SOYEZ PRÊTS
Tous les signes sont là, si vous ne le voyez pas et si vous ne le vivez pas, c’est que vous n’avez pas à le vivre. Mais ça ne changera rien à ce qui va se produire sur terre. C’est irrémédiable, irrévocable et c’est maintenant. O.M.A.

10 novembre 2016

2 mois et 10 jours

Dans les années 90, une certaine Baba Vanga, voyante non voyante de Bulgarie, en contact avec des êtres d'autres dimensions se faisant appeler "les messagers", fit une prophétie (parmi beaucoup d'autres):


Elle a prédit l'élection d'un président noir dans un futur indéterminé, qui serait le dernier président des Etats-Unis avant son effondrement. En 2008, durant les mois qui précédèrent l’élection d’Obama, les blogs des pays de l’Est étaient en effervescence, car il y avait eu des fuites.

L’étrange prophétie de Vanga au sujet du futur président américain circulait déjà en Russie depuis plusieurs années.

À l’époque où elle avait fait cette prédiction, c’était George Bush père qui présidait les États-Unis. Elle avait alors annoncé "qu’à la fin du règne de George Bush et pour la première fois dans son histoire, ce pays serait dirigé par une personne de couleur noire".

Or, c’est Bill Clinton qui avait succédé à George Bush père, ce qui semblait donner tort à Vanga. À l’époque, ses détracteurs, journalistes pour la plupart, n’avaient pas manqué de se gausser d’elle et tenté de tourner ses capacités médiumniques en dérision.
Pourtant c’est bien George Bush, mais un autre George Bush, George Walker Junior, fils du précédent, qui succéda à Bill Clinton en tant que 43ème  président des États-Unis avant d’être remplacé par Barack Obama, et la prédiction de Vanga a donc fini par se réaliser.

Elle aurait également affirmé que "l’homme noir", le 44ème président de l’histoire américaine serait aussi le dernier.

Elle aurait ajouté que, pendant son mandat, "l’Amérique s’écroulerait du sud au nord" et que les États-Unis seraient divisés en plusieurs pays. Elle aurait également prédit que, sous cette présidence, le monde connaîtrait une crise économique majeure et que tout allait "se geler‘’.

Elle aurait affirmé que "le règne du président noir" coïnciderait avec le début d’une troisième guerre mondiale. Elle commencera par une guerre conventionnelle, puis des armes nucléaires seront utilisées, et pour finir des armes chimiques.

« Les principaux belligérants seront le Grand Ouest (pays nord-occidentaux) et le Croissant (plusieurs pays musulmans). Il s’agira d’une guerre sans précédent qui verra l'utilisation d'armes nucléaires, chimiques et qui détruira l’hémisphère Nord. L'ordre mondial sera totalement modifié. La Chine s'imposera comme la première puissance mondiale. »

Elle mentionne la venue prochaine d’un événement qu’elle qualifie de "miracle des miracles pour le monde entier" en cette sombre période, ajoutant qu’à partir du moment où cet événement se produira, la situation sur la Terre connaîtra un nouvel équilibre.

Elle a aussi prédit l’arrivée de Jésus sur Terre qui réunirait toutes les religions. 

--------------

Jusqu'à présent, tout coïncide, le règne d'Obama, la troisième guerre mondiale sur le point d'éclater au Moyen-Orient, la crise économique elle aussi sur le point d'éclore, le nouvel ordre mondial en projet après la guerre, l'évènement miracle (c'est à dire l'appel de Marie et la visibilité de Nibiru) et même la fameuse arrivée de Jésus et la réunification des religions par le projet Blue Beam. Tout y est, sauf que Trump fait un peu tache dans le tableau. Il n'était pas prévu, ni Hillary d'ailleurs.

Du coup, on a jusqu'au 20 Janvier pour voir si Baba Vanga disait vrai, ce qui nous laisse deux mois et 10 jours.