SOYEZ PRÊTS
Tous les signes sont là, si vous ne le voyez pas et si vous ne le vivez pas, c’est que vous n’avez pas à le vivre. Mais ça ne changera rien à ce qui va se produire sur terre. C’est irrémédiable, irrévocable et c’est maintenant. O.M.A.

27 janvier 2017

Carte interactive : l’eau du robinet de votre commune est-elle de bonne qualité ?

L’UFC-Que Choisir a passé au peigne fin les réseaux de distribution d’eau courante dans les 36 000 communes de France

L’UFC-Que Choisir a dévoilé ce jeudi matin une étude sur la qualité de l’eau du robinet distribuée en France. Sa conclusion générale : "96 % des consommateurs peuvent boire leur eau en toute confiance, 2,8 millions ont en revanche une eau polluée notamment par les pesticides". Leurs travaux portent sur l’ensemble des réseaux desservant les 36 000 communes du pays selon 50 critères réglementaires répartis en quatre groupes :

- Les polluants agricoles (pesticides, nitrates), industriels ou domestiques (résidus chlorés, bore …)
- Les composants traduisant des défauts dus au traitement de potabilisation, notamment la qualité microbiologique, mais aussi la présence d’aluminium, de chlorites …
- Des composants naturellement présents dans l’eau du fait des caractéristiques du sous-sol (radioactivité, arsenic, fer …)
- Les composants toxiques pouvant être relargués par les canalisations et les conduites d’eau (plomb, cuivre, nickel …).

Cliquer ici pour accéder à la carte

Les Landes particulièrement concernées

L’association de consommateurs propose une carte interactive qui permet de vérifier la qualité de l’eau potable distribuée dans votre commune. Une pastille verte signifie que le niveau de conformité avec la réglementation est bon, une pastille noire signifie qu’il est "très mauvais". Un clic sur la pastille vous donne la "note" pour chacun des quatre critères.

Voici par exemple à quoi ressemble la carte de la qualité de l’eau du robinet dans un rayon de 50 km autour de Mont-de-Marsan :


Le problème n’est pas nouveau dans les Landes. Les dernières analyses effectuées cet été révélaient effectivement un taux élevé de pesticides dans l’eau courante. Une large partie du département est concernée. L’Agence régionale de santé précise toutefois que cette eau "non conforme aux normes de qualité physico-chimique […] ne présente aucun risque pour la santé des consommateurs."

Le constat est identique dans le sud-ouest du Lot-et-Garonne et en Dordogne :



La Gironde est relativement épargnée. Seules quatre communes sont pointées d’un marqueur noir en raison d’une présence plus élevée… de fluor dans l’eau.


Du cuivre à La Rochelle

Parfois, les analyses réalisées dans les logements font apparaître la présence de plomb ou de cuivre dans l’eau en raison de l’état de certaines canalisations. C’est le cas par exemple à La Rochelle.

L’UFC note cependant que "ces pollutions restent les plus mal mesurées car du fait d’un très faible nombre de prélèvements" et que "ces analyses isolées ne permettent pas de connaître l’exposition réelle des consommateurs".


Nord et est du Béarn : polluants agricoles

La carte interactive de l’UFC Que choisir signale par des points noirs que l’eau est "très mauvaise" dans certaines communes du nord et de l’est du Béarn. En cause : les polluants agricoles (carte ci-dessous, dans un rayon de 20 kilomètres autour de Pau)



Quant au Pays basque, les voyants sont au vert. Certaines communes du sud des Landes sont marquées d’un point noir, également pour des polluants agricoles.


Voici la zone d’Orthez (rayon de moins de 15 kilomètres) :


Ici, ce sont les communes de Ozenx-Montestrucq, Laà-Mondrans, Lanneplaà, qui sont en rouge (qualité mauvaise, polluants agricoles).

Source: sudouest.fr

Merci à Claire pour l'info.

Note: j'ai mis le lien de la carte interactive dans la catégorie "liens intéressants" du blog (sur la droite)