SOYEZ PRÊTS
Tous les signes sont là, si vous ne le voyez pas et si vous ne le vivez pas, c’est que vous n’avez pas à le vivre. Mais ça ne changera rien à ce qui va se produire sur terre. C’est irrémédiable, irrévocable et c’est maintenant. O.M.A.

2 juillet 2016

Le trou de la couche d'ozone en réduction

Vous avez certainement tous entendu parlé de cette incroyable et heureuse nouvelle que le "trou" dans la couche d'ozone serait, selon un rapport "scientifique" de la revue américaine Science du 30 Juin, en train de se résorber. Super non?

Mais il est où ce trou? Parce que depuis qu'on en parle, on en a vu jusqu'à maintenant aucun effet sur terre.
Selon les "scientifiques", le trou de la couche d'ozone se trouve principalement au dessus de l'Antarctique... eh oui, ce mystérieux continent interdit d'accès.


Selon Wikipedia: à haute altitude, la couche d'ozone a pour effet d'absorber la plus grande partie du rayonnement solaire ultraviolet, qui est dangereux pour les organismes vivants et joue donc un rôle protecteur pour les êtres vivants.

Donc en théorie, la vie devrait être impossible sur le continent de l'Antarctique, car ravagé par les rayonnements ultraviolets. A haute dose, ces rayonnements causent des brûlures de la peau (voir ici), il est donc raisonnable de penser qu'avec un rayonnement à 100%, causé par "le trou", sans aucune protection, tout devrait être en train de fondre et de brûler sur terre, du moins au niveau du "trou".

Mais il n'en est rien. La glace est toujours là, elle s'agrandit même:
En plus de ça, une multitude de bases "scientifiques", voire même militaires, de différents pays du monde entier sont implantées sur le continent. (Voir ici)

Principales bases antarctiques en activité
La vie n'est donc pas du tout impactée par un quelconque rayonnement solaire en Antarctique, qu'elle soir humaine ou animale, les côtes du continent sont même extrêmement peuplées de nombreuses espèces d’oiseaux et de mammifères marins. La vie prolifère.

Alors, nous aurait-on raconté n'importe quoi? Que se cache-t-il derrière cette histoire de "trou d'ozone"? Encore un mensonge pour cacher quelque chose de plus gros?

Alors tout le monde se réjouit (surtout les médias de masse) que le trou se résorbe, et qu'on a bien fait d'écouter les "scientifiques" dans les années 80 parce qu'ils ont eu raison en définitive, et qu'on devrait aussi les écouter à propos du réchauffement climatique anthropique, car ils sont "scientifiques" eux, ils savent mieux que nous... Tout le monde est d'accord, tout le monde est content. Mais est-ce qu'on sait de quoi on parle exactement?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire