SOYEZ PRÊTS
Tous les signes sont là, si vous ne le voyez pas et si vous ne le vivez pas, c’est que vous n’avez pas à le vivre. Mais ça ne changera rien à ce qui va se produire sur terre. C’est irrémédiable, irrévocable et c’est maintenant. O.M.A.

22 juillet 2016

Nice: récapitulation des éléments

Voici une liste des éléments liés à cette affaire, qui nous montrent bien que les médias ont propagé que des mensonges depuis le début, et qu'il s'agit bel et bien d'un complot (mais pas de l'état Islamique).

Jusqu'à maintenant, que savons-nous?

1 - Le tueur a reçu 100.000 euros peu avant le massacre et les a offert à sa famille.
2 - Le tueur a loué un camion, et a traversé le centre-ville interdit aux poids-lourds un jour de fête nationale, et pourtant sans être inquiété.
3 - Le barrage de police a été levé peu avant son arrivée sur la promenade des Anglais. Voir ici
4 - Un rescapé affirme avoir vu deux terroristes - Voir ici
5 - Une vidéo montre la police frapper et arrêter un deuxième suspect - Voir ici
6 - La police a tiré principalement du côté passager, ce qui prouve qu'il y avait deux terroristes, et qu'ils ne voulaient surtout pas tuer le conducteur

 
7 - Le gouvernement a menti concernant la sécurité - Voir ici - ou là

8 - La justice demande à la Mairie de Nice de détruire des preuves et d'effacer 24 heures d'images de vidéo-surveillance! lefigaro.fr


9 - La chef de la vidéo-surveillance de Nice (Sandra Bertin) est harcelée pour faire un faux rapport, le ministre de l'intérieur (surpris par son refus d'obtempérer) se positionne en victime et porte plainte contre elle pour diffamation - metronews.fr

Et on veut nous faire croire que Daesh revendique l'attentat? 

La vérité va finir par éclater au grand jour, alimentant la colère de ceux qui ont été trompés, mais à ce moment-là, les forces de l'ordre seront partout dans les rues. Le ministre de l'intérieur s'est assuré de renforcer les troupes.