SOYEZ PRÊTS
Tous les signes sont là, si vous ne le voyez pas et si vous ne le vivez pas, c’est que vous n’avez pas à le vivre. Mais ça ne changera rien à ce qui va se produire sur terre. C’est irrémédiable, irrévocable et c’est maintenant. O.M.A.

15 novembre 2016

O.M. AÏVANHOV – Q/R – PARTIE 3 – OCTOBRE 2016


Eh bien chers amis, je suis extrêmement content de vous retrouver, je me réjouis de rester avec vous pendant un certain temps, je dirais. Alors, toutes mes bénédictions nous accompagnent et tout l’Amour, bien sûr, afin d’essayer de dialoguer ensemble, de répondre à vos questions au fil de l’eau, je dirais. Tout d’abord, prenons un tout petit moment pour être dans le coeur et nulle part ailleurs, avant de commencer.

… Silence…

Bien. Alors, nous allons pouvoir commencer à répondre et échanger ensemble. Je t’écoute.

Question : avez-vous pu vous renseigner concernant l’huile de noix de coco, le Krill et l’iode ?


Alors je me suis renseigné. Tout ce que je peux dire, c’est que bien sûr, comme je l’ai déjà dit dans mon premier élément de réponse, tout ce qui vient de la mer en cette période, malgré la pollution, malgré la contamination je peux dire, de différentes façons par l’eau marine, celle-ci est tellement chargée, non pas de minéraux seulement mais aussi de Lumière adamantine, que tout ce qui provient de la mer est – malgré qu’elle se soit, comme l’ont dit les Maîtres généticiens, intoxiquée en particulier avec les métaux lourds et le plomb –, permet, quand les produits sont pêchés loin des côtes et des routes maritimes de, comment dire, peaufiner, c’est le mot qu’ils ont employé, vos structures éphémères. Et ça donne un meilleur confort pour vivre ce qui est à vivre dorénavant.

D’autant plus que vous avez peut-être remarqué, pas pour tous mais pour beaucoup, que vous avez effectivement de moins en moins besoin de manger, même si certains ont peut-être une fringale ou des boulimies compulsives, mais ça, c’est les réflexes archaïques du corps qui sait qu’il va partir et qui fait des provisions pour rien, n’est-ce-pas ?

Maintenant, si on prend par exemple ce qui avait été préconisé durant les Noces Célestes, je vous le rappelle, c’était une montée vibratoire où là, effectivement, toutes les parties aériques des végétaux, tout ce qui était plus léger que les racines était important à privilégier. Bien sûr, vous n’êtes pas sans savoir que l’alimentation moderne, où qu’elle soit sur cette planète, est complètement dévitalisée, qu’elle soit biologique ou pas, d’ailleurs. Et donc la mer, et certains endroits de la mer, fournissent des éléments essentiels, m’ont-ils dit, pour peaufiner, si je peux dire, vos structures éphémères.

Donc c’est toujours agréable d’être en meilleure forme que d’avoir les corps rouillés, et ces produits gras ont des effets effectivement très nets sur un certain nombre de fonctionnements. D’abord physiologiques, mais aussi, m’ont-ils dit, une meilleure perméabilité à la Lumière jusqu’au niveau cellulaire et jusqu’à l’ADN. Bien sûr, ça dépend de la vibration toujours, mais dans tous les cas c’est quelque chose qui va vous permettre, si je peux dire, d’asseoir votre état de conscience, de le stabiliser au sein de l’Êtreté et de l’Éternité. Voilà ce que je peux dire, sans rentrer dans des détails qui me passent par-dessus la jambe et la tête, n’est-ce-pas ?

Question : pouvez-vous vous renseigner sur l’utilisation de l’acide alpha-lipoïque et le garcinia-cambogia, comme traitement du cancer. De nombreux médecins pensent que le cancer serait dû au développement anarchique de parasites et de champignons dans le corps. Si cela était exact, ces deux produits interviennent-ils à ce niveau, et d’autres antifongiques comme le vinaigre de cidre ou le bicarbonate de soude permettraient-ils d’éradiquer le cancer?

Tu as raison, je vais me renseigner, ça vaut mieux. Tu peux répéter les noms quand même ?

Question : acide alpha-lipoïque, garcinia-cambogia, le vinaigre de cidre et le bicarbonate de soude.

D’accord, je vais essayer d’avoir des réponses si j’arrive à les attraper. Bon, passons à autre chose.

Question : j’ai rêvé qu’on m’apprenait à tirer à l’arc et je suis une femme. Pouvez-vous m’éclairer ?

La Diane chasseresse, vous savez celle qui se coupait le sein pour tirer à l’arc, les Amazones. L’arc, vous savez que le tir à l’arc a toujours été considéré, surtout dans les pays orientaux, comme une technique de concentration et en même temps de relâchement. Ça fait partie d’enseignements traditionnels. Maintenant, rêver de tirer à l’arc, ça veut dire que soit tu es amoureuse et que tu as décoché ta flèche d’amour, soit ça veut dire qu’il y a besoin de peut-être plus t’aligner, plus te recentrer, avant de parler ou avant de passer à l’action. Et y a peut-être, à travers ce rêve, un déficit d’intériorisation ou de méditation, c’est-à-dire de se ressourcer et s’aligner avec la Source et avec le noyau cristallin peut-être plus fréquemment que ce que fait cette personne qui a fait ce rêve. Voilà ce que je peux en dire. Mais, tu tirais sur quoi ? C’est pas dit ?

Question : non.

Mais le tir à l’arc est une invitation à l’introspection, à l’alignement, au relâchement aussi. Voilà ce que je peux dire.

Question : pouvez-vous parler des devas, leur rôle et leur place par rapport aux consciences de la nature ?

Alors ce qui est appelé les devas est un terme oriental. En Orient et chez les Hindous, on dit que chaque création de la nature, que ce soit un végétal, que ce soit les cristaux, que ce soit même certains animaux, possède un deva. Alors le deva, si vous voulez, dans nos traditions occidentales, on les appelle plutôt des génies créateurs. Il y a par exemple, pour chaque organe du corps humain, un principe créateur qui ne dépend pas des Maîtres généticiens avec la création de l’ADN, par exemple, dans ce plan, mais de la présence d’un archétype. Il y a par exemple un deva ou un génie créateur qui est présent pour chaque organe du corps, il y a un génie pour le foie, un génie pour la rate… Alors ce sont des noms qui ont des prononciations qui se rapprochent de l’hébreu, mais ce n’est pas tout à fait de l’hébreu, ce sont des racines dérivées à la fois de l’araméen, du sumérien et je dirais, de l’hébreu primordial.

Alors bien sûr je vais pas m’amuser à vous donner les noms de tous ces génies. Un génie ou un deva est une forme cristalline dans sa lumière, qui est extrêmement brillant et qui présente l’aspect d’une petite flamme. C’est le génie créateur qui nous vient depuis des mondes des Administrateurs, non pas les Satam que sont les dracos mais au niveau de la civilisation des Triangles qui participent à l’élaboration de toutes les formes en toutes les dimensions. Dans chaque minéral, dans chaque organe du corps, dans chaque végétal, vous avez des devas.

Ces devas sont extrêmement difficiles à voir, contrairement aux peuples de la nature, parce que ce que vous voyez n’est pas une conscience au sens où vous pourriez l’entendre. Même les devas du Feu par exemple, qui sont les plus éthérés, se rapprochent par exemple de ce qui est nommé le Feu Igné – mais le Feu Igné n’est pas un deva – mais souvent les devas se présentent sous la forme d’une petite flammèche de feu, parfois dédoublée ou triplée même, de couleur le plus souvent d’un blanc éclatant. Les devas participent, je dirais, aux forces primordiales essentielles de cohésion des plans dimensionnels, dans l’agencement et la structuration de ces plans dimensionnels.

Donc chaque organe, dans ce monde, correspond à un deva, de la même façon que dans votre corps d’Êtreté vous avez plusieurs structures géométriques. Y en a une que vous connaissez, c’est le triangle de la Nouvelle Eucharistie ou encore la structure du coeur d’Êtreté qui est cette fameuse figure avec un assemblage de figures géométriques, qui était appelée le tétrakihexaèdre. Simplement ce sont les précurseurs ou essences de la forme. Ils ne sont pas figés à l’intérieur, par exemple, d’un végétal ou d’un minéral, même s’ils sont le plus souvent à l’intérieur, cachés. Et ils sont tous Un, c’est difficile à comprendre, par exemple quand je dis que vous avez dans le corps le génie, par exemple, des émotions. Y a un génie des émotions qui s’appelle Izrabatel. Izrabatel est le même dans chaque émotion présente et manifestée dans tout le règne des mammifères et des humains.

Bien sûr chacun a un deva, mais ce deva, c’est comme nous quand nous intervenons, ou quand le Christ intervient, il peut se bilocaliser à l’infini et être présent en des milliers d’endroits sur la terre au même moment. Ça, bien sûr, vous ne pouvez pas l’assimiler puisque vous, vous êtes dépendants de votre forme, même quand vous vivez des délocalisations dans votre corps d’Êtreté ou dans d’autres dimensions. Le tétrakihexaèdre, par exemple, c’est la même structure chez tout le monde, et donc c’est le même deva qui est derrière, ou dedans. C’est la même façon, même si vous pouvez apercevoir, par exemple, dans un ensemble de végétaux, plusieurs devas, c’est toujours les mêmes devas avec un attribut spécifique dans votre densité.

Les devas peuvent être contactés, mais c’est comme la civilisation des Triangles. Dès que vous passez les portes, si je peux dire, de l’anthropomorphisme, c’est-à-dire d’une conscience dont le véhicule est une forme, même s’il y a une forme dans les Triangles ou dans les devas, cette forme n’est pas un véhicule de la conscience. Ce que vous en voyez, même si c’est dans une forme de flammèche, c’est pas individualisé au sens où vous l’entendez.

Alors bien sûr, si un végétal vous parle, par exemple un arbre, ce n’est pas l’arbre qui vous parle, c’est le deva qui est à l’intérieur, mais vous ne le voyez pas le plus souvent, et y a pas d’intérêt autre que celui des échanges avec la nature. Mais c’est pas du tout la même classification, par exemple, que les peuples de la nature. Par exemple les ondines vous ont dit qu’elles étaient toutes Une, même dans leur forme mutable en ce monde. Il en est de même pour les devas, mais ils n’ont pas de choses pratiques, si je peux dire, à vous apporter, comme les peuples de la nature dont nous avons parlé. Il en existe bien sûr des tas d’autres mais nous vous avons donné les quatre règnes essentiels.

Voilà ce que je peux dire sur les devas. Bien sûr, ça nous emmènerait très loin parce que par exemple vous pouvez très bien, même si les ondines sont le peuple de l’Eau, il y a aussi des devas de l’Eau et vous pouvez vous adresser aux devas, c’est-à-dire au principe de l’Élément, qui vous renvoie, je vous le rappelle, aux Hayot Ha Kodesh qui sont aussi présents dans votre tête, au niveau de la petite Couronne, n’est-ce-pas ?

Vous avez aussi la possibilité de contacter les devas, mais dans les processus que vous vivez actuellement, ils n’ont que peu d’intérêt, dans la mesure où ils sont déjà aussi en vous à travers les Hayot Ha Kodesh des Éléments ou, si vous préférez, les génies créateurs. Vous avez une multitude de génies créateurs, j’ai dit qu’il y en avait un dans chaque fonction du corps et dans chaque organe du corps. Par exemple… qu’est-ce que vous avez que je peux vous dire qui est simple ? Vous pouvez faire appel au génie, si vous avez un blocage, on va dire, de la vésicule biliaire par exemple, vous allez appeler le génie du foie ou de la vésicule qui s’appelle Shammah etc.., etc…

Mais cette connaissance-là, aujourd’hui, est conséquente bien sûr, mais je ne vois pas trop l’intérêt pour vous, excepté si vous les voyez vraiment, de faire appel à eux. Je vous vois mal faire appel à votre génie du foie, même si dans certaines thérapies très antiques, si je peux dire, il y avait la capacité de nommer ces génies, c’est-à-dire de les invoquer, ou de les évoquer, et bénéficier de la vibration originelle qui bien sûr, quand je dis originelle, n’a pas été altérée par le fonctionnement du corps, et avoir des effets thérapeutiques sur tel organe ou tel autre organe.

Donc si vous voyez des devas – que ce soit dans les végétaux le plus souvent, c’est le plus facile à voir ; pour les cristaux c’est un peu plus dur –, alors vous pouvez essayer d’entrer en communication avec eux, mais ne vous attendez pas à des choses qui peuvent vous aider, par exemple comme les dragons, les elfes ou les gnomes.

Question : les humains peuvent-ils avoir été dragons, elfes, gnomes, ondines ou autres peuples de la nature ?

Non, pas avoir été mais être en syntonie très forte de par les lignées, oui ; mais d’origine, non. Ou alors c’est des expériences où, du fait de la multidimensionnalité, vous avez la possibilité effectivement d’être en conscience dans n’importe quelle forme et n’importe quelle dimension, ça vous le savez. Mais on peut pas dire que vous humains, quelle que soit votre origine stellaire, ayez été un jour dragon ou elfe. Par contre, vous remarquez tous que vous avez parfois des affinités extrêmement importantes avec tel peuple de la nature ou tel autre. C’est simplement qu’il y a en vous une résonance qui se fait, non pas par rapport à l’origine ou par rapport au fait d’avoir été un elfe ou un gnome, mais par rapport aux Éléments. Par exemple, si vous avez une origine stellaire sur un système solaire qui est lié à l’Air, vous allez avoir bien évidemment une facilité plus grande de communication avec les peuples de l’Air. Si vous avez votre origine qui se situe… une origine stellaire qui est en rapport avec la prédominance de l’élément Feu, les dragons seront pour vous plus faciles à échanger et communiquer par rapport, par exemple, aux ondines.

Voilà ce que je peux dire. Mais celui qui est Absolu, il est absolument tout, mais je vois pas l’intérêt d’avoir été un dragon ou un elfe. Bien sûr, il existe des mélanges raciaux aussi à ce niveau-là, mais ça nous emmènerait beaucoup trop loin et n’aurait aucun intérêt pour la période si cruciale que vous vivez, n’est-ce-pas ?

Question : à propos de période cruciale, peut-on être emporté par un tsunami au lieu de vivre les 132 jours du Feu Igné ? Cela ne serait-il pas plus rafraîchissant et agréable?

Alors là pas du tout, parce que être brûlé, pour ceux qui ont activé une Couronne, c’est une jouissance à nulle autre pareille. L’eau, c’est pas pareil. Maintenant, si vous devez quitter votre corps et laisser ce corps à la nature, et partir dans votre destination finale avant les 132 jours, ce qui est fort possible aussi, quel que soit l’élément qui intervient, que ce soit la maison qui vous tombe dessus, un tsunami qui vous emporte, ça ne fait aucune différence bien sûr.

Question : pendant le grille-planète final, même un calamar géant à 10 000 mètres en-dessous des mers sera touché ?

Mais mon ami, il me semble que les rayons cosmiques et les rayonnements gamma, ils traversent la matière de part en part. Ils ne sont pas arrêtés, ni par la distance ni par du béton.

Et le calamar, qu’est-ce que tu veux qu’il devienne ?

Question : ce n’est pas l’habitant principal de la terre ?

Ah, je savais pas.

Question : il y a une vingtaine d’années, la capacité de canaliser s’est présentée à moi et j’ai bloqué le processus par peur d’être utilisé par des forces astrales. Cette faculté, du fait de mon refus, est-elle définitivement fermée ?

Mais rien n’est jamais fermé. Mais à partir de l’instant où y a cette peur de l’astral, dès que la peur émerge, bien sûr il y a un risque, parce que celui qui est en unité, je ne parle pas de libéré mais qui est installé dans le Soi, à part, et ça je l’ai dit, si sa langue fourche ou si y a un mauvais alignement, un mot peut aller de travers mais ça veut pas dire que des entités dites astrales vont se précipiter. L’erreur, elle est au niveau du canal bien sûr. Mais si en vous est présente la peur de l’astral, ça suffit pour que l’astral se manifeste, n’est-ce-pas ? Voilà ce que je peux dire, mais c’est jamais bloqué définitivement.

Question : quand on parle avec un frère, on a tendance à voir ce qui ne va pas chez lui et à le pointer du doigt en lui disant s’il est dans la personne ou dans le Soi. Quand on n’est pas libéré, est-ce une attitude naturelle à avoir ?

C’est une attitude naturelle, mais qui peut être dangereuse. Regardez, lors de l’époque des tournicoti-tournicota, vous aviez des frères et des soeurs très proches de nous tous et qui se sont mis à dérailler dans l’ego spirituel, parce qu’ils vivaient dans le Soi, et tout ce qui n’était pas le Soi était vu comme perturbé, même l’Absolu, n’est-ce-pas ? Vous avez eu de très nombreux exemples parmi les canaux du Collectif de l’Un, en 2013.

Et bien sûr, rappelez-vous aussi que les voiles disparaissent et il est beaucoup plus facile de voir la paille dans l’oeil du voisin que de voir votre propre poutre. C’est pour ça que nous vous invitons toujours à vous voir vous-mêmes. Mais voir chez l’autre, c’est aussi un grand apprentissage, à condition que ça ne devienne pas de la médisance et du manque d’amour. Mais bien sûr que vous voyez tous plus finement les défauts chez l’autre, si je peux dire, et bien sûr vous le voyez jamais chez vous. Ça veut dire quoi ? Ça veut pas dire que vous êtes tordus ou que vous êtes noirs, ou que je ne sais quoi, ça veut dire que vous n’avez pas encore vécu que l’autre, c’est vous, et que ce que vous voyez à l’extérieur existe nécessairement en vous, sans ça vous ne le verriez pas. Rappelez-vous la phrase que j’avais dite : « C’est celui qui dit qui est » ; elle est extrêmement valable dans ces circonstances-là.

Donc dis-toi bien que si tu vois quelque chose qui est tout à fait réel, c’est que tu en as la préscience et la connaissance, et que c’est aussi en toi. Donc c’est là aussi une invitation à te regarder toi-même. À l’époque, avant tout ça, il m’est arrivé de dire une fois à quelqu’un de s’occuper de ses fesses, je peux vous le redire aujourd’hui. Voyez au-delà des apparences. Quand vous voyez un frère ou une soeur, qu’elle soit dans la personne, dans le Soi, dans l’ego ou dans la Liberté, qu’est-ce que ça peut vous faire ? Dès l’instant où vous le voyez, c’est que vous-mêmes déjà avez ça en vous, bien sûr. Donc ici, il faut mettre l’Amour devant.

Alors bien sûr, si c’est dans un sentiment très noble de vouloir aider l’autre, pourquoi pas ? Mais, inéluctablement ça vous renvoie à vous-mêmes. Tout ce qui vous exaspère chez l’autre, même si y a une réelle prédation, ça veut dire qu’elle est aussi en vous. C’est très difficile à accepter mais je vous garantis que pour celui qui voit, c’est exactement ça. Vous ne pouvez voir que ce qui est déjà en vous, sans ça vous ne pouvez pas le voir. Alors bien sûr, dans ces temps de Révélation, vous voyez de plus en plus de choses dans le fonctionnement de la société, dans le fonctionnement de vos proches, et même de vos très proches, mais attention à ne pas en faire un principe de jugement ou d’exclusion. Parfois ça peut être utile de le dire, non pas pour porter une accusation mais pour permettre aussi, dans certains cas, à l’autre de se réaligner et de sortir du jeu de la personne.

Mais effectivement, de la même façon que voilà quelques années vous voyiez très bien vos lignées ou les lignées des autres, aujourd’hui vous êtes amenés à voir aussi tout ce qui peut faire résistance en l’autre, en chacun. Alors il faut trouver la formule adéquate quand vous sentez que ça doit sortir, et pour ne pas vous blesser vous-mêmes parce que si vous blessez l’autre, du fait qu’il y a plus de voiles, vous vous blessez vous-mêmes instantanément.

Donc tout ça c’est une gymnastique, parce que vous le vivez, qui est en train de se mettre en place assez facilement, je dirais. Mais s’il y a personne, rappelez-vous que c’est toujours, sans aucune exception, quelle que soit la mémoire, quelle que soit la blessure, quel que soit l’orgueil même pourquoi pas, c’est toujours la peur qui est là, ou si vous préférez, un manque d’amour de soi – du fait même de la peur. La peur, si nous avons autant insisté dessus, pourtant il y a une multitude d’autres émotions si je peux dire, mais parce que la peur est ce qui cristallise le plus. La peur vous fait descendre en vibration et descendre même l’énergie, et donc bloque le processus d’élévation de l’Onde de Vie et de l’activation de la Merkabah interdimensionnelle.

Donc, dès que vous avez compris ça, vous n’avez pas besoin d’éplucher la personne qui est en face de vous parce quoi que vous voyiez, c’est aussi en vous, mais que la cause première, c’est toujours et ça sera toujours la peur : la peur de l’inconnu, la peur de l‘Absolu, la peur de la mort, la peur de la disparition, qui est inscrite dans vos structures. Je vous rappelle qu’il y avait eu des alliances, on va dire, pas très catholiques, voilà des temps très anciens, des alliances de circonstance, pas nécessairement voulues, entre la pureté de l’ADN de Marie et l’ADN de ce qui a été appelé les Archontes et, que vous le vouliez ou non, même si vous n’avez pas d’origine stellaire liée à ces mondes-là, l’ADN que vous portez porte aussi tout cela pour chacun de nous quand nous sommes incarnés.

Donc il faut relativiser, même si vous voyez un magnifique Archonte derrière quelqu’un ou une entité derrière quelqu’un, ou à côté de quelqu’un. D’ailleurs, pour ceux d’entre vous qui sont très sensibles, indépendamment des peuples de la nature, indépendamment des contacts établis avec nous, il vous arrive de voir aussi bien des formes astrales qui passent, des désincarnés, des êtres de Lumière que vous n’avez jamais vus. Ça veut pas dire nécessairement qu’ils s’intéressent à vous, même s’ils sont dans votre chambre, c’est pas tous des Végaliens qui viennent vous opérer ou vous emmener, c’est simplement parce que les voiles ont disparu que vous percevez ou que vous voyez tout ça. C’est aussi simple que ça et ça a toujours existé. Simplement maintenant, comme y a plus de voiles, vous pouvez les voir ou les ressentir.

Alors n’en faites pas une dualité, même si vous avez un serpent astral tout noir qui passe chez vous. Réajustez-vous dans votre coeur et vous verrez qu’il sera chassé par la Lumière. Vous n’avez pas besoin d’émettre la moindre intention ou de faire un rituel comme c’était le cas il y a encore dix ou vingt ans. Ça, c’est valable, bien sûr, pour ceux qui sont ouverts à la vibration.

Question : le Feu vibral ne brûle pas, pourquoi le Feu Igné donne-t-il de la chaleur dans le corps ?

Le Feu du Coeur brûlait, mais pour ceux qui l’ont vécu, c’est pas la même intensité que le Feu Igné parce que le Feu Igné, c’est ce que vous allez vivre au moment du grille-planète, tous, tous ceux qui seront encore dans leur corps. Et même ceux qui seront dans leur corps d’Êtreté verront adjoindre un dernier élément qui manque pour dissoudre la présence de la vibration en ce monde, puisque la Terre va en 5D, vous le savez déjà.

Donc le sentiment de brûlure, c’est une brûlure intense, intolérable pour la personne mais tellement jouissive on dit, je crois que c’est ça, pour celui qui est dans l’Êtreté ou qui a allumé une des Couronnes. C’est-à-dire que vous vous verrez brûler en chantant tellement c’est agréable, sauf bien sûr si vous êtes attachés de façon très matérialiste à votre corps, où ça risque de chatouiller un peu, pour ne pas dire plus. Mais y aura déjà des brûlures bien avant le grille-planète final, du fait de l’interaction entre Nibiru, le Soleil, la Lune et le noyau cristallin de la Terre bien sûr. Mais c’est un petit grille-planète ça.

Question : je l’ai demandé à l’Impersonnel mais j’aimerais avoir votre point de vue, pouvez-vous définir le Feu de l’Esprit par rapport au Feu Igné?

Je peux pas le définir, c’est quelque chose qui se vit. Dès que je vais employer des mots, même si l’Impersonnel en a peut-être employés, ça risque d’être confusant. Le Feu de l’Esprit est un feu qui vous lèche et qui vous parcourt. Le Feu Igné brûle, et je crois que l’Impersonnel vous l’a dit, au niveau des cinq centres d’abord, et ce Feu est un feu qui consume littéralement la matière. Le Feu de l’Esprit – l’Esprit souffle où il veut et quand il veut –, il fait apparaître les charismes, les dons de l’Esprit saint, les parler en langues, les bilocations, et tout ce qui est connu comme phénomènes mystiques. Le Feu de l’Esprit ne présente pas d’opposition formelle avec la matière carbonée. Le Feu Igné, c’est une vibration beaucoup plus rapide et beaucoup plus pénétrante, qui dissout en consumant littéralement la matière carbonée, c’est-à-dire votre corps.

Voilà ce que je peux dire au niveau des effets, mais une description par rapport à ce que c’est me paraît extrêmement hasardeuse. Par contre, la différence elle est très nette, de la même façon pour ceux qui commencent à vivre le Feu Igné, ou ont vécu l’Onde de Vie ou le Feu du Coeur de la Couronne radiante du coeur, vous savez très bien que c’est différent. La Couronne radiante, l’Onde de Vie, avant que le Feu Igné ne naisse, c’était une vague, on appelait ça aussi le Feu de l’Éther ou le Canal de l’Éther aussi, ce sont des énergies qui mélangent le vibral et le vital depuis vos pieds et cette énergie qui montait, et donc qui circulait tout en résonant, comme la vibration. Le Feu Igné n’est ni une énergie qui circule, puisqu’elle vient consumer les énergies, ni la vibration du corps d’Êtreté. C’est bien plus qu’une vibration, c’est un agent dissolvant totalement la matière, la pulvérisant, la rendant à la poussière – et ça c’est très jouissif.

Vous savez, les frères et les soeurs qui vivent des expériences hors du corps ou qui ont vécu des expériences de mort imminente, quand ils rentrent dans le corps, ils décrivent l’impression de rentrer dans un cadavre, rigide, froid, mort. Le corps d’Êtreté, sa mobilité elle est liée au feu, vous avez d’ailleurs des êtres de feu, des êtres ignés comme on dit. Les Élohim sont des êtres ignés, les Néphilim sont des êtres ignés, ce sont des torches de feu, même s’il y a une forme visible vaguement humaine, même s’il y a une représentation possible quand ils, par exemple, sont venus sur cette terre au moment de la création de l’Atlantide. Bien évidemment qu’ils avaient une forme et un corps de chair par précipitation de leur structure cristalline. Le feu est omniprésent dans tous les minéraux parce qu’ils sont nés par le feu, par l’action des devas du Feu, même s’il y a un deva spécifique pour chaque cristal.

Donc le Feu de l’Esprit circule, vous libère éventuellement mais maintient la structure carbonée sans aucune difficulté, même si ça chauffe, alors que le Feu Igné dissout totalement, en phase finale, tout ce qui est lié aux mémoires, au corps de chair. Donc bien sûr nos physiciens intergalactiques que sont les Arcturiens pourraient peut-être plus vous développer les particules précises qui sont présentes dans le Feu de l’Esprit et dans le Feu Igné. Dans le Feu de l’Esprit, c’est pas les particules adamantines seulement, et c’est pas non plus les rayonnements gamma, c’est ce que vous appelez, je crois, des « muons », tels que les appellent vos physiciens, et parfois vous avez certaines qualités de feu qui mêlent des quarks. Ce sont des particules élémentaires du noyau.

Vous avez aussi dans le Feu Igné, bien sûr, un rayonnement exotique cosmique qui vous est totalement inconnu sur terre pour l’instant, du fait de la non-actualisation de Nibiru dans votre dimension. D’ailleurs, nous vous avons toujours dit que Nibiru (et vos scientifiques le savent), voyage à des vitesses variables, mais encore faut-il accepter que ce voyage n’est pas un déplacement, même si ça suit une orbite. C’est des translations dimensionnelles et translations spatiales qui font que Nibiru est à un endroit et apparaît à un autre endroit sur la même orbite, qui donne l’impression d’une vitesse différente entre le premier point, le deuxième point et le troisième point. C’est la multidimensionnalité de Nibiru, il en est de même pour vous.

Et quand Nibiru sera passé entre la Terre et la Lune, et le Soleil, bien sûr ça va déchirer, je ne sais plus comment s’appellent ces forces mais vous avez des lignes de force qui relient le Soleil à la Terre en permanence, et dans ces forces qui sont arrondies, y a des arcs électriques des fois qui se produisent entre la Terre et le Soleil, où s’échangent des informations et des rayonnements extrêmement puissants. Le Feu Igné, une fois que Nibiru sera passé entre le Soleil et la Terre, va bouleverser l’équilibre de ces courants électromagnétiques entre le Soleil et la Terre. Quand les corps d’Êtreté, libérés du Soleil, sont venus vous rejoindre pour certains d’entre vous, ou quand ils ont pu être resynthétisés en doublant votre corps physique à l’intérieur, c’est le même principe de translation dimensionnelle.

Donc on peut voir une apparence de mouvement dans Nibiru, on peut voir aussi une apparence de mouvement dans les météorites, on sait comment ils se déplacent pour ceux qui ont été vus, mais c’est pas un déplacement au sens où vous pouvez le comprendre avec les lois physiques de ce monde.
Donc dès que Nibiru sera passé entre le Soleil et la Terre, ces lignes de force qui unissent le Soleil à la Terre vont être réinformées, ce qui va changer déjà la manifestation de votre corps d’Êtreté, puisque nous avons toujours dit que ceux qui iraient sur les Cercles de Feu, qu’ils aient le corps physique ou qu’ils n’aient pas le corps physique change rien, parce que ce qui sera visible, c’est le corps d’Êtreté. Le corps physique, il sera là juste durant les 132 jours, c’est tout. Mais il aura déjà en partie disparu dès l’instant où le corps d’Êtreté, même si vous le vivez par le tétrakihexaèdre, par vos transferts dimensionnels pour ceux qui voyagent en Êtreté (et non pas dans un corps astral), bien évidemment il va y avoir une autre information qui va être délivrée au corps d’Êtreté et à vos cocons de Lumière, ainsi qu’au corps physique, qui vont déclencher ce qui vous a été expliqué concernant le Feu Igné.

C’est pour ça que sur les Cercles de Feu, que vous y alliez avec un corps de chair ou sans corps de chair ne change strictement rien, d’ailleurs les deux seront mélangés. Mais comme votre corps d’Êtreté sera votre conscience présente sur terre, du moins jusqu’au grille-planète, il gardera l’apparence de votre corps de chair mais ça sera un corps de Lumière – mais on discernera parfaitement vos traits, votre ventre si vous en avez, vos cheveux si vous en avez, de la même façon – puisqu’à ce moment-là le corps d’Êtreté, après l’Appel de Marie, rappelez-vous, c’est la Renaissance, le corps d’Êtreté sera apparent et masquera, si je peux dire, le corps de chair.

Donc les besoins physiologiques sur les Cercles de Feu n’ont plus aucune raison d’exister. Y en a qui s’inquiétaient pour la nourriture, pour le sommeil, pour les besoins et tout le reste qui fait l’ordinaire de notre vie incarnée. Tout cela n’existera plus parce que même si le corps physique est là, ça sera une espèce de paquet de viande, comme dirait Bidi, qui de toute façon disparaîtra au bout des 132 jours. Rappelez-vous que seuls ceux qui gardent leur corps sont ceux qui doivent être récupérés sur terre pour récupérer un certain nombre de mémoires et finir leur vie paisiblement sur le système solaire où ils seront emmenés, avant de rejoindre leur éternité. Tous ceux qui vivront les tribulations, et vous pouvez avoir des êtres libérés qui sont pas dans les Cercles de Feu mais qui seront dans le service pour tous ceux qui demeureront dans un état pitoyable sur cette terre et durant les tribulations.

Question : ceux dont on doit récupérer les mémoires sont-ils des gens qui ont vécu des expériences extraordinaires ?

Non, pas du tout, des expériences importantes pour libérer d’autres mondes, par exemple les futurs Melchisédech qui ont fait les tournicoti-tournicota. Bien évidemment, ils iront pour la plupart sur les Cercles de Feu, mais certains d’entre eux seront récupérés – pour leur intelligence, on va dire, psychologique, à torturer les choses –, seront récupérés par les peuples pédagogues comme les Végaliens par exemple, mais les Végaliens, là, ne les emmèneront pas sur les Cercles de Feu mais dans les vaisseaux-mères végaliens.

Question : l’activation des piliers du sacrum couplés aux Portes Profondeur et Précision est-elle un mécanisme déclencheur du Feu Igné ?

En partie oui, tout à fait, tout à fait. Autant l’Onde de Vie naissait par le rétablissement du contact avec le noyau cristallin de la Terre, autant si vous percevez le Feu Igné, c’est que vraisemblablement, et même très souvent, vous avez activé – enfin les Portes se sont activées, c’est pas vous qui décidez –, les Portes Précision et Profondeur, et les quatre Portes du sacrum. Générant la structure qui est inscrite, comme vous avez le tétrakihexaèdre, vous avez une autre structure dans le petit bassin, et qui donne d’ailleurs, si vous êtes attentifs, vous avez dès fois certains jours, vous allez uriner beaucoup plus souvent que d’habitude et vous pouvez avoir même, surtout pour les dames, un sentiment de trop plein au niveau du petit bassin. Tout ça c’est normal.

Donc oui, le Feu Igné, c’est les rayonnements gamma, c’est les rayonnements cosmiques, mais y a une structure d’accueil au sein de votre corps éphémère – mais aussi du corps d’Êtreté maintenant, parce que les deux sont superposés – qui est située entre le premier et le deuxième chakra, et qui s’appuie spécifiquement sur les Portes antérieures et postérieures de cette région.

Question : pouvez-vous développer sur le Paraclet ?

Je crois que j’en ai suffisamment parlé aussi y a plus d’un an, donc je vous invite, pour ce mot qui semble vous poser problème, de lire ce que c’est dans la Bible ou dans vos moyens d’information modernes. Ça serait une perte de temps que de vous donner la définition qui est accessible comme ça partout.

Question : vous aviez dit que vous me donneriez l’origine stellaire de l’Étoile Mère une autre fois…

C’est pas encore le moment. Rappelez-vous, pour vos propres lignées stellaires, y a que vous qui pouvez en avoir la révélation, même si effectivement certains frères et soeurs ici vous voient avec un visage qui n’est plus un visage humain en certaines circonstances. C’est une révélation intérieure. Ça sert à rien d’aller voir un médium ou un fumiste qui va vous vendre vos lignées stellaires ; ça veut rien dire, c’est de la curiosité malsaine. Vos lignées stellaires et votre origine stellaire se révèlent au moment le plus opportun pour vous. Donc avoir la curiosité de savoir votre origine ou vos lignées ne représente qu’une curiosité qui ne vous apportera rien, bien au contraire.

Donc maintenant, vous donner l’origine stellaire, bon, ça a été dit pour certains Anciens, pour moi aussi, mais je vois pas l’intérêt, et je vois vraiment pas ce que ça peut vous apporter aujourd’hui dans votre processus de libération finale. Il faut vraiment recentrer vos questions. Je veux bien les rêves, les interpréter, parce qu’ils apportent des éléments, dans cette période importante dans votre libération, mais vous dire quelle est la lignée ou l’origine stellaire d’Hildegarde de Bingen ou de Mère ne vous apportera rien, mais rien du tout. Donc c’est une curiosité de la personne et cela, je ne peux pas y répondre.

Réfléchissez bien, c’est à ça que je vous invite. Vous savez qu’aujourd’hui je parle plus de petits vélos, y a plus de carotte, y a plus de bâton, mais je vous invite à vous voir vous-mêmes. D’ailleurs, à travers une question que vous posez, toutes les questions sont sensées mais si c’est une question qui renvoie trop à votre petite personne, je ne peux que vous donner un coup de bâton.

Question : de nombreux sites dédiés aux changements actuels parlent de la 5ème dimension, mais peu mentionnent l’Évènement accompagné de stase et tribulations.

Mais ils en parleront jamais. Ça, ça s’appelle l’Illusion luciférienne. Ils vous font miroiter un monde meilleur en 5ème dimension, ils vous parlent de la transformation en Lumière de la Terre, mais ils oublient justement que pour arriver à ça, y a tout ce que nous vous décrivons depuis des années. Bença Deunov avait déjà, de son vivant, dit dans ses dernières prophéties, qu’il y aurait un feu céleste qui viendrait tout régénérer sur terre. Le problème, c’est que quand il a dit ça à cette époque, c’était très loin, mais aujourd’hui vous avez encore beaucoup de frères et de soeurs qui pensent qu’il va y avoir un coup de baguette magique et que du jour au lendemain ils seront des êtres libérés, avec leurs petites habitudes, leur petit corps, leur petite famille. Mais c’est un mensonge, c’est je dirais même scandaleux. Vous n’avez plus besoin aujourd’hui de nous pour regarder autour de vous et voir ce qui se déroule sur terre.

Autant y a quinze ans où à travers les autres channels dont je suis intervenu, avant même de prendre en charge, je dirais, l’Ordre des Melchisédech, je me suis toujours exprimé depuis que je suis parti, parce que vous le savez, j’ai toujours été proche de mon humanité et que j’adorais communiquer. Même si c’était pas au niveau collectif, je donnais des conseils individuels. Mais là maintenant, il faut pas être dans le déni et croire encore à des chimères, que vous allez garder votre petit corps, vos petites habitudes. Vous savez très bien que ce corps est mortel, alors est-ce que vous acceptez de voir la fin de ce corps en face ou pas ? Vous n’avez aucun moyen de l’éviter, excepté pour ceux dont on a besoin des mémoires, comme j’ai dit, et encore, c’est que temporaire. Mais tout ce qui était vos habitudes, n’y comptez plus.

D’ailleurs le Christ l’avait dit : « Dans un champ, l’un sera enlevé, et l’autre sera laissé ». Vous croyez que c’était des histoires à dormir debout tout ça ? Vous croyez que les prophètes de tous temps, dans toutes les traditions, qui ont vu ces événements, même si certains les ont enrobés en un futur parce qu’ils pouvaient même pas eux-mêmes, en tant que prophètes, accepter la mort. Parce que la mort n’est pas la mort, c’est la Renaissance, mais tant que vous ne l’avez pas vécu, je conçois que ça puisse faire peur. Donc il est pas question, aujourd’hui plus que jamais, de vous caresser dans le sens du poil et de dire : « Mais oui, vous allez continuer à élever vos enfants, vous allez continuer à conduire vos voitures, et la vie va continuer comme avant. ». Non, y a une rupture de continuité totale.

Alors bien sûr, quand je disais ça, quand j’ai commencé à en parler, avant même que ce soit collectif, dans les années 2000, mais les gens n’étaient pas prêts, même ceux qui étaient dans le Soi ou dans la spiritualité. Je dois dire que vos scientifiques et les méchants garçons, même s’ils ne connaissent pas la finalité, malheureusement pour eux, ou la refusent, sont beaucoup plus prêts que vous à vivre ce qui vient. Il faut vous regarder. Avez-vous réellement accepté de mourir ? Quand je dis de mourir, c’est pas une mort symbolique, c’est la fin de l’histoire. Et vous êtes libres. Si vous voulez poursuivre une histoire, vous la poursuivrez, mais ailleurs, parce que la Terre en 5D ne permet pas l’existence d’un corps carboné, en surface bien sûr mais aussi à l’intérieur, c’est-à-dire dans les peuples intraterrestres.

Alors tous ces channels et tous ces gens qui font des plans sur la comète, c’est le cas de le dire – ils vous parlent maintenant, ils commencent à vous dire qu’il y aura une purification –, mais regardez leur discours et vous verrez qu’ils vous parlent toujours de l’espoir d’un monde meilleur. Tout ça parce que eux-mêmes n’ont pas vécu bien sûr cela par anticipation, et encore moins le Soi, et encore moins l’Absolu, et leur orgueil spirituel leur fait dire que tout va aller bien. Mais s’ils avaient la moindre vision de ce qu’il va se produire, mais ils seraient terrifiés. Quel est celui qui peut regarder sa propre mort en toute sérénité ? Là vous serez aidés, puisque vous allez renaître avant, par l’Appel de Marie, mais aujourd’hui, ceux qui ne sont pas libérés, ceux qui ont vécu le Soi, même une Couronne, même toutes les Couronnes, avez-vous réellement dépassé la peur de la mort ?

Donc, bien sûr que vous allez avoir, plus les jours passent, de plus en plus de vocations si je peux dire, de channels qui vont vous raconter des très belles histoires : « Oui oui, c’est la purification, mais après tout continue. Y a plus d’ombre, tout est harmonieux, y a plus de manque, l’argent est distribué partout, tous les méchants garçons sont en prison, etc., etc. ». Et c’est d’ailleurs des courants extrêmement puissants qui vous emmènent dans des chemins qui sont des culs-de-sac, parce que si vous adhérez à ça… je préfère que vous nous traitiez de menteurs, que vous ne croyiez pas à ce que je vous dis – mais c’est quelque part en vous – plutôt que d’être surpris par le grille-planète ou par l’Appel de Marie, parce que là vous le saurez tous, que c’est la fin. Vous le vivrez dans votre chair. Et après, que vont devenir ces êtres qui ont cru à une dimension 3D nouvelle ? Des fois on vous présente la 5D : « Vous inquiétez pas, c’est toujours la matière ». Mais ça veut dire quoi ça, vous vous rendez compte ?

Alors que tous les signes que j’avais annoncés, bien avant cette voie collective, tous ces signes-là sont là ; vous les voyez pas, donc vous êtes dans le déni. Et tous ces êtres… je vous rappelle qu’il y a le déni – ou si vous préférez, si vous voulez pas le voir ou que vous ne le voyez pas réellement, ça s’appelle toujours un déni –, mais après, ils vont passer par des états de colère. Bien sûr, ils ont été incapables de vivre l’instant présent, parce que ce monde devient de plus en plus dur pour tous ceux qui ont au moins une Couronne éveillée. Y a une telle distance entre la vie matricielle archontique et ce que vous êtes en vérité, quel que soit votre âge, qu’il est très tentant d’imaginer un monde meilleur plutôt que de se regarder soi-même et d’acquiescer.

La souffrance, si vous avez une Couronne éveillée, quelles que soient vos résistances, y aura pas de souffrance dès l’instant où vous êtes ressuscités. Mais ceux qui sont ressuscités en ayant gardé en eux une projection, dans le futur, d’un monde meilleur, ils vont pas être bien, les pauvres. Donc je préfère qu’on nous crache à la figure, en tout cas dans ce que nous avons dit, qu’on se détourne de nous – parce que de toute façon, ça a été entendu – mais ceux qui ne l’ont jamais entendu, qui sont persuadés d’un nouveau monde, qu’est-ce qu’ils vont devenir ? Vous imaginez les souffrances qu’ils vont endurer ?

C’est pour ça que nous avons aussi autant insisté sur l’Abandon à la Lumière, sur l’état de Grâce, sur l’Ici et Maintenant. Y a pas de Libération, même si vous êtes tous libérés in fine, y a pas de Libération par une projection linéaire au sein de ce monde. L’Évènement, l’ensemble des évènements qui va se produire, est une rupture totale de continuité, nous avons été suffisamment clairs. Si vous avez peur, alors je vous invite à regarder où est votre peur, à quoi vous tenez. Tout simplement, vous tenez à votre histoire. Celui qui est libéré ne tient à aucune histoire, même si il vit l’histoire parfois avec bonheur et jouissance. C’est quand même un positionnement de conscience profondément différent, mais encore une fois, c’est la liberté de chacun.

Alors bien sûr, celui qui est dans la personne va encore et sans arrêt chercher une date pour se préserver de je ne sais quoi, ou mettre en doute tout ça, mais maintenant c’est pas un problème de doute ou de croyance. Regardez autour de vous, regardez la société, regardez les guerres, regardez la Terre, regardez les volcans, regardez les morts d’animaux. Qui peut encore nier ça, sauf celui qui est dans le déni et qui refuse de voir plus loin que sa petite personne ?

Et c’est pareil, tel que vous l’avait expliqué Sri Aurobindo dans le Choc de l’humanité. Vous avez aujourd’hui, sans même parler de spiritualité ou d’Ascension, vous avez des frères et des soeurs qui sont sur leur lit de mort en train d’agoniser et qui font encore des projets pour le lendemain. Si ça, c’est pas du déni de ce qui est en train de se passer réellement et concrètement, c’est quoi ? Surtout en Occident. Et pour la spiritualité, c’est la même chose. Combien parmi vous se raccrochent encore à leur karma, à leurs vies passées ? Mais ça c’est comme disait Bidi, c’est une peur terrible de la mort.
Alors comment peut-on parler d’Amour et manifester l’Amour quand il y a encore cette peur de l’Esprit ? Heureusement qu’il y a l’Appel de Marie, la stase, qui vont remettre quand même, malgré les souffrances, certains de ces êtres face à eux-mêmes et à ce qu’ils sont, et non pas à ce qu’ils projettent d’être. Et ça va devenir de plus en plus éclatant, cette histoire, les colères vont commencer à éclore, plus les jours passent.

Question: la 5ème dimension est-elle une assignation vibrale ? Comment y est la vie ?

Mais ça, vous le verrez bien par vous-mêmes. Comment voulez-vous que je vous explique la 5ème dimension ? Sur la terre ou ailleurs ? Mais vous n’allez pas tous en 5ème, y en a qui vont en 11ème, d’autres qui retournent en l’Absolu directement, d’autres qui retrouvent leur dimension d’origine sur Sirius – il n’a jamais été dit que vous, vous allez en 5ème dimension. La Terre oui, mais certains parmi vous n’ont rien à faire dans la 5ème dimension. Dans la 5ème dimension… comment voulez-vous que je vous explique, je vais pas vous décrire la vie dans tous les systèmes solaires et dans toutes les formes humanoïdes possibles, c’est impossible. Comment voulez-vous faire ça ? Quel est l’intérêt, encore une fois ? Le besoin de se rassurer sur l’inconnu. Occupez-vous plutôt de votre coeur, et de faire face à votre gardien du seuil.

C’est ça que je veux dire à travers ce genre de question, alors soit c’est une curiosité, et certains vont y trouver bien sûr, ici et ailleurs, des éléments de réponse, mais ça ne fait que nourrir les projections. Or il n’est plus question que nous vous laissions aucune projection. Nous serons de plus en plus proches de vous, et donc de plus en plus dans cette authenticité qui consiste à vous dire l’entière vérité. Maintenant, si ça vous satisfait pas, alors ne lisez pas, n’écoutez pas, ne venez pas. Tournez-vous ailleurs. Vous voyez ce que je veux dire ?

Celui qui est libre, et l’enseignement, entre guillemets, et les vibrations de l’ensemble de la Confédération Intergalactique n’a pas été faite pour vous caresser dans le sens du poil. Vous avez suffisamment d’êtres sur cette terre qui peuvent vous caresser dans le sens du poil, dans le sens de l’ego n’est-ce pas, même au niveau spirituel, alors si vous avez besoin de ça, eh ben adressez-vous à eux, mais certainement pas à nous maintenant.

Y avait un bout de question…

Question : dans cette question peut-être y a-t-il le regret qu’il n’y ait pas plus de canaux qui parlent des trois jours…

Mais vous avez tous les prophètes qui vous ont parlé de ces trois jours. Regardez autour de vous, lisez, renseignez-vous.

Question : … mais peu de façon actualisée.

Mais regardez les prophètes, par exemple…

Question : … c’est un regret.

Oui, j’ai bien compris. Mais regardez par exemple les prophètes du XXème siècle, hein, on va rester proche de nous, on va pas prendre le langage imagé des anciens prophètes, par exemple de Jean ou autre. Les prophètes, qu’est-ce qui s’est passé dans le christianisme ? Parce que les prophéties des trois jours sont nées dans le christianisme, au départ du XXème siècle. Après, on s’est aperçu bien sûr que l’arrêt de la rotation de la Terre, il est présent aussi bien chez les Dogons que dans l’islam, que chez les bouddhistes n’est-ce pas, ou dans l’hindouisme. Mais qu’est-ce qui s’est passé quand y a eu les apparitions de la Vierge au siècle précédent ? On a vu des aberrations. Vous avez vu des chrétiens qui ont commencé – et même parmi vous dans les années 2000 – à faire des provisions de nourriture, des provisions de bougies, etc., c’est-à-dire que la conduite que ça a induit, c’est encore le refus de voir que ça. Les gens ont pensé tout de suite : « Comment je vais faire pour m’éclairer, pour me chauffer et pour manger », alors qu’il avait été dit à tous ces prophètes qu’il y avait une stase, qu’il y avait les trois jours de ténèbres et qu’après, y avait une nouvelle terre. Mais il n’a jamais été dit que tout le monde serait sur cette nouvelle terre, et surtout que ça continuerait comme avant.

Donc, nous sommes responsables de ce que nous vous disons, mais nous ne sommes pas responsables de ce que vous comprenez, surtout si y a pas de vibrations. Chacun arrange cela à sa sauce et comprend ce qui l’arrange. C’est pour ça que l’aspect vibratoire est largement préférable aux mots, parce que ceux d’entre vous qui vivent la vibration, quels que soient les mots, vous comprenez avec le coeur et vous vivez la vibration ; par contre ceux qui ne vivent pas la vibration vont interpréter et projeter toutes sortes de choses. Or si vous projetez, vous n’êtes plus dans l’instant présent, vous vous éloignez de ce que vous êtes, surtout maintenant que les signes sont évidents partout sur la terre. Même le plus fermé des fermés qui ne s’intéresse qu’à sa petite personne ne peut ignorer ce qui se déroule sur la scène de la société. Personne ne peut plus ignorer les trous qui apparaissent partout sur la terre, les montagnes qui s’effondrent, la grêle, ou alors faut faire l’autruche, c’est-à-dire qu’ils veulent vraiment rien voir. Mais tout vous est accessible, je peux pas vous dire mieux.

Mais c’est normal, plus ça va approcher, plus vous allez avoir des résidus de votre mental qui vont vous agresser et vous sauter à la figure. Mais c’est ça qu’il faut voir : d’où vient cette curiosité ? Nous répondrons, comme je l’ai dit, à toutes les questions, et quand c’est des questions comme ça, nous pouvons répondre mais vous renvoyer à vous-mêmes, parce que même si vous présentez ça comme une curiosité, fondamentalement derrière ça il y a la peur et le sentiment de perte, de vos enfants, de vos parents, de votre maison, de votre confort, de votre corps, etc., etc. Donc nous vous invitons à faire le deuil de vous-mêmes, n’est-ce pas ? Ça veut pas dire se supprimer, hein, j’ai jamais dit ça, mais voir comme toujours les choses vraies : ce qui vient est une libération. Ce qui vient, pour la personne, est catastrophique. Je peux pas être plus clair.

Ça ne s’est jamais produit sur la terre, même à la fin de chaque cycle. Parce que la destruction de l’Atlantide, la dernière Atlantide, c’était le basculement des pôles, et c’était non pas le Feu du ciel, même s’il y a eu des réveils de volcans, c’était les masses d’eau qui se sont déplacées. Là c’est pas du tout la même chose. Donc ça, vous devez vous réajuster. Regardez en vous, parce que la fin de votre corps, elle est inscrite depuis que vous êtes nés, n’est-ce pas, mais la fin particulière de ce monde, elle est aussi réveillée en vous, alors voyez-la. La préparation a été importante, à travers tout ce qui s’est activé en vous, pour ceux qui le vivent.

Quand nous vous disons que nous sommes en vous, c’est parce que le monde est vous, il est en vous réellement et concrètement. Comme disent les peuples primitifs : la société, l’Illusion, l’enfermement est un rêve collectif, un cauchemar collectif je dirais, où tout est intriqué, vous le voyez bien aujourd’hui. Vous n’êtes pas ni au Moyen-Âge ni dans la préhistoire, où les gens avaient pour environnement leur grotte et ce qu’y avait autour, c’était tout.

Alors en plus, comme je disais, quand je disais ça y a vingt ans ou y a trente ans à certains canaux, je l’évoquais par petites touches mais on m’écoutait même pas. Après, on a commencé à s’intéresser, quand y a eu les Noces Célestes, mais beaucoup de frères et soeurs ont suivi la Lumière parce qu’il y avait une Lumière vibrale qui était là, mais dès qu’il a fallu leur parler de ce sac de viande ou de la fin concrète de ce monde, y avait plus grand monde, bien sûr. Qui est prêt à regarder sa propre mort en face, même si c’est une mort de maladie ? Regardez le nombre de frères et de soeurs qui sont capables, quand ils sont partis (parce qu’ils devaient mourir), d’être dans le sourire de leur départ. J’ai jamais dit que c’était quelque chose de facile. C’est facile pour le Libéré, c’est facile pour celui qui a fait une expérience de mort imminente, c’est facile aussi pour celui qui a toutes les Couronnes actives et l’Onde de Vie qui est montée en partie.

Mais tant que vous ne l’avez pas vécu d’une manière ou d’une autre à titre individuel, la peur est toujours inscrite dans vos structures, je dis même pas dans vos mémoires, dans vos structures de chair. Y a que la libération par l’Onde de Vie, ou maintenant par le Feu Igné, qui met fin, si vous voulez, à cette peur de la mort. Vous pouvez pas y mettre fin par vous-mêmes, quoi que vous croyiez, même si vous croyez au paradis ou aux 70.000 vierges qui vont vous accueillir, ça reste des croyances. Tant que vous n’êtes pas morts à vous-mêmes, vibratoirement, dans votre cerveau, dans vos cellules, vous n’êtes pas libres, c’est aussi simple que ça. Et c’est pour ça que vous devez mourir lors de l’Appel de Marie et durant la stase. Vous serez comme des zombies on dit, c’est ça ? Parce que certains auront le corps d’Êtreté totalement révélé, même si le corps physique persiste. La conscience sera entièrement dans le corps d’Êtreté, le corps physique sera comme une espèce d’habit mémoriel qui est encore là mais qui sert plus à rien.

Il serait peut-être temps maintenant, avant la fin de cette année, de voir sérieusement en vous quelles sont les ultimes peurs ou résistances qui vous empêchent d’être joyeux et très légers par rapport à ce qui arrive. Dès qu’il y a une interrogation, sur votre chat, sur votre mari, sur votre maison, sur vos enfants, vous n’êtes pas libres. Celui qui est libéré a une confiance absolue en la Lumière, surtout dans les moments où la matière ne pourra s’appuyer sur rien. Donc, dans vos cogitations, dans vos questions, dans votre vie de tous les jours, avez-vous franchi cette porte-là ? Plus vous vous tournez vers l’intérieur, plus le Feu Igné peut apparaître – puisqu’il ne dépend pas de vous – et faire son travail, comme l’Intelligence de la Lumière le fait sur vos Portes, sur vos Étoiles, sur vos chakras. C’est pour ça aussi qu’on vous a souvent dit – et en particulier dans le coeur des Anges et l’Esprit du Soleil, ou dans le Christ, dans la matrice Christique – que celui qui est en joie, c’est pas une joie qu’il recherche, quelles que soient les douleurs et les vicissitudes de ce monde, c’est justement le marqueur de la Liberté.

Regardez, je reviens encore dessus, sur ce que vous ont dit certaines soeurs, sur leur vécu. Quand vous êtes consumés d’Amour, vous n’avez plus rien à faire ici. Regardez Thérèse, regardez Gemma, regardez Hildegarde de Bingen qui a pourtant vécu très longtemps sur terre, durant cette époque où elle a vécu, elles n’ont jamais refusé la vie. Elles accomplissaient ce que voulaient la Lumière et le Christ. Mais au fond d’elles-mêmes, il ne leur tardait qu’une chose, c’est rejoindre la vraie Vie, pas de maintenir ses plaisirs, faire des enfants, travailler en ce monde. Si c’est votre objectif, c’est votre liberté, mais vous n’avez pas vécu la Liberté, certainement pas.

Question : Yvonne-Aimée de Malestroit a eu au cours de sa vie de nombreux cancers, et elle prenait soin de son corps et le guérissait spontanément…

Non, c’est pas elle qui le guérissait, c’était le Christ. Et puis quoi encore ?

Quelle était la question ?

Question : pouvez-vous nous parler du processus de guérison qui s’opérait dans son corps ?

Mais c’était le processus de guérison qui correspond à ce que je viens de dire juste avant. Soeur Yvonne-Aimée de Malestroit était Absolue, elle s’est fait horriblement chier en ce monde, surtout avec les soeurs qui l’entouraient, hein. Et pourtant le Christ, à chaque fois qu’elle voulait mourir, elle se générait un cancer elle-même et le Christ la réparait à chaque fois. Mais jamais elle aurait entreprit un processus d’autoguérison avec ce qu’elle vivait. Et sinon, regardez, si je parle de Nisargadatta, Bidi, il est mort d’un cancer, il a pas cherché à se guérir ou à soigner ce cancer. Quand sa femme est morte, il applaudissait. Vous croyez que le commun des mortels peut comprendre ça, puisque vous vénérez la vie ? Vénérer la vie en ce monde, c’est pas vénérer la vraie Vie, c’est vénérer l’Illusion. Ça, c’est les humanistes, les Lucifériens, les Francs-Maçons, etc., etc., les spiritualistes New-Âge, parce qu’ils n’ont pas vécu la Vérité.

Alors soeur Yvonne-Aimée de Malestroit, elle ne s’est certainement pas guérie de son cancer, parce qu’il y en a même eu un ou deux où elle était morte. Quand elle a fait une hémorragie foudroyante de son estomac, elle était morte. Le Christ l’a ressuscitée, parce qu’il était pas question qu’elle le rejoigne tout de suite. Donc c’est pas elle qui s’est guérie, au contraire, elle aurait voulu mourir beaucoup plus tôt. C’est ça, la consumation d’Amour.

Donc attendez de vivre la consumation d’Amour par le Feu Igné, et vous verrez que votre point de vue va changer du tout au tout. Donc je peux pas vous donner le processus de guérison, puisque la guérison n’est pas un processus énergétique ou même vibral déclenché par soeur Yvonne-Aimée, mais voulu par le Christ lui-même. Même son corps est encore intact. Quelle est la raison ? Simplement d’être un pilier de Lumière sous terre, comme le Padre Pio et comme tant d’autres.

Mais quand le Christ vous dit qu’il y a une mission et que vous êtes mariés au Christ, vous obéissez, vous n’avez plus de volonté personnelle. Votre seule volonté, c’est de disparaître. C’est pas un refus de la vie, c’est-à-dire que vous êtes tellement vivants et tellement remplis d’Amour que vous n’avez aucun objectif, même bien sûr si comme d’autres soeurs qui ne sont pas des Étoiles, par exemple en France Marthe Robin, tout en étant à la frontière de la vie et de la mort toute sa vie, elle a oeuvré dans son lit pour tous ceux qui sont venus la rencontrer, mais elle n’a jamais demandé la moindre guérison. Pareil pour Thérèse, pareil pour Gemma.

C’est toute la différence entre la spiritualité New-Âge luciférienne, qui travestit les choses en vous demandant d’aimer votre vie – bien sûr qu’il faut l’aimer, votre vie, mais faut avant tout aimer la vraie Vie. Tant que vous n’avez pas vu réellement et concrètement que ce monde est une scène de théâtre, pas en l’adoptant, comme Bidi l’a dit, mais tant que vous ne l’avez pas vu, vous ne pouvez pas être libérés de ce monde. Ou alors vous êtes dans le déni de ce monde, ce qui est encore pire que de croire à un avenir meilleur.

Regardez, même moi quand j’étais incarné, j’en suis resté au Soi, mais j’ai approché la dissolution du Soi, et j’ai d’ailleurs dit à de nombreuses reprises qu’il y avait quelque chose au-delà de la Lumière et de l’Amour, mais qu’on ne pouvait pas y accéder. Aujourd’hui c’est différent.

Tout le monde n’a que le mot Lumière et Amour à la bouche, chez tous les spiritualistes, mais de quelle Lumière et de quel Amour parle-t-on ? Est-ce que c’est un fantasme, une projection mentale ou un vécu réel et concret dans la chair ? Si c’est pas vécu réellement et concrètement dans la chair, et dans la conscience, ça demeure un doux rêve, une projection, qui est fausse.

Maintenant, si ces propos vous heurtent ou vous déstabilisent, ça vous invite à vous regarder vous-mêmes dans vos peurs, mais aussi dans votre liberté de choix. Mais nous ne pouvons pas taire la réalité de ce qui se déroule. Autant quand durant les Noces Célestes, le vaisseau des Archontes a été blackboulé, pour vous, ça pouvait être de la science-fiction ou quelque chose que vous n’aviez pas la possibilité de vérifier. Mais les circonstances de 2009 et les circonstances de 2016 ne sont pas du tout du tout les mêmes, dans votre conscience comme surtout dans le monde visible et observable. Si vous ne voyez pas la différence, c’est que vous êtes la grenouille qui est en train de cramer sans s’en apercevoir, ou que vous tenez encore les cacahuètes dans le bocal.

Question : les vilains garçons continuent à faire beaucoup de dégâts avec ou sans le vaisseau, non ?

Mais bien sûr, ils continueront jusqu’au dernier moment.

Question : donc ils n’ont pas besoin du vaisseau. Il ne sert à rien alors, ce vaisseau, s’ils sont si puissants sans lui ?

T’as loupé un épisode, toi. Le vaisseau, c’était le réenfermement du monde après le passage de Nibiru. C’est pour ça qu’y aura plus d’enfermement.

Question : je suis en méditation, je vois un grand oiseau blanc en haut d’une montagne, il ne peut pas s’envoler car ses pattes sont prises dans le sol de la montagne. Un éclair blanc transperce l’oiseau de haut en bas et le libère. Je réalise que je suis cet oiseau…

C’est ce que j’allais dire, oui bien sûr.

Question : … je vole dans la Lumière blanche. Je veux la traverser pour aller de l’autre côté, je vois un trou noir et me dirige vers lui. Quand j’arrive dans le trou, je sors de ma méditation, mais je reste en joie. Pourquoi ma méditation s’est-elle arrêtée à ce moment-là ?

Parce que tu as vu le trou noir, c’est-à-dire l’Ultime Présence, mais que tu n’es pas devenu le trou noir. L’oiseau au sommet de la montagne, vous l’avez compris, c’est la colombe, c’est l’Esprit. L’éclair, c’est l’éclair métatronique qui vient libérer, bien sûr, les pattes, prisonnières de la montagne, les fameux liens aux chevilles que beaucoup d’entre vous ont eu, n’est-ce pas ? Donc le rêve n’est que l’adéquation avec ton propre vécu. Il reste à devenir le trou noir, ce qui est vu, depuis le côté de l’incarnation ou même du Soi, comme l’horreur absolue. Mais comme tu le dis toi-même, au réveil, au sortir de ta méditation, la Joie était là. Donc y a pas eu de refus mais que peut-être il était trop tôt. Il fallait voir le trou noir, en tout cas ce qui apparaît comme un trou noir, parce que ce n’est pas du tout un trou noir, c’est vous qui êtes noirs, c’est vous qui êtes invisibles. Rappelez-vous, les Végaliens ils ont des capsules d’obsidienne, sans ça ils verraient que du noir sur cette terre.

La terre est éclairée de façon oblique, déviée, tout ça vous le savez, elle ne reçoit pas – du moins, maintenant elle le reçoit, mais pas en totalité – le rayonnement de la Source. Donc cette méditation ou ce rêve, et les effets de cette méditation à ton retour, démontrent que bientôt l’oiseau sera libéré – et l’Esprit sera libéré.

Question : lors de la dernière rencontre, vous m’aviez invité à faire une retraite d’une semaine, c’est fait. Au début, le mental a pris toute la place…

C’est normal, dès qu’il n’y a plus la séduction aux alentours, dès qu’il n’y a plus les activités matérielles, tu vois réellement ton mental, c’est pas pour rien que je t’ai envoyé le voir.

Question : … j’ai cru basculer dans la folie…

C’est très bien.

Question : j’ai fini par mettre toutes mes projections dans le coeur et les brûler. Je ne sais plus très bien où j’en suis…

C’est parfait.

Question : j’espère au moins que ça a fait du bien à mes cocons de Lumière.

Nécessairement.

Question : que me conseillez-vous pour ce retour à la vie normale, et pour accompagner cet ultime passage de la porte OD ?

Déjà, tu as brûlé dans ton coeur. Mais plus important que ça, c’est que tu as vu ton propre mental, et tu peux en déduire que toutes les décisions que tu as menées dans tes histoires affectives n’étaient que du mental, et des projections affectives. Bientôt, à travers ce que tu as vécu, tu vas voir clair. Et la décision ne sera plus de l’ordre affectif ou de l’ordre mental mais sera une décision prise par la Lumière – pas par toi, pas par ton mental, pas par ton plaisir ou ton déplaisir. Ce qui ne veut pas dire que ce que tu as vécu est faux, je veux dire par là que ce que tu as vécu s’est traduit surtout par une hyperactivité du mental. Donc c’était des choix et des expériences qui étaient guidées par le mental.

Dépouillé en partie de ton mental dans ces histoires affectives, bien sûr il faut prendre du recul, je crois qu’on dit, hein, mais surtout laisser la Lumière choisir. C’est pas toi qui va choisir, ni autour de toi, c’est les circonstances de la vie qui doivent choisir. Et c’est là où tu verras très clair, pas avant. Mais ce que je t’ai demandé de mener t’a donné à voir ton propre mental. Tu as dit toi-même que tu as failli devenir fou, eh oui parce que c’est facile de jouer ou d’être un joli coeur quand on est dans le mental et dans la vie courante, mais dès qu’y a plus l’objet du désir, ou l’objet… j’ai dit un objet, c’est pas gentil, mais disons les situations qui disparaissent parce que ton mental se retire, eh ben tu constates par toi-même que quel que soit ton Feu du Coeur, quelle que soit l’Onde de Vie que tu as réellement vécue, tu n’étais pas entièrement libre des projections mentales.

Donc mettant fin aux projections mentales, tu te rends disponible pour l’action de la Lumière, pour l’Intelligence de la Lumière dans ce qui a été créé durant tous ces mois. Donc y a pas à choisir en tant que personne. Si tu veux être libre, laisse la Lumière choisir pour toi, ton Esprit, et non pas une quelconque projection ou même réalité de ce qui a pu être vécu au niveau du coeur. Donc temporise. Et puis franchement, avec ce qui vient, t’auras d’autres chats à fouetter.

Question : en attendant votre réponse au sujet des compléments alimentaires, je dois dire que le krill, c’est bien beau, nous mangeons tous du krill…

Qui ça tous ?

Question : tous ici…

Et vous êtes combien sur terre ?

Question : peu effectivement.

Vous êtes 7 milliards. Combien y a de milliards de krills sur la planète ?

Question : vous répondez par avance…

700.000 milliards… billiards pardon, on m’a dit. Et le… comment ils ont appelé ça, le turn over, c’est-à-dire, de reproduction, n’a rien à voir avec la reproduction humaine qui dure neuf mois, n’est-ce pas ? Donc quel que soit ce que vous mangez, même si vous étiez toute la terre à en manger de ce truc-là, eh bien vous verriez que ça se reproduirait à l’infini. C’est une source infinie, c’est pas une source périssable comme certains poissons. C’est une source qui est à l’abri, là où elle est, de la pollution humaine et de la pollution des océans, donc qui est très chargée en Lumière maintenant, en plus de ses vertus, et ma foi y aura jamais de disparition de cette matière première, sauf au moment de l’Ascension, bien sûr. Donc y a ni culpabilité ni projection à avoir par rapport à cela.

J’ai bien dit, et je vous répète ce que m’ont dit les Maîtres généticiens, même si vous étiez 7 milliards à prendre ce produit, y en aurait toujours. Tant que la Terre est encore dans cette dimension-là. Quelle était la fin de la question ?

Question : juste que c’est pas top de manger le krill. Plus d’abeilles, plus de vie sur terre, plus de krill, plus de vie en mer. C’était ça la question.

Oui ben si c’est top, parce que de toute façon vous n’arriverez jamais à bout de ce petit animal. D’ailleurs c’est pas un animal, c’est un crustacé m’a-t-on dit. Comme les fourmis. Et vous savez que les fourmis sont une source de protéines, et que certains farfelus envisagent de vous faire manger des fourmis. Y aura toujours quelqu’un qui va s’élever pour défendre les fourmis. Mais les fourmis, elles seront jamais en disparition, même si vous les mangez, hein.

Occupez-vous plutôt des abeilles qui disparaissent, pour ceux qui veulent s’occuper de quelque chose.

Question : nous n’avons plus de questions écrites, nous pouvons continuer à brûle-pourpoint…

Tout à fait, c’est le cas de le dire.

Question : j’ai l’impression d’être heureux de l’évènement à venir et de ne pas avoir peur de la mort, mais j’imagine qu’il y a encore, puisque je ne suis pas libéré, une partie de réflexe…

De survie, oui.

Question : … de réflexe reptilien et j’imagine qu’il y aura au moins ce déclic…

Y aura rien parce que dès l’instant où tu vas entendre Marie, que tu vas voir Marie, tu vas fondre en larmes, et donc tu t’en foutras de mourir tout de suite ou pas. Avant la stase, c’est l’Appel de Marie, rappelle-toi hein, et tout le monde sans aucune exception – bien sûr je parle pas des portails organiques – vous connaissez tous Marie. Que vous soyez musulmans, bouddhistes, juifs, vous avez l’ADN de Marie et donc y aura nécessairement… c’est pour ça qu’y a un Appel de Marie avant la stase. Vous croyez que c’est un effet d’annonce de Marie ? Non, c’est la révélation de qui elle est. Elle est notre Mère, sans aucune exception. Et le fait de retrouver sa maman du ciel, que vous importe la mort à ce moment-là ?

Donc, bien sûr que cet évènement final de l’Appel de Marie est bien plus important et agréable même que les Trompettes, parce que je vous garantis que les Trompettes, quand elles vont être partout, même les Libérés vivants risquent de faire pipi sur eux. Et je ne plaisante pas. Même ceux qui attendent ardemment et qui savent ce qui va se passer, et ben c’est pas pareil de le vivre en « direct live » comme vous dites. Mais rappelez-vous que quand Marie lancera son Appel, c’est la béatitude, votre visage sera inondé de larmes et de reconnaissance, et vous aurez autre chose à penser que votre survie, que votre famille, que vos enfants, vos animaux, ou de faire pipi ou caca, comme certaines questions ont été posées, hein. Y en a qui s’inquiétaient déjà y a quelques mois de savoir comment ils allaient faire pipi pendant les trois jours de stase. Si y a une stase, ça veut dire que le corps est mort, je peux pas être plus précis. Même si il ressuscite au bout de trois jours, vous allez descendre au tombeau, comme le Christ.

J’ai été clair là non, n’est-ce pas ?

Merci.

Autre question. Vous pouvez y aller hein, videz vos sacs.

Question : on parle beaucoup de respect du vivant, de conscience du vivant, est-ce une façon de préparer les frères et soeurs à…

Qui parle de conscience du vivant ? Attendez, vous parlez de qui là ? De nous ici, ou ailleurs, ou quoi ?

Question : globalement.

Bah bien sûr qu’il faut respecter la vie. Vous êtes sur ce monde non ? Mais ce n’est pas votre monde, et ce monde a été altéré, donc il vous faut découvrir la vraie Vie. La vraie Vie, c’est pas votre petite personne.

Question : était-ce pour nous préparer à rencontrer la vraie Vie ?

Bah bien sûr, toute la préparation des Noces Célestes, tout ce qui se vit depuis plus de trente ans sur cette terre n’a que pour seul objet cela. Mais ne devaient être informés que ceux qui devaient être informés, rappelez-vous ce qui a été dit : l’élément de surprise est majeur et fondamental. Imaginez un méchant garçon qui a une âme, qui est un humain adamique, imaginez qu’il est athée ou luciférien, hein, il est Illuminati à un haut niveau, et imaginez qu’il entende Marie et qu’il se mette à pleurer. Mais il va se frapper la poitrine lui-même. Là est la rédemption et la dernière grâce. Donc vous trouvez pas ça merveilleux ? Nous oui.

Et nous avions besoin, durant toutes ces années – ça a fait partie du plan de libération de cette terre – d’avoir un maximum de frères et soeurs humains incarnés qui étaient des ancreurs et des semeurs de Lumière. Aujourd’hui, le relais a été quand même plus ou moins pris, même si vous avez toujours à être cela autour de vous, mais pour la planète en totalité, le relais a été pris par les vortex interdimensionnels qui sont présents à la surface de la terre.

Question : donc nous sommes des anciens combattants ?

Ou des futurs.

C’est certains cas, ça. Vous avez par exemple certains frères, certaines soeurs, qui sont réellement libérés, libérés vivants, mais qui ont une telle attraction de la matière – pourquoi pas après tout – qu’ils iront libérer avec grand bonheur d’autres mondes. C’est leur choix, il est tout à fait honorable.

Autre question.

Vous voyez, le Feu est en train de se renforcer au fur et à mesure que je suis là. C’est pas moi qui le fait, hein, c’est votre présence, votre écoute, et le fait de vous asséner cette vérité, ça suffit à déclencher le Feu. Vous voyez, c’est magnifique non ?

Question : j’ai fait des rêves d’eau associés à l’inconscient, pour lesquels il m’a été proposé une activité créatrice pour nettoyer les émotions de l’inconscient et développer le Féminin sacré. Y a-t-il des activités que vous conseillez plus particulièrement ?

Tout particulièrement quoi ?

Question : des activités créatrices qui seraient plus adaptées.

Non, parce que l’activité créatrice est directement reliée à tes centres directeurs. Que ce soit des activités manuelles, que ce soit des activités picturales, que ce soit le Verbe, le chant, le théâtre, c’est à toi de choisir, y en a pas une qui est plus adaptée, c’est à toi de sentir ça. Je peux pas te donner de conseils plus avancés que ça. Fais ce qu’il te plaît comme activité créatrice. Si c’est de dessiner des mandalas, dessine des mandalas, si c’est de chanter, chante, si c’est de toucher de la terre, touche la terre, c’est toi qui doit choisir.

Alors l’intérêt peut-être, maintenant, c’est de coupler une activité créatrice à une activité de service. Bon, si tu chantes faux, c’est pas la peine d’aller casser les oreilles de tes frères et soeurs, n’est-ce pas, mais il y a d’autres choses qui sont dans le service, qui sont aussi créatrices. Donc tu peux coupler à la fois l’aspect créateur pour toi, mais faire bénéficier les frères et les soeurs d’une activité créatrice qui est dans le service, et qui en plus peut te permettre, non pas de devenir riche mais de faire un échange, c’est très important les échanges.

Tu peux fabriquer des bijoux, tu peux fabriquer tout ce que tu veux, c’est toi qui doit trouver le génie à l’intérieur pour créer ce qui peut… déjà sera utile pour toi, mais aussi sera dans le sens du don de soi et du service.

Question : j’ai fait deux rêves. Dans le premier, un homme voulait m’obliger à faire des choses qui me déplaisaient et ne me correspondaient pas, et je refusai assez mollement. La nuit suivante, la même personne revient pour m’obliger à faire ce que je ne veux pas, et je lui tourne le dos irrévocablement et m’en vais. Que cela signifie-t-il ?

Ben que désormais t’acceptes plus qu’on te marche sur les pieds. Mais tout dépend aussi si cet homme que tu as vu est connu dans le vivant ou pas. Est-ce qu’il est réel ou pas ?

Question : non.

Donc ça veut dire simplement que tu as trouvé ton Masculin sacré, et qu’aucun masculin autre que le tien ne peut décider pour toi. C’est une grande étape vers la Libération, vibrations ou pas vibrations. C’est tout ce que je peux dire. Tu as trouvé la force de ton Masculin sacré pour dire non, ce qui devait pas être le cas avant.

Vous savez, y a beaucoup de frères et de soeurs, même qui vivent le Soi et tout, qui n’osent pas dire non, de peur de froisser, de peur de contrarier. Vous avez droit de vous dire non à vous-mêmes. D’ailleurs ce sont souvent des frères et des soeurs qui sont incapables de se dire non d’abord à eux-mêmes, par rapport à une pulsion quelle qu’elle soit. Ou à l’excès, qui ont une rigidité, et qui se privent de tout sauf quand c’est quelqu’un d’extérieur qui leur dit. Donc ça nécessite un petit réajustement, c’est de laisser le Masculin sacré émerger, le pouvoir de la décision et le pouvoir de dire non.

Question : nous, à qui vous parlez à travers ce canal depuis toutes ces années, sommes peut-être une faible proportion par rapport à tous ceux qui se sont éveillés ou ont une Couronne ouverte…

Bien sûr, j’ai toujours dit que cette voie-là n’était pas la voie essentielle.

Question : alors pourquoi vous échinez-vous à nous aider alors que nous sommes…

Mais toi ici, mais je te rappelle quand même que tout ce que nous vous avons dit maintenant, dans ces années-là, est beaucoup plus suivi que ce qui était le cas à l’époque. Eh oui, parce que les gens se rendent bien compte, même s’ils veulent pas l’accepter, qu’il se passe des choses quand même sur la terre, inhabituelles. Donc c’est beaucoup plus facile à accepter aujourd’hui qu’accepter ça y a encore dix ans. Et l’acceptation – et je pense vous l’avoir suffisamment transmis aujourd’hui – quelles que soient vos vibrations, l’accueil de la Lumière et l’acceptation totale de la Vie éternelle est fondamentale pour vivre, je dirais, sereinement ce qui est à vivre.

Donc on ne s’échine pas, d’ailleurs vous l’avez vu, à part Marie et moi, et les peuples de la nature maintenant, c’est, même si y a des colorations, vous pouvez plus identifier ni celui qui s’exprime ni celui qui relaie cette expression, et c’est très bien comme ça. Moi, qu’est-ce que vous voulez, c’est mon attachement – même là où je suis – à toute la magie de la Vie, parce que même si on a été enfermés, c’est un bonheur pour moi, aussi bien dans le corps que hors du corps, là où je suis, de vous retrouver.

Et réciproquement.

Eh, j’espère bien, sans ça, ça va être encore des coups de bâton. Donc, je ne m’échine pas, comme tu dis, puisque je pourrais rester avec vous – et je suis pas sûr que celui qui canalise soit d’accord à nouveau – mais plusieurs jours d’affilée, sans repartir, c’est tout à fait possible.

Nous pourrions lui imposer tous ensemble.

C’est tout à fait impossible. Mais je l’ai déjà fait d’ailleurs, pas plusieurs jours, pas dans des grands groupes, mais j’ai déjà pris la place pendant deux à trois jours – la seule chose qui me manquait c’était les vêtements blancs, à dire vrai.

Question : ce que vous avez dit signifie-t-il que vous irez libérer d’autres mondes après la Terre ?

Disons que je n’ai rien encore décidé. Mais je dois dire que pourquoi pas ?

Question : et vous allez recruter donc ?

Mais le recrutement est terminé. Mais pourquoi pas ? Je vous garantis que une fois que vous aurez passé tout ça, vous regardez d’un autre oeil, même l’enfermement par les méchants Archontes, parce que c’est une occasion unique, même si y a eu beaucoup de souffrances pour tout le monde, c’est quelque chose d’exceptionnel de voir ce que donne la Vie même enfermée, même privée de la Lumière authentique. La vie est quelque chose de… l’expérience de la conscience, si tu préfères, est tellement quelque chose de sidérant, dans tous les sens du terme, que d’ailleurs ça ne s’arrêtera jamais. Pas les enfermements, bien sûr, mais l’expression de la conscience, même dans les dimensions les plus denses, parce que c’est quelque chose d’extraordinaire.

Question : vous semblez dire que cet enfermement a été une école formidable…

Pas une école, puisque l’Esprit est parfait, mais une expérience. Y a pas d’évolution, y a pas d’issue possible, et ça sert à rien. Mais l’expérience, même si les mémoires disparaissent, l’expérience vécue en elle-même, pas l’expérience de vos vies, de vos souffrances, de vos maris, de vos femmes, mais cette expérience de vie est exceptionnelle. Ça veut pas dire que nous allons laisser enfermer les autres mondes, ni que nous laisserons… et d’ailleurs c’est plus… y a plus d’enfermement déjà, en échelle linéaire de temps, en 3ème dimension, depuis l’équivalent à peu près de 100.000 années en termes terrestres, y a plus aucun monde qui est enfermé. Ceux qui restent enfermés l’ont été bien avant.

Donc ce que je dis, c’est pas que il faut réenfermer les mondes, mais l’expérience de la compression de la conscience et de l’oubli même de l’Esprit est quelque chose de phénoménal. Ça montre que même dans les conditions les plus obscures, les plus douloureuses qui soient, la Vie est toujours là. Parce que la conscience a toujours besoin de s’exprimer et de se manifester. Ce qui est pas une tare en soi, mais ça enrichit l’expérience de la vie, comme l’Absolu lui-même, qui pourtant est déjà complet. C’est difficile à comprendre avec des mots et intellectuellement, mais je vous garantis que c’est la vérité. Le problème n’est pas la 3ème dimension, le problème est l’enfermement, d’où résulte la souffrance. C’est tout.

Mais si vous aviez par exemple une vie où y avait pas de souffrances, imaginez qu’y ait de la prédation mais que les billets apparaissent tout seuls, que l’énergie libre soit diffusée, quel que soit l’enfermement, si y a aucune souffrance et aucun manque, c’est quelque chose de parfait en quelque sorte. Donc voyez ce que je veux dire. Je défends pas l’enfermement, loin de là, mais je dis simplement, venant en plus d’un système, pour ma part, carboné mais libre, vous le savez, mais y a autant de jouissance à être un Triangle, un organisateur de mondes, qu’à être dans un corps de Végalien. C’est la même vie. Voilà ce que je peux dire.

Question : nous tous ici, et les gens qui vous ont suivis, avons pu mentaliser toutes ces histoires ; pourquoi parvenait-on à accepter avec le mental tous ces cataclysmes ?

Parce que tu ne peux pas tromper ton coeur, parce que tu ne peux pas tromper ta conscience quelle que soit ta dureté de mental que t’avais à l’époque. On t’a retiré le vélo, on t’a retiré le tricycle, on t’a retiré la selle, les pédales, tout. Mais bien sûr, regardez ce qui s’est passé à l’époque, les gens n’étaient peut-être pas d’accord avec certains discours, mais ils ne pouvaient pas nier la Lumière puisqu’ils la vivaient, ils la voyaient. Ils voyaient bien les effets de ce que nous vous donnions, et d’ailleurs si y avait pas cet aspect Lumière vécu, même si c’était une Lumière qui venait de l’extérieur apparemment, jamais vous n’auriez adhéré à quoi que ce soit concernant les évènements finaux. C’est parce qu’y avait d’abord la Lumière que vous y avez adhéré mentalement, comme tu dis.

Question : moi, je ne vivais aucune vibration, je n’avais aucune expérience…

Ton coeur capte quand même, même si c’est pas conscient. Ton coeur, même si tu ne le sens pas, sait que c’est la Vérité, même si tu ne l’acceptes pas. Au contraire, c’est très stimulant. Et toutes les personnes qui ont été comme toi pendant ces années, qui méritaient des coups de bâton, mais ont été extrêmement instructives pour tous les autres. Donc quelque part, t’as été aussi un éveilleur avec ton mental forgé dans je ne sais quel acier.

Rappelle-toi que dans l’Intelligence de la Lumière, tout est parfait, absolument tout. Et tout ce qui n’est pas vu pour l’instant – c’est comme tout ce qui se révèle, c’est pareil –, même si ça t’a semblé parfois contraignant, même si ça t’a semblé parfois inutile, c’est pas vrai, parce que tous ceux qui t’ont écouté, qui t’ont entendu, qui t’ont lu, à travers tes questionnements, ont peut-être encore plus que toi trouvé des réponses. Mais même les méchants garçons, ils peuvent pas nier la Lumière, ils en ont très peur parce que la Lumière est inconnue pour eux, mais quand ils vont retrouver, à travers l’Appel de Marie, qu’ils sont eux aussi Lumière, qu’est-ce tu veux qu’ils fassent ? À part reconnaître la Lumière.

C’est pour ça qu’y aura des grincements de dents comme on a dit, et des gens qui vont tomber en larmes de joie, même les méchants garçons. C’est en cela que le Christ nous avait dit de ne pas juger, parce que peut-être qu’à l’intérieur des mental les plus résistants, y a un ange qui vient de très loin. J’ai pas dit ça pour toi hein, te mets pas des idées pareilles en tête.

Et je te rappelle que même certains qui ont vécu la vibration et la Couronne radiante du coeur, ils seront libérés en final, mais ils ont fait demi-tour et ils ont couru dans l’autre sens, y en a eu pas mal – parce qu’ils n’étaient pas prêts. Ils ont reconnu la Lumière, mais la personne était sur le devant de la scène et ils avaient besoin de glorifier leur petite personne. D’ailleurs ils sont morts depuis, beaucoup. Mais c’est pas grave, c’est un jeu.

Question : une petite voix intérieure me dit que mon devenir passe par le service. Est-ce une projection ou une intuition?

Dès que tu es dans le coeur, tu es obligée d’être dans le service, ça se décide pas, ça se fait tout seul. Donc y a pas de projection. La Vie est au service de la Vie, toujours.

… Silence…

On n’a pas de restes de petits vélos ? Ou de yoyotage de touffe ?

Question : je n’ai jamais eu de vélo personnellement, je me sacrifiais pour mes amis…

Ça s’appelle le sens du service.

Nous pouvons faire une pause maintenant, ou plus tard si vous le souhaitez.

C’est vous qui décidez, hein, moi je peux rester pendant plusieurs jours…

C’est le moment de la pause.

Alors c’est très bien, faisons une pause et nous reprendrons après, avec ces dialogues et cette discussion à bâtons rompus. Je ne vous salue pas puisque je serai pas loin.

À tout à l’heure.