SOYEZ PRÊTS
Tous les signes sont là, si vous ne le voyez pas et si vous ne le vivez pas, c’est que vous n’avez pas à le vivre. Mais ça ne changera rien à ce qui va se produire sur terre. C’est irrémédiable, irrévocable et c’est maintenant. O.M.A.

19 juin 2016

ERIANE Reine des Elfes

Source: lestransformations

Je suis Eriane, reine du village des elfes nommé Eridan. Permettez-moi d’honorer tout d’abord notre rencontre.

... Silence...

Comme vous l’avez vécu, le contact vibratoire entre vous et nous devient plus sensible, plus réel je dirais, pour vous, et pour nous. Notre perception commune, bien sûr, peut présenter plusieurs niveaux de communication, mais d’une manière générale, notre communication devient plus sensible. Je sais qu’un certain nombre d’éléments vous ont été donnés par les forces de la Confédération Intergalactique des Mondes Libres, voilà quelque temps.

Les elfes messagers nous ont transmis voilà très peu de temps, à l’issue de ce que vous nommez le mois de mai, en ses derniers jours, un certain nombre d’éléments.

Nos villages, vous le savez peut-être, sont des lieux de présence permanente de la 5ème dimension sur la terre et ce quel que soit le malheureux enfermement que vous, humains, d’où que vous veniez, avez vécu. Nous sommes, même si ça n’est pas le terme exact, situés à des points d’invagination de la 5ème dimension sur le monde de surface, en des endroits où l’eau, les végétaux, la pierre, sont extrêmement présents.

Depuis la fin de votre mois de mai, même si vous n’avez pas accès à notre communication pour l’instant, où que vous soyez, il peut vous arriver, en pénétrant nos territoires, de ressentir, de la même façon que cela a été rendu possible pour vous mais de manière cette fois-ci plus extensive, de bénéficier de l’énergie et de la conscience de la 5ème dimension, vous faisant recevoir une douche de Lumière adamantine au niveau de votre Couronne du point le plus haut de votre corps, c’est-à-dire votre tête. Ne vous étonnez pas donc si lors de vos promenades dans ces environnements naturels, il vous arrive, sans raison visible, de ressentir cette pluie de Lumière qui vous tombe sur la tête. Cela ne sera pas la bénédiction des elfes mais simplement votre pénétration au sein d’un espace particulier, certes nos villages, mais surtout la qualité de la Lumière qui est présente en ce lieu.

Le commandeur des Anciens vous avait déjà stipulé qu’il y avait, en ces lieux particuliers, une densification de la Lumière telle que c’est exactement ce que vous sentirez et vivrez, même sans nous ressentir, même sans nous voir, nous elfes. Vous le savez, l’orée de nos villages représente un point de jonction du ciel et de la terre. Du fait de la présence de la Lumière et des différents rayonnements qui ont percé les couches isolantes de la Terre, ces lieux sont maintenant totalement actifs. Pour certains d’entre vous, cela sera à partir de ces lieux que vous rejoindrez votre éternité, sans avoir besoin d’autre véhicule que ce qui a été nommé la Merkabah, que cela se produise en emmenant votre corps ou en laissant votre corps sur place. Il y a donc, à partir de maintenant, un contact privilégié au-delà de nos présences, à l’orée de nos villages, vous permettant de vous immerger, si je peux dire, dans la bénédiction de la Lumière, dans la bénédiction et la réalisation de votre Libération ou de votre Ascension, à titre individuel.

Nous, elfes, mettons à votre disposition l’orée de nos villages. Ceux-ci ne seront pas trouvés de manière autre que par le hasard et la synchronicité de nos rencontres en vos promenades. Si vous avez eu la chance jusqu’à présent de ressentir cette bénédiction, sachez qu’il vous suffira de retourner en ces lieux pour en vivre la Libération. Ceci est aussi possible, bien sûr, par d’autres biais je dirais, au niveau des peuples de la nature nommés dragons, mais ceci est beaucoup plus accessible, même si cela est différent, à l’orée de nos villages.

Pour nombre d’entre vous, vous allez constater, en vous promenant dans ces environnements particuliers de la nature, même sans vous en être doutés jusqu’à présent, il vous suffira d’approcher de ce lieu pour vraiment ressentir et vivre ce qu’il doit se passer pour vous. Je dirais même qu’en quelque sorte, si vos pas vous mènent à l’orée d’un village elfique, vous vivrez des éléments importants concernant votre libération individuelle et votre libération collective aussi, et pour certains d’entre vous, directement par rapport à votre Ascension. Il n’y a rien à faire, il n’y a rien à demander, simplement à être présents physiquement en ces lieux, sur le hasard de vos promenades ou sur les lieux qui vous sont connus pour abriter des elfes.

Il n’y a rien d’autre à faire que de se tenir là, en méditation, en prière, mais la prière du cœur, celle qui ne demande rien, simplement votre Présence, et de vous baigner en quelque sorte dans ces états multidimensionnels. Même parmi ceux d’entre vous qui jusqu’à présent n’ont jamais ressenti la vibration de la Lumière authentique, il vous sera donné de vous en approcher, il vous sera donné de retrouver ce que vous êtes avec plus d’évidence et de facilité, un peu de la même façon qu’il existe pour vous des minéraux, des exercices, différentes formes de yoga, qui vous permettent d’épurer ou d’alléger votre condition éphémère. Indépendamment de l’eau des elfes, il y a géographiquement, en ces endroits spécifiques, une capacité de régénération et d’Ascension, pour chacun de vous, qui vous est offerte.

Les elfes voyageurs nous ont donc demandé de ne plus masquer nos présences et nos villages, surtout à leur orée, afin que quiconque qui passe par là, par hasard ou par intention, se retrouve à vivre des expériences, et je dirais même des états qui jusqu’à présent n’étaient pas soupçonnés, même par la plupart d’entre vous. Je répète que ceci est indépendant de l’ouverture de vos Couronnes, que ceci est indépendant de la présence de l’Onde de l’Éther et que ce cadeau correspond à la réalité du processus en cours pour la terre. Ne demandez rien, si vous connaissez ce lieu, ou d’autres lieux, posez-vous simplement là et ne faites rien, méditez, priez avec le cœur et attendez.

Ainsi, il nous a été demandé par l’ensemble de la Confédération Intergalactique des Mondes Libres, de démasquer l’orée de nos villages, de ne plus les occulter par les processus magiques que nous employons mais bien de lever tous ces barrages, afin que chaque frère et sœur humain qui approche de cet endroit soit touché par la Grâce. Ceci va d’ailleurs se renforcer au fur et à mesure des semaines et touchera un pic, si je peux dire, d’intensité, à la fin de votre mois de septembre. C’est notre façon à nous, elfes, de favoriser la Libération collective de la Terre et pour, à titre individuel, vous permettre de vous immerger dans votre future dimension de vie, quelle qu’elle soit, mais là où il n’y a plus d’enfermement et de limites.

Voilà simplement ce que j’avais à vous dire. Permettez-moi maintenant d’apporter jusqu’à votre Présence, ici ou ailleurs, la même bénédiction de la Lumière que celle que vous trouverez en l’orée de nos villages. Je terminerais par ces mots, et l’Amour entier et plein de la création et de tout monde vous accompagne dorénavant. Et ceci dit, au-delà de toute présence extérieure, vous montrant à vous-mêmes, en définitive, le coeur que vous êtes, en quelque apparence que vous vous présentiez et en quelque état de votre conscience.

Voilà ce que j’avais à vous délivrer. Permettez-moi de terminer par cette fameuse bénédiction, où que vous soyez, en me lisant, en m’écoutant, en m’entendant, ici et partout.

... Silence...

Cette forme de bénédiction par la Lumière évoque bien sûr l’Eau du Mystère, le féminin sacré, la compassion du coeur et la compassion de la Lumière elle-même. C’est cela qui vous est offert. Je bénis à mon tour votre Présence et votre coeur, et je vous dis : certainement, où que vous soyez, allez dans la nature, laissez-vous guider, et vous tomberez sur nous et sur les vortex.

Je suis Eriane, reine des elfes d’Éridan. Erin vous salue aussi.

Nous vous aimons sans condition en votre éternité réveillée ou en réveil.

Peuple humain, nous vous disons à très vite, en nos lieux et en nos cœurs.

... Silence...

Je vous aime. Au revoir et à très bientôt en nos lieux.

... Silence...

Mes derniers mots : je précise que ce que je viens de vous énoncer ne s’inscrit pas, bien sûr, dans les différentes communications que vous avez reçues durant votre présence. Ceci est une annonce indépendante de toute autre, faite par l’ensemble du peuple elfique.

Alors, à très bientôt.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire