SOYEZ PRÊTS
Tous les signes sont là, si vous ne le voyez pas et si vous ne le vivez pas, c’est que vous n’avez pas à le vivre. Mais ça ne changera rien à ce qui va se produire sur terre. C’est irrémédiable, irrévocable et c’est maintenant. O.M.A.

29 mai 2016

Le mystère des statues de l'île de Pâques

L’île de Pâques, mondialement connue pour ses gigantesques statues de pierre, est au centre de plusieurs mystères.

Tout d’abord, par sa situation isolée au milieu de l’océan pacifique, mais aussi concernant la signification et l’érection de ces géants de basaltes. Qu’en est-il vraiment ? Reste d’une ancienne civilisation proche des Egyptiens, présence extraterrestre ou témoignage d’un continent englouti.

Aujourd'hui encore, elles constituent une énigme majeure de l'archéologie.




Les statues ont un corps !

La découverte ne date pas d’hier mais depuis quelques semaines refait surface sur internet : les statues de l’ile de Pâques ont un corps ! Alors qu’elles sont vraisemblablement connues pour avoir une grosse tête, ces statues recèlent visiblement de nombreux secrets puisque plus de la moitié de leur taille est enfouie sous terre et révèle l’existence d’un corps et de mains. Sans compter les nombreux pétroglyphes tracés sur le dos de ces statues enfouies sur plusieurs mètres de profondeur.

Nous connaissions le poids et la hauteur de certains moaïs, pour les plus lourds frisant les 80 tonnes, mais là on reste sans voix devant la taille gigantesque de ces statues enterrés. L'archéologie officielle n'apporte que des réponses fragmentaires et qui va bien sur dans le sens de l'histoire linéaire et qu'il ne faut surtout pas chambouler.

Il faut savoir que les moaïs portaient un chapeau, certains de ces chapeaux pesaient jusqu'à 11 tonnes ( excusez du peu ! ).

Certains vont venir démontrer le déplacement "debout" des petits moaïs avec un système de corde, effectivement ça fonctionne, mais seulement sur des "petits" de 2 à 3 tonnes, certainement pas sur des Moaïs de 20 tonnes et encore moins sur un de 70 tonnes, le plus gros Moaïs non achevé pesant 250 tonnes !!!

Alors ? Je pose la question, l'île de Pâques serait-elle un reliquat du mythique continent de Mû ?. Continent qui a été recherché par les plus grands navigateurs tout au long du 18eme siécle avec des marins aussi prestigieux que Cook ou que le Comte de la Pérouse.


L'énigme du rongo-rongo

Rongo-rongo est le nom donné à un système de signes gravés sur bois qui pourraient constituer soit une écriture, soit un moyen mnénotechnique pour des récitations de mythes ou de généalogies. Découvertes sur l'ôme de Pâques en 1864 par le missionnaire Eugène Eyraud, ces inscriptions ont résisté à toutes les tentatives de déchiffrement. Seules trois certitudes émergent de leur étude :

  • le sens de lecture en « boustrophédon inversé » : les signes sont alignés en longues séquences, une ligne à l'endroit, une ligne à l'envers, et on a pu vérifier qu'il fallait les lire de gauche à droite en partant de la ligne inférieure de chaque tablette ; leur disposition alternativement inversée fait qu'il faut retourner le support à chaque nouvelle ligne ;
  • des séries de symboles (par exemple : oiseau-pénis-poisson-vulve-humain) se répètent à plusieurs reprises, comme un refrain, ce qui a été rapproché des refrains traditionnels des hymnes généalogiques polynésiens (« les oiseaux ont copulé avec les poissons et ainsi ont été engendrés les premiers hommes ») ;
  • la présence sur la tablette dite « Mamari » de deux lignes représentant un calendrier lunaire.
Source: agoravox.tv