SOYEZ PRÊTS
Tous les signes sont là, si vous ne le voyez pas et si vous ne le vivez pas, c’est que vous n’avez pas à le vivre. Mais ça ne changera rien à ce qui va se produire sur terre. C’est irrémédiable, irrévocable et c’est maintenant. O.M.A.

24 juin 2016

Destruction de cabanes faites par des enfants, des ponts en bois... : le nettoyage des espaces publics selon la ville de Rennes

Durant la matinée du jeudi 16 juin 2016 une demi douzaine d'employés municipaux et une bonne dizaine d'agents de police (municipale et nationale) étaient présents rue Henri Monnerais, dans les prairies à deux pas du canal pour DETRUIRE :

- DES CABANES FAITES PAR DES ENFANTS (en bois de palette, en bambou).

- Deux ponts en bois qui permettaient de passer un fossé pour rejoindre les espaces verts

- Des toilettes sèches

- Des tables de jardin

- Un stand de gratuité où se trouvaient des vêtements, des fruits et légumes, ...

- L'équipement d'un potager participatif

- Une terrasse en bois

Le tout avait été construit non seulement par les habitants du quartier Saint-Martin mais aussi par des personnes extérieures à ce quartier, et tous ces équipements étaient en libre accès et utilisés par le public.

Cette intervention de "nettoyage" à été agrémentée de violences physique et verbales. Insultes diverses et variées, allant jusqu'à des blagues totalement déplacées sur le physique, menaces physiques, objets lancés sur les gens (poêle, tasses,...), personnes assises sur un banc poussées à la renverse, gazage sans motif. Nous avons effectué une résistance totalement pacifique, sans aucune agressivité autre que celle de contester verbalement ces destructions... Vidéos à l'appui pour prouver ces agissements.

Le lieu, les prairies Saint Martin, est une zone exceptionnelle : 29 hectares de vraie nature à deux pas du centre ville de Rennes. Cet espace est menacé par un projet d'aménagement de parc urbain à 30 millions d'euros. En atttendant la validation du projet, la mairie de Rennes laisse le lieu à l'abandon : aucun entretient des espaces verts, aucune poubelle et aucun nettoyage des déchets, une seule table et un banc sur tout le parc...

La zone où est intervenue la mairie, un espace d'environ 5000m2, était une zone entretenue par les citoyens : défrichement et tonte, aménagements des espaces pour les promeneurs (tables, ponts, toilettes, zone de gratuité, potager collectif,...). En outre, sur tout le site, ces mêmes citoyens, riverains entretiennent et embelissent les infrastructures de la ville (pont en metal repeint et décoré, intallation d'une poubelle à côté de la seule table de la mairie), ramassent les ordures (plusieurs conteneurs remplis déjà),...

Rennes semble ne pas apprécier les initiatives citoyennes et l'utilisation de l'espace public.

Rennes, vivre en intelligence ?

Des vidéos sont visibles sur ce lien :


Source: agoravox.fr

Merci à Claire pour l'info.