SOYEZ PRÊTS
Tous les signes sont là, si vous ne le voyez pas et si vous ne le vivez pas, c’est que vous n’avez pas à le vivre. Mais ça ne changera rien à ce qui va se produire sur terre. C’est irrémédiable, irrévocable et c’est maintenant. O.M.A.

5 décembre 2016

A-t-on retrouvé des crânes extraterrestres en République russe d'Adyguée?

Deux crânes étranges, retrouvés en Adyguée, font débat entre les scientifiques et les ufologues. Cette découverte a suscité d'autant plus d'intérêt que ces crânes intéressaient particulièrement les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale.

Ces crânes étranges sans mâchoire, os frontal ni cou mais avec un orifice pour la colonne vertébrale font penser aux extraterrestres de la Guerre des étoiles. Les deux ont été découverts dans une grotte à côté d'un coffre allemand qui appartenait, à en juger par l'emblème dont il était orné, à une organisation du IIIe Reich appelée Ahnenerbe — « héritage ancestral ». Cette organisation avait été créée dans les années 1930-1940 en Allemagne pour étudier les traditions, l'histoire et l'héritage de la « race allemande ».

Son activité se focalisait sur les preuves archéologiques, historiques et même occultes qui auraient pu prouver que la race aryenne était une race d'élus. Elle était dirigée directement par Heinrich Himmler.


Selon certaines informations, pendant la Seconde Guerre mondiale les nazis cherchaient secrètement dans les montagnes du Nord-Caucase des traces d'anciens peuples, y compris des dolmens — des édifices d'inhumation et de culte constitués de monolithes. Les « scientifiques » de l'Ahnenerbe cherchaient les lieux de campement des tribus qui auraient pu avoir des racines communes avec les aryens — des traces des civilisations de Sumériens et de Hattis, ainsi que des « lieux de force » — des zones présentant des phénomènes paranormaux, avec une énergie inhabituelle. Cela concernait également les endroits où étaient construits les dolmens et où se situaient des grottes.

Igor Ogaï, président du bureau régional de la Société géographique de Russie, a communiqué avec des chercheurs russes en leur montrant la photo des crânes mais n'a pas reçu de réponse claire. Il a noté que les os extérieurs avaient une origine extraterrestre.


Cependant, d'après les archéologues russes, ces crânes n'ont rien à voir avec des aliens: ils pensent qu'il s'agit de crânes de mouton amenés sur le rivage et fortement déformés par l'eau et le gravier, que les nazis ont pris pour les restes d'un être extraterrestre.