SOYEZ PRÊTS
Tous les signes sont là, si vous ne le voyez pas et si vous ne le vivez pas, c’est que vous n’avez pas à le vivre. Mais ça ne changera rien à ce qui va se produire sur terre. C’est irrémédiable, irrévocable et c’est maintenant. O.M.A.

11 novembre 2016

WW3: Les Etats-Unis renforcent leurs moyens de «dissuasion» en Europe avec un gigantesque envoi d'armes

L'armée américaine a envoyé plus de 600 conteneurs remplis de munitions afin d'équiper les forces armées des Etats-Unis présentes en Europe. Cela constitue l'envoi d'armements le plus important que le Vieux Continent ait connu depuis 20 ans.

«Il s'agit de dissuasion. Nous pourrions avoir 1 000 chars ici, mais si nous n'avions pas de munitions pour eux, ils n'auraient aucun effet dissuasif», a déclaré le lieutenant général Ben Hodges, commandant des forces américaines en Europe, au sujet de l'envoi de 620 conteneurs d'armements, réceptionnés dans le port de Nordenham en Allemagne, avant d'être réexpédiés dans l'est de l'Europe.


«Nous continuons d'installer notre présence en Europe. Cela aidera à rassurer nos alliés, avec une défense commune de l'Europe si nécessaire», a précisé le lieutenant-colonel Brad Culligan dans un communiqué.

«Nous acheminons des munitions sur ce théâtre [d'opération] pour réalimenter le théâtre européen pour tout type d'exercice ou toute potentielle mission future à venir», a-t-il ajouté.

Cet envoi de munitions fait partie d'un plan plus général de l'armée américaine qui vise à renforcer sa présence et celle des forces de l'OTAN en Europe de l'Est afin de défendre la région contre ce qu'ils décrivent comme une «agression russe».

Le Pentagone a annoncé début novembre le déploiement en janvier prochain de deux unités lourdement armées : la 3e brigade blindée de combat de la 4e division d'infanterie du Colorado et la 10e brigade d'aviation de combat originellement basée à New York.

De nombreuses manœuvres militaires ont eu lieu ces derniers mois dans les Etats baltes, en Pologne et sur la mer Noire, afin de rassurer ces alliés de l'OTAN.

Source: francais.rt.com