SOYEZ PRÊTS
Tous les signes sont là, si vous ne le voyez pas et si vous ne le vivez pas, c’est que vous n’avez pas à le vivre. Mais ça ne changera rien à ce qui va se produire sur terre. C’est irrémédiable, irrévocable et c’est maintenant. O.M.A.

5 juin 2016

Citoyens japonais, souriez: vous êtes surveillés!

Le lanceur d’alerte Edward Snowden a réalisé de nouvelles révélations concernant la surveillance réalisée par les services secrets américains. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que les citoyens japonais ont du souci à se faire.

Chaque résident du Japon fait l'objet d'une surveillance par le gouvernement américain, a déclaré l'ancien employé de la National Security Agency (NSA) Edward Snowden lors d'une vidéoconférence dans le cadre d'un récent colloque à Tokyo consacré aux questions de sécurité.

"Ils connaissent vos croyances religieuses. Ils savent qui vous aimez. Ils savent à qui vous tenez. Notre travail prévoyait d'avoir une image sur le mode de vie de chaque être humain", a déclaré M. Snowden cité par le Japan Times.

Selon le l'ancien employé du renseignement américain, la NSA collecte des informations stockées sur les portables et les ordinateurs de chaque utilisateur. Le manque d'implication des citoyens dans les questions liées à la confidentialité de leur vie privée, ainsi qu'un faible contrôle civil sur le gouvernement représentent un problème sérieux pour le Japon, estime M. Snowden.

"Je ne veux pas vivre dans un monde où tout est surveillé et contrôlé", a conclu Edward Snowden.

En 2013, Edward Snowden a transmis au Washington Post et au Guardian plusieurs documents classifiés concernant un programme informatique secret, baptisé PRISM, qui permettait aux Etats-Unis de surveiller les échanges électroniques des utilisateurs d'Internet tant sur le sol américain que dans le reste du monde. Il a ensuite quitté les Etats-Unis pour Hong Kong, d'où il a pris un vol à destination de Moscou.

Depuis l'été 2013, Edward Snowden est réfugié en Russie où il a bénéficié d'un asile temporaire avant d'obtenir un permis de séjour pour une durée de trois ans. Ce permis lui donne non seulement la possibilité de se déplacer partout en Russie, mais aussi de voyager à l'étranger.

En février dernier, M.Snowden a déclaré qu'il accepterait d'être extradé vers les Etats-Unis si les autorités américaines lui garantissaient un procès judiciaire équitable.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire