SOYEZ PRÊTS
Tous les signes sont là, si vous ne le voyez pas et si vous ne le vivez pas, c’est que vous n’avez pas à le vivre. Mais ça ne changera rien à ce qui va se produire sur terre. C’est irrémédiable, irrévocable et c’est maintenant. O.M.A.

10 décembre 2016

Maintien de la Terreur: Paris veut prolonger l'état d'urgence jusqu'au 15 juillet

Le gouvernement français a proposé samedi de prolonger jusqu'au 15 juillet 2017 l'état d'urgence en vigueur depuis les attentats de novembre 2015, en raison de la persistance de la menace terroriste, a annoncé le premier ministre Bernard Cazeneuve.

L'état d'urgence, jusqu'à quand encore? En vigueur depuis les attentats du 13 novembre 2015, l'état d'urgence devra se poursuivre encore plusieurs mois. Le premier ministre Bernard Cazeneuve a annoncé la demande du gouvernement de prolonger l'état d'urgence jusqu'au 15 juillet 2017, jugeant cette mesure « indispensable ». Le texte sera examiné mardi prochain en séance à l'Assemblée nationale et au Sénat jeudi.

« La persistance de la menace terroriste rend cette prolongation indispensable », a indiqué Bernard Cazeneuve depuis la cour de l'Élysée, entouré de Bruno Le Roux, ministre de l'Intérieur et de Jean-Jacques Urvoas, ministre de la Justice.

François Hollande a annoncé à la mi-novembre vouloir prolonger ce dispositif, instauré après les attentats du 13 novembre 2015, jusqu'à l'élection présidentielle d'avril-mai en raison de la menace sécuritaire.

L'état d'urgence, qui devait prendre fin à la mi-janvier, a déjà été prolongé quatre fois et est loin de faire l'unanimité en France. La démission du gouvernement de Manuel Valls le 6 décembre implique qu'il devient caduc dans les 15 jours qui suivent, ce qui oblige les autorités à anticiper sa prolongation.

Ses détracteurs jugent cette mesure au mieux inefficace, au pire comme une atteinte aux droits fondamentaux.