SOYEZ PRÊTS
Tous les signes sont là, si vous ne le voyez pas et si vous ne le vivez pas, c’est que vous n’avez pas à le vivre. Mais ça ne changera rien à ce qui va se produire sur terre. C’est irrémédiable, irrévocable et c’est maintenant. O.M.A.

5 décembre 2016

Le soleil n'est pas calme, c'est tout le contraire


Y a beaucoup de sites sur internet (et c'est un euphémisme, c'est une véritable "invasion", comme ici) qui depuis le début de l'année annoncent que l'activité solaire est au plus bas, que le soleil est "blanc", c'est à dire qu'il n'a plus de spots d'éruption, qu'on a jamais vu ça et que ça présage un "mini âge glaciaire" sur terre, bref, que le soleil est actuellement dans une phase d'accalmie inquiétante.

C'est totalement faux bien sûr, le soleil n'est pas calme, c'est tout le contraire.

En fait, s'il n'y a plus de spots d'éruption en activité sur le soleil, ou presque plus, c'est parce qu'il se "refroidit" en quelque sorte, car ce n'est pas vraiment un refroidissement, mais plutôt un déplacement des températures vers des points de fuite. Tout comme sur terre, où l'on a constaté depuis quelques temps que la magnétosphère était en train de décliner (voir ici), le champs magnétique du soleil est lui aussi en train de faiblir, et donc de s'ouvrir en certains endroits, permettant aux vents solaires de s'échapper. C'est ce que l'on appelle les trous coronaux. Donc la chaleur du soleil "diminue" en quelque sorte, car elle fuite. 

Les trous coronaux sont de plus en plus grands, de plus en plus fréquents, et à l'inverse, il y a de moins en moins de spots d'éruptions, ce qui est logique.

Donc il ne s'agit pas d'accalmie ici, mais de grande instabilité, car le champs magnétique du soleil risque à tout moment de rompre et de s'ouvrir en grand, libérant ainsi toute son énergie dans le système solaire. Ce sera le moment du "grille-planète" final.

Alors comme le soleil ne se comporte plus comme avant, les astronomes et autres observateurs se questionnent et concluent qu'il est calme, parce qu'ils n'envisagent pas une seconde qu'il pourrait exploser dans les prochains mois, vu qu'on leur a dit qu'on avait encore 7 milliards d'années devant nous (ça, c'est la bonne blague de la NASA). Alors ils commencent à parler de mini âge glaciaire, de changement climatique irréversible et toutes ces conneries, bref, ils se focalisent sur les spots et les répercussions de leur disparition sur terre, parce qu'ils s’inquiètent pour leur petite personne quand même, et vont littéralement occulter l'apparition grandissante des trous coronaux et de ce que cela implique dans un avenir proche. Donc ils ne se doutent absolument pas de ce qui est sur le point de se produire, et envisagent seulement un avenir légèrement plus froid. Sauf bien sûr les p'tits gars de la NASA, qui eux savent, mais ne se font pas trop de bile à ce sujet parce qu'ils se voient déjà dans la piscine du Bunker quand ça arrivera, en train de siroter des margaritas... (voir ici ou ici)

Mais c'est loin d'être calme, et surtout pas de devenir plus froid. Il suffit de regarder ce qu'il se passe sur terre depuis déjà deux ans, on a des aurores boréales toute l'année, y a des couleurs dans le ciel qu'on observait pas avant (ce qu'ils appellent "Air Glow"), y a des nuages irisés un peu partout sur terre, y a de plus en plus de tempêtes solaires qui touchent la terre (y a même Obama qui a lancé une alerte officielle - voir ici ou ici), y a de plus en plus de nuages noctulescents, jusqu'à des latitudes proches de l'équateur, tout ça, c'est signe de l'intensité  et de la fréquence des vents solaires qui fuitent du soleil pour toucher notre atmosphère. 

Alors on peut continuer à faire l'autruche et à répandre des mensonges en affirmant qu'on va subir une baisse des températures sur terre, ou alors on peut simplement regarder l'évidence de ce qui se produit dans notre système solaire, et accepter que la planète Nibiru (planète 9) qui est en approche, affecte toutes les planètes du système - dont notamment le redressement des axes de rotation des astres au complet, et pas seulement de la terre - et est responsable de la diminution d'intensité des champs électromagnétiques qui vont faire exploser le soleil dans peu de temps.


Alors réveil les marmottes! C'est l'heure du barbecue! (humour hein...)