SOYEZ PRÊTS
Tous les signes sont là, si vous ne le voyez pas et si vous ne le vivez pas, c’est que vous n’avez pas à le vivre. Mais ça ne changera rien à ce qui va se produire sur terre. C’est irrémédiable, irrévocable et c’est maintenant. O.M.A.

24 décembre 2016

« Réchauffement global » : Holly Swanson parle de l’endoctrinement dans les écoles au nom de l’environnement

« The New American » publie un court entretien avec Holly Swanson, responsable d’une association visant à libérer les écoles américaines publiques de l’emprise de l’endoctrinement sur le réchauffement global, réalisé par Alex Newman lors du colloque de Freedom Force International sur le thème : « Global Warming, an Inconvenient Lie » (« le réchauffement climatique, un mensonge qui dérange »). 

Nous vous proposons la traduction écrite de ses propos qui disent l’importance de démasquer les vrais objectifs du discours sur l’environnement – préoccupation légitime détournée à des fins politiques pour limiter les libertés.

Réchauffement global : un outil d’endoctrinement dans les écoles

Holly Swanson est l’auteur de « Training for Treason ». Entraîne-t-on vraiment les enfants à la trahison ?

Absolument. Mon livre parle du projet politique qui est imposé par le mouvement environnemental dans nos salles de classe pour y être enseigné à nos enfants, à travers l’éducation à l’environnement. Ce mouvement qui impose son projet politique sur nos enfants sert les objectifs des partis verts et du communisme. La documentation issue de nombreux groupes, et de nombreuses déclarations est exposée dans mon livre : elle démontre l’existence d’une volonté de changer notre système de gouvernement, notre système économique et même notre culture et cela constitue sans aucun doute un acte de trahison. Le peuple américain ne comprend pas que c’est exactement cela qui se passe.

Quel est l’objectif ultime de tout cela ?

Il s’agit de créer une génération future de militants et d’activistes politiques. De dicter la science politique depuis les salles de classe… Nos jeunes, dès la maternelle et jusqu’au lycée, sont confrontés à un mode d’éducation communiste dans notre système d’éducation nationale qui fonctionne selon un mode d’endoctrinement politique, un programme qui leur apprend à se conformer et à se soumettre au communisme, pour ensuite entrer dans la vie et l’imposer. Cela fonctionne par l’intimidation à mort, à travers l’évocation du réchauffement climatique ou d’autres catastrophes environnementales : les enfants apprennent qu’ils doivent adopter ces projets politiques pour simplement survivre et sauver la planète.

Que faire pour l’arrêter ?

Il faut d’abord reconnaître qu’il existe des preuves de ce qu’il s’agit d’un endoctrinement politique. J’ai fondé une association qui s’appelle We choose freedom (« Nous choisissons la liberté ») dont l’objectif est précisément de mettre fin à cet endoctrinement politique de nos enfants, en diffusant cette information en direction des parents et des enseignants, mais aussi des leaders politiques et des responsables religieux : tous les citoyens. Nous rendons visite aux bureaux de direction des écoles et travaillons avec eux pour faire suspendre ces programmes scolaires politisés. Nous devons agir à la fois ce sur le plan des Etats et au niveau national. Il nous faut obtenir cette prise de conscience avant de perdre nos enfants.

Holly Swanson se préoccupait de l’environnement – contrairement aux mouvement environnemental

Qu’est-ce qui vous a poussé à vous engager en ce sens ?


Comme la plupart des Américains, j’ai le souci de l’environnement ; le bien-être animal m’importe. A la fin des années 1980, j’entendais des points de vue très différents sur ce qui se passait, à propos de certaines espèces, des zones forestières, de la propriété privée. J’ai commencé à fréquenter des conférences sur l’environnement. Ce que j’y entendais était profondément choquant. Il ne s’agissait pas de savoir comment travailler ensemble sur une question environnementale tout à fait légitime, en vue de trouver une solution pour créer un environnement sain en gardant nos libertés intactes. Il était plutôt question de savoir comment imposer un projet politique, comment faire cesser l’activité des propriétaires de ranches, comment mettre hors d’état de travailler les fermiers, ainsi que les exploitants forestiers et les mineurs. Il s’agissait bien plus savoir comment utiliser une question environnementale pour prendre le contrôle des terres et des voies d’eau plutôt que de prendre soin de la terre et de l’eau. C’est une distinction fondamentale.

Que se passera-t-il si nous perdons cette bataille, où tout cela nous conduit-il ?

Si nous laissons nos enfants devenir les victimes de l’endoctrinement communiste, à travers un modèle d’éducation communiste, nous perdrons également notre nation qui se soumettra à la domination communiste. C’est aussi simple que cela.

Pourriez-vous nommer des protagonistes-clef de ce projet ?

Donner des noms, il n’y a rien de plus simple ! Mikhaïl Gorbatchev, Al Gore, Ted Turner, Leonardo di Caprio… Voilà certains de ces gros joueurs derrière ce projet politique dont ils font la promotion sur le plan international à travers la Charte de la Terre et d’autres objectifs des Nations unies. Mais avant tout, il faut noter le mouvement environnemental, le réseau du Jour de la Terre, le Club Sierra, le National Wildlife Federation, le National Resource Defense Council, la Wilderness Society : de nombreux groupes de ce type font entrer ce programme dans nos écoles. Plus précisément, on peut nommer John Kerry, aujourd’hui secrétaire d’Etat, qui est à l’origine d’une des premières organisations qui a réussi à faire entrer ce curriculum dans nos écoles. C’est lui qui a fondé Second Nature : l’une des principales organisations à la fois sur le plan international et sur le plan national qui se sert de l’éducation pour faire avancer le projet du « développement durable » au sein de nos écoles. Le but du « développement durable » imposé à travers l’éducation est bien de changer la structure culturelle, religieuse, sociale, économique et politique des Etats-Unis, de notre nation, à travers l’endoctrinement. Je veux préciser ce point : ce ne sont pas eux qui disent qu’ils veulent changer la structure culturelle, religieuse, sociale, économique et politique de notre nation. Il se trouve simplement qu’ils sont en train de le faire à travers l’éducation, en créant par ce biais une nouvelle mentalité.

S’opposer à l’endoctrinement dans les écoles : une urgence selon Holly Swanson

Que diriez vous parents dont les enfants sont aujourd’hui à l’école ?

Si vous avez des enfants à l’école aujourd’hui, si vous n’avez pas la possibilité de faire l’école la maison, ou de les mettre dans des écoles indépendantes ou paroissiales – ce qui n’est pas tout à fait suffisant mais qui constitue déjà une bonne étape – la chose principale à retenir, alors que nous avons environ 89 % des enfants des États-Unis dans des écoles publiques, est qu’il faut travailler à faire enlever ces programmes de ces écoles. Si vous avez des enfants dans ces écoles publiques, il est important de comprendre quel est le projet, d’en parler à vos enfants lors des repas familiaux, et les aider à comprendre qu’ils sont ciblés et manipulés, en leur faisant prendre conscience de la valeur de la liberté. Il faut aider We choose freedom à faire disparaître ses programmes de nos écoles aussi vite que possible.

Si nous ne transmettons pas les valeurs et les principes fondateurs de l’Amérique, la liberté de penser, la liberté individuelle, la liberté de parole, les droits de propriété et de libre entreprise, si nous ne passons pas à nos propres enfants cette compréhension de l’importance de la liberté, tout ce que nous faisons par ailleurs ne servira à rien. Nous pouvons élire des leaders politiques, mais si nos enfants n’apprennent pas ces valeurs et n’en comprennent pas l’importance, et qu’ils sont endoctrinés, ils ne porteront pas ces valeurs vers leur propre avenir. Ils n’auront pas de liberté.

Propos recueillis par Alex Newman, traduits par

Anne Dolhein

Source: reinformation.tv

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire