SOYEZ PRÊTS
Tous les signes sont là, si vous ne le voyez pas et si vous ne le vivez pas, c’est que vous n’avez pas à le vivre. Mais ça ne changera rien à ce qui va se produire sur terre. C’est irrémédiable, irrévocable et c’est maintenant. O.M.A.

19 juillet 2016

Ça continue...

...ben oui, on va pas s'arrêter en si bon chemin. Du coup, la dynamique de la terreur prend de l'ampleur et surprise, même si on s'y attendait après la mise en place du gouvernement, un évènement suscitant la "peur" a eu lieu sur une plage française!

Un homme criant "Allah akbar" sur une plage française mis en garde à vue - fr.sputniknews.com

Bon, les maitre-nageurs ne lui on pas tiré dessus, ce qui est étonnant, mais peut-être en auront-ils l'occasion une prochaine fois?

En Allemagne, c'est pas bien différent de chez nous, ils ont eux aussi leur scénario de terreur islamique qui, je le rappelle, n'est pas fomenté par un groupe religieux qui aurait eu tout d'un coup l'idée d'envahir le monde, mais par une élite oligarchique (utilisant des fanatiques / portails organiques pour ses "attentats") prête à tous les sacrifices pour un nouvel ordre mondial:

En Allemagne, un homme blesse au moins 21 personnes dans un train - fr.sputniknews.com

"Il est assez probable qu'il s'agisse d'un attentat islamiste", a déclaré ce porte-parole, en soulignant que l'agresseur, un demandeur d'asile afghan de 17 ans, avait crié "Allahu Akbar" (Dieu est grand) lors des faits.

Du coup, et c'est ce qui était prévu, cela soulève des mouvements dans la population qui, agissant sous l'effet de la peur, se rassemblent pour lutter contre "l'invasion".

Le mouvement islamophobe et anti-immigrés Pegida va créer un parti politique - 7sur7.be

En Turquie, la terreur à des fins de contrôle et d'autoritarisme se passe de façon différente, mais toujours aussi grossière: en faisant croire à un putsch militaire (totalement mis en scène par ses soins), pour ensuite condamner, voire même tuer les "responsables" en public, le président turc s'assure la crainte et la soumission totale de son peuple, qui n'a d'autre choix de toutes façons que de rester impuissant devant toute cette pagaille. Et pour ajouter un peu de terreur, Erdogan envisage de rétablir la peine de mort. 

Turquie, Putsch: Le président pense rétablir la peine de mort - journaldemontreal.com

Vers un régime autoritaire en Turquie ? - 2012un-nouveau-paradigme.com

Attendons de voir la suite...