SOYEZ PRÊTS
Tous les signes sont là, si vous ne le voyez pas et si vous ne le vivez pas, c’est que vous n’avez pas à le vivre. Mais ça ne changera rien à ce qui va se produire sur terre. C’est irrémédiable, irrévocable et c’est maintenant. O.M.A.

29 septembre 2016

Egon Von Greyerz: l’instant n’a jamais été aussi grave, le système financier mondial est au bord du gouffre

Alors que les marchés continuent d’être toujours aussi incertains, aujourd’hui l’homme qui est devenu une légende pour ses anticipations de quantitative Easing(Planche à billets), dans les fluctuations des devises et sur des événements mondiaux majeurs vient d’avertir kingworldnews que le moment n’a jamais été aussi critique et que le système financier mondial se trouve au bord du gouffre

Egon von Greyerz fondateur de Matterhorn Asset Management & GoldSwitzerland 



Ca n’a jamais été aussi dangereux que maintenant

Egon von Greyerz: « Pour l’économie mondiale, la période actuelle est la plus dangereuse de toute l’histoire… Dans presque tous les pays ou régions du globe, les problèmes sont d’une telle ampleur que le moindre grain de sable pourrait où que ce soit, déclencher un effondrement du système financier mondial. Sachez qu’il n’a jamais été aussi interconnecté qu’aujourd’hui, et lorsque le premier domino se mettra à tomber, cela créera une réaction en chaîne qu’il sera alors impossible de stopper…

Le monde se dirige actuellement vers trou noir déflationniste qui est sur le point d’aspirer l’ensemble de la dette mondiale de 250.000 milliards de dollars avec le passif non capitalisé ainsi que les produits dérivés de 2.000.000 de milliards de dollars supplémentaires voire plus. Ce serait alors la fin du système financier mondial tel que nous le connaissons actuellement. Les gouvernements et les banques centrales du monde entier sont bien sûr tout à fait conscients de cette situation et se tiennent prêts à appuyer sur le bouton du plus massif programme de création monétaire de toute l’histoire.

Dette: La plus importante bulle de l’histoire

Regardez l’Europe avec la Deutsche Bank, qui est l’une des plus importantes banques au monde, elle est valorisée à 1% de la valeur de ses actifs et son exposition sur les produits dérivés représente jusqu’à 20 fois le PIB allemand. Le cours de l’action nous montre que la Deutsche Bank est en faillite. Comme le sont les banques grecques, italiennes, espagnoles, portugaises, françaises, etc…

La Deutsche Bank survivra t-elle à cette vague de difficultés ou deviendra t-elle la prochaine Lehman?

L’économie mondiale est en feu – Les banques centrales ne savent pas comment éteindre l’incendie

Les 80 milliards d’euros par mois ou les 1.000 milliards d’euros par an d’impression monétaire de la BCE n’ont aucun effet. Les banques centrales sont en train de tirer sur la corde. Le renflouement de la quatrième plus grande banque italienne, Monte dei Paschi, est un échec total. L’Allemagne est complètement opposée au renforcement de la politique monétaire de la BCE et le gouvernement italien ne veut pas que ce soit aux déposants de renflouer les banques. Ce serait une catastrophe politique. Les créances douteuses des banques italiennes représentent 20% du Pib. Cela confirme une fois de plus ce que je pense depuis longtemps. En clair, que cela soit pour une banque ou un état, les dettes ne seront jamais remboursées.

Le japon va au devant d’énormes problèmes

Les nouvelles qui proviennent d’un peu partout dans le monde ne font qu’empirer chaque jour. Le programme d’impression monétaire du Japon de 80.000 milliards de yens (800 milliards de dollars) n’a aucun effet. Kuroda, le Kamikaze et actuel gouverneur de la Banque du Japon ne sait plus quoi faire, il est totalement perdu. Il achète actuellement toutes les obligations que la Banque du Japon émet. La Banque du japon (BOJ) fait partie du top 10 des actionnaires qui possèdent 90% des 225 sociétés composant le Nikkei.

Olivier Delamarche: 70 % du marché japonais est acheté par la banque du japon

Ainsi , non seulement la BoJ détient les obligations japonaises que le Japon ne pourra jamais rembourser, mais la BOJ tente désespérément de soutenir le marché boursier japonais. Tout comme les obligations finiront par ne plus rien valoir, la Banque du Japon est susceptible de perdre au moins 90% sur ses avoirs en actions. Le bilan de la BoJ approche maintenant d’un demi millions de yens (5.000 milliards de dollars), et par rapport à toutes les autres banques centrales, c’est elle qui a imprimé le plus d’argent. Mais elle ne va pas s’arrêter là. La dernière folie de Kuroda consiste à maintenir le taux d’intérêt obligataire à 10 ans à 0% sur une période indéterminée. Alors que les investisseurs commencent à se débarrasser des obligations japonaises, la BoJ devra imprimer des quantités illimitées de yens et augmenter ainsi sa dette de façon exponentielle afin de maintenir les taux à zéro. Cette politique monétaire Kamikaze est vouée à l’échec.

Et la Chine…

L’explosion de la dette sur les marchés émergents a créé une situation désastreuse pour de nombreux pays. La dette des entreprises sur ces marchés a augmenté de façon massive au cours des dix dernières années et se situe maintenant à 25.000 milliards de dollars. Sans une croissance continue des exportations comme des prix des matières premières, ces pays vont entrer dans une spirale déflationniste. Selon la BRI, la «différence entre le ratio crédit / PIB de la Chine et sa tendance à long terme» a atteint 30,1% au premier trimestre 2016. Cet indicateur est destiné à mesurer «la surchauffe financière et les potentielles difficultés financières». Son niveau, le plus élevé jamais atteint pour ce pays, est préoccupant: au-delà de 10% la BRI estime qu’un pays fait face à un risque bancaire. En 16 ans, la dette chinoise est passée de 2.000 milliards de dollars à 32.000 milliards de dollars depuis l’an 2000 ce qui fait que cette énorme bulle d’endettement, la plus importante de toutes les bulles, risque d’exploser à tout moment. La plupart de cet argent est allé dans de grands projets immobiliers qui n’ont aucune valeur et aucun retour sur investissement. Les créances douteuses en Chine sont estimées à 2.000 milliards de dollars, mais ce chiffre est probablement beaucoup plus élevé encore.

Olivier Delamarche: « on estime à 67 millions de logements vides en Chine ! »


Et les Etats-Unis…

Aux Etats-Unis, la dette des entreprises est passée de 2.000 milliards de dollars à 6.000 milliards de dollars au cours des 10 dernières années. Une grande partie de cette dette a été utilisée pour des programmes de rachats d’actions mais cela n’a malheureusement crée aucune valeur économique, sauf pour quelques actionnaires et dirigeants richissimes. Et la dette publique américaine aura doublé, passant ainsi de 10.000 milliards de dollars à 20.000 milliards de dollars durant les 8 années où Barack Obama aura siégé à la Maison blanche. Cette hausse est à la fois démentielle et inacceptable. Cela montre clairement que l’Amérique glisse vers la faillite. Un pays qui chaque année n’a jamais eu un seul excédent budgétaire et ce depuis 55 ans, n’a aucune chance de s’en sortir. La seule raison pour laquelle l’économie américaine ne s’est pas encore effondrée, c’est que le dollar demeure toujours la monnaie de réserve internationale. Mais le dollar ne mérite pas d’être cette monnaie de réserve. Face au franc suisse, par exemple, le dollar est en baisse de 77% depuis 1971. Et face à l’Or(seule monnaie à avoir survécu depuis la nuit des temps), le dollar est en baisse de 97% depuis 1971. Ce n’est plus qu’une question de temps avant que le dollar commence à dégringoler jusqu’à ce qu’il atteigne sa valeur intrinsèque à savoir zéro et il en sera de même pour de nombreuses autres devises.

Le système financier mondial est au bord du gouffre

Actuellement, nous sommes au bord d’un trou noir qui pourrait très facilement provoquer une implosion déflationniste de tous les actifs financiers et de toutes les dettes. Aucun gouvernement ne parle de ce sujet actuellement et aucun des banquiers centraux n’ose évoquer à quel point la situation actuelle est grave. A l’heure où j’écris ces quelques lignes, il ne faudrait pas grand chose pour que tout le système financier mondial ne s’effondre complètement. Ce serait vraiment surprenant que les banques centrales ne mettent pas en place le plus grand programme d’impression monétaire de tous les temps. Ils n’ont pas intérêt d’être en retard de quelques secondes ce jour là car dans ce cas ils ne seront pas en mesure d’arrêter l’effondrement.

Greyerz: nous sommes maintenant à quelques mois de la pire crise mondiale de toute l’histoire

Supposons qu’un miracle se produise et que les banques centrales interviendront dans le temps et impriment des dizaines de milliers de milliards de dollars, ou même éventuellement, des centaines de milliers de milliards de dollars, voire carrément des millions de milliards de dollars, euros, yens, etc. Nous assisterons alors à une période hyperinflationniste qui sera bien plus importante que ce qu’il s’était passé lors de la République de Weimar ou au Zimbabwe plus récemment pour la simple raison que les chiffres en jeu aujourd’hui, sont démentiels.

Mais bien entendu, nous savons tous que la richesse ne peut pas être créée en imprimant des morceaux de papier sans valeur ou par le biais d’ordinateurs en ajoutant des zéros assis derrière un écran. Donc, malheureusement, le monde ne résoudra pas son problème d’endettement à l’aide de l’impression monétaire. Au contraire, cela ne fera qu’augmenter la dette. Et le monde va bientôt comprendre que l’on ne peut pas résoudre un problème en appliquant les mêmes méthodes et recettes qui sont à l’origine de toutes les difficultés que nous subissons.

Hyperinflation suivie d’un effondrement déflationniste

Après l’hyperinflation, qui n’aura rien résolu, mais créé un problème encore plus important, nous assisterons ensuite à un effondrement déflationniste. Malheureusement, cet effondrement déflationniste sera et est absolument nécessaire afin de se débarrasser de toutes les dettes ainsi que de toutes les bulles d’actifs. Ce sera un peu comme un feu de forêt qui se débarrassera de tout le bois mort et créera les bases d’une nouvelle forte croissance et ce sans aucun endettement. C’est le seul moyen que l’on a pour que le monde puisse retrouver la croissance. Nous devons nous débarrasser de tout cet endettement qui nous pèse, de toutes ces fausses valeurs qui ont été créées durant cet ère de décadence afin de repartir sur de bonnes bases.


Malheureusement, il ne sera pas facile de se protéger face à tous ces bouleversements qui se profilent. Tout ces chocs sont susceptibles d’entraîner des troubles sociaux, des guerres, la famine, la maladie et d’énormes difficultés pour la plupart des gens. Durant cette période de transition de de bouleversements, vous aurez besoin d’argent pour payer ou pour faire du troc. A chaque crise, qu’elle soit inflationniste ou déflationniste, l’Or a toujours été utilisé comme un moyen de paiement. Au cours d’une période hyperinflationniste, l’Or reflète la destruction de la monnaie papier en s’appréciant plus que sensiblement.

Voilà ce que vous devez faire

Ce que la plupart des gens ne réalisent pas, c’est que l’Or obtient d’aussi bons résultats en période de déflation. Si nous assistons à l’implosion déflationniste dont j’ai parlé précédemment, le système financier que l’on connait sous sa forme actuelle n’existera plus pendant un certain temps et l’Or deviendra l’un des rares moyens de paiement. Voilà pourquoi l’Or sera également une excellente protection lors d’une période déflationniste, bien que sa valeur nominale sera beaucoup plus faible que lors d’une période d’hyperinflation.

Par conséquent, vu les risques qui se profilent dans le système financier et sur l’économie mondiale, l’Or ainsi que l’Argent sous leur forme physique, constitueront la meilleure assurance que l’on se doit de détenir, face à la destruction massive de richesses qui vient »

Sources:
businessbourse.com
kingworldnews.com 

1 commentaire:

  1. bonjour
    même si je suis persuadé que cela doit arriver vu l'ampleur des dettes des pays, et des plans de la FED et des zélites pour leur Nouvel ordre Mondial;
    Avec ce site et notamment ce Egon Von bidule, le problème c'est que cela fait 2 ans qu'il annonce l'effondrement monétaire mondiale pour le lendemain ce qui finit par le décrédibiliser alors même que (pourtant) les signes vont bien dans son sens. A croire qu'il a des intérêts dans une société de vente d'Or et d'Argens ou du moins en est il un lobbîste.
    Demain le yuan chinois fait son entrée dans les DTS nous verront bien les réactions du marché.
    A mon avis la WW3 doit arriver concomitamment pour éviter (pour camoufler) le reset monétaire mondial qui en serait la cause principale (mais pas l'objectif).
    Ainsi les USA n'auraient plus rien à rembourser sauf bien entendu s'il n'en sorte pas vainqueur ce qui risque d’être le cas puisque la Russie à aujourd'hui un coût d'avance et atteindrait l’Europe bien plus vite que les USA (via l'OTAN) ne peuvent le concevoir.
    Si aucune cyber attak d’envergure ne vient mettre son grain de sel dans l'équation déjà bien compliquée, ou PX elle même ne prenne les choses en main....(bien que cela serait plutôt vers 2022 avec un visu a partir de 2017)
    Si nous passons le mois de novembre sans effondrement voir décembre alors peut être aura t il eu tord...sinon adios amigos tous à vos BAD.
    Paix Force et Amour

    RépondreSupprimer