SOYEZ PRÊTS
Tous les signes sont là, si vous ne le voyez pas et si vous ne le vivez pas, c’est que vous n’avez pas à le vivre. Mais ça ne changera rien à ce qui va se produire sur terre. C’est irrémédiable, irrévocable et c’est maintenant. O.M.A.

16 septembre 2016

Questions sur le libre arbitre avec Frère K


Lors de son intervention le 18 Février 2012 - autresdimensions.info

Question : l'absence de choix signifie-t-il que le libre arbitre est une illusion ?

Oui, en totalité. Le libre arbitre consiste simplement à croire que vous avez le choix. Le seul libre arbitre que vous ayez, c'est de savoir combien de temps vous allez mettre à comprendre que vous êtes Libres. Le libre arbitre vous renvoie à la Dualité. La Liberté vous renvoie à la Grâce. Le libre arbitre n'est que le jeu de l'ego (ou le Je / Ombre, tel que cela a été appelé, il y a peu de temps). Vous êtes, entièrement et en totalité, déterminés par ce que vous Êtes et non pas par ce que vous croyez être. La seule responsabilité est, donc, de passer de l'illusion du libre arbitre à la Vérité de la Liberté. Il ne peut y avoir de Liberté avec le libre arbitre. Il ne peut y avoir de libre arbitre avec la Liberté. Le libre arbitre n'est qu'un jeu. La Liberté est une Grâce. Le libre arbitre découle de l'illusion du choix, en résonance avec l'enfermement de la Conscience. La Liberté résulte de l'Autonomie, de la Grâce et de la Responsabilité. Dans le relatif et dans l'éphémère, vous avez le libre arbitre. Dans l'Absolu et dans l'Illimité (et au-delà), vous êtes déterminés. C'est exactement l'inverse de ce que vous croyez et c'est exactement l'inverse de la plupart des enseignements faisant appel à la réincarnation, au karma, à l'illusion Luciférienne, au miroitement astral et à la connaissance. Comment pouvez-vous connaître quoi que ce soit puisque vous êtes la Connaissance. Si vous acceptez cela, vous sortez de l'ignorance et vous rentrez dans la Liberté.



Question : si le libre arbitre nous permet de faire des choix d'orientation dans cette vie incarnée c'est qu'il permet malgré tout une liberté dans nos responsabilités ?

Tant que vous croyez cela, vous demeurez enfermés et cela peut durer très longtemps, en termes terrestres, et cela a, d'ailleurs, duré très longtemps. Je peux dire que cela peut même durer l'éternité. Tant que vous croyez à cette notion de responsabilité ou de karma, tant que vous croyez que vous avez à payer toutes les actions et les réactions que vous avez accomplies sur ce monde, vous êtes piégés. Mais que sont ces choix au sein de l'éphémère ? Si votre point de vue est éphémère, vous restez dans l'éphémère. Vous croire Libre, au sein de ce monde, est une hérésie. Êtes-vous Libres? Allez-vous dans les autres Dimensions ? Êtes-vous conscients d'être l'Absolu ? Donc, vous n'êtes pas Libres. La Liberté, telle que vous la concevez, s'exprime entre deux limites qui sont la naissance et la mort. Et la répétition éternelle de cette naissance et de cette mort. Il y a simplement un système de falsification qui vous a fait croire (à tort) que si vous faisiez le bien, vous sortiriez de ce monde et que si vous faisiez le mal, vous seriez enfermés dans ce monde. Je vous rassure, que vous faites le bien ou le mal ne change strictement rien à votre position au sein de ce monde. Elle ne fait que la renforcer. Cela a été exprimé, à de nombreuses reprises, par le principe même de la volonté de bien. Vous pourriez connaître l'ensemble de vos incarnations, connaître les tenants et les aboutissants de toutes les actions / réactions menées au sein de ce monde, vous n'aurez pas bougé d'un iota de ce monde. C'est l'illusion de la connaissance appelée Luciférienne. Je vous renvoie, pour cela, à l'ensemble de ce qui avait été dit par l'Archange JOPHIEL, en particulier à la fin de l'année 2008. C'est l'ego et la personnalité qui croit cela. Mais vous n'êtes ni l'ego ni la personnalité ni cette vie et encore moins l'ensemble de vos vies, qui n'existent pas.

Tant que vous êtes persuadés d'être ce corps ou cette connaissance, tant que vous êtes persuadés d'être un homme ou une femme de tel âge, tant que vous êtes persuadés d'être dans telle famille, dans telle profession : quand vous dites “je suis un homme”, avez-vous conscience de qui dit “je suis un homme”, si ce n'est l'ego ? Quand vous dites “je suis médecin”, avez-vous conscience que vous n'êtes absolument pas ce que vous dites être ? Qui est ce Je qui s'exprime, si ce n'est l'ego et la personnalité. Tant que vous jouez le jeu de l'ego, vous êtes piégés et enfermés et, donc, privés de responsabilité. Vous ne pouvez sortir de la prison (et beaucoup d'entre vous n'ont même pas conscience que vous êtes en prison, ce qui est fort dommageable). Le Manteau bleu de la Grâce vous propose l'accès à cet Illimité, qui est une première étape vers l'Absolu. Il vous faut donc aller de l'autre côté. Tant que vous êtes de ce côté, vous ne pouvez que définir des règles du jeu qui appartiennent à ce côté, mais qui ne sont pas les lois de l'Univers mais de ce monde falsifié et seulement de ce monde falsifié. Vous êtes au-delà de l'Esprit, vous êtes Éternels. Donc, comment pouvez-vous accepter de naître et de mourir ? Qui a accepté de naître et qui a, encore moins, accepté de mourir ? Êtes-vous cela ? C'est à cela que vous appelle le Manteau de la Grâce : à aller de l'autre côté, vérifier par vous-mêmes, et non pas être le résultat de simples croyances, de simples acceptations des conditions de ce monde. Vous n'êtes pas de ce monde. Vous n'êtes pas ce corps. Vous n'êtes pas ce libre arbitre. Le principe même de la falsification a été de vous faire croire et adhérer à ce qui n'existe pas. Et beaucoup se complaisent là-dedans, depuis des eons. Et vous répétez, sans arrêt, la même histoire, en changeant simplement des éléments du scénario : mort, naissance, mort, naissance, mort, naissance. Est-ce à cela que vous aspirez ?

Question : la Liberté, est-ce savoir qu'on n'a pas le choix ?

Tant que vous êtes dans ce monde, effectivement, la Liberté est de savoir que vous n'avez aucun choix et aucune Liberté. Dès l'instant où vous posez l'acte de ne plus croire, dès l'instant où vous n'êtes plus identifié (surtout maintenant) à ce que vous croyez être, instantanément vous réalisez l'Absolu. Il vous faut donc, comme disait UN AMI, renoncer à tout ce que vous croyez être, parce que vous êtes tout, sauf ce que vous croyez. Tant que vous dites, je suis tel nom, tel prénom. Tant que vous dites, j'ai tel âge. Tant que vous dites, j'ai telle profession, j'ai telle douleur, vous n'êtes pas dans l'Être, vous êtes dans l'apparence. Le poids de la croyance et de l'enfermement est tel que vous avez réellement perdu le fil. Libre à vous de vous croire libre, c'est votre choix. C'est la seule liberté que vous ayez. Mais en pensant ainsi et en vivant ainsi, vous n'êtes pas Libres. C'est simplement l'ego ou la personnalité qui se croit Libre mais aucun ego, aucune personnalité, même la plus éveillée, ne peut être libre. Vous êtes Libres, uniquement et exclusivement, que quand vous allez de l'autre côté. C'est la seule façon de mettre fin à l'Illusion. Même l'accès à l'Unité, par la Lumière Vibrale, est déjà une expérience vous faisant vivre la Joie, le Samadhi. Mais ceci n'est pas l'Ultime, c'est une étape. La question que vous devez vous poser c'est, déjà, de définir tout ce que vous croyez être et, ensuite, de le faire disparaître. Quand vous aurez fait tout disparaître de ce que vous croyez être, quand il ne restera plus rien de toutes vos croyances, à ce moment-là, vous vivrez l'Absolu. Pas avant.

Question : si tout est accompli dans les autres Plans et si nous n'avons pas le choix, comment se situe l'effet du Manteau Bleu de Marie ?

Il s'inscrit, je dirais, dans l'actualisation de ce "tout est accompli". Quand je dis, et quand il vous a été dit, que tout était accompli, êtes-vous, vous-mêmes, accomplis ? Si vous êtes de l'autre côté, vous êtes accomplis, parce que vous n'êtes plus concernés par ce corps, par cette vie, par tout ce qui fait ce monde. Ce n'est pas un déni mais c'est une transcendance. Il n'y a pas d'autre façon de réaliser le Soi, de vivre l'Unité et de vivre l'Absolu. Vous ne pouvez être une personnalité et vivre l'Absolu. Vous ne pouvez être vos croyances et vivre l'Absolu. Vous ne pouvez être ce corps, être cette personne, être cette fonction et vivre l'Absolu. Mais ce ne sont que des mots, tant que vous ne le vivez pas.

Nous n'avons plus de questionnements, nous vous remercions.

L'ultime question à vous poser est celle-ci : suis-je Libre ? Et regardez. Et observez. Êtes-vous attachés à quoi que ce soit de ce monde ? Alors si la réponse est oui, vous n'êtes pas Libres. Voulez-vous être Libres ? Si la réponse est oui, alors Libérez-vous. C'est à cela que le Manteau Bleu de la Grâce vous convie. C'est à cela qu'à travers nos termes de ce soir, UN AMI et moi-même vous invitons. Libre à vous d'accepter ou de refuser. Mais ne venez pas prétendre être l'Absolu en étant une personne.

FRÈRE K vous salue. Salutations et bénédictions. À une prochaine fois. À bientôt.