SOYEZ PRÊTS
Tous les signes sont là, si vous ne le voyez pas et si vous ne le vivez pas, c’est que vous n’avez pas à le vivre. Mais ça ne changera rien à ce qui va se produire sur terre. C’est irrémédiable, irrévocable et c’est maintenant. O.M.A.

23 janvier 2017

Les pénis et vagins nouvelle lubie de l'industrie, ils sont partout !

Une petite révolution se trame dans l'industrie de la mode et de la beauté, avec l'émergence de produits et accessoires pour le moins évocateurs. Décryptage d'un mouvement qui casse les codes du glamour

Qui aurait cru un jour que se balader avec un sac à main estampillé d'un pénis ou qu'arborer un collier en forme de vulve deviendrait un phénomène de mode - ou mieux : un truc tout à fait banal ? Et pourtant ! Depuis plusieurs saisons et particulièrement depuis quelques mois, les organes génitaux connaissent un véritable engouement dans les sphères mode et beauté ; un virage à 180° auquel on ne s'attendait certainement pas, tout du moins venant de ces industries. Boutons de manchette et colliers phalliques chez Vivienne Westwood, pénis à l'air chez Rick Owens, rouges à lèvres moulés et highlighters frappés d'un dessin chez BSC Cosmetics, pendentifs vagins vendus sur Etsy... les marques n'ont pas manqué d'ingéniosité pour faire rentrer les membres dans notre quotidien, là où on ne les attendait pas.


Là où on ne les attendait pas, car si la sensualité et la séduction sont des concepts familiers dans l'univers de la beauté ou de la mode (il suffit de voir une pub pour un parfum ou la campagne d'une maison de luxe), le sexe y est à l'inverse tabou. Une sorte de provocation contraire à l'image lisse, luxueuse et élitiste que les grandes marques ont peaufiné depuis tant d'années. Alors dans des milieux aussi codifiés, pourquoi ce coup d'état - cette envie soudaine d'afficher des pénis et des vagins partout ?

Alors que l'on pourrait à première vue rapprocher l'émergence de cette tendance au mouvement Free the Nipple, qui a voulu banaliser l'exposition du corps de la femme, l’ode aux organes génitaux a en réalité peu à voir avec le débat sur l'égalité des sexes, puisque vulves et pénis sont ici mis sur le même plan. Ainsi, l'apparition de cette mode s'inscrirait davantage dans la lignée du mouvement antifashion - la mode à contre-courant, qui défie les codes de l'esthétisme et fait écho aux changements politiques et culturels. Envoyer bouler les conventions, casser le côte lisse et plan-plan de l'industrie, voilà ce qui se cacheraient en réalité derrière la multiplication des objets mode et beauté évocateurs. Et en plus d'apporter de la légèreté au milieu ainsi que d'exprimer leur individualité, les marques et maisons de couture se garantissent une visibilité formidable à l'heure des réseaux sociaux. Et ça, ce n'est pas négligeable !

Fini, donc, de suggérer le sexe à coup de patches bananes et de pins pêche : désormais, la tendance s'assume entièrement et s'affiche sans tabous. A vous de voir si vous oserez prendre part au mouvement libérateur ou si vous attendrez que cette révolution entre définitivement dans les mœurs pour l'adopter...

Source: meltyfashion.fr/ (y a plus de photos sur le site) 

Note: à l'heure où les consciences doivent s'éveiller et se tourner vers l'Esprit, tout est fait en ce monde pour les orienter et les maintenir dans la matière, la banalisation du sexe avec une exposition exagérée et débridée à tous les niveaux, que ce soit dans les écoles, dans la rue, sur internet, dans les films et séries ou à la télévision en général en fait partie. Plus on s'approche de la fin et plus les mœurs et les tabous éclatent dans une attraction matérielle totalement dégénérée.

Et ce qui est sûr, c'est que ce n'est absolument pas un mouvement libérateur, bien au contraire.

Voici aussi ce que j'ai lu ce matin: Que se passe-t-il dans les croisières libertines? "Même dans les films, je n'avais jamais vu ça"