SOYEZ PRÊTS
Tous les signes sont là, si vous ne le voyez pas et si vous ne le vivez pas, c’est que vous n’avez pas à le vivre. Mais ça ne changera rien à ce qui va se produire sur terre. C’est irrémédiable, irrévocable et c’est maintenant. O.M.A.

17 mai 2016

On touche le fond: Un parachutiste vend de l'air frais à 253 euros la bouteille

Un homme d'affaires londonien, Jakob Aungiers (25 ans) a décidé de vendre de l'air frais en bouteille à 199 livres sterling (253 euros) l’unité. L'entrepreneur pratique le parachutisme depuis sept ans et affirme qu'il remplit des bouteilles d'air à trois kilomètres d'altitude.

Selon M. Aungiers, l'idée de vendre l'air recueilli dans le ciel lui est venu après son 700e saut, rapporte Mirror.

"L'année dernière, j'ai également lu l'histoire d'un gars qui se promenait à la campagne et remplissait des canettes d'air frais pour les vendre ensuite. J'ai alors pensé: «C'est bien, mais je peux faire mieux»".

Le parachutiste trouve que le prix d'environ 200 livres sterling pour une bouteille est absolument justifié. "Je risque ma vie en recueillant de l'air lors de mes sauts. Vous recevez en outre une courte vidéo filmée avec une caméra GoPro", affirme-t-il.

Le Britannique est persuadé que son offre convient on ne peut mieux aux habitants de Londres, de New York ou de Hong Kong.

"Ma marchandise a également une grande valeur symbolique, car il s'agit de bouteilles d'air remplies à trois kilomètres d'altitude. Bouteilles qu'il est agréable de conserver chez soi en qualité de souvenir", dit le jeune entrepreneur.

Aussi étrange que cela puisse paraître, l'idée de vendre de l'air n'est pas complètement absurde. Selon M. Aungiers, il a déjà gagné près de 20.000 euros en vendant des canettes d'air frais à la Chine au prix de 102 euros pièce.