SOYEZ PRÊTS
Tous les signes sont là, si vous ne le voyez pas et si vous ne le vivez pas, c’est que vous n’avez pas à le vivre. Mais ça ne changera rien à ce qui va se produire sur terre. C’est irrémédiable, irrévocable et c’est maintenant. O.M.A.

13 novembre 2016

O.M. AÏVANHOV – Q/R – PARTIE 1 – OCTOBRE 2016


Eh bien chers amis, je me réjouis de passer un moment avec vous. Comme je vous l’ai dit voilà quelques semaines, j’interviendrai jusqu’au moment crucial de façon particulière, c’est-à-dire au sein de mon humanité plus que en tant que Commandeur car vous savez que nous faisons silence ; si nous devons nous exprimer, nous passons par l’Impersonnel.

Alors aujourd’hui je voudrais être avec vous pour échanger, vous présenter toutes mes bénédictions, tout mon Amour, et échanger avec vous de choses et d’autres. Nous allons essayer de progresser comme ça à travers nos échanges sur ce qui vous tient à coeur, sur ce qui peut encore par moments faire revenir les fantômes du petit vélo, ou encore ce que vous avez besoin peut-être d’éclaircir dans cette période précise que vous vivez sur cette terre, et qui peut être nommée le Face-à-Face ultime, si je peux dire, entre l’Éternel et l’éphémère.


Voilà, donc nous allons nous écouter les uns les autres et essayer de tirer profit de tout ce que nous allons échanger, pour que le plus grand nombre possible puisse profiter de certaines précisions ou de certaines explications, de tout ce que vous voulez parler. Donc nous allons écouter ce que tu as à me dire de ce que disent les gens qui ont envie de poser des questions ou d’interroger sur quelque domaine que ce soit.

Question : nous serons au courant de l’arrivée des trois jours, six jours avant. De là où vous êtes, le saurez-vous plus tôt et aurez-vous des signes précis que nous n’aurons pas ?

Comme vous le savez, l’arrivée des trois jours est plus ou moins en synchronicité avec la visibilité de Hercobulus, n’est-ce pas ? Et comme vous, nous ne pouvons que l’observer, même de là où nous sommes, avec ses fluctuations, comme vos scientifiques le savent, d’une orbite qui n’a pas toujours la même trajectoire, ni surtout la même vitesse. C’est pour ça que nous aussi nous ne pouvons pas détecter bien avant vous, si je peux dire, le moment important, le moment crucial si je peux dire. Donc nous sommes les uns comme les autres, même je dirais la Source, dans sa grandeur et dans sa possibilité de voyager dans tous les temps de toutes les dimensions, ne peut pas être plus précis que ça.

Mais nous avons toujours dit que vous auriez des prémices de plus en plus évidents, c’est-à-dire tout ce qui était caché qui se révèle, la proximité de certains évènements annoncés par les prophètes de tous les temps, et aussi la programmation faite par les méchants garçons concernant les évènements qu’ils voudraient voir tourner à leur avantage, bien sûr. Vous avez des signes, bien sûr, mais même parmi ces signes, vous ne pourrez en constater que la pertinence et l’intensité mais vous ne pourrez pas trouver d’autres informations préalables au moment des trois jours que ce qui avait été dit, c’est-à-dire les Trompettes, n’est-ce pas ?

Certains d’entre vous, comme je l’ai déjà dit, attendent, ou d’autres encore redoutent cet évènement. Ou d’autres n’ont pas la possibilité, parce qu’ils ne vivent rien, même d’y croire ou d’y penser, et c’est très bien ainsi parce que vous savez très bien que dès qu’il y a une notion collective, même si c’est un groupe précis, dans un pays, dans un continent, ou avec des pôles d’intérêt communs, ça remue beaucoup les énergies de l’égrégore et de l’inconscient collectif.

Donc chacun sera pris en fonction, je dirais, non pas de sa préparation mais de sa disponibilité. En fonction de cela, bien sûr, il n’est pas impossible que de manière purement médiumnique, voire même astrale, certains d’entre vous soient informés de l’imminence. Mais même au sein de cette imminence, y aura pas de date ou d’heure précises – jusqu’au dernier moment – parce que chacun, comme vous le savez, dans ce Face-à-Face ultime individuel et collectif, chacun est exactement à la bonne place et sera pris, non pas au dépourvu mais sera pris dans la conscience qu’il a au moment même des signes astrophysiques et de l’Appel de Marie à proprement parler, ainsi que, comme vous le savez, des Trompettes du ciel et de la Terre.

Donc y a pas plus de précisions que celles que je vous ai déjà données voilà un mois à peu près, concernant la période où vous êtes. Ça peut être n’importe quel jour, n’importe quelle semaine, et même vous, avant de pouvoir entendre les Trompettes, même si c’est quelque chose que vous espérez, que vous chérissez, vous risquez aussi d’être surpris, parce que l’élément de surprise n’est pas en la défaveur de la conscience mais représente bien plus un choc, et vous savez que le Choc de l’humanité, tel qu’il avait été présenté par le bien-aimé Sri Aurobindo, Jean si vous préférez, est tout à fait adéquat.

D’autres… certains parmi vous seront dans la colère, d’autres dans le déni, encore et encore, et d’autres dans l’acceptation pleine et confiante, parce que certains d’entre vous ont eu la chance de rentrer en contact, si je peux dire, avec l’Esprit d’Hercobulus, et ont ressenti cet Amour incroyable de cette planète, de cette étoile si vous voulez, parce que c’est ni une étoile ni une planète, c’est entre les deux. Et la liberté de Nibiru ou Hercobulus fait que, comme nous l’avons toujours dit, déjà dans les années 2010, sa vitesse fluctuait en fonction des différentes forces électromagnétiques qu’elle rencontrait dans sa traversée du système solaire. Elle pouvait donc, et comme l’ont observé de manière formelle ceux qui disposent des moyens adéquats, sa vitesse n’a jamais été constante, même si on peut considérer que sa révolution orbitale est toujours de la même durée – vous le savez c’est un cycle zodiacal, c’est 25.000 ans avec un passage plus ou moins proche tous les 12.000 ans, voire tous les 3.600 ans.

Donc si vous voulez nous n’avons aucun moyen, même avec notre vision, si je peux dire, de vous donner plus d’éléments, de dates. Et même si nous les avions, nous ne vous les donnerions jamais parce que cela serait absolument contraire au dessein de la libération de la Terre et de votre propre libération. Donc vous n’avez que vos propres canaux, vos propres sens, votre propre intellect qui peut voir les signes. Ils sont innombrables, bien sûr, et ils sont tous présents parmi ceux que j’avais donnés bien avant les Noces Célestes, des années auparavant j’avais donné un certain nombre de points de repère. Maintenant, si vous voulez avoir plus de précisions et, comment dire, cogiter là-dessus, je vous renvoie aux prophéties qui vous sont accessibles, que ce soit des prophéties anciennes ou beaucoup plus récentes qui ont eu lieu, je dirais, depuis plus de 150 ans un peu partout sur la terre. Vous y trouverez des signes, vous y trouverez des annonces qui toutes, effectivement, convergent vers un évènement crucial.

Et c’est à travers l’importance, j’avais parlé à l’époque, par exemple, de la ceinture de feu du pacifique, des volcans, les dragons vous ont parlé des trous dans la terre qu’ils formaient pour stabiliser l’expansion de la terre. Cette expansion, je vous le rappelle, fait passer le diamètre de la terre de quelque 6.000 à 9.000 et quelques kilomètres. Donc vous voyez bien que c’est pas un évènement qui ne sera que perçu par une majorité, personne ne pourra échapper à cet évènement. Que vous y croyiez ou pas, que vous y pensiez ou pas, que vous l’espériez ou pas, cet évènement est bien sûr présent. Il manque le fameux seuil d’approche où Nibiru devient visible, et je vous rappelle que l’Appel de Marie et les Trompettes surviendront de manière à peu près synchrone, c’est-à-dire dans un même laps de temps.

Ce qui n’est pas évident à savoir, pour ceux d’entre vous qui s’intéressent aux prophéties, aux signes (terrestres ou célestes), bien sûr que vous voyez maintenant clairement cette espèce d’accélération et d’amplification des révélations, de tout ce qui était caché, en vous comme aussi au niveau, je dirais, de la société. Mais plus que jamais, depuis l’assignation vibrale et le Face-à-Face, chaque personne, chaque frère, chaque soeur, même ceux que j’avais nommés à l’époque les portails organiques, peut s’interroger sur ce qui se déroule actuellement sur cette terre.

Et d’ailleurs même les médias officiels, comme vous dites, commencent à vous donner des petites informations. Bien sûr elles sont altérées au niveau de la durée du temps, mais petit à petit un certain nombre d’éléments, même au niveau de ceux qui ont essayé de vous cacher cette vérité, se dévoilent maintenant. Parce que le silence ne peut plus être fait et qu’il faut de toute façon, pour vous comme pour nous, comme pour les méchants garçons, des repères, et nous nous servons tous des mêmes repères.

Bien évidemment la finalité n’est absolument pas la même au niveau individuel que ce qu’ils imaginent, ou ce qu’ils croient, ou ce qu’ils espèrent. Mais où que vous soyez sur cette terre, l’ensemble des signes de la société, des signes de votre corps puisqu’il y a, et ça a été spécifié par l’Impersonnel, l’activation franche et massive des dernières Portes qui sont situées dans le petit bassin, devant et derrière, qui a été synchrone avec la perméabilité de l’Onde de Vie, non plus à l’énergie du noyau cristallin de la Terre ou aux différentes composantes mais directement au Feu de l’Esprit.

Cela, vous serez de plus en plus nombreux à percevoir cette chaleur sous les pieds, qui n’est pas des vagues d’énergie qui remontent comme auparavant, même si parfois ça peut suivre certains circuits dans vos jambes ou même dans votre ventre, mais beaucoup de gens sentent des choses, beaucoup de frères et de soeurs, par exemple, ont des sifflements d’oreilles. Alors bien sûr ils vont penser, ceux qui connaissent rien, que c’est des acouphènes, que c’est un problème médical. Il n’en est rien. Le son dans vos oreilles devient de plus en plus aigu, strident, par intermittence ou en permanence, ça c’est l’approche directe de Nibiru. C’est plus seulement ce qui avait été nommé l’Antakarana, c’est-à-dire le son de l’âme, le son de l’Esprit, le son… et des Présences qui arrivaient dans votre Canal Marial, mais c’est directement – ce que vous entendez dans vos oreilles, ce que vous sentez sous vos pieds ou au niveau du petit bassin – relié à l’arrivée de Nibiru.

Quand je dis l’arrivée, elle est déjà en train d’arriver depuis plus de trente ans, n’est-ce pas, mais là je parle de la visibilité, mais avant tout des effets électromagnétiques qui vont permettre de redresser ce qui avait été nommé à l’époque (y avait les Noces Célestes, avec le dévoilement des Étoiles) la lumière oblicale, vous savez, l’axe de falsification. Et cet axe de falsification, vous le trouvez en vous, bien sûr, mais vous le trouvez dans l’inclinaison des planètes, et vous n’êtes pas sans ignorer, pour ceux qui s’intéressent au système solaire, que les planètes les plus externes ont vu déjà des bouleversements extrêmement conséquents, et en particulier des changements d’axe, c’est ce qui a été appelé le basculement des pôles, magnétiques d’abord, et après physiques bien sûr.

Mais tout ça fait partie des choses qui se déroulent bien sûr de manière sensible, en vous et dans toute la société, comme partout sur la terre. Donc vous n’avez pas de meilleurs signes que ceux que vous vivez dans votre corps et que ceux que vous pouvez observer ou lire dans vos médias, quels qu’ils soient, que cela concerne les volcans, les séismes, les trous qui apparaissent dans la terre ou les révélations de tout ce qui était occulte et caché. L’éclairage de la Lumière devient de plus en plus percutant et maintenant, à cet éclairage de la Lumière, est adjoint si je peux dire le Feu Igné, le Feu, si je peux dire, généré par Hercobulus. Et ça vous le vivez dans votre corps. C’est plus seulement des modifications physiologiques, si je peux dire, c’est des manifestations qui concernent la corporalité directement, des symptômes qui apparaissent, je l’ai dit, dans les différents endroits que je viens de nommer. C’est la seule façon que vous avez de pouvoir spécifier ou d’approcher une date précise.

Mais ça ne sert à rien d’avoir une date précise, parce que si vous cherchez trop la date, vous en oubliez de vous pencher sur ce que vous vivez ; non pas pour faire du nombrilisme, non pas pour s’extasier sur l’efficacité de l’activation de telle Porte ou de telle autre Porte, mais bien plus pour vous rendre compte, dans votre chair, de ce qui se déroule.

Alors bien sûr certains ont des rêves, certains vont faire des rêves… et beaucoup d’ailleurs, depuis des dizaines d’années, font des rêves de ce genre, mais dans les rêves, vous n’avez jamais la possibilité de dater. Qui peut dire qu’il a déjà eu un rêve en particulier, prédictif ou prophétique, où une date était donnée, par exemple voir un calendrier ou une date qui s’affiche ? C’est quelque chose de très très rare, je dirais même d’exceptionnel, surtout dans ces circonstances-là qui correspondent à l’ensemble du système solaire. Voilà ce que je peux dire.

D’autres questions dans la salle par rapport à ça ?

Question : qu’en est-il des prédictions de Nostradamus qui a annoncé la fin du monde en 2025 ?

L’important est la Libération, l’important est de vivre ce qu’y a à vivre durant les 132 jours, mais je doute fort qu’on puisse donner des dates. D’autres ont parlé de 2036. Vous avez même des voyants qui ont vu une nouvelle humanité, des nouvelles règles de vie – mais ça, ça n’existe pas, vous le savez. Donc y a pas de date à chercher, simplement l’ensemble de ce qui vous est accessible comme informations, de votre corps, de la société et du monde, vous font admettre ou pas la réalité de ce qui se produit. Parce que bien sûr, y a tous les mécanismes de survie de la chenille qui sont encore actifs tant qu’elle n’a pas reçu le signal de la métamorphose collective, c’est-à-dire des trois jours de stase, et les Trompettes préalables, bien sûr.

Donc toutes les dates ont été données, or toutes les dates sont fausses par définition.

C’est ça qu’il vous faut accepter, il n’y a pas de date, même s’il y a un évènement crucial à une date donnée. Et même Nostradamus qui, je vous le rappelle, était quand même Bença Deunov, le walk-in, Orionis, ne pouvait pas en incarnation donner des précisions autres que celles qu’il a livrées sous forme allégorique, ou voilée si on peut dire. Parce que ça ne sert à rien, vous le savez très bien.

Bien sûr que ça serait satisfaisant pour la chenille de programmer sa métamorphose en se disant : je vais faire ceci ou cela avant. Regardez même, d’une façon générale quand nous sommes incarnés, combien d’entre nous sont avertis du jour de leur mort ? Il faut qu’ils aient un ange gardien particulier. Ça a été le cas par exemple avec la dame qui est décédée, je crois, qui avait reçu les enseignements du « Dialogue avec l’ange » ; ça a été aussi le cas de certains prophètes qui ont envoyé leur faire-part de décès pour que celui-ci arrive bien le jour de leur décès et pas en retard. Mais c’est exceptionnel d’être informé, déjà au niveau personnel, du jour de la transition n’est-ce pas, de la mort.

Alors vous imaginez bien qu’au niveau d’un tel changement, qui n’est pas la mort mais la Résurrection, il n’est pas possible de connaître la date. Et vous comme nous, comme les méchants garçons, attendent tous la visibilité, parce qu’ils savent très bien que les forces en jeu ne seront plus contrôlables à partir de ce moment-là. Et ils essayent bien sûr de calquer leur plan – pour ceux qui en ont encore, bien sûr, qui n’ont pas compris que aucun plan ne changerait rien –, essayent de se baser sur cette connaissance approximative d’arrivée du rayonnement de Nibiru de manière totale pour faire coller, si je peux dire, leur propre calendrier.

Mais ne vous occupez pas de ça, contentez-vous d’être entièrement présents dans la matière, dans votre corps, être présents à chaque minute de votre vie, d’être lucides, d’être en Amour, et rappelez-vous que dans cette période, j’ai eu l’occasion de le dire, le silence est parfois préférable aux explications et aux mots. Ce qui est important, c’est ce que vous êtes, ce qui rayonne de vous quand la personne n’intervient plus, et ça se fait bien sûr indépendamment de votre volonté, indépendamment de vos alignements ou de ce que vous souhaitez. Quand vous êtes le plus naturel possible si je peux dire, dans la matière, dans ce corps que vous habitez encore, alors à ce moment-là vous êtes alignés. Que ce soit dans la nature ou pour aller voir le percepteur des impôts n’est-ce pas, c’est la même chose. Si vous arrivez à demeurer dans cette attitude d’alignement, si je peux dire, de conscience élargie, sans préparation, sans y penser même, vous constaterez beaucoup de différence.

C’est ça votre défi, votre challenge si je peux dire, dans ce Face-à-Face individuel ultime, c’est de maintenir ce que vous êtes en vérité, quelles que soient les circonstances parfois désagréables que peut vous faire vivre les relations, familiales, sociales, professionnelles, ou encore votre corps. Parce que si au moindre bobo, si aux moindres interrogations, vous perdez le nord, si je peux dire, comment vous allez faire quand y aura plus de nord, pendant la stase ?

Donc connaître la date ne sert à rien puisque cette date, elle est inscrite dans le présent que vous vivez, de plus en plus, à travers – comme l’a expliqué l’Impersonnel – l’activation des dernières Portes, pour ceux d’entre vous qui les vivent, bien sûr. Et même pour ceux qui ne vivent rien aujourd’hui, y a quand même une forme, non pas d’intuition mais de pressentiment ou d’inquiétude. Regardez autour de vous les publicités, les médias, qui par petites touches vous parlent de manière de plus en plus incongrue, je dirais, de la fin du monde, même s’ils n’emploient pas ce mot-là, même si c’est dans des films. Regardez tout ce qui se déroule. Vous sentez pas ce sentiment d’urgence, ce sentiment de paix profonde quand vous abandonnez cette urgence de vouloir faire ceci ou cela ?

Donc y aura pas de date. La seule date, c’est l’Appel de Marie, et les Trompettes bien sûr. Les Trompettes permanentes, pas leur répétition et leur multiplication dans différents endroits de la planète mais leur apparition simultanée sur toute la terre, hémisphère nord comme hémisphère sud. Y a bien sûr d’autres signes célestes qui avaient été annoncés par les prophètes : les aurores boréales visibles sous les latitudes moyennes et non pas en haute altitude, non pas près des pôles mais même près de l’équateur. Tout ça, si vous voulez, c’est des réalités concrètes qui accompagnent les changements.

De même que les météorites, Mikaël vous avait dit qu’il était représenté et manifesté dans les météorites. Renseignez-vous sur les météorites, vous voyez bien le nombre de météorites qui traversent l’atmosphère terrestre, et même certains d’entre eux, petits morceaux pour l’instant, qui s’écrasent un peu partout. Tout ça c’est réel, tout ça c’est très concret. Y a pas besoin d’intuition, y a pas besoin de pressentiment, y a pas besoin d’inquiétude, y a pas besoin d’urgence, y a simplement besoin d’être entièrement là, que ce soit facile ou difficile, parce que pour chacun d’entre vous, c’est différent.

Et là justement, ce moment collectif effectivement touche, je dirais, les ultimes phases. Ces ultimes phases qui auraient très bien pu ne pas exister s’il y avait eu urgence et si la libération effective de l’humanité avait eu lieu de nombreuses années auparavant. Plus le temps avance, même si cela vous semble compliqué ou difficile, plus c’est une chance pour un nombre de plus en plus important de frères et de soeurs. Non pas nécessairement d’évoquer la fin mais au moins de bouger à l’intérieur de soi pour comprendre ce qui se déroule sur la terre. Sans même parler, bien sûr, des Archontes ou des choses cachées, je parle des choses visibles et très palpables qui se passent dans votre monde à l’heure actuelle, déjà depuis quelques mois mais là avec une intensité que nul ne peut contester.

Question : vous nous avez demandé de guetter les chambardements au Moyen-Orient…

Tout à fait.

Question : … mais le Moyen-Orient est déjà complètement chambardé…

Oh, c’est rien mon ami. Vous avez lu l’Apocalypse de saint Jean, la dernière bataille à Megiddo, c’est bien évidemment là-bas que ça se passe. C’est le point de départ, bien sûr. Et je maintiens. Et vous savez très bien, si vous suivez, comment vous appelez ça, les actualités, en vous intéressant quand même des deux côtés de la barrière, pas en restant sur les mensonges éhontés qui sont proférés par les médias officiels en occident (en tout cas dans les pays européens), parce que c’est pas du tout la même chose ni le même discours dans les autres pays, bien sûr. Dans cette Europe, qu’elle soit l’Europe constituée aujourd’hui, tout est fait pour vous endormir et vous distraire, bien sûr, ce qui n’est pas le cas dans de très nombreux autres pays. Renseignez-vous sur les actualités chinoises et vous verrez clairement qu’ils annoncent la troisième guerre mondiale déjà depuis de nombreux mois. Regardez du côté des Russes, regardez dans d’autres pays, même le Japon, vous verrez bien ce qui se dit, y a une préparation qui est en cours, alors que en Europe, tout est fait pour que rien ne soit prêt. Mais ça, je l’ai dit déjà y a très longtemps.

Question : quelle est l’étoile en forme de V, visible au sud depuis deux mois, avant le lever du jour ?

Cher ami, nous n’avons pas le même point de vue de là où nous sommes, comment veux-tu que je te réponde ? Mais je crois qu’y a des technologies qui te permettent, à travers des ordinateurs, de savoir précisément ce qu’y a dans le ciel.

Et le lever du soleil, où ? Dans l’hémisphère nord, chez toi, dans l’hémisphère sud ?

Question : dans l’hémisphère nord, en France, à Bordeaux, et aussi en Catalogne.

Mais vous avez des moyens de connaître ça avec vos moyens techniques habituels, vous avez des tas de sites, vous dites internet, qui proposent une carte du ciel, donc il suffit de regarder. Mais y a aucun corps caché pour l’instant hein, il est pas apparu Hercobulus, même si effectivement y en a qui arrivent à le voir avec des petites lunettes astronomiques et des filtres infrarouges à certains moments de la journée, quand le ciel n’est pas obstrué par les cochonneries – terrestres je parle – qui sont vaporisées.

Pareil pour les météorites, pareil pour les volcans, vous avez tout ça en accès libre partout sur internet. Et là on peut pas tricher avec ça, surtout pour les volcans, et pour les trous dans la terre. Vous avez des déchirures du manteau terrestre qui apparaissent même en Europe maintenant. Vous avez des déchirures du manteau avec des failles géologiques nouvelles, qui sont apparues par exemple en Italie, en Sardaigne, dans les pays d’Europe centrale, en nombre considérable. Bien sûr, ça vous le verrez pas dans les journaux officiels, vous le verrez sur les sites scientifiques qui parlent réellement de ce qui se passe, parce que là y a aucune censure possible concernant ces choses-là.

Mais la difficulté n’est pas d’avoir accès à l’information, encore une fois, c’est peut-être vous, vous avez plus de possibilités, pour ceux qui sont éveillés, libérés ou pas, de relier et de donner du sens à tous ces signes. Qui va faire le lien, par exemple, entre la mort des animaux, des mammifères, la mort des poissons, la mort… innombrable, en masse, des peuples de la terre, et ce qui se déroule dans le ciel ? On vous dit que c’est la pollution, que c’est le réchauffement lié à l’activité humaine… Personne ne fait rien, ceci dit, mais personne n’a intérêt à ce que vous sachiez relier les signes célestes, les signes solaires, les tempêtes solaires par exemple, et surtout au niveau des trous coronaux du Soleil et l’activité des séismes, les mouvements d’eau de la terre avec les, comment vous nommez ça déjà, les vagues qui apparaissent indépendamment de tout tsunami, les vagues scélérates voilà, y en a de plus en plus sur la planète.

Tout ça c’est accessible, mais ne comptez pas sur les médias officiels qui savent – en tout cas pour les élites et les méchants garçons – de quoi il s’agit, pour vous relier les choses. Ils vont vous présenter des éléments disparates, a priori n’ayant aucun rapport avec les autres mais qui sont tous en rapport les uns avec les autres, même ce qui se déroule au niveau géologique comme géophysique, comme géopolitique. C’est la même chose. Tout est lié aux perturbations électromagnétiques, ou au redressement électromagnétique par le rayonnement, bien sûr, de la Source, le triple rayonnement que vous connaissez, du Soleil, de la Source et surtout de Sirius, de l’Esprit saint, mais maintenant relayé de manière beaucoup plus efficace, si je peux dire, non plus par le Soleil seulement mais par Nibiru.

Tous ces signes-là sont parfaitement connus par les scientifiques de la terre depuis fort longtemps. Quand je dis fort longtemps, c’est plus de trente années. Et pour ceux qui s’intéressaient à l’histoire ou qui ont des approches de la terre particulières, en particulier par les datations, par les fouilles archéologiques ou les ethnologues par exemple, sont très bien au courant de tout ça – parce qu’ils ont les capacités intellectuelles et les outils qui permettent de relier tout ça.

Mais simplement, plus ça va devenir présent et évident, ils savent très bien qu’ils ne pourront pas cacher la vérité jusqu’au dernier moment. Ils sont obligés d’exercer une forme de préparation, si je peux dire, mais c’est pas une préparation pour vous mettre à l’abri, c’est une préparation mentale. Ça s’appelle d’ailleurs de l’ingénierie mentale, ou sociale, c’est avec ça qu’on dirige les lignes de prédation restantes et qu’on dirige l’égrégore collectif humain là où on veut. C’est pire que de la magie, c’est beaucoup plus efficace que la magie.

La magie avant, dans les temps nobles, était exercée par un magicien. Mais là, on fait exercer la magie par des groupes de plus en plus conséquents, par un pays entier, simplement en instillant et en distillant des informations précises à des moments-clés. Vous êtes par exemple avant la nouvelle lune aujourd’hui, vous allez voir que déjà depuis hier, et aujourd’hui et demain, y a des informations qui vont sortir du chapeau, concernant l’organisation sociétale de la planète entière ; regardez les titres et vous verrez. Des évènements étonnants, des révélations étonnantes vont se faire jour durant cette période, y a un éclairage particulier.

Je vous rappelle que la nouvelle lune, c’est le moment où y a aucune réflexion de la lumière altérée du Soleil et où les rayons cosmiques sont peut-être, malgré les vents solaires, peut-être les plus intenses dans ces moments-là. C’est pour ça que les elfes par exemple font des cérémonies à la nouvelle lune, alors que la Loge noire fait ses cérémonies à la pleine lune. Bien sûr chacun y trouve son avantage – ce qui était appelé la Loge noire, qui continue à vivre dans les pensées des gens, qui sont entretenues et nourries par elles-mêmes, par les pensées de ces gens. Y a déjà de très nombreux… déjà de mon époque quand j’étais incarné parmi vous, il y avait déjà des validations de l’effet de la méditation de groupe où des individus répartis sur la planète priaient à un jour donné et observaient ce qu’il se passait ; ça c’est très connu. On peut faire exactement la même chose dans l’autre sens, et non pas améliorer les choses mais les aggraver. C’est exactement ça qui se joue en ce moment.

Autre chose.

Question : il a été dit que dans une authentique communion de coeur à coeur, le son se majorait dans l’oreille gauche…

Tout à fait.

Question : au niveau individuel, entendre le son à gauche ou à droite a-t-il une signification avec ce que vous avez dit sur Hercobulus, en plus de l’Antakarana ?

Bien sûr, tout à fait. Y a de nombreux processus où le chant de l’âme ou de l’Esprit se manifeste – vous le savez tous quand vous méditez, d’ailleurs y a des yogas qui se basent là-dessus. Mais aujourd’hui, indépendamment des contacts par le Canal Marial, par le canal de Lumière de l’Antakarana, il y aussi un son, et ceux qui ont des oreilles très fines pourraient peut-être mieux le définir, mais vous entendez quelque chose qui est de plus en plus prenant, non pas au niveau de l’intensité mais d’une fréquence particulière, avec l’impression que ce son n’est plus seulement à l’oreille gauche ou à l’oreille droite mais qu’il est partout.

Il existe d’ailleurs un certain type d’appareillage qui permet d’enregistrer les fréquences de l’univers, et vous avez aussi à ce niveau-là des modifications importantes qui ne sont pas liées aux modifications liées aux rayonnements cosmiques ou solaires. C’est pas le bruit de fond de l’univers, comme disent les scientifiques, mais c’est vraiment des signaux très particuliers qui arrivent sur terre. Et d’ailleurs, même vos médias officiels en parlent nécessairement.

Mais surtout, ne pas relier les choses, pour eux, c’est très important. Parce que dès que vous arrivez à relier les éléments les uns avec les autres – surtout pour certains d’entre vous qui ont écouté tout ce que j’ai pu dire depuis de si nombreuses années – les choses s’éclairent, mais ils veulent surtout pas que les choses s’éclairent, même si la Lumière éclaire tout, parce qu’ils raisonnent pas, je dirais, même pas pour leur petite personne, ils raisonnent comme des administrateurs de la vie, comme le fait Satan d’ailleurs. Ce qui l’intéresse, c’est pas la personne, c’est où va l’énergie collective d’un pays, d’un groupe, qu’est-ce qu’elle nourrit, qu’est-ce qu’elle alimente, qu’est-ce qu’elle crée ?

Et vous savez que dans la période actuelle où toutes les croyances, toutes les illusions se défont, bien sûr qu’il y en a, et vous le voyez même autour de vous, dans votre famille, dans vos proches, certains qui sont de plus en plus dans le déni. Mais je vous rappelle qu’après le déni, y a la colère. D’ailleurs vous voyez bien aussi que parfois, chez certains d’entre vous, même en étant libérés vivants, y a des choses qui se manifestent dans le corps et dans la conscience personnelle, qui pourraient s’apparenter à des résurgences de peur, de colère, d’anxiété. Vous savez très bien qu’il faut pas y accorder le moindre crédit afin de demeurer dans la posture de l’observateur et ne pas être impliqué. Mais ne pas détourner les yeux, accepter de voir pleinement ce que votre corps vous dit, accepter pleinement ce que vous donne à voir votre famille, vos amis, votre pays, les associations dans lesquelles vous pratiquez choses et d’autres. Je peux pas vous dire mieux par rapport à cela.

Mais si vous avez une vision panoramique et si vous êtes curieux, avec tous les moyens à votre disposition, je parle des moyens techniques, hein, je parle même pas d’intuition ou de choses intérieures, ni de vision du coeur, je parle des choses très terre-à-terre, elles vous sont accessibles. Et dès que vous reliez les évènements quels qu’ils soient, vous avez compris, vous n’avez pas besoin d’être un grand scientifique.

Question : entendre le son dans l’oreille droite plutôt que dans la gauche, a un sens particulier ?

À l’époque, ça avait un sens précis : à gauche, le chant de l’âme, à droite le chant de l’Esprit. Les Libérés vivants ont toujours un son à gauche mais y a plus le son de l’âme, c’est le son de l’Esprit qui passe par le Canal Marial et par l’ampoule de la clairaudience. C’est aussi la modification… parfois le son, vous avez l’impression de l’entendre au niveau des oreilles, et parfois à l’intérieur, ou parfois très lointain, les différents sons (vous savez qu’il y en a plusieurs), mais le son spécifique, déjà depuis de nombreuses semaines, qui va crescendo au niveau de l’intensité ou de sa fréquence d’apparition, qu’il soit à gauche ou à droite ne change rien. Aujourd’hui, on peut plus faire la différence comme ça avait été fait avec l’Antakarana gauche et l’Antakarana droit, c’est-à-dire un côté l’âme, un côté l’Esprit, puisque vous savez que les êtres de Lumière qui viennent vous rendre visite passent par le Canal Marial, avant de réaliser qu’ils naissent dans le coeur – c’est la fusion du Canal Marial avec le chakra du coeur.

Vous seriez surpris si par exemple vous avez la possibilité d’avoir un casque très performant qui vous isole complètement des bruits extérieurs, parce que vous allez entendre bien sûr le battement de votre coeur, le souffle de la respiration, les bruits intestinaux, mais vous entendrez aussi autre chose. Mais faut vraiment un bon casque qui isole complètement de l’environnement. Et quand ce silence total se fait (des sens), et si vous fermez les yeux en plus, à ce moment-là vous allez vous rendre compte qu’il y a des sons inédits. C’est le son d’Hercobulus, parce que vos cellules savent ce que c’est, même si vous, vous le reniez encore, par réflexe de survie ou par peur, ça n’a aucune espèce d’importance.

Comme vous le savez, toutes les réunions de groupe ont été arrêtées voilà déjà de nombreuses années, ce qui n’interdit pas bien sûr de vous regrouper entre vous pour méditer, pour vous aligner, pour faire ce que vous voulez, parce que le relais a été pris par un égrégore autrement plus puissant maintenant qui sont les rayonnements cosmiques, puisque vous savez que les couches les plus isolantes du système solaire et de la Terre sont devenues de plus en plus perméables, si je peux dire.
Question : vous parlez de déni pour la plupart des gens, mais pour eux la vérité est donnée par le journal télévisé.

On est bien d’accord, c’est bien pour ça que eux, ça sert à rien d’aller les mettre en colère. Ils doivent passer par le déni, la colère, la négociation, tout ce qui avait été expliqué par Sri Aurobindo.

Question : mais ils ne nient pas le journal télévisé, ils sont en accord.

Ils sont encore inscrits dans la matrice, mais ça représente une grande portion de l’humanité. Mais je te rappelle qu’il y a quand même une proportion là-dedans importante de portails organiques, vous avez déjà tous les portails organiques. Que reste-t-il des humains-âmes ou de vrais êtres adamiques porteurs d’une âme et d’un Esprit ? C’est quoi ? Vingt pour cent seulement. Mais pour les portails organiques, y a ni solution, ni espoir, ni quoi que ce soit d’autre. Donc c’est normal que d’un point de vue, purement ce que tu vois autour de toi, dans tous les pays d’Europe les gens sont devant leur télé et croient… tout ce qui peut être dit à la télé est pris pour une vérité. D’ailleurs, celui qui vit la Vérité ne peut plus regarder la télé, ou alors il la regarde parce que c’est un spectacle humoristique : tout ce qui est dit, c’est exactement l’inverse. Mais ceux qui sont encore, comment tu dis, accros à leur écran de télé, ils ont un écran de fumée devant eux.

Question : c’est tout le monde, en occident. Les intellectuels sont accros à des émissions plus intellectuelles, des débats politiques… mais ça reste la télévision. Vous parliez de déni alors que pour eux l’information vient de la télévision et qu’internet, ce sont les hurluberlus qui s’expriment.

Détrompe-toi mon ami, parce que nous observons, indépendamment des vrais éveillés qui ont travaillé sur la structure vibrale, sur le corps d’Êtreté, sur l’Unité, qui ont vécu cela, les gens ne sont pas si stupides que ça. Je te rappelle qu’en général un portail organique vit sa vie avec une régularité de métronome, il a besoin de certitudes. Et de toute façon eux, c’est de la poussière, y a rien dedans, donc eux ne sont pas concernés. Même quand y aura plus de télé, si ils sont pas disparus, ils seront encore en train de regarder un écran. Mais parmi l’ensemble, je dirais, des corps sociaux, de tous les pays, y a une prise de conscience, que tu le veuilles ou pas, et elle est de plus en plus extensive. Et bien sûr, ça va passer non pas par les informations mais tu sais très bien que ça va passer par les réseaux sociaux, ça va passer par le bouche-à-oreille, ça va passer par une réelle prise de conscience que y a quelque chose qui tourne pas rond, aussi bien au niveau cosmique… Regarde le climat, on vous a parlé de réchauffement climatique, c’est un bouleversement climatique. Il faudrait vraiment faire exprès pour rester enfermé tout le temps pour ne pas le voir.

Et n’oublie pas que le réflexe de survie qui est inscrit dans le cerveau archaïque est toujours présent, il est inscrit dans la structure biologique. Et beaucoup, beaucoup, même de frères et de soeurs, des humains-âmes, ne seraient pas prêts, jusqu’au moment opportun, à vivre ce qui est à vivre ; ils le seront au moment opportun. Mais ça passe par des colères, ça passe par une acceptation, ça passe par des faux-semblants, mais tu n’y peux rien, mais je t’assure que le nombre est de plus en plus important. Nous en avions déjà parlé durant l’année après les Noces Célestes, quand on me demandait le pourcentage d’éveillés et combien il en fallait. Mais je vous l’avais dit déjà bien après, en 2012, que c’était largement atteint, pour le processus en lui-même. Maintenant, pour les frères et les soeurs qui sont encore endormis, c’est un bonus, ce temps qui se déroule.

Donc détrompe-toi. Même si la masse est devant la télé, je te rappelle que dans cette masse il y a quand même un très grand pourcentage de portails organiques. Mais de là à dire que tout le monde écoute telle chaîne de télévision ou écoute telle émission en permanence sans remettre en cause ce qui est vu, c’est une erreur. N’oublie pas que le poids des habitudes est fondamental, je vous renvoie à ce qu’avait dit Frère K concernant même le principe de l’image et de l’écran, c’est la même chose. Y a une sidération par l’image.

C’est bien pour ça qu’au moment des Trompettes, de l’Appel de Marie, de la visibilité de Hercobulus ou Nibiru, vous aurez… vous serez stupéfaits de voir les gens qui vont vous dire : « Mais j’attendais ça » et qui vous en ont jamais parlé dans votre vie. Et certains d’entre eux le savent depuis très longtemps, mais la vie faisant, il a bien fallu s’occuper des femmes, enfants, famille et gagner sa vie, n’est-ce pas ? Mais le fait d’avoir eu un rêve, le fait d’avoir lu par exemple, ou d’avoir écouté, même si vous le rejetez avec perte et fracas en disant que c’était des conneries, en disant que ce n’est pas vrai, vous l’avez lu et c’est en vous quelque part. C’est ça le plus important.

Question : nous ne cherchons pas nécessairement une date mais plutôt une échelle de temps.

Ah, l’échelle de temps, j’en ai parlé à de nombreuses reprises.

Question : j’admets tous les signes, je suis d’accord avec ce que vous remarquez, je remarque la même chose à l’extérieur et à l’intérieur…

Très bien.

Question : … mais ça ne me donne pas d’échelle …

Pose-toi plutôt la question : qu’est-ce qui, en toi, fait que tu as besoin d’une date ?

Question : pas une date, une échelle. Cent ans, dix ans, ou un an, ce n’est pas pareil.

Je peux pas faire mieux que de dire que c’est en ce moment.

Question : mais en ce moment, à l’échelle astronomique, ça peut durer cent ans.

Non, en ce moment, à l’échelle astronomique, ça peut durer encore quelques mois, je vous l’ai dit. Mais comment voulez-vous…

Question : je ne cherche pas de date, je précise juste qu’un humain est dans le désarroi face à l’échelle de temps du cosmos qui n’est pas la sienne, quel que soit son état de conscience.

Au niveau de la personne, pas au niveau de l’Éternité.

Question : oui mais même des amis libérés disent qu’ils s’ennuient un peu en ce moment.

Mais c’est très bien, c’est très bien. Vous devez aimer la vie et être en vie en vous ennuyant de plus en plus, c’est la seule façon d’être dégoûtés de l’illusion, en ce qu’il en reste. Donc c’est un mal pour un bien, même si vous pestez parce que vous en avez marre, même si vous vivez des choses merveilleuses, c’est pas une notion d’impatience mais ça traduit quand même quelque chose. Plus vous serez dans l’ennui, plus vous serez dans la colère pour ceux qui sont en colère, plus vous serez dans la négociation, ou plus vous jouerez l’autruche, meilleur c’est. Tu vois ce que je veux dire ?

Question : parfaitement.

Voilà, donc c’est tout. Qu’est-ce qui prime ? L’éphémère ou l’Éternité ?

Question : il y a une angoisse aussi face à l’idée d’un Face-à-Face qui peut être éternel…

Oh, rien n’est éternel en ce monde.

Question : … quand vous dites dans cette période de Face-à-Face, cette période étant extensive…

Non cher ami, tout a été réalisé à la fin des Noces Célestes. Le processus de la libération de la conscience aurait pu – et je dirais même aurait dû – survenir bien avant même, je dirais, l’année 2012. Il n’est pas survenu. Y a aucune erreur de notre part ni aucune erreur des planètes, ni aucune erreur de la Source, ni de vous, simplement comme tu le dis, y a des processus de résistance au niveau du déplacement d’une planète, d’une étoile, qui ne tiennent pas compte des lois physiques ordinaires parce qu’elle est sensible aux impulsions électromagnétiques émises par la conscience humaine. Pour certains, à titre individuel, ceux qui sont rentrés en contact avec Hercobulus et qui ont même reçu des textes d’Hercobulus, c’est la vérité, c’est la stricte vérité.

Question : ne sous-estimez-vous pas l’encroûtement des êtres humains à cause des guignols et des moyens qu’ils ont employés ? Vous-mêmes avez été surpris depuis dix ans…

Mais tout à fait, tout à fait.

Question : n’y a-t-il pas encore des maléfices cachés ?

Il y en aura, eh oui, tout se révèle. Y en a encore qui étaient cachés puisqu’il y a des révélations en ce moment même, mais la qualité de la Lumière, les particules adamantines, les vortex, la Lumière que vous voyez partout autour de vous (je parle pas de la lumière du soleil ou du jour), vous prouve que la Lumière est là. Mais la Joie, elle doit être là. Faites attention, même quand j’ai dit de regarder les signes, de ne pas être tributaires de vos signes intérieurs comme extérieurs. Même nous, je dirais, nous serions d’accord si, pour… et même sans raison, si la Source, si les conditions changeaient, que voulez-vous que nous fassions, ou que voulez-vous faire ? Votre conscience a vécu la Libération ou le Soi, mais c’est pas pour ça qu’il faut renier la vie, même enfermés dans cet encroûtement dont tu parles, de la Terre. C’est au sein de la noirceur que la graine germe, pour prendre un aphorisme de ce monde.

Question : votre rôle n’est pas facile pour nous faire patienter aussi longtemps.

Je te signale que pour certains des Anciens, nous sommes pas enfermés bien sûr, mais nous sommes stationnés depuis déjà un certain temps. La plupart d’entre nous étaient incarnés et sont morts dans les années 80, donc tu vois ça fait un certain temps. Et d’ailleurs je vous l’ai dit et je le redis, avant d’intervenir par différents canaux maintenant, je suis intervenu par cette voie de médiumnité bien avant, déjà dans les années… tout de suite après ma mort, dans les quelques années qui ont suivi ma mort, je communiquais déjà avec certains médiums. Mais ce que je disais à ces médiums était teinté de la personnalité de ce que je savais faire de mon vivant, donc c’était une aide personnelle et individuelle. Les Noces Célestes ont représenté une, comment dire, une aide collective et non plus individuelle. Donc c’est un changement d’échelle mais malgré tout, que ce soit y a 25 ans ou aujourd’hui, de votre temps terrestre, bien sûr que les choses ont changé, elles ont changé considérablement. Je vais pas reprendre l’exemple de la grenouille que l’on fait cuire dans son récipient, c’est la même chose.

Donc bien sûr, comme tu l’observes, ceux qui devaient s’alourdir se sont encore plus alourdis, mais t’espérais quoi ? Qu’ils aillent vers la Lumière ? La Lumière ne peut forcer personne à être Lumière, elle ne peut que respecter la liberté de la conscience, que ça soit celle de l’éphémère, même la plus terrible, même la plus opposée à la Lumière, c’est ça le jeu de la conscience, on peut pas l’empêcher. C’est la création que tu mets en doute à travers cela. Donc c’est pour ça que je disais aussi : trouvez la béatitude en vous, même si tout autour de vous tout est enkysté, tout est encroûté comme tu dis. Parce que comment vous allez faire au moment où les forces, je dirais, d’opposition à la Lumière vont devenir déchaînées? Elles ne le sont pas encore, ça commence.

Question : vous parlez de la troisième guerre mondiale qui se prépare ?

Elle est en cours. Vous avez simplement pas reçu des missiles encore mais elle a démarré déjà depuis deux mois, la guerre mondiale. N’oubliez pas que les moyens de destruction de l’humanité sont profondément différents de ce qui a existé dans le premier et le deuxième conflit mondial. Y a des armes extrêmement sophistiquées, y a pas besoin de battre la campagne pendant des mois ou des années, appuyer sur un bouton ça suffit à détruire un pays, vous le savez. C’est en cours, tous les préparatifs sont achevés, tout est en place pour cette scène finale, et le calendrier n’est pas dicté, rappelez-vous, par les méchants garçons, ni par la Lumière, ni par la Terre, ni par le Soleil, simplement dorénavant par Nibiru. C’est tout.

Question : l’assignation vibrale est-elle aujourd’hui irrévocable ou des éléments, au moment des trois jours, pourront encore la modifier ?

Nous avons toujours dit que jusqu’à l’Appel de Marie, il y aurait des ultimes grâces, bien sûr, mais de manière globale et générale, tout est figé. Vous êtes tous à la bonne place, quoi que vous disiez, quoi que vous viviez. Y a pas de meilleure place que la vôtre, même si elle vous semble parfois détestable. Je peux pas dire mieux que cela. Et tout ce que vous fournit votre vie, que ce soit dans votre corps, dans vos relations, dans vos professions, dans tous les secteurs de vos vies, sont très exactement ce que vous avez à traverser.

Question : donc nos éventuels travaux sont plus des acceptations que des changements ?

Ah tout à fait, c’est ce que j’avais dit. Tout à fait. Accepter de voir, accepter de traverser quelque évènement que ce soit te montre là où tu es, bien sûr. Celui qui est dans la paix, celui qui est dans la Demeure de Paix suprême, bien sûr qu’il peut piquer des colères ou être pas content une journée, mais il n’est pas tributaire de ses humeurs, on va dire. Les humeurs arrivent, et elles repartent. C’est ça qui est très important. C’est l’emplacement de votre conscience qui est important ; c’est pas de vous lamenter sur l’état du monde, c’est pas d’avoir peur, mais c’est d’être de plus en plus lucides sur ce que vous vivez et ce que vous êtes, et la vie vous le montre.

Question : vous dites souvent qu’il faut voir les choses en soi. Parfois on croit voir mais on n’a pas vraiment vu. Parlez-vous de voir avec coeur, âme, esprit, est-ce un phénomène aussi profond ?

C’est pas simplement voir. Comme j’ai dit, c’est traverser. C’est pas nécessairement voir avec la vision du coeur ou la vision éthérique, c’est voir en conscience. Ça concerne aussi bien les évènements les plus petits de votre vie comme les plus exaltants. C’est-à-dire ne pas être emportés par ce qui est vu. C’est pour ça que le mot qui a été employé, c’est traverser, hein. Si vous avez une émotion, une colère, un déni, quel que soit le type d’émotion, soit vous êtes identifiés à cette émotion, vous y participez, soit vous la voyez pour ce qu’elle est, vous acceptez cette émotion (parce qu’il n’est pas question de refouler quoi que ce soit), vous les voyez et vous laissez la Lumière agir, oeuvrer. C’est dans cette non-réaction qu’il y a l’action juste, si je peux dire. Êtes-vous capables de traverser la souffrance, la colère, le fait d’avoir été trahi, le fait d’avoir été blessé ? Parce qu’en définitive, et ça aussi nous l’avons toujours dit, il n’y a pas de meilleur ennemi que vous-mêmes, à l’intérieur.

Donc, même si Yaldébaoth en chef vient s’agripper à vous, ce n’est que de votre faute – puisque le monde n’existe pas et qu’il est en toi. C’est que tous ces scénarios se déroulent en toi. Et traverser ce qui se déroule, c’est, comme disait Bidi, c’est être assis dans une salle de spectacle et de voir la scène de théâtre. C’est ce qui permet de comprendre qu’il n’y a pas de théâtre, qu’il n’y a pas de spectateur non plus. Mais si tu fais pas cette première démarche, qui n’est plus simplement de la réfutation systématique mais de voir, dans tous les sens du terme, si je peux dire, accepter que tu étais en colère, t’es en colère, accepter que quand la peur arrive et qu’elle te submerge, tu n’es pas cette peur. Ça veut pas dire la rejeter, ça veut pas dire même la nier, ça veut dire accepter d’être dans son coeur, non pas pour chasser ça mais pour te trouver toi-même. Alors tout ça disparaît. Si ça disparaît pas, c’est que tu es encore placé dans la personne. Là je parle pour les plus anciens ou les plus avancés, si vous préférez, d’entre vous, mais bien évidemment cette pratique-là n’est pas encore accessible, je dirais même, à tous les éveillés. Mais c’est un processus naturel.

Rappelle-toi, que lors de d’Appel de Marie et trois jours après la stase vous n’aurez aucun moyen de lutter, aucun moyen de comprendre, vous acceptez ou pas. Vous acceptez que la Lumière et l’Éternité fasse son oeuvre, ou vous résistez. Par le besoin de comprendre, le besoin de saisir, le besoin d’échapper à. C’est ça le Choc de l’humanité.

Et encore une fois, y a pas, comment dire, y a pas à se flageller puisque de toute façon tout ça n’existe pas. Quand vous l’avez conscientisé en vous, vous voyez l’acteur, vous voyez le spectateur, vous voyez le théâtre, mais fondamentalement vous n’êtes rien de tout cela, ni le décor, ni l’acteur, ni le spectateur, ni le théâtre.

Et quand tu vis réellement cela, non pas par adhésion intellectuelle, mais tu ne peux être qu’en joie. Ça ne veut pas dire ne pas être concerné par ta vie ou par la vie, ni par la société, ça veut pas dire se mettre en ermite, si tu traverses tout ce qu’il y a à traverser avec vraiment une légèreté, alors que si tu donnes de la consistance, et c’est-à-dire si tu vois le verre à moitié vide, tu le verras jamais à moitié plein. C’est toujours la même histoire. Mais même ça, si tu vois le verre à moitié vide, c’est que tu n’es pas libre. Si tu vois qu’il n’y a ni verre ni contenu, tu es libre. C’est la même chose dans les jeux de la conscience, exactement la même chose, et je dirais même avec de plus en plus d’éclairage et de plus en plus d’acuité. Et puis maintenant, je te rappelle que même les irréductibles de la matière seront de toute façon libérés, donc à la limite, pourquoi s’en faire ?

J’en reviens moi aussi à la question : pourquoi une date ?

Question : c’est lié à l’ennui.

On est bien d’accord, mais celui qui est libéré ne peut pas s’ennuyer.

Question : la Libération s’accompagne-t-elle nécessairement d’une montée vibratoire très forte?

Non, ça peut être le silence vibratoire total comme ça sera le cas lors de la stase de l’Appel de Marie. Nous vous avons toujours dit que la conscience était vibration, mais la a-conscience n’est pas vibration. C’est la conscience projetée en quelque dimension que ce soit qui est vibration-Lumière, Amour-Lumière, mais dès que tu n’es plus dans la projection, même dans les mondes les plus lumineux et les plus éthérés, tu conscientises, si je peux dire, que tu n’es pas la conscience. Et tu échappes à la forme, tu échappes au temps et tu échappes aux dimensions, et découvrant cette liberté-là, tu peux explorer toutes les dimensions, toutes les formes. Tu peux être un arbre, une planète, un soleil, une entité comme un Hayot Ha Kodesh, un Maître généticien, ça ne fait aucune différence. Et ce que je dis là, c’est pas un point de vue mental, c’est l’expérience réelle de ceux qui vivent ça. Bien sûr ils savent qu’ils sont limités par un corps, par une histoire, même s’ils ont mis fin à l’ego par la libération, et ils ne refusent rien. Mais je te concède quand même que ça doit être par moment très chiant, pour la personne.

Question : peut-on dire que la a-conscience est l’Absolu, le Rien ?

C’est ce qu’a dit Bidi, oui tout à fait. Alors, que tu l’appelles le Libéré vivant, le Jnani (ça fait savant), Shantinilaya, la Demeure de Paix suprême, tu peux mettre toutes les étiquettes que tu veux.

Question : préférez-vous continuer la discussion à bâtons rompus ou passer aux questions écrites ?

On peut alterner, c’est comme vous voulez. De toute façon, même sur une question écrite, il y a une discussion, donc...

Question : pouvez-vous développer sur la circulation de la Lumière adamantine, sa provenance et sur l’encodage de cette Lumière ?

Faut-il encore que je comprenne ce que ça veut dire « encodage de la Lumière ». Là, j’ai pas de moyen de répondre. La circulation, ça veut dire quoi ? Dans le corps, sur la planète, dans le Soleil, où ? La circulation de la Lumière, vous la connaissez, c’est le corps d’Êtreté. C’est les croix qui sont au niveau de la tête, c’est les structures vibrales que vous avez vécues ou pas, c’est l’ensemble des structures liées aux Portes. Ça, c’est votre corps d’Êtreté. C’est la circulation de la pure Lumière. Vous êtes constitués de ça.

Question : les dragons nous ont dit qu’ils lisaient dans la Lumière adamantine des instructions pour eux à travers les encodages de la Lumière.

Erelim avait dit ça ou un autre dragon ?

Question : Erelim

Il a dit quoi précisément ?

Question : que leur fonction dépendait des instructions dans l’encodage de la Lumière adamantine, qu’ils pouvaient décrypter.

Les encodages de la Lumière adamantine, je pense que c’est simplement l’organisation de l’Intelligence de la Lumière à travers un support qui est le corps physique, c’est-à-dire les Étoiles, les Portes, les chakras, les nouveaux circuits de l’Onde de Vie, le Canal Marial, les Couronnes radiantes du coeur et de la tête. C’est ça l’encodage vibratoire. Mais la Lumière en elle-même, elle porte des informations, bien sûr, mais l’information, l’encodage comme tu dis, n’apparaît que quand cette Lumière adamantine prend une forme, un agencement, par exemple comme j’ai expliqué et comme vous l’a expliqué aussi Erelim, par rapport aux vortex de Lumière adamantine qui sont présents dans la plupart des villages des peuples de la nature, mais aussi sur des points précis de la terre.

Donc la Lumière va s’agencer – dès l’instant où il y a un support bien sûr, que ce soit la terre ou votre corps –, va s’agencer pour rétablir, restaurer l’équilibre de la Lumière. Vous savez que la Lumière a été déviée sur la terre par le vaisseau des Archontes qui s’appelaient aussi Nibiru, la sphère métallique vous savez, on en avait parlé aux Noces Célestes, à la fin des Noces Célestes et même après. Ça, c’est ce qui empêchait la Lumière adamantine de se déployer, mais sans la supprimer complètement, sans ça y a plus de vie possible sans Lumière, bien sûr, sans Lumière adamantine.

Donc, quand la Lumière rencontre un support, que ce soit un corps, que ce soit la Terre, que ce soit un soleil, elle va spontanément s’organiser pour respecter la Liberté. Alors, nous avons parlé sur terre des vortex, ou de vos Portes qui sont aussi des vortex bien sûr, comme les Étoiles, mais ça peut être aussi simplement le fait d’éclairer et de faire sortir ce qui était maintenu caché, ce qui était sous le boisseau, vous savez, qui devait pas être révélé soi-disant aux profanes. C’est ça qui est en train de voler en éclat.

Donc, la circulation de la Lumière adamantine n’est pas une circulation au sens où vous pourriez l’entendre, comme une circulation d’énergie, c’est une vibration, et ça, nous l’avons expliqué très, très longuement. Cette vibration, elle vibre, même si parfois elle se propage, donc elle circule comme pour le cas de l’Onde de Vie. La Couronne radiante du coeur, c’est pas le chakra qui tourne, c’est pas la même chose, c’est la perception du bourrelet périphérique du chakra qui a été appelé le Coeur Ascensionnel ou la Couronne radiante du coeur. Donc ça circule pas, ça résonne et ça vibre. Ça peut donner l’impression d’un mouvement.

Même quand vous avez par exemple des douleurs sur les Portes, comme il y avait eu en 2012 et 2013 sur le foie et la rate, maintenant sur les Portes Précision et Profondeur, ou sur les quatre Portes autour du sacrum. Ces structures-là vibrent, et effectivement s’établit une résonance. Par exemple (ça avait été expliqué), entre les Portes antérieures et les Portes postérieures du tronc, en l’occurrence ici entre les Portes Précision et Profondeur et ce qui est situé en arrière, au niveau du sacrum, et les chakras aussi qui passent dans le coin.

Les chakras, l’énergie tourne, ça circule, comme dans les circuits que vous appelez les méridiens ou les nadi. Mais la Lumière, excepté pour l’Onde de Vie qui circulait par vagues en montant, c’est une résonance vibrale qui se colle à la structure de votre corps, de la terre ou tout système matériel. Et si ce système matériel n’est pas orienté correctement et relié correctement à la Source et à l’Absolu, alors ça rétablit cela. Bien sûr qu’on peut parler de structures géométriques. Nous avions dévoilé des éléments importants au niveau de la structure du coeur d’Êtreté, qui est une espèce de diamant, tellement ça brille. C’est la fameuse structure géodésique à vingt-quatre triangles, qui avait un nom barbare là, qui vient de chez les Grecs : tétrakihexaèdre.

Mais j’ai toujours dit aussi, et ça a été dit par l’Impersonnel et par d’autres voix, qu’il n’était pas besoin aujourd’hui, à travers ce qui se passe au niveau des Portes, de vous décrire l’autre structure, qui est présente ici. Ça sert à rien, ça nourrirait uniquement l’intellect. L’important c’est de le vivre, pour ceux qui les vivent bien sûr, hein.

Voilà donc, je peux pas parler d’autre chose que du corps d’Êtreté qui a effectivement une structure identique dans toutes les dimensions. C’est un véhicule, et le véhicule est exactement le même, même si la forme est différente dans l’apparence, au-delà de l’anthropomorphisme, depuis les Hayot Ha Kodesh, depuis Métatron jusqu’à vous.

Simplement je vous rappelle que ce corps d’Êtreté, il était prisonnier dans le Soleil avant 2009. Donc, la circulation des particules adamantines se fait toujours selon des lignes et selon des zones de résonance qui sont adaptées à une matière, à un appui quelque part dimensionnel, afin de créer la forme, de créer la couleur, de créer la dynamique. Mais rappelez-vous qu’en définitive tout ce qui a été reconstruit à l’extérieur, que ce soit votre corps d’Êtreté qui est revenu du Soleil, que ce soit la resynthèse du corps d’Êtreté, tout ça n’a qu’une finalité, c’est la Liberté, la Libération, l’effet de ne plus être entraîné ou maintenu prisonnier dans quelque chose de fermé et donc de périssable.

Question : comment faites-vous, avec les peuples galactiques des différentes dimensions impliqués dans la libération d’un monde, pour communiquer et vous syntoniser ?

Alors au niveau, il faut bien appeler ça hiérarchique, même s’il y a rien à voir avec une notion hiérarchique, y a des corps multidimensionnels dans une dimension donnée, qui sont plus aptes à telle fonction qu’à telle autre fonction sur votre monde. Donc y a pas à proprement parler d’harmonisation comme vous pourriez l’entendre, de discussions. Y a des discussions, je dirais, dans les instances qui se sont occupées de manière privilégiée de ce système solaire, c’est-à-dire ce qui avait été nommé le Conclave Archangélique, ce qui avait été nommé les Étoiles, ce qui avait été nommé les 24 Anciens. Parce qu’ils connaissent ce système solaire, ils connaissent ses rouages, les rouages au sein de la Liberté comme au sein de l’enfermement, même si vous vous doutez bien que pour un Archange, c’est peut-être plus large comme conception, moins précise. Elle est précise en Lumière mais plus on descend vers la matière moins l’information peut leur parvenir, sauf certains Archanges.

Mais pour les Anciens et pour les Étoiles, nous faisons partie, et Marie vous le dit à chaque fois, de la Confédération Intergalactique des Mondes Libres. Or y a pas de notion de raisonnement. Chaque vaisseau de Lumière est à sa juste place, chaque capsule végalienne est à sa juste place, c’est pas une décision. L’harmonisation, elle se fait pas par une décision ou par un conclave, elle se fait par l’Intelligence de la Lumière elle-même. Donc, c’est pas du tout superposable à ce que vous pourriez avoir par exemple dans une société ou dans une famille, où chacun donne son point de vue.

Bien sûr, j’avais dit qu’au sein des Anciens, comme des Étoiles d’ailleurs, y a parfois des dissonances. Ces dissonances sont simplement liées à l’expérience terrestre que nous avons eue. Mais sur les autres plans dimensionnels, par exemple au niveau des Archanges, par exemple au niveau de systèmes solaires qui ne connaissent pas la 3ème dimension, ni unifiée ni dissociée, c’est le domaine de manifestation de leur conscience dans un plan dimensionnel donné qui leur donne les capacités et les harmonisations nécessaires. C’est pas une décision, ni collective ni individuelle. Nous faisons que suivre la Lumière avec les différences propres aux Melchisédech et aux Étoiles, parce que nous étions tous incarnés en ce monde. Nous connaissons tous ce monde et nous avons peut-être des outils un peu plus adaptés dans le mécanisme de la Libération, mais pas dans l’établissement de la Lumière.

C’est pour ça d’ailleurs que vous nous entendez plus parler au nom de la Confédération Intergalactique, même si effectivement l’Archange Mikaël ou Marie peut intervenir de son propre chef, si je peux dire, au moment qu’elle le souhaite – mais nous aussi d’ailleurs. Mais il n’y a plus aucun intérêt à cet aspect organisationnel que nous vous avons décrit et que nous vous avons aidés à conscientiser et à vivre. L’Intelligence de la Lumière balaie toutes les organisations et toutes les structures. C’est justement le fameux encodage de la Lumière selon une forme, et l’interaction avec la conscience, qui créent l’organisation, c’est pas un mécanisme réflexif, logique ou de raison. C’est l’Évidence de la Lumière, ce que nous avons appelé l’état de Grâce et l’action de Grâce.

Nous n’avons pas les mêmes repères. Nous avons l’expérience et la mémoire de notre vie sur terre qui a été conservée afin de faire bénéficier ceux qui nous recevaient, si je peux dire, d’un certain nombre d’informations. Regardez par exemple les Étoiles. Aujourd’hui, sans même parler des personnes ou des histoires, mais ces points de vibration qui sont autour de votre tête, est utilisé et repris par d’innombrables personnes sur la terre. Mais y a pas besoin d’organiser la Lumière, y a pas besoin d’autre chose que d’être aligné avec la Lumière. C’est ce que nous vous disons de plus en plus. Y a aucune histoire qui tienne devant la Lumière, les histoires sont les jeux de la conscience.

Donc oui la Lumière, pour revenir, la Lumière est porteuse de certaines informations et de certains encodages, mais qui sont liés à ce à quoi la Lumière va trouver comme forme, comme système solaire, comme histoire de vie d’un frère ou d’une soeur. Mais y a pas de plan, nous avons largement dépassé les plans. Tout est en place. Je crois d’ailleurs que l’Archange Mikaël, comme Marie au mois d’août, vous avait dit que toute la Flotte Intergalactique était stationnée maintenant là où il faut.

Nous attendons comme vous, mais y a pas d’organisation à prévoir. Autant y avait une organisation précise et très travaillée pour les Noces Célestes, pour les Clés Métatroniques (ça c’est un codage vibratoire), pour permettre à la Lumière de s’incarner en totalité, chose qui n’a jamais été faite depuis 320 000 ans, même en fin des cycles précédents, et c’est ça que vous avez à mener dans votre vie. Non pas rester comme une potiche à rien faire et attendre la fin, non pas réagir à ce monde, mais avancer avec le sourire, avec légèreté, dans votre vie, dans ce que vous demande la Lumière. Mais c’est pas vous qui organisez la Lumière, ni nous, surtout maintenant. Jusqu’à la libération de la Terre, oui, il fallait organiser, il fallait structurer, mais plus maintenant.

Question : une soeur a une bronchite depuis quatre semaines et se demande s’il s’agit d’un nettoyage en rapport avec la prise cette sorte de trithérapie : huile de Krill, huile de coco et iode.

Trithérapie ?

Question : c’est-à-dire l’iode, l’huile de coco et l’huile de Krill.

Huile de coco, tu parles de la noix de coco ?

Question : oui.

Je connais pas. Et l’autre, du Krill ?

Question : Krill, petite crevette grise dont se nourrissent les baleines. L’huile de Krill est riche en phospholipides.

Ça permet d’entretenir le corps, c’est ça ?

Question : et peut-être d’autres choses aussi, peut-être de développer la conscience.

Pourquoi pas. Mais qu’est-ce que tu veux que je dise là-dessus ?

Question : une bronchite s’est déclarée depuis quatre semaines avec une extinction de voix. Cela pourrait-il être dû à une détoxification en rapport avec la prise de ces produits ?

Ou par la Lumière elle-même. Rappelez-vous, même si vous absorbez ces espèces de crevettes-là comme tu dis, l’important sera toujours l’intérieur. Maintenant les effets, sur le corps, sur la conscience, personnelle, collective, éternelle et éphémère, si y en a réellement, tant mieux.

Je crois que Bidi vous aurait envoyés promener avec cette question. Mais il est vrai que quand on est incarnés, il est quand même plus agréable d’avoir un corps – qui est le véhicule, comme la voiture – qui fonctionne, n’est-ce pas ? Et de moins être altérés, si je peux dire, par des problématiques du corps qui nécessitent votre attention, votre conscience, d’aller voir des thérapeutes, et donc de ne pas être finalement disponibles pour vivre la Lumière intégralement.

Mais c’est la Lumière qui fait ça. Peut-être que cette soeur doit se taire, peut-être qu’elle doit faire silence.

Question : elle n’est pas très bavarde.

Se taire, c’est pas nécessairement des mots prononcés. C’est parfois être affaibli pour ne plus pouvoir réfléchir et pour pouvoir lâcher ce qui est encore tenu.

Tout ce qui vous arrive aujourd’hui, sans aucune exception, Libéré vivant, matérialiste, tout ce que vous voulez, n’a qu’un but : vous faire lâcher. Et vous faire lâcher, ça veut pas dire, encore une fois, ignorer les problèmes, mais comme je l’ai dit au début, traverser cela et voir ce qu’il y a à voir, non pas dans des explications ou des cogitations, et même si c’est lié… il faut que je me renseigne et je vous répondrai, tu me feras penser à répondre à ça dans la deuxième partie de notre discussion où j’aurais pu prendre des informations sur plus compétent que moi par rapport à ça, mais je te rappelle quand même que…

Question : alors souvenez-vous du Krill, petite crevette grise, l’huile de noix de coco et l’iode.

Ça ne change rien. Que ce soit l’Intelligence de la Lumière, que ce soit cette trithérapie comme tu dis, dans un cas comme dans l’autre, je crois que c’est très connu en homéopathie, c’est les éliminations. Et y en a qui prennent rien et qui ont aussi des éliminations. L’élimination, ça peut être la colère dans la tête, ça peut aussi passer par le corps.

Question : je vous le rappelle ?

Oui, oui, oui, tout à fait, tu me redemanderas, je promets de me renseigner sur ces trucs curieux dont tu m’as parlé.

Question : de même que les Portes Attraction et Vision, les Portes Profondeur et Précision peuvent-elles se manifester par rapport à ce que l’on vient de manger ?

Bien sûr, plus que jamais. Parce que cette zone énergétique, au-delà même de la Porte qui est la structure vibrale, vous avez dans les médecines énergétiques tout ce qui est lié, et surtout je crois, on l’avait déjà dit, en acupuncture, les Portes et les points qui sont dans cette région-là correspondent effectivement bien sûr aux douleurs locales, mais sur le plan général ça correspond à la façon de se nourrir. Se nourrir des aliments comme de la Lumière, comme des relations, comme de tout ce que vous prenez autour de vous, et pas uniquement par la bouche. Aussi bien la sexualité, l’échange, que les nourritures.

Donc bien sûr, vous allez constater que certains aliments, vous avez envie de manger quelque chose et j’avais parlé à l’époque de la réponse du coeur. Maintenant c’est encore plus terrible parce que c’est plus la réponse du coeur, c’est la réponse du corps. Votre corps, il vous dit très vite si quelque chose est bon pour vous. Vous n’avez pas besoin de testing musculaire, de kinésiologie ou d’interroger la réponse du coeur ; le corps, dans sa nouvelle intelligence liée aux particules adamantines, vous dira tout de suite si ce que vous prenez va être digéré ou pas, directement, sans passer par la réponse du coeur ou les différents tests qui vous permettent de sélectionner un aliment. La réponse est directe maintenant.

Question : quand une Porte se manifeste, c’est qu’il y a un problème ou pas nécessairement?

Ça peut être les deux. Ça peut être l’activation des Portes en elles-mêmes, mais de toute façon ces Portes seront contentes ou mécontentes en fonction de ce que vous ingérez. Mais je rappelle quand même, comme vous l’avait dit l’Archange Anaël pendant longtemps, que quand vous êtes, même en 3D unifiée, les Végaliens par exemple n’ont pas de tractus digestif, contrairement aux peuples intraterrestres delphinoïdes qui eux conservaient un repas rituélique, si je peux dire, une fois par semaine. Mais la Lumière, quand vous êtes dans un corps d’Éternité, même en 3D unifiée, vous n’avez plus besoin d’exercer la moindre prédation, y a rien à absorber.

Donc, vous êtes à cheval, si vous voulez, surtout ceux parmi vous qui ont resynthétisé ou réincorporé, si je peux dire, le corps d’Êtreté. Vous êtes encore dans un corps carboné qui a ses besoins, et en même temps vous êtes dans votre corps d’Êtreté, et les deux font pas toujours bon ménage, surtout sur l’alimentation.

Question : quand on se place sur un vortex, quel en est l’effet : transformateur, curatif ou autre ?

Il peut être tout ça à la fois : curatif, transformant, réparateur. C’est pour ça que nous vous avons engagés, depuis un certain temps, à aller rencontrer non pas seulement la nature mais les peuples de la nature. Que vous les voyiez clairement, que vous ne voyiez rien, que vous les entendiez, que vous ayez seulement le sentiment de sentir une présence, peu importe, le travail se fait à ce moment-là. Donc les vortex de Lumière ont un effet curatif, un effet thérapeutique et un effet sur la conscience aussi. Comme avec les gnomes qui vous avaient demandé d’aller les voir mais de les laisser oeuvrer, c’est la même chose. Les barrières entre les mondes sont de plus en plus ténues, c’est-à-dire qu’elles sont de plus en plus poreuses. Vous le voyez bien, vous le vivez bien.

Donc tout ça concourt à privilégier et nourrir le corps d’Êtreté ou votre éternité. Alors bien sûr le corps, lui, il a pas les mêmes besoins. Donc ça peut se manifester, comme je l’ai dit, par des douleurs sur les Portes. Par exemple votre personne adore tel aliment et du jour au lendemain vous n’allez plus pouvoir le digérer. Et je vous rappelle que quand on est dans le corps d’Êtreté, y a plus besoin de nourrir avec les aliments, vous pouvez prélever le prâna des aliments et laisser la matière. Vous aurez les mêmes effets dans le coeur et dans le corps.

Question : certains d’entre nous ont l’intuition ou l’information qu’une grande vague de libération individuelle se prépare avant même l’Appel de Marie. Que pouvez-vous en dire ?

Je vous l’ai dit, le nombre est de plus en plus important, et les occasions – parce que c’est des occasions, à travers vos rencontres, à travers vos lectures, à travers vos promenades –, vont devenir de plus en plus faciles pour celui qui est attentif. Et d’ailleurs, même si c’est pas la Libération, beaucoup de frères et de soeurs dans différents pays rentrent en réaction, en révolte contre ceux qui vous ont asservis, même s’ils n’arrivent pas à mettre de noms précis dessus.

Beaucoup de frères et de soeurs se rendent compte de la fausseté et du mensonge qui a été perpétré depuis des temps immémoriaux, toujours par les mêmes, hein, bien sûr. Le danger serait de rentrer en réaction trop violente par rapport à ça. Rappelez-vous que ces forces-là se nourrissent de toutes vos émotions, et si vous les combattez, d’une manière ou d’une autre, ils sont encore plus gagnants. Rappelez-vous, la Lumière ne combat pas, surtout en étant incarnés, parce que si vous combattez, vous retombez dans la dualité, et la dualité de ce monde enfermé est toujours profitable à ceux qui tiennent les ficelles, et pas à vous. Ils se nourrissent de tout ça, ils se nourrissent de votre conscience, alors à vous de voir avec quoi vous vous nourrissez aussi.

Question : sachant qu’ils se nourrissent de notre conscience, pourquoi ont-ils autant frelaté notre conscience, pourquoi saboter leur bétail à ce point ? Est-ce de la bêtise de leur part ou des conflits entre eux ?

Ni l’un ni l’autre cher ami, c’est uniquement l’arrivée de la Lumière à chaque fin de cycle. L’être humain est tellement content d’être dans un poulailler qu’il n’imagine pas qu’il existe une vie en dehors et c’est, comme tu le disais tout à l’heure pour ceux qui sont encroûtés, c’est exactement le même processus. Quand tu es né en prison, tu ne sais pas qu’il y a un monde en dehors de la prison, ou du poulailler puisque tu as parlé de bestiaux. J’aurais pu parler d’écurie, mais le poulailler ça fait quand même plus sympathique.

Question : pourquoi les Guignols ne nous traitent-ils pas mieux pour que nous soyons une meilleure nourriture ?

Parce que pour eux la qualité nutritive de la colère, de la guerre, de l’amusement, est beaucoup plus importante que d’avoir un corps en bonne santé et une conscience intègre. Ça fait pas de différence pour eux. La guerre, ou la réaction à la guerre, c’est-à-dire ceux qui veulent la paix, c’est la même chose, c’est la même nourriture. Ils se nourrissent pas de vos corps physiques, du moins pas pour l’instant, ils se nourrissent de vos émotions et de vos pensées. Et vous-mêmes, en contrepartie, vous nourrissez la matrice et vous la maintenez, malgré votre matrice personnelle, l’histoire personnelle, la légende personnelle et même collectivement.

Nous avons dit que les lignes de prédation lors de la libération de la Terre avaient été pulvérisées. Les seules lignes de prédation, même si on ne peut pas les appeler comme ça, c’est uniquement les habitudes, les croyances, l’adhésion à ce monde. Or le problème, c’est qu’il y a une frontière étroite entre le refus du monde et le vécu de la Lumière en ce monde. C’est ce qu’on disait déjà dans les questions précédentes.

Il faut être vigilants à ne pas être entraînés par la réaction, à ne pas être entraînés par quelque chose qui va nourrir l’ombre, mais pour eux, ils se nourrissent de consciences, alors des consciences, bien sûr, enfermées. Alors que ça passe par les émotions, que ça passe par la guerre, que ça passe par un match de football, la coupe de monde, c’est exactement la même chose. Parce que tant que vous êtes en projection de conscience sur un plaisir ou sur une guerre, ou sur une recherche de paix, vous ne pouvez pas être en paix vous-mêmes. Or la paix, tous les grands sages l’ont dit, commence déjà à l’intérieur de toi.

Question : est-ce au moment où l’âme est dissoute en totalité que le corps devient vraiment le temple de l’Esprit et que l’on peut manifester la puissance du Verbe sans la détourner ?

Oui bien sûr, bien sûr, pas avant parce que même dans le Soi, et nous en avions parlé durant l’année 2013, y avait les tournicoti-tournicota, y avait l’ego spirituel. Mais tout ça c’est fini maintenant. L’assignation vibrale, les destinations futures pour ceux qui avaient envie de continuer à jouer, sont actées. Et ça correspond à la liberté de choix de la conscience, y a pas d’erreur d’aiguillage.

Question : vous aviez dit qu’il n’était pas idéal de chanter OM. Maintenez-vous? Si oui, pourquoi ?

Maintenant vous pourrez chanter ce que vous voulez. Puisque la Terre est libérée, vous pouvez chanter « Petit papa Noël », vous pouvez chanter tous les mantras du monde que vous voulez, tout ce qui vous fait du bien. Y a plus de possibilité de récupérer l’énergie de cela.

Rappelez-vous, même antérieurement il avait été fait une distinction entre le « Je suis » et le « Je suis Un », le « I am » des Anglais, et le Tao par exemple, mais aujourd’hui tout ça n’a plus aucune incidence parce que nous avons coupé, je dirais, la Lumière – pas nous en tant que Melchisédech – a coupé les sources d’alimentation liées aux égrégores des religions, des croyances. Ça a été coupé par la libération de la Terre. Donc y a plus moyen de constituer un réservoir qui peut être utilisé en décalage temporel ou spatial, c’est-à-dire être utilisé à un autre moment. L’énergie, elle est produite toujours par certains qui croient, mais elle est dissipée instantanément, elle ne peut plus se coaguler et entraîner des enfermements. C’est ça qui est important.

Donc, c’est pour ça je vous dis maintenant : faites ce que vous voulez. Si vous voulez psalmodier un mantra oriental ou un mantra d’honneur même à Yaldébaoth, avec une prière, vous ne risquez plus rien.

Question : voulez-vous dire que cela ne sert à rien non plus ?

Ça peut vous servir mais ça dépend de votre foi. Si vous êtes dans la Lumière, vous nourrirez votre Lumière.

Question : qu’en est-il de la Fleur de Vie ? Peut-on l’utiliser pour le codage de l’eau aujourd’hui ?

Je dirais, à la limite, pourquoi pas ? Mais l’eau, mettez-là à la lumière, mettez des cristaux, priez tout simplement avec votre conscience. Pourquoi utiliser des formes géométriques – qui marchent, bien sûr ? Y a pas de possibilité de récupération maintenant, mais allez toujours au plus simple, ne compliquez pas les choses. Vous voulez bénir votre eau ? Vous la bénissez et vous la buvez. Y a pas besoin de créer des circuits, des dessins, des formes, des couleurs, c’est pas la peine de compliquer. Rappelez-vous, l’Intelligence de la Lumière est à l’oeuvre, et elle sera beaucoup plus intelligente que toutes vos formes dessinées, tous vos dessins, toutes vos incantations.

Question : quelle est la différence entre les flammes jumelles et les monades ? La monade arrive-t-elle en face de nous comme un Archonte ?

D’abord, qui a dit qu’il y avait une différence entre monades et flammes jumelles ? C’est des termes équivalents, il me semble. Les âmes-soeurs, c’est autre chose, c’est un contrat karmique lié à cette terre. Les monades ou flammes jumelles, c’est le même oeuf-Esprit qui s’est dichotomisé bien avant la falsification et bien avant l’enfermement, pour ceux qui ont une monade. Nous avons toujours dit que c’était absolument pas une circonstance ni obligatoire ni même souhaitable dans certains cas, mais que certaines consciences primitives ignées sont nées du même oeuf, c’est-à-dire la première projection de forme de conscience. Elles se sont retrouvées, on en avait parlé en 2012, avec la libération de la Terre et l’Onde de Vie qui a permis de se retrouver, quelles que soient les différences de pensée, de modes de fonctionnement, d’âge, d’origine sociale, familiale. Certains se sont retrouvés, hein, mais ce qu’on appelle les flammes jumelles, c’est la monade, c’est la même chose.

Question : arrive-t-elle en face de nous, comme peut le faire un Archonte ?

J’ai rien compris, donc faut exprimer ça autrement.

Question : la première fois que la monade se présente, vient-elle en face de nous ou par derrière ?

Ni l’un ni l’autre. C’est une reconnexion qui se fait avec le coeur et le regard. Quand j’ai dit qu’un Archonte arrive de face, c’est quand il se présente, parce qu’en général après il est accroché dans le dos, hein. Mais votre monade, si elle est incarnée, vous n’avez pas de notion ni de plaire, de séduire, ni de relation de couple, c’est quelque chose qui se fait indépendamment de toute volonté.

Qu’est-ce qui se passe quand vous êtes réellement en face de votre monade ? Dans le regard, y a pas besoin de mots, y a pas besoin d’histoire sur terre, y a pas besoin de karma ; et dans le coeur, c’est la même chose. C’est au-delà de toute convention sociale, au-delà de tout âge et de tout sexe, bien sûr, c’est une reconnaissance instantanée. Donc, il faut pas confondre un être de Lumière ou un être de l’ombre, ou un désincarné, qui approche avec des facteurs topographiques, et votre monade incarnée qui se présente physiquement à vous. Ça n’a rien à voir.

Et je doute fort qu’il puisse vous être présenté une monade, votre monade, sous forme éthérée au préalable. C’est une rencontre qui se fait d’oeil à oeil et de coeur à coeur, c’est tout. Mais de là à aller comparer ça à l’approche d’un guide de Lumière, à l’approche de Yaldébaoth ou d’un désincarné, ça n’a rien à voir. Quelle est l’association d’idée qui a été faite entre la présentation d’une monade sous forme subtile éthérique ou lumineuse ? Nous n’avons jamais évoqué ça.

Question : pourquoi certains jeunes enfants parlent-ils d’eux-mêmes à la troisième personne ?

C’est certainement des vieux sages qui ont déjà vécu l’Advaita Vedanta et le principe d’Unité. Vous savez que les enfants aujourd’hui sont soit très éveillés, soit l’inverse. Donc vous allez constater effectivement que des enfants vont parler d’eux à la troisième personne, parce qu’ils savent pertinemment qu’ils ne sont pas ce corps, ils savent très bien qu’ils sont Absolus. Donc c’est des enfants qui naissent libérés vivants. Oui bien sûr, y en a déjà de plus en plus, et ceux-là, vous ne pourrez pas les éduquer normalement, hein, bon courage, parce que les mettre à l’école et les mettre dans des moules, ça marchera jamais, contrairement à vous qui avez tout accepté.

Y a toutes chances que ce soit des enfants très affectueux, très joyeux, mais surtout très rebelles. Ils ne supportent pas l’autorité, ils ne supportent pas les cadres de référence, ils ne supportent pas le collectif, au sens humain, c’est-à-dire aller à l’école à tel jour, à telle heure, en même temps – et ils sont déjà libérés bien sûr. Et vous ne pourrez à aucun moment leur faire prendre des vessies pour des lanternes. Tous les canaux de réception à la Lumière sont ouverts, chez eux. Je dis pas que c’est pareil pour tous les enfants mais pour nombre d’enfants. Si vous êtes vous-mêmes éveillés et que vous avez un enfant, y a toutes les chances aujourd’hui qu’il soit encore pire que vous, ça veut dire dix fois mieux.

Vous ne pourrez pas imposer votre autorité maternelle ou paternelle à un enfant comme ça. Soit vous le comprenez, soit vous ne le comprenez pas, mais vous ne pourrez plus faire entrer un enfant dans le cadre habituel, de la maternelle, de la primaire. Vous voyez d’ailleurs qu’à partir de deux/trois ans, ils sont capables de manier vos ordinateurs plus facilement que vous. C’est pas une preuve d’évolution ça, c’est une preuve simplement de capacité beaucoup plus vaste d’appréhension de l’environnement, parce qu’ils voient au-delà de tous les filtres, au-delà de toutes les conventions, et surtout au-delà de tous les rôles. D’ailleurs, les enfants comme ça vont vous répondre : « Mais tu n’es pas ma mère, ma mère c’est Marie ». Ils vous le diront clairement, droit dans les yeux, parce qu’avant toute chose ils ne supportent pas les mensonges, ils ne supportent pas les faux-fuyants et ils ne supportent pas l’endoctrinement quel qu’il soit, scolaire ou familial. Donc ça en fait, du point de vue de la personne, je dirais des sacrés rebelles.

Question : quelle est l’origine de l’Absolu ?

Mais il peut pas avoir d’origine puisqu’il est l’origine et la fin. Il est l’Alpha et l’Oméga mais il est antérieur à l’Alpha et l’Oméga. L’Absolu, c’est ta demeure. Le jeu de la conscience et la création des mondes dans les univers multidimensionnels a toujours existé, c’est la liberté de la conscience. L’origine de l’Absolu ne peut pas être mis ni en mots ni en explications. D’ailleurs quand tu es Absolu et que tu vis cela, y a plus de questions, y a plus de conscience. Y a la béatitude, c’est tout, mais c’est pas la béatitude de la conscience, c’est la béatitude de l’Absolu, qui est au-delà, je dirais, de Shantinilaya et au-delà de l’Infinie Présence. Mais néanmoins, comme nous l’avons dit, l’Infinie Présence et Shantinilaya sont le pont, si je peux dire.

Tous les gens qui vivent l’Absolu réalisent que ça a toujours été là mais que le filtre du mental, le filtre de l’histoire, le filtre des émotions, le filtre des conventions, liés à l’enfermement, avait fait perdre de vue cela. C’est tout.

Y a ni origine ni fin, y a déploiement permanent. Et parfois contraction, retour au point initial, mais c’est la respiration des univers et des multivers, c’est tout. Quand tu es Absolu, et que tu le vis, il n’y a plus de questions possibles sur une origine ou une fin. Parce que tu es à la fois tout cela, de définissable, mais tu es aussi tout ce qui est indéfini, tout ce qui est potentiel, tout ce qui n’est pas arrivé non plus dans l’émanation de la conscience. Tout ce qu’on peut dire, c’est que c’est antérieur à la première conscience, mais cet antérieur-là ne nous donne pas d’échelle de temps puisque le temps n’existe pas, excepté dans les systèmes enfermés.

Donc, on ne peut pas, comme disait Bidi, donner de définition de l’Absolu, c’est des mots. Alors je sais que Bidi disait le Parabrahman. Si vous voulez, mais ça pourrait être aussi l’Ain Soph Aur des Hébreux, on peut mettre tous les mots qu’on veut. Mais rappelez-vous que vous n’avez pas de cerveau, hein, au-delà de la 3ème dimension, c’est la Lumière qui est intelligente. L’Intelligence de la Lumière n’a pas besoin de cerveau, elle a juste besoin d’interagir avec la conscience pure et libérée. C’est ça qui fait le véhicule, quelle que soit la dimension, dont la base est le corps d’Êtreté.

Question : lors d’un séjour chez des frères et soeurs, au-delà de la participation aux tâches quotidiennes, un tarif de séjour doit-il être fixé ou une libre participation ? Comment situer la notion de partage et d’échange ?

Quand c’est une rencontre de coeur… y a bien sûr des frais, il faut partager les frais, mais maintenant laissez faire l’Intelligence de la Lumière. Bien sûr quand il y a des groupes importants, vous êtes obligés d’établir des règles, mais si c’est quelques frères et soeurs qui se réunissent comme ça, vous pouvez soit évoquer une participation libre, soit évoquer un prix. Mais laissez faire la Lumière, elle vous guidera mieux que moi à travers des conseils. Mais rappelez-vous, hein, ceux à qui il a été beaucoup donné, il sera beaucoup demandé. Bien sûr que dans cette société, la valeur d’échange c’est l’argent, mais entre vous, la valeur d’échange c’est le coeur, avant toute chose. Je dirais que celui qui est le plus aisé doit être nécessairement, par l’Intelligence de la Lumière, le plus généreux.

Alors bien sûr, après y en a qui vont dire : mais c’est pas équitable. Si, pour la Lumière c’est équitable. Si on vous a beaucoup donné, en Lumière, ou beaucoup donné en argent, gardez-vous pour vous ? Ce que le monde encourage, bien sûr, parce que bien sûr il y a la propriété privée de l’argent. L’argent de l’un n’est pas l’argent de l’autre – et pourtant c’est le même argent qui circule –, parce que les règles de la société occidentale sont ainsi, parce qu’il y a l’usure de l’argent. Et je vous renvoie (et j’ai déjà fait une fois) à une canalisation de Marie elle-même concernant l’argent, très, très ancienne. Quand vous avez compris ça, vous comprenez tout. Est-ce que vous vous fiez aux lois de la Lumière ou aux lois de ce monde. Attention, je ne parle pas de transgresser les lois de ce monde, même si elles sont fausses, je dis : qu’est-ce que vous mettez devant, l’Amour ou la loi ? Parce qu’en l’Amour, il n’y a pas d’autre loi que celle d’Amour.

Comment vous ferez quand il y aura, pour ceux qui devront affronter les 132 jours, si vous n’avez pas de monnaie d’échange à part donner de vous-mêmes ou de ce que vous avez ? N’oubliez pas que la société occidentale, depuis très très longtemps, ne connaît que l’argent. Dans les sociétés primitives, vous ne pouviez rien vendre (et encore le mot vendre est mal adapté), quelque chose que vous n’aviez pas produit vous-mêmes. Alors que le commerce aujourd’hui, c’est acheter moins cher quelque part pour revendre plus cher ailleurs, n’est-ce-pas ? Ça fonctionne dans tous les étages de la société. Mais ça, c’est pas la vraie vie. Et quand vous êtes entre personnes de coeur, aucun ne doit chercher son propre avantage, mais l’avantage de l’autre. Tant que vous n’avez pas compris cela, vous n’êtes pas libres. Je dis pas de jeter tous ses biens par les fenêtres, hein, j’ai pas dit ça, ou de donner toutes ses chemises. Je dis simplement qu’y a voir là aussi qu’est-ce qui se déroule à travers même cette question.

J’ai pas de conseils à donner parce que chaque circonstance est différente. Parfois y a la nourriture à acheter, parfois y a des lieux qu’il faut réserver, tout ça, ça a un coût dans ce monde, bien sûr. Et puis celui qui fournit un travail peut-être plus important que les autres, aussi. Mais chaque cas est différent, y a pas de règles. Si vous êtes suffisamment authentiques et suffisamment alignés avec ce que vous êtes en éternité, cette question-là n’a même pas à se poser.

Bien sûr, y a une question de taille. Parce que plus vous êtes nombreux, plus (et j’en sais quelque chose de mon vivant), plus c’est le bordel, entre celui qui se tire la couverture à lui, celui qui veut avoir telle chaise et pas l’autre chaise, et ça, on le voit même dans les assemblées les plus nobles, même chez nous, là où nous sommes. C’est comme ça. Maintenant y a un juste équilibre. Mais ce juste équilibre n’a pas à être ordonné selon des règles précises, il doit s’adapter et aller dans les lignes de moindre résistance de ce qui se produit. Alors bien sûr vous me répondrez : il faut anticiper, il faut préparer, il faut faire les courses, il faut faire ceci, il faut faire cela. Oui, mais c’est à vous de jongler avec à la fois l’Éternité et à la fois l’éphémère. Mais y a pas de recette miracle.

Question : pouvons-nous faire une pause et pouvez-vous vous souvenir de l’huile de noix de coco, l’huile de Krill et l’iode ?

Je vais me renseigner auprès des Maîtres généticiens qui ont créé la vie sur ce monde et je vous répondrai certainement tout à l’heure.

Mais il est l’heure de s’arrêter ? J’ai parlé pas longtemps.

C’est l’heure de la pause.

Alors je vais m’arrêter, mais je croyais avoir parlé depuis cinq minutes seulement.

Eh bien, je vous transmets toutes mes bénédictions et je reviendrai avec les réponses certainement tout à l’heure. Portez-vous bien. Bonne pause.