SOYEZ PRÊTS
Tous les signes sont là, si vous ne le voyez pas et si vous ne le vivez pas, c’est que vous n’avez pas à le vivre. Mais ça ne changera rien à ce qui va se produire sur terre. C’est irrémédiable, irrévocable et c’est maintenant. O.M.A.

2 juin 2016

Saint-Malo: onze enfants blessés par la police

Ils manifestaient contre la décision du Conseil départemental de fermer leur établissement en septembre 2017 : onze élèves du collège Surcouf de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) ont été blessés ce jeudi lors de l'intervention des forces de l'ordre pour évacuer l'entrée de l'école. Celle-ci était occupée depuis 7 h 30 par une quarantaine de parents et par des enseignants.

Ils avaient bloqué les grilles de l'établissement avec des chaînes, empêchant la tenue des cours. Il semble que la police soit intervenue sans sommation, en bousculant violemment les enfants et les adultes.

Les élèves blessés ont été pris en charge par les pompiers et trois d'entre eux transférés à l'hôpital. Face au choc de cet affrontement, le principal du collège a demandé la mise en place d'une cellule psychologique à l'Education nationale. À 10 h 45, après le départ de la police sous les huées, les élèves sont rentrés en classe.

Dans un communiqué, le maire de Saint-Malo, Claude Renoult, a déploré «cet état de fait» et demandé «des explications sur cette intervention sans concertation préalable. L'évacuation par la police nationale a été dilligentée à la demande de l'Education Nationale par les services de l'Etat». Claude Renoult a assuré les élèves, parents d'élèves et équipe pédagogique de son soutien.

Source: leparisien.fr