SOYEZ PRÊTS
Tous les signes sont là, si vous ne le voyez pas et si vous ne le vivez pas, c’est que vous n’avez pas à le vivre. Mais ça ne changera rien à ce qui va se produire sur terre. C’est irrémédiable, irrévocable et c’est maintenant. O.M.A.

12 mars 2017

Des vaisseaux spatiaux alien à voiles seraient à l’origine de mystérieux sursauts radio

Des vaisseaux spatiaux alien qui provoquent des flash lumineux dans le ciel ? C’est la nouvelle théorie d’Avi Loeb, un théoricien du Harvard-Smithonian Center for Astrophysics pour expliquer des étranges salves de lumière venue des tréfonds de l’espace. Selon lui, les Sursauts Radio Rapides, phénomène astrophysique qui interroge les scientifiques depuis des décennies, pourraient être en réalité la trace d’un moyen de propulsion extra-terrestre. 

Avi Loeb explique dans une étude que les Sursauts Radio Rapide (SRR) aussi appelés sursauts Lorimer, seraient en fait les restes d’un puissant faisceau lumineux visant à propulser des vaisseaux alien à des vitesses extrêmement rapides. Ces SRR, découverts en 2007, sont de brefs sursauts radio de forte intensité en provenance d’autres galaxies.

Ils n’ont trouvé jusqu’ici aucune explication satisfaisante, mais les scientifiques ont plusieurs hypothèses : blitzards, sursauts gamma, satellites militaires secrets… ou une intelligence extra-terrestre. Avi Loeb a fait ses calculs, et affirme que cette dernière possibilité serait en fait crédible. Bien qu’il faudra accumuler des données pour le prouver.

Son hypothèse, c’est que ces signaux proviennent d’un gigantesque émetteur dont le but serait de « souffler » sur les voiles de vaisseaux extra-terrestres et ainsi les propulser à des vitesses extrêmement rapides. Ces vaisseaux auraient donc des voiles solaires, leur permettant d’avancer un peu comme le feraient des bateaux, sauf que le vent est ici remplacé par de la lumière.

Les Sursaut Radio Rapides pourraient être d’origine extra-terrestre

Il a alors sorti sa calculatrice. Pour générer ce signal, visible à plusieurs milliards d’années lumières, il faudrait un émetteur doté de panneaux solaires d’une surface deux fois plus grande que la terre. L’énergie déployée pourrait propulser un vaisseau de plus d’un million de tonnes.

« Ce qui est assez puissant pour emporter des passagers sur des distances interstellaires, voire intergalactiques », notent Avi Loeb et le coauteur de l’étude, Manasvi Lingam.  Le principe de voiles solaires a d’ailleurs été démontré, et pourrait servir à envoyer dans un futur proche des sondes vers d’autres systèmes stellaires proches.

Evidemment, ils ne prétendent pas détenir la vérité, mais mettent sur la table une possibilité qui devra par la suite être confirmée – ou infirmée – par de nouvelles données. Leur étude a été acceptée pour publication dans The Astrophysical Journal Letters. La perspective de vaisseaux extra-terrestres voguant dans l’espace avec leurs voiles solaires fait en tout cas rêver !

Source: papergeek.fr

Note: ça me rappelle quelque chose c'histoire... Objet en approche de Vénus