SOYEZ PRÊTS
Tous les signes sont là, si vous ne le voyez pas et si vous ne le vivez pas, c’est que vous n’avez pas à le vivre. Mais ça ne changera rien à ce qui va se produire sur terre. C’est irrémédiable, irrévocable et c’est maintenant. O.M.A.

17 mai 2017

ANAËL – PARTIE 2 – MAI 2017


Je suis Anaël Archange, de retour avec vous. Communions en la Paix du coeur, avant de reprendre vos interrogations.

... Silence...

Question.

Question : pouvez-vous développer concernant les oiseaux messagers dont a parlé Lord Métatron ?

Bien-aimé, à l'heure actuelle de votre terre, je peux dire que tout est signe et tout est synchronicité. La propagation de la Lumière vibrale est dorénavant telle que tout ce qui se produit au sein de vos vies, tout ce qui se produit sur l'écran de votre conscience, est signe et synchronicité. Un animal quel qu'il soit peut être lui aussi touché par la Grâce de la Lumière vibrale. À ce moment-là, il ne vous verra plus comme un prédateur ou comme un ennemi, ou quelque chose qui ne le concerne pas, mais aura tendance à s'approcher de vous de différentes façons.


Ainsi, il existe des oiseaux qui sont parfaitement connus comme étant les messagers. Par exemple, le rouge-gorge est lié au Christ, de même que l'abeille est reliée au Christ, et spécifiquement à la résurrection. Il vous a été fait état de ne pas vous alarmer des modifications de comportement et des habitudes des peuples de la nature, mais aussi des habitants de la nature qui vous sont familiers ou moins familiers. Cela va des insectes, en passant par les mammifères, mais aussi, comme vous avez pu peut-être le constater, les végétaux, et pas seulement les arbres. Il existe donc à ce niveau-là une loi d'analogie où, par rapport à certaines traditions, les oiseaux sont des messagers. Le message est différent selon le type d'oiseau. Bien évidemment, il n'est pas question ici de vous donner tout ce qui concerne les différents oiseaux présents à la surface de votre terre, mais simplement d'être conscients et lucides que ce qu’il se manifeste au sein de votre monde animal, sur cette terre, est aussi en résonance directe avec le retour final de la Lumière.

Il est donc tout à fait envisageable et possible, et même de plus en plus courant, je dirais, que vous observiez des comportements animaux de plus en plus anormaux, anormaux par rapport à votre normalité usuelle et habituelle de tout temps sur cette terre. Ainsi donc, des animaux qui étaient qualifiés de sauvages jusqu'à présent, ont tendance à s'approcher, non pas de l'homme mais de la Lumière de l'homme, quand celui-ci a éveillé certains centres ou certains circuits du corps d'Êtreté. Vous vous doutez bien qu'avec les Théophanies, il n'existe plus de barrière de races, d'espèces ou de dimensions. C'est en ce sens que les Théophanies sont accessibles, comme nous vous l'avons dit, aussi bien sur des objets, des situations, que des personnes, mais aussi sur tout ce qui est vivant ou présent à la surface de cette terre.

Il en est ainsi pour les oiseaux, messagers de l'Air, messagers du Christ ou messagers de la Lumière, mais cela peut aussi être le cas tout simplement avec un insecte. Je vous renvoie pour cela à ce qui est connu au sein de votre monde dans le symbolisme des animaux, ou dans les fonctions dites spirituelles de certains de ces animaux, oiseaux ou autres, bien sûr. Voilà ce que je peux en dire.

La Lumière se manifeste à vous de multiples façons, et pas seulement par les mécanismes vibratoires que vous connaissez pour les avoir vécus. En effet, tout devient signe et tout devient synchronicité. Cela est bien plus ample que ce qui fut nommé à l'époque, la Fluidité de l'Unité. L'état de Lumière, l'état de vibration dans lequel certains des frères et soeurs humains de la terre sont postés à l'heure actuelle, permettent cette approche différente que je qualifierais d'inter-espèces par rapport à vous, race humaine, et le peuple des animaux, ou encore comme cela est le cas maintenant, avec les peuples de la nature.

Il me semble qu'il vous avait été stipulé que même les gnomes, qui sont pourtant très familiers et attachés à leur milieu de vie, en sortaient que très peu, jusqu'à récemment où certains d'entre vous ont pu constater une relation avec les gnomes indépendamment de leur lieu de vie. Il en est de même pour les dragons. Certains d'entre vous ont d'ailleurs expérimenté la venue d'un dragon chez eux, qui s'est installé non pas à demeure mais pour un certain temps. Je vous rappelle que les dragons changent de taille et de forme à volonté. Cela ne représente aucune difficulté pour eux d'être dans leur forme originelle de plusieurs mètres et de se rétrécir jusqu'à quelques centimètres ou alors quelques dizaines de centimètres, sans aucune difficulté. Cela vous semble bien évidemment impossible, et si vous êtes confrontés à cela, vous avez du mal à saisir, avec votre logique et votre raison, qu'est-ce qui est responsable de ce changement de forme.

Rappelez-vous que nous vous avons toujours dit que les messagers peuvent aussi passer par les animaux, et que même les forces dites opposées à la Lumière, qui n'ont plus de réels moyens d'observation directe, excepté par leurs relais humains, passent le plus souvent par des animaux d'autre nature que les oiseaux, pour espionner et observer. La conscience, ainsi que cela a été exprimé dans les questionnements précédents, est capable dorénavant de fusionner de coeur à coeur, lors des Théophanies, avec n'importe quel objet, situation, personne ou encore animal.

... Silence...

Question suivante.

Question : pouvez-vous donner des éléments complémentaires sur la nature des charismes pouvant être manifestés par certains êtres, et leurs contribution et finalité dans le processus de libération ?

Bien-aimé, les charismes sont multiples. Ils ont été parfaitement traduits, si je peux dire, lors de la résurrection du Christ et avant la Pentecôte. La descente de l'Esprit saint a permis aux apôtres de parler en langues, de manifester toutes sortes de charismes. Ces charismes sont innombrables, je ne vais pas en faire la liste, mais le don d'ubiquité, la bilocation, la lévitation, le parler en langues, toutes ces manifestations qui sont liées au Verbe créateur et au Verbe, et au souffle de l'Esprit ; l’Esprit du Soleil, le Choeur des Anges aussi, interviennent dans ce processus. C'est l'accès, là où vous êtes, en votre dimension de vie, que se manifestent les dons de l'Esprit dorénavant.

Les charismes ne sont rien d'autre que l'expression et la manifestation de l'Esprit et du Verbe en manifestation. Les plus importants, toutefois, résultent directement de la Théophanie. La finalité de ces processus… ils sont, je vous le rappelle, le témoin de la descente de l'Esprit, de la manifestation du Verbe créateur et du retour du Christ. Ils ne sont pas là pour épater la galerie, ils sont là simplement pour donner une forme d'élan ou de certitude en la Lumière, et en sa vérité présente et palpable au sein de votre monde et de votre dimension. Il en existe une infinité, de ces charismes, je vous ai cité simplement ceux qui ont été le plus communément admis. Le charisme est bien évidemment lié directement au chakra du coeur. Il ne s'agit pas ici d'empathie, qui peut être conditionnée, comme vous le savez depuis longtemps, par la personne et par un avantage particulier.

L'expression des charismes échappe totalement à la volonté de celui qui en est l'objet. Il ne le décide pas, même libéré vivant. Cela se produit de manière spontanée lorsque la Lumière atteint, je dirais, une certaine dose ou une certaine intensité, ou encore, ce qui pourrait être similaire à ce que vous appelez une certaine fréquence, c'est-à-dire une coloration particulière de la Lumière vibrale. Chacune des couleurs est en effet associée à un des charismes, je parle des couleurs que vous connaissez. Le rose correspond au charisme du coeur, il est, comme vous le savez, mon rayonnement principal, avec le bleu. Le blanc est lié, vous le savez aussi, directement à l'Unité. C'est dans cette Unité que peuvent s'exprimer les manifestations du Verbe créateur, comme le parler en langues par exemple, et ainsi de suite.

Les chants spontanés naissant déjà chez certains d'entre vous depuis des années, vont se raffiner, en quelque sorte, et toucher directement le coeur de celui qui entend. Là est le charisme de l'Esprit et non pas le charisme de la personne. La personne, si tant est qu'elle existe encore et qu'elle soit sur le devant de la scène, ou qu'elle soit déjà presque complètement effacée, ou chez le Libéré Vivant, ne fait pas de différence. Il y a simplement une mise en action de l'Intelligence de la Lumière, au travers de vos canaux sensoriels et perceptuels, qui se manifestera de plus en plus.

Le plus important étant toutefois la capacité à établir cette communion de coeur à coeur, directement depuis là où vous êtes, en tout autre endroit de la planète, en toute conscience, comme je l'ai dit, situation ou objet. Là est le charisme le plus probant, si je puis dire, de la présence, de l'installation, et du déploiement final de la Lumière.

... Silence...

Autre question.

Question : les êtres qui nous entourent verront-ils en nous le retournement, et la radiance radioactive du pilier de Lumière ?

Ce n'est pas une obligation. Vous serez visibles dans un premier temps, pour vos frères et soeurs, par la qualité de votre rayonnement et de votre Présence, qui approchera celui du Libéré Vivant et qui en sera toutefois différente par l'aspect, non pas extériorisé mais, je dirais, d'irradiation de cette lumière. Cela est superposable, par exemple, pour ceux qui ont lu ou qui se sont intéressés à la vie de Ma Ananda Moyi, qui présentait l'ensemble des charismes : l'immobilité totale, le changement de densité et de poids, la capacité à maintenir une extase et à ralentir le corps sans sa propre volonté, mais directement par l'influence de l'Esprit. Ma Ananda ne contrôlait rien et se laissait faire par la Grâce et par la Lumière. Cela peut aller aussi, je l'ai dit, jusqu'à des modifications extrêmement importantes de votre physiologie, c'est-à-dire, par exemple, ne plus dormir, ne plus manger, ne plus boire, ou d'autres choses encore. Tout cela fait partie des dons de l'Esprit, des charismes, mais aussi de la manifestation de ce basculement de la conscience, tel que cela a été stipulé par Lord Métatron.

Tous ne seront pas sensibles, dans un premier temps et jusqu'à l'Appel de Marie, à la présence en vous de cette colonne de Lumière.

... Silence...

Autre question.

Question : dès que l'on ressent les prémices du déploiement de la colonne de Lumière en notre corps, est-il préférable de vivre ce retournement de conscience en position couchée ?

Ce retournement ne va pas se produire à l'instant, ne soyez pas en attente. Au moment où vous commencez à percevoir ce qui a été expliqué par Lord Métatron, si vous avez à le vivre, vous n'avez pas à vous préoccuper de votre position, parce ce que ce processus n'est pas une expérience mais une installation d'un état définitif qui vous accompagnera, quelle que soit votre position et quoi que vous fassiez dans votre vie. C'est justement la présence de cet élément, particulier, qui fera en sorte que ce monde disparaîtra de vos yeux, de vos intérêts et de votre conscience.

Il n'y a donc rien à entreprendre de particulier. Il n'y a pas ni technique, ni protocole, ni attitude particulière à observer. Je vous rappelle que Lord Métatron avait dit que ceci concernait une partie d'entre vous et non pas la totalité, et cela ne dépend, là aussi encore, aucunement de vous mais de ce que vous êtes en vérité, au-delà de toute apparence et de tout monde. Il n'y a donc pas à se préparer, de la même façon que pour les Théophanies spontanées.

L'évidence de la Grâce, alors, sera telle, que cela soit avec les Théophanies ou le processus décrit par Lord Métatron, des piliers ou colonnes de Lumière dans votre corps, il y a juste à être présents. Il n'y a rien à entreprendre, laissez être et laissez faire l'Intelligence de la Lumière. Elle ne dépend pas de vos desiderata, de vos attitudes, de vos postures, ce qui est, vous vous en rendez bien compte, profondément différent de ce que vous avez mené, pour certains, comme travail, durant de nombreuses années pour certains d'entre vous, concernant tout ce que nous avons communiqué, concernant aussi bien la danse du silence que le yoga de l'Unité, ou encore l'activation des nouveaux corps. Tout ceci a été laborieux, vous avez travaillé pour cela. Aujourd'hui il n'est plus question de travailler mais de disparaître, et de s'abandonner, et de se sacrifier, ce qui n'est pas vraiment la même chose.

Saisir cela, c'est ouvrir la porte à double battant, comme cela a été dit, à l'impulsion Métatronique et à l'installation du Christ, et possiblement au vécu de la colonne de Lumière, et surtout une amplification sans commune mesure de la fréquence et de l'intensité de vos Théophanies.

... Silence...

Autre question.

Question : les êtres qui ne sont pas informés et ne participent pas aux Théophanies et Radiances Archangéliques, bénéficieront-ils des effets sur leur conscience ?

Bien-aimé, c'est pour cela qu'il y a des Théophanies et des Radiances, pas uniquement pour vous qui les suivez. Même sans être informés, cela se vivra de toute façon, comme l'Appel de Marie. Informés ou pas, ne changera rien. Beaucoup de frères et soeurs humains incarnés autour de vous, qui ne suivent pas particulièrement nos prescriptions et nos indications et nos conseils, en arrivent aujourd'hui exactement au même point, c'est-à-dire à vivre des processus mystiques qu'ils ne peuvent ni étiqueter, ni référencer, ni expliquer. Mais l'important n'est, encore une fois, en aucun cas l'explication ou la compréhension, mais le vécu lui-même.

Alors ne vous encombrez pas de mécanismes de compréhension, d'interprétation, ou encore pire, de projections. Immergez-vous complètement en ce que vous proposent les Théophanies. Il n'y a rien d'autre à en retirer que le vécu de votre conscience et l'expansion de celle-ci. Je parle aussi bien de la conscience éphémère, via sa dissolution, que la conscience d'Éternité. L'expansion de la conscience éphémère correspond à la libération de la conscience éphémère, se traduisant aussi par l'expansion de votre supraconscience, vous faisant retourner à la vérité de votre éternité. Tout le reste ne sont que des activités mentales, des activités liées à la personne et qui n'ont strictement aucun intérêt, dès l'instant où vous vivez les Théophanies, si ce n'est vous en éloigner.

D'ailleurs, dès l'Ascension passée ou dès la Pentecôte passée, selon, vous le savez, l'avancée de ce qui doit arriver dans vos cieux, vous constaterez d'ailleurs que vous ne pourrez pas contrôler quoi que ce soit, mais vous ne pourrez que vous abandonner à ce qu’il se produit par la Grâce et l'Intelligence de la Lumière. C'est bien plus qu'un abandon à la Lumière, cela vous avait été expliqué, il s'agit du sacrifice conscient de l'éphémère. Mais vous n'avez pas, vous, à décider de sacrifier quoi que ce soit, c'est votre supraconscience, votre Esprit de Vérité, le Paraclet, qui agit, ce n'est pas vous. Croire que vous pouvez maîtriser, contrôler, diriger, ou vous faire obéir de cela, est strictement une illusion. Vous ne pourrez plus rien contrôler de ce qui se produit en ce plan-là, c'est simplement l'installation totale et définitive de l'Esprit, c'est la révélation de cet Esprit, et ce qui se vit sur l'écran de ce monde, même si cela a une répercussion énorme sur ce plan de l'éphémère, ne vous concerne pas.

Tant que vous vous sentez concernés, là-aussi vous n'êtes pas, en vérité, totalement libres. Seule la tranquillité, l'humilité de reconnaître que vous n'êtes rien sur cette terre, tel que cela vous a été expliqué aussi à de nombreuses reprises par le Maître Philippe, vous conduit à cette sérénité infinie de l'Éternité, du Coeur du Coeur, grâce aux Théophanies en particulier, maintenant, et aux Radiances. Soyez spontanés et soyez de plus en plus, si possible, dans l'instant présent, dans l'accueil, dans l'humilité, dans la transparence. Ne faites pas intervenir des éléments de votre personne liés à une quelconque compréhension ou une quelconque appropriation, au sein de la personne, de ce qui est vécu, sans ça vous risquez d'avoir des petits soucis d'acclimatation, si je peux dire, à ce qui se déroule.

Plus vous êtes spontanés, plus vous êtes transparents, plus vous êtes humbles, plus vous vous tenez tranquilles, comme vous le constaterez, plus la Paix grandira en vous de manière évidente. Plus vous rechercherez cette Paix, dorénavant, à travers des exercices quels qu'ils soient, plus vous vous éloignerez. Il n'est pas interdit, bien sûr, de travailler sur votre personne, mais ne vous servez pas de votre personne en ce monde pour contrôler quoi que ce soit qu’il se déroule, sinon il y a bien sûr et bien évidemment des risques de volonté d'appropriation, de volonté personnelle, qui n'a rien à voir et rien à faire dans ce processus. C'est en ce sens que l'année dernière, nous vous avions préparés par différentes voies et de différentes façons à cet ultime sacrifice.

Comprendre cela et accepter cela est essentiel pour vivre la béatitude et l'extase à un niveau que vous ne connaissez pas encore. Vous constaterez d'ailleurs par vous-mêmes, comme je l'ai dit, que dès l'instant que votre personnage revient et veut s'approprier ce qui est vécu, eh bien les Théophanies spontanées s'éloigneront de vous jusqu'à ce que vous compreniez. Rappelez-vous que nous vous avons dit que les Théophanies allaient être à la fois programmées, spontanées, réalisables par vous-mêmes, avec une intention particulière, au départ, de communier à tel objet, sujet, animal, ou autre, et c'est tout. Tout le reste ne sont que des dérives. Acceptez cela pour vivre la plénitude de ce que vous avez à vivre.

Ne cherchez pas à contrôler, ne cherchez pas à diriger, ne cherchez pas à posséder, cherchez simplement à disparaître et à être. Si vous dormez, c'est encore mieux, vous êtes sûrs au moins de ne pas intervenir durant le processus. Ce processus n'a pas besoin de quoi que ce soit de votre connu au sein de ce monde. Bien au contraire, puisque ce connu, ainsi que je l'ai dit, va s'éloigner de lui-même sans effort, sans remord, sans souffrance, alors qu'à l'inverse, vous risquez effectivement d'observer autre chose que cette paix et cette plénitude.

C'est en ce sens aussi que je vous ai dit que la Théophanie que vous dirigez vers une cible ne doit être accompagnée d'aucune intention liée à la survie de quoi que ce soit au sein de ce monde, ni d'effet thérapeutique, ni de demande de guérison, ni de changement de situation. Laissez être et faire la Lumière, retirez-vous de tout jeu. C’est la seule façon de bénéficier de l'impact majeur des Théophanies.

... Silence...

Autre question.

Question : en dehors des oiseaux, quels sont les autres règnes d'animaux qui se manifesteront à nous ?

J'y ai déjà répondu.

Question : le Commandeur a qualifié l'âge d'or ou la nouvelle Terre, de finalité illusoire du New Age et des maîtres ascensionnés, or il me semble que Lord Métatron les a bien nommés ainsi, dans le devenir de la Terre…

Pour ceux qui resteraient dans l'Intraterre, uniquement.

Question : … qu'en est-il ?

L'expression qui a été employée par Lord Métatron concerne bien évidemment la 5ème dimension, et vous savez pertinemment qu'il n'y a aucune corrélation et aucune continuité entre la 3ème dimension dissociée et la 5ème dimension. Vous savez tous que vous êtes libérés mais vous ne savez pas, pour la plupart d'entre vous, quelle forme de libération cela va prendre pour vous. Il n'y a aucune solution de continuité, là est l'essentiel.

L'erreur de ce que vous nommez New Age, des maîtres ascensionnés, est de croire à une certaine forme de pérennité par transformation des acquis, si je peux dire, en quelque chose de beaucoup plus agréable, en quelque sorte le paradis sur terre. Il ne peut exister en ce monde un quelconque paradis dans cette dimension donnée, là est la supercherie. C'est-à-dire qu'il vous est mis dans la tête l'espoir de continuer une vie dans des conditions plus agréables, mais toujours dans cette dimension. Cela n'est pas possible. Il n'existe pas, pour un endroit quel qu'il soit, nommé 3ème dimension dissociée ou monde enfermé, de passer de manière globale en 3D unifiée, vous savez les raisons. La 3D unifiée correspond, pour ceux d'entre vous qui ont été enfermés, juste à une période soit de délivrance concernant vos acquis, soit d'affinement de votre libération, c'est tout. Seuls ceux qui se sont détournés consciemment et en toute conscience de la Lumière, devront passer une période de rééducation au sein de la matière pour se libérer eux-mêmes. Ce n'est pas un jugement ni une punition, c'est un constat lié à leur état vibratoire, à leur attachement ou à leur prédation.

Donc âge d'or ne veut pas dire que toutes les consciences restent sur terre, loin de là, et d'ailleurs, elles ne resteront pas sur terre mais seront en Intraterre qui sera, comme pour les gardiens de la terre nommés « peuple delphinoïde de la terre », à l'époque, des êtres qui étaient, en quelque sorte, à mi-chemin entre la 3D unifiée et la 5D.

Ceux qui ont vécu ici (vous humains) ou dans d'autres mondes, l'enfermement, sont obligés en quelque sorte de repasser par l'Absolu pour réactiver leur liberté, il n'y a pas d'autre alternative, et au sein de ce processus, quel que soit le mécanisme de libération d'un système solaire, ne laisse planer aucun doute et ne laisse place à aucune continuité. Donc penser à une continuité de quoi que ce soit est une erreur de l'ego spirituel, et un manque de clarté intérieure, et une confusion, faisant confondre en quelque sorte l'idéal de l'ego et la réalité spirituelle.

La problématique étant que tant que vous êtes en train d'imaginer un monde meilleur, ou un changement en ce monde apportant quoi que ce soit permettant une vie plus harmonieuse au sein de ce monde, cela est irréalisable. Parce qu’il faut nécessairement qu'au moment du retour de l'Absolu, en quelque sorte, c'est-à-dire de la révélation de ce qui a toujours été là, consécutif à l'Appel de Marie, chacun puisse reprendre sa liberté. Personne ne doit rester lié à ce monde, qui de toute façon n'existera plus dans sa dimension actuelle. Le passage d'un monde carboné à un monde silicé ne peut pas se faire au même endroit pour tous ceux qui sont présents dans ces mondes carbonés enfermés, sinon il n'y aurait aucune liberté. Là est l'erreur de ceux qui vous ont promis un âge d'or. L'âge d'or du New Age n'a rien à voir avec l'âge d'or tel qu'il a été énoncé par Lord Métatron. C'est les mots, mais le contexte n'est absolument pas le même.

... Silence...

Autre question.

Il n'y a plus de question écrite, on passe aux questions orales.

Question : quand vous parlez de se connecter avec un objet lors d'une Théophanie, à quoi pensez-vous?

À un objet.

Question : je ne vois pas trop l'intérêt de se relier à un objet.

La Théophanie n'est pas une reliance, le terme est déjà très mal choisi. Il ne s'agit pas d'une reliance mais d'une bouffée de Liberté. Alors quel est l'intérêt pour un objet ? L'intérêt est très simple, c'est que cet objet va se retrouver chargé de la même énergie de Théophanie. L'utilité, vous la percevez de suite. Quel que soit cet objet, il sera alors, même s'il n'a pas de coeur à proprement parler, cette cible, contrairement à une conscience, cet objet inerte va acquérir la même qualité de Lumière, bien évidemment, qui sera en quelque sorte statique autour de l'objet, et je dirais même, jusqu'à la structure atomique de l'objet qui sera changée. À vous d'en trouver l'utilité et l'intérêt. Pour un cadeau, par exemple.

... Silence...

Ceci pour vous permettre de vivre le fait que tout est Lumière et que tout est Amour. Même un objet dit inanimé a la même capacité d'Amour, même s'il n'a pas les mêmes capacités de manifestation. Tout est sacré en la nouvelle dimension, tout est sacré dans les univers libres. Donc à vous de trouver l'utilité de réaliser une Théophanie avec un objet quel qu'il soit, de quelque structure qu'il soit, de quelque forme qu'il soit. Un autre exemple. Vous pouvez considérer qu'une maison est un objet. Vous pouvez très bien réaliser une Théophanie sur cette maison. Que va-t-il se passer ? Je vous l'ai dit, la structure atomique et la radiance même de ce lieu inanimé, deviendra profondément différente. Bien évidemment, les humains qui vivront dans ce lieu, en sentiront les effets. C'est pour ça que je parlais d'objet ou de lieu.

Vous pouvez très bien aussi trouver une utilité à réaliser une Théophanie sur un lieu qui vous semble vicié, sur les lieux archaïques, je vous ai tout à l'heure parlé des religions. Pourquoi ne pas faire une Théophanie sur une mosquée, sur une église, sur une synagogue, sur un temple bouddhiste, vous voyez ? Pourquoi pas non plus sur un moyen de transport ? Puisque dès l'instant où il y a impression de cette Théophanie dans la matière, vous changez le rayonnement purement lié à la forme et vous changez le rayonnement, car il existe, non pas lié à la forme, mais un spectre électromagnétique d'un mur, en pierres, aussi sera changé. Alors autant vérifier par vous-mêmes mes assertions, et de tester par vous-mêmes.

Vous pouvez très bien imaginer réaliser une Théophanie avec votre lieu de vie, vous verrez par vous-mêmes les modifications qui surviendront. Je vous conseille toutefois de ne pas réaliser de Théophanie directement sur un moyen ou un objet électronique, surtout ce que vous nommez vos téléphones, vos ordinateurs et autres accessoires liés à ce que vous nommez internet. Car là, bien sûr, il risque d'y avoir des inconvénients certains pour ce genre d'objets. Peut-être pas immédiatement, mais n'oubliez pas que la Théophanie que vous réalisez sur un objet change fondamentalement, même si cela n'est pas visible, la structure atomique, ce qui veut dire que cet objet ne fonctionnera plus comme avant, même si vous n'en voyez pas tout de suite les effets (je parle des objets dits électroniques).

Bien sûr, quand vous faites cette Théophanie sur la maison, vous pouvez me répondre qu'il y a peut-être des ordinateurs dedans ; l'effet n'est pas le même parce qu'il sera dilué. Réaliser une Théophanie sur une maison n'est pas réaliser une Théophanie sur un objet dans la maison. C'est quelque chose de beaucoup plus général, dont l'effet va se diluer et s'amplifier en même temps dans le temps, mais ne sera pas perceptible de manière immédiate, contrairement aux consciences humaines avec lesquelles vous les réalisez. Voilà l'intérêt de réaliser ces Théophanies aussi sur des objets. De la même façon que certaines religions… il existait des processus de baptême pour un bateau, pour une voiture. Est-ce que vous pensez que tout cela était réellement du cinéma ou avait réellement une influence, par exemple sur la durée de vie d'un bateau ?

Renseignez-vous simplement sur un seul bateau, qui a été le Titanic, et vous verrez qu'avant qu'il coule, il a effectivement manqué quelque chose lors de son baptême : il n'y a pas eu de baptême. N'oubliez pas que l'énergie la plus puissante et la plus informante sur terre, est liée aux formes. Bénir une forme, à l'époque, ou aujourd'hui réaliser une Théophanie sur une forme inerte, s'apparenterait à une bénédiction ou un baptême, tel que réalisé par exemple, comme je l'ai dit, sur les bateaux ou sur une voiture. Il y a un champ de forces qui se crée autour de l'objet dans lequel a été réalisée une Théophanie.

Il a été demandé aussi, il me semble avoir entendu que certains d'entre vous avaient posé des questions concernant une Théophanie réalisée sur un ensemble de sujets, j'y ai d'ailleurs répondu, mais aussi des Théophanies sur l'ensemble de la terre. Il y a là une question d'échelle. Vous êtes encore soumis aux échelles dimensionnelles mais aux échelles de mesure des objets, pour peu de temps certes, mais vous pouvez réaliser une Théophanie sur un objet ou un monument, mais je doute fort que vous puissiez réaliser une Théophanie sur l'ensemble de la terre. Seul le Christ a réussi à le vivre, et encore, au moment de sa crucifixion.

Question : réaliser une Théophanie sur une maison, n'est-ce pas faire violence à ceux qui y habitent, même si c’est indirect ? Ce n’est pas forcément leur choix.

La Théophanie est l'expression directe de l'Esprit. En quoi l'Esprit peut-il violer autre chose que le libre-arbitre qui n'existe pas ? C'est plutôt un agent révélateur. Rappelez-vous que dans la Théophanie, il ne doit y avoir aucune intention. Vous canalisez la Lumière, si je peux dire, simplement en un endroit donné, où les particules adamantines et l'Intelligence de la Lumière vont se condenser en quelque sorte et entraîner une transmutation atomique, comme je vous l'ai dit. À partir de là, la Lumière est présente partout. Est-ce que vous croyez que la Lumière va demander à un habitant ou à un frère ou une soeur humain incarné, où qu'il soit, s'il est d'accord ou pas ? Croyez-vous que les trois quarts de l'humanité soit d'accord pour la fin des temps ? Mais le retour de la Lumière est l'essentiel, le reste ne représente rien. La Lumière est la Liberté, et le libre-arbitre s'efface totalement devant la liberté.

Rappelez-vous que vous êtes dans des moments qui vont devenir collectifs et conscients pour l'ensemble de l'humanité, quelle que soit votre destination. Il vous a fallu un certain temps, et à nous aussi, et rappelez-vous que cette Libération a échoué à cinq reprises. Il n'est pas question aujourd'hui de tenir compte de la volonté des uns et des autres au sein de l'Illusion ; elle ne représente plus rien. La Lumière a établi son règne, la Terre a été libérée. Vous êtes dans le mécanisme de l'Ascension de la Terre et de la Libération collective, personne ne peut s'opposer à cela.

Encore une fois, je répète aussi que la Théophanie doit être dépourvue d'intention.

Question : faire une Théophanie sur un objet, par exemple un objet que quelqu'un va porter, c'est peut-être, indirectement, y mettre une intention. Il est difficile de ne pas avoir d'intention dans ce cas.

Alors cela ne s'appelle plus une Théophanie. Dès qu'il y a intention, il ne peut y avoir Théophanie, vous allez vous en apercevoir très vite, même si cette intention n'est pas avouée. Par exemple nous parlions de maison. Vous avez un voisin bruyant et vous êtes dérangé, par le bruit ou par autre chose, et vous imaginez que faisant une Théophanie, vous allez vous libérer et empêcher l'autre de vous nuire. Ça, ce n'est pas une Théophanie, parce qu'il y a une intention cachée. La Théophanie est réalisée, je l’ai dit, sur un objet, une personne, un animal ou quelque peuple de la nature que ce soit. Il n'y a pas d'autorisation ici à demander, parce qu'il n'y a pas de violation de la liberté, il y a restitution de la liberté, quoi que dise la personne.

Et d'ailleurs vous allez vous apercevoir aussi qu'en réalisant des Théophanies, vous sentez instantanément votre coeur ; ce qui se passe de l'autre côté ne vous concerne pas. N'ayez pas de but caché ou secret. La Lumière n'a que faire aujourd'hui de ce que vous brandissez devant vous comme étant le libre-arbitre. Le libre-arbitre, c'est l'enfermement – la Liberté n'a que faire de cela –, c'est un point de vue lié à la personne, avec ses craintes, avec ses peurs, et avec sa dualité concernant le bien et le mal. Cela n'effleure même pas celui qui vit la Demeure de Paix Suprême.

... Silence...

Autre question.

Question : l'objet doit-il être devant soi ou peut-on l'imaginer, le visualiser ?

Mais où que soit cet objet, même à l'autre bout de la planète, ne change rien. Il n'est pas question de visualiser, je préfère le terme « penser à cet objet », et cela prend une seconde, le temps d'établir la Théophanie, et c'est tout. Contrairement aux consciences humaines avec lesquelles vous réaliserez ces Théophanies, ou les situations, réaliser une Théophanie sur un objet, bien évidemment, n'aura pas toujours le même effet, car là aussi intervient la structure de l'objet, même s'il y a transmutation de la matière de l'objet, mais aussi un certain nombre de circonstances. Comment savoir que la Théophanie sur un objet comme cible, a été efficace, si l'objet n'a pas de possibilité d'être touché ou approché ? Simplement par le retour en votre coeur.

Celui qui envoie, entre guillemets (parce vous n'envoyez rien), celui qui établit cette Théophanie reçoit la même Théophanie. Si votre Théophanie est conditionnée – j'ai dit ce n'était plus une Théophanie –, vous aurez aussi le retour de ce qui a été vicié, quelque part, en cette Théophanie qui n'en est plus une, et vous réajusterez alors très vite, et c'est préférable, ce qui s'est passé qui n'a pas été conforme. Donc ne vous préoccupez pas d'une intention quelconque même vis-à-vis d'un objet, observez simplement l'expérience qui se déroule et qui se vit en vous.

Soit le retour est la même sensation qu'au départ, et elle est immédiate, soit il vous semble que quelque chose n'est pas identique, différent, ou rien ne revient, et encore le mot « revient » n'est pas tout à fait adapté, mais résonance est plus adapté. S'il n'y a pas de résonance et de perception de la Théophanie sur la cible et au retour, en vous – ce retour n'étant pas une distance ou un temps mais étant concomitant –, cela alors vous prouvera simplement que ce n'était pas une Théophanie mais une projection de quelque utilité que ce soit pour la personne.

Cela est donc différent par rapport aux consciences animées, qu’elles soient humaines ou animales, ou encore subtiles. Jusqu'à présent nous vous avions parlé, et Marie l'a encore redit, que vous pouviez nous appeler ; cela passait le plus souvent par le Canal Marial. Le Canal Marial a fusionné avec le chakra du coeur déjà depuis de nombreux mois et années, pour certains d'entre vous, donc le monde est en vous. Même la maison du voisin, qui n'existe pas, est en vous puisque ce monde est illusion. Soyez logiques avec vous-mêmes ; vérifiez, faites l'expérience et observez.

Il sera très facile de vous réajuster, s'il y a la moindre erreur, surtout en ce qui concerne les objets. En ce qui concerne les frères et les soeurs humains incarnés sur la terre, cela ne pose aucun problème. Que celui qui est en face ou que celui qui est à l'autre bout de la planète soit informé ou pas, n'est aucune violation du libre-arbitre, aujourd'hui, du fait de la présence de la Lumière et du fait du remplacement de la loi d'action-réaction par la loi d'action de Grâce. À partir de là, il ne sert à rien d'envisager un effet néfaste ou une quelconque dualité.

... Silence...

Question suivante.

Question : que signifie, après une Théophanie avec une personne, de voir le visage de cette personne dans son coeur ?

Que le monde est en toi, et que l'autre est aussi en toi. Nous vous l'avons répété durant de très nombreuses années, que tout était en vous, vous allez maintenant le vérifier. Même le pire des ennemis, le pire des bourreaux que vous voyez, est aussi en vous, que vous le vouliez ou non. En l'Unité, il ne peut d'exister d'exclusion. En l'Esprit, en le Verbe, en le Christ, rappelez-vous ce qu'il vous disait. Ce que vous faites au plus petit d'entre vous, c'est à lui que vous le faites. Ce que vous faites à l'inconnu, à l'objet, à l'ennemi, au frère, au mari, à la femme, à n'importe qui, bien évidemment est aussi en vous. Donc il est tout à fait logique que tu aies les perceptions de cette personne à l'intérieur de toi. Il ne s'agit pas ni d’un parasitisme, ni d’une possession, ni d’une projection, c'est la stricte vérité et la stricte réalité. Nous vous avons préparés à cela. Vous vous êtes préparés à cela.

... Silence...

Question suivante.

Question : qu'en est-il de vivre une Théophanie avec un être décédé récemment ?

Jusqu'à il y a encore peu de temps, nous vous avions stipulé que les frères et soeurs humains incarnés qui quittaient ce plan étaient mis pour la plupart en stase, sauf ceux, bien sûr, qui avaient une utilité ou une fonction au niveau des Cercles de Feu. Il était impératif, nous vous avions dit aussi, que l'ensemble, même désincarné, vive le moment de l'Appel de Marie, pour retrouver définitivement son éternité, je dirais, avec certitude et avec aisance.

Aujourd'hui les choses sont un peu différentes, parce qu'il était donc soit question, auparavant, d'être en stase, soit pour un nombre extrêmement restreint de ceux que vous connaissiez, d'être sur les Cercles de Feu. Dorénavant c'est différent, depuis peu de temps encore une fois. C'est-à-dire que ceux qui meurent aujourd'hui ne sont pas nécessairement en stase, il y a une certaine forme de liberté – de mouvement, de manifestation –, venant là aussi amplifier la stabilité de la Lumière. D'ailleurs vous allez constater, si ce n'est déjà fait, mais je vous dis, c'est très récent, cela fait à peine moins de deux mois qu'il y a cette possibilité, vous allez constater que ceux parmi vos proches que vous connaissiez vivants, qui sont décédés, ne sont pas seulement en stase mais peuvent venir vous rendre visite en vous apparaissant et en se manifestant à votre côté gauche, et non pas donc en tant que désincarnés mais bien en tant qu'êtres de Lumière. Cela signe un changement majeur dans les plans qui vous sont encore invisibles, concernant la mécanique dite céleste de Libération.

Donc il est tout à fait possible d'établir une Théophanie. Sans aller trop loin, je dirais même que la Théophanie ne dépend pas du temps, et qu'il vous est tout à fait possible de réaliser une Théophanie avec un personnage historique décédé depuis fort longtemps, parce que rappelez-vous, le coeur ne connaît pas l'espace ni le temps. Il n'y a aucune limite à ce niveau-là. Mais ne faites pas non plus des Théophanies des expériences à tout bout de champ, les plus importantes demeurent quand même les Théophanies de coeur à coeur, avec un inconnu, ou avec un frère ou une soeur connu. Le reste n'est là que pour vous prouver, si besoin était, la réalité du processus.

... Silence...

Question suivante.

Question : que signifie le fait d’avoir des noms qui défilent, connus ou inconnus, ou des objets, et de vivre tout de suite une Théophanie avec ces objets ou ces personnes. Cela dure quelques secondes et le coeur se met en feu, puis une autre personne se présente sans que je le cherche.

Bienvenue dans la Théophanie spontanée qui ne dépend pas de toi. C'est la communion des saints, en langage d’un autre temps. La Théophanie est appelée à devenir, je te le rappelle, comme l'a dit Marie, perpétuelle – ou comme elle a annoncé, plutôt, au niveau de son titre. C'est exactement ce qui se vit maintenant et qui va s'amplifier. Cela vous donnera à voir que, effectivement, l'ensemble du monde, des histoires de ce monde sont inscrites en vous, parce que le monde est vous.

Mais vous l'avez peut-être compris, entre chaque question, il y a de toute façon une Théophanie.

Nous vous avons donné quelques éléments, les uns et les autres, et quelques explications concernant ces Théophanies. Nous ne pouvons pas tout expliquer ni tout vous dire ; encore une fois, c'est à vous qu'il appartient de vivre cela. Bien sûr, il y a une signification à chaque Théophanie mais ne vous encombrez pas de cela. Retenez que le plus important est de multiplier ces Théophanies spontanées ou volontaires, si je peux dire, sans rien attendre, de laisser se vivre ce qui doit se vivre pour vous, qu'il y ait abondance de Théophanies ou que celles-ci ne soient pas spontanées, et se produisent uniquement au niveau de ce qui est programmé ou de ce qui dépend de votre intention ou volonté.

C'est ce vécu qui est important, ce n'est pas d'en tirer une quelconque information qui ne concernerait que la personne, quoi qu'il se produise. Que ce soit un objet, une situation, un proche, un inconnu, laissez faire ce qui se fait, laissez être ce qui est. Ne vous en mêlez pas, en tant que personne. Vous vous en mêlez uniquement quand vous décidez d'établir une Théophanie, à tel endroit, sur tel objet, sur telle personne ou sur telle situation, mais c'est tout. Les résultats, même, ne vous appartiennent pas. Ils sont le résultat de l'Intelligence de la Lumière qui s'est donc focalisée, par votre Théophanie, sur le coeur de l'autre, sur l'objet, sur la situation, sur un animal, ou avec nous. Là est l'essentiel.

La progression de vos Théophanies sera bien évidemment différente pour chacun de vous, mais globalement, vous constaterez quasiment tous, une accentuation, une amplification et une fréquence de plus en plus importante chaque jour. Soyez là aussi, si je peux dire, quelque part le témoin de ce spectacle. Le spectacle est le spectacle du coeur retrouvé, de la Liberté retrouvée, avant même l'Appel de Marie. Alors jouissez-en, si je peux dire. Immergez-vous là-dedans, vous en tirerez une béatitude et une extase de plus en plus palpables.

... Silence...

Autre question.

Question : cela peut donc se faire sur une personne que l'on croise dans la rue, en quelques secondes ?

Cela a été dit, oui bien sûr. Cela peut être fait sur un malade à l'autre bout de la planète, cela peut être fait sur les méchants garçons, aussi, mais encore une fois, là aussi, à vous d'expérimenter et de voir ce qu’il se produit.

... Silence...

Ces Théophanies sont aussi la mise en pratique de ce que vous disait le Commandeur voilà quelque temps : mettez l'Amour devant, mettez l'Amour derrière, mettez l'Amour partout. Mais là vous ne le mettez pas, il émane spontanément, tel est le principe de l'Amour inconditionné.

... Silence...

Autre question.

Nous n'avons plus de questions. Nous vous remercions.

Bien-aimés enfants de la loi de Un, permettez-moi simplement d'ajouter à cette Théophanie que je vais réaliser maintenant, la radiation de ce que je suis : Archange de l'Amour et de la Relation.

... Silence...

Je suis Anaël Archange, je vous salue et je vous aime. À bientôt.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Donnez votre avis dans le respect et la simplicité s'il vous plait. Spams et trolls seront effacés. Merci.