SOYEZ PRÊTS
Tous les signes sont là, si vous ne le voyez pas et si vous ne le vivez pas, c’est que vous n’avez pas à le vivre. Mais ça ne changera rien à ce qui va se produire sur terre. C’est irrémédiable, irrévocable et c’est maintenant. O.M.A.

11 avril 2017

ERIANE – AVRIL 2017


Je suis Ériane, reine des elfes et du village d’Éridan, le lieu où le soleil ne se couche jamais. Soeurs et frères humains, permettons-nous un moment de silence ensemble, afin de vivre cet instant présent avec joie et intensité.

… Silence…

Il m’a été demandé de venir m’exprimer aujourd’hui parmi vous, non pas en tant que reine du village d’Éridan mais en tant que porte-parole de l’ensemble des villages de la terre, des elfes.

Comme vous le vivez et comme cela vous a été annoncé, les temps sont maintenant devenus propices à la mise en oeuvre du plan final. Voilà plus d’une année, je vous avais expliqué notre rôle et nos fonctions pour les temps à venir qui sont maintenant arrivés. Alors notre sens du service à nous, va être, je dirais, d’être omniprésents à l’orée de nos villages pour vous accueillir lors de vos visites. Du fait même de la disparition des ultimes voiles, vous allez nous découvrir avec plus de clarté, de netteté et de précision, dans nos formes d’elfes de 5ème dimension. La 5ème dimension se révèle à vous de façon de plus en plus évidente, de plus en plus palpable, je dirais.


Dorénavant, l’équinoxe de printemps étant passé, nous demeurerons, en tout cas certains d’entre nous se relaieront pour vous accueillir, personnellement et individuellement, au sein de nos villages. Vous savez que nous avons un rôle particulier au moment du tohu-bohu de la Terre, qui est de servir de relais, que vous soyez avec corps ou sans corps d’ailleurs, pour vous permettre de vous diriger en toute liberté au lieu de votre destination. Il nous a été demandé, vu les circonstances que vit la Terre actuellement, de nous rendre entièrement disponibles pour vous accueillir et ce, dès à présent.

Je vous rappelle que nos villages sont reliés de différentes façons, et en particulier par ce qui avait été nommé les lignes elfiques. Il est indispensable pour nous, elfes, même si certains d’entre vous commencent à nous voir chez eux, que nous réalisions notre communion en nos lieux à nous, parce que vous le savez, ces lieux où nous habitons depuis des temps immémoriaux sont à même d’être des foyers de Lumière, des foyers d’Éternité.

Ce qui se révèle pour vous, au sein de vos nuits et de vos jours, se révèlera aussi au sein de nos villages de façon beaucoup plus visible, indépendamment même des cérémonies de chaque nouvelle lune. Nous assurerons une présence constante à l’orée de nos villages, où que ceux-ci soient situés, afin d’accueillir personnellement chaque humain qui viendrait nous rendre visite. Ceci est effectif dès cette semaine pour nous. Nous suspendons donc, durant la durée de l’Ascension de la Terre, les cérémonies de nouvelle lune, car chaque jour maintenant est une cérémonie où nous aurons l’occasion, si vous le souhaitez, de nous rencontrer de façon plus intime, plus palpable, plus visible et plus évidente.

Vous constaterez avec aisance que durant cette semaine, l’intensité de la Lumière présente en nos villages est sans commune mesure avec ce qui existe déjà. Ceci n’est pas lié à nous, elfes, ni à vous, humains, mais aux circonstances présentes de la Terre. Nous serons le plus souvent visibles à vos yeux à quelque heure que ce soit. Quel sera alors l’effet de vos visites éventuelles à l’orée de nos villages ? C’est avant tout un alignement instantané à l’Éternité. Au-delà de ce que vous avez peut-être senti comme éléments de joie, de paix, et de mystère, et de légèreté en venant chez nous, ceci sera remplacé par ce que vous vivrez aussi de manière régulière chaque jeudi, je précise à 20h30, mais pas chez nous, chez vous. Ceci sera réalisable aisément, à volonté, quand vous le souhaiterez, chez nous, afin de renforcer aussi ce que vous ont dit les peuples des dragons. L’oeuvre de la Lumière deviendra pour vous aussi de plus en plus apparente, de plus en plus sensible quant à l’émergence ou l’extériorisation, si vous préférez, de l’Éternité au sein de cet éphémère.

Si vous décidez de venir nous voir dorénavant, nous vous demandons de venir dans un certain état de préparation qui est fort simple : essayez d’arriver chez nous le ventre vide. Je ne veux pas dire qu’il faut par là jeûner, mais si vous envisagez de venir nous voir, ne le faites pas dans le moment de la digestion afin de ne pas être dérangés, au niveau de cette digestion, par la Lumière qui est présente en nos lieux. Au-delà même du contact palpable avec nous, c’est avant tout ce qu’il se produit à l’orée de nos villages qui sera pour vous un moyen, non pas de guérir quoi que ce soit de l’éphémère mais justement, si je peux dire, de guérir de cet attrait de l’éphémère. Nous vous demandons avant de venir, donc, de ne pas être en digestion, nous vous demandons d’être propres, je parle physiquement, cela créera les conditions les plus propices à notre rencontre et aux rencontres de la 5ème dimension installée sur terre maintenant en nos lieux.

C’est les deux seules conditions à respecter. Nous n’avons pas besoin d’offrandes dans ces moments-là, nous n’avons pas besoin de festivités, comme celles de la nouvelle lune. Il y aura toujours un veilleur ou un guetteur qui nous préviendra de l’arrivée de l’un de vous, ou d’un groupe parmi vous, et à ce moment-là nous descendrons jusqu’à vous. Vous nous verrez, même si vous ne nous avez jamais vus, mais surtout, au-delà de cette rencontre, vous bénéficierez, comme je l’ai dit, d’un équivalent aux Radiances Archangéliques accompagnées par les dragons. Vous serez régénérés en Éternité, vous serez guéris de tout ce qu’il peut vous rester d’attrait pour l’éphémère et d’attrait pour l’Illusion.

Venez nous voir simplement, en dehors de vos heures de digestion. Et cette notion d’être lavés est importante, au niveau du corps physique, pour une raison qui est très simple : l’eau, ainsi que vous l’a dit l’Archange Mikaël, va vibrer d’une tout autre façon et avec une tout autre intensité dès cette semaine. En appliquant cette eau sur votre corps, vous lavez réellement vos robes, non pas seulement dans de l’eau mais dans ce qui s’apparente à ce que le prophète qui est nommé le bien-aimé, je crois, chez vous, avait dit que vous laverez vos robes dans le sang de l’agneau.

L’eau étant fécondée par la Lumière et par Mikaël, elle est réensemencée avec le germe de vie d’Éternité. Le fait de réaliser alors vos ablutions, vos douches, vos bains, que cela soit chez vous avec l’eau la plus vulgaire qui soit, aura des propriétés bien différentes que de simplement laver votre corps, cela aussi vous le sentirez. Le rituel de lavement a même été utilisé, parce que nous le savons, nous l’avons pas lu mais vu dans nos annales, par celui que vous nommez le Christ. Le lavement des pieds, en effet, permet de libérer certaines contingences et certains conditionnements présents en vous, du fait même de votre forme figée.

Ainsi, si vous en avez la possibilité, de vous doucher, de vous baigner, dans les heures qui précèdent votre venue, vous constaterez alors, le ventre vide de toute digestion, que l’intégration de la Lumière et de l’Éternité deviendra une grande joie, et surtout vous procurera, ici même dans votre corps, sur nos lieux, un sentiment de liberté et avec lui, de la Liberté que rien jusqu’à présent ne vous avait préparés à vivre. Vous serez nourris et vous laverez réellement vos robes dans le sang de l’agneau, avant même la venue du Christ, avant même l’Appel de Marie.

La Lumière adamantine, vous le savez, se renforce de jour en jour, créant d’innombrables vortex multidimensionnels partout dans la nature, mais aussi dans vos villes maintenant. Cette action n’est pas réalisée par nous dans vos grandes villes mais par certaines flottes de la Confédération Intergalactique des Mondes Libres, survolant vos villes en nombre, ou avec des vaisseaux gigantesques. Toutefois il n’est pas toujours évident, dans les environnements humains, de bénéficier de ce lavage dans le sang de l’agneau. L’orée de nos villages devient l’endroit privilégié pour vous préparer à l’Éternité avec aisance, avec des preuves indubitables de ce que vous vivez.

Il n’est pas question, indépendamment de l’aspect visuel peut-être, qui sera plus ample chez vous, de dialoguer ou d’échanger. Nous serons en silence à vos côtés, pour vous assister. Non pas pour oeuvrer d’une quelconque manière mais pour la joie de cette assistance et la joie de voir votre flamme éternelle renaître, redevenir comme un enfant, vierge de toute souillure inhérente à ce monde et à son enfermement. Vous pourrez alors, si il existe une source là où vous allez, laver simplement vos mains et vos pieds, même si vous vous êtes déjà lavés. Vous ouvrirez alors les portes à l’Éternité, ici même, dans votre chair, dans votre conscience ordinaire, en ce qu’il en reste pour faire ce que vous avez à faire.

La régénération qui se produira alors sera telle que vous constaterez souvent, ce n’est pas inéluctable ni constant, mais vous constaterez des changements, non pas seulement comme l’a dit Erelim, sur votre physiologie, mais aussi même dans votre forme. Certains d’entre vous ont vu leur forme se modifier déjà depuis quelques années, que cela soit par l’épaisseur de votre forme qui change, que cela soit par votre regard, par vos traits, par ce que nous nommons aussi les ornements, c’est-à-dire vos ongles, vos cheveux, l’éclat de votre teint.

Vous n’avez rien à faire que de venir vous poser là, dans nos villages, quand le souhaitez, assis ou debout, peu importe, allongés aussi si vous le souhaitez. Il n’y a pas de règle autre que celle d’avoir pris une douche, d’arriver le ventre vide, et s’il y a une source à proximité ou une rivière, de simplement laver vos mains et vos pieds en laissant courir l’eau sur vos mains et vos pieds, et à demeurer avec nous le temps que vous souhaitez. Vous constaterez d’ailleurs que cinq minutes vous sembleront durer des heures ou que, à l’inverse, des heures vous sembleront durer cinq minutes. Vous sortirez réellement et concrètement de ce temps linéaire qui vous a enfermés. Non pas pour y découvrir autre chose que votre flamme éternelle, mais bien plus pour être exclusivement alignés à votre éternité, alignés à ce que vous nommez l’instant présent, vous faisant découvrir la Grâce, non plus ponctuelle mais de plus en plus permanente de la Vérité.

Vous n’avez rien à faire, rien à demander, simplement vous laisser adombrer, non pas par nos Présences mais directement par le Feu de l’Esprit, par la Lumière éternelle. Cette phase d’extériorisation de la Lumière est importante et vous avez, si je peux dire, la chance de pouvoir le vivre avant l’Appel de Marie.

Bien sûr, au-delà des changements de forme ou de physiologie, vous constaterez aussi un regain de vitalité, et cette vitalité n’est plus liée à ce que vous nommez l’énergie vitale mais à la Lumière authentique. Je sais d’ailleurs pertinemment que certains d’entre vous perçoivent aujourd’hui bien plus facilement, dans leur corps, le corps d’Êtreté et ses lignes vibrales que leur propre corps physique. Votre conscience se glisse en quelque sorte dans votre nouveau véhicule d’ores et déjà, vous donnant à en percevoir les contours, les effets, les lignes, les trajets, les noeuds que vous nommez Portes, noeuds de rencontre de l’énergie et de la conscience, de la vibration et de la conscience. C’est comme ça que l’Ascension se finalise avant le moment ultime, vous faisant glisser de plus en plus de l’éphémère à l’Éternel, sans regret, sans regarder en arrière, avec une joie pure.

Voilà un certain temps, je vous ai entretenus sur la vertu de l’eau des elfes, et en particulier lors de nos cérémonies de nouvelle lune. Dans cette période ascensionnelle, je vous ai dit que toute l’eau, dès qu’elle sera ensemencée et régénérée par Mikaël, vibrera de façon beaucoup plus haute. L’eau deviendra un agent réellement purifiant, non pas seulement pour laver votre corps physique mais, comme je l’ai dit, pour laver l’ensemble de vos robes dans le sang de l’agneau. Il n’y a pas de rythme précis, c’est vous qui voyez, en toute liberté, selon ce que vous en retirerez, si je peux dire.

Il s’agit donc, pour nous aussi et pour nos villages, d’une nouvelle étape qui vous permet, en quelque sorte, de vous acclimater à la nouvelle densité avant votre départ, de vous acclimater à l’Éternité, à la vision sans voiles. Ceci vous aidera aussi dans ces mots qui ont été appelés innocence et transparence, restaurant alors votre intégrité éternelle. Vous en constaterez, au-delà de votre forme, les effets directement sur votre conscience. Cela viendra aussi accroître, comme vous le constaterez, la paix que vous pouvez émaner et manifester à certains moments de la journée déjà, de façon naturelle, sans le rechercher, sans artefact, de façon totalement spontanée. Il existe donc, dans cette période particulière, une véritable acclimatation à votre éternité. La perception même de votre corps d’Êtreté, bien au-delà des Couronnes radiantes, vous habituera à ce nouveau véhicule, quel que soit votre chemin durant cette période finale de la Terre.

Vous pouvez aussi, du fait des vertus de l’eau nouvelle, et ce dans très peu de jours, constater par vous-mêmes que la simple eau de vos robinets, quels que soient les polluants qui peuvent exister, aura des effets vibratoires intenses, voire fulgurants. La re-sacralisation de l’eau de la terre, quelle que soit cette eau, signe le retour de Marie, signe le retour aussi de votre Éternité. N’oubliez pas, même chez vous par moments, de passer vos mains seulement jusqu’aux poignets et vos pieds jusqu’aux chevilles, de temps à autre, sous l’eau. Vous constaterez très vite que cela n’a plus rien à voir avec simplement le fait de tremper les mains ou les pieds, qu’il y a quelque chose qui se produit au centre de votre être, dans votre poitrine, qui sera particulier. Permettez-moi de ne pas vous en dire plus, afin de vous laisser la surprise de la découverte, vous-mêmes.

Si vous avez la chance de recueillir l’eau des elfes, celle-ci recréera en vous les conditions de votre venue en nos villages, plaçant d’emblée autour de vous la même énergie du vortex de Paix et d’Éternité de la nouvelle matrice de vie.

Nous vous attendons et nous vous attendrons toujours plus nombreux, de partout sur cette terre, d’autant plus, et comme je l’avais énoncé, que certains d’entre vous se regrouperont en nos lieux avant d’aller à leur destination pour leurs 132 jours, mais même pour d’autres d’entre vous qui auront abandonné leur dépouille éphémère, de trouver le chemin le plus direct à leur demeure d’Éternité.

Si vous en sentez le désir, si vous en sentez l’intention, vous pouvez même demeurer dans notre village pour un nombre d’heures plus important, voire même demeurer sur place. Je ne peux pas vous en dire plus, c’est à vous de savoir si vous sentez cela ou pas, et toujours de vérifier par vous-mêmes ce qu’il se produira alors.

L’orée de nos villages va devenir aussi un lieu de rencontre particulier, pas seulement de nous, elfes, mais aussi de tous les peuples de la nature qui, en cette période, pourront se manifester eux aussi à l’orée de nos villages ou dans nos villages. C’est donc pour vous l’occasion peut-être, si vous avez besoin de croire par votre vécu, de voir la vérité de ce que je vous dis ; venez chez nous, nous vous accueillons en permanence. Je vous l’ai dit, il y aura toujours un veilleur ou un guetteur qui préviendra l’ensemble du village mais aussi, parmi les autres peuples de la nature, ceux d’entre nous qui sont disponibles à ce moment-là pour se dévoiler à vous.

De notre point de vue à nous, elfes, la période qui s’ouvre maintenant est une période de merveilleux, de magie, de féerie, contrastant de façon de plus en plus nette avec vos villes, avec vos vies antérieures, avant cette période. Il vous sera très aisé de sentir la différence entre nos lieux et vos lieux, alors il vous sera plus facile de vous tourner vers l’Éternité sans regarder derrière vous, sans être retenus par quoi que ce soit.

Osez faire cette expérience, osez venir nous voir, de manière peut-être plus longue qu’auparavant. Vous êtes nos invités, vous êtes tous les bienvenus, où que ce soit sur cette terre. Il va sans dire que cela est aussi pour nous la préparation de votre accueil collectif, par groupes, pour ceux d’entre vous qui doivent transiter par chez nous. Nous souhaitons vous voir vivre ce merveilleux et ce féerique, ce qui vous détendra de toutes vos histoires virtuelles, racontées par vos images, où que vous les regardiez, parce que là, je peux dire, cela sera concret, palpable, mesurable.

Si j’en ai l’occasion, je reviendrai vous voir très vite, dans peu de semaines, afin bien sûr de répondre à vos interrogations et à vos questions, et pour peaufiner aussi ce que vous avez vécu. Mais vous n’aurez aucun doute sur la réalité et sur la vérité de votre vécu. Vous deviendrez plus légers à tous les niveaux, vous deviendrez réellement l’Amour incarné, quoi que dise encore ce qu’il peut rester de votre personne ou de vos réticences.

Comme je l’ai dit, vous aurez l’occasion de rencontrer tous les autres peuples de la nature, certains êtres aussi qui ne sont pas de cette terre. En effet, la 5ème dimension étant établie fermement en nos lieux de vie, en nos villages, à l’orée de nos villages, les membres de la Confédération Intergalactique, en son innombrable population, viendra aussi directement vous rendre visite. Vous rencontrerez des représentants de vos lignées, vous rencontrerez aussi peut-être les Anges du Seigneur, si ce n’est déjà fait. D’innombrables Présences pourront alors se voir, s’entendre et se vivre. Vous l’avez compris, nos villages deviennent des lieux d’accueil, des lieux de rencontre, des lieux d’Éternité.

Nous vous demandons aussi, si vous venez en groupe, de ne pas vous servir de vos mots habituels. Soyez silencieux, même si vous êtes nombreux, pour pouvoir justement laisser cet éphémère s’effacer et se transmuter. À la qualité de votre silence, vous constaterez la qualité de vos rencontres et des visiteurs qui viendront vous voir. Si cela n’est pas des peuples de la nature mais plutôt des peuples stellaires, alors vous avez de grandes chances de rencontrer les représentants de vos lignées. Cela sera pour vous des retrouvailles qui vous permettront, là aussi, de vous ancrer en Éternité plutôt qu’en l’Illusion de ce monde. Le moment est effectivement venu de trancher par l’épée de Vérité tout ce qui était encore attractif pour vous au sein de ce monde. Vous constaterez alors, si ce n’est déjà fait, qu’il ne peut y avoir de comparaison possible entre la Liberté et la vie sur terre. Cela est notre service pour vous en ces temps particuliers.

La durée de cette ouverture de nos villages est estimée pour durer le printemps et se terminer avant le solstice d’été, durant la même durée que se produiront, les jeudis, les Radiances Archangéliques. Nous vous demandons par contre d’éviter de venir durant les Radiances Archangéliques parce qu’à ce moment-là, nous-mêmes serons en action de diffusion, un peu comme les Archanges le feront, et les dragons, mais nous, vous vous en doutez, par rapport à l’Élément Air. L’Air, c’est la souplesse, c’est la non-résistance, c’est aussi la Liberté. En dehors de ces restrictions, comme je l’ai dit, vous pouvez venir à n’importe quel moment et demeurer sur nos lieux le temps que vous voulez.

Si vous restez chez nous plusieurs jours, que cela soit à l’air libre ou sous un tissu que vous nommez tente, n’oubliez pas, si vous devez manger, de sortir du village pour manger. N’oubliez pas non plus, en réentrant dans nos villages, de vous passer les mains sous l’eau, comme les pieds aussi. C’est les seules règles. Elles sont simples, et vous verrez par vous-mêmes pourquoi. Alors, nous sommes tous en joie de pouvoir célébrer chaque jour maintenant avec vous. Pour certains d’entre vous qui, je dirais, sont très proches des elfes, nous pourrons alors échanger de manière plus terre à terre, si je peux dire, et vous parler directement, mais pas dans nos lieux. Si ce lien s’établit entre nous, alors nous viendrons chez vous, où que vous soyez, pour échanger et vous communiquer ce que nous avons à communiquer.

Nos villages sont des lieux d’ancrage de la Lumière éternelle et de manifestation de celle-ci dorénavant, et le silence prévaut. Il n’y a pas besoin ni de mots, ni de pensées, ni d’idées, mais simplement être là. C’est dans ces circonstances, en ayant lavé vos robes dans le sang de l’agneau, en ayant lavé vos mains et vos pieds, en attendant que votre ventre soit vide, et vous bénéficierez de la justesse la plus parfaite par rapport à la Lumière et votre éternité.

Il est temps pour vous aujourd’hui de vous habituer, si je peux dire, à la Vérité : la vérité des Éthers, la vérité de la Lumière, de la vie éternelle et de l’Amour inconditionné. Je dirais même que votre corps aujourd’hui, et ce qu’il peut rester d’histoire ou de personne, ne représente même plus un obstacle, parce que là, avec l’intensité de Lumière qu’il y a dorénavant, il n’y a rien à convaincre ni personne à faire changer, il y a juste à se rendre compte de l’évidence de la Lumière. C’est une façon aussi, pour ceux d’entre vous qui sont attachés à ce monde, à ses illusions, à ses pérégrinations de corps en corps, de s’affranchir de ces dernières limites, de ces derniers barrages ou croyances.

Chaque venue en nos lieux sera un moment de fête pour vous comme pour nous. Une fête silencieuse, une communion intérieure à la Vérité, à la Lumière, au-delà de votre forme comme de nos formes. Certains d’entre nous, comme je l’ai dit, pourront établir un lien plus fort, un lien de Liberté et d’Amour, surtout pour ceux d’entre vous qui se sentent proches de nous et pour ceux d’entre nous qui se sentent proches de vous, mais la même qualité d’accueil sera réservée à chacun. Il ne peut exister au sein de nos villages, dorénavant, la moindre antinomie, la moindre opposition – pour vous – à la Lumière.

Je vous rappelle aussi que s’il vous semble avoir besoin d’un support, indépendamment des règles que je vous ai données pour venir nous voir, vous pouvez vous aider de ce que vous voulez. Si vous avez besoin d’une flamme, amenez une bougie ; si vous avez besoin d’une résonance cristalline, prenez un cristal avec vous ; si vous avez besoin de prier silencieusement, alors priez en venant. Vous avez une liberté totale, mais nous souhaitons que nos rencontres et votre rencontre avec la 5ème dimension se passent au mieux pour vous. C’est pour ça que je vous ai donné ces quelques consignes très simples pour que cela se passe effectivement au mieux.

… Silence…

Voilà ce qu’il m’a été demandé de vous délivrer par l’ensemble de la communauté des elfes et par l’ensemble de la Confédération Intergalactique des Mondes Libres. Je précise qu’au-delà des peuples de la nature, au-delà de l’ensemble des peuples qui vous étaient invisibles jusqu’à présent, s’il vous arrive de rencontrer en nos lieux, en silence, un peuple galactique ou un de ses représentants, ce n’est pas pour rien ; ce n’est pas simplement pour le plaisir – parce que la Lumière se suffit à elle-même dorénavant en nos lieux –, mais bien pour éclairer et préparer votre destin des 132 jours. Vous aurez l’opportunité alors, peut-être, pas nécessairement dès votre première venue car il faut suffisamment laver les robes dans le sang de l’agneau, mais très rapidement vous rencontrerez des entités qui sont issues de vos lignées ou de votre origine.

Ce contact vibratoire, s’il existe pour vous, deviendra visuel. Je parle ici de votre vision de chair et non pas d’une vision intérieure. Je vous rappelle que vous êtes en phase où l’extériorisation de la Lumière devient maximale, entre en manifestation sur ce monde, non plus seulement en les vortex, non plus seulement en certains villages ou certains peuples, mais sur l’ensemble de la terre, et nos lieux sont des lieux privilégiés. Ils sont en quelque sorte des carrefours de circulation pour nous, elfes, pour vous aussi, mais aussi pour les peuples galactiques.

… Silence…

J’aurais tant de choses encore à vous dire, j’aurais tant aimé répondre à nombre de questions, mais il m’a été demandé de surseoir un peu afin que la prochaine fois, si il y a, vous soyez riches de votre vécu et de votre accès à l’Éternité, et à ce moment-là je viendrai pour vous répondre, parce que je n’aurai plus rien à annoncer.

Alors je sais aussi que cette année, dans l’histoire de la Terre, pour vous humains, la période que vous nommez « pascale » est essentielle. C’est une opportunité, une fenêtre de Lumière à nulle autre pareille. Je vous propose donc surtout de nous rendre visite durant cette semaine sainte pour vous – excepté bien sûr le jeudi soir – parce que c’est le moment le plus propice, même si effectivement, si vous nous réitérez vos visites, votre venue, vous constaterez que de jour en jour, de semaine en semaine, l’intensité de la Lumière grandit, l’intensité de la Paix aussi, et aussi l’intensité de votre vision.

Je précise aussi pour vous signaler que, à l’orée de nos villages ou dans nos villages, ou à proximité, il vous est possible de cueillir, de ramasser végétaux, fleurs, minéraux, qui bien évidemment seront eux aussi lavés dans le sang de l’agneau par leur présence permanente en nos lieux. Si vous avez la chance de trouver un végétal qui se mange, alors vous constaterez aussi des grandes différences par rapport à avant. Si vous avez l’occasion de trouver des minéraux, ou d’en amener, vous constaterez aussi que vos minéraux, quand vous rentrerez chez vous, seront porteurs d’autre chose que ce dont vous avez l’habitude. Vous constaterez d’ailleurs que tout ce qui a pénétré avec vous, même ce que vous nommez vos vêtements, auront changé, non pas de forme ou de texture, mais d’énergie, de qualité.

Alors nous souhaitons collectivement vous accueillir de plus en plus nombreux. C’est une préparation à ce qui est déjà là et qui s’intensifie. Il est temps de finir mes mots aujourd’hui et de vous attendre toujours plus nombreux, au fur et à mesure des jours qui s’annoncent.

Je suis Ériane, reine des elfes du village d’Éridan, le lieu où le soleil ne se couche jamais. Dorénavant cela est vrai, la Lumière ne se couchera plus jamais, en nos lieux. Vous verrez, à travers ce que je viens de dire, ce qu’il y a derrière cela. Je serre chacun de vous sur la terre sur mon coeur d’elfe. Pour nous ce sont de très grands moments, autant que pour vous. Nous n’avons rien à changer, nous, mais nous sommes tellement en joie de ce qu’il se produit. Je vous aime, sans restriction et sans condition.

Ériane vous salue.