SOYEZ PRÊTS
Tous les signes sont là, si vous ne le voyez pas et si vous ne le vivez pas, c’est que vous n’avez pas à le vivre. Mais ça ne changera rien à ce qui va se produire sur terre. C’est irrémédiable, irrévocable et c’est maintenant. O.M.A.

29 novembre 2016

Un cimetière de "géants" découvert en Afrique Centrale

Photo d'illustration
Une équipe d'anthropologues a trouvé un mystérieux cimetière dans la jungle près de la ville de Kigali, au Rwanda (Afrique centrale).

Les restes appartiennent à des créatures gigantesques qui ne ressemblent guère aux humains. Le chef du groupe de recherche croit qu'il pourrait s'agir de visiteurs d'une autre planète qui seraient morts à la suite d'une catastrophe.

Selon les scientifiques, ils auraient été enterrés il y a de ça plus de 500 ans. Au début, les chercheurs ont pensé qu'il s'agissait là de restes d'anciennes tribus, mais aucun signe de vie humaine n'a été trouvé à proximité.

Les 40 tombes communales renferment environ 200 corps en elles, tous parfaitement conservés. Les créatures sont grandes - environ 7 pieds (2,10 mètres), et leur têtes sont disproportionnellement grandes et ne possèdent ni bouche, ni nez, ni yeux.

Les anthropologues croient que les créatures étaient des extraterrestres qui, après avoir atterri sur terre, ont éventuellement été tués par un virus terrestre contre lequel ils n'avaient aucune immunité. Cependant, aucune trace d'atterrissage d'engin spatial ou de ses fragments (au cas d'un crash) n'a été découverte.

Ce n'est pas la première découverte de ce genre. Au cours de l'été 1937, un groupe de scientifiques chinois dirigé par le professeur Chi Putei a examiné les grottes du mont Bayan-Kara-Ula, à l'intérieur, ils trouvèrent des squelettes avec des têtes trop grandes et des corps chétifs. A proximité il y avait 176 plaques de pierre. Au centre de chaque plaque il y avait un trou à partir duquel une rainure en spirale s'étalait sur le périmètre avec quelques caractères sur elle.



De plus, les murs des grottes étaient couverts de dessins du soleil levant, de la lune et des étoiles, avec de nombreux points peints ou de petits objets, s'approchant lentement des montagnes et de la surface de la terre.

Pour déchiffrer les anciens caractères écrits, les experts ont été perplexes quant à la signification des spirales secrètes de la grotte de Bayan-Kara-Ula pendant deux décennies. Enfin, le professeur de l'Université de Beijing Zum Umniu réussit a déchiffrer plusieurs inscriptions. Les lettres rainurées racontent qu'il y a environ 12 mille ans, des objets volants se sont écrasés dans ces montagnes.

Un cadavre d'un autre extraterrestre a été trouvé par des spéléologues turcs. Une momie de l'âge glaciaire reposait dans un sarcophage en matériau cristallin. La hauteur de la créature humanoïde ne dépassait pas 1,20 mètre, sa peau était vert clair, et il avait de grandes ailes transparentes sur ses côtés.

Selon les chercheurs, malgré l'aspect inhabituel de la créature, elle ressemblait plus à une personne plutôt qu'à un animal. Son nez, ses lèvres, ses oreilles, ses mains, ses pieds, ses ongles étaient très semblables à l'humain. Seulement ses yeux étaient très différents, trois fois plus grands que ceux d'un humain, et incolore, comme les yeux de reptile.

Il n'y a pas si longtemps, dans une des anciennes tombes égyptiennes, on a trouvé une momie d'un homme de 2,5 mètres de haut. Il n'avait ni nez ni oreilles, et sa bouche était très large et n'avait pas de langue.

Selon l'archéologue Gaston de Villars, l'âge de la momie est d'environ 4 mille ans. Il a été enterré comme un noble égyptien - soigneusement momifié et entouré de serviteurs, de nourriture et d'objets d'art conçus pour l'au-delà. Cependant, lorsqu'il il fut découvert, les objets trouvés autour de la découverte n'appartenaient pas tous à la culture égyptienne, ou même la terre. Par exemple, il y avait un disque métallique rond et poli recouvert de personnages étranges, un costume en métal avec les restes de quelque chose ressemblant à des chaussures en plastique et de nombreuses tablettes de pierre remplies d'images d'étoiles, de planètes et d'étranges machines. Le sanctuaire, où cette momie étrange a été trouvée semble également inhabituel. L'enterrement a été fait avec une matière inconnue dans l'antiquité. La pierre était littéralement sculptée dans la roche de sorte que les parois étaient lisses, comme du marbre poli. Cela avait l'air d'avoir été coupé par un laser. Le tombeau était décoré d'une substance ressemblant à du plomb.

Cependant, la théorie extraterrestre n'est pas la seule. Selon certains chercheurs, les «géants» et les «nains» pourraient être une simple branche latérale de l'humanité qui a autrefois vécu sur Terre, mais pour une raison quelconque s'est éteinte.

Source: pravdareport.com