SOYEZ PRÊTS
Tous les signes sont là, si vous ne le voyez pas et si vous ne le vivez pas, c’est que vous n’avez pas à le vivre. Mais ça ne changera rien à ce qui va se produire sur terre. C’est irrémédiable, irrévocable et c’est maintenant. O.M.A.

29 novembre 2016

Un Scientifique affirme que la conscience continue après la mort

La mort est une illusion et notre conscience transcende simplement vers un univers alternatif, selon une théorie étonnante.

Le docteur Robert Lanza, scientifique et théoricien, affirme que la mort n’existe pas (la mort du corps).

Il croit que nos esprits existent par l’énergie qui est contenue dans nos corps et qui est libérée une fois que nos êtres physiques cessent dans un processus qu’il appelle le «biocentrisme».

Le Dr Lanza dit que nous croyons simplement que nous mourons parce que c’est ce qu’on nous enseigne ; mais la réalité est une illusion.

La théorie du scientifique développe essentiellement la célèbre citation d’Einstein, où il dit : « L’énergie ne peut ni se créer ni se détruire mais uniquement se transformer d’une forme à une autre. (Rien ne se perd, rien ne se créé, tout se transforme). »

La mort est simplement la mort de notre coquille physique

Donc, lorsque nos corps physiques meurent, l’énergie de notre conscience (que les scientifiques ne comprennent pas encore totalement) pourrait continuer à un niveau quantique.

Dr Lanza dit que «il y a un nombre infini d’univers, et tout ce qui pourrait éventuellement se produire se produit quelque part dans un certain univers».

En conséquence, il théorise que la conscience continue à exister dans un univers parallèle.

Le Dr Lanza souligne le principe de l’incertitude ; une théorie de 1927 du physicien allemand Werner Heisenberg qui dit que la vitesse et la position d’un objet peuvent être mesurées en même temps.

Le scientifique a déclaré dans un article qu’il a écrit pour le Huffington Post : « Considérons le principe d’incertitude, l’un des aspects les plus célèbres et les plus importants de la mécanique quantique. Les expériences confirment qu’il est intégré dans le tissu de la réalité, mais il prend seulement du sens depuis une perspective biocentrique. »

    « S’il y a vraiment un monde là-bas avec des particules qui rebondissent juste autour, alors nous devrions être en mesure de mesurer toutes leurs propriétés. Mais nous ne pouvons pas. Considérons l’expérience à double fente : si on «observe» une particule subatomique ou un peu de lumière traversant des fentes sur une barrière, elle se comporte comme une particule derrière les fentes individuelles sur la barrière finale qui mesure les impacts. »

Les scientifiques sont encore incertains de ce que la conscience est réellement

    « Comme une petite balle, elle passe logiquement par un trou ou l’autre. Mais si les scientifiques n’observent pas la trajectoire de la particule, alors elle présente le comportement des ondes qui lui permettent de traverser les deux trous en même temps. Pourquoi notre observation change-t-elle ce qui se passe ? Réponse : Parce que la réalité est un processus qui exige notre conscience. »

En fin de compte, le Dr Lanza affirme que rien n’existe sans conscience ; ce que nous voyons n’est que perception.

Tout ce que nous voyons, dit-il, est simplement l’information dans notre conscience qui est stockée dans un corps qui se détruira inévitablement.

De plus, l’espace et le temps sont les outils pour que notre conscience rassemble tout et il n’y aurait pas la mort dans un monde intemporel et sans espace, que l’un des univers parallèles infinis contiendrait.

Sources:
express.co.uk
anguillesousroche.com