SOYEZ PRÊTS
Tous les signes sont là, si vous ne le voyez pas et si vous ne le vivez pas, c’est que vous n’avez pas à le vivre. Mais ça ne changera rien à ce qui va se produire sur terre. C’est irrémédiable, irrévocable et c’est maintenant. O.M.A.

26 décembre 2016

#Twittergate : Méga “Réseau de Pédopornographie” sur Twitter

Les découvertes de réseaux pédophiles massifs se suivent les uns après les autres sur la toile...et qu'ont-ils en commun? ils sont systématiquement ignorés ou raillés par les médias de masse français. 

Pour vous dire l'ampleur de l'omerta, moi qui suis de façon assidue les informations pour pouvoir les communiquer aux lecteurs, je n'ai entendu parler de cette affaire qu'un mois après qu'elle ait été révélée dans les médias anglais. A ce jour, aucun média francophone n'en a parlé. C'est scandaleux!


Si vous vous demandiez pourquoi le témoignage Anneke Lucas, rescapée du réseau pédocriminel belge, n'intéresse pas les médias, maintenant vous savez: ils n'en parlent jamais. Exposer à ses lecteurs la pédocriminalité (surtout celle de l'élite), ce n'est pas vendeur et ils ne tiennent surtout pas à se brûler les ailes. Qu'à cela ne tienne, nous dénoncerons ces affaires ici et aussi souvent qu'il sera nécessaire (#Pedoleaks / #Twittergate). Si vous aussi voulez participer à faire connaitre ces affaires, c'est à vous de jouer. Fawkes
--------

De nouveau sur Twitter les « réseaux pédopornographiques » ont émergés après qu’un utilisateur ait relevé des milliers d’images écœurantes hébergées et partagées sur le site.

TWITTERGATE : Une foule d’abonnés de pédopornographie ont été suspendus depuis ces révélations.

Le Daily Star Online a révélé comment des milliers d’abonnés malades qui partagent des images pédopornographiques ont été découverts par un gamer connu sous le nom de Molly dans un incident en ligne nommé « Twittergate ».

Les images indécentes de filles et de garçons, souvent accompagnées de la légende « légalise 14 » ont été signalées à Twitter.

Twitter n’a pas encore répondu à ces signalements.


 Depuis que mon compte a été suspendu j’ai découvert 6.500 comptes de plus.
Ils sont stockés sur une base de donnée privée.
TWITTER : Le site de réseau social est dans une bataille difficile pour fermer tous ces comptes de pédopornographie.

    « Je viens juste de découvrir un deuxième site absolument massif de « boy child porn » au Moyen-Orient. »

Molly

Dans un des cas, Molly prétend avoir découvert la « localisation approximative d’une femme qui abuse sexuellement et vend son enfant à répétition en Inde ».

Sa première découverte de comptes indécents date de lundi après-midi, quand un compte Twitter nommé @0hours a demandé publiquement que ces comptes soient dénoncés.

Molly a installé un programme sur son ordinateur qui pouvait détecter tous les comptes qui étaient liés ensemble et elle a fait la macabre découverte qu’il y avait des milliers de gens qui utilisent un vaste réseau pour partager des images pédopornographiques.

Après avoir mis des noms et des comptes dans une base de donnée publique sur Reddit, qu’elle allait remettre au FBI, elle a commencé à recevoir des menaces de morts et des propositions de pots-de-vin venant des gens qui voulait que leurs noms soient retirés de la liste.

Une fois que le Daily Star Online a signalé la découverte, le compte Twitter de Molly a été suspendu, suscitant une campagne pour qu’elle soit de nouveau remise en ligne.

Son compte a été réactivé vers 20 heures (GMT), quand Molly a trouvé un nouveau réseau au Moyen-Orient, qu’elle va remettre à Twitter.

Ces révélations ont envoyées des ondes de chocs à travers la communauté en ligne, qui sont dégoutés du fait que ce réseau social sert à produire et à distribuer des images indécentes d’enfants.

Il y a eu aussi des préoccupations concernant la censure présumée des dénonciateurs, pendant que Twitter essaie de retirer toutes les images indécentes du web.

Certains affirment que c’était une tentative de l’entreprise pour blanchir la situation.

Néanmoins, Twitter a expliqué à Molly qu’ils ont suspendu son compte car :

    « Malgré l’intention, en postant ces images ou ces liens cela mets nos utilisateurs en danger de commettre une crime grave en accédant à ce contenu.

    Ce contenu n’est pas admis sur Twitter et nous faisons le nécessaire pour le retirer quand on nous le signale. »

Sources:
dailystar.co.uk
fawkes-news.com