SOYEZ PRÊTS
Tous les signes sont là, si vous ne le voyez pas et si vous ne le vivez pas, c’est que vous n’avez pas à le vivre. Mais ça ne changera rien à ce qui va se produire sur terre. C’est irrémédiable, irrévocable et c’est maintenant. O.M.A.

6 mai 2016

Un présumé agent de la CIA diffuse des fuites au sujet de la Connaissance de la Planète X après l’avoir vue par le télescope spatial Hubble

Après les dernières affirmations scientifiques déclarant que la Planète X (neuf) serait réelle (en fin de compte), il faut remettre en question la validité de l'information présentée par les médias de masse qui pourrait effectivement être une tentative pour empêcher la population de découvrir le système actuellement en approche.

"Cette chose a sept planètes et son propre soleil», a déclaré un présumé agent de la CIA qui prétend avoir été témoin de ce «système solaire miniature» après l'interception d'images et de transmissions de données du télescope spatial Hubble, au cours de son travail auprès de la Central Intelligence Agency.

"Je pense que cette chose a une planète comme la nôtre dans son orbite. C'est un système solaire complet et nous sommes sur le point de le voir passer au centre de notre système solaire - cela ne peut pas être bon ", a t-il déclaré.

L'agent a également ajouté que le système passera sous le plan de l'écliptique de la Terre à une distance d'une vingtaine de millions de miles, et cela "plus tôt que prévu".

La personne prétend aussi que le gouvernement surveille ce système depuis des années et qu'en 2008, il pouvait être vu dans un détail élevé en utilisant un équipement moderne.

Selon lui, "Cette planète a un diamètre de 75.000 kilomètres» et dégage une «poussière d'oxyde de fer", qui a formé un nuage qui s'étend jusqu'à 160.000 kilomètres.

"Cette chose est très chaude. Je veux dire, pour dire à quel point il fait chaud, on m'a dit qu'ils ont estimé la température entre 5 et 10 millions de degrés".

L'agent présumé a dit qu'il a même été témoin de la poussière du nuage du système, prenant l'aspect "d'ailes" autour du soleil, correspondant aux textes anciens et historiques qui évoquent "la planète de passage".

    "Un gars de la DCIA (direction de la CIA) m'a dit que le déplacement des pôles se produira probablement du début à la fin en approximativement vingt-huit minutes."

Des ondes de choc hautes de 150 à 300 mètres pourront secouer la planète lorsque cette chose passera, continue l'agent, causées par un champ magnétique extrêmement puissant.

    "Je l'ai regardé à travers le télescope spatial Hubble. Et quand cette chose semblait être sortie du champ de vision, Hubble a été coupé, les données ont été cryptées et ce fut la fin de toutes les transmissions que nous avions à regarder. Et nous savons que le télescope Hubble, afin d'être dans l'ombre de la Terre, a dû être positionné dans un angle pointant vers le bas, ce qui veut dire que cette chose arrive par en dessous. Personnellement, je pense que cette chose est réellement proche de nous en ce moment, mais c'est juste mon sentiment personnel. "

L'agent présumé pense que la terre subira un changement de pôles lorsque le système passera.

"Ils ont toujours été au courant," souligne-t-il.

Elle fait "quatre ou cinq fois la taille de la Terre."

    "Cette planète va "accrocher" notre pôle Sud avec son pôle Nord. [...] Il va alors y avoir un énorme tremblement de terre à ce moment-là, puis la terre va se retourner et les océans vont tout simplement submerger les terres d'un pôle à l'autre ".

"Nous devrions être en train de nous préparer avant que cette chose se montre" [...], conclut-il avant que la transmission soit coupée.

Source: thedailysheeple.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire