SOYEZ PRÊTS
Tous les signes sont là, si vous ne le voyez pas et si vous ne le vivez pas, c’est que vous n’avez pas à le vivre. Mais ça ne changera rien à ce qui va se produire sur terre. C’est irrémédiable, irrévocable et c’est maintenant. O.M.A.

7 juin 2017

UN AMI – JUIN


Je suis Un Ami. De mon coeur à votre coeur, la Paix et la Joie.

… Silence…

Je rends grâce à votre présence et à votre accueil.

… Silence…

Mon intervention de ce jour s’inscrit dans la suite logique de ce que vous a dit l’Étoile Thérèse (*), ainsi que Maître Ram. Voilà de nombreuses années, je vous ai communiqué un certain nombre de yogas. Aujourd’hui je me propose de vous communiquer un certain nombre d’éléments qui sont d’ailleurs directement issus de ce yoga de l’Unité et de la Vérité, afin de vous assister par vous-mêmes, en votre éternité.


Ainsi que l’a dit Maître Ram, les particules adamantines sont présentes dans l’air. Elles sont présentes en vos Portes et vos Étoiles, elles sont présentes dans l’air que vous respirez, et dans une certaine mesure aussi, en les aliments que vous absorbez, certains d’entre eux bien sûr. Je parle bien sûr de ce que vous nommez culture biologique, et aussi en ce qui concerne les aliments végétaux cultivés à la lumière du soleil, sans interposition de voiles, de vitres, bref, de ce que vous nommez serres.

Mon but est de vous permettre, de la même façon que ce que vous a dit Thérèse (*) ou Maître Ram, de vous permettre d’assoir là aussi votre éternité au sein même de cet éphémère. Les particules adamantines, au niveau de votre corps physique, ne sont plus seulement localisées au niveau des Portes et des Étoiles mais commencent à alchimiser, si je peux dire, votre propre corps éthérique et votre propre corps physique.

Jusqu’à présent, le Yoga de l’Unité utilisait gestes et postures permettant de laisser passer la Lumière. Depuis les Théophanies, il va vous être possible, en vous servant simplement de vos mains, et dans le silence, en les plaçant à certains endroits, d’assoir si je peux dire votre éternité. La première étape va consister à réaliser la jonction, vibrale, entre les Portes nommées Précision et Profondeur situées dans vos plis de l’aine, et les Portes AL et Unité situées à votre poitrine.

Vos mains abritent un certain nombre de particules vibrales, ce qui n’était pas le cas au moment où je vous ai dévoilé le Yoga de l’Unité et le Yoga de la Vérité. Vous avez donc aujourd’hui la possibilité, avec vos propres mains, de drainer la Lumière, si je peux dire, jusqu’à votre coeur. La métabolisation de l’énergie vitale, vous le savez, se fait préférentiellement par ce qui a été nommé le chakra de la rate, et qui a été nommé par nous, la Porte Attraction.

L’énergie vibrale pénètre sur l’ensemble de vos Portes. Les Portes des plis de l’aine nommées Précision et Profondeur vous donnent un regard plus lucide sur l’Éternité au sein même de votre personnage et de votre personne. Ainsi donc, placer les mains successivement sur ces plis de l’aine et les ramener ensuite au niveau des Portes AL et Unité, en évitant cette fois-ci les Portes Attraction et Vision, permet de canaliser l’énergie des profondeurs et leur fonction d’accès à la Profondeur, non plus au niveau du corps de chair mais directement au niveau du coeur.

Ainsi, en plaçant vos mains tout d’abord sur Précision et Profondeur, en les laissant appliquées sans rien faire d’autre – en un temps qui est aussi là très variable et qui dépend de votre propre perception et de votre propre vécu –, et en les amenant ensuite sur AL et Unité, vous allez entraîner, si je peux dire, la Précision de l’Esprit et la Profondeur de l’âme à se révéler au sein de votre personnage. Il suffit donc de placer les mains aux deux premiers endroits, Précision et Profondeur, et de les placer après sur AL et Unité. Ceci est le premier geste.

Le deuxième geste qui complète ce Yoga de l’Éternité, si je peux dire, va consister à placer votre paume de main gauche à la pointe du sternum sur la Porte OD, tandis que votre paume de main droite viendra, elle, se poser à plat sur la Porte ER, au-dessus du chakra du coeur. En faisant successivement ces trois postures de vos mains, vous allez drainer l’énergie vitale et vibrale en votre coeur, permettant alors de vous éloigner là aussi de votre personne et de l’éphémère.

Ceci est une aide. Ceci ne va pas, bien sûr, réaliser la Libération mais va vous fournir, de même que la respiration et la Voie de l’Enfance, telles qu’elles ont été exprimées, des opportunités supplémentaires et complémentaires qui permettront à nombre d’entre vous de stabiliser le coeur d’Éternité, le corps d’Êtreté, votre Infinie Présence, et de vivre avec peut-être plus d’évidence le processus nommé Théophanie.

Vos mains devront être au préalable passées sous l’eau, je dirais depuis les coudes jusqu’à l’extrémité des mains, l’eau devant descendre de vos coudes jusqu’aux extrémités des mains. Il n’y a pas besoin de savon, il y a besoin juste d’une eau qui coule, quelle que soit cette eau, ce qui permettra d’activer, sans rentrer dans les détails, les circuits de distribution de l’énergie vibrale en la périphérie de vos membres. C’est ensuite qu’il conviendra de poser les mains aux endroits que je vous ai donnés et dans cet ordre successif.

Je ne peux pas préciser la notion de temps, car cette notion de temps est très variable et très différente pour chacun, et je dirais même pour chacun chaque jour. C’est à vous là aussi, comme l’a dit Maître Ram, de vérifier ce qu’il se produit simplement en plaçant vos mains à ces endroits successivement.

Les Portes Précision et Profondeur sont bien évidemment en rapport, de par leur localisation, avec les Portes situées autour du sacrum. Il s’agit donc de faire rejoindre le Feu vibral de la Terre, et de l’adjoindre au Feu vibral Igné de votre coeur, permettant en quelque sorte de ramener l’ensemble de la vibration, l’ensemble de la Lumière adamantine, par ces simples gestes, à votre coeur, de la même façon que par le souffle – qui pourra d’ailleurs y être couplé de la façon dont vous a décrit Ram –, vous permettra de sentir, concrètement, votre coeur organe, mais aussi votre coeur d’Éternité.

Vous constaterez aussi qu’il y a une facilitation et une intensification des Théophanies que vous connaissez peut-être d’ores et déjà. Je dirais qu’une durée moyenne d’une dizaine de minutes pour la totalité devrait amplement suffire, mais encore une fois, ce n’est qu’une moyenne et ce n’est pas une règle qui peut être appliquée à chacun.

De la même façon que vous avez probablement observé que chez nombre d’entre vous, à de multiples reprises, vous avez l’impulsion ou le besoin de placer votre main sur votre coeur. Ce geste spontané que nombre d’entre vous réalisent, vise aussi, sans que vous le sachiez, à renforcer la présence de la Lumière, la présence de votre éternité au sein même de votre personne. L’action latérale partant des Portes Profondeur et Précision va réaliser une alchimie très particulière au niveau de votre poitrine, entre le coeur organe et le coeur d’Éternité qui vous a été nommé comme le tétrakihexaèdre. Vous allez non seulement créer un afflux de particules vibrales dans votre coeur, mais en plus permettre au coeur physique de ralentir et au coeur d’Éternité d’entrer en vibration et en rotation, ce qui amplifiera de façon nette et rapide votre capacité de perception de la Lumière sous quelque forme que ce soit, mais aussi de percevoir en votre corps physique l’action de la Lumière comme peu d’entre vous ont eu l’occasion de le percevoir jusqu’à présent.

En effet, le retour à l’Éternité lié à l’Ascension de la Terre se déroule en chacun de vous, que vous en ayez conscience ou pas, que vous ayez l’impression de le vivre ou pas. Seule la facilité avec laquelle cela s’installe donnera un résultat différent. Si vous êtes transparents, si vous êtes en voie de disparition ou avez déjà disparu d’une manière ou d’une autre, vous constaterez alors que là aussi il existe une forme de persistance, préalable à la disparition, qui rendra lucides et conscients les mécanismes qui pour vous ne pouvaient être qu’un endormissement en différentes occasions spontanées, ou provoquées, que cela soit par des lectures, par des alignements, des communions, des Théophanies, ou autres.

À ce moment-là, le Feu Igné deviendra plus sensible, et vous vous apercevrez aussi de diverses façons, liées d’ailleurs aux charismes de l’Esprit saint tel que vous le nommez dans votre tradition, d’entrer en manifestation, et viendront alors, par l’évidence de ses manifestations, faire taire, faire cesser et faire éliminer tout ce qui peut résister, tout ce qui peut être des habitudes au sein de votre personne et qui n’ont pas eu la possibilité d’être vues pour nombre d’entre vous.

Ces résistances, vous le savez, ne sont pas des mémoires, ni des blessures. Il s’agit le plus souvent d’habitudes qui prennent leur source, non pas dans les habitudes prises dans cette vie mais, je dirais, des habitudes qui sont en résonance très forte avec certaines des lignées qui sont présentes chez vos frères et soeurs humains incarnés.

Pratiquer ce qui vous a été dit, c'est-à-dire la Voie de l’Enfance, de l’Humilité, ce yoga particulier du souffle, ainsi que les gestes du Yoga de l’Éternité que je viens de vous donner, sont à même de vous fournir ce qui est amplement suffisant à l’intérieur de vous pour vivre ce qui est à vivre avec plénitude, avec réjouissance, et surtout avec plus de facilité. Le cadre de mon intervention aujourd’hui n’aurait pas pu voir le jour avant les Théophanies. Il fallait en effet attendre que non seulement chez nombre d’entre vous, les Portes du corps soient toutes activées, mais aussi que la stabilité du coeur soit enclenchée par le processus de la Théophanie.

Ce que vous sentirez à ce moment-là correspond exactement et point pour point à ce qui vous a été exprimé par Maître Ram concernant la modification du souffle, la modification du rythme cardiaque, mais aussi la capacité à maintenir une conscience libre de l’attachement à cette personne. Ceci se traduira pour beaucoup de vous… et c’est déjà le cas depuis quelques semaines de ce temps terrestre de la Terre où certains d’entre vous commencent à vivre, comme dans un rêve, des mécanismes où ils voient leur corps et ils sont donc sortis de leur corps dans leur corps d’Éternité, et non pas dans un quelconque corps astral. Il n’y a d’ailleurs, le plus souvent, aucun souvenir d’un voyage quelconque, mais simplement la conscientisation, réelle et concrète par l’expérience, que vous n’êtes absolument pas ce corps et absolument pas sur ce monde, ni de ce monde, dorénavant.

C’est ainsi que dans ce laps de temps – que nous ne connaissons pas, tout comme vous –, qui précède la visibilité des signes célestes et l’Appel de Marie, vous donnera à vivre une béatitude plus franche, une reconnaissante de votre éternité et la reconnaissance, si ce n’est déjà fait, de l’illusion totale de ce monde, qui n’est, comme vous le savez, qu’une matrice binaire enfermée.

Ainsi se réalise en vous la nouvelle tri-Unité, nommée Nouvelle Eucharistie, de façon complète, totale et définitive.

Rappelez-vous qu’au travers de ces gestes, vous conduisez la Lumière en votre coeur. Votre corps, même éphémère, devient donc l’agent et le porteur de Lumière, vous amenant à vivre votre éternité, par des mécanismes où vous n’êtes plus liés en aucune façon à ce corps. Cela se produira dès l’instant où vous vivrez de manière consciente, même à travers ce qui peut vous apparaître comme un songe – parce que bien évidemment cela se produira plus aisément la nuit quand vous dormez –, et vous constaterez que vous pourrez voir votre corps physique en train de dormir depuis au-dessus de lui.

C’est ainsi que nombre d’entre vous vont enfin prendre conscience de l’illusion totale de tout ce qui concerne ce monde et cette personne, et cette vie, et l’ensemble des vies que vous avez vécues. Je répète : vous ne sortez pas dans un quelconque corps intermédiaire subtil de ce monde, mais vous sortez réellement et concrètement en ce corps d’Êtreté, même si dans un premier temps vous ne le verrez pas. Vous aurez simplement l’impression d’être une conscience qui n’a pas de forme.

Au fur et à mesure des expériences qui vous seront proposées par la Lumière, la nuit, mais aussi par les exercices que je vous ai donnés et les techniques respiratoires qui vous ont été communiquées par Maître Ram – surtout si vous réalisez cela le soir, au moment de votre coucher –, cela augmentera, si je peux dire, la probabilité d’être libérés par la vision de l’éphémère tel qu’il est, en sa fausseté et sa déformation. À ce moment-là pour vous, vous serez libérés, il n’y aura plus aucune difficulté d’aucun ordre à vivre durant l’Appel de Marie, après l’Appel de Marie ou même, je dirais pour certains, jusqu’à l’Appel de Marie.

Ce qui veut dire que vous constaterez avec bonheur la disparition de certains troubles situés soit au niveau du corps physique, soit au niveau des émotions, soit au niveau du mental. Vous vous retrouverez le lendemain matin, pour ces exercices que vous réaliserez le soir, comme neufs, c’est-à-dire avec un sentiment de clarté de votre mental, de pacification de vos émotions et de la disparition de certains symptômes, l’important n’étant pas cela, mais je vous le dis afin que vous ne soyez pas étonnés. Et d’ailleurs cela s’est déjà produit durant ces semaines écoulées, avant même que vous soit communiqué ce qui fait suite à la fin des Théophanies telles qu’elles ont été organisées par la Confédération Intergalactique et Marie.

Il y a bien sûr d’autres effets. Ceux-ci concernent la disparition des mécanismes liés à la conscience ordinaire, liés à la peur de la mort, la peur du manque, l’interrogation, le questionnement, favorisant alors d’autant plus la présence de votre coeur, la conscience de l’Éternité, la Paix, la Joie, la béatitude et la félicité. Il n’y a rien à penser, il n’y a rien à demander, il y a juste à placer ses mains, à respirer éventuellement tel que cela vous a été communiqué, et simplement de constater ce qui se déroule aussi bien dans vos nuits que dans les journées suivantes.

Bien sûr, vous avez toute liberté pour réaliser ces gestes, comme cette respiration, à tout moment que vous jugerez opportun, d’autant plus que cela ne prend pas beaucoup de temps sur quelque emploi du temps qu’il puisse vous rester dans vos obligations. En l’espace d’une dizaine de minutes, l’ensemble de ce qui doit être transféré, si je peux dire, comme Lumière depuis le bas jusqu’au haut du corps, sera effectif.

Très rapidement, et dans d’autres cas plus lentement, vous observerez que vous n’aurez même plus besoin de vous servir de vos mains et que le simple fait de penser à ces Portes latérales et ces Portes centrales suffira à enclencher le processus et à modifier votre respiration, le rythme cardiaque et votre conscience, tout cela dans le même temps et avec évidence. Les fruits, au-delà de l’expérience de vos nuits et de vos jours seront surtout de constater que votre personne a moins de prise, moins d’attaches et moins de liens à ce qui constitue la vie en ce monde, vous donnant à vivre ici même la vie éternelle et la Paix de l’Esprit.

Beaucoup de mécanismes de fonctionnement, au niveau de vos comportements, de la façon de parler, de la façon de se vêtir, de la façon de manger, de la façon d’entrer en relation, seront pour beaucoup d’entre vous inédits et inconnus. En effet, avant même l’Appel de Marie, il s’agit donc d’une conscientisation de plus en plus collective de ce qu’est l’Éternité, permettant si je peux dire de rompre les amarres avec aisance et facilité avec ce qui ne fait que passer, c’est-à-dire l’éphémère, votre corps et vos enveloppes subtiles.

Ceci a été rendu possible, je vous l’ai dit, par l’instauration des Théophanies, mais aussi par les conditions de proximité de la libération finale de la Terre, et de l’Appel de Marie, donc, quelques mois auparavant. Je vous invite à vérifier par vous-mêmes et à voir ce qu’il va se dérouler. Je précise que ce qui sera constatable au niveau de la conscience n’est absolument pas dépendant d’un préalable quelconque, comme cela avait été signifié jusqu’à encore il y a quelque temps, c’est-à-dire les processus d’expansion de conscience, les processus de perception des différentes Couronnes, du Canal Marial ou de l’Onde de Vie.

C’est quelque chose de nouveau et qui n’a aucune condition préalable pour être vécu. C’est d’ailleurs grâce à la conjonction de la respiration et de ces gestes que nombre de frères et soeurs endormis, et qui pourtant sont à l’affût, si je peux dire, de la Vérité, trouveront leur Vérité. Attendez-vous donc à voir des changements radicaux, aussi bien chez vous que dans votre environnement proche, qu’au niveau des règles de la société, et des règles morales ou des règles de comportement, et ce quel que soit le point de départ. La transformation sera suffisamment évidente pour être perçue à l’échelon individuel, à l’échelon relationnel et à un échelon plus global, et ceci très rapidement.

Parallèlement à cela et comme cela a été annoncé, vous observerez une augmentation du désordre humain, une déstructuration du mental avec des actes insensés provenant d’êtres qui auparavant étaient, comme on pourrait le dire, tout à fait normaux. Ne vous en alarmez pas. Les voies de la Lumière sont parfois impénétrables à votre conscience éphémère, mais pas du tout à votre conscience éternelle. Ce qui veut dire que dès l’instant où vous vous serez vus hors de votre corps, vous constaterez, comme je l’ai dit, dès le lendemain, que tout change en vous. La perception de votre corps, la façon de vous exprimer, comme je l’ai dit tout ce qui concerne l’éphémère, se modifient. D’ailleurs, nombre d’entre vous depuis de nombreuses années ont constaté des changements progressifs. Ceux-ci vont devenir plus intenses, plus percutants si je peux dire, sur votre conscience.

Ceux d’entre vous qui n’ont pas eu accès de manière intelligible, si je peux dire, au témoin ou à l’observateur, vérifieront alors par eux-mêmes qu’ils ne sont que le témoin de ce qui se déroule sur la scène de théâtre de ce monde, qu’ils en sont simplement le spectateur, avant de s’apercevoir qu’il n’y a jamais eu de scène de théâtre, jamais eu de spectateurs, comme il n’y a jamais eu de théâtre. Vous sortez donc du rêve, de manière définitive, de manière violente ou progressive, qui permettra à un nombre toujours plus grand de frères et de soeurs humains incarnés sur la Terre de participer par leur présence, même s’ils ne sont pas munis des piliers nommés par Métatron et définis par Métatron, d’apporter leur soutien à la Lumière lors de l’Ascension de la Terre qui a démarré depuis plusieurs mois.

L’intensité des processus qui sont à vivre, que cela concerne le personnage et ses désagréments, que cela concerne l’Éternité et sa Paix, vont vous devenir une évidence, si ce n’est pas le cas jusqu’à présent, venant en quelque sorte dévoiler, comme je l’ai dit, le témoin et l’observateur, et en définitive couplé à la sortie hors du corps en Êtreté, non pas pour y demeurer en dehors de ce corps, puisque je vous rappelle que l’alchimie et la transsubstantiation finales se passent dans ce corps physique tant que vous êtes présents sur terre, et non pas ailleurs. C’est la transsubstantiation de la matière qui est importante, même si celle-ci doit disparaître, car quand ce corps disparaît par l’action de la Lumière, il brûle bien sûr l’ensemble des mémoires, des attaches, des liens ou des désirs liés à cette dimension enfermée.

Il s’agit donc d’une nouvelle forme de contact, non plus avec les êtres de la nature, non plus avec nous, avec les plans de la Lumière libre, mais aussi avec votre éternité de manière beaucoup plus visible, beaucoup plus sensible et encore une fois tellement évidente pour nombre d’entre vous.

Je tiens à rassurer nos soeurs et nos frères humains incarnés qui pourraient tomber sur mes mots, les entendre ou même les vivre, mais qui surtout n’ont rien vécu jusqu’à présent. Ceci ouvre les portes à l’échelon collectif. La Porte Étroite est enfin ouverte. Comme le Christ vous l’avait dit, il était déjà installé chez certains d’entre vous. Il va devenir de plus en plus évident que vous êtes la Voie, la Vérité et la Vie, ou si vous préférez des Ki-Ris-Ti.

À ce moment-là, il ne sera plus possible d’hésiter entre l’éphémère et l’Éternité, concourant alors à éloigner tout ce qui appartient à l’éphémère de votre conscience, avec élégance, avec grâce et avec facilité. Les derniers éléments saillants de votre personnalité liés aux habitudes, liés aux lignées, s’évanouiront sous vos yeux, au-delà de toute compréhension, simplement parce que cela sera l’évidence.

En cette période, et jusqu’à l’apparition des signes célestes et de l’Appel de Marie, vous constaterez par vous-mêmes que votre soif d’Éternité prendra le pas sur toutes les soifs et désirs de ce monde, ainsi que sur toutes les règles de l’incarnation en ce monde. Vous serez alors non seulement des Ki-Ris-Ti mais des êtres aimants, éternels, ici même dans ce corps, quoi que devienne ce corps à l’issu de l’Appel de Marie.

Ce que nous vous donnons aujourd’hui les uns et les autres, depuis cette Pentecôte comme vous la nommez en Occident, est essentiel pour servir la Lumière et pour servir l’autre, qui n’est que vous. C’est ainsi que la conscience se positionne tout à fait autrement que ce que vous avez pu vivre jusqu’à présent. Il n’est plus question d’expériences, comme l’a dit Maître Ram, il est question d’état définitif et permanent. Nombre d’entre vous, depuis les Théophanies et je dirais même avant ces Théophanies, ont l’opportunité si je peux dire de ressentir des piques, des douleurs sans aucun traumatisme, qui se manifestent en certains endroits de votre corps. Ceci correspond bien évidemment au déploiement de la Lumière vibrale, au-delà des Portes et des Étoiles, sur l’ensemble de votre corps éthérique, mais aussi de vos cellules.

La conscience ainsi, pour nombre d’entre vous, s’habituera au véhicule d’Éternité. L’habituation à ce corps d’Éternité, vous le savez, sera peaufinée si je peux dire par l’ensemencement des dernières clés métatroniques au sein des Cercles de Feu, pour ceux qui devront y séjourner. D’autres, bien sûr, parmi vous, n’auront plus besoin de séjourner nulle part, ne dépendant plus d’aucune forme ni même de leur propre corps d’Êtreté.

Ceci est une autre étape, c’est-à-dire que viendra une étape que je ne dévoilerai pas aujourd’hui, qui peut être très rapide à s’installer comme survenir uniquement dans les jours précédant l’apparition des Trompettes du ciel et de la Terre. Vous constaterez que non seulement vous voyez votre corps d’Êtreté, vous le sentez, que non seulement vous êtes capables de résider en celui-ci, mais qu’en plus votre conscience est indépendante de toute forme et même de ce corps d’Êtreté. J’attire simplement votre attention car cela peut arriver, je dirais, spontanément chez un nombre très limité de vous, où à ce moment-là, en sortant de votre corps la nuit, vous ne verrez pas le corps d’Êtreté, vous ne verrez aucun autre corps que l’environnement physique où vous êtes. Vous ne pourrez pas vous regarder. Vous serez à ce moment-là l’Absolu en totalité.

Les modifications survenant lors de ces nuits entraîneront des bouleversements dans vos vies. Ces bouleversements ne sont pas impulsés par une quelconque volonté, mais bien pour être en conformité et en rectitude avec ce que vous vivez en votre éternité. Ne vous alarmez pas des changements car ils ne sont aucunement décidés par votre volonté, mais uniquement par votre éternité. À vous de suivre, là aussi, les lignes de moindre résistance. Rappelez-vous que la Lumière est simple et évidence, et quand un changement abrupt est induit par la Lumière, par votre éternité, alors tout se passe avec aisance et facilité, en quelque situation d’attachement que cela puisse exister.

Il y a donc effectivement des bouleversements intérieurs et extérieurs qui sont conjoints, mais non liés. Dans un cas, votre transformation est liée à la Lumière, alors que ces événements conjoints qui concernent le Choc de l’humanité, mais plutôt les tribulations humaines avant le Choc de l’humanité, elles, ne sont que des résistances à la Lumière. Dans votre cas, si vous le vivez, vous constaterez alors que quelles que soient les altérations de votre pays, de votre ville, de vos proches, vous demeurerez présents, impassibles, en Amour, sans questionnement. Une force nouvelle, si je peux dire, impulsera en vous le courage de l’Éternité d’affronter et de vivre avec sérénité les changements que la Lumière déclenche dorénavant.

Vous n’avez pas à décider quoi que ce soit. Rappelez-vous ce que disait le Christ en votre Occident : « Celui qui voudra sauver sa vie la perdra. Celui qui acceptera de la perdre trouvera la vie éternelle sans difficulté. » Ceci se passe dès maintenant. Il ne peut y avoir de meilleures preuves de votre emplacement, de qui vous êtes, que les processus que nous vous avons décrits, Thérèse (*), Maître Ram et moi-même. Le marqueur de cette Éternité, quelles que soient les manifestations que vous en vivez, ont un seul et unique marqueur qui sera visible dans toutes vos journées, dans toute votre vie, dans toutes vos relations, quels que soient les événements de ce monde, c’est-à-dire un état de paix, un état de félicité, un état immuable que rien ne peut venir altérer ou déplacer. Là, vous serez effectivement, et c’est l’expression que j’ai employée, assis dans votre coeur, posés dans votre coeur en compagnie du Ki-Ris-Ti, du Christ, de la Lumière vibrale authentique.

Cette possibilité est offerte de par les différents éléments en présence actuellement sur terre, et qui correspondent, vous le savez, à l’Ascension de la Terre et à votre libération. Ainsi donc, certains parmi vous seront libérés de cette façon-là, comme l’ont été certains autres d’entre vous par l’Onde de Vie quand elle est née.

Rappelez-vous qu’il n’y a aucun effort à faire. S’il vous semble devoir faire un effort, ce n’est pas la Vérité. S’il vous semble devoir hésiter ou avoir à choisir, ce n’est pas la Vérité. L’évidence de la Lumière interviendra dans le déroulement de votre vie, indépendamment de tout désir, indépendamment de toute volonté. Alors à ce moment-là, vous saurez avec certitude absolue que vous avez vécu la Libération de la personne et qu’il n’existe plus aucun frein à votre éternité, et ce, avant même l’Appel de Marie.

Toutefois je vous rappelle que le moment n’est pas venu – sauf si c’est le cas à titre individuel pour vous – de quitter ce plan, mais bien d’y être plus que jamais présents, même si les circonstances de vos vies deviennent profondément différentes. Car c’est dans ces situations, qui s’annoncent durant ce mois, que vous trouverez le plus de possibilités pour rentrer à l’intérieur de vous, rentrer à la maison.

De toute façon, vous constaterez aisément que quand vous aurez vécu, si vous le vivez, ce processus de décorporation au sein du corps d’Éternité, ou même de la conscience pure, sans forme, qui est le préalable de la disparition de la forme, à l’établissement au sein de l’Absolu que vous êtes, vous aurez donc ainsi, par le vécu, non pas une conviction… mais en ayant vécu l’Éternité avant même l’Appel de Marie et avant même la stase.

Ceci vous permettra, lorsque vous aurez vécu ces quelques expériences, de ne pas les revivre. Et d’ailleurs vous constaterez que très vite, il y aura pour ceux qui ont vécu cette délocalisation de la conscience et cette sortie hors du corps dans le corps d’Éternité, qu’il vous semble retrouver les fameux liens aux chevilles et aux poignets. Je vous rappelle qu’une ou quelques expériences suffisent la nuit, il n’y a pas besoin de répéter cela, d’autant plus que vous devez rester à l’intérieur de ce corps jusqu’au moment adéquat. C’est juste une opportunité qui a été ouverte par la réalisation des Théophanies depuis neuf semaines et demie.

Beaucoup d’entre vous, d’ailleurs, vivront ce processus de sortie hors du corps sans même savoir de quoi il s’agit, mais en auront la réminiscence de ce qu’il s’est passé durant la nuit, non pas au réveil, contrairement à certains rêves, mais beaucoup plus tard dans la journée, voire même de nombreux jours après, ce qui vous permettra alors de relier les changements que vous
10
observez peut-être en votre corps, en vos pensées, en vos émotions, en vos relations, et de les relier justement à ce souvenir qui reviendra, que vous êtes sortis de votre corps en l’Éternité de la Lumière.
Si cela ne se produit pas pour vous, c’est-à-dire si toutefois vous sentez, dans vos premiers exercices ou les premières nuits, le sentiment de liens aux chevilles et aux poignets, cela veut dire que pour vous ce n’est pas le moment. Il n’y a ni punition ni retard, mais simplement une adéquation totale avec l’Intelligence de la Lumière. Rappelez-vous : vous ne décidez rien, si ce n’est de respirer de telle façon et de mettre vos mains à tel endroit.

J’espère avoir été assez clair dans mes expressions. Il m’est permis, si vous avez des questionnements par rapport à ce que je viens de dire, quant à la technique et à la pratique de cela, d’y répondre.

Question : les mains doivent-elles être posées directement sur la peau ou à travers le vêtement ?

Est-ce que les vêtements arrêtent la Lumière ? Vous n’êtes pas dans du magnétisme.

Question : vous avez parlé de trois étapes. La première : Précision, Profondeur, AL et Unité ; la deuxième : OD et ER. Où est la troisième ?

Pas du tout. La première est les mains posées sur Précision et Profondeur. La deuxième est les mains posées sur AL et Unité. La troisième est la main gauche posée sur OD et la main droite sur ER. Ça fait bien donc trois.

Question : faut-il attendre la fin de la dernière Théophanie ou peut-on commencer tout de suite ?

Vous pouvez commencer quand vous voulez, mais cela sera plus efficace, si je peux dire, après l’ultime Théophanie dirigée par Marie, et la dernière Radiance aussi.

Si vous êtes attentifs, vous avez dû remarquer que ce qui se déroule durant les Théophanie du jeudi n’est pas exactement le même processus qui se déroule dans les Radiances Archangéliques qui suivent. Les Radiances Archangéliques ont permis de libérer les ultimes attachements par la perception, chez nombre d’entre vous, d’une énergie ou d’une conscience partant des pieds et remontant jusqu’au petit bassin. D’ailleurs nombre d’entre vous avez expérimenté ces dernières semaines ou ces derniers mois, des événements traumatiques survenant du côté droit du corps, préférentiellement sur les membres inférieurs droits ou sur les épaules, et surtout la droite. Ceci était un travail préalable à ce qu’il s’est produit lors des Radiances Archangéliques.

Les Radiances Archangéliques ont inversé en quelque sorte le flux de l’âme collective vers la matière et ont retourné ce flux vers le haut du corps. Ce flux, qui est à la fois de l’énergie et du vibral, n’est pas tout à fait l’Onde de Vie même si elle en suit les mêmes circuits et les trois composantes – le but étant effectivement de retourner l’âme collective de la Terre vers l’Éternité, chose qui est accomplie par les Théophanies.

La Radiance Archangélique a donc permis de faire refluer l’énergie d’attachement à ce monde vers un détachement de l’âme et une attraction de l’âme vers l’Esprit. Ce processus, qui pouvait être vécu de manière individuelle lors du processus de la dissolution de l’âme, a vu un retournement majeur de l’âme collective de l’humanité, si je peux dire. Cette âme collective de l’humanité n’est rien d’autre que ce qui fut nommé l’inconscient et le subconscient. C’est aussi à ce niveau que se localisait ce qui fut nommé par le Commandeur, voilà fort longtemps, le système de contrôle du mental humain.

Ce mouvement de conscience et d’énergie réalisé par les Radiances Archangéliques a permis d’alimenter, vous vous en doutez, le coeur. Ce que je vous propose donc est donc d’amplifier ce mouvement, non plus en bénéficiant de ce qu’il se produit durant les Radiances, mais de le réaliser vous-mêmes, de manière évidente, simple et parfaite.

Avez-vous d’autres questions ?

Question : les frères et soeurs n’ayant pas pratiqué de protocoles jusqu’à présent peuvent-ils pratiquer les exercices de respiration de Ram et le protocole d’Un Ami ?

J’ai même dit que ça serait pour ceux d’entre vous qui sont les plus neufs, par rapport à la Lumière, que cela se produira avec le plus d’évidence. Si vous avez la chance des connaître des frères et des soeurs englués dans des mouvements, dans des croyances, dans des spiritualités liées aux religions, c’est le moment de leur proposer cela parce que cela se passe de mots, cela se passe de mental, cela se passe de réflexion, et c’est donc très facile.

… Silence…

Nombre d’entre vous, ici et ailleurs, ont eu l’occasion de pratiquer certains protocoles voilà fort longtemps, d’activation des nouveaux corps. Aujourd’hui il s’agit, si je peux dire, d’une activation de votre éternité au sein de l’éphémère, participant au mouvement de fusion des Éthers tel que décrit par la nouvelle tri-Unité, faisant monter le coeur à la tête au niveau de la petite Couronne. Le véhicule ascensionnel est à ce moment-là parfaitement fonctionnel. C’est ce qui vous permet de vivre l’expérience hors du corps, de sortie du corps, non pas en corps astral mais directement en le corps d’Éternité, sans avoir besoin pour cela de vous rendre dans le Soleil comme nous l’avions espéré voilà de nombreuses années.

Question : est-il préférable d’utiliser de l’eau froide ou chaude pour le rinçage des coudes aux mains ?

De l’eau courante quelle qu’elle soit, l’important étant de drainer. Je vous rappelle que vous agissez en ce monde, le plus souvent, avec vos mains. Or en agissant en ce monde avec vos mains, vous activez bien sûr l’énergie vitale. Il est donc nécessaire de rincer cette énergie vitale pour laisser la place aux particules adamantines en plus grand nombre. L’eau peut être tiède, plutôt que bouillante ou plutôt que froide.

… Silence…

Il n’y a plus de questions.

Alors bien-aimés, enfants de la loi de Un comme aiment à le dire les Archanges, de mon coeur en votre coeur, que la Paix éternelle soit en vous, maintenant et pour toujours.

Je suis Un Ami. Je vous donne ma Paix.

En le silence et en la Lumière de Vérité, je vous salue.

… Silence…

Au revoir.

(*) Ndr : la canalisation de Thérèse suivra.