SOYEZ PRÊTS
Tous les signes sont là, si vous ne le voyez pas et si vous ne le vivez pas, c’est que vous n’avez pas à le vivre. Mais ça ne changera rien à ce qui va se produire sur terre. C’est irrémédiable, irrévocable et c’est maintenant. O.M.A.

11 novembre 2016

L’IMPERSONNEL – Partie 5 – Octobre 2016 - Questions / Réponses


En le Feu Igné, je te consacre et je te bénis. Toi qui es là avec moi, je te prie d'être ce que tu es sans fards ni faux-semblants. En l'Esprit revivifié, je t'accueille comme tu m'accueilles.

… Silence…

Alors demande ce que tu as à demander. La réponse à ta demande se fera par les mots, par le Verbe et en le Feu.

Demande.

Question : il a été dit que les dragons sont au plus proche de l'Esprit et du Verbe créateur. Alors que l'âme est dissoute chez beaucoup d'entre nous et que nous incarnons l'Esprit, comment se manifeste la puissance du Verbe dans nos vies ou comment la manifester ?

L'Esprit n’a pas besoin d'une quelconque intention de ta part ni d'un moindre exercice. Il étale, au sein de ta conscience éphémère comme éternelle, sa puissance, son Verbe comme ses silences. Il ne dépend pas d'une quelconque volonté, d'une quelconque expérience, il souffle où il veut et quand il veut. Toutefois, au sein de ton corps de chair, quand l'Esprit est installé, soit de manière durable, soit de façon de plus en plus répétée, cela te conduit naturellement, au-delà du Feu Vibral et du Feu même de l'Esprit, à manifester dans ta chair le Feu Igné, se manifestant par une cuisson – qui est bien plus qu'une vibration – aux extrémités de ton corps comme au centre de ton corps, c'est à dire les mains, les pieds, la tête et le cœur. Celui-ci est indépendant de tes méditations, de tes prières, et se manifeste quand il le doit, quand il le peut, et non pas quand tu le décides.

L'abolition des voiles en est le marqueur, à travers la facilité de communication et de relation avec les plans nommés invisibles. L'Esprit confère à ta Présence un rayonnement et une qualité de Présence qui n'a plus rien à voir avec la polarité quelle qu'elle soit, exprimée au sein de la personne. L'Androgyne primordial ainsi que le Verbe créateur deviennent en ces moments-là, ou en permanence, les agents officiant,  au sein de ta dimension, de l'Esprit révélé et réveillé. Il n'y a donc rien à cultiver si ce n'est s'effacer soi-même quand ce genre de manifestations corporelles survient, de se mettre à l'écoute et de laisser, là aussi, l'action de Grâce et l'Intelligence de la Lumière faire ce qu'elle a à  faire en toi comme autour de toi, mais cela ne dépendra, jusqu'à un certain point, jamais de toi, d'une décision, d'une volonté, ou d'une simple intention. L'Esprit souffle où il veut, quand il veut, dans l'action qui est en résonance directe avec l'Intelligence de la Lumière.

Le processus de la Libération, au cours de ces années, s'est traduit d'abord par l'intervention et l’activation des structures d'Êtreté, au sein de tout ce qu’il vous a été donné comme enseignements et vécu directement par vous. Que cela concerne l’une des Couronnes, le Canal de l’Éther, l’Onde de Vie, le Canal Marial, les Portes, les Étoiles, et votre conscience elle-même.

Le Feu Igné signe, au niveau du Feu de l'Esprit révélé en vous, l'imminence d'un certain nombre d'événements concourant à l'allumage définitif de votre Merkabah interdimen-sionnelle. La logique du déploiement du Feu Igné et de la Merkabah ne correspond à aucune logique inscrite en vous, selon la logique de la chair ou de la conscience éphémère, et je dirais même plus, cela ne dépend pas non plus de la qualité de votre vibration, mais simplement de votre capacité à disparaître à vous-mêmes. C’est dans ces moments-là, indépendamment de toute volonté et de toute occasion, que le Feu Igné peut se déployer.

Le déploiement de ce Feu Igné au sein de vos structures, au-delà des cinq centres et du Centre du Cœur, est bien évidemment destiné à embraser la totalité des structures éphémères au moment venu. Il n'est donc pas souhaitable de chercher à le développer mais bien plutôt simplement de l'accueillir quand il se présente – par bienveillance, par silence et par évidence. Vous ne pouvez, quelle que soit la technique, modifier ou agir sur le Feu de l'Esprit, sur l'Esprit ou sur le Feu Igné, que cela soit au sein de la personne, que cela soit au sein de la conscience éternelle. Simplement vous aurez peut-être l'occasion de constater, au décours de certaines activités que vous menez dans vos vies, de constater que le Feu Igné intervient. À ce moment-là, continuez à faire ce que vous étiez en train de faire, ou de vivre, et laissez se dérouler spontanément ce qu’il se déroulera.

Le Feu Igné n'est pas seulement un agent dissolvant de votre éphémère enfermé, mais vient vivifier directement le Feu du Cœur, l'Onde de Vie, le Canal Marial, la Couronne de la tête, en des manifestations nouvelles par rapport à celles que vous connaissez peut-être de façon courante depuis de nombreuses années.

C'est au travers d'une action quelle qu'elle soit, d'une méditation quelle qu'elle soit, que décidera peut-être de se déployer le Feu Igné en vous. Le Feu Igné, se déployant au-delà des cinq centres et au-delà du Cœur du Cœur, n'a pas pour objet autre que celui de créer la finalité du processus ascensionnel, vous mettant à nu, vous plaçant dans la Demeure de Paix Suprême, tout en maintenant  une conscience de veille ordinaire liée à l'action entreprise au moment où cela se produit.

… Silence…

Demande.

Question : en utilisant l'huile essentielle d’Eucalyptus sur différentes Portes et Étoiles, j'ai ressenti un allumage puissant avec un effet de poussée telle la mise à feu d'une fusée. Cet effet concerne-t-il la Merkabah ?

Bien-aimé, dans l'ensemble des onctions sur les points, Portes et Étoiles avec une huile essentielle donnée, la finalité en est toujours de faire fusionner l'éphémère et l'Éternité. Bien évidemment, lors de cette fusion où entrent en jeu le Feu de l'Esprit et le Feu Igné, alors s'activent un certain nombre de structures dont j'ai parlé et dont tu as fait aussi état, c'est-à-dire la Merkabah interdimensionnelle.

Vous remarquerez aisément que l'action et l'activité même de ces Portes, points et Étoiles, pour ceux qui le vivent, devient de plus en plus précise, non plus seulement entre Étoiles entre elles, ou entre Portes entre elles, ou Étoiles et Portes entre elles, mais commence à dessiner des circuits. Ces circuits ne sont pas en rapport nécessairement avec le corps d'Êtreté, ni  avec les circuits connus des médecines orientales, mais bien plus avec le corps ascensionnel ou Merkabah interdimensionnelle personnelle, qui réagit au niveau à la fois des structures éphémères et de la structure d'Éternité nommée corps d'Êtreté.

Il y a donc potentiellement et de plus en plus concrètement une activation de la Merkabah interdimensionnelle personnelle dès l'instant où une Porte ou une Étoile est activée selon une séquence donnée, arrivant à faire naître, comme cela a été exprimé dans la demande, l'allumage évoquant l'allumage d'une fusée, pouvant se traduire par les manifestations dont je viens de parler au niveau des cinq centres ou de l'un de ces cinq centres.

Ainsi que vous l'avez peut-être compris au travers de mes explications, ainsi que lors de l'intervention de Marie, au moment de la stase ou au moment de l'Appel, selon le type de conscience, se produira effectivement un allumage partiel mais permanent de ces cinq centres et du Cœur du Cœur, préparant effectivement de manière ultime votre conscience à sa libération au moment final.

Ce sentiment d'allumage ou de brûlure au niveau des cinq centres ne s'accompagne pas et ne s'accompagnera pas de brûlures physiques, pour la plupart de ceux d'entre vous ayant au moins l'une des Couronnes  actives. Il en sera tout autrement après l'Appel de Marie, durant les 132 jours jusqu’au grille-planète final où, selon les circonstances de chacun, le déroulement du scénario des tribulations sera profondément différent intérieurement, tout en aboutissement toujours à la libération collective et individuelle totale de l'enfermement. Le Feu Igné, au même titre que la Merkabah interdimensionnelle, sont, si je peux m'exprimer ainsi, les moteurs et les témoins de votre ascension et de votre libération.

… Silence…

Demande.

Question : vous avez parlé de l'action du Feu Igné sur le Paraclet. Pouvez-vous développer ?

Le Paraclet, le Feu Igné, révèlent, au moment de l'Appel de Marie, ce que vous êtes vraiment au-delà de tout masque, de toute apparence et de toute incarnation en ce monde. Là est le trésor, là est le Paraclet, là est la révélation finale de l’Esprit.

De la même façon que certains d'entre vous sur cette terre vivez des processus mystiques ou des processus de conscience, quelles que soient les voies empruntées, de la même façon la révélation finale de l'Esprit met fin, en conscience, avant la fin de ce corps a priori, à l'illusion de ce monde, non plus pensée, non plus vécue lors de certaines expériences, mais de façon définitive et permanente, tout au moins jusqu'à la fin nommée grille-planète final.

… Silence…

Demande.

Question : j'ai fait ce rêve : nous marchions en famille vers un parc et une grosse voiture noire est arrivée par l’arrière. Derrière les vitres noires, trois personnes nous observaient. Nous nous sommes mis à courir joyeusement. L'accélération m'a fait m'envoler, les bras grands ouverts vers le ciel et je me suis mise à danser sous le regard des gens. J'osais. Un silence puissant prenait toute la place. J'étais devant ce que je cherchais depuis si longtemps. Qu'en est-il ?

Les rêves de vol, en quelque circonstance et quelque décor que ce soit, signifient toujours une sortie hors du corps et un souhait de liberté et de libération. Les rêves de vol laissent toujours une empreinte indélébile dans la conscience car à travers ce rêve il t'est montré la Liberté, à travers ce rêve il t'est annoncé ta libération. Le décor, quant à lui, la voiture noire aux vitres sombres, représente le passé, cela est derrière toi ; devant toi il y a la fête, la joie de la liberté. Tu as donc fait tes choix, de ne plus demeurer enfermée en quelque dimension que ce soit mais de rejoindre ta demeure d'Éternité. Il y a donc cessation de l'expérience de projection de conscience, non pas au moment du rêve, mais cela t'est annoncé par le rêve. Ce qui est derrière ne peut plus te contraindre, seules la Joie et la Liberté permettent cela.

… Silence…

Demande.

Question : j'habite près d’une une entreprise assez bruyante et cela ne me pose aucun problème, excepté, depuis deux mois, vers 19 heures où je ne supporte plus le bruit. Pouvez-vous m'éclairer sur la régularité de ce basculement ?

À la fin de la journée, quand le soleil décline ou quand il se couche, il y a un retournement du sens de l'énergie vitale passant donc de la périphérie au centre. Ce qui est supporté n'est plus supporté à partir d'une certaine heure. Ceci correspond à une difficulté, temporaire, pour l'énergie vitale comme pour ta conscience pour s'intérioriser. Je précise bien que cela n'est pas le cas, d'une manière générale, dans tes journées, mais bien à ce moment spécifique où le soleil décline, ou alors au moment où il se couche. Cela signifie que l'énergie vitale n'a pas encore capitulé, ou si tu préfères, le feu vital n'a pas encore capitulé devant le Feu Vibral.

Il ne s'agit pas d'un combat où il y a un gagnant et un perdant mais simplement, en cette phase active particulière de Face-à-Face individuel ultime, l'énergie vitale et l'énergie de la conscience est soumise, je dirais, à rude épreuve. Le Feu Vibral, la Lumière adamantine, même sans le feu, vient mettre fin, comme tu le sais, à l'éphémère. L'éphémère le perçoit, même si tu n'en as pas, toi, conscience.

Il existe donc une forme de lutte ou de résistance qui ne dépend pas de ta conscience mais simplement du sens de l'orientation de l'énergie vitale. En ces  moments-là, pour toi, à cette heure-là, les mécanismes d'intériorisation de l'énergie font qu'il n'y a pas intériorisation de l'énergie vitale alors que le Feu Vibral, lui, suit les rythmes solaires au niveau de ses mouvements de déploiement et de repliement. Il y a donc une non-adaptation et une non-adéquation entre les deux mouvements de l'énergie. Cela ne signe pas une résistance de ta conscience mais je dirais, simplement une résistance inconsciente du corps physique et de l'énergie vitale, liée tout simplement à ce qui est nommé le réflexe de survie. Jusqu'à un certain stade cela peut se manifester, mais plus le Feu de l'Esprit, plus les particules adamantines entrent en toi, moins le processus pourra durer.

Je n'ai donc pas à proprement parler de conseils à te donner ni de conduite à tenir, mais simplement orienter encore plus ta conscience dans le sens de l'énergie à cette heure-là. Connecte-toi à ton cœur en y pensant, connecte-toi à tes pieds, connecte-toi à tes paumes de mains, connecte-toi à ton sommet du crâne, successivement, cela devrait permettre simplement à l'énergie vitale de suivre l'énergie vibrale, afin de permettre de suivre les rythmes normaux sans aucune difficulté.

… Silence…

Demande.

Question : une sœur m'a affirmé que Jésus était un thérapeute, et que c'est sa formation de guérisseur qui l'aurait amené à vivre le Christ. À ma surprise, je lui ai répondu avec spontanéité et fermeté : « C’est faux, la figure de Jésus est utilisée dans des écoles New-Age pour leur propre bénéfice. Jésus n'a pas eu besoin de formation pour devenir le Christ ». Cela est-il juste ?

Cela est un cri du cœur et donc il est vérité. L'Amour n'a pas à être parfait, il est. Il n'y a pas besoin d'apprentissage pour être ce que l'on est, il y a juste à lâcher justement toute forme d'apprentissage, d'initiation et de connaissance. Croire qu'être thérapeute va vous conduire à l'état Christique n'est pas la vérité.

Il existe d'innombrables exemples d'hommes et de femmes humains ayant vécu le Christ. Ils sont alors devenus thérapeutes malgré eux. Le Christ, je vous le rappelle, a même dit : « Qui m'a touché »?  La guérison s'effectuait à l'insu de son plein gré, par la présence de l'Amour, par la présence du Feu Igné, et certainement pas par un apprentissage, une technique, ou quelque chose d'appris auparavant qui pourrait te conduire à l'état Christique. L'état Christique, en les temps usuels de la terre, est un sacrifice, une tension vers l'abandon, une tension vers le Christ. Les phénomènes mystiques, de quelque nature que ce soit, ne sont pas préalables mais postérieurs à la réalisation de l'état Christique.

… Silence…

Demande.

Question : dans un rêve, je me retrouve entouré de plusieurs entités qui me sautent dessus pour me dévorer. Je n'oppose aucune résistance, et dans un état de paix intérieure et d'abandon, je les laisse me dévorer et tout disparaît dans le noir. Qu’en est-il ?

Ce que tu as rêvé est une des formes de représentation de la traversée du Gardien du seuil. Les animaux qui te dévorent, te montrent, par ta Présence et comme tu l’as dit, le laisser-faire, qu'après cette phase tu te retrouves là où tu es né, non pas dans cette vie mais au sein de ce qui est au-delà de la Source, nommé Parabrahman ou Absolu. Le rêve, en l'occurrence ici, est simplement des éclaircissements sur ton devenir.

… Silence…

Demande.

Question : lorsque j'ai reçu mon nom d'Esprit, je suis parti dans un sommeil profond accompagné d'un sifflement et d'un clapotement intense à l'oreille droite qui s'est prolongé une dizaine de jours, cinq à six fois par jour. J'ai déjà vécu cela à l'oreille gauche pendant trois ans et cela s'est arrêté. À quoi cela correspond-il ?

Le clapotement, la vibration, le son, l'explosion, perçus au niveau de l'une des deux oreilles, signent la modification de l'état de conscience. À gauche, au-delà du son de l'âme, au-delà du témoin de l'activation que représente ce son au niveau de la Couronne  radiante de la tête. Le son de l'âme est perçu à gauche, le son de l'Esprit est perçu à droite, le Canal Marial est à gauche, les entités désincarnées approchent de ton oreille droite, les êtres de Lumière approchent de ton oreille gauche. Ce que tu décris correspond au processus – dans un premier temps et durant trois ans –, au processus de mise en dissolution, en élévation, de l'âme. Le son de l'Esprit entendu dans l'oreille droite ou autour de l'oreille droite n'est pas un désincarné qui parle, même si ceux-ci s'expriment de ce côté, mais ce clapotement, ce vrombissement, cette explosion, traduisent simplement le début de manifestation de l'Esprit au sein de ton incarnation.

… Silence…

Demande.

Question : je souffre depuis des mois d'inflammation du côlon et de spasmes. Observant mes pensées et mes peurs, je me suis dit : à quoi bon continuer si je dois souffrir ainsi. Instantanément, j'ai senti les liens aux pieds et aux mains. Leur présence est-elle en relation avec un rejet ou blocage inconscient envers la personne ou ce monde ? Comment transmuter ces blocages inconscients ?

Il n'y a pas de blocage inconscient qui tienne. Le fait d'avoir perçu les bracelets aux chevilles et aux poignets prouve que tu es à ta place en ce corps, quelle que soit sa souffrance. Rappelle-toi aussi que la souffrance n'est jamais souhaitable ni désirable, mais quand celle-ci survient, en quelque endroit que ce soit, bien sûr il s'agit d'une invitation à réagir, non pas en conscience mais je dirais en solution thérapeutique, à chercher la cause dans le corps, ou dans la tête, peu importe, sauf bien sûr si tu es capable, comme tu l'as fait à ce moment-là, de dire, comme tu l'as dit : « à quoi bon ». Ce « à quoi bon » signifie simplement qu'à ce moment-là tu as lâché, même par rapport à la souffrance, même par rapport aux déséquilibres, fussent-ils organiques présents en ce ventre.

La souffrance, ni souhaitable ni désirable, est hélas au sein de ce monde un des moyens par lequel la Lumière peut émerger et être conscientisée. Quand la souffrance quelle qu'elle soit devient intolérable, elle redevient tolérable, quelle que soit son intensité, dès l'instant où tu te confies à ce que tu es, sans demande particulière, simplement te prouvant par-là même et à toi-même que tu n'es plus dans le point de vue de celui qui souffre. Il existe pour certains d'entre vous, au travers de la douleur, ou d'une manifestation corporelle, ou d'une maladie, un potentiel de libération important. Il ne s'agit pas à proprement parler d'une résistance de ta conscience, ni même d'une résistance de ta personne, mais bien de mécanismes d'ajustement et de finalisation de la superposition entre l'éphémère et l'Éternité.

La douleur, à un certain stade et en une certaine durée, provoque naturellement un processus de mise en route de la libération. Nombre de mystiques, au travers de leur souffrance corporelle, ont réussi en quelque sorte à dépasser celle-ci par une forme à la fois d'abandon et d'exaltation. Cet abandon et cette exaltation les a conduits à ne plus être affectés, quelle que soit l'intensité de cette souffrance, par leur conscience douloureuse au moment où cela se produit. L'Intelligence de la Lumière est comme toujours à l’œuvre dans ton processus. Il n'y a donc ni blocages ni résistances mais simplement douleur. La douleur, la souffrance, à une certaine intensité, à une certaine durée, vous met face à votre côté périssable. Il entraîne, de par ce qu’il se déroule au siège de la souffrance ou de la douleur, ainsi que par le mécanisme de la conscience quand tu as dit « à quoi bon », une facilitation et un dépassement de la douleur elle-même. Ce qui est différent, bien sûr, d'une action thérapeutique quelle qu’elle soit, mais signe néanmoins une transformation radicale de la conscience, permettant à certains humains de ne plus être attachés à leur corps, à leur vie, ou à leurs souffrances.

… Silence…

Demande.

Question : j'ai fait deux rêves. Dans le premier, la mer, lors d’un raz-de-marée, s'arrête pour que j'aie le temps de passer, et dans le deuxième, elle s'est transformée en cube de glace, me permettant de remonter la plage. Qu’en est-il ?

L'eau, le raz-de-marée, le tsunami, au-delà des circonstances réelles et à venir de ce monde, correspond avant tout en toi à l'inconscient, à la féminité, au Féminin Sacré, à l'eau, aux profondeurs. Tout cela est relié par l'élément Eau. Être submergé par l'eau, par un raz-de-marée, par une vague, signifie qu'il n'y a pas de concordance exacte ni de solutionnement total de ce qui existe au sein de ce qui est nommé inconscient. Le rêve en lui-même, au-delà de te le signifier, réalise, au moment où cela se produit, une libération des forces inconscientes, non pas pour qu'elles prennent le dessus mais pour qu'elles soient éclairées de différentes manières et se solutionnent ainsi de cette façon.

Ce genre de rêve t'invite aussi à te pencher sur ta polarité féminine, à la cultiver, à la laisser émerger au travers d'un acte créatif, au travers du Verbe, au travers du jeu, au travers de ce qu'il te semble agréable de créer, de manifester ou de jouer.

Le fait que l'eau se transforme en cube de glace qui te permet néanmoins d'échapper au flot, ne représente malgré tout que quelque chose auquel tu tiens, au sein de ton inconscient, par mesure de préservation, par peur ou pour toute autre raison, mais qui néanmoins, même si cela t'aide à certains moments, n'a pas à demeurer sous cette forme. Le rêve ici n'est pas un moyen de te prévenir mais simplement de te montrer, et par la même occasion de laver ce   qui doit être lavé.

… Silence…

Demande.

Question : les insomnies correspondent-elles aux moments où les éléments sont en pleine activité sur ce monde ? Séismes, volcans...

Cela n'est pas systématique, loin de là. Les réveils, la nuit, ont de multiples causes. Celle que tu as citée n'en est qu'une des probables. Il en existe d'innombrables, concernant aussi bien la vitalité et l'énergie du corps qu'effectivement des processus aussi d'intégration de Lumière, mais avant tout, il faut rechercher la cause au sein des cycles et des rythmes de sommeil liés à certains organes.

L'heure de réveil, le nombre de réveils, ce qu’il se produit au moment de ce réveil, peuvent orienter mais il n'y a pas du tout de relation avec ce que tu nommes. Tout au plus, au-delà des volcans, des séismes, des tempêtes et de tous les événements climatiques de la terre, ce que l'on peut dire c'est que le rayonnement solaire, lors de tempêtes géomagnétiques ou d’éjections de masse coronale, peut effectivement altérer aussi bien la concentration que la conscience ordinaire, que le mental, que le sommeil. Mais en premier lieu, la première cause est bien évidemment à rechercher au sein de la mécanique particulière de l'énergie de certains viscères ou de certaines fonctions corporelles, mais aussi de certains chakras, au niveau purement physiologique.

… Silence…

Demande.

Question : ma fille, de moins d'un an, est très sensible à tout ce que l'on vit en ce moment, notamment les tempêtes magnétiques. Que faire pour l'accompagner et l'aider à vivre cela plus sereinement, en particulier les phases nocturnes?

En l'occurrence, en ce cas précis, je te rappelle qu'à moins d'un an, ce qui est nommé fontanelle n'est pas encore close. Ainsi donc le rayonnement de la tempête électromagnétique pénètre bien sûr avec plus de facilité chez les bébés. Si il existe troubles du sommeil, il y a juste à rééquilibrer le flux d'énergie existant au niveau de la tête. Caresse simplement la tête de ton enfant, et aussi déplace tes mains depuis le sommet du crâne, chacune de chaque côté de la tête, et descends tes mains jusqu'au-dessous des pieds. L'énergie liée à la tempête géomagnétique ne s'accumulera plus dans la tête mais sera diffusée à l'ensemble du corps.

… Silence…

Demande.

Question : comment les bébés vont-ils réagir aux sons des Trompettes lorsqu'elles sonneront en continu ?

Les bébés ne sont pas encore coupés des influences célestes. Tu n'as donc aucun souci à te faire pour l'effet des Trompettes chez les enfants, ils seront ravis. S'il y a bien sûr un point de congestion, je t'invite de la même façon, durant les Trompettes, à faire circuler l'énergie, simplement en déplaçant tes mains depuis la tête jusqu'aux pieds dudit bébé.

… Silence…

Demande.

Question : si l'on ne vit aucune des trois Couronnes radiantes, vivra-t-on les 132 jours dans les tribulations ?

Comme cela a été dit à de nombreuses reprises, non. Rien ne te permet d'affirmer que cela est vrai. En effet il existe l'effet de surprise, il existe des mécanismes de protection de ta personne. Il n'y a pas de retard, il n'y a pas d'erreur, il n'y a pas d'incapacité à vivre cela, mais le plus souvent, des mesures de protection adoptées par l'Intelligence de la Lumière. Il existe d'un autre côté ce que Marie, à de nombreuses reprises, a développé concernant les ultimes grâces.

De la même façon, vivre les Couronnes, quelle que soit l’ancienneté de ce vécu, signe bien évidemment la Libération – au moment final. Mais il n'est pas pour autant certain que cela te permette d'être dans les Cercles de Feu ou d'être dans les tribulations, parce que dans certains cas, tu n'auras plus rien à faire au sein de ce monde et tu quitteras ce corps sans aucune difficulté.

La seule différence, durant ces années, a été pour ceux qui ont vécu l'une des Couronnes  radiantes ; ils ont été appelés – comme cela a été dit dans l'Apocalypse de saint Jean –, ils seront libérés, mais nul ne peut préjuger de son emplacement pour le moment. Même si, de manière plus générale et plus courante, ceux qui ont déjà activé les Couronnes seront de manière préférentielle soit libérés au moment de l'Appel de Marie, c'est-à-dire quitteront leur corps, qu'ils aillent sur le Cercle de Feu ou pas.

Ainsi donc, si rien n'est vécu au niveau des Couronnes radiantes, cela ne veut pas dire nécessairement qu'il y aura tribulations pour toi durant 132 jours. Tout dépend, à la fois de l'Appel de Marie, mais aussi de son assignation vibrale. Il n'a jamais été évoqué autre chose que ce processus-là. Tout le monde sans aucune exception sera libéré. Comme certains d'entre vous ne sont pas encore vibrants, si je peux dire, il n'y a aucun moyen de déterminer maintenant la période intermédiaire quant à votre situation.

Évacués par la Confédération Intergalactique avec le corps, évacués sans le corps par vous-mêmes, évacués par les frères Végaliens avec ou sans le corps, transités par les Cercles de Feu ou pas, vivant les tribulations ou pas, n'est ni une récompense ni une punition mais simplement la mise en adéquation de ce que vous avez à faire. Disparaître définitivement, servir au sein des tribulations, recevoir des clés Métatroniques au niveau des Cercles de Feu des Anciens, cela ne fait aucune différence, en définitive, et à la fin.

… Silence…

Demande.

Il reste peu de temps, souhaitez-vous une dernière question ?

J'y répondrai rapidement.

Question : est-ce le choc d'amour avec Hercobulus qui va déclencher la troisième guerre mondiale ?

Comme vous le savez, aussi bien vous, frères et sœurs humains, que les méchants garçons, que les scientifiques, que les religions, connaissent l'existence de ce corps. Certains veulent se servir de la présence de ce corps visible pour vaquer à leurs petites affaires, il n'en sera rien. Ce que tu nommes troisième guerre mondiale est bien évidemment dans les cartons, si je peux dire, de ceux qui croient organiser le temps, gérer le monde, gérer les peuples, et les asservir. Il n'en sera bien évidemment pas du tout comme ils le pensent. Ce que je peux dire simplement, c'est qu'ils profiteront de l'approche de Nibiru au moment où ils seront certains de sa visibilité, pour, quelques jours auparavant, déclencher si je peux dire les hostilités. Mais cela n'ira pas bien loin car la visibilité de Nibiru entraînera des effets majeurs sur l'ensemble de la terre, ce qui ne permettra plus de s'amuser à faire la guerre mais bien à vivre à l'intérieur de soi.

La chronologie de l'Événement n'est pas encore figée, c'est-à-dire dans la chronologie liée aux Trompettes, à l'Appel de Marie, à la visibilité et aux tribulations. Le moment-clé est l'Appel de Marie, la stase, et ensuite les 132 jours, où même ceux parmi les frères et sœurs humains qui seront dans leur corps de chair auront vraiment autre chose à faire qu'à faire la guerre. Et faire la guerre avec quoi, dans la mesure où tout ce qui comprend et est nommé électricité et électronique sera caduc, reléguant les armes modernes au rang d'antiquités ? À moins de se battre à mains nues, il me paraît fort improbable de pouvoir continuer une quelconque activité guerrière au moment de la visibilité et a fortiori encore plus si l'Appel de Marie a eu lieu.

Ne vous occupez pas de ça, occupez-vous de votre cœur et de votre Éternité.

Au nom de l'Amour, par la Grâce du Feu Igné, je vous salue.

Au revoir.