SOYEZ PRÊTS
Tous les signes sont là, si vous ne le voyez pas et si vous ne le vivez pas, c’est que vous n’avez pas à le vivre. Mais ça ne changera rien à ce qui va se produire sur terre. C’est irrémédiable, irrévocable et c’est maintenant. O.M.A.

3 juin 2016

Vaccinations : moi, médecin, je déconseille. En particulier le ROR

Depuis 7 ans, je ne vaccine plus. Je ne vaccine plus parce que j'ai appris à connaître les vaccins au travers d'une centaine d'ouvrages. Je vaccine quand même avec les trois vaccins obligatoires, Diphtérie, tétanos et Polio, juste pour rester dans la légalité, mais après de nombreuses mises en garde auprès des candidats (comme c'est d'ailleurs la loi : devoir d'information).

C'est donc sans grande surprise que j'ai appris que le CDC, Center of Disease Control, l'agence d'investigation sur la santé la plus importante de la planète, s'était rendue coupable de fraude, de dissimulation de données, à propos des effets indésirables du ROR, le vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole.


Elle a jeté des informations, retiré des données, modifié les chiffres des études, induit en erreur le Congrès.

Non seulement cette agence a dissimulé les preuves évidentes d'un lien avéré entre l'autisme et ce vaccin, mais elle s'est ingénié à persécuter les tenants de cette thèse, dont le Dr Wakefield est le découvreur et le chef de file. Cela a coûté à ce dernier sa carrière, son autorisation d'exercer, et il a même du s'expatrier.

Pourtant il tient bon, et nous propose aujourd'hui, avec le journaliste d'investigation et réalisateur Del Bigtree, un film mettant en lumière l'étendue de la fraude, et les effroyables ravages causés par ce vaccin. Il s'agit de "VAXXED".

Un dénonciateur, le Dr. William Thompson, venant du CDC lui-même, est sorti del'ombre et a affirmé que le CDC avait commis une fraude dans l'étude du ROR, et qu'ils savaient que le ROR était la cause de l'autisme.

De nombreux médecins connaissent parfaitement le lien ROR-Autisme, mais se taisent par crainte pour leur carrière.

Il faut savoir que nous somme passés de un cas d'autisme sur 15.000 naissances en 1978, à plus d'un cas sur 50 en quelques années. Nous sommes en train d'atteindre progressivement un cas sur deux en 2032, dont 80% de garçons, si rien n'est fait.

Déjà, en 2014, il y avait plus d'un million d'autistes (aux USA seuls, je pense, NDA)..

C'est donc une catastrophe planétaire, et même un génocide, qui évolue dans la plus grande indifférence des autorités de santé du monde entier, et même avec leur complicité.

Au tout dernier moment, ce film a été retiré du Festival du film TREBICA. Il est l'objet d'une censure.

Il est projeté dans quelques salles aux USA, et nous attendons une version française qui ne saurait tarder.

Ce film, c'est VAXXED, et si un lecteur peut donner un lien vers une version complète et si possible française, qu'il en soit remercié.

En attendant, voici sa présentation :


Source: agoravox.fr