SOYEZ PRÊTS
Tous les signes sont là, si vous ne le voyez pas et si vous ne le vivez pas, c’est que vous n’avez pas à le vivre. Mais ça ne changera rien à ce qui va se produire sur terre. C’est irrémédiable, irrévocable et c’est maintenant. O.M.A.

11 mai 2017

MIKAËL – 7 MAI 2017


Je suis Mikaël, Prince et Régent des Milices Célestes. Bien-aimés enfants de Un, que la Paix et l’Amour soient déposés en chacun de vous.

… Silence…

À l’heure où je continue à ensemencer les eaux ou labourer la terre, et éclairer le ciel, je viens trancher ce qui doit l’être. Je viens, par le Feu et mon épée, achever mon oeuvre en votre coeur, pour votre liberté.

En très peu de temps maintenant, en termes terrestres, l’Archange Uriel me succèdera, car comme il vous l’a annoncé à moult reprises, il vient donc parachever à ma suite l’installation de la Vérité éternelle.


Les Théophanies spontanées dont vous a entretenus le Christ, sont appelées à se généraliser et à s’amplifier, me permettant alors de laisser libre cours au Feu Igné qui vient brûler et libérer ce qui entrave encore peut-être la Liberté en chacun de vous.

Je viens aussi, à travers l’éclairage de vos nuits, adjoindre ma vibration et ma Présence en le Manteau Bleu de Marie qui est aussi mon Manteau. Venant non seulement trancher et brûler les derniers éléments qui entravent la Vérité, je viens aussi pour être celui qui attise le Feu de la Vérité, le Feu de l’Esprit.

Pour ceux d’entre vous qui ont accueilli ou qui accueilleront dans un jour prochain le Christ en votre demeure, j’y adjoindrai le Feu, ce Feu vous consumant d’Amour, de béatitude, ce Feu qui vous comble de grâces.

Lord Métatron, en ce jour, viendra magnifier ce qui fut nommé voilà quelque temps l’impulsion Métatronique, ouvrant toujours plus grand les portes à Celui qui vient, ou qui est déjà là pour certains d’entre vous.

… Silence…

Mon action, dès ce jour, s’achèvera dans le fait de trancher les ultimes liens à l’Illusion de ce monde, les ultimes attachements. Je viens appuyer, par ma Présence, votre résurrection et votre accès à l’Êtreté en manifestation et en incarnation depuis votre demeure, en chacune des parties de votre corps et de votre conscience.

Les Anges du Seigneur accompagneront ma présence en vos cieux, se donnant à voir, se donnant à être ressentis pour votre plus grand bonheur. Nombre d’entre vous, en ces jours, seront amenés à vivre des rencontres multidimensionnelles d’un genre nouveau, pour le plus grand nombre d’entre vous. Des visiteurs intergalactiques des mondes libres, en résonance avec votre destination ou votre origine stellaire, viendront vous visiter dans l'intimité de vos coeurs et dans l’intimité de vos nuits afin simplement d’être présents à vos côtés en votre résurrection et en l’accueil du Christ en votre demeure.

Je viens aussi, par des ultimes mécanismes de Grâce Mariale, détourner certains de vos frères et soeurs humains de leur chemin d’ombre, afin que l’appui de la Lumière ne se trouve plus seulement en vos coeurs humbles mais aussi en le coeur de certains d’entre vos frères et soeurs qui sont, si je peux dire, aux commandes de l’Illusion. Ne vous étonnez pas alors d’entendre parler de grâces nouvelles et de révélations nouvelles pour ces frères et ces soeurs qui s’ouvriront à ma demande et à la présence de Celui qui vient.

Les temps sont effectivement accomplis, et il est temps de découvrir de manière collective la vérité de ce qu’avait dit le Christ et de ce qu’ont dit ses prophètes, de quelque horizon qu’ils soient. Un nouvel âge d’or, non assujetti au temps ou à l’enfermement, voit le jour sur la Terre en sa nouvelle dimension.

Beaucoup d’éléments de révélation vont vous apparaître, aussi bien sur l’écran du monde que sur l’écran de vos nuits, dans vos rêves, dans vos intuitions, en les Présences qui seront en vous et à vos côtés.

Le temps est venu de mettre fin à ce qui s’oppose, sur ce monde, à la Vérité, d’une manière ou d’une autre. Cela ne souffre plus de délai, cela ne souffre plus de retard. En illuminant vos nuits sur certains pays de cette terre, je débusquerai les dernières oppositions, les mettant en plein jour et en pleine lumière, vous faisant voir ce que peut-être vous n’avez pas vu, ou pas voulu voir. Plus rien ne peut vous être caché, plus rien ne pourra être dissimulé, afin que le règne de la Vérité s’installe en ces temps d’Appel de Marie, venant aussi éclaircir vos cieux, vous donnant à voir derrière les apparences de ce que vous voyez depuis le sol en regardant les cieux, permettant aussi et alors à de nombreuses flottes de la Confédération Intergalactique des Mondes Libres d’apparaître concrètement en vos cieux, comme à vos côtés, la nuit.

Je m’adresse aussi à ceux d’entre vous dont le moment de vivre cela n’est pas encore vraiment arrivé, mais arrivera le plus vite possible. Je vous engage fermement, avant l’Appel de Marie, quel que soit le temps qu’il reste à parcourir avant cet Appel, de rendre les armes de la division, les armes de la souffrance. Je viens vous inviter aussi par là même à ne plus tergiverser, à ne plus vous opposer, car vous savez pertinemment, même en le redoutant, que la Lumière s’établit et que cela est irrémédiable, définitif, et en phase finale, et que nul d’entre vous ne pourra s’opposer, quels que soient les jeux entrepris sur la scène de ce monde, ni même maintenir un iota de temps supplémentaire à la mise en oeuvre de leurs manigances. Je vous invite à déposer vos peurs, ainsi que vos avidités, ainsi que vos possessions, aux pieds du Christ. Je vous invite aussi à reconnaître la primauté et la réalité de l’Amour inconditionné, afin de bénéficier des ultimes grâces, afin de ne pas être affectés et troublés après la stase de l’Appel de Marie.

Je viens vous proposer, au nom de la Confédération Intergalactique des Mondes Libres, de rejoindre les légions de la Grâce et de l’Amour, quelles que soient vos peurs, quelles que soient vos illusions sur l’organisation de ce monde et sur sa prédation. Je viens donc vous inviter à vous reconnaître vous-mêmes, non plus dans vos agissements passés, parfois fort anciens, mais à vous reconnaître en votre coeur et en le don.

Je viens vous inviter aujourd’hui solennellement à déposer toutes les armes qui n’ont aucune utilité en l’Amour qui se révèle maintenant pour chacun, quel que soit votre emplacement.

Je ne vous propose pas une quelconque armistice ou un quelconque répit, mais je viens vous proposer d’être enfin vous-mêmes, de découvrir enfin votre éternité et votre liberté.

N’oubliez pas que quel que soit votre refus du Christ et du principe d’Amour, que nul ne peut pénétrer le Royaume des cieux s’il ne redevient comme un enfant, et libre de tout poids et de toute prédation.

Je viens vous dire aussi que quelle qu’ait été votre indignité, celle-ci est pardonnée par la Grâce, car aussi bien Marie que nous, Archanges, comme les Anciens et les Étoiles, comme l’ensemble de la Confédération Intergalactique, quelles que soient les souffrances que vous avez induites, la Grâce s’applique tout autant à vous, plus que jamais et comme jamais. Mais ces temps-là sont réduits, il vous appartient de vous décider au plus vite, avant l’Appel de Marie, afin de ne plus éprouver de peur, de sentiment de supériorité, afin de ne plus vous croire autorisés à dominer quiconque ou à brimer quiconque. Seule la peur vous a conduits, en cette vie ou au cours de vos différentes vies, à vous enfermer toujours plus dans l’avidité, la possession, le contrôle de la vie sur cette terre, car en vous aussi le Christ frappe à la porte et vous ne pourrez l’ignorer plus longtemps, si ce n’est en créant en vous des états de souffrance physique ou morale totalement inutiles.

Je vous demande d’essayer d’imaginer qu’au-delà de la prédation, il y a le Christ, il y a la vérité de la vie éternelle, et que ce que je viens vous proposer, au nom de la Confédération et de Marie, c’est de solder tous comptes afin d’être libres et de participer à la libération de l’humanité. Dans l’Amour, il ne peut y avoir de reproches, dans l’Amour acquiescé et inconditionné, il n’y a pas de jugement, quoi que vous ayez fait, mais soyez vrais car vos mensonges ne pourront plus tenir, car vos contrôles ne pourront plus tenir.

N’imaginez en aucune manière pouvoir vous soustraire à la Lumière, changez de regard maintenant et éprouvez la vérité de l’Amour ; cela ne souffre plus aucun délai ni aucun report. Quelles que soient les manigances envisagées, elles ne servent à rien car ce qui vous semble peut-être encore si terrible, selon vos connaissances Lucifériennes, n’est rien, ce n’est que le retour de la Liberté. Il n’y a rien à préserver, rien à anticiper, cela ne servira à rien de vous terrer sous terre ou d’espérer sortir de ce système solaire, cela est impossible et vous le savez.

Alors je m’adresse à vous avec le même Amour et la même intensité : ne soyez pas dupes d’une quelconque hiérarchie au-dessus de vous, fût-elle visible ou invisible, car son temps a été accompli et celui que vous nommez pompeusement « Le grand architecte de l’univers », qui n’est autre que Satan, ne pourra plus bientôt vous donner les moindres précisions ou le moindre apport par vos prières insensées. Alors oui, vous êtes aimés – et je dirais même bien plus que les humbles qui, eux, ont accueilli le Christ –, il n’y a que vous qui avez mis toujours plus de distance avec l’Amour. Vous courez encore après ce qui est vain alors qu’il suffit de vous poser, et comme je l’ai dit, de déposer toutes les armes – de la tromperie, de la guerre, de la séparation –, parce que, comme vous le constatez avec vos moyens modernes, Nibiru est maintenant à portée de vue.

Plus aucun de vos systèmes d’enfermement ou de contrôle ne peut être efficace, parce que le réveil de l’humanité a atteint un point plus que critique et que le jeu a assez duré. Je dirais que vous avez eu toutes les opportunités, dans les manoeuvres que vous avez mises en oeuvre depuis 2012, pour vous rendre compte de leur inutilité devant la majesté de l’Amour.

Il est temps de vous reconnaître, il est temps de vous voir, le temps est à l’Amour et plus à la division, et encore moins à la séparation. Vous n’êtes tenus par aucune obligation ni par aucun contrat de ce monde, quoi que vous en pensiez. La parole de la Lumière met fin dorénavant à tous ces faux contrats, à toutes ces illusions d’avenir de maîtres du monde que vous ne serez jamais. Soyez maîtres de vous-mêmes et regardez-vous, car je viens siffler la fin de partie.

Celle que vous exécrez pour l’instant, et qui est pourtant votre Mère, Marie, a réussi, avec le concours de l’ensemble des forces posées à la surface de ce sol, de même qu’avec la Confédération Intergalactique, à rétablir la jonction avec l’Éternité pour un nombre important de frères et soeurs humains sur la terre. Plus aucun stratagème ne pourra tenir devant la Vérité, quelle que soit votre intelligence dont vous êtes si fiers, quels que soient vos maîtres, invisibles, qui vous ont promis monts et merveilles, mais ceci n’a qu’un temps, et vous le savez. Alors je ne viens pas vous menacer mais vous tendre mon coeur, pendant qu’il en est encore temps. La même Grâce s’applique à vous.

Le Christ vous l’a redit, ce que vous faites à chacun de vos frères et soeurs sur la terre, c’est à lui que vous le faites. Il vous demande simplement de le reconnaître, de l’accepter, et la Grâce et le pardon de la Lumière agiront en vous de la même façon que ceux d’entre vos frères et soeurs que vous considérez comme négligence, et sans objet et sans intérêt, et vivent pourtant, eux.

C’est vous qui avez mis cette distance, qui vous êtes érigés sur un piédestal de maîtres de l’Illusion. Vous pensez manipuler alors que c’est vous qui êtes manipulés.

Je ne viens rien vous faire payer mais je suis prêt à trancher avec délicatesse ce qui vous relie encore à ces puissances obscures qui ne sont que vos propres peurs et vos propres conditionnements. Je vous offre la Vérité, il n’y a aucun prix à payer, ni aucun intérêt, ainsi est la Liberté, ainsi est la Grâce. Je vous invite à rejoindre vos frères et vos soeurs de plus en plus nombreux à vivre la vérité de l’Amour. Ce monde que vous avez cru vous appartenir ne vous appartient pas, alors je dépose en vous – si par un quelconque hasard vous lisez mes mots ou m’entendez –, je vous tends mon coeur et ma main, faites-le tant que cela vous est aisé.

Je m’adresse maintenant à l’ensemble de l’humanité sans distinction : laissez vivre ce qui se vit en votre coeur, ne soyez aucunement troublés par les évènements de ce monde mais soyez réveillés par ce qu’il se passe en votre poitrine, même si vous n’en connaissez pas les mots ni les expressions. L’important n’est pas là mais l’important est ce qui naît en vous, justement. Peut-être qu’il existe en vous une espérance ou une culpabilité, une souffrance, quelle qu’en soit son origine. Le coeur est à la fois votre rempart mais votre certitude, et aussi l’unique Vérité.

Soyez doux envers chacun de vous, soyez aimables, soyez dans le service. Découvrez, tous, la relation authentique au sein de l’Amour. J’en ai fini pour mes mots en ce jour, alors je dépose en vous la radiation de l’Ultraviolet, je dépose en vous le souvenir de votre éternité.


… Silence…

Je suis Mikaël, Prince et Régent des Milices Célestes, et j’annonce ainsi, en ce jour, le temps de la Résurrection et le temps de l’Annonce, et le temps de l’Appel.

Je salue et bénis chacun de vous, je vous remercie de votre présence, de votre écoute et de votre lecture.

Je vous dis à bientôt.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire