SOYEZ PRÊTS
Tous les signes sont là, si vous ne le voyez pas et si vous ne le vivez pas, c’est que vous n’avez pas à le vivre. Mais ça ne changera rien à ce qui va se produire sur terre. C’est irrémédiable, irrévocable et c’est maintenant. O.M.A.

23 décembre 2016

O.M. AÏVANHOV – Q/R – PARTIE 1 – DÉCEMBRE 2016


Eh bien chers amis, je suis extrêmement content de vous retrouver, et comme je vous l’ai dit, je vais vous accompagner jusqu’au dernier moment, de manière, comme nous le faisons, afin de toujours essayer de répondre à vos interrogations, à vos questionnements. Alors tout d’abord je vous présente toutes mes bénédictions dans le Feu de l’Amour, si je peux dire, c’est-à-dire dans le Feu Igné, n’est-ce pas, que beaucoup d’entre vous vivent en ce moment.

Comme vous le voyez, l’Apocalypse, la Révélation, est de plus en plus intense, de plus en plus palpable, si je peux dire, pour vous. Alors dans cette période de l’Avent, je suis extrêmement content de pouvoir être avec vous et de répondre à vos questionnements, mais aussi de donner un certain nombre d’informations que j’aurai certainement l’occasion de vous donner en écoutant vos questions, bien sûr. Alors, nous allons pouvoir commencer à échanger entre nous et nous commençons par les questions qui ont été écrites, je crois.


Alors je t’écoute.

Question : près du lieu des elfes, j’ai senti l’appel d’un arbre. Je me suis approchée et l’ai enlacé avec respect. À la fin, cet arbre est devenu vous qui m’embrassiez. Je voulais vous remercier et vous demander : ne pensez-vous pas que si vous continuez à embrasser tout le monde, il ne restera plus personne dans les villes, et tous iront dans les bois pour vous embrasser et embrasser les arbres ?

C’est une bonne réflexion. Mais ce que je peux dire, c’est qu’effectivement, dans la période que vous vivez – et vous le voyez certainement dans les villes, les villages où vous vivez –, dès qu’il y a plusieurs frères et soeurs, dès qu’il y a humanité dans sa vie sociale, il y a des énergies qui sont pas vraiment naturelles, si je peux dire, hein, avec vos technologies, avec la pollution, avec les différents niveaux de conscience de ceux qui vivent dans la même ville ; ça fait une espèce de cuisine un peu particulière n’est-ce pas ?

Alors oui, il est évident que la paix, y a plus de chance de la rencontrer – avant de la vivre en totalité à l’intérieur – plus facilement dans les bois, chez les elfes, chez les peuples de la nature que dans vos villes. Ça, c’est absolument évident, n’est-ce pas ? Donc si vous voulez, plus vous avez la chance d’aller vous immerger dans la nature, plus vous avez la chance de passer des moments auprès des elfes – même auprès des arbres comme tu le dis, même s’il n’y a pas d’elfes –, plus vous vous régénérez et surtout, plus vous absorbez de la Lumière vibrale. Ça, vous le voyez – et vous le vivez – de manière de plus en plus nette.

La simple nature, même s’il n’y a pas de peuples de la nature là où vous allez, de se promener dans une forêt, au bord de l’eau, ou dans la nature en tout cas, vous met au minimum en paix et littéralement vient laver vos cocons de Lumière et vous dépoussiérer, en quelque sorte. La nature est régénérante et elle a des effets de régénération qui sont de plus en plus importants.

Vous savez que les villages des elfes, les villages des gnomes, des dragons, toutes ces structures où vivent les peuples de la nature sont porteurs, comme je l’ai dit, d’énergies, déjà, de la 5ème dimension. Et les arbres aussi, parce que les arbres sont les intermédiaires privilégiés, par leurs racines et leurs branches, entre le ciel et la Terre, et ils ont canalisé, si je peux dire, eux aussi beaucoup de particules adamantines, et ils sont en quelque sorte gorgés de Lumière. Et quand vous vous promenez dans cet environnement, vous vivez ce bénéfice-là, vous en voyez les effets.

Il est pas possible aujourd’hui, même pour un frère ou une soeur qui sent absolument rien, de se promener dans une forêt et de ressortir dans le même état ; y a nécessairement des différences. D’abord sur votre énergie vitale, ensuite sur le Feu vibral, si vous le vivez, et bien sûr, comme je l’ai dit, sur la conscience, y a des effets de transparence. Ça va accroître, si je peux dire, votre spontanéité, votre autonomie, et votre capacité à vous maintenir de plus en plus fréquemment dans l’Éternité, si je peux dire, c’est-à-dire dans votre corps d’Êtreté.

Alors la nature, et ça, nous vous l’avons dit durant toutes ces années, mais aujourd’hui y a un afflux encore plus important de Lumière. Dès l’instant où vous sortez de vos villes, dès l’instant où vous vous plongez même dans un petit bosquet, même si vous n’avez pas de forêt autour de vous, même si vous marchez sur une prairie, les énergies sont profondément différentes de tout ce qui peut exister dans les villes, avec une intensité qui n’a jamais été atteinte, je dirais.

Donc oui bien sûr l’être humain, dans un monde libre, si je peux dire, et même dans ce monde qui s’achève, il y a la possibilité – et la nécessité – d’être dans un environnement naturel, c’est-à-dire éloigné de toutes les pollutions électriques, en premier lieu, électromagnétiques, mais aussi les pollutions mentales de tous ces frères et soeurs endormis qui vivent dans les villes et qui ne se doutent pas une seconde de ce qu’il se déroule, pour l’instant, même s’ils se posent des questions. Alors oui, la nature plus que jamais est un élément, ne serait-ce que dix minutes par jour, qui va vous permettre de rentrer encore plus en intériorité, encore plus dans le coeur, et avec plus d’évidence, je dirais, dans votre Éternité.

Mais merci de ce témoignage.

Bien sûr les arbres sont gorgés de Lumière, au même titre que les vortex sur les villages des elfes. Et de plus en plus vous entrez en communication avec la nature, pas seulement avec les peuples de la nature mais toute la nature agit, même si vous n’en percevez pas des mots, même si vous n’en percevez pas des discours – même si certains sont capables aujourd’hui de rentrer en contact avec des arbres, même les arbres les plus simples, je parle pas des arbres maîtres nécessairement. Cette capacité de communication, d’échange, de communion, de dialogue même avec les arbres ou avec d’autres végétaux, devient tout à fait réelle. Je sais même que parmi vous, au-delà des quatre grands peuples de la nature, vous avez tous des entités de la nature – on peut pas les appeler peuples – comme les fées, comme d’autres individus qui ont été présents dans les mythologies, dans quelque pays que ce soit, qui vous sont accessibles, si je peux dire, par l’expansion de votre conscience, et surtout par la disparition plus ou moins avancée, pour chacun de vous, de ce qui concerne l’éphémère.

Alors, as-tu une autre question ?

Question : une amie qui traduisait vos enseignements en portugais étant décédée, un élan de solidarité et d’Amour s’est alors produit et des soeurs ont pris en charge son travail pour que les traductions continuent à paraître sur son site. Nous sommes reconnaissants de cet élan d’Amour et nous vous exprimons notre gratitude.

Je vous remercie. Mais je peux rajouter quelque chose, même si c’est pas fini, tu attends deux minutes : vous êtes tous, ici, ailleurs, des gens qui écoutez, qui lisez, qui traduisez, donc, et vous savez très bien, les uns et les autres, que dès l’instant où vous offrez votre service pour la traduction, pour transcrire, pour écrire ce que nous vous disons, vous êtes accompagnés. Et vous savez très bien que même si vous avez un problème de santé, ou si ça va pas dans votre tête, à ce moment-là, dès l’instant où vous prenez la mission de traduire, d’écrire, de retranscrire tout ce qui est dit, on vous insuffle, bien sûr, depuis là où nous sommes, ce qui est nécessaire pour faire ce que vous faites. Parce que ça, c’est vraiment un service aux autres, c’est pas un service à soi.

Donc ce qui s’est produit avec cette soeur qui est partie de ce plan est tout à fait logique, parce qu’il y a, là aussi, comme j’aurais dit quand j’étais incarné, une fraternité. Cette fraternité, elle est Blanche, elle est universelle toujours, mais elle s’inscrit pas dans les dogmes de ceux qui ont voulu organiser, je dirais, après mon départ, cette fraternité. C’est-à-dire que c’est une fraternité spontanée qui n’a besoin ni de gourou ni de maître, mais dont le seul maître est la Lumière.

Alors bien sûr ces phénomènes de synchronicité des soeurs qui arrivent pour prendre le relais après le départ de la première soeur, est tout à fait le reflet fidèle et la manifestation fidèle de l’action de la Lumière en votre plan. Et je remercie d’ailleurs la personne d’avoir témoigné de cela. Mais je sais que parmi vous, ici et dans tous les pays, vous sentez cet influx de Lumière dès l’instant où vous vous occupez, non pas pour vous, de ces textes, mais pour qu’ils soient donnés au plus grand nombre, en toute liberté n’est-ce pas ? Voilà. Et y avait autre chose dans le témoignage ou pas ?

Question : non, c’est terminé.

Merci.

Question : je vis dans un lieu où il y a de nombreuses essences d’arbres. Dans un rêve, j’allais voir un grand arbre couvert de fruits et l’ai trouvé détruit. Cela m’a beaucoup atteint. Que signifie ce rêve?

Oh, ça veut dire simplement que les arbres, en ce monde, comme vous, n’êtes pas éternels, vous le savez. Donc les arbres peuvent être très beaux et ils peuvent aussi, à un moment donné – et je crois qu’Ériane en avait parlé la dernière fois, si mes souvenirs sont bons, parce que j’écoutais attentivement ce qu’elle disait – mais en ce monde tout naît et tout meurt, vous le savez, c’est l’éphémère, donc ne vous alarmez pas.

Mais je dirais simplement que c’est la proximité, dans ce rêve avec l’arbre, qui a entraîné un choc comme quand vous perdez un enfant, un frère ou une soeur. C’est rien de plus que cela parce que les arbres, la nature est bien sûr profondément vivante, et une grande partie de cette nature, même si la Terre n’a pas encore entamé son grille-planète pour l’instant, est déjà, je dirais, à cheval sur la 5D, tout comme vous qui avez vécu l’une des Couronnes, l’Onde de Vie, le Feu Igné. Vous êtes à cheval entre deux mondes, vous intégrez un nouveau monde, votre éternité, et ça, ça se voit à tous les niveaux.

Donc dans ce rêve, y a pas d’alerte de quoi que ce soit mais il t’a été montré simplement l’empathie et la communion qu’il pouvait exister, dans ce rêve, entre les arbres et toi, et voir cet arbre mourir, c’est simplement qu’il a ascensionné, on peut dire. Donc tu es affecté comme si tu perdais quelqu’un de proche, c’est exactement le même processus, avec des intensités bien sûr qui sont variables. Mais vous devenez sensibles, si je peux dire, à tout votre environnement, comme vous devenez sensibles à tous les signaux de l’énergie, de votre corps, de votre conscience.

Ce qui peut d’ailleurs créer des désagréments, quand il y a une distance importante entre la paix que vous vivez à certains moments et les contrariétés que vous vivez à d’autres moments. Mais c’est un apprentissage, là aussi, vous êtes en quelque sorte dans la période où vous vous rôdez à la Liberté, où vous vous préparez à la Liberté. Voilà ce que je peux dire sur ce rêve.

Et tu peux continuer, hein.

Question : un matin, j’ai été réveillée par une voix inconnue, ni féminine ni masculine, comme si une Présence se tenait à gauche de mon lit. Elle m’a juste dit : « maman ». J’ai beau m’intérioriser, je ne parviens pas à recevoir ce message. Mon coeur n’est-il pas assez ouvert ?


Oh ça n’a rien à voir, chère amie. Ce que tu exprimes là – et vous le vivez tous, que ce soit l’Appel de Marie déjà depuis de nombreuses années –, de vous entendre appelés par votre prénom, de voir des Présences au pied de votre lit ou qui passent, ou à votre gauche… Déjà, à ta gauche, tu peux être certain que cette voix venait d’un être de Lumière. Maintenant ne cherche pas, je dirais, une explication ou à recevoir un message plus important que celui-là. Peut-être qu’il n’y a eu qu’un mot qui disait « maman ». L’important, c’est le contact, c’est la communion, c’est pas les discours, c’est pas de savoir précisément d’où ça vient, quel est le nom de la personne ou de l’entité qui est venue te parler. Mais comme elle t’a dit ce mot à ton oreille gauche et que tu sentais la Présence à gauche, c’est nécessairement un être de Lumière, ne va pas plus loin. Parce que plus tu vas chercher à comprendre, plus ça va t’éloigner.

Et d’ailleurs tu dis toi-même que « peut-être j’ai pas le coeur assez ouvert », mais c’est faux, c’est absolument pas ça. Vous avez tous des rencontres comme ça, en ce moment, plus ou moins lucides, plus ou moins conscientes, dès l’instant où vous êtes allongés, que vous dormez. Vous avez les Végaliens, les Arcturiens, vous avez tous les peuples extraterrestres, humanoïdes ou pas, qui sont maintenant autour de la Terre, qui ont la possibilité de vous rendre visite. Et pas toujours pour des discours, pas toujours pour des thérapies, simplement pour le bonheur de vous approcher et de vibrer sur cette fréquence de la communion, c’est tout. Après, que certains d’entre vous aient des informations plus détaillées avec des phrases, des discours, c’est tout à fait possible, mais le plus important n’est pas là. Ce sont des contacts qui s’établissent, et comme dans tout contact subtil, vous allumez la radio là où est le contact, ça ouvre des canaux en vous, ça ouvre aussi des modes de perception, donc c’est déjà magique.

Je peux pas te dire si cet être de Lumière s’intéressait à toi en tant que maman ou si elle te disait « je suis maman » ou « maman, c’est moi », peu importe. L’important n’est pas les mots, l’important est la perception, est le canal qui s’ouvre à ce moment-là. C’est pareil que pour les peuples de la nature, vous n’avez pas tous la possibilité d’entendre télépathiquement les elfes ou les dragons, mais néanmoins vous les sentez. Et c’est à travers cette sensation, cette perception vibratoire, de la conscience elle-même puisque la conscience est vibration, que s’ouvrent les canaux de plus en plus subtils de votre expansion et de votre ascension actuelle.

Voilà ce qu’il faut en retenir, c’est ça le plus important. C’est pas de satisfaire l’ego de savoir précisément quelle entité était là et ce qu’elle vous a dit. Chaque chose en son temps. Certains d’entre vous perçoivent les entités à côté d’eux, on peut même les voir, les uns les autres, mais elles ne sont pas toujours là pour faire des discours. Elles peuvent simplement être là, et c’est le plus souvent le cas, comme je l’ai dit, pour ouvrir des canaux de communication. Ces rencontres qui se produisent la nuit dans vos rêves, le soir en méditation, sont typiquement liées à votre expansion et à votre ascension. Des choses de plus en plus subtiles vous apparaissent de différentes façons. C’est ça qui est à vivre, ne cherchez pas plus loin que cela pour l’instant.

Tout ce qui se révèle en ce moment se révèle à son rythme, pour chacun de vous. Le Face-à-Face ultime individuel personnel se termine, vous en goûtez maintenant les fruits, les fruits doux ou les fruits amers, c’est selon où vous étiez dans votre conscience, n’est-ce pas ? Mais de toute façon, les Présences qui sont là, que vous percevez dans vos promenades dans la nature et surtout la nuit en ce moment, sont simplement des communications qui se font, et des portes, des canaux, qui s’ouvrent en vous. C’est ça qui est majeur et capital, pas le reste. Nous aurons assez le temps, pour ceux d’entre vous qui sont concernés, de dialoguer suffisamment longtemps, pendant un certain temps, vous le savez.

Donc même dans cette phase d’accélération, d’amplification, et comme Marie a dit : « Il y aura plus aucun répit », c’est terminé les répits. Maintenant, vous êtes dans l’OEuvre alchimique finale de Renaissance et de Résurrection. Toutes les OEuvres ont été accomplies, tout ce qui devait s’accomplir s’est accompli, sur terre comme dans votre Esprit, comme dans votre âme si elle est encore là, comme dans votre corps, c’est ça qui est important. C’est pas la justification, l’explication ou la compréhension, c’est le vécu, instantané et immédiat, qui vous place en Éternité. Ça sera jamais la cogitation, ça sera jamais l’explication. Ça, c’était valable après les Noces Célestes, pendant les années où nous avons passé notre temps, les uns et les autres, à expliquer un certain nombre de choses. Le plus important maintenant, c’est cette communion qui s’établit, parce que quand la communion s’établit, eh bien ça vous rapproche de plus en plus de la Joie, et de votre éternité.

Continue.

Question : dois-je apprendre à être une maman pour moi-même ? Dois-je recevoir Marie comme une maman, qui certes m’a manqué dans ma vie mais il me semble ne plus en avoir besoin ?

Alors là, chère amie, tu as l’expression totale de l’activité du mental qui a besoin de mettre dans des cases, de trouver une explication, une justification, et qui envisage de faire quelque chose pour cela. C’est justement, comme je l’ai dit en répondant à la première question, ce qu’il ne faut pas faire. Parce que dès l’instant où vous rentrez dans un mécanisme, quand il y a cette communion qui se fait avec un être subtil, dès que vous rentrez dans le besoin d’interprétation, le besoin de rendre stable cette communication, elle s’éloigne de vous. Les contacts que vous avez à vivre maintenant, les échanges que vous avez à vivre, doivent se faire, je dirais, de plus en plus dans le silence et dans le Coeur du Coeur. Là, c’est l’exemple typique d’une interrogation mentale qui vient de la personne mais pas de l’Éternité.

Donc dans ce genre de contact, dans ce genre de communion, la nuit, dans la nature, ou à l’emporte-pièce n’importe quand, vivez-le pleinement, n’allez pas plus loin que ce que vous propose votre expansion et la rencontre avec cet être ou ces peuples de la nature. C’est tout. Tout le reste se dévoile au moment opportun. Mais là vous n’avez pas, comme dans l’exemple de cette soeur, à prendre les devants pour projeter, si je peux dire, les propositions qu’elle a faites. Ça, c’est du mental pur, et ça, ça vous éloigne de la vérité de ce qui est à vivre dans l’instant présent. Parce que la compréhension sera toujours – et maintenant beaucoup plus qu’avant – en relation avec le passé ou avec justement une projection dans le futur, et donc vous n’êtes pas libres dès l’instant où le mental cherche à comprendre.

Vivez spontanément et naturellement, quelle que soit l’intensité de ce qui se présente à vous, soyez immergés dans l’expérience et surtout, après, ne faites pas ça. Parce que si vous faites ça, vous retombez dans la dualité, même si vous êtes de bonne volonté, et l’expérience risque de s’éteindre d’elle-même. Parce que vous vivez une expérience, une communion, qui se vit sur les plans de l’Éternité, ici même dans l’éphémère, votre éphémère s’en approprie le mot, ici, ou le discours, peu importe, et vous allez broder dessus pour essayer de le comprendre. Mais la compréhension de la Lumière n’est pas une compréhension intellectuelle, c’est pas la logique intellectuelle. La logique, elle est uniquement dans l’intensité et la disponibilité de votre vécu lorsque ça se présente, mais après l’expérience, après la communion, après le contact, si vous retombez dans ce genre de travers, bien sûr que le coeur il va se refermer un peu, vous n’êtes plus spontanés.

Il faut vous entraîner, si je peux dire, à être de plus en plus spontanés et transparents, surtout quand ce genre de chose vous arrive, que ce soit chez les elfes, que ce soit dans votre lit, parce que c’est la meilleure façon d’être dans l’Amour. Mais si vous faites intervenir le mental pour expliquer, comprendre, et en quelque sorte vous approprier quelque chose selon le mode de la dualité, bien sûr, c’est exactement à l’opposé de l’effet escompté qui, je le rappelle, la compréhension pour la Lumière est innée, elle est spontanée, elle n’a pas besoin de votre mental. C’est ça qui disparaît en ce moment et que vous n’avez pas à faire revivre, si vous vous voulez être libres.

Question : par trois fois, la nuit, ne dormant pas, on m’a appelée plusieurs fois « maman ».

C’est encore une autre ou c’est la même, celle-là ?

Question : c’est une autre personne.

C’est intéressant.

Question : plusieurs années se sont écoulées entre ces trois appels. Y a-t-il un éclairage à apporter ?

Rien de plus que ce que j’ai répondu pour toutes les questions de la soeur précédente, c’est exactement le même processus. Ne cherchez pas à vous saisir, à vous approprier ce que vous avez vécu parce que ça ne concerne pas la personne. Vous voyez, dans cette phase de superposition, la plus importante qui soit, de fin des confrontations entre l’éphémère et l’Éternel, oubliez vos vieux réflexes, le besoin de vous approprier, même si c’est en tout amour. Restez disponibles, y a pas d’autre façon d’être libres. Ne vous saisissez pas de ce qui se déroule, vivez-le encore plus pleinement, et après oubliez-le. Ne cherchez pas à le rattacher à votre histoire personnelle, à un besoin de compréhension ou d’éclairage. C’est la communion elle-même, l’appel « maman » encore une fois, qui est le message, rien d’autre.

Plus vous restez simples, plus c’est facile, plus vous faites appel à votre mental, même si vous vivez réellement des contacts transpersonnels, transdimensionnels, dans la nature, dans votre lit, peu importe, y a pas d’histoire à raconter, y a simplement à accueillir, simplement à être transparents et spontanés. Et même après l’expérience, ne cherchez pas à relier ça à votre personne, à votre histoire. Replongez-vous dans le moment, si vous voulez aller dans le passé, remémorez-vous ce qui a été vécu à ce moment-là, mais ne faites pas intervenir le mental pour vous saisir de la chose parce que là, elle s’éloignera de plus en plus maintenant. Y a plus de demi-mesure. Marie vous l’a dit, y a plus de répit. Donc il faut vous habituer, je dirais, même avec ce corps éphémère et cette conscience éphémère, à fonctionner, si je peux dire, en les lois de l’Un, en les lois de l’Éternité, en l’Amour, en la Paix.

Il y a, quand ça se produit, effectivement, et là trois fois à plusieurs années d’intervalle, bien sûr une interrogation légitime, mais dépassez cette interrogation. Restez simples et ne cherchez pas à expliquer avec les mots habituels. Le plus important, c’est pas l’explication, c’est la communion elle-même. Bien sûr que ça a un sens, bien sûr que si c’est un Arcturien qui vient vous voir la nuit, ça a pas la même signification que si c’est un Pléiadien. Mais la signification n’est pas importante, puisque tu joues dans l’Éternité, et que même si vous avez l’impression de pas comprendre, la compréhension elle est déjà inscrite dans votre corps d’Éternité. Mais si vous vous penchez sur la compréhension mentale, l’explication mentale, vous allez louper l’explication de la Lumière. Vous ne pouvez pas trouver l’explication vous-mêmes, par vous-mêmes, vous ne pouvez que le vivre de plus en plus entièrement et de plus en plus de manière physique, palpable si je peux dire. Mais ne cherchez pas à fonctionner comme avant, si je peux dire. Continuons.

Question : depuis quelques jours, au réveil, j’entends mon prénom. Qu’en est-il ?

La même chose. Et vous allez être de plus en plus nombreux à entendre votre prénom, des mots, des discours, à voir des choses. Donc c’est tout à fait normal. Mais respectez cette règle, si vous voulez que ça se passe de façon de plus en plus intense, de plus en plus spontanée et de plus en plus palpable, résistez à la tentation de vouloir attribuer ça à tel être ou à telle circonstance. Tout ça s’éclairera de lui-même et pas par votre effort intellectuel, certainement pas. Et donc là je réponds exactement la même chose, quel que soit le contact.

Question : dans le milieu scolaire, nous avons un public de plus en plus spontané et dans le jeu. Toutefois, ce n’est pas facile à gérer en groupe. Avez-vous des conseils par rapport à cela ?

Si c’était dans l’ancien temps de mon temps, je t’aurais dit de prendre la règle en bois et de taper sur le bout des doigts, mais ça se fait plus il paraît, hein ? Faut pas martyriser ces pauvres étudiants ou ces pauvres écoliers. Alors non, contente-toi d’être toi-même, de dépasser le rôle d’enseignant, et même par rapport à ces étudiants, à ces élèves, mets-toi dans le coeur, et tu verras que les choses changeront. Tu n’as même pas besoin de faire appel à la règle en bois, tu n’as même pas besoin de demander le silence ou demander le calme, il se fera automatiquement. Et ça c’est valable, comme Marie vous l’a dit, dans toutes les circonstances, même dans les circonstances qui peuvent vous sembler, du point de vue personnel, les plus terribles, les plus dramatiques, pour vous ou autour de vous.

Peu importe, oubliez ça. Non pas pour ne pas le voir mais justement pour le voir que trop bien, c’est-à-dire traverser ça et vous mettre dans le coeur, sans aucune intention, sans aucune pensée. Vous placez votre conscience dans le coeur ; à ce moment-là, le Manteau Bleu de la Grâce sera présent et à ce moment-là, tout ce qui pouvait sembler difficile pour la personne se transmutera. Vous n’avez pas fait acte de volonté, vous n’avez pas fait acte de compréhension, vous n’avez pas fait acte de pouvoir, vous avez fait un acte d’Amour – et l’Amour est la seule force qui va devenir efficace en ce monde. Ça va drôlement vous changer, pendant ces temps de l’Avent déjà, avant même que Marie, elle vous appelle, collectivement.

Parce que nous vous l’avons dit, nous sommes tous autour de vous, nous sommes au plus proche de vous. Nous sommes pas autour du Soleil maintenant, nous sommes dans votre atmosphère, partout. Y a pas un endroit de la Terre où nous ne sommes pas, mais nous attendons le bon moment, afin de nous dévoiler d’un seul coup d’un seul, tout autour de la Terre. Mais ça, vous le savez, nous attendons les Trompettes, nous attendons la visibilité de Nibiru, et nous attendons l’Appel de Marie, tout comme vous. Marie aussi, elle attend, nous sommes tous en attente, mais c’est pas une attente fébrile, c’est une attente de joie.

Et si vous vous mettez dans le coeur, même dans les circonstances qui vous semblent les plus éloignées de votre coeur, c’est dans ces moments-là… parce que le coeur, il est permanent, il a pas à fluctuer, donc il faut commencer à faire l’apprentissage, si je peux dire, de la Joie perpétuelle, permanente. Et quelle meilleure occasion peut-il exister que les moments où vous vous sentez malades, déstabilisés ou contrariés ? Parce que si c’est uniquement pour vivre cet Amour quand nous nous retrouvons ou quand vous méditez, à quoi ça sert ? C’est fini tout ça. Le plus important, c’est comment vous vous comportez, comment vous vivez chaque regard que vous portez sur le monde, comment vous vivez chaque élément qui vient vous déranger, que ce soit de votre corps, de vos relations quelles qu’elles soient ? Il faut vous habituer à ça, et il faut le développer. Et vous verrez, comme a dit Marie, que ce sera de plus en plus facile. Mais pour ça, du fait de la vibration de la conscience actuelle de manière collective, vous n’avez plus besoin d’avoir les vieux réflexes de comprendre, d’analyser, de vous saisir de quelque chose. Vous devez être, et ça été expliqué il y a de nombreux mois, de plus en plus spontanés. Vous ne pouvez pas être spontanés et être en train de réfléchir, c’est pas possible, le cerveau il peut pas faire ça. C’est l’un ou l’autre, et ça sera de plus en plus l’un ou l’autre.

Laissez l’intelligence du coeur vous permettre de vivre une vie légère, simple et lumineuse. Contentez-vous de redresser la barre, si je peux dire, dans les moments où vous êtes déstabilisés, parce que c’est là qu’il y a le plus d’opportunités d’être vous-mêmes, en définitive, quelles que soient les circonstances, quel que soit l’état de votre corps.

Continue.

Question : j’ai des névralgies dentaires, sans localisation précise. Est-ce une manifestation du Feu Igné ?

Le Feu Igné peut y être lié. Le Feu Igné éclaire tout, le Feu Igné a pu vous donner des états infectieux, ORL et pulmonaires, surtout quand c’était sur les Portes Unité et AL. De la même façon, quand le Feu Igné arrive sur les Étoiles Attraction-Répulsion, bien évidemment, tout ce qui est situé sur la face peut réagir. Donc c’est à la fois effectivement le Feu Igné, mais qui vient éclairer ce qui se déroule, en l’occurrence pour cette soeur, je crois, dans ta bouche. Donc là, dans ce cas-là, il faut aller voir le dentiste, même si le Feu Igné. Hein, nous n’avons jamais dit qu’il fallait supporter cet éclairage sans agir sur votre santé, bien sûr, parfois c’est nécessaire. Là, c’est une action sur l’éphémère mais qui ne remet rien en cause au niveau de votre conscience éternelle, d’accord ?

Donc là, quand le Feu Igné arrive à certains endroits, et ça été dit, il peut faire apparaître différents symptômes, différents troubles, oui, tout à fait. Mais à ce moment-là, même si c’est lié au Feu Igné, y a nécessairement quelque chose en-dessous à régler. Tout ce qui était lié aux infections pulmonaires, ORL, depuis que le Feu Igné arrive de manière collective sur la Merkabah de la Terre, au niveau de la zone que vous appelez la poitrine et la gorge, bien sûr qu’il y a des choses qui s’éliminent à ce niveau-là, mais vous n’avez pas besoin, contrairement à avant, là non plus, de vouloir les expliquer ou les comprendre. Remerciez plutôt le Feu Igné de vous avoir déclenché cela et traitez cela comme il se doit, comme vous avez l’habitude, par des cristaux, par des remèdes homéopathiques, par des antibiotiques, par tout ce que vous avez l’habitude de faire. Mais n’interférez pas avec votre psyché, avec votre conscience sur ce qui se déroule.

Donc tu vois, la réponse elle est double : oui c’est le Feu Igné, mais ça veut dire aussi qu’il y a quelque chose en-dessous qu’il faut peut-être traiter, organiquement s’entend, hein ? Je parle pas du psychisme, là, je parle du corps, surtout quand c’est des manifestations physiques. Rappelez-vous qu’en ce moment, depuis que Marie vous a parlé – quelques jours avant, ça a commencé, mais c’est surtout très net maintenant – les liens, les attaches, les accroches de la conscience au corps disparaissent, et c’est normal, l’Appel de Marie est à votre porte. Vous voyez, on a eu des témoignages de soeurs tout à l’heure, y en a déjà eu trois, qui se sont senties soit appelées par leur prénom, soit une voix qui dit « maman » ; ça c’est une chose. Les conséquences sur votre corps, bien sûr que c’est plus agréable de pas avoir une douleur, un état infectieux ou une souffrance du corps pour le vivre, mais si vous avez une souffrance, employez les moyens que vous avez à votre disposition, que vous connaissez, mais surtout transcendez cette souffrance. C’est même pas seulement de demander la guérison, ou aux gnomes de vous soigner, même s’ils peuvent le faire de manière de plus en plus évidente, mais c’est aussi à vous de lâcher prise par rapport à cela. Lâcher prise ne veut pas dire abandonner, dans ce cas-là il faut s’occuper du corps bien sûr, mais ne faites pas intervenir votre mental et vos projections, ça c’est fondamental.

Continue.

Question : je ressens un blocage, un point de douleur au point KI-RIS-TI dans le dos. Qu’en est-il et que faire pour soulager ou guérir cela ?

Alors c’est une douleur, mais c’est pas nécessairement un blocage ; c’est une résistance, je préfère ce terme-là. C’est l’éclairage du Feu Igné qui te montre. Mais KI-RIS-TI, au niveau du dos, est un point extrêmement important, c’est là où est arrivée l’impulsion Métatronique, c’est là où arrive l’impulsion du Christ, des fréquences vibratoires du Christ sont rentrées par là. Mikaël vous a peut-être transpercé le coeur d’arrière en avant, ou d’avant en arrière, Métatron aussi peut le faire. Donc bien évidemment, si tu es gênée par la douleur, ça veut pas dire qu’y a blocage mais tu peux effectivement fluidifier le flux vibral à ce niveau, et vous avez soit le cristal qui correspond à KI-RIS-TI, soit les huiles essentielles aussi, qui sont extraordinaires d’efficacité dès l’instant où vous avez une douleur qui est liée au Feu Igné ou à l’allumage d’une Porte, surtout si c’est à côté d’une Porte.

Alors bien sûr, il y a d’innombrables huiles essentielles pour ça. Je vais pas vous en parler de toutes, et j’en serais incapable, mais vous avez des huiles essentielles qui sont très connues et qui permettent de fluidifier. Fluidifier l’Air par exemple, c’est très simple, c’est Eucalyptus globulus ; fluidifier la Terre, c’est le romarin ; fluidifier le Feu, c’est la lavande, la lavandula, la vraie, etc., etc., parce que chaque huile essentielle va agir sur un élément donné. Donc c’est très simple, vous voyez. Vous pouvez trouver ça tout seuls comme des grands dans vos moyens techniques modernes, dans vos médias, dans des livres.

Et effectivement, même vos mains, et je vous rappelle d’ailleurs que dans une des formes de yoga que vous avait données Un Ami, y avait les mains qui étaient posées à plat par exemple sur les Portes latérales de la poitrine, en avant, dans le Yoga de l’Unité. Là aujourd’hui aussi. Bon, mettre la main sur KI-RIS-TI, c’est pas évident dans le dos, hein, mais sur les Portes antérieures, c’est extrêmement facile. Mettez vos mains, amusez-vous à mettre vos paumes de main sur les Portes, deux par deux, quelles que soient les Portes, et vous verrez ce que ça déclenche. C’est extrêmement puissant.

Dès l’instant où vous portez votre conscience sur une Porte, même si vous savez pas ce que c’est, même si vous vous rappelez plus du nom, même si vous vous rappelez plus de la fonction qui est liée aux Étoiles, peu importe, votre corps parle, votre corps s’exprime. La Lumière vibrale s’exprime au travers de votre corps, alors servez-vous de vos mains. Posez les mains sur les Portes, faites l’essai, vous verrez, et vous serez surpris. Alors les cristaux, les mains, les huiles essentielles, les remèdes homéopathiques, si vous voulez, qui correspondent à ces Portes aussi, qui existent, mais encore une fois allez vers la simplicité – par rapport à ces mécanismes vibratoires je parle hein, bien sûr. Allez, continue.

Question : vous avez parlé d’huiles essentielles pour fluidifier l’Air, la Terre et le Feu. Qu’en est-il pour l’Eau ?

Alors pour l’Eau, vous avez plusieurs huiles essentielles. Vous avez l’absolu de mimosa, vous avez Palma rosa, vous avez Ravensara, vous en avez des dizaines d’autres, n’est-ce pas ? Mais il n’est pas question de faire un cours sur les huiles essentielles ; faites vos essais vous-mêmes, vous risquez rien. Si vous avez plusieurs huiles essentielles chez vous, mettez une huile essentielle sur une Porte. Mettez-en une autre après, vous verrez bien ce qui se déroule, et vous serez surpris de voir ce qui se déroule, d’ailleurs. Vous sentirez les circuits de votre corps d’Êtreté, pas le Feu Igné, sur les piliers latéraux, mais vous sentirez les circuits qui sont liés à votre corps d’Êtreté et qui unissent, je dirais, les Portes antérieures avec les Portes qui sont derrière.

Si par exemple je prends la question précédente, la soeur se plaignait des douleurs à KI-RIS-TI. Vous êtes au niveau de l’Air ou du Feu – ça dépend des référentiels, au niveau du coeur –, prenez l’huile essentielle de l’Air ou du Feu, mettez une goutte sur le chakra du coeur devant et une goutte derrière sur KI-RIS-TI, et y aura plus aucun problème. Et ça se résoudra aussi avec un éclairage que vous aviez peut-être demandé intellectuellement, là c’est la Lumière qui vous répondra, au-delà de l’effet.

Allez, on peut continuer.

Question : certaines personnes, lors de méditations, dans le sommeil ou autre, ont le corps qui s’agite, avec des soubresauts. Que pouvez-vous en dire ?

C’est l’ébranlement de l’éphémère. Comme la Terre et le système solaire bougent de partout, votre corps peut faire la même chose Ça veut pas dire qu’il y a une anomalie, hein, c’est pas, comment vous appelez ça, un tremblement médical, c’est pas des maladies comme la chorée, ça a rien à voir. C’est des décharges de Lumière, c’est l’ajustement entre l’éphémère et l’Éternel qui déclenche ça. D’un coup, le corps s’ébroue, d’un coup y a la tête qui part ou un membre qui part, et d’ailleurs vous sentez pour beaucoup, durant cette période du mois de décembre, le fait d’avoir soit des vertiges, soit d’être instables, parce que votre conscience s’expand. Et parce que aussi cette conscience n’est plus liée de manière formelle au corps physique.

Quand Bidi vous disait que vous n’étiez pas ce corps, là vous êtes en train de le vivre, même si le corps se manifeste. Votre conscience n’est plus aussi parfaitement imbriquée, si je peux dire, avec la conscience du corps. Et donc effectivement, y a des réajustements qui se font, ils peuvent se faire par le Feu Igné au niveau des Portes, des piliers de la Merkabah, ils peuvent se faire aussi sur des choses comme ça, c’est-à-dire des mouvements du corps.

Là aussi, dans ce cas-là, vivez-le quand ça se produit, et simplement mettez-vous dans le coeur. Le Manteau Bleu de Marie sera là et à ce moment-là vous verrez bien quels sont les effets. Allez chez les gnomes, vous savez qu’ils travaillent sur la matière, et ils travaillent de plus en plus matériellement, si je peux dire ; les elfes aussi, les dragons aussi.

Allez, continue.

Question : les orgasmes spontanés, répétés, ont-ils un rapport avec l’installation du Feu Igné ?

Alors comme tout à l’heure, si c’est les Portes qui sont situées sur les plis de l’aine, Précision et Profondeur, oui. Mais si le Feu Igné déclenche ça, ça veut dire qu’à ce niveau-là, y a une blessure qui a pas été éliminée. Là aussi ne réfléchis pas sur le sens de la blessure, contente-toi de vivre ce que tu vis et mets-toi dans le coeur, c’est tout. Mais bien sûr, de la même façon que l’Onde de Vie pouvait déclencher, et surtout chez la gente féminine, des orgasmes… beaucoup plus que chez l’homme parce que l’orgasme, chez l’homme, elle prend pas naissance dans les organes génitaux, elle prend naissance dans les pieds, hein. Ça parait bizarre à dire mais quand on dit « C’est le pied », c’est effectivement le pied. Et c’est pas par hasard, c’est pas une image, c’est la réalité. Ceux d’entre vous, frères, qui avez ouvert les Couronnes radiantes, qui avez vécu l’Onde de Vie ou le Canal Marial, vous voyez bien que la chimie de l’acte sexuel n’est plus du tout la même, parce que la naissance de l’orgasme ne se fait pas au niveau des organes génitaux mais elle se fait au niveau des pieds, et c’est normal. Donc dans ce que vit, je sais pas si c’est un frère ou une soeur d’ailleurs…

Question : ce n’est pas précisé.

Vu l’intensité des orgasmes qui se produisent, c’est certainement une soeur plutôt qu’un homme. Donc si pour une femme ça se produit, ça veut pas dire qu’il faut aller chercher midi à quatorze heures, quelle est cette blessure, quel est ce manque ? Au contraire, réjouis-toi, si je peux lui dire, d’avoir ces orgasmes à profusion, parce que c’est des orgasmes divins, ils ne sont pas liés à un homme.

L’extase, c’est quoi ? C’est une forme d’orgasme qui prend dans le coeur. Vous savez qu’on appelle la sexualité « la petite mort ». Pourquoi est-ce qu’il y a tant… dans l’humanité, cette sexualité a été aussi recherchée ou empêchée. Les religions, bien sûr, mais surtout parce que ceux qui vous ont enfermés, qui nous ont enfermés, savaient pertinemment que l’acte sexuel, dans les mondes libres, n’a pas besoin d’organes génitaux. Parce que à partir de la 5ème dimension, vous n’avez pas ni zizi ni sexe féminin, n’est-ce pas, mais pourtant y a un acte de rencontre qui est un acte sexuel, au niveau de l’effet, mais y a pas d’organes génitaux. Et pourtant c’est le même processus, il naît au même endroit : aux pieds, ou dans le bas-ventre quand il y a une polarité féminine. Donc c’est ça qui est à vivre et à traverser, sans arrêter, sans réfléchir. Mettez-vous dans le coeur à ce moment-là, et si y a encore plus d’orgasmes, eh bien profitez-en.

Allez, continue.

Question : on me propose de participer à un atelier de fabrication d’un générateur de plasma selon les découvertes de Keshe. Il est question de produire, avec ce procédé, de l’électricité, des déplacements dans l’espace mais aussi de soigner, voire de réparer l’ADN. Est-ce une énergie compatible avec les éléments en cours, dont le Feu Igné ?

Tant qu’il y aura de l’électricité oui, mais ça va pas durer. Parce que cet appareil à plasma, comme tous les appareils qui sont nommés « à énergie libre », il faut bien qu’ils soient alimentés d’une manière ou d’une autre, déjà par un courant pour le faire tourner. Et si y a plus de courant, tu fais quoi de ta machine ? Je vous signale, et j’en ai déjà parlé à de très nombreuses reprises, qu’au moment de la visibilité de Nibiru, y a plus une once d’électricité sur cette terre. Donc si c’est un appareillage qui est censé vous guérir, bah pourquoi pas, mais attention, dans cette période où la Liberté se présente à vous, de ne pas créer de modèles d’enfermement à travers l’électricité.

Parce que l’électricité, elle est surabondante sur terre. Je parle pas de l’électricité que vous fabriquez, je parle des rayonnements qui ont touché terre, des rayonnements qui sont émis depuis le noyau ; c’est de l’électricité. C’est des rayonnements aussi exotiques qui commencent de plus en plus, des rayonnements gamma. Maintenant, je ne connais pas cette technologie précisément mais c’est vrai que beaucoup de frères et de soeurs découvrent aujourd’hui, ou inventent je dirais, des appareils qui pourraient être la panacée universelle, pour se chauffer, pour se soigner. Ça fait tout en un, vous savez. Attention aussi de ne pas vous faire leurrer par ces publicités un peu particulières.

La production d’électricité ne sera bientôt plus un problème parce que le feu électrique, qui est le feu vital, qui a été développé depuis plus de cent ans sur cette terre, est exactement à l’opposé du Feu vibral. L’enfermement, vous le vivez aussi à travers les technologies, la dépendance que vous avez, certains d’entre vous, à travers l’image, à travers aussi le son. Vous savez très bien que vos appareils technologiques, et d’ailleurs un Ancien, qui vous a jamais parlé mais, dans son incarnation, avait parlé de la bête binaire, avait parlé du principe de Lucifer et d’Ahriman ; vous êtes dans cette époque-là. Le satanisme s’étend de plus en plus sur la Terre, au fur et à mesure que la Lumière s’étend elle aussi, parce que tout ça doit être vu. Donc ne tombez pas dans des miroirs aux alouettes avec des technologies dites à énergie libre, et qui sont alimentées par du courant surtout, hein, parce que c’est un peu paradoxal de parler d’énergie libre, bien sûr pour produire plus que ce que vous consommez, mais qui nécessite l’électricité au départ.

La vraie énergie libre, elle est pas là, elle ne sera jamais ici. Elle est dans le coeur et seulement dans le coeur. Pour te déplacer dans les autres dimensions, tu n’as pas besoin d’un véhicule différent que ton corps d’Êtreté, c’est tout. La pensée est la technologie, mais pas la pensée telle que vous la connaissez ici mais la pensée libre, c’est-à-dire le Verbe. Maintenant il y a nécessairement, dans cette période de révélations, aussi bien les forces involutives, sataniques, qui sont de plus en plus présentes – ça, j’ai pas besoin de vous faire de dessin, vous le voyez partout tous les jours, hein – la Lumière aussi. Et tout ça s’installe dans le même temps, partage les mêmes espaces et c’est, j’en reviens à ce que je disais voilà très très longtemps, les deux humanités. Y a aucun élitisme là-dedans, y a simplement des pôles d’intérêt de la conscience qui sont profondément différents, et qui font partie de la Liberté.

Mais bientôt vous n’aurez plus besoin de vos téléphones là, hein, vous communiquerez, dans les Cercles de Feu et après l’Appel de Marie, de manière télépathique, malgré encore la présence du corps pour certains d’entre vous. Mais ne comptez pas sur les technologies électriques quelles qu’elles soient, dans un avenir très proche. C’est le coeur qui doit vous chauffer, c’est le coeur qui doit vous éclairer – et je parle pas symboliquement, je parle réellement et concrètement, et vous verrez que ça sera le cas après l’Appel de Marie. Au retour de la stase, où que vous soyez, vous la verrez, cette Lumière, vous verrez votre corps de Lumière, votre corps d’Êtreté, vous verrez l’émanation de Lumière de votre coeur. Et l’énergie, elle est là, elle est gratuite celle-là. Elle ne peut pas se marchander, elle est là, à profusion. D’ailleurs vous la percevez à travers les différents symptômes que vous vivez dans votre poitrine, que ce soit le chakra du coeur, la Couronne radiante du coeur, le Coeur Ascensionnel, peu importe, ou le Feu Igné dans la poitrine aussi maintenant.

Allez, continue.

Question : la Terre est-elle ouverte aux deux pôles, et si oui, pourquoi cela est-il caché ?

Mais parce qu’il est très important de tout cacher aux terriens – je ne parle pas de nous mais de ceux qui vous contrôlent. Ils ont tout fait, depuis deux siècles je dirais, pour vous détourner de la vérité, en vous occupant, en vous distrayant, en créant la société moderne comme on dit, mais tout ça ce sont que des stratégies, je dirais, d’aliénation. Vous le voyez bien, que même la liberté extérieure existe de moins en moins. Plus la société progresse, au sein de la technologie, plus le satanisme se dévoile, plus vous êtes enfermés, littéralement, par les lois, par les habitudes ; y a aucune liberté dans le monde occidental. Bien sûr, y a eu le confort, vous n’aviez pas besoin d’aller remplir des seaux d’eau, il suffisait de tourner un robinet, je l’ai déjà dit ça, bien sûr vous appuyez sur un bouton, y a la Lumière, mais est-ce que c’est ça qui est essentiel ? Certainement pas.

Il y a toujours eu des frères et des soeurs, même dans les temps plus anciens où y avait pas l’électricité ni aucun confort, qui vivaient ce qu’ils étaient en vérité. Or tous ces outils merveilleux de communication, d’échange, qui vous facilitent la vie à tous les niveaux, vous détournent, encore et surtout aujourd’hui, de votre éternité, et vous détourneront de plus en plus de manière visible et prégnante de la Vérité. À un moment donné, vous supporterez plus du tout d’avoir un appareil électronique même à côté de vous, dans votre poche. Ça, c’est pour très bientôt.

Toutes ces technologies sont destinées à faciliter l’éphémère. Ça veut pas dire que la technologie est satanique, sauf en ce monde ; dans les mondes enfermés, oui. C’est ce que ce Melchisédech qui vous a quasiment pas parlé a nommé la bête binaire, c’est l’électronique et rien d’autre. D’ailleurs vous pourrez faire des jeux de mots entre électricité et électronique, ça veut bien dire ce que ça veut dire. Bon, personne n’a compris, c’est pas grave.

Question : la question était de savoir si la Terre est ouverte aux deux pôles.

Elle est ouverte et bien sûr, depuis toujours.

Question : pouvez-vous développer ?

Développer quoi ?

Question : par rapport à cette ouverture aux deux pôles.

Mais elle est constante, les scientifiques le savent depuis toujours. Ils vous l’ont pas caché, je comprends pas bien. Les pôles ont toujours été ouverts, c’est là que pénètrent les rayonnements. Vous voyez bien que les aurores boréales se manifestent le plus près des pôles parce que c’est sur cet axe falsifié, au niveau des pôles, que pénètre l’électricité, les photons. C’est par les pôles que ça se produit. Et les pôles qui se sont déplacés, d’ailleurs, au niveau magnétique, de plusieurs milliers de kilomètres maintenant, hein.

Je vous rappelle que les pôles, c’est ce qu’on appelle l’axe de rotation de la Terre, qui est l’axe falsifié. Donc l’ouverture des pôles ne vous a pas été cachée, vous lisez n’importe quel ouvrage d’astrophysique et vous verrez que c’est une réalité. D’ailleurs la Terre est ouverte de partout maintenant, hein, y a plus de couches isolantes, je vous le dis à chaque fois, il reste vraiment un film extrêmement fin. Sans ça, jamais nous n’aurions pu descendre jusqu’à vous et jamais les peuples extraterrestres ou Marie, ou d’autres soeurs, auraient pu vous approcher comme ça aussi nettement, dans votre sommeil par exemple, ou dans votre promenade dans la nature, avec les peuples de la nature. Donc c’est pas une anomalie, c’est une réalité depuis toujours. Maintenant je sais pas de quelle ouverture elle parle.

Question : peut-être l’ouverture en relation avec l’Agartha ou l’Intraterre ?

L’Intraterre, on n’y pénètre pas par les pôles, même s’il y a des cités intraterrestres qui étaient habitées au niveau des deux pôles. Les entrées de l’Agartha, elles sont en Amérique latine, elles sont dans le désert de Gobi, elles sont dans de multiples endroits où il y a des portails interdimensionnels ou intraterrestres – les portes des étoiles, ça s’appelle –, vous en avez au Mexique, bien sûr.

Autre question.

Question : la Lune est-elle un astre ou un satellite artificiel ? Les humains sont-ils réellement allés sur la Lune ou est-ce une mise en scène ?

La Lune a des énergies très particulières mais ce n’est pas une planète. Donc c’est artificiel dans le sens où ça a été apporté à ce niveau-là lors des derniers cataclysmes avant l’Atlantide, donc c’est bien antérieur à 50 000 ans. La Lune a toujours été là, mais elle fait partie effectivement de l’enfermement. Vous savez que les corps planétaires, ou les rochers même, les météorites, les astéroïdes, sont modifiés dans leur mouvement par Nibiru. Vous voyez bien le nombre de météorites qui explosent dans vos cieux, ou qui passent, ou qui touchent terre maintenant. Y en a eu plusieurs depuis quelques mois. Alors quand c’est petit, ben ça perce le toit d’une maison ou on le sait pas, mais quand ça va dépasser plusieurs mètres, là personne ne pourra y être insensible. Les effets seront mondiaux, et pas uniquement à l’endroit de l’impact.

Je vous ai dit tout à l’heure que votre corps n’était plus lié à la conscience dès que le Feu Igné est monté. La Terre, c’est exactement la même chose. Nous vous avons déjà dit que Gaïa avait déjà sa nouvelle dimension qui était créée, elle attend juste d’abandonner son vieux manteau pour être dans son nouveau manteau. Alors y en a qui a dit tout à l’heure, dans l’une des questions, que vous allez quitter la Terre. Mais c’est pas vous qui quittez la Terre, c’est la Terre qui vous quitte, c’est pas tout à fait la même chose. Elle ne peut plus servir d’architecture aux mondes carbonés, c’est aussi simple que ça. Ça veut dire que bien sûr la Terre, avant l’enfermement, était une planète sacrée, comme toutes les planètes sacrées créées par les Maîtres généticiens de Sirius, où l’expression de la conscience était totalement libre, même au sein d’une forme apparemment figée que vous appelez le corps physique. Ça remonte à très loin, à des millions d’années. C’est la Lémurie, c’est l’Hyperborée.
La question c’était quoi par rapport à cela ?

Question : sur la Lune…

La Lune, j’ai répondu.

Question : la Lune est-elle un satellite artificiel ?

C’est artificiel parce que ça a été amené.

Question : les humains sont-ils réellement allés sur la Lune ou est-ce une mise en scène ?

C’est une mise en scène. Il y a beaucoup de vaisseaux qui se sont posés sur la Lune et même des... comment vous dites, pas des vaisseaux mais des sondes, qui sont allées sur d’autres planètes, d’ailleurs, du système solaire. Les matériels passent, mais les humains ne peuvent pas passer, et heureusement. Tout le monde doit vivre le grille-planète, sans aucune exception.

Autre question.

Question : pourquoi la Lune est-elle si présente dans les contes ou les rêves d’enfants ?

Mais la Lune est présente parce qu’elle fait partie de votre environnement, tout simplement, de notre environnement. Tout le monde connaît les effets de la Lune, et je crois qu’Eriane, d’ailleurs, vous a parlé de la différence essentielle entre la pleine lune et la nouvelle lune, c’est-à-dire la lumière du Soleil reflétée par la Lune ou l’absence de Lune. Et bien sûr que la Lune a les deux côtés, un côté sombre et un côté lumineux.

Bien sûr que vous pouvez aller sur la Lune, vous avez pas besoin d’un scaphandre, de même que vous pouvez aller dans le Soleil. Certains d’entre vous l’ont vécu, après les Noces Célestes. La Lune est présente au même titre que vous dessinez des arbres, des fleurs, parce que c’est un symbole universel. Un enfant, il dessine le Soleil et ses rayons et il dessine la Lune. C’est les premiers dessins qu’il fait après papa et maman, il fait la maison aussi, parce que c’est des grands archétypes ; la Lune, pas en tant qu’élément apporté mais en tant qu’élément réfléchissant la Lumière.

Autre question.

Question : Horus le jeune…

C’est quoi Horus le jeune ?

Question : le fils d’Isis et Osiris…

Parce qu’il y a Horus le vieux aussi ?

Question : il y a peut-être plusieurs Horus. Le fils d’Isis et Osiris…

C’est la mythologie égyptienne.

Question : Horus le jeune aurait-il pu dire : « Moi et mon père sommes Un ». De ce fait, serait-il possible que Horus et/ou Osiris soit le Christ historique ?

Je sais pas d’où ça sort ça, hein, mais c’est particulièrement dévié. Qu’il y ait des mythes fondateurs de toutes les civilisations où vous retrouvez la notion d’un sauveur, la notion d’un enfant sauvé des eaux, vous l’avez effectivement dans l’Ancien Testament mais vous l’avez aussi dans les écrits plus anciens, égyptiens, sumériens, babyloniens. Et alors ? Est-ce que ça veut dire que… ça voudrait dire, de manière tordue là aussi, que celui qui a écrit ça voudrait dire que le Christ historique n’a jamais existé et que ça, ce n’était qu’une pâle copie de l’Égypte, ou plus ancienne, de Sumer. Et c’est faux ça, c’est une déviation totale. Qu’il y ait des grands archétypes à ce niveau-là, oui, mais remplacer Jésus-Christ par Horus est une hérésie. De même que je sais que parmi vous, vous avez les trois IS. Alors y a Marie et y a Isis, et y en a qui ont fait l’amalgame entre les deux. Mais pour quelle raison ? Marie, c’est Myriam, Mariam n’est-ce pas, en langage originel vibral sumérien. Ça n’a rien à voir avec Isis.

Pourquoi voulez-vous à tout prix faire coïncider des entités différentes dans le même rôle ? Alors, je sais qu’il y a beaucoup de mères qui se prennent pour des mères divines, qui s’appellent Mère Isis ou Marie Isis. Mais c’est n’importe quoi, c’est juste des correspondances. Tout ça pour arriver à dire, à travers ces écrits tordus, que le Christ historique n’a jamais existé. Mais c’est contraire à tout l’enseignement de la Fraternité des Melchisédechs, c’est contraire à ce qu’ont vécu tous les maîtres, qu’ils soient orientaux, qu’ils soient soufis ou qu’ils soient occidentaux. Vous en venez, à travers certains écrits ou certaines croyances, à renier le Christ, puisque vous lui attribuez une autre identité, Horus le jeune, là.

Et rendez-vous compte, le Christ, ça a été dit, c’est la matrice christique. Qu’il y ait un être humain qui a porté le Christ, oui, mais vous êtes tous des Christs, vous êtes tous Ki-Ris-Ti. Est-ce pour autant que vous êtes le Christ historique ? Vous avez la même fréquence, la même vibration et la même conscience, de plus en plus, c’est tout, mais faut pas mélanger les serviettes et les torchons, hein ?

En plus, quand vous dites « Marie Isis », est-ce que vous l’avez réellement vécu ou est-ce que vous ne faites que rapporter des ragots ou des écrits ? Bien sûr que le modèle du sauveur, il est présent dans la Bible, mais il est présent en Égypte, il est présent dans toutes les traditions parce que c’est une mythologie, c’est une vibration. Sortez de l’histoire et des personnes, raisonnez, si vous voulez raisonner, en vibral. Mais le sauveur, il était présent dans toutes les mythologies, sans aucune exception. Alors il va s’appeler Odin, il va s’appeler d’un autre nom, selon la période de l’Histoire. Chez les Mayas vous aviez ce qu’on appelait les Viracocha, les dieux, mais tout ça, dans ce monde-là, ça fait partie des archétypes, c’est tout. Mais ne mélangez pas l’Histoire ou n’attribuez pas à Néron ce qui est à César, sans ça vous mélangez les vibrations et là, c’est beaucoup plus confusant.

D’ailleurs, Isis et IS-IS, ça n’a rien à voir. La simple prononciation Isis et IS-IS n’est pas la même vibration, ni la même conscience, ni la même énergie. On vous avait parlé à l’époque du sumérien primordial ou originel, c’est exactement la même chose. Nous vous l’avions expliqué déjà, par exemple aux mots qui sont employés dans la langue anglaise, par exemple la loi de Un, l’inversion donne United Nations, les Nations Unies.

Les Archontes sont très forts pour travestir les mots et travestir les formes aussi, ne vous laissez pas abuser par cela. Et quelle importance ça a, finalement, dans le processus ascensionnel que vous vivez ? Aucun. Dans la joie, il n’y a ni Marie, ni Isis, ni le Christ, ni Bouddha. Y a la Joie, y a l’Amour et cet amour n’est pas personnifié ni personnalisé, même si effectivement y a eu des circonstances historiques. Et Marie, elle vient pas vous dire : « Coucou, c’est moi Marie » ; quelle que soit la façon dont elle se présente, elle vient rétablir la filiation. Elle a pas besoin de mots pour ça, ni de discours.

Donc c’est très différent de vouloir à tout prix superposer une histoire réelle, concrète, et la mission du Christ qui a été tout à fait remarquable. Mais les Christs, y en a dans tous les systèmes solaires. Dès qu’il y a un monde enfermé il y a un Christ, mais de là à faire, comment vous dites, un amalgame, c’est très dangereux. Essayez, quand vous prononcez Isis et IS-IS, vous verrez que l’effet vibratoire n’est pas du tout le même. Mais les guignols ont fait ça depuis une éternité.

Rappelez-vous, ils ne peuvent rien créer, ils ne peuvent que reproduire et travestir. Et vous avez, je suis parfaitement au courant que vous avez de plus en plus d’ouvrages, chez les scientifiques comme chez les « spiritualeux », qui dénient l’existence du Christ – mais c’est catastrophique –, avec arguments à l’appui. Mais vous ne pouvez pas dire que le Christ a existé ou n’a pas existé tant que vous l’avez pas vécu de vous-mêmes, à l’intérieur. C’est personne d’autre de l’extérieur qui doit vous dire : « le Christ n’a jamais existé », ou « a existé », parce que l’une comme l’autre des propositions ne sert à rien, il faut le vivre. Et tant que vous ne l’avez pas vécu, vous pouvez croire au Christ ou ne pas y croire, ça ne changera rien. Pareil pour Marie.

Rappelez-vous le piège du Soi, les tournicoti-tournicota, c’est-à-dire c’est vouloir se représenter dans un rôle ou une fonction. Y a beaucoup de frères et de soeurs, après les années 2012, qui sont rentrés dans ces jeux que je qualifierais de macabres, parce qu’ils se prennent pour la Mère Divine, ils se prennent pour une Étoile, ils en oublient d’être eux-mêmes, et ils en oublient d’être dans la Joie et dans l’Amour. D’ailleurs, dès qu’il y a identification, même si vous avez été réellement un personnage historique important, dès que vous rejouez ce jeu-là, vous n’êtes pas libres, vous êtes dans l’orgueil, rien de plus et rien de moins.

Un maître, un vrai maître, ne se présentera jamais comme un maître. Il n’a pas besoin de mots, il n’a pas besoin de discours, et je l’ai déjà dit et je l’ai affirmé de très nombreuses fois quand j’étais incarné. Un maître, il n’a pas besoin de porter des vêtements orange. Bon d’accord, je portais du blanc mais parce que c’était joli, mais y avait pas un costume. Le vrai maître, il a besoin de convaincre personne, il a pas besoin de manipuler, il a pas besoin de faire des discours, il est ce qu’il est. Et le vrai disciple, c’est celui qui sent le maître, mais il a pas besoin que le maître lui dise qu’il est un maître, surtout pas.

Tout ça, c’est des pièges de l’orgueil spirituel, de vouloir s’identifier à telle fonction ou tel rôle. Ça a été vécu avec l’Illusion du Soi par de nombreux frères et soeurs durant les années 2014 et 2015, vous n’allez pas rejouer à ça, quand même.

Alors, autre question.

Question : est-il possible que le personnage nommé Jésus ait été une création des prêtres en mal de pouvoir, désireux de conserver une emprise sur leurs fidèles…

C’est un délire mental ce qui est dit là. Souvenez-vous de tous les mystiques qui ont vécu le Christ, les épouses du Christ qui vous ont témoigné. Elles ont rêvé ? Elles ont vécu l’illusion ? Qu’est-ce que c’est que ce galimatias de questions ? Pourquoi vouloir vous raccrocher à des circonstances historiques ? Vous vous posez des questions sur le Christ ? Mais soyez le Christ, avec votre coeur. Le Christ avait dit lui-même : « Imitez-moi ». Donnez-vous vous-mêmes, sacrifiez-vous, là vous serez un Christ. Mais tous les mystiques qui ont vécu le Mariage Mystique avec le Christ, la crucifixion, les êtres qui ont les stigmates, vous croyez réellement qu’ils ont inventé ça ?

Vous voyez les dangers du mental, aujourd’hui, avec l’ouverture à la fois à la Lumière et au satanisme, ce que ça peut déclencher ? On peut se faire abuser très vite dès qu’on sort du coeur. Donc bien sûr je réponds toujours aux questions mais je vous renvoie de plus en plus à votre vécu intérieur, et non pas à vos croyances ou à vos suppositions concernant un passé. Vous ne pourrez émettre un avis et avoir la vérité que si vous-mêmes vivez cela, c’est-à-dire la passion du Christ. Après, une fois que vous avez vécu la passion du Christ, si vous la vivez réellement, qu’est-ce que vous en avez à faire que le Christ historique soit présent ou pas.

Donc il vous faut maintenant de plus en plus rejeter vraiment au loin de vous toutes ces histoires abracadabrantes, parce que y a rien de simple là-dedans. Parce que dès que vous avez ce genre d’interrogations qui s’éloignent de votre vécu… quand c’est les rêves, c’est votre vécu, quand c’est les vibrations, les problèmes de santé, c’est votre vécu, mais là, ces questions-là, elles reflètent quoi ? L’agitation du mental, rien de plus et rien de moins. Parce que qu’est-ce que ça va changer sur la conscience que le Christ historique ait été réel ou alors soit une manipulation ? Mais rien du tout, à part changer vos croyances, mais ça changera en rien votre vécu. Or, tant que vous n’avez pas vécu une croyance, tant que vous l’avez pas vécue dans votre chair, ça reste une croyance, ça reste une adhésion à une histoire. Mais encore une fois, ça fait partie de la liberté de certains frères et soeurs.

Mais j’attire votre attention à tous sur ce que trahissent réellement ces questions. C’est l’agitation du mental, parce que c’est pas un vécu, c’est des croyances, dans un cas comme dans l’autre, et vous voyez très bien la différence entre les questionnements sur les rêves, sur les Portes, sur le vécu, et les cogitations mentales qui n’apportent rien dans cette période. Vous n’avez rien à construire maintenant, vous n’avez rien à croire, même pas moi, même pas Marie. Vous devez de plus en plus vous appuyer sur ce que vous vivez, dans toutes les expériences que vous menez, et vous débarrasser des écrits quels qu’ils soient, comme ça. Ça entraîne une confusion énorme, et surtout ça maintient dans le mental.

Alors, y en a encore beaucoup des questions de ce genre ? Elles viennent d’où ?

Continuons.

Question : le personnage du Christ aurait-il été utilisé pour la création d’une nouvelle religion ?

Mais le Christ n’a rien à voir avec les religions. Bien sûr qu’il a été utilisé. Dès qu’il y a un maître qui arrive sur cette terre, il est utilisé dès qu’il est mort. Que croyez-vous qu’a fait la Fraternité Blanche, si ce n’est utiliser mon nom et mon vécu pour rédiger des dogmes, des règles, qui n’ont plus cours aujourd’hui. Ils sont restés figés. Bouddha, c’est pareil. Où est l’enseignement du Bouddha originel avec tous ces bouddhismes-là, qui travestissent la vérité ? C’est pareil dans toutes les religions, c’est pareil pour tous les mouvements et tous les êtres qui sont venus sur cette terre. Dès qu’il y a un être, un maître authentique qui arrive, dès qu’il meurt, c’est fini. Tout le monde s’empare de ça pour faire du business, comme vous dites. Business spirituel, tourisme spirituel. Même les Melchisédechs qui se sont exprimés parmi vous, il y a une utilisation mercantile qui en est faite.

Y a que l’expérience directe, et de plus en plus vous allez vous en rendre compte maintenant, à un niveau d’acuité que vous n’imaginez même pas, parce que bientôt vous allez voir toutes les croyances, toutes les suppositions que vous avez émises sur l’Histoire, et vous allez les voir comme quelque chose qui vous éloigne de manière de plus en plus intense de l’instant présent. Dans l’instant présent, y a pas de maître, y a pas de Christ, y a pas d’Histoire qui tienne, y a que la vérité du Feu de l’Amour, et c’est tout. Le reste n’a aucune raison d’être. Or je vous rappelle que vous sortez de l’histoire, de la personne et du monde, et c’est quand même curieux que ces questions arrivent maintenant.

Alors continuons avec ces questions.

Question : il a été dit que Frère K a été Jésus. S’il avait été Horus le vieux, cela permettrait de mieux comprendre qu’il ait refusé d’être adombré par Maitreya alias Yahvé…

Bon alors je crois qu’on va arrêter ces questions, parce que là vous êtes en face de quelqu’un qui est dans son mental à 300 000. C’est même pas 300 %, c’est plus que ça. C’est quelqu’un qui se noie dans des histoires et qui espère trouver la sortie dans des histoires. Qu’est-ce que vous en avez à foutre que ce soit Horus le jeune, le vieux, le Christ historique, Jésus ou autre ? Est-ce que ça va vous aider à vivre ce que vous êtes ? Certainement pas. Vous allez ressortir les vélos qui étaient plus d’usage et pédaler comme des malades. Ça ne sert à rien. Tout ça, c’est de l’histoire, comme disait Bidi. Aucune de ces questions ne peut vous permettre d’être ce que vous êtes, ça vous en éloigne, donc je refuse de répondre à ce genre de chose, surtout maintenant. Ça aurait été en 2012, je veux bien, mais là, ça dénote simplement, pour ce frère ou cette soeur, qu’elle est incapable de vivre le Christ parce qu’elle le cherche à l’extérieur.

C’est la teneur de vos questions qui vous montre où vous êtes. Alors bien sûr, ce frère ou cette soeur peut regimber en disant que je réponds pas aux questions. Non, j’y réponds, mais je vous dis simplement : où allez-vous avec ces questions ? Qu’est-ce que vous mettez en branle ? Certainement pas la Vérité. La Vérité, elle est pas dans l’Histoire, elle est dans votre coeur. Elle dépend pas du Christ ou de Bouddha, elle dépend pas de moi ou de Marie, même si effectivement y a des circonstances historiques bien réelles, mais si vous n’êtes pas capables de le vivre dans votre chair et dans votre conscience, vous pouvez lire tous les livres du monde, vous n’aurez jamais de réponse, et toute réponse extérieure ne sera jamais une réponse intérieure.

Donc, bien sûr que je réponds à vos questions avec grand bonheur, avec plaisir, même les rêves. Regardez les dernières fois où nous étions ensemble, le nombre de rêves où j’ai essayé de vous aider, mais quelqu’un qui pose ce genre de questions, non seulement je ne peux pas l’aider mais il ne veut pas être aidé, il est perdu dans l’Histoire, dans le passé. C’est quelqu’un qui doute parce qu’il ne vit pas les choses, il les vit avec le mental. Vous voyez la différence quand même, entre quelqu’un qui va me parler d’un rêve avec ce qu’il vit au niveau des Portes, des rencontres qu’il fait, ou d’être appelé par Marie, et ce genre de questions, quand même. J’aimerais bien que ce frère ou cette soeur se rende compte de la futilité et de la perte de temps de ce genre de chose aujourd’hui. Vous êtes dans l’ascension de la Terre, vous êtes dans votre processus ascensionnel. Nous vous parlons du Feu Igné – qui est à vivre –, et vous nous ramenez sur des histoires abracadabrantes avec Horus, Marie ou je ne sais quoi encore.

Alors je suis pas en colère mais faudrait quand même que ce frère ou cette soeur oublie toutes ces questions qui… même toute réponse extérieure ne servirait à rien, à rien du tout. C’est encore quelqu’un qui a une spiritualité tournée vers l’extérieur. La seule spiritualité qui vaille, c’est le coeur, pas les connaissances historiques. Vous verrez, au moment de l’Appel de Marie, si ça vous sera d’un quelconque secours de savoir que c’était Horus le jeune, Horus le vieux, le Christ ou Bouddha. Je peux pas dire mieux.

Alors on continue.

Question : la question suivante…

On la pose, on la pose, c’est très bien.

Question : le contenu du livre d’Urantia est-il vrai ou est-il contrefait ? Est-ce une lecture valide ?

Non, absolument pas. Ça fait partie de l’Illusion luciférienne totale dans laquelle, nous savons, tombent de nombreux frères et soeurs qui avaient ouvert les Couronnes et qui sont rentrés dans la cosmogonie d’Urantia, et surtout, en se prenant bien sûr pour un grand avatar. Vous en avez partout sur vos médias sociaux, et ils pètent les câbles tout simplement. Ils ont besoin de s’identifier, ils ne sont pas eux-mêmes. Je vous l’ai dit, le vrai maître, celui qui vit le coeur, en vérité, n’a besoin d’aucune histoire de ce genre. Il a besoin d’être au plus proche de la vie, au plus proche d’une aide comme je vous l’apporte aujourd’hui, comme je l’ai fait quand j’étais incarné. Aucune connaissance spirituelle de cette nature ne peut vous aider à être libres. C’est un enfermement.

C’est différent par exemple pour l’alchimie, parce que l’alchimie, vous mettiez en pratique, mais tout ce qui sort, dans cette littérature New Age depuis 100 ans, depuis les pseudo-maîtres ascensionnés, et là j’entends le mot Maitreya, ça me fait bien rire encore ça, ce sont des croyances, et en plus il n’existe même plus, alors on peut pas dire qu’il soit dans l’astral ou dans le négatif. C’est des égrégores qui ont été détruits en l’année 2010. Donc, ce sont des gens qui s’illusionnent encore avec ça. Alors c’est vrai que ça fait plus joli de dire Maitreya que dire le Christ, mais Maitreya ne veut pas dire Christ, hein. Ça avait déjà été expliqué, je crois, par l’Archange Anaël, c’est Maître Ya, c’est-à-dire Yaldébaoth. Ça a vraiment rien à voir avec le Christ, historique ou symbolique.

Allez continue, on va s’amuser.

Il n’y a plus de questions écrites.

Alors, passons aux questions orales.

Question : les effets violents du Feu Igné sont-ils en proportion avec les résistances ?

Pas toujours, ça peut être aussi lié à votre origine stellaire ou à vos lignées galactiques. Mais le plus souvent, effectivement, c’est un éclairage violent, et plus c’est violent, plus ça veut dire que vous avez encore, non pas des illusions mais des croyances dont vous n’arrivez pas à vous défaire. « Nul ne peut pénétrer le Royaume des cieux s’il ne redevient comme un enfant », ça a été dit et répété. Si vous avez la tête encombrée de concepts, de croyances, d’écrits quels qu’ils soient, bah bien sûr que le Feu Igné va venir brûler tout ça, et ça peut être très douloureux, très très douloureux. « Nul ne peut servir deux maîtres à la fois ». Aujourd’hui, vous servez la Lumière ou vous servez votre personne, même à travers des connaissances d’Horus le jeune, Horus le vieux et je ne sais quoi d’autre. Ça, ça appartient à l’histoire.

Donc bien sûr, si vous avez vécu des processus vibratoires durant toutes ces années, des expériences mystiques réelles, et qu’aujourd’hui vous vous attachez à des croyances, quelles qu’elles soient, le Feu Igné, vous allez le sentir passer, dans la conscience et dans le corps. Oui, bien sûr. Mais encore une fois, c’est pas une faute, c’est pas le fait d’être coupable de, c’est simplement le fait de ne pas voir clair et d’être encore bercés, si je peux dire, par l’Illusion – l’illusion du temps, l’illusion de l’Histoire, l’illusion de cette dimension –, c’est-à-dire que vous avez peur, vous avez besoin de vous raccrocher à quelque chose qui existe. Le point de comparaison n’est pas votre coeur dans ses différents états, mais le point de comparaison, c’est votre coeur par rapport aux histoires, ou aux projections dans le futur, ce qui est pire.

Donc oui bien sûr le Feu Igné ne fait pas dans la dentelle, parce que tout le monde doit le vivre, ce Feu Igné, au plus tard au moment de l’Appel de Marie. Eh oui, c’est la seule façon de déclencher l’allumage, si je peux dire, de la Merkabah, et le passage de la conscience en Éternité ou dans la a-conscience. C’est pas un coup de baguette magique. Vous savez que la peur de la mort est inscrite dès que nous posons les pieds sur cette terre. D’ailleurs, s’il y avait pas de peur de la mort, si tout le monde vivait la Vérité, mais tout le monde se suiciderait tout de suite, dans la joie et dans l’allégresse. C’est les croyances qui vous maintiennent dans la peur, les vôtres mais aussi celles de l’humanité. Alors en plus, avec ces histoires maintenant de Christ qui était Horus le jeune, Horus le vieux, et cette histoire de Maitreya-Christ, c’est triste quand même.

Vous êtes dans une phase où la Lumière est en surabondance et vous avez des frères et des soeurs qui continuent à s’enfermer dans leurs petites cogitations d’où il ne sortira rien. Et d’ailleurs, il ne peut rien en sortir. Rappelez-vous, l’Amour est un vécu, le Feu est un vécu, l’Amour inconditionné est un vécu, l’Absolu est un vécu. C’est pas quelque chose qui se décrit avec des mots. Bien sûr après, si vous êtes poètes, vous pouvez exprimer des poèmes ou des mots, mais ne justifiez pas comme ça, à travers des données passées, ce qui n’est pas la réalité.

Alors oui, le Feu Igné brûle tout, et c’est normal. Je vous ai rien caché, ça fait plus de dix ans que je parle du grille-planète. Nous ne vous avons jamais menti. Parfois Anaël disait que la Lumière pouvait être équivoque. Oui, dans votre compréhension, c’est équivoque, mais pas dans la vibration qui est émise.

Alors on continue.

Question : le régime cétogène à base de Krill…

Qu’est-ce que c’est que ce truc encore ?

Question : le Krill, c’est la petite crevette sur laquelle vous vous étiez renseigné.

Tout à fait. Mais ça me passe par-dessus la tête, ce truc, mais allons-y.

Question : cela peut-il aider à la Libération et à la Résurrection ou est-ce juste pour l’éphémère ?

Et voilà maintenant le Christ-crevette. Remarquez, de Christ à Krill, y a pas loin quand même. Mais ça ne concerne que l’éphémère, bien sûr. Pourquoi voulez-vous vous priver du bien-être intérieur pour vivre ce qui est à vivre ? Ça concerne que l’éphémère, en quoi est-ce que l’Éternité pourrait être modifiée par quelque structure éphémère ? L’Éternité, elle est parfaite de toute éternité, n’est-ce pas ? C’est l’Esprit. Donc l’Esprit n’a que faire de cette huile de Krill mais bien sûr que pour l’éphémère, si vous avez des produits qui vous sont donnés, qui améliorent, mais consommez-les. À moins d’être masochistes. C’est quand même plus agréable d’être dans un corps qui fonctionne qu’un corps qui fonctionne pas. Mais le moment venu, au moment de l’Appel de Marie, hein, que vous ayez sept ans ou perclus de rhumatismes, ça changera rien, mais rien du tout.

Donc tous ces trucs-là, le Krill, c’est ça, le Christ-Krill, ça concerne l’éphémère, le fonctionnement de la cellule, le fonctionnement de l’énergie vitale, les articulations, de la circulation, tout ce qui est utile pour faire fonctionner ce corps éphémère. Et je viens de vous dire, d’ailleurs, que le corps d’éternité n’est plus lié au corps éphémère, donc comment voulez-vous agir sur le corps physique pour trouver la Liberté ? Ça a jamais été dit, ça. Vous pouvez vous servir du corps comme un résonateur, avec le Yoga de l’Unité, avec les huiles essentielles sur les Portes ou sur les Étoiles, oui bien sûr parce que c’est une interface. Les Portes, nous vous l’avons dit, c’est des mini-trous noirs, c’est des vortex, c’est là où la Lumière se condense, c’est les points d’entrée de la Lumière.

Alors c’est sûr que si vous fumez trois paquets de cigarettes par jour vous allez moins sentir les énergies, ça s’est sûr, mais quelles énergies ? Le Feu du Coeur, regardez Bidi, regardez d’autres mystiques, ils étaient pas végétariens. Y en a même qui fumaient, y en a qui buvaient même, ça a en rien gêné la conscience qu’ils étaient au niveau Éternité. Ça a quelque peu assombri les perspectives de la conscience éphémère, mais c’est tout.

Et nous faisons tous cette erreur, et je l’ai faite moi aussi de mon vivant, et tous, sans aucune exception, de croire que parce que l’énergie circule, qu’on fait attention à ceci, à cela, on est mieux. On est mieux au sein de l’éphémère mais c’est pas ça qui permet de trouver l’Éternité. Ce qui permet de trouver l’Éternité et l’installation de l’Éternité, c’est le sacrifice de l’histoire de la personne, du personnage, c’est le don du coeur, et ça, y a pas besoin d’avoir un coeur en parfaite santé, c’est le Coeur du Coeur, c’est le coeur subtil. Et d’ailleurs, combien d’expériences de mort imminente se sont produites suite à un arrêt cardiaque justement ? Vous voyez.

Donc on est tous habitués à essayer d’être bien de toutes les façons possibles, mais la dose de Lumière, la révélation de la Lumière actuelle n’a que faire que vous ayez dix ans ou quatre-vingt-dix ans, que vous ayez un cancer ou que vous soyez en parfaite santé. Mais encore une fois, c’est effectivement plus agréable d’être en bonne santé pour vivre ce qui est à vivre, surtout que les douleurs du corps – on a parlé tout à l’heure, des Portes – peuvent traduire effectivement des résistances, bien sûr. Mais n’en faites pas une maladie ou une fixette comme on dit, hein ?

Autre question.

Question : quand une soeur rentre dans une grande surface ou une galerie marchande, ses yeux se troublent et quand elle en ressort, sa vue redevient normale. Que cela signifie-t-il ?

Deux choses. La première, que dans les magasins comme tu dis, les galeries marchandes, quelle est la caractéristique ? C’est l’électricité, bien sûr, mais on peut aussi voir ça avec une autre réponse, c’est-à-dire que en rentrant dans ce centre commercial, elle est dans quoi ? Dans le temple de Satan, rien de plus et rien de moins. Le commerce, par essence, est satanique. Regardez le Christ, il a chassé les marchands du temple.

Donc, peut-être que ses yeux se sont obscurcis pour ne pas voir ces choses horribles qui existent dans ce genre d’endroit, parce que les démons, bien sûr, ils sont là où il y a le plus de commerces. On a parlé de l’ONU tout à l’heure, des Nations Unies, mais les temples du commerce sont des lieux du culte satanique, rien de plus et rien de moins. Ça, vous le voyez pas encore. Cette soeur commence à le voir, d’ailleurs elle voit plus rien quand elle y rentre, mais tant mieux. Et d’ailleurs vous savez tous, la plupart d’entre vous, que quand vous allez faire des courses, vous supportez pas de rester dans les grandes surfaces, ça vous devient de plus en plus intolérable ; et c’est normal, c’est là où est rendu le culte de Satan, le commerce. Et ça, ça va vous apparaître. De la même façon que y en a qui entendent Maman et qui voient les présences la nuit, vous allez voir les démons bientôt en rentrant dans un centre commercial.

Dès qu’il y a commerce, le diable est là, je peux pas être plus abrupt. C’est le temple du veau d’or, c’est le besoin de commercer, le besoin de s’enrichir. Alors bien sûr on va vous présenter ça comme tout à fait l’opposé, un moyen, par exemple pour le téléphone, d’entrer en communication, d’être informés, pareil pour les vêtements. Mais tous ces agencements de magasins – qui n’existaient que très peu de mon vivant, c’était le début –, ne sont que les temples de Satan, rien de plus et rien de moins. Et c’est normal que vous vous y sentiez très mal, sinon je m’inquièterais pour vous. Si vous préférez faire les galeries marchandes que aller vous promener au milieu des arbres, ça pose question quand même. Je dis pas que cette soeur le fait, mais peut-être que parmi vous y en a qui préfèrent aller s’aérer dans les galeries marchandes que dans la nature. Vous vous nourrissez de ce que vous êtes, et la nourriture n’est pas vraiment la même dans une galerie marchande que, bien sûr, dans un village d’elfes. Je pense que vous vous en rendez tous compte, vous le sentez ça.

Alors pour l’instant elle a la vue qui se brouille, mais je vous garantis que dans peu de temps vous aurez certaines inquiétudes à rentrer même dans des galeries comme ça, parce que vous verrez tous les démons qui y sont. Vous les verrez vraiment, c’est pas une vue de l’esprit, ce que je dis. De la même façon que quand vous voyiez, il y a quelque temps, les lignées, les origines stellaires, vous pouviez voir aussi les entités de Lumière ou de l’ombre qui étaient présentes derrière certains frères et soeurs. Eh bien là, vous verrez que dans ces temples marchands, il n’y a que ça. Ils se nourrissent de ça.

À un moment donné, vous ne pourrez plus supporter. De la même façon que certains d’entre vous ne supportent pas les ondes wifi ou les ondes électriques, vous verrez que vous ne supporterez plus d’approcher de ce genre de lieux, et même de votre propre téléphone, parce que y aura plus de voiles, vous sentirez directement ce qu’on appelle les démons qui sont dans chaque téléphone. Et je plaisante pas quand je dis ça. Alors ça veut pas dire qu’il faut jeter votre téléphone maintenant, hein, surtout si vous ne le percevez pas, mais je vous garantis que dès que vous le percevrez et que vous verrez ce qu’il y a là-dedans, je crois que vous donnerez un bon coup de marteau sur votre téléphone. De toute façon il n’existera plus quand y aura eu les trois jours, donc… et je dirais même dès que les Trompettes vont apparaître, il risque d’y avoir des gros, gros problèmes électriques.

Alors autre question.

Et d’ailleurs vous devez constater, je coupe la parole deux secondes, quel que soit votre âge, vous n’avez pas remarqué que certains jours vous voyez clair comme jamais et que d’autres jours il vous semble que la vision s’assombrit, même si vous êtes jeunes. Et c’est normal, c’est exactement ce même processus qui est en train de se passer au niveau de vos organes des sens. Il vaut mieux entendre Maman que d’entendre un démon qui hurle à votre oreille, non, je crois ? Mais vous verrez, dans très peu de temps, vous verrez ce qui sous-tend le visible.

Les lignes de prédation, y en a plus, nous avons parlé des lignes des elfes, mais vous verrez aussi les démons qui sont dans la bête binaire, que pour l’instant vous ne percevez pas et que… celui qui fut nommé Rudolf Steiner en a parlé bien avant l’existence de ces circuits électroniques. C’est Ahriman, c’est le transhumanisme dont on vous inonde sans arrêt, c’est ce qui est nommé la théorie du genre, « Je suis un homme mais je décide d’être une femme ». Les lois naturelles ne sont plus respectées, du tout, du tout, du tout. Comme en Atlantide, comme lors de la destruction de la dernière Atlantide.

Vous êtes exactement au même stade, mais tout ça vous sera révélé dans votre corps de chair avant l’Appel de Marie, et je vous rappelle que les prophètes ont dit d’ailleurs que durant l’Appel de Marie, il faudrait fermer les fenêtres et tout parce que vous entendrez des démons hurler dehors. Et y aura plus de voiles à ce moment-là. D’ailleurs, si possible, essayez de ne pas dormir par exemple avec un ordinateur allumé à côté de vous, ou pire un téléphone cellulaire comme vous dites, parce que la bête binaire, elle passe dans l’électronique. Alors bien sûr que c’est utile pour vivre votre vie éphémère aujourd’hui, mais ne soyez pas dupes et quand vous le verrez, de toute façon, ben, vous verrez bien que c’est la vérité.

Autre question.

Question : professionnellement, j’interviens dans des centres commerciaux. Ces lieux étant en lien avec les forces de Satan, ça me renvoie aussi à moi-même. Quel positionnement avoir quand j’interviens dans ces centres, n’y allant pas pour acheter mais pour mettre en place des choses…

… qui permettent d’acheter.

Question : exactement. Je donne des conseils et ce que vous venez de dire me renvoie à moi-même. Avez-vous un conseil à me donner ?

Mon frère, chacun de vous est à sa très juste place. Le fait que tu travailles là-dedans n’est pas rédhibitoire, c’est pas quelque chose qui va te condamner ou autre. C’est justement pour toi le moyen d’être renvoyé en ton intérieur, comme tu l’as dit. Donc n’aie aucun scrupule à bien gagner ta vie à faire ça, n’est-ce pas ? Mais, y a rien à éviter, ni le diable, ni Yaldébaoth, ni le mal, ni Satan. Vous devez le voir, c’est tout. Vous êtes inattaquables dès que vous êtes dans le coeur. Vous ne pouvez pas être séduits, c’est pas possible. Et même le jour où tu verras les démons, si l’Appel de Marie n’est pas encore lancé, tu verras qu’il y a des démons qui viendront te chatouiller, mais ils ne feront que passer, ils pourront rien faire dès que tu restes dans le coeur. Aucun démon, aucun diable, aucun Archonte ne peut tenir devant le coeur, c’est impossible. Ils sont terrorisés par le coeur.

Donc y a aucune ambiguïté à continuer à faire ton travail, mais peut-être que tu seras de plus en plus gêné. Mais le fait d’être gêné ne veut pas dire qu’il faut arrêter puisque que tu es très exactement à la bonne place, comme tout un chacun, mais que c’est dans cet environnement hostile que tu dois stabiliser ton coeur. C’est aussi simple que ça. Et il est beaucoup plus facile, ça a été expliqué la dernière fois, dans des situations de souffrance, dans des situations de pénurie, dans des situations de guerre, de retrouver son propre coeur, que quand tout va bien au niveau de l’éphémère. C’est une constante chez l’être humain, et d’ailleurs les psychiatres, les psychologues le savent parfaitement ; c’est la capacité de résilience.

Il faut pas croire que parce que vous êtes libérés vivants ou que vous êtes en extase, que ça va vous préserver des conditions éphémères de ce monde. Ce qui va être préservé, c’est votre conscience, mais il n’a jamais été dit que tout ce qui était la négativité de la dualité va s’effacer. Au contraire, vous allez la voir avec plus de finesse, plus d’évidence, en vous comme à l’extérieur de vous, non pas pour juger mais pour bien vous démontrer à vous-mêmes que ça ne peut rien, que ça ne peut pas s’opposer à l’Amour.

Mais effectivement, comme tu es à ta juste place, ne t’inquiète pas de ça mais simplement, quand tu pourras peut-être te sentir mal, remets-toi dans le Coeur du Coeur, dans l’Infinie Présence, dans le Manteau marial et tu verras que ça se passera bien. Alors, l’inconvénient, dans les derniers temps, c’est que ce que tu vas être appelé à mettre en place va en fait ne pas marcher, ça va tomber en panne, parce qu’il y aura plus de démons pour les soutenir.

Question : c’est ce qui se passe.

Parce que tu seras passé par là. Alors je sais pas ce que va penser le patron de ça, mais on n’y est pas encore. Parce que si partout où on t’envoie, y a plus d’acheteurs et y a plus d’informatique, ça fait bizarre.

Question : on verra.

Tout à fait.

Question : vous avez dit à cette soeur dont la vue se voilait lorsqu’elle allait dans les grandes surfaces… je ne sais plus…

Ça aussi, ça vous arrive souvent. Vous êtes dans une phrase, et y a le blanc.

Question : vous avez dit que c’étaient des lieux à éviter.

Oh j’ai dit ça mais vous êtes obligés d’aller faire vos courses.

Question : je vis très bien d’aller faire des courses parce que j’aime tous les gens qui sont là.

Ben, c’est l’essentiel. Et alors ?

Question : n’y a-t-il pas de risques ?

Mais y a aucun risque, je l’ai dit. Le risque, c’est plutôt pour l’informatique et le centre commercial, c’est pas pour toi.

Ce qui explique d’ailleurs, et vous le voyez de plus en plus, dès que vous rentrez dans des environnements chargés électriquement, et donc en démons, vous vous sentez vidés. Regardez, avant vous pouviez passer des heures en grandes surfaces et là vous pouvez y aller, et là vous restez pas des heures parce que vous êtes littéralement vidés, aspirés, pompés, et c’est la vérité.

La Lumière va à la Lumière, les démons vont aux démons. Le seul endroit où vous êtes réellement préservés, c’est même pas chez vous, c’est la nature. C’est là où vous vous lavez, là où vous êtes rincés, là où vous êtes nettoyés.

Autre question.

Question : lorsqu’un animal domestique meurt, emmène-t-il avec lui une charge émotionnelle ou physique de son maître ?

À l’heure actuelle, non, c’était vrai avant. Avant la libération de la Terre, c’était tout à fait vrai. D’ailleurs, il y avait une sorte de mimétisme entre la maladie du maître et la maladie de l’animal domestique. Aujourd’hui, vous le savez, les animaux dits domestiques qui meurent rejoignent les plans évolutifs. Vous êtes les créateurs, pour les animaux domestiques que vous avez, de la flamme éternelle, et ils se retrouvent le plus souvent en processus d’individualisation sur des mondes libres dont les formes correspondent à la forme qu’ils avaient, s’ils étaient un chat, s’ils étaient un chien, un éléphant, un cheval, c’est-à-dire tous les animaux domestiques ou proches de l’homme.

Donc c’est différent maintenant par rapport à il y a dix années, par exemple. Mais ils emportent rien, parce que ceux qui ont la chance de communiquer ou de voir leurs animaux qui sont partis, domestiques, et de rentrer en contact avec eux, vous verrez qu’ils sont parfaitement lumineux, qu’ils se tiennent debout et qu’ils ont gardé leur physionomie un peu. Un chat reste un chat, mais c’est plus un chat à quatre pattes, un chien reste un chien mais c’est plus un chien à quatre pattes, c’est plus un animal.

Autre question.

Question : pouvez-vous développer sur le Face-à-Face des animaux ?

J’ai rien compris. J’ai parlé du Face-à-Face animal, j’ai dit que…

Question : vous avez dit que même les animaux devront vivre leur Face-à-Face.

Tous les règnes de la nature vivent leur Face-à-Face. Bien évidemment, le Face-à-Face pour les peuples de la nature n’est pas de même nature que le vôtre, parce que eux ils sont déjà de toute éternité dans la 5D sur ce monde. Le Face-à-Face animal, c’est la découverte de leur Esprit, nouvellement adjoint de l’âme, et leur manifestation en des dimensions où y a plus aucun enfermement et où leur vie n’est plus une parodie. C’est la Liberté qui leur est donnée, voilà ce que je peux dire.

Donc le Face-à-Face, pour les animaux, vous voyez bien que les animaux domestiques et les animaux sauvages ont parfois, pas toujours mais à certaines occasions, des comportements qui ne sont plus du tout habituels pour une espèce donnée. Vous voyez bien que même vos animaux domestiques changent, en ce moment, ils sont comme en train d’éliminer les peurs (les peurs de l’humain, les peurs des bruits), toutes les peurs qui les habitaient, comme vous.

Donc tous les animaux, en particulier domestiques mais aussi sauvages, vivent cette résurrection si je peux dire. Bien sûr c’est différent, comme pour chacun de vous ; votre chemin, votre destination si je peux dire, et si y en a une, n’est pas la même, mais les processus que vous vivez sont communs. Il en est de même pour les animaux. Et je ne peux pas entrer plus dans les détails, ça nous emmènerait trop loin, mais la mort des animaux domestiques aujourd’hui s’accompagne d’une individualisation de l’âme et vous êtes donc devenus les créateurs, comme les Maîtres généticiens ont été les créateurs de la forme humaine, vous êtes les créateurs de vos propres animaux en Éternité. C’est ça qui est magnifique.

En résumé, on peut dire que vous êtes « Marie » de votre animal domestique, et c’est tout à fait vrai. Vous n’avez pas créé son corps, mais dans votre environnement, vous avez allumé l’âme collective, et donc l’individualisation de l’âme ou l’individualisation, ou l’adjonction même de l’Esprit pour certains d’entre eux. Donc ces animaux, la plupart du temps, se retrouvent dans une 3D unifiée, avant d’être capables d’explorer, comme tout un chacun, être humain aujourd’hui, l’ensemble des dimensions et l’ensemble des créations. Donc, vous êtes aussi des cocréateurs à ce niveau-là.

Allez, autre question.

Il est l’heure de la pause.

Ah, c’est pour ça qu’il y a plus de question, c’est l’estomac qui gronde.

Bien, et je vous dis pas au revoir puisque que je reviens dans pas longtemps. Restaurez-vous bien et à tout à l’heure.