SOYEZ PRÊTS
Tous les signes sont là, si vous ne le voyez pas et si vous ne le vivez pas, c’est que vous n’avez pas à le vivre. Mais ça ne changera rien à ce qui va se produire sur terre. C’est irrémédiable, irrévocable et c’est maintenant. O.M.A.

28 janvier 2017

Le lac Baïkal : haut lieu d'observation d'OVNI

L'un des nombreux clichés d'objets non identifiés
pris au dessus du lac Baïkal. Crédit : othereal.ru
Saviez-vous que le lac Baïkal, le lac le plus profond du monde, est un haut lieu d’observations d’OVNI ?

Situé dans le sud de la Sibérie, le lac Baïkal fascine pour sa profondeur (1 637 mètres) et la clarté exceptionnelle de ses eaux. Avec sa superficie de 31 500 km2, il regroupe la plus grande réserve d’eau douce au monde (20% de la totalité de la planète). Il serait également le plus ancien lac du monde puisque sa création, d’origine tectonique, a été estimée à 25 millions d’années.

Pourtant, ce n’est pas pour admirer ses eaux limpides que viennent de plus en plus de touristes d’un genre particulier : les ufologues, spécialistes des phénomènes aérospatiaux non identifiés, se ruent désormais par centaines chaque année dans l’espoir d’y apercevoir un phénomène paranormal.



Soucoupes volantes et créatures marines étranges

Le lac serait le théâtre de survols, et de plongées, totalement inexpliqués. Les récits d‘OVNI aperçus autour du lac ne se comptent plus, et cela, depuis plusieurs centaines d’années à en juger par les écrits historiques. Au cours des 30 dernières années, de nombreux témoins, qu’ils soient touristes ou habitants du coin, ont décrit la présence d’objets circulaires et lumineux, d’une dimension allant de 70 mètres à 700 mètres de longueur. Plus encore, les photographies des apparitions, plus ou moins éloquentes, ont été diffusées par les médias russes.

Certains témoins évoquent des objets volants plongeant, ou sortant de l’eau, à n’importe quelle heure de la journée, qu’il fasse nuit ou jour. Plus encore, en 1982, sept militaires ont prétendu avoir aperçu trois étranges petits nageurs humanoïdes, mais pas humains pour autant… En essayant de les attraper, trois militaires auraient perdu la vie de manière inexpliquée. Un témoignage qui semble se recouper avec une très vieille légende locale prétendant que des êtres mi-hommes mi-requins peuplent le lac.


Tous les ingrédients sont donc réunis pour faire de ces observations et légendes un documentaire passionnant. Steven Spielberg, réalisateur de E.T et Rencontre du troisième type, entre autres, s'y est rendu il y a deux ans pour préparer son futur documentaire Depth 211. Nous attendons avec impatience la sortie de ce documentaire...

Source: nautisme.meteoconsult.fr

Note: pour une fois qu'un journal parle d'Ovnis sans faire de sarcasmes ou de désinformation, c'est la perle rare! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire