SOYEZ PRÊTS
Tous les signes sont là, si vous ne le voyez pas et si vous ne le vivez pas, c’est que vous n’avez pas à le vivre. Mais ça ne changera rien à ce qui va se produire sur terre. C’est irrémédiable, irrévocable et c’est maintenant. O.M.A.

29 décembre 2016

Les plus riches de la planète ont gagné 237 milliards de dollars en 2016

Warren Buffett et Bill Gates sont ceux qui ont gagné le plus cette année, selon le classement réalisé par Bloomberg. Bernard Arnault arrive en cinquième position.

L'année 2016 aura mieux réussi aux plus riches de la planète que 2015. Malgré les nombreux soubresauts qui l'ont animée - le Brexit, le référendum en Italie ou encore l'élection de Donald Trump… - les 500 personnes les plus riches du monde ont gagné 237 milliards de dollars au total en 2016 selon Bloomberg, notamment grâce au rebond des marchés actions aux États-Unis. L'indice Dow Jones Industrial a gagné près de 14% en 2016, après un début d'année chaotique, et le S&P 500 près de 12%. À eux-seuls, les 500 les plus riches détenaient le 27 décembre dernier 4 400 milliards de dollars, soit 5,7% de plus qu'il y a un an.

C'est le milliardaire Warren Buffet qui a remporté la mise la plus grosse, avec 11,8 milliards de dollars supplémentaires engrangés en 2016. Ces gains, gonflés par l'élection de Donald Trump le 8 novembre dernier, portent la fortune de Warren Buffett à 74,1 milliards de dollars. Il se classe deuxième du palmarès Bloomberg des plus grosses fortunes du monde, détrônant le fondateur de Zara, l'Espagnol Amancio Ortega, qui arrive en 3e position cette année.

Les pays émergents, plutôt perdants en 2016

L'homme le plus riche de la planète demeure Bill Gates. Sa fortune s'élève à 91,5 milliards de dollars, soit un peu moins de 10 milliards de plus que l'année dernière. L'euphorie des marchés actions américains depuis l'élection du candidat républicain explique que quatre des cinq milliardaires ayant enregistré les gains les plus importants en 2016 soient américains, le cinquième étant… français. Bernard Arnault, le PDG de LVMH, a en effet gagné 7 milliards de dollars de plus cette année, portant sa fortune à 38,9 milliards de dollars.

Globalement, le secteur des énergies et des matières premières était particulièrement porteur cette année, en raison de la remontée des prix constatés ces derniers mois, suivi de celui des nouvelles technologies. Le magnat du pétrole Harold Hamm est le 3e milliardaire à avoir engrangé en 2016 la somme la plus importante, suivi par Jeff Bezos, le fondateur d'Amazon. Au total, 55 millionnaires du secteur des nouvelles technologies ont ajouté 50 milliards de dollars à leur fortune. Parmi eux, Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook, Larry Elisson, celui d'Oracle ou encore Larry Page, créateur de Google.

Si les milliardaires américains ont profité de l'élection de Donald Trump et figurent parmi ceux qui ont gagné le plus en 2016, les fortunes des pays émergents sont surreprésentées parmi les perdants. Neuf des dix milliardaires qui ont perdu le plus d'argent cette année ne sont pas américains. Le premier est le Chinois Wang Jianlin, à la tête de la deuxième fortune la plus importante de son pays (30,6 milliards de dollars). Au total, les milliardaires chinois ont perdu 11 milliards de dollars en 2016, une première depuis la réalisation de ce classement par Bloomberg.


Source: lefigaro.fr

Note: c'est amusant de voir que les médias ne parlent toujours que de ces pantins-là, et omettent volontairement de parler de ceux qui sont vraiment beaucoup plus riches et qui restent dans l'ombre, comme Rockefeller, Rothschild, Soros et compagnie, sans oublier bien sûr tous les cheiks et sultans dont la fortune dépasse de loin les misérables cacahouètes de Bill Gates...