quand ils seront posés et vous-mêmes aurez toute liberté de vous déplacer d’un endroit à l’autre à ce moment-là. Mais ça, ça concerne bien sûr, après l’Appel de Marie et après les trois jours de ténèbres. Mais ça ne fait pas de différence, où que vous soyez après.

Autre question.

Question : pendant les 132 jours, de quelle nature seront les conditions de vie ?

Je ne peux pas vous les décrire parce qu’elles n’auront rien à voir avec celles que vous connaissez aujourd’hui. Ne vous attendez pas à circuler dans des voitures, ne vous attendez à brancher internet, ne vous attendez à avoir le regard vissé sur un écran, à écouter de la musique ou quoi que ce soit. Vous aurez d’autres chats à fouetter mais je ne peux pas vous donner d’éléments. Les éléments que je pourrais donner concernent uniquement l’aspect visible aujourd’hui, c’est-à-dire concernent des évènements terribles pour les corps de chair, mais absolument pas pour l’Éternité. Donc il ne sert à rien de vous donner des éléments concernant cela. Tout ce que je peux dire, c’est que les conditions de vie, d’ailleurs que ce soit sur les Cercles de Feu, que ce soit dans votre corps d’Êtreté, que ce soit dans la nature, seront totalement différentes de ce que vous pouvez connaître. C’est l’Inconnu, mais cet Inconnu est très joyeux.

Autre question.

Question : j’ai eu deux rêves qui, je crois, ont quelque chose en commun. Le premier : au milieu d’un rêve, je commence à épeler très lentement le mot cage et je me réveille en disant « cage ».

Ça c’est le premier.

… oui. Le deuxième…

La même nuit ou pas ? On sait pas ?

… non. Je rêve que je décide de me mettre dans le cœur. À ce moment, je sors en galopant sur un magnifique cheval, je me sens libre et heureuse. Je remarque que je suis aussi l’observatrice. Et je décide d’être celle qui est à cheval et je me sens pleinement, tout en galopant à toute vitesse.

Je suis pas sûr qu’il y ait un lien entre le premier et le deuxième. On pourrait en discuter longuement, mais si je veux faire simple, je dirais simplement que ton deuxième rêve t’a montré (et le premier aussi mais je peux pas dire qu’ils sont liés pour autant), ton deuxième rêve te montre que tu as fait ton choix, c’est-à-dire que tu as besoin de l’expérience de la matière. Et il n’y a aucune culpabilité ou aucun jugement de valeur par rapport à cela ; il y a autant de Liberté dans la 3D unifiée que au plus haut des cieux et des dimensions. C’est simplement : le jeu de la conscience a-t-il besoin d’exister ou plus ? Mais ça, c’est ta liberté. Je veux dire par là qu’il y a pas de destination supérieure à une autre. Y a une destination pour chacun qui est fonction, je dirais, de sa vérité et de sa conscience, non pas personnelle mais d’Éternité.

Autre question.

Question : dernièrement, beaucoup de gens se font enlever la vésicule. Cela a-t-il un rapport avec le processus actuel ?

J’ai rien compris. Enlever quel véhicule ?

… la vésicule.

Ah, j’avais compris le véhicule. Ah, c’est pas la voiture. Se font enlever quoi, la vésicule biliaire ?

… ce n’est pas précisé, il est écrit « la vésicule ».

Oh peut-être que c’est quelqu’un qui a beaucoup de personnes autour d’elle qui se font enlever la vésicule, ça veut pas dire que ça se produit partout sur la terre, hein. Néanmoins, je dirais simplement que la vésicule biliaire est située en regard de la Porte Vision, que dans les médecines traditionnelles, la vésicule biliaire, c’est la notion de choix et de décision, c’est-à-dire que ce sont certainement des frères et des sœurs qui n’ont pas été capables de choisir, et qui hésitent. Parce que même inconsciemment, même sans être informés d’une quelconque transformation de ce système solaire, inconsciemment, que vous l’acceptiez ou pas, vous le savez tous. Et même et surtout ceux qui dorment complètement parce qu’ils veulent pas voir que ça va se terminer. C’est le même principe quand on vous annonce que vous avez un cancer et que vous êtes dans le déni. Donc il faut pas s’inquiéter de ça. Mais ce qui est décrit là, je peux pas aller plus loin parce que, encore une fois, je ne connais pas la personne, je n’ai pas sa vibration en face de moi. Donc je m’arrêterai là sur cette question, je peux pas aller plus loin.

Question : depuis un an, ils ont instauré, comme procédé d’analyse clinique, celui de réviser les taux de Vitamine D...

De quoi ?

… les taux de vitamine D, et il semble que nous soyons tous en déficit de vitamine D. Ils prescrivent des médicaments pour rétablir les taux, bien qu’on ait toujours dit que cette vitamine pouvait se synthétiser au soleil. Pouvez-vous nous éclairer ?

Oh ben d’abord, je suis pas médecin, mais la vitamine D, oui, elle est liée au soleil. C’est le rachitisme chez les enfants, je crois, et tout ça, et aussi c’est les personnes âgées qui font des fractures. Et la question est quoi par rapport à cela ? Nous sommes carencés, les êtres humains incarnés sont carencés en vitamine D ? Mais vous êtes carencés en tout, puisque les conditions de l’enfermement, et surtout depuis le début de l’ère industrielle, je vous l’ai dit en préambule, ont introduit d’innombrables éléments, sous forme d’aliments, d’air respiré et de matériaux que vous touchez tous les jours, qui vous ont pollués et qui vous ont limités encore plus que ce que vous étiez limités auparavant. Et surtout dans les pays occidentaux.

Comment expliquez-vous par exemple que les peuples primitifs ou que les peuples qui ont un peu de retard sur la civilisation occidentale (que l’on peut traiter de primaires dans certains cas), sont toutefois plus proches (même si c’est une erreur), sont plus proches de l’Invisible, d’un concept de Dieu, d’un concept de Lumière ou d’une autre vie, alors que l’occidental, et surtout en Europe et dans les autres parties de l’Occident, contrairement à des pays plus traditionnels comme par exemple en Orient, ont perdu toute reliance. D’ailleurs vous le savez, en Occident tout est fait pour maintenir l’hérésie de certaines religions et faire disparaître d’autres religions. Pour créer un déséquilibre, tout simplement.

Donc, la vitamine D. Je pourrais dire que vous êtes carencés en tout ce qui est essentiel, que ce soit les vitamines… parce que les modes alimentaires aussi… en Occident, tout est fait dans la technologie, dans l’alimentation, dans la modernité, pour vous empêcher de retrouver qui vous êtes. Je crois que… d’ailleurs y a fort longtemps, y a six années ou sept années, Sri Aurobindo vous avait expliqué, avec Ma Ananda Moyi, ce qu’était l’image, la séduction de l’image, de l’apparence. Et d’ailleurs, vous savez très bien que dans certaines religions, il doit pas y avoir de représentation humaine parce que dès que vous adorez une image, vous êtes perdus ‒ ou une représentation, quelle qu’elle soit, ou un maître quel qu’il soit ‒, vous n’êtes plus vous-mêmes. Or tout a été fait dans ce monde pour que vous suiviez les leaders, alors les leaders politiques, les leaders des médias, les leaders des chansons, les leaders à tous les niveaux, et spirituels aussi, tout ça pour vous empêcher de trouver la Liberté.

Je peux dire, en généralisant, que l’ensemble des structures de la société moderne occidentale et postmoderne, hélas, maintenant, n’ont qu’un seul but, c’est vous enfermer toujours plus, et nous vous l’avions expliqué. Et même, si c’était possible, de vous priver de corps biologique et d’enfermer votre conscience directement dans des circuits imprimés. C’est ça la volonté d’Ahriman, des forces ahrimaniennes. C’est ça ce que veulent, je dirais, tous ces mouvements qui prônent l’intervention de la technologie, le transhumanisme. Ça veut bien dire ce que ça veut dire : perdre son humanité, dépasser l’humanité et devenir immortels en tant que consciences piégées dans des circuits imprimés. C’était leur finalité.

Donc vous imaginez bien que par rapport à la perversion de cet enfermement, et surtout d’un ultime cycle qu’ils auraient voulu, il aurait été encore plus compliqué de libérer votre conscience de ces circuits imprimés. Donc je peux pas dire plus, mais tout a été fait depuis le début de l’ère moderne et maintenant dans ce qui est commencé à nommer l’ère postmoderne, pour vous enfermer à travers des illusions et des rêves, des rêves d’immortalité, le mythe de Prométhée, l’illusion de l’âme, l’illusion de l’évolution, l’illusion de votre corps, de votre société, de ce monde.

Et nous sommes tous tributaires de cela quand nous sommes incarnés. Même moi quand je l’étais, je savais qu’il y avait quelque chose derrière le Soleil, j’en ai parlé dans quelques conférences, mais ça me terrorisait. Tout ce qui est inconnu terrorise. Et ça c’est pas normal. C’est lié à l’enfermement, c’est pas lié au fait que vous soyez, que nous soyons imparfaits, que nous ayons à gagner un quelconque ciel. Tout ça découle de l’enfermement primaire et de l’anomalie primaire dont il a été fait état. Mais ne regardez plus tout ça. Maintenant le cœur est là. Cherchez au-dedans de vous, nulle part ailleurs et vous serez en Joie, que vous soyez vibrants ou pas, que vous croyiez à l’imminence de quelque chose ou que vous détestiez même la possibilité de l’existence d’une planète surnuméraire ou de quelque fin que ce soit. Trouvez le cœur et vous verrez la Vérité, face à face. Autre question.

Question : ne sommes-nous pas leurrés une fois de plus par une énième hypothétique Ascension ? Trente-trois années en Noces diverses, depuis 1984, pour arriver à quoi ? Quels en sont les résultats concrets ? Ce monde falsifié dans lequel nous avons été enfermés était voué à l’échec dès sa création, les univers ayant subi le même sort sont innombrables. Combien de fois ces êtres omniprésents, omniscients, omnipotents vont-ils reproduire la même erreur ? N’ont-ils toujours pas compris le stratagème utilisé ?

Mais ce n’est jamais le même stratagème. Qui est-ce qui a dit que c’était le même principe d’enfermement dans tous les systèmes solaires ? Sans ça, la solution serait trouvée une fois pour toutes. J’ai déjà eu l’occasion de m’exprimer et de dire que chaque processus de libération d’un monde enfermé est différent parce que, bien évidemment, les conditions des mondes carbonés ne sont pas toutes les mêmes. Mais dès l’instant où l’espace-temps est recourbé et enfermé, y a des conditions qui se créent, propres à un monde donné, et qui passent nécessairement par différentes voies. Et nous n’avions jamais dit que tous les mondes enfermés étaient humanoïdes, n’est-ce-pas ? Donc je comprends pas bien quel est le problème de cette personne, si ce n’est qu’elle en a marre d’attendre, elle aussi. Ou alors c’est la même qui a posé une autre question que tout à l’heure.

Question : le plus grand amour de Marie envers sa création serait de la faire disparaître au lieu de la voir souffrir depuis la nuit des temps. Des catastrophes, il y en a toujours eu, c’est une banalité, nous y sommes habitués, à la différence qu’aujourd’hui, un pet de travers sera su instantanément par le monde entier. Tout le monde n’est que manipulation, corruption, prédation.

On est bien d’accord, y a aucune vérité dans ce monde, nous disons exactement la même chose. Mais croire que Marie peut détruire quelque chose pour libérer l’humanité est une grossière erreur. Parce que si Marie voulait détruire, ou si un Archange, ou si la Source elle-même voulait détruire quoi que ce soit qui a été créé, même enfermé, il serait piégé à son tour. C’est le grand principe de l’enfermement qui, lui, est valide dans tous les mondes : c’est remplacer la Liberté par le libre-arbitre, c'est-à-dire l’Unité par la dualité. Et les moyens sont innombrables. Y a pas que Nibiru qui tourne les vaisseaux, pas le Nibiru, jumeau du Soleil, mais la planète métallique des Archontes qui a été envoyée promener le 15 août 2009. C’était ça l’acte indispensable, parce que même si la Source elle-même, ou si un être, un avatar très très grand, voulait détruire ce monde pour le libérer, il se retrouverait piégé.

Je vous rappelle d’ailleurs que lors d’un cycle précédent, la planète qui était appelée Mulge Tab, qui est maintenant la ceinture d’astéroïdes au niveau de la ceinture de Kuiper, était un monde similaire à la Terre qui a été vaporisé. Et croyez-vous pour autant que les êtres qui étaient vivants ont été libérés ? Absolument pas. Le processus de la Libération n’est pas un acte de destruction, c’est un acte de réensemencement de la Lumière. Et ça ne se fait pas tout le temps mais à certains moments dont nous sommes tributaires, et vous aussi d’ailleurs, sans ça jamais y aurait eu six cycles.

Et encore une fois, les modalités de la libération d’un monde ne sont jamais les mêmes. C’est un jeu d’échecs. À chaque fois il faut jouer en respectant les règles du monde enfermé et pas les nôtres, c’est pour ça que c’est compliqué. Si c’était aussi simple que ça, croyez-vous que Marie aurait attendu, ou que la Confédération Intergalactique aurait attendu des fenêtres temporelles particulières ? Certainement pas. Un monde libéré n’est pas un monde qui est détruit. Ce qui est détruit c’est l’illusion, pas la vie, puisque détruire la vie la réenferme instantanément. Vous le connaissez sur Terre, ça s’appelle la loi d’action-réaction, la loi de karma, créée par les Archontes qui se sont appelés les Seigneurs du Karma. Heureusement qu’y avait des Seigneurs du Karma, dont Orionis, qui faisait partie, eux, des Forces de la Confédération Intergalactique. Mais la libération d’un monde ne se passe pas comme ça.

Je vous ai dit, y a quelques années, que nous recrutions. Nous avons recruté parce qu’il faut une certaine expérience de l’enfermement, même si les conditions ne sont pas les mêmes. Être limité par une forme ne correspond pas à la Vie. Même si vous avez un corps d’Êtreté, vous savez que ce corps d’Êtreté est plastique, il change de forme selon l’environnement qu’il rencontre. Il n’y a ni naissance ni mort. Or vous, y a naissance et mort, et occultation à chaque fois. Et d’ailleurs, si aujourd’hui on demandait à l’ensemble de l’humanité si elle voulait être libérée, mais 80 % de l’humanité nous répondrait « non ». Ils sont tellement habitués à la matière. Et ça, vous n’arrivez pas à le conceptualiser ou à le voir clairement, mais vous le verrez après l’Appel de Marie. Mais la libération d’un monde, c’est pas quelque chose qui se passe comme ça parce qu’on l’a décidé. C’est une stratégie de jeu d’échecs, c’est réellement ça.

Autre question.

Nous en avons terminé avec les questions. Il reste un « poème pour OMA ».

Ah ben voilà un beau témoignage, du moins j’espère.

…En cette période d’Ascension et de Libération, je souhaite transmettre à mon ami OMA ce petit texte qui m’a été inspiré et que je lui offre :

CACHE-CACHE…

Eh « cache » en français, hein, ou cash comme l’argent ?

… Cache-cache, comme le jeu.

Le jeu de cache-cache, d’accord.

CACHE-CACHE
Je suis le Joyau que je cherche
Contenant et Contenu
Le Néant et le Tout à la fois
À Toujours et à Jamais.

(De la part d’Alain la banane ou « le chat ». Merci pour Tout papy OMA. »

Eh bien c’est très gentil là, ce message.

Eh bien mes amis, voilà, je vous ai répondu. Et je pense qu’il va falloir comprendre que durant le mois de septembre… Nous vous avons donné durant ces années, et en particulier ces dernières années (je parle, bien après les Noces Célestes hein, depuis 2012, ça fait quand même cinq années), nous vous avons donné tous les repères possibles et imaginables. À partir de maintenant et dorénavant, quelles que soient nos interventions, elles seront toutes axées, non plus sur quelque évènement terrestre, parce que ça, nous n’avons plus besoin de vous les annoncer, vous les voyez chaque jour. Si c’est pas sur vos médias habituels, parce que certains pays les cachent, vous avez encore internet et vous avez les moyens de vous renseigner et de vous faire votre propre idée sur ce qui se déroule sur terre en ce moment, où que vous regardiez.

Il existe d’ailleurs de très nombreuses personnes qui font d’innombrables vidéos sur l’enchaînement des évènements. Et prenez des vidéos d’y a trois-quatre ans et regardez aujourd’hui. Si ça ne suffit pas à vous éclairer, alors vivez tranquillement votre vie avec amour et avec simplicité, et ne vous mettez pas martel en tête car vous le savez, et ça a été dit dans le poème qui m’a été dédié, aujourd’hui plus que jamais, il n’y a rien à chercher car c’est la bêtise du mental qui vous fait croire que vous devez chercher, améliorer, transformer ou modifier. Soyez naturels, oubliez-vous en tant que personne et histoire, et laissez la Joie apparaître. De la même façon Nibiru apparaîtra, quelles que soient les tribulations humaines et quelle que soit la scène de théâtre que vous ont prévue certaines entités un peu bizarres, n’est-ce-pas ? Mais cette scène finale est extrêmement importante, non pas à travers les gesticulations des guignols mais à travers, justement, ce qui est contrebalancé dans cette horreur, par la Joie spontanée de la Liberté.

À vous de voir ce que vous voulez regarder, à vous de voir où vous mettez votre conscience, chaque jour, chaque minute. Est-ce dans la Joie, dans l’Amour ? Ou dans ce qui se passe sur l’écran          du monde, plutôt que  de vivre ? Soyez prêts. Et la meilleure façon d’être prêt, c’est de ne rien chercher. Comme disait Osho, d’être fainéant. Mais fainéant ne veut pas dire rester à buller toute la journée dans un lit, mais consiste à vivre ce que la Vie vous donne à vivre à chaque minute, avec la même légèreté, sans être soumis, ni à vos émotions, ni à votre mental, ni à vos habitudes, ni à vos interactions sociétales, familiales, professionnelles. Et vous verrez les changements survenir dans votre corps même, dans votre santé, dans votre regard, dans votre comportement même, sans effort, sans rien rechercher.

Voilà chers amis, chers frères et sœurs ce que j’avais… je crois que j’ai à peu près tout dit à travers ces questions. J’espère que tous ceux qui vont œuvrer maintenant vont pouvoir actualiser ce que j’ai dit et que tout le monde puisse en profiter avant le 31 août.

Chers amis, tout mon Amour vous accompagne. Je vous transmets toutes mes bénédictions où que vous soyez, et je sais que pendant la première heure, beaucoup étaient avec nous en réception. Je vous embrasse et je vous serre sur mon cœur, et je vous dis : soyez ce que vous êtes, rien de plus et rien de moins, et non pas ce que vous croyez.

À bientôt.