SOYEZ PRÊTS
Tous les signes sont là, si vous ne le voyez pas et si vous ne le vivez pas, c’est que vous n’avez pas à le vivre. Mais ça ne changera rien à ce qui va se produire sur terre. C’est irrémédiable, irrévocable et c’est maintenant. O.M.A.

30 janvier 2017

Une journaliste de BuzzFeed a de nouveau voté plusieurs fois à la primaire de la gauche

Après qu'une journaliste de BuzzFeed avait fait scandale lors du premier tour en parvenant à voter deux fois, elle a récidivé et même voté quatre fois au du second tour !

On dit que l'histoire se répète. Mais dans le cadre de la primaire de la gauche, c'est la preuve que les règles ne sont pas respectées et que les failles du mode de scrutin sont patentes.

Comme elle l'avait fait lors du premier tour de la primaire, Assma Maad, journaliste de BuzzFeed News, s’est adressée cette fois à cinq bureaux de vote à Paris. Elle a pu voter dans quatre d'entre eux quand bien même, elle n’avait pas d’attestation d’inscription sur elle.



«Après avoir dit à un premier assesseur que je n’avais pas de justificatif sur moi, celui-ci m’a répondu : "Allez-y, je vous fais confiance". Le second a plaisanté sur la semaine dernière : "On va encore se faire taper par des journalistes, mais on s’en fout, ils nous font toujours chier quoi qu’il arrive"», a-t-elle témoigné.

Pourtant, d’après les règles de la primaire, seuls les électeurs inscrits sur les listes électorales de la République entre le 1er janvier et le 31 décembre 2016, pouvaient participer au scrutin. De plus, ces derniers étaient obligés de présenter une pièce d’identité, ainsi que leur attestation d’inscription ou de demande d’inscription sur les listes électorales de leur commune.


La semaine dernière, le 22 janvier, des journalistes de Buzzfeed et du Monde avaient réussi à faire la même chose. Ils avaient voté dans plusieurs bureaux de vote sans rencontrer de grandes difficultés. L'histoire ayant acquis une large notoriété sur internet les responsables avaient promis de tout régler avant le second tour. Mais au vu du témoignage de cette journaliste, rien n'a finalement changé et la légitimité du vainqueur de la primaire ne manquera pas d'être entachée de soupçons d'irrégularités.

Source: RT

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire