SOYEZ PRÊTS
Tous les signes sont là, si vous ne le voyez pas et si vous ne le vivez pas, c’est que vous n’avez pas à le vivre. Mais ça ne changera rien à ce qui va se produire sur terre. C’est irrémédiable, irrévocable et c’est maintenant. O.M.A.

26 juillet 2016

Et ça continue...

Vous avez certainement déjà tous entendu parlé de l'acte "terroriste" qui s'est déroulé ce matin dans une église en Normandie, et que Daesh a déjà revendiqué (ceux-là, ça m'étonne qu'ils aient pas revendiqué l'épidémie de gastro l'hiver dernier), dans lequel un prêtre catholique s'est fait égorgé par deux assaillants.

Bon, ben ça recommence... oui, y a encore des "zones d'ombres" qui surgissent à peine quelques heures après le crime.

Curieusement, je trouve l'info sur un site britannique, et selon l'express, l'un des assaillants était un criminel connu des services de police, équipé d'un bracelet électronique (qui révèle sa position géographique par GPS) et qui, de façon tout à fait mystérieuse, a obtenu une autorisation judiciaire pour se trouver sans surveillance entre 08:30 et 12:30. La prise d'otage ayant commencée à 09:00.

Il ne pourra pas témoigner, la police l'a abattu.

Voilà, c'est tout pour le moment, mais ce n'est pas rien. Je dirais même que c'est extrêmement louche.

Alors qu'est-ce qui va se passer maintenant? Vous avez également remarqué qu'après chaque "attentat", le gouvernement met en place des lois liberticides, si bien qu'on a plus l'impression que c'est les Français qu'ils veulent emprisonner, contrôler et mettre au pas, et non les fameux terroristes, qu'ils abattent de toutes façons.

Que vont-ils nous sortir après ça? Personnellement, je mise sur le couvre-feu... ou peut-être la loi martiale carrément. Tout dépend du temps qu'il reste avant l'acte final.

A suivre...