SOYEZ PRÊTS
Tous les signes sont là, si vous ne le voyez pas et si vous ne le vivez pas, c’est que vous n’avez pas à le vivre. Mais ça ne changera rien à ce qui va se produire sur terre. C’est irrémédiable, irrévocable et c’est maintenant. O.M.A.

17 octobre 2016

O.M. AÏVANHOV – Q/R – PARTIE 4 – SEPTEMBRE 2016


Eh bien chers amis, me revoilà. Nous allons reprendre nos entretiens, si vous le voulez bien, avant que je ne me retire jusqu’à une prochaine fois, ou en tout cas au plus tard je vous dis : aux Cercles de Feu, bien sûr.

Question : pouvez-vous développer sur la véritable Transparence ?

C’est un examen que vous me faites passer ou quoi ? La Transparence, il y a eu… quoi, y a pas longtemps, cette année, un certain nombre d’éléments.

La vraie Transparence. Être transparent, ça veut dire quoi ? Ça veut dire déjà ne rien arrêter, laisser traverser, laisser vivre la Vie, ne pas interférer avec la personne au niveau de la Lumière. Ça rejoint bien sûr les notions d’Évidence, de Spontanéité, d’Éthique, les authentiques quatre piliers du cœur du départ si vous voulez, des Noces Célestes. Tout ça concourt à établir cette notion de Transparence. La Transparence, c’est aussi ce qui pourrait être assimilé à la vacuité, être vide d’idées, de pensées, de préconçus, de connaissances, de projections, pour vivre l’Instant Présent, Hic et Nunc comme disait l’Archange Anaël.

Être transparent, c’est ne rien prendre pour soi, ne rien faire, ne rien considérer plutôt, comme une affaire personnelle. Se laisser traverser par ce qui naît : les pensées, les émotions. Devenir Amour bien sûr, s’accompagne nécessairement de cette Transparence.

Être transparent avec soi-même, être transparent avec la vie, avec les autres, avec les circonstances, c’est aussi lié à la notion de Légèreté. Cette Légèreté-là, c’est l’innocence de l’enfant, celui qui est totalement absorbé en l’Instant Présent, dans ce qui se déroule dans l’instant présent, sans préconçu et sans projection, sans référence au passé et sans référence à l’avenir, au-delà de toute histoire et de tout monde, je dirais. C’est la conscience pure, celle qui avait été nommée Sat Chit Ananda et qui conduit à vivre Shantinilaya, ou la Demeure de Paix Suprême.

Être transparent, c’est ne rien offrir comme résistance aux forces duelles, aux forces qui s’opposent à la Lumière. C’est être dans un Amour que je qualifierais d’inconditionné, bien sûr, mais de limpide, où tout est clair, où tout est évident, où tout est spontané. C’est ça, la véritable Transparence. Ça nécessite, bien sûr, de ne pas mentir. Ça nécessite, bien sûr, d’être intègre, avec soi-même, avec l’autre, d’adopter une éthique, qui n’est pas une conduite morale mais une forme, je dirais, d’altérité, d’élévation vers l’Esprit, vers la Source, vers le Christ, vers qui vous voulez, qui représente un archétype ou une matrice de vie qui n’est pas enfermée. Bien sûr, et vous le savez pertinemment, nous le savons tous, qui sommes passés en incarnation, que la Transparence est loin d’être quelque chose d’évident ni même de naturel, ou encore de présent en abondance sur la terre.

La Transparence vous allège, c’est-à-dire que vous n’avez rien à cacher, rien à mettre par derrière. Vous êtes spontanés. Vous êtes la Voie de l’Enfance, la Voie de l’Innocence, de la Simplicité et de l’Humilité. Les concepts d’humilité aussi vous ont été développés, de simplicité aussi, en particulier par Thérèse, il y a encore pas longtemps. Vous avez… si vous voulez, l’état d’Amour est un état de Transparence. Alors bien sûr, pour celui qui est profondément incroyant en l’Esprit, qu’il soit matérialiste, qu’il soit persuadé effectivement que la vie est entre la naissance et la mort, alors que je dirais plutôt que la mort est entre la naissance et la mort, la vie est après la mort – la vraie vie, celle de l’Éternité, celle qui est plénitude, où tout est transparent.

Je vous rappelle d’ailleurs qu’au-delà de la 3ème dimension unifiée, dès la 5ème dimension, qui est à base d’un modèle silicé et non plus carboné, la Transparence est de mise. Un être de Lumière sur les dimensions autres que celle de la Terre est totalement transparent. Il n’a pas besoin d’opacité ; il n’a rien à cacher, il n’a rien à démontrer, il est, tout simplement.

Donc la Transparence, c’est aussi le « Je suis Un ». C’est accueillir en totalité la Matrice Christique, le Christ, l’Esprit du Soleil, devenir soi-même Lumière, parce que la Lumière est elle aussi Transparence, quelle que soit sa couleur, quel que soit son éclat, quelle que soit son intensité, quelle que soit sa dimension même, elle n’est que pure Transparence. Rien n’est arrêté par la Lumière, la Lumière se laisse traverser. L’Esprit est de même. Quelle que soit encore la couleur, puisque j’ai parlé, si on devait donner une forme à l’Esprit, ça serait une langue de Feu, mais une langue de Feu très transparente où rien n’est arrêté, où rien ne peut s’opposer, où rien ne peut froisser, et surtout où rien ne peut être duel.

Bien sûr votre corps physique, lui, n’est pas transparent, mais votre conscience en l’Amour, elle est transparente. Vous êtes limpides. Les émotions ou les sentiments qui s’expriment sur votre visage sont totalement en accord avec vos pensées. Il n’y a aucune distance, dans toutes les formes d’expression, de manifestation, de relation que vous établissez autour de vous, il n’y a aucune zone d’ombre. Et surtout vous ne retenez rien, vous n’accrochez rien et vous ne résistez à rien. L’Abandon à la Lumière, ainsi que tout ce que je viens de développer, est la preuve de votre état d’Amour, la preuve que vous avez retrouvé ce que vous avez toujours été. Et cela se passe, bien sûr, de toute connaissance sur soi-même ou sur son passé, ou sur l’avenir.

La conscience est installée entre l’Ici et Maintenant, au Cœur du Cœur comme nous disons. Vous êtes alignés. Alignés à vous-mêmes, alignés à la Source, alignés à toutes les autres consciences, quelles qu’elles soient, partout, et quelle que soit la nature de cette conscience. Vous êtes en état d’Amour vis-à-vis de la Vie et de la création dans sa totalité. Vous ne faites pas de différence entre l’être aimé, votre enfant, un enfant de quelqu’un d’autre, un grand-père qui vous est proche et tout grand-père que vous rencontrez sur la terre. Votre conditionnement n’existe plus. Vous n’êtes plus conditionnés par une histoire, vous n’êtes plus conditionnés par des croyances quelles qu’elles soient, vous êtes totalement libres dans l’instant. C’est ça l’essentiel de la Transparence.

Mais encore une fois, y a des choses qui ont été exprimées là-dessus beaucoup mieux que moi, par certains Anciens et certaines Étoiles. Ça se rapproche, au niveau vibratoire, la notion de Transparence, le plus précisément je dirais, au niveau des Étoiles de la tête, de la notion de Clarté et de Précision, mais aussi un peu de Vision. C’est essentiellement cela.

Vous regardez, vous n’avez qu’à regarder par exemple aussi le visage qu’avait en son incarnation par exemple sœur Yvonne-Aimée de Malestroit, qui incarne la vibration KI-RIS-TI, ou même Gemma Galgani, et vous verrez ce qu’est la Transparence. Bien sûr, elles avaient les yeux clairs, mais c’est pas uniquement ça. Vous avez des Anciens qui avaient des yeux noirs, comme moi par exemple, moins noirs quand même que Peter Deunov, mon maître, mais y avait cet aspect de regard profond. Quelle que soit la couleur de l’œil, y a une impression à la fois d’Amour, de profondeur. Vous avez l’impression de pouvoir plonger dans ce regard sans être arrêtés par rien. C’est le regard d’Amour de celui qui a vécu le Soi et qui a sacrifié le Soi pour vivre son essence en totalité.

Voyez, on est bien loin de la personne, on est bien loin du regard habituel. On dit que c’est aussi le regard de l’innocence et de l’enfance. Voilà ce que je pouvais dire ou rajouter, en tout cas, sur la Transparence.

Question : ma vie m’amène à changer de lieu et tout quitter, mon mari, tous mes biens matériels, et l’Australie. Les circonstances de la vie et le Feu du Cœur me confirment de m’installer à l’île Maurice, néanmoins je crains de me remettre à travailler et de faire ce pas en ces temps de la Terre. Je songe aussi à venir habiter en Espagne ou en France. Pouvez-vous m’éclairer ?

Le plus simple, c’est de devenir nomade, comme ça tu seras attachée à vraiment plus rien, ni à un nouveau lieu ni à un nouvel endroit. Si tu en as l’opportunité, voyage, profite des moments qui te sont offerts par cette rupture avec l’ancien pour essayer de communier autour de toi. Tu connais suffisamment de frères et de sœurs, non pas pour devenir un parasite, hein, mais pour aller visiter, dans la nudité (pas physique hein), dans la nudité et dans la spontanéité. Si la Vie te fait quitter tout ce que tu dis, c’est qu’il y a une raison. Ce n’est pas nécessairement pour se fixer à tel ou tel autre endroit, surtout si tu as des interrogations par rapport au travail. Donc dans ce cas-là, si tu es nomade, tu peux plus travailler, au sens où on l’entend dans la société occidentale. Ça ne t’empêche pas de travailler pour toi ou de travailler pour les frères et les sœurs. Acceptes-tu, te demande la Lumière, de redevenir comme l’oiseau qui ne se soucie pas de ce qu’il va manger demain ?

Vous savez, avant et durant les Noces Célestes, et avant 2012, y en a beaucoup parmi vous qui ont changé de situation, de région, de lieu. Après, vous avez observé qu’il y avait une forme de fixité pour la majorité des êtres, qu’il n’était plus nécessaire de changer quoi que ce soit. Mais comme tu le dis si bien, peut-être que les impulsions de la Lumière aujourd’hui vous invitent tous, sans exception, à lever les dernières, on va pas dire résistances puisque certains vivent le Soi et sont libérés, mais les dernières réticences qui sont liées plus aux habitudes, au besoin de se prémunir, d’avoir un toit, d’avoir de l’argent, d’avoir un travail, d’avoir un mari. Si tu considères, par ton cœur, par le Feu du Cœur, que effectivement tu es attirée par plusieurs endroits, alors accorde-toi, dans les temps réduits qu’il reste, le temps d’être libre, c’est-à-dire de ne dépendre même pas d’un lieu. Tu te feras un cadeau inestimable. Ça, c’est mon simple avis humain.

… je ressens le Feu du Cœur pour habiter un lieu précis à l’île Maurice…

Ah, s’il est précis sur un lieu, si le Feu du Cœur…

… et d’autre part j’aimerais aussi vivre en France ou en Espagne.

Eh ben, regarde si le Feu du Cœur est présent. Regarde ce que fait ton cœur quand tu dis « je vais être nomade et je vais aller partout, là où la Vie me porte ». Vous avez des tas d’expériences aujourd’hui, sans même parler de fin des temps ou de fin de cycle ou de fin du monde. Vous avez des tas d’êtres qui plaquent tout pour découvrir ce qu’est la vraie Liberté. Malheureusement, l’occident surtout n’est pas prêt de faire ce mouvement, parce que dès qu’il y a un confort qui est procuré, que ce soit par l’argent, par un lieu, par une famille, par un mari, par une femme, tous vous avez, et nous avons, tendance à se scléroser.

Regardez, moi, quand j’ai créé la Fraternité Blanche Universelle, heureusement qu’on m’avait proposé d’autres lieux, sans ça, j’étais tout le temps enfermé. Eh oui, enfermé dans la Fraternité Blanche Universelle et dans un rôle – que j’ai accepté –, mais si les choses étaient à refaire aujourd’hui, et que j’étais incarné, certainement pas. Le temps n’est plus à créer des écoles, de créer des choses – de créer des rencontres pour se rencontrer oui, je l’ai toujours dit, ça c’est essentiel. L’important n’est ni le toit, ni le lieu, ni la personne avec qui on est, l’important est la Liberté. Alors si l’Intelligence de la Lumière te fait divorcer, te fait quitter le pays, tes biens et tout, vis ta liberté.

Si ta liberté et ton cœur te dit d’aller là où tu as dit, alors fais-le. Moi je donne simplement un avis très humain : profite de ta liberté et tu verras que ton cœur sera encore plus léger et encore plus en feu – surtout si la Vie t’offre cette possibilité. Y en a d’autres qui rêveraient de ça, mais ils sont pris par la famille, le mari, la femme, les enfants, la profession, la maison à payer, les habitudes, pour se prémunir. Mais ceux qui ont eu la possibilité, parce que ça a été une injonction de la Lumière et parce que les circonstances de la vie créent cela, à toi de voir, il faut peut-être le faire. Mais c’est toi qui décides, bien sûr. Ton cœur plutôt.

La vraie Liberté, je l’ai dit et nous vous l’avons tous dit, est intérieure. Mais parfois cette Liberté intérieure coïncide avec une forme de liberté extérieure, où effectivement il n’y a pas de sécurité au sens de la personne mais où la liberté extérieure vaut tout l’argent du monde, toutes les maisons du monde, tous les maris et femmes et les enfants du monde.

Alors c’est toi qui décides, moi je t’ai donné un avis. J’ai pas dit, dans ce cas-là, que c’était la vérité absolue, mais il me semble, à travers tes cocons de Lumière et ce que je vois puisque tu es ici, qu’y a encore une peur de passer à l’acte. C’est-à-dire non pas une résistance mais une forme d’inquiétude sur « où je vais dormir », « comment je vais vivre » et tout. Peut-être que la Lumière te dit par-là : es-tu Lumière ? Alors si tu es Lumière, sois libre aussi extérieurement. C’est une chance, parce que y a pas beaucoup de frères et sœurs, aujourd’hui, à qui la Lumière demande ça. Au contraire, souvent la Lumière vous demande de maintenir votre travail, nous vous l’avons dit, sauf bien sûr si la Lumière vous pousse dehors. Mais là, c’est pas toi qui as pris les devants, c’est les circonstances de la vie qui font que. Alors profites-en.

Voilà ce que je peux te répondre. Et comme tu es là, tu peux rajouter des choses si tu veux.

… à l’île Maurice, la semaine dernière, j’avais le Feu du Cœur et le Triangle de l’Air qui vibrait énormément, alors j’ai pensé que je devrais peut-être être là. Et depuis que je suis ici…

Va pas trop vite, parce qu’il va falloir qu’il répète. Ou alors tu viens devant moi, pour qu’on t’entende dans le micro et aussi moi personnellement, je verrai les vibrations de tes cocons de Lumière.

… à l’île Maurice, la semaine dernière, j’avais le Feu du Cœur et le Triangle de l’Air qui vibrait beaucoup.

Tu as l’accent australien, je comprends rien du tout. Bon il va répéter, c’est pas grave. Mais reste quand même là parce que je regarde autre chose.

… elle était à l’île Maurice il y a une semaine, et elle a senti le Feu du Cœur et son Triangle de l’Air qui vibrait beaucoup. Elle a pensé qu’elle devait peut-être vivre là, car elle a sa famille et elle a une maison là-bas, qui n’est pas louée et qui est donc disponible.

Eh bien prends la maison et voyage. Mais as-tu regardé, quand tu poses la question à ton cœur, même sans y aller, si en Espagne ou en France y avait la même vibration ? Tu sais que t’es pas obligée d’y aller, tu peux penser à « France » et tu regardes ce qui se passe. T’as pas besoin d’être physiquement dans le lieu, bien sûr, c’est l’Esprit qui décide.

… depuis qu’elle est ici, ça vibre beaucoup dans le cœur et dans le Triangle de l’Air.

Donc comme à l’île Maurice.

… oui.

Eh ben, t’as plus qu’à tester l’Espagne, la France et tous les pays que tu veux. Donc ça veut dire quoi ? Si tu as strictement la même réponse, par exemple ici par rapport à l’île Maurice, ça veut dire que tu es partout chez toi.

… j’ai reçu la réponse, merci.

De rien chère amie.

Question : des personnes qui n’ont pas suivi vos enseignements ces dernières années peuvent-elles venir en ce lieu ? Sont-elles prêtes ?

S’il y a demande, oui. Bien sûr nous faisons des rappels pour tous les croûtons qui suivent tout ça depuis longtemps, donc nous vous parlons d’Étoiles, nous vous parlons de Portes, nous vous parlons des structures vibrales, mais vous savez très bien qu’aujourd’hui ce n’est plus l’essentiel ; nous vous parlons surtout de la conscience. Et parler est une chose, mais l’atmosphère vibratoire de notre réunion est bien plus importante que les mots que je peux prononcer, et bien plus importante que les mots que vous lisez quand vous n’êtes pas là. C’est une forme de communion et de passage, avant toute chose. C’est un espace de communion, comme d’ailleurs certains parmi vous se retrouvent dans d’autres régions pour se réunir. Y a pas d’obligation d’avoir des dragons qui parlent, des elfes qui se manifestent, vous communiez déjà entre vous. J’espère que vous vous en apercevez de plus en plus aisément, même quand y a des nouveaux.  

Donc, y a pas de préalables, surtout aujourd’hui. Vous voyez bien que la rigueur qu’il y avait dans la découverte des nouveaux corps, dans la mise en pratique et la mise en service des nouveaux corps du yoga de l’Unité, c’était extrêmement structuré et pointu. Aujourd’hui, on vous invite non pas à oublier, parce que vous les sentez et vous les vivez, mais quelque part à dépasser aussi tout ça. C’est une ouverture vers cette fameuse Transparence et cette Spontanéité, les uns avec les autres, quelles que soient les difficultés, quelles que soient les personnes différentes, les attraits différents, les âges différents ; toutes les barrières tombent. Vous voyez ce que je veux dire ? Donc bien sûr, y a pas d’objection, bien au contraire.

Vous voyez bien par vous-mêmes l’effet que ça vous fait, pour devenir addicts comme ça, parce que j’en vois qui sont là tout le temps, hein. Donc c’est une addiction, je dirais, une saine addiction. Sainte et saine. L’addiction à la Lumière, ça rejoint la tension vers la Lumière qu’avait magistralement exposée Hildegarde, dont j’ai parlé déjà hier. Vous voyez bien d’ailleurs que dans vos pensées, dans votre vie qui se déroule tous les jours, même si vous êtes encore en activité professionnelle, vous êtes obnubilés par la Lumière et par l’Amour. Ça c’est très bien. Même des fois à en devenir soupe au lait, colériques, dès que ça contrarie la Lumière. C’est pas des résistances, c’est au contraire, vous vous fixez, si je peux dire, un objectif. On peut pas parler de but parce que vous savez qu’il n’y a pas de chemin mais que c’est quelque chose qui est ancré en vous, et donc la vibration est présente, même si vous sentez pas toutes les Couronnes et toutes les structures vibrales. Vous le voyez bien dans vos contacts avec la nature. Vous le voyez quand vous vibrez quand vous êtes ici, quand vous lisez, quand vous écoutez. C’est pareil.

Je pense que je peux vous dire maintenant, jusqu’à présent je vous disais : il faut maintenir ce que la Vie vous impose, parce que c’est une façon aussi de régler vos comptes, sans parler de karma, de régler ce qu’y avait à régler, que ce soit avec une profession, un crédit, un mari, une femme, un enfant, un parent. Mais aujourd’hui, pour ceux d’entre vous que la Vie invite à plus de liberté extérieure, je pourrais presque dire qu’il vous faut quitter la matrice avant qu’elle ne s’effondre. Sans peur. De toute façon, à un moment donné vous n’aurez plus le choix. Mais si vous anticipez le choix, je ne vous demande pas d’aller vivre dans une grotte, bien sûr, ni de couper avec qui que ce soit, mais si vous le sentez dans vos tripes, dans votre cœur, qu’est-ce qui vous retient ? L’habitude, les croyances, la peur ? Parfois vous avez l’impression aussi, à l’inverse, que tout doit demeurer ainsi, et c’est très bien comme ça pour vous. Mais soyez attentifs à ce que vous dit votre cœur, ce que vous dit la première intuition, je dirais, qui vient comme ça. Non pas pour vous débarrasser de mari et femme, travail, mais pour vous extirper des ultimes forces matricielles, qui est lié aux habitudes tout simplement.

Est-ce que vous croyez que un indien d’Amazonie se soucie de sa sécurité sociale ou de son assurance-vie ? Ou de sa santé même ? Ces êtres sont beaucoup plus naturels et spontanés et transparents, et plus proches, quelque part, de la Lumière, par leur immersion dans le milieu naturel. Nous, nous vous avons conseillé de vous immerger dans les peuples de la nature, et même avant ça, avant que leur présence soit manifeste, vous vous rappelez Snow quand elle vous disait d’aller en communion avec les arbres, d’aller chercher quelque chose dans la nature. Mais aujourd’hui, c’est à une autre octave, si je peux dire.

Qu’est-ce qui est primordial ? Votre Liberté intérieure bien sûr, l’Amour. Et maintenant vous allez sentir de plus en plus l’appel à la liberté extérieure, c’est-à-dire devenir autonomes et ne plus dépendre de quelque chose qui est mort, même si c’est sécurisant, même si c’est agréable. Mais c’est vous qui voyez. Je peux pas donner de direction pour chacun, parce que chacun a une direction qui est différente, mais posez-vous les bonnes questions.

Regardez comment est votre vie. Est-ce que vous sentez que certaines choses vous horripilent ? Alors bien sûr, après vous allez dire : mais j’ai pas les moyens de changer ça. Faux, vous prenez le problème à l’envers. Passez d’abord à l’acte – comme je disais à l’époque : lâchez les cacahuètes, lâchez le bocal, et vous verrez bien. Qu’est-ce que vous risquez, en ces temps réduits? De mourir de faim ? C’est impossible. De ne pas avoir de toit ? Ce n’est pas possible. De manquer ? Mais manquer de quoi quand vous êtes en Amour ? Qu’est-ce qu’il peut manquer en l’Amour ? Laissez faire la Vie.

Alors bien sûr, c’est pareil quand on évoquait les différences entre les pulsions et le cœur, et la spontanéité. Regardez ce que la vie vous demande. Vous le voyez à travers ce qui est facile et ce qui est difficile. L’équilibre et l’Amour, la vacuité, l’alignement, le Cœur du Cœur, tout cela est un équilibre qui doit être stable, or il est stable dès l’instant où vous dépensez le moins d’énergie physique, mentale, émotionnelle, pour que les choses se réalisent. Allez vers les lignes de moindre résistance, vers la Fluidité de l’Unité.

Soyez vigilants et attentifs aux signes, laissez-vous traverser. Alors bien sûr qu’il y a un sens de la responsabilité – si vous êtes une mère qui a un enfant, c’est que vous avez choisi de vivre cette période comme ça – mais ceux d’entre vous qui ont des opportunités qui se présentent, qui vous appellent à cette liberté extérieure aussi, regardez votre vie. C’est pas une question de faire les comptes, pour voir, c’est une question d’oser passer à l’acte, c’est tout. Il ne peut pas y avoir d’erreur. C’est à vous de voir, qu’est-ce que vous privilégiez ? Vous privilégiez la personne ou vous privilégiez vote cœur, et ce que vous impulse, si je peux dire, la Lumière ?

C’est dans ces temps extrêmement réduits que là, c’est pas des changements de lieu seulement, ou de situation, de profession ou autre, c’est un bouleversement intérieur. Et il est pas question d’anticiper parce qu’un bouleversement collectif arrive, que vous connaissez, mais vous sentez bien la pression de la Lumière en cette période. Vous voyez bien ce qu’il se passe en vous, comme au niveau des Éléments, comme dans la vie de tous les frères et les sœurs que vous côtoyez, ici ou n’importe où d’ailleurs. Voyez. C’est un acte et quelque chose à voir avec votre propre conscience.

Ce n’est pas une recherche de bonheur hein, attention, ni un désir à satisfaire, ni un plaisir à satisfaire, c’est une question là aussi d’Évidence et de savoir obéir à ce que vous êtes, au cœur, par le Feu du Cœur, par les synchronicités. Et toutes les réponses sont accessibles dès l’instant où vous sortez du mental, dès l’instant où vous sortez des peurs logiques de la personne, par rapport à la famille, par rapport aux impôts, par rapport à tout ce qui fait la matrice de vie en ce monde et auxquels vous êtes assujettis, que vous le vouliez ou non. Que vous ayez tout ce que vous voulez au monde, même avec facilité, ne changera rien.

Ce qu’on pourrait vous dire maintenant c’est : voyagez légers. Je parle pas des valises hein, je parle de l’intérieur. Ça rejoint aussi le « Aime et fais ce qu’il te plaît ». Non pas depuis l’ego ou la personne qui va chercher la tranquillité ou la satisfaction de ses sens, mais quelqu’un qui veut être réellement libre en son cœur, et que ça se traduise aussi à l’extérieur. Frère K a aussi longtemps parlé de la Liberté, déjà de son vivant. Il disait que la vraie Liberté est intérieure. Moi je vous dis aujourd’hui, que la vraie Liberté, bien sûr elle est intérieure, mais elle commence à se manifester, si vous le voulez, à l’extérieur aussi. Est-ce que vous préférez le confort de la personne ou le confort du cœur ? Parfois, les deux sont superposables, parfois ils sont en opposition formelle. C’est vous qui voyez.

Alors, prochaine question.

Question : juste avant votre intervention, votre visage m’est apparu à trois reprises, je voyais nettement chaque détail, ensuite…

J’étais habillé au moins ?

… Ce n’est pas précisé.

… ensuite j’ai vu plusieurs fois uniquement le contour de votre visage, avec les cheveux et la barbe. Que comprendre ?

Tu as accès à ma vision tel que j’étais incarné, et aussi à la vision que je peux donner pour ceux qui me voient là-haut, et qui viennent là-haut, sauf que là, tu m’as vu ici. Ça correspond à l’affinement de vos perceptions extrasensorielles, on peut dire. De la même façon que vous constatez qu’au fur et à mesure que vous allez voir les peuples de la nature, la vision devient plus nette, les couleurs apparaissent, les détails apparaissent. Donc tout ça, c’est une proximité de plus en plus grande. Et bien évidemment, nombre d’entre vous me voient, que ce soit ici directement ou les yeux fermés où je me présente à eux. Un peu comme quand vous voyiez, y a quelque temps, vos lignées. C’est le même processus.

Rappelez-vous, les franges d’interférences et les voiles qui vous voilaient en quelque sorte tout cet aspect invisible, sont troués de partout. Donc vous apercevez de plus en plus, et vous voyez, vous sentez, de plus en plus précisément les entités, les Présences, les mondes multidimensionnels. Certains parmi vous vont même commencer à voir, je pense à partir de la période qui est nommée la Toussaint, qui est une fête importante comme la Saint-Michel dans quelques jours, la fête des Archanges, vous allez voir carrément votre devenir. Non plus votre origine stellaire ou vos lignées, mais vous allez avoir des aperçus, d’abord très fugaces et parfois de plus en plus précis, de cette espèce d’avenir, que ça soit sur les Cercles de Feu ou dans votre destinée, si je peux dire.

Eh oui, tout s’éclaire. Tout s’éclaire, mais tout s’assombrit en général pour la personne, de plus en plus souvent. Tout ça, c’est voulu bien sûr, c’est pas pathologique ni anormal. N’oubliez pas que votre conscience passe d’un état à un autre, de la chenille au papillon. La chrysalide est terminée, y a des papillons qui sont en avance mais tous vous devenez ça, et tous vous commencez à avoir des aperçus vibratoires, des sentiments, des sensations, des visions même, qui vont commencer. Ça va suivre le même processus, si vous voulez, que ce que vous vivez pour la plupart auprès des dragons, des elfes, des ondines ou des gnomes. C’est la même chose. 

Question : ceux qui ne perçoivent rien aujourd’hui, cela signifie que leurs voiles ne sont pas totalement levés ?

Oui, tout à fait. Je l’ai dit déjà à de nombreuses reprises, que certains parmi vous ne ressentaient aucune vibration, ressentaient simplement d’être liés aux chevilles. Parce que cela, je l’ai déjà dit, je le répète (c’est toujours vrai aujourd’hui), s’ils avaient la possibilité de vivre la vibration, ils partiraient tout de suite, ils rateraient la fin du spectacle. Or ils doivent la vivre.

… même pour la vision ?

Tout à fait.

… pourriez-vous nous parler du quatrième trimestre de cette année ?

Je viens déjà de donner des éléments, mais je vais pas vous en donner plus. Attendez déjà que saint Michel vienne exceptionnellement s’exprimer à la fête de l’Archange, et attendez de voir ce que vont donner, je dirais, déjà la première semaine d’octobre, qui va vous amener non pas au signe céleste mais à des signes terrestres très particuliers. Humains je veux dire, pas terrestres au sens géophysique mais humains. Le reste suit le déroulement normal de ce qui est annoncé déjà depuis des années. Vous le voyez bien sur terre, et vous le voyez aussi à travers justement ce que je viens d’exprimer concernant la vision, la perception des entités, des peuples de la nature, etc., etc. Donc je peux pas en dire plus, et j’ai pas le droit de dévoiler non plus. Mais Marie vous a suffisamment informés le mois précédent, il me semble. Il y a six semaines.

Autre question. Si y en a qui veulent s’exprimer, dire des choses ou interroger, profitez-en.

Question : à l’île Maurice, j’ai vu un rouge-gorge dans la nature et j’ai pensé à vous. C’était vous ?

Non, c’est une vibration. La vibration du rouge-gorge est liée… c’est un symbole spirituel. La gorge est rouge, le cœur est rouge, c’est un des symboles christiques. Mais pourquoi moi ?

… parce que vous aviez dit que vous pouviez vous manifester à travers un rouge-gorge.

Oh, je peux me manifester à travers ce que je veux, moi. Mais je préfère en général garder ma vraie forme, comme vous m’apercevez. Et je préfère effectivement quand vous me voyez sous cette forme où juste apparaît ma chevelure et ma barbe ; elle est reconnaissable entre mille. C’est elle qui me sied le plus, je dirais, en tant que vieux croûton, ou chef des croûtons même.

Question : cela a-t-il une importance, avec les êtres de la nature, de voir les détails ? Il y a tant d’Amour quand on est avec eux qu’on n’a pas besoin de voir les détails, on est avec eux.

Avant de dépasser la forme et les détails, il faut aussi traverser cela. C’est pas indispensable du tout. Bien évidemment, nous l’avons dit, l’important c’est la communion et l’Amour, mais c’est quand même très enthousiasmant, je vais dire, de voir les narines, les oreilles des dragons, comme pour les elfes. C’est pas de la curiosité. Si ça se produit, y a pas à le rejeter, vous devez traverser ça aussi. Bien sûr, ce qui est plus important, c’est pas de définir l’habillement par exemple, pour un elfe, ou la couleur d’un dragon, ou sa forme très précise, c’est ce qui se passe effectivement dans le cœur, mais si c’est donné en plus, pourquoi le refuser ? Mais comme tu le dis si bien, le plus important c’est cette communion et cet Amour qui est vécu. Le reste, c’est accessoire ; d’ailleurs les formes sont accessoires.

Mais c’est vrai que dans notre monde incarné, la forme est liée à l’identité, mais dans les autres mondes, c’est pas la forme qui donne l’identité, c’est la vibration – la conscience pure, bien sûr. C’est pas la couleur d’un œil qui va vous attirer dans les espaces interdimensionnels, quand vous voyagez, c’est uniquement la vibration. Le sens de l’esthétisme, et même de la beauté, tel que nous avons employé ces mots les uns et les autres, ou l’Impersonnel qui vous parle beaucoup de la beauté, c’est bien sûr pas la beauté d’un trait ou une perfection physique, c’est une beauté qui émane, qui irradie. C’est ça que tu vis quand tu vois les dragons.

Alors bien sûr, quand il y a cet Amour indicible qui se manifeste, la forme, on s’en fout un peu, mais c’est intéressant à voir quand même parce que c’est des éléments qui vont, non pas vous donner la foi mais qui, quand même, vont vous asseoir un peu plus dans la certitude de vos perceptions, et qui vous prouveront que vous ne rêvez pas, que ce n’est pas un fantasme, que ce n’est pas imaginaire, que c’est quelque chose qui est aussi réel que la société dans laquelle vous vivez, même plus réel, pour vous.

Donc toutes ces étapes, bien sûr qu’elles ne sont pas indispensables. C’est comme le rapport avec l’activation des Portes du sacrum. Parce qu’on peut se poser la question : mais alors si les Portes se sont activées jusqu’à cette année 2016, c’est qu’il était rien prévu avant 2016. Je vous réponds que c’est faux. Parce que les Portes se sont activées selon un processus précis qui a duré tant de temps, tant de temps, tant de temps, mais si le signe céleste avait été visible en 2011 ou 2012, tout se serait activé en même temps. Et j’avais dit aussi que plus ça dure, plus c’est long, meilleur c’est. J’en vois qui veulent essayer de faire des mauvais jeux de mots. J’entends les pensées, hein, vous savez. Plus c’est long, meilleur c’est. Je parle du temps qui reste.

Autre dialogue ?

Question : j’ai essayé de voir la couleur des yeux du dragon qui vient près de moi. C’est impossible, tant l’Amour est grand.

Tu rentres dans la phase où l’Amour efface la forme. Et à un moment donné, tu t’apercevras que cet Amour que tu ressens dans la relation, la communion, la fusion avec le dragon, n’a plus besoin ni du dragon ni de toi, et là tu seras en Amour, sans différencier cet Amour avec une forme donnée. Ton mari va être content.

Mais tu regarderas attentivement, il a les yeux or. Dorés si tu préfères.  

Question : en arrivant dans les endroits où il y a des elfes, des gnomes, des dragons, on ressent que c’est un lieu plein d’Amour, qu’on rentre dans l’Amour, même si on ne voit pas les Présences.

Mais c’est ça le plus important. D’ailleurs, si vous emmenez des amis à vous qui ne vivent rien, ils ne vivent pas les vibrations, ils ne vivent pas tout ce que vous vivez, si vous les amenez dans les lieux où y a les elfes (vous vous rappelez qu’il y a les vortex, indépendamment des Présences), tous les gens sans aucune exception, même s’ils n’arrivent pas à formuler de mots, vont sentir que c’est pas normal. Pas dans le sens d’anormal mais que c’est différent plutôt, qu’il y a une paix. Alors ils vont mettre des mots dessus : «  la paix », « c’est joli », mais vous allez vérifier par vous-mêmes que ces êtres, ces amis peut-être que vous avez autour de vous, ben ils vivent la même chose. Bien sûr, ils n’ont pas les sens spirituels ouverts comme ceux qui ont les douze Étoiles activées, puisque c’est des fonctions spirituelles, mais ils savent qu’il y a quelque chose qui est pas comme d’habitude.

Et vous avez d’ailleurs une multitude de frères et de sœurs sur la terre qui se promènent et qui d’un seul coup trouvent des endroits. Ils savent pas qu’il y a des elfes, des dragons, des vortex, mais ils vont y revenir parce qu’ils s’y sentent bien, et vous le verrez de plus en plus. C’est normal. Même le plus méchant des mauvais garçons est capable de sentir la Lumière. Il a tellement peur, il a tellement oublié, mais c’est toujours inscrit en vous. Y a que les portails organiques, qui eux sont insensibles de manière définitive, mais tout frère ou toute sœur, tout être humain qui au hasard de ses balades va se trouver sur un territoire d’un vortex, essentiellement les elfes mais aussi les dragons, même les gnomes maintenant, et les ondines ça commence, vont sentir que c’est différent, mais ils n’auront pas de vocabulaire à mettre dessus. D’ailleurs, le plus souvent ils n’en chercheront pas mais ils auront envie de revenir goûter à ce qu’ils arrivent pas à identifier. Et ça arrivera, pour ceux qui persistent, à les détourner de la matérialité, à les détourner de croire simplement qu’ils sont limités à ce corps et à cette vie, bien plus que des discours. Je dirais même, bien plus que nos vibrations liées à ce que nous vous transmettons. 

Vous, vous les sentez, bien sûr, pour la plupart, parce que vous êtes habitués, accoutumés. Et ça vous semble de plus en plus fort à chaque fois. Mais c’est pas de plus en plus fort, c’est simplement que la Lumière est plus présente et que toutes les couches isolantes sont trouées de partout, ici même sur terre, pas uniquement au niveau des enveloppes isolantes.

Vous savez, nous sommes tous, sans exception, extrêmement joyeux et confiants dans ce qui va se dérouler. Dans votre capacité – si ce n’est pas avant l’Appel de Marie ça sera de toute façon après –, à transcender vos peurs, les illusions, les croyances en l’éphémère, etc., etc. Parce que l’intensité de la Lumière, la quantité, la qualité de la Lumière vibrale qui est déposée partout sur terre ne peut pas laisser de doute sur le déroulement de ce qui doit se produire durant l’Appel de Marie et durant les 132 jours. Quelles que soient les souffrances. Parce que les souffrances ne sont rien dès l’instant où la Lumière est perçue, même si elle n’est pas vue. Du moment où elle est sentie, à ce moment-là, c’est déjà un baume. Et y a plus de facilité, même pour ces frères et sœurs qui n’ont rien vécu, à ce moment-là, de vivre l’ultime Grâce de Marie sans aucune difficulté.

Autre chose ?

Question : y a-t-il des êtres qui iront spontanément sur les Cercles de Feu ou y seront-ils amenés ? Comment cela se passera-t-il ?

Y a plusieurs possibilités. Y a le transfert direct ; si vous n’avez plus de corps physique, y a plus aucun problème, on est d’accord. Ceux qui auront besoin du corps physique seront transportés soit par les Végaliens, cela vous le savez depuis longtemps, par les Anges du Seigneur, et d’autres seront dans les lieux de pré-regroupement nous allons dire, acheminés soit par les elfes, soit spontanément eux-mêmes avec le corps de chair, sur les lieux qui sont, je vous le rappelle, au niveau des villages elfiques, des invaginations de la 5ème dimension.

En pénétrant dans ce vortex à ce moment-là, y aura… comment vous pouvez appeler ça, une téléportation ; avec le corps ou sans le corps, ça sera possible. Oui, c’est le mot téléportation qui correspond. Donc c’est profondément différent pour chacun, en sachant que, bien sûr, y a un problème de logistique et d’organisation dans tout ça. Mais nous aussi, nous faisons largement confiance à l’Intelligence de la Lumière, que ce soit dans l’intervention des vaisseaux des Anges du Seigneur, des Arcturiens ou encore des elfes. Qui sait ? Peut-être chevaucheront-ils carrément un dragon pour aller sur les Cercles de Feu. Donc ne vous faites pas de souci pour ça.

Question : certains ont vu, près du village des elfes, un être ressemblant à un elfe mélangé avec un Archange.

C’est tout à fait vrai.

… à quoi ça correspond ?

À un croisement.

… et un Archange peut s’incarner ?

C’est pas incarné, les elfes sont en 5ème dimension. Donc les croisements de formes n’ont plus, dans les mondes silicés ou au-delà, n’ont pas besoin de maîtres dits généticiens. Il y a des mutabilités de forme, et effectivement ça donne un elfe plus grand avec des ailes d’Archange. Mais il est effectivement présent à côté, sur le village elfique, en-dessous du village, là où il y a les cérémonies.

… a-t-il une fonction particulière ? 

Il vous la dévoilera lui-même bientôt.

Question : après les 132 jours, pourrait-il s’écouler 20, 30, voire 50 années avant que Mercure ne rentre dans le Soleil ?

Alors là, cher ami, si tu relis ce qu’avait exprimé Séréti bien avant les Noces Célestes, c’est impossible. Je vous signale d’ailleurs, et peut-être que vous trouverez des informations là-dessus, que la Lune est en train de se fissurer. Elle va se séparer en deux – ça vous semble invraisemblable, comme à l’époque quand Séréti avait parlé de l’expansion du Soleil en géante rouge – et pourtant vos scientifiques le savent déjà depuis longtemps. Donc tous les processus astrophysiques et géophysiques, sur la terre se passent de manière simultanée et synchrone. Y a pas de décalage. De toute façon, t’as pas la carcasse pour vivre encore quarante ans.

Question : on dit que la Lune est un laboratoire.

Oui, ça peut être un laboratoire, y a effectivement des extraterrestres qui y ont des bases. Des humains aussi y ont eu des bases, y a bien longtemps. Mais c’est quelque chose qui n’a rien à faire là, donc elle est en train de se fissurer, et d’ailleurs dans les prophéties du monde arabo-musulman, il est fait état que la Lune sera cassée en deux. C’est tout à fait vrai.

Question : qu’est-ce qui provoque ces fissures ?

La descente de l’Esprit saint et de la Lumière. La Lune est un satellite artificiel qui n’a rien à faire là.

Question : ça se passera au moment des trois jours ou à la fin ? 

Alors j’espère pas pendant les trois jours, hein, parce que sans ça y a plus grand monde après pour vivre les 132 jours. Ça sera plutôt au moment du grille-planète final, c’est-à-dire l’expansion du Soleil.

Question : pendant les trois jours il y aura des raz-de-marée ?

Oui, mais là c’est lié aux oscillations de la Terre, avec l’arrêt. Vous imaginez bien qu’une masse qui tourne, et quand elle s’arrête, même si l’arrêt de rotation se fait lentement, ça déplace un petit peu les masses d’eau.

Question : certains d’entre nous vont donc vivre les trois jours très rapidement et être libérés très rapidement ? Ça va provoquer des raz-de-marée énormes ?

Pas si énormes que ça. Il y aura certes une redistribution des territoires, mais les signes seront tellement important avant, que ce soit au niveau des couleurs anormales que vous verrez dans le ciel, je parle pas d’Hercobulus, hein, au niveau de la couleur du soleil, au niveau des séismes, au niveau des Éléments, de la grêle, des inondations, des volcans. Donc y aura quand même, même si l’humain n’a pas la même préscience que certains animaux, y aura quand même quelque chose qui appellera l’humain à s’éloigner des côtes. Pour ceux qui doivent s’en éloigner, hein.

Question : ça laissera le temps de vivre les trois jours d’une manière calme et stable ?

Elle sera calme et stable pour ceux qui seront encore vivants, oui bien sûr.

Je ne peux rien dire. Ce que je peux dire simplement, je vous le redis : c’est d’observer attentivement non pas le ciel encore mais les mouvements, comment vous nommez ça, géopolitiques et géostratégiques qui se déroulent déjà depuis dix/quinze jours, et qui vont modifier et préparer la bataille qui avait été, dans la bible, de tous contre tous, c’est-à-dire la bataille de Megiddo. Surveillez attentivement cela, c’est tout ce que je peux vous dire.

Question : certains parlent d’une invasion de l’Arabie Saoudite par l’Iran, qui mobiliserait des troupes internationales dans le golfe adriatique et ferait ensuite bouger la Russie.

Peu importe. Dès que ça bouge effectivement dans tous ces pays qui sont nommés Moyen-Orient et Proche-Orient, vous êtes sûrs que ça colle aux prophéties, sans exception. Et là, plus aucun doute ne sera permis. Vous savez que c’est l’épée de Damoclès. C’est peut-être un jour, c’est peut-être une semaine, c’est peut-être encore, allez, quelques mois. Mais de petits mois.

Attention, j’annonce pas la visibilité et les trois jours, j’annonce les évènements qui sont concomitants de l’Appel de Marie – juste avant, juste après, aux alentours de –, c’est tout. Mais rappelez-vous que ça surviendra quand vous verrez réellement le signe céleste. Mais vous pouvez déjà vous préparer intérieurement, et extérieurement si vous le souhaitez, dès l’instant où vous verrez ces aspects géophysiques, géostratégiques se modifier. Comment vous appelez ça ? Un équilibre de forces qui se modifie dans cette région. Parce qu’effectivement, il y a avant tout non pas des histoires de pétrole mais surtout de vortex qui sont là-bas. C’est connu ça.

Donc tout ce qui se passe dans cette région est pour vous un indicateur. De la même façon qu’est un indicateur, la facilité avec laquelle vous voyez ou percevez les autres dimensions, tout simplement. Les marqueurs intérieurs sont présents. De même que nous vous avions parlé de libération de la Terre et de la libération de l’Onde de Vie, où y avait effectivement, comme vous le voyez, une latence que nous pouvions pas prévoir, ni les uns ni les autres, parce que c’est la Lumière qui décide. C’était la Terre qui décidait le moment de sa libération, chose qu’elle a faite. L’Onde de Vie est née à ce moment-là, donc la reconnexion au noyau cristallin de la Terre et à Sirius, l’ouverture des portes de Sirius, c’est-à-dire le Triangle de l’Eau essentiellement (donc tout ce qui est lié à la médiumnité, à la perception, à la vision), tout ça s’est réalisé. Il reste effectivement l’actualisation au plus matériel de la Terre, puisque les lignes de prédation, elles, elles ont été déjà blackboulées aussi. C’est ce qui se passe maintenant. Point pour point dans ce qu’ont donné les prophètes anciens, ou les prédictions, on va dire, plus récentes.

Vous avez la… et je l’avais dit déjà y a quelques mois, je vous avais parlé du solstice d’été, du 15 août, je vous avais parlé de la Saint-Michel Archange, je vous avais parlé de la Toussaint et enfin de Noël. C’était cinq périodes, si vous voulez, les plus propices au déroulement de la scène finale. Maintenant, si c’est pas dans ces périodes, eh bien, nous ferons comme vous, nous attendrons. Mais ça va être dur d’attendre maintenant, vu le dérèglement des forces de l’éphémère, des forces archontiques, des forces de prédation résiduelles liées aux habitudes et à la matrice sociétale. Ça va être dur de tenir des mois ou des années, hein, même s’ils font tout pour. La pression de la Lumière devient de plus en plus évidente, pas uniquement dans vos perceptions et ce que vous voyez, mais dans les résultantes sur l’éphémère au niveau de la Terre.

Autre chose.

Question : j’ai la chance d’avoir beaucoup de liberté, et je ne sais pas quoi en faire. Je trouve dommage de ne rien faire, de ne pas ressentir d’impulsions…

Y a pas d’anomalie là-dedans.

Je peux te répondre comme tout à l’heure par rapport au fait de notre sœur qui quittait l’Australie. La Liberté, pourquoi veux-tu qu’elle soit obligatoirement liée à quelque chose à faire ? C’est surtout quelque chose à être. Après, quelque chose à faire se fera par l’Intelligence de la Lumière. Mais c’est normal de passer par ce sentiment ou cette perception, en étant libre dans ta vie, de se demander quoi faire. Parce que tu ne sais pas quoi faire peut-être à certains moments, mais ne t’inquiète pas. Dès l’instant où tu ne t’intéresses pas au quoi faire mais comment être le plus transparent possible, le plus Amour possible, le « faire » viendra après. Si tant est qu’il y ait un « faire ».

Tu es plus utile au monde et à la Lumière sans rien faire, en méditant ou en priant une heure par jour sans objectif particulier, qu’en faisant quelque chose. Au niveau de l’efficacité vibratoire et sur la conscience, la tienne comme celle du collectif, elle est beaucoup plus importante que ce que tu pourrais faire. C’est pas une invitation à la fainéantise, hein, ce que je dis, mais si cette période survient, que vous avez une liberté extérieure et que vous ne savez pas quoi faire, ne faites rien. Contente-toi d’être. Le cœur n’a pas besoin de faire, ça se fait automatiquement. Après, t’as des loisirs, t’as la nature, fais ce qu’il te plaît.

Voilà ce que je peux répondre. C’était la dernière question je crois.

Merci.

De rien, amuse-toi bien.

Alors chers amis, j’ai été extrêmement réjoui de vous retrouver et de voir, comme je dis, des habitués, quelques nouveautés aussi, mais en tout cas ce fut un moment magique et j’espère qu’il se renouvèlera, si y en a l’opportunité.

Si y a quelque chose, bien sûr, d’important, je reviendrai non pas en tant que Commandeur des Melchisédech mais en mon humanité, pour essayer de vous assister à travers même des questions répétitives ou déjà vues, hein, y a pas de vélos qui tournent, rappelez-vous. Ça permet de repréciser peut-être les choses et d’installer, comme vous vous en êtes aperçus pour certains, une forme de communion et de proximité plus importante. Voilà ce qu’il faut retenir.

Sur ce, je vous transmets tout mon Amour. Je vous dis à très bientôt, tout mon Amour est avec vous. Et n’oubliez pas ce que nous avons dit sans arrêt, les uns et les autres : nous sommes à votre disposition. Appelez-nous et nous nous ferons un plaisir, les uns et les autres, de vous assister dans le cœur.

À bientôt.