SOYEZ PRÊTS
Tous les signes sont là, si vous ne le voyez pas et si vous ne le vivez pas, c’est que vous n’avez pas à le vivre. Mais ça ne changera rien à ce qui va se produire sur terre. C’est irrémédiable, irrévocable et c’est maintenant. O.M.A.

27 novembre 2016

Il existe des univers parallèles : Des physiciens déclarent que des multivers interagissent entre eux

Des univers parallèles existent et s’influencent mutuellement, selon la théorie révolutionnaire d’un groupe de physiciens.

Des universitaires contestent le statu quo de la théorie de l’univers unique en affirmant que de nombreux univers différents coexistent et qu’ils se touchent tous les uns les autres.

Le professeur Howard Wiseman et le docteur Michael Hall du Centre for Quantum Dynamics de l’université Griffith et le professeur Dirk-Andre Deckert de l’université de Californie affirment que les univers parallèles sont une réalité et s’influencent mutuellement par la mécanique quantique.

Les experts affirment que la théorie quantique est une nécessité pour expliquer l’idée des multivers, mais reconnaissent la célèbre citation de Richard Feynman, qui a dit un jour : « Je crois pouvoir dire que personne ne comprend la mécanique quantique. »

Ainsi, ils ont adopté une approche différente dans une tentative d’élaborer leur propre théorie.

Notre univers pourrait faire partie d’une infinité d’autres

L’équipe a développé la théorie des «nombreux mondes qui interagissent» et elle offre un nouveau potentiel de recherche.

Le professeur Wiseman a déclaré : « L’idée des univers parallèles en mécanique quantique existe depuis 1957. Selon une théorie célèbre, chaque univers se ramifie en un groupe de nouveaux univers chaque fois qu’une mesure quantique est faite. »

    « Toutes les possibilités sont donc réalisées ; dans certains univers l’astéroïde qui tue les dinosaures a manqué la Terre. Dans d’autres, l’Australie a été colonisée par les Portugais. Mais les critiques remettent en question la réalité de ces autres univers, car ils n’influencent pas notre univers, et notre approche « de nombreux mondes qui interagissent » est complètement différente, comme son nom l’indique. »

Chaque univers pourrait être très similaire ou varier massivement

La nouvelle théorie de l’équipe propose que notre univers n’est qu’un des nombreux mondes gigantesques ; dont certains sont presque identiques aux nôtres, tandis que d’autres sont complètement différents.

Ils ajoutent que tous les mondes sont également réels et existent sur la même ligne de temps, et tous interagissent par une force universelle de répulsion ; essentiellement ils se percutent les uns les autres.
Notre univers n'est peut-être pas le seul

Dr Hall dit que leur approche pourrait aider les chercheurs à tester la théorie des multivers.

Il a dit : « La beauté de notre approche est que s’il n’y a qu’un seul monde, notre théorie se réduit à la mécanique newtonienne, tandis que s’il y a un nombre gigantesque de mondes, elle reproduit la mécanique quantique. Entre les deux, cela prédit quelque chose de nouveau qui n’est ni la théorie de Newton ni la théorie quantique. »

    « Nous pensons également que, en fournissant une nouvelle image mentale des effets quantiques, elle sera utile dans la planification des expériences pour tester et exploiter les phénomènes quantiques. »

Sources: