SOYEZ PRÊTS
Tous les signes sont là, si vous ne le voyez pas et si vous ne le vivez pas, c’est que vous n’avez pas à le vivre. Mais ça ne changera rien à ce qui va se produire sur terre. C’est irrémédiable, irrévocable et c’est maintenant. O.M.A.

17 mai 2016

LA RÉSURRECTION - Mai 2016

MA ANANDA MOYI




Je suis Ma Ananda Moyi. Chères sœurs et frères, accueillons-nous mutuellement tout d’abord dans le cœur de l’Unique.

… Silence…

Ma présence parmi vous se fait aujourd’hui en tant qu’Étoile AL. Je viens en quelque sorte achever ce que je vous ai communiqué durant toutes ces années, et plus particulièrement ce que j’avais dit concernant le retournement de l’âme, les différences essentielles entre le feu vital et le Feu vibral. Aujourd’hui je vais resituer cela dans la fusion et l’Alchimie ultime de ces deux feux, débouchant sur le Feu de l’Esprit et le baptême de l’Esprit, pour vous donner des repères qui vous permettront de vous situer dans ce que vous vivez en cette période et dans ce qui se déroulera dans les temps qui viennent.


Le Feu Igné, que l’âme soit dissoute ou pas, vous donne de nouvelles perceptions. Ces nouvelles perceptions ne sont pas liées aux communications, aux relations et aux différents mécanismes de conscience qui vous avaient été développés par l’Archange Anaël. Aujourd’hui je viens vous donner les repères, dans votre vécu des plus ordinaires, de ce qui se déroule en vous et se déroulera quand l’Esprit se réveille et se révèle en totalité. Il existe en effet diverses manifestations qui ne sont plus seulement des extases mais des modifications mêmes de votre conscience incarnée et limitée, s’ouvrant non plus seulement à l’Êtreté et à la nouvelle conscience, ou supraconscience, mais bien plus à la réalité de ce que vous pouvez percevoir, voir ou ressentir quand le baptême de l’Esprit et votre Résurrection se révèlent à vous.

Comme vous le savez, vivre le Soi, l’Unité, vous a donné accès à des mécanismes particuliers de votre conscience, que cela soit des communions, des fusions, des dissolutions. Des perceptions aussi, nouvelles, se sont faites jour, comme vous l’ont expliqué depuis des années mes sœurs Étoiles et aussi certains Anciens, concernant la capacité nouvelle à voir et à percevoir, et à échanger par exemple avec les peuples de la nature ou encore avec nous à travers votre Canal Marial. Aujourd’hui les choses sont un petit peu différentes, même si ces éléments antérieurs peuvent apparaître pour vous pour la première fois, ou se renforcer. Se superpose à cela un certain nombre d’éléments bien distincts et bien repérables.

Ce que je vais dire aujourd’hui s’inscrit dans ce que vous ont communiqué les Archanges, les Anciens, déjà, parce que ce qui va être repérable ne dépend plus seulement des mécanismes de communion ou de fusion, ou d’expansion de votre conscience. Je dirais que c’est bien plus une espèce de concentration de votre conscience qui ne semble pas bien sûr se rétrécir, mais au lieu de s’expandre, va donner le sentiment d’être localisée de plus en plus finement, se rapprochant du sentiment de ne devenir qu’un point où il n’existe nulle personne, nulle manifestation. Ce que je vais vous dévoiler est donc en liaison directe avec la manifestation de la Demeure de Paix Suprême, non plus seulement dans vos états intérieurs mais aussi de manière visible et extérieure à vous.

Cela ne veut pas dire pour autant qu’il y a encore un extérieur et un intérieur, mais c’est bien la fusion de ces deux polarités, abolissant aussi les séparations entre ce que vous nommez intérieur et extérieur, qui se manifeste à vous. Cela va se traduire par une capacité, indépendamment de toute volonté de votre personne et de tout souhait, par l’irruption de la nature même de l’Amour dans vos champs de conscience. Cela ne passe pas par un chakra, cela ne passe pas par des circuits du corps d’Êtreté, mais touche de manière la plus intime et la plus juste la totalité de votre conscience, dans ses différents fragments comme dans son unité. Vous allez découvrir, quelles que soient les circonstances de votre corps et de ce qu’il peut se manifester encore au niveau de votre vie quotidienne et ordinaire, cette irruption de quelque chose de nouveau, qui est marqué avant tout par un sentiment de stabilité. Le roc comme disaient les Anciens.

En effet, quand le Cœur du Cœur entre en manifestation, en actualisation, vous allez observer un certain nombre de modifications, non pas seulement physiologiques, comme cela est déjà le cas, mais sur les mécanismes mêmes de fonctionnement de votre conscience. Cela ne concerne pas seulement les épisodes de disparition comme vous pouvez les vivre, mais cela concerne directement, je dirais, votre façon de voir les choses. Votre point de vue se stabilise non plus dans la personne mais au Cœur du Cœur, vous donnant à vivre les choses de manière différente, et ce quel que soit le déroulement de ce qui se passe dans votre vie. C’est comme si votre conscience ne pouvait plus être déstabilisée, ne pouvait plus être affectée par les circonstances extérieures, quelles qu’elles soient. Que cela concerne aussi bien la souffrance du corps que les interrogations au niveau de votre mental ou de vos émotions.

Rappelez-vous, ce n’est pas seulement une extase, puisque cela se manifeste indépendamment, je dirais, de votre intériorité. Cela traduit très exactement la disparition des frontières et des limites entre l’être intérieur et votre vie en ce monde. Ceci est aussi lié directement aux prémices de la Résurrection, quel que soit votre point de vue antérieur. Alors cela se produira à l’emporte-pièce, en des circonstances quelles qu’elles soient. À des moments souvent impromptus, vous allez constater que quelque chose s’ouvre et se déchire en vous, vous donnant à voir bien plus que ce que les yeux perçoivent, bien plus que ce que ma sœur No Eyes avait appelé la Vision du Cœur. C’est dans votre monde même, en cette époque particulière, que s’ouvre à vous non pas la perception des autres dimensions, ce qui est déjà fait pour nombre d’entre vous, mais la perception directe de ce qui sous-tend ce monde, c'est-à-dire l’accès aux forces cristallisantes des formes, aux énergies qui agencent et coordonnent tout ce qui vous apparaît, depuis le caillou, jusqu’à l’animal, le végétal, vous-même, mais aussi les interactions se produisant entre les différents règnes de la nature, entre les différents frères et sœurs. Je le répète encore une fois, indépendamment du sentiment de communion, de fusion, de dissolution ou de disparition.

À l’emporte-pièce donc, se produiront des mécanismes où vous allez voir derrière les apparences. Cette clarté nouvelle, cette précision nouvelle, concernent aussi bien vos mécanismes et vos rouages intimes que tous les mécanismes des relations et de l’agencement des formes en ce monde. Il y a à ce niveau-là une forme d’apprentissage de ce qui se déroulera de façon concomitante à l’Appel de Marie, ou en tout cas juste après. Plus rien ne vous sera caché et cela sera effectivement votre réalité vécue, vous verrez l’agencement des formes au-delà de la forme, vous verrez les forces vitales, libres comme enfermées, en action. Cela peut se traduire soit par de la Lumière blanche, dans un premier temps, soit par un sentiment de Lumière noire qui n’a rien à voir avec l’ombre, qui n’a rien à voir avec les forces opposées à la Lumière, mais qui est bien le réservoir de la Lumière. Vous allez avoir accès aux grands archétypes, non pas imaginés, non pas supposés, non pas vécus quand vous êtes intériorisé, mais directement à l’extérieur.

Ainsi c’est comme si vous viviez une forme d’éclaircissement. Votre conscience va accéder alors à la vision de ce qui sous-tend les formes, à la vision de ce qui sous-tend les relations. Cela peut se produire aussi les yeux ouverts, dans l’alchimie de votre cerveau, pouvant se traduire par exemple par la perception de couleurs liées directement à la fois à vos émotions, à la fois à vos relations ou à chaque circonstance de votre vie. Je peux dire ainsi, de façon fort simple, que le décodage de votre cerveau se fera par d’autres voies où il n’y aura plus besoin de perceptions énergétiques, même si celles-ci existent, mais passera par la conscience directe, vous donnant à voir la couleur de l’Amour, la couleur de la prédation, en vous comme à l’extérieur de vous, et ce de manière totalement naturelle. Alors bien sûr ce processus ne sera pas d’emblée permanent mais se produira, comme je l’ai dit, de façon totalement impromptue, sans aucun désir de votre part. Tout au plus remarquez-vous que ce sont les instants où vous vous sentez immergé dans une relation, dans la nature, dans un contact avec nous.

Vous allez voir se déployer les formes de Lumière, que cela concerne nos Présences au sein de la Confédération Intergalactique des Mondes Libres, de quelque origine que nous soyons. Vous allez voir réellement le déploiement de la Lumière, à la fois dans votre tête, dans votre cœur, dans vos centres d’énergie, mais aussi de manière tout simplement visible, les yeux ouverts. Vous allez voir ce qui unit, relie les êtres, les consciences, et aussi quel type de reliance existe à ce niveau-là : les liens d’amour, les liens de prédation. Cela sera apparent aussi en ce que je nommerais vos zones résiduelles, donc liées aux réticences, liées à la personne elle-même. Le mécanisme de la couleur vous donnera bien sûr l’impression de quelque chose de beaucoup plus vivant que les couleurs que vous pouvez voir avec les yeux de chair, et pourtant ce processus concerne directement votre cerveau et aussi la vision, au sens le plus charnel.

Tout ceci s’accompagnera bien sûr de questionnements, mais en même temps que ces questionnements, il y aura une forme d’Évidence, de reconnaissance et de sagesse, de ce qui est vu. Parce que vous saurez, de manière indubitable, que cela est la vérité. Vous aurez accès au fait de voir la Vie, de voir l’Amour, non pas comme un concept, non pas comme une énergie, non pas comme une vibration, non pas comme la traduction par exemple de votre Couronne cardiaque ascensionnelle, mais bien plus directement l’accès de votre conscience, comme je l’ai dit, à ce qui sous-tend les mondes. Vous remplissant le cœur de gratitude et vous laissant dans un état de paix particulier, qui n’est pas l’extase mais dont la meilleure expression que je puisse employer est simplement de donner cette stabilité, cette permanence de la conscience, même au sein des processus qui, comme je vous l’ai dit, seront intermittents. Ceci annonce votre Résurrection, vous donnant à voir en vous-même comme en chacun, au-delà de toute idée, de tout jugement, la réalité qui sous-tend ce monde comme tout monde.

S’il existe en vous une perception des sons de l’âme et de l’Esprit, alors vous constaterez une modification des sons perçus, allant même jusqu’à entendre non pas des musiques mais des fréquences que je qualifierais d’inhabituelles. Rappelez-vous ce côté survenant à l’emporte-pièce, parce que c’est lors de cette surprise, au moment où vous vous y attendrez le moins, que cela se produira. Cela peut aussi bien sûr apparaître dans vos moments intérieurs ; quand votre conscience arrive à se maintenir en l’Ultime Présence ou dans le Soi, vont vous apparaître les différents emplacements de votre conscience possibles. Que cela soit dans ce corps, dans le corps d’un frère ou d’une sœur, dans le corps d’une vie passée ou d’une vie future, dans le corps d’un ange comme dans la conscience d’un végétal. Il ne s’agit pas seulement d’une relation ou d’une communion mais bien plus la révélation des mécanismes intimes de la conscience, et ce en quelque dimension que ce soit, mais vécus ici, sur cette terre, dès l’instant où vous êtes complètement présent à vous-même, complètement installé dans cet instant présent.

Il peut y avoir bien sûr des perceptions vibrales, mais le plus souvent vous constaterez, dans un premier temps, des manifestations inhabituelles au niveau de vos corps et de l’énergie. Cela se traduira, comme cela a été dit par les Anciens, par une modification de température corporelle, des symptômes survenant d’une manière totalement inopinée je dirais dans vos corps, souvent sous forme de fourmillements, de douleurs, de picotements ou de démangeaisons sur le corps. Soyez attentif, à ce moment-là, non pas sur votre corps qui se manifeste mais sur les conséquences de votre conscience. C’est une occasion inespérée, en cette fin des temps, de voir matériellement les mécanismes de votre conscience à l’œuvre. Vous aurez accès, si je peux dire, au monde des causes qui sous-tendent ce monde, qui sous-tendent l’Amour, les relations et toutes les manifestations sensibles concernant aussi bien l’énergie habituelle que les plans du supramental.

Mais le plus important n’est pas tant l’observation de ce qui se déroulera par les mécanismes colorés nouveaux, mais bien plus ce que vous observerez directement sur le maintien de votre conscience dans un état nouveau. La superposition de la conscience éphémère et de la conscience d’Éternité aboutit à cela, vous permettant de réaliser, avec facilité ou difficulté, votre Face-à-Face, du seul à seul, au moment de l’Appel de Marie. C’est dans ces moments-là que votre vigilance, votre attention et votre observation doit demeurer libre de tout concept, de toute référence à un passé et de toute projection par rapport à ce qui est vécu. Si vous voulez pénétrer, en quelque sorte, dans l’intimité la plus exacte de ce qui se produira, là aussi laissez-vous traverser par ce qui se produira, sans chercher d’interprétation, sans chercher de réaction ou d’émotion. Laissez simplement les choses venir à vous et se manifester, et en quelque sorte se déployer, parce que ces formes de déchirures, d’ouvertures sont aussi un déploiement de votre propre Résurrection où rien ne peut être caché, où tout est transparent et limpide.

Ainsi deviendra votre conscience, quel que soit votre âge, quelle que soit votre histoire, quelle que soit la personne, encore présente ou pas. Vous pouvez vous appuyer sur cela, non pas encore une fois pour projeter ou expliquer mais plutôt vous appuyer sur ce qui représente cette vérité et cette solidité. L’important n’étant pas les explications, même si bien sûr cela vous est expliqué, mais cela n’est pas expliqué en mots, en cogitations mentales, mais par l’évidence même de ce qui est vu et de ce qui est perçu. Ceci ne concerne plus ce que certains d’entre vous avaient pu vivre avec plus ou moins d’intensité concernant les Éléments, c'est-à-dire vos origines stellaires, vos lignées, mais concerne, je le répète, les choses les plus simples de votre vie, préférentiellement dans la nature, préférentiellement avec les frères et les sœurs avec qui vous êtes en relation. Cette nouvelle vision, cette nouvelle clarté, cette nouvelle précision, découlent directement de cette phase finale liée à l’Appel de Marie.

Vous découvrirez aussi, si ce n’est déjà fait, les joies infinies de l’humilité et de la simplicité de celui qui est redevenu comme un enfant et qui se contente d’être présent dans ce que la vie lui montre et lui démontre. Votre personne, vos intérêts personnels, s’éteindront d’eux-mêmes dans ces cas-là. Vous serez totalement absorbé, non pas dans la disparition mais dans la réalité de ce qui se produit dans votre corps comme dans tout ce qui sera perceptible autour de vous. Rappelez-vous que vous n’avez pas besoin d’interprétation, ni même de comprendre, mais simplement de le vivre, et là aussi de le traverser, et de laisser la conséquence s’établir d’elle-même, c'est-à-dire trouver une nouvelle forme de stabilité, une nouvelle forme de profondeur, un nouvelle forme de Légèreté, qui vous fera dépendre de moins en moins des circonstances de votre personne, des circonstances de vos relations, de votre environnement. C’est ainsi que se prépare ce Face-à-Face et ce seul à seul de l’Appel de Marie.

Vous constaterez aussi une distance, je pense de plus en plus grande, entre les manifestations de l’éphémère, que cela soit vos croyances, vos pensées, vos émotions, et la réalité et la stabilité de ce que vous êtes, vous permettant non pas d’établir une distance plus grande mais de voir la différence qui peut exister entre la Lumière Une authentique et celle qui dépend des conditionnements, de l’enfermement ou qui est encore altérée par les forces adverses à la Vérité. Vous remarquerez aussi qu’il y aura une forme d’indulgence et de pardon vis-à-vis de vous-même, vis-à-vis de n’importe quelle personne ou de n’importe quelle situation, à la surface de ce monde, que vous ayez à vivre. Vous gagnerez donc en paix, non pas la paix intérieure des moments précis où vous vivez votre disparition mais, je dirais, une paix active dans votre fonctionnement. C’est ainsi que vous bénéficierez, de manière de plus en plus visible, de l’Intelligence de la Lumière, de l’état de Grâce, de la réalité de ceci et de votre nouvelle réalité qui est en train de s’installer pour chacun de vous.

Retenez cela, cela vous permettra de vous repérer et d’acquiescer, là aussi, à ce qui se déroulera. D’ailleurs vous n’aurez pas l’occasion, si je peux dire, de faire travailler trop vos idées, vos pensées, vos projections ou vos mémoires, parce que dans ces moments-là votre conscience sait, et votre personne sait que ce qui est vécu est la vérité, sans aucun doute possible et sans aucune projection. C’est en cela que vous allez vivre la Résurrection et ce de manière antérieure à l’Appel de Marie, et cela se déroule durant ce mois de mai, joli mois comme avait appelé celui-ci, le Commandeur des Anciens.

La superposition de l’éphémère et de l’Éternel favorise la dissolution des derniers voiles comme cela se produit au sein de votre planète où vous êtes, les pieds sur terre. Il n’y aura plus d’obstacles, il n’y aura plus de voiles. Sera vue la stricte vérité, encore une fois perçue par vos yeux mais aussi dans votre cerveau et dans votre cœur, dans votre conscience directement. À ce moment-là, vous constaterez que la Lumière émane de vous sans aucune volonté de la personne, sans aucune volonté de l’âme, c’est simplement la révélation de l’Esprit de Vérité, de l’Esprit du Soleil. Le Chœur des Anges chantera à vos oreilles.

Votre peau deviendra plus sensible, ou insensible, selon les segments du corps. Vous percevrez réellement et concrètement vos propres organes, même ceux qui ne se manifestent pas habituellement parce qu’ils ne sont pas innervés tant qu’ils fonctionnent correctement. Vous aurez accès, je dirais, à la note fondamentale et à la couleur fondamentale qui préfigure à la forme, et en toute relation, ne laissant aucun doute sur la réalité de ce qui est perçu parce que votre conscience elle-même, en le vivant, ne pourra qu’acquiescer à cette vérité qui se passe de tout filtre mental, de toute référence à une histoire et de toute projection dans un futur, renforçant par là même votre installation au sein de l’Infinie Présence et au sein de l’Ultime Présence.

Rappelez-vous qu’il n’y a rien à faire pour cela, il y a juste à vivre, parce que cela se produira au moment où vous ne vous y attendez pas, au moment où vous ne le redoutez pas, au moment où vous êtes totalement libre. C’est dans cette Liberté-là, et dans cette vacuité-là qui n’est pas la disparition mais plus l’Infinie Présence, que tout cela se révèlera à votre conscience. Cela ne pourra être sujet à interprétation ou à tergiversations, cela ne pourra vous emmener nulle part ailleurs que dans l’instant présent, surtout pas dans une explication et surtout pas dans le besoin de vous raccrocher à du connu.

Ainsi se dévoile l’inconnu durant ce mois.

De la même façon, comme vous le constatez sur l’ensemble de la terre, il existe une forme de réveil si je peux dire, mais inapproprié, c'est-à-dire envisageant une solution de continuité au sein de ce monde, donnant une soif de liberté, un besoin d’égalité, un besoin de charité, un besoin d’humanité même. Ne vous occupez pas des différentes formes que cela peut prendre, parce que vous respecterez ainsi la liberté de chacun à vivre ce qui est son dû en cette période de Libération. Et chacun, vous le savez, a un point de vue différent. Celui qui dort traduira ça au niveau de ses aspirations, qu’elles soient sociales, politiques, familiales, environnementales. Bien sûr, pour vous c’est une autre octave, mais la finalité est exactement la même, alors ne jugez pas. Contentez-vous là aussi de vous laisser traverser, d’accueillir et de vivre pleinement cet instant présent et cette Grâce nouvelle.

Cet état de Grâce rentre donc lui aussi en actualisation sur le plan physique, vous donnant accès de manière directe à tous les plans subtils, que vous nommiez ça le corps éthérique, le corps astral, le corps mental et le corps causal. Et au-delà du corps causal, bien sûr, pour ceux qui ont libéré leur âme, l’accès à une béatitude de plus en plus grande, une certitude intérieure qui n’a rien à voir avec la certitude de la personne mais bien plus un état de paix comparable à nul autre, et à aucune satisfaction de ce monde, ni même à une satisfaction spirituelle telle que vous pouvez l’éprouver lors de certains contacts avec nous, avec les peuples de la nature ou entre vous.

En cet état d’acuité d’éveil, d’acuité de libération, tout vous paraîtra intérieurement et intimement de plus en plus évident. N’oubliez pas que c’est ce que vous retrouvez, qui n’a jamais disparu. Dès l’instant où cet ultime voile se lèvera par intermittence, à ce moment-là vous serez en voie de Libération, quel que soit votre état de point de vue, de vos vibrations ou de votre conscience antérieure. La Grâce et la spontanéité vous raviront, non pas en extase mais vous raviront dans le spectacle de la vie, de l’Amour et de l’Intelligence de la Lumière, en quelque circonstance que ce soit.

Ce n’est pas mon domaine, mais d’ores et déjà je peux dire qu’il y a, comment appelez-vous ça, de nouvelles voies neurales qui se mettent en place, même au sein de ce corps éphémère. L’ensemble de vos chakras, sur le plan éthérique, sans même parler du corps d’Êtreté devient perméable à ces informations qui vous étaient cachées. Ceci n’est pas la finalité mais concourra à vous établir dans la paix de l’Appel de Marie et dans le vécu du Serment et de la Promesse, avec une joie parfaite ne souffrant aucune discussion, aucune interrogation, aucune question.

Vous le remarquerez aussi, indépendamment de ces moments inopinés et impromptus, dans votre vie quotidienne. Vous remarquerez non pas une passivité mais bien plus un détachement réel et concret de ce qui pouvait vous tenir à cœur jusqu’à présent, et concernant votre personne. Vous trouverez de plus en plus de moments d’intimité avec vous-même, pas nécessairement en méditant mais en pratiquant des activités au sein de la nature. Il y aura une soif de simplicité de plus en plus grande, contrastant avec le personnage que vous étiez peut-être encore la veille. Ce qui vous obstruait, que cela soit les peurs, les réticences, s’évanouiront d’elles-mêmes par cette nouvelle clarté et cette nouvelle vision. La précision sera telle que vous n’aurez pas besoin de l’analyse mentale ni même de trouver une cause, parce que cela se situe au-delà de toute cause. C’est l’irruption de l’Esprit, la révélation de l’Esprit, la manifestation du Feu Igné et de votre supraconscience.

N’oubliez pas que vous avez encore un corps et que celui-ci est le support de cette manifestation. C’est ce qui occasionne d’ailleurs des modifications importantes, comme cela a été expliqué, de vos physiologies, qu’elles soient au niveau des aliments, au niveau du sommeil et même au niveau de la qualité de vos relations de frère à frère, d’âme à âme. La spontanéité, comme cela a été expliqué, la simplicité, la transparence du masculin sacré deviendront actives. Vous vous surprendrez aussi parfois à employer d’autres mots que ceux que vous employez habituellement. Ce n’est pas encore le « parler en langue » ou le Verbe, mais cela en approche. Vous trouverez facilement, face à certaines situations, face à certaines relations, les mots justes, sans avoir à les chercher dans votre tête, sans avoir à les construire, parce que là aussi cela sera la manifestation de l’Intelligence de la Lumière, les mécanismes de synchronicité, de Fluidité de l’Unité, mais de façon de plus en plus convaincante et évidente.

Tout ça se déroule sur un temps extrêmement court. Bien sûr certains d’entre vous ont déjà vécu cela depuis quelque temps, mais même pour eux l’intensité en sera décuplée, vous forçant, si je peux dire, à l’Évidence de cette Intelligence qui ne dépend aucunement de votre personne ni même de votre corps d’Êtreté, mais simplement de la révélation de la Vie et de l’Amour, du fait même de ce qui se déroule sur terre depuis 2012. Ce qui était invisible vous devient visible, même pour ceux d’entre vous qui n’ont jamais vécu cela. Alors bien sûr il peut y avoir, pour certains de nos frères et sœurs incarnés, une difficulté à s’approprier, dans le sens de transparence, ce qui va se dérouler, pouvant donner des réactions non pas de paix, dans un premier temps, mais de stupeur et de stupéfaction. Ne vous en inquiétez pas. L’apprentissage, comme je l’ai dit, se fera extrêmement vite et viendra remplacer la réalité illusoire de votre personne et de ce monde sans aucune difficulté.

Bien sûr l’Amour grandira, que cela soit dans vos yeux, dans vos vibrations, dans vos gestes. Vous ne pourrez plus refreiner certains comportements qui sont directement issus non pas de votre histoire mais de l’installation de l’Amour. Un peu à l’image de ce que nous vous avions raconté, mes sœurs et moi, concernant notre chemin et notre incarnation. Les miracles aussi apparaîtront en grand nombre. N’entendez pas le miracle comme une guérison mais bien plus comme une transmutation alchimique de certains éléments de votre vie, qui se produiront là aussi indépendamment de votre volonté. L’Intelligence de la Lumière vous conduira là où elle doit vous conduire. Même dans des évènements déroutants ou douloureux, vous verrez ce qui sous-tend cela, supprimant alors de fait les interrogations, les doutes ou les questionnements.

La Lumière deviendra en quelque sorte de plus en plus palpable, de la même façon que vous constatez, à chaque fois que nous nous rencontrons, les uns et les autres, une intensification de la présence de la Lumière qui devient palpable et physique. La Lumière n’est plus ailleurs, elle n’est plus seulement en votre cœur, elle est de partout. L’accumulation des particules adamantines sur la Terre, et l’approche de ce qui se déroule en le ciel et sur la Terre, vous permet de toucher cette Évidence et de la vivre. Soyez disponible pour cela car de toute façon, comme pour vos disparitions, vous ne pourrez pas y échapper, et je doute fort que vous vouliez y échapper tellement le bonheur sera grand, l’émerveillement ou la stupeur seront tellement magnifiés par la beauté qu’à aucun moment, je pense, vous n’aurez envie de vous soustraire à cela, bien au contraire. Mais rappelez-vous aussi que votre personne ne peut pas les déclencher à volonté. Cette notion d’inopiné et d’impromptu est absolument capitale dans l’initialisation du processus.

Très vite, si vous acquiescez à cela, vous constaterez que ces moments se reproduiront à des intervalles de plus en plus courts, et pour des durées de plus en plus longues, qui devraient aboutir, si je peux dire, dans les prémices de l’Appel de Marie, dans l’apparition des Trompettes, à une quasi stabilité, pour nombre d’entre vous, de cette perception de la vraie Vie. C’est en cela que vous constaterez aussi que votre meilleure place n’est pas de vouloir aider en étant une personne, une autre personne, mais de vous mettre à la disposition de la Lumière en toute circonstance, en voyant réellement que ce n’est jamais vous qui agissez mais que c’est la Lumière qui agit au travers de vous. Là est la seule rectitude de la Lumière, la seule vérité de la Lumière Une, non altérée et non falsifiée, vous permettant ainsi de dégager et de libérer les derniers engrammes d’attachement, les derniers engrammes de prédation ou de peur. Cela vous préparera de manière active à votre destination, où qu’elle se situe sur ce monde ou ailleurs.

La tranquillité, indépendamment de la paix, deviendra de plus en plus évidente. Que ce soit la tranquillité de votre propre mental, la tranquillité de vos propres émotions et la tranquillité même de certaines gênes de votre corps, douleurs ou maladies de votre corps. Vous serez pleinement présent dans ce corps mais en même temps découplé des circonstances éphémères de ce monde, de votre personne. À ce moment-là, que vous ayez vécu la réalisation du Soi, que vous soyez libéré vivant ou que vous ne viviez rien ne changera rien, parce que vous aurez accès à la Vérité et vous découvrirez ce qu’est la vraie Vie. Votre regard sera transformé, l’émanation de Lumière se fera au travers de vous sans aucune volonté et sans être dirigée vers quelqu’un ou vers une situation précise. Cette Lumière n’a pas besoin de vous pour la diriger, elle ira là où elle doit aller, sans effort, sans attention même et sans observation.

Bien sûr vos champs d’énergie, vos champs de conscience, que cela soit au niveau des enveloppes subtiles comme au niveau du corps d’Êtreté, pourront occasionner aussi des réactions autour de vous, parce que cette Lumière sera perçue même si elle n’est pas vue ni comprise ; votre champ d’énergie, vos auras si vous voulez, deviendront percutantes. Vous percevrez donc réellement et concrètement, non plus seulement les forces éthériques, la sensation énergétique vitale, mais vous percevrez directement votre conscience, qui se situe aussi dans les différents corps subtils comme dans le corps d’Êtreté. Vous aurez accès à la constitution de votre corps mental, de votre corps causal, si ceux-ci existent encore. Vous aurez accès aux rouages intimes de vos pensées et vous constaterez alors, comme cela a été dit par nombre d’entre nous, que vos pensées ne sont pas vos pensées. Elles ne se forment que comme une interaction entre votre milieu intérieur et l’environnement, elles ne vous appartiennent pas. Mais cela ne sera plus une croyance ou un concept auquel vous adhérez, mais vous verrez réellement cela à l’œuvre.

Tout cela est déjà actif, s’actualise complètement. Vous ne pourrez plus être dupe d’aucune tromperie, d’aucun artifice venant de vous comme de l’extérieur, vous verrez réellement ce qui sous-tend et organise tout ce qui vous est perceptible. C’est ainsi que l’Éternité s’installe, avant même l’Appel de Marie ou avant même l’élément final de ce monde. C’est ici que vous puiserez la force. Nous vous avons dit d’ailleurs que nous étions à l’intérieur de vous, mais que durant l’Appel de Marie il n’y aura rien d’autre que la Vie et l’Amour. Il n’y aura plus de personnes, il n’y aura plus de monde, il n’y aura aucun repère, si ce n’est le repère de l’Absolu, le repère de l’Intelligence de la Vie et de l’Amour. C’est ainsi que vous devenez entièrement ce que vous êtes, c'est-à-dire Amour, Liberté et Vérité ainsi que beauté.

Bien sûr, il existera d’autres perceptions concernant le corps d’Êtreté en manifestation, mais sur laquelle il n’est pas utile de s’appuyer ou de développer parce que les choses, comme je l’ai dit, se feront de manière totalement spontanée. Et ce n’est pas la connaissance de ces processus qui réalisera ce processus, mais bien l’évidence de son vécu. Tout ce que je peux dire, par exemple, c’est que vous ressentez l’ensemble de vos Portes, de vos Étoiles qui se sont plus ou moins manifestées. Dès l’instant où l’ensemble de ces Portes, de ces Étoiles seront manifestées en même temps, alors le corps d’Êtreté est en plein potentiel de manifestation, ici même en ce monde.

Cela vous donnera plus de joie encore. La paix vous rendra indifférent, et non pas insensible, mais indifférent à votre personne, vous ouvrant à la liberté de l’Amour, au rayonnement de l’Amour, indépendamment de toute circonstance, indépendamment de toute volonté. C’est ainsi qu’à votre tour vous ne serez pas les libérateurs des mondes, mais vous serez les êtres libérés vivants, permettant de rassasier vos frères, vos sœurs, fussent-ils en dehors de votre regard ou de votre environnement, où qu’ils soient sur la planète.

C’est ainsi que nous, Étoiles, avons agi de notre vivant. Que cela soit sur notre environnement proche, bien sûr, et aussi et surtout sur l’ensemble de la planète. Nous avons donc permis, les unes et les autres, les uns et les autres, en nos incarnations, de maintenir en quelque sorte ce fil directeur vers l’Éternité, et cela était bien plus important, par exemple pour moi, que de me montrer en extase. Le véritable travail était là, il n’était pas dans les discours ou dans les mots que je prononçais, mais dans mon état d’être absolu manifesté au monde. Je n’avais rien à montrer, rien à dire, cela se faisait indépendamment de moi. Cela vous allez le découvrir, et c’est là où se situent le miracle et la Grâce. C’est là où vous deviendrez ce roc indestructible qui retrouve son éternité.

Alors il m’est demandé aujourd’hui de rester aussi parmi vous afin d’écouter vos éventuelles questions concernant ce que j’ai décrit, bien au-delà, bien sûr, de votre personne, même si cela vous concerne.

Alors si vous avez des questions, nous vous écoutons ensemble.

Question : pourriez-vous donner des explications sur la perception du Feu Igné dans notre corps ?

La perception du Feu Igné se traduit par des phénomènes que je qualifierais de fulgurants dans votre corps, qui apparaissent et qui disparaissent comme ça, sans raison. Que cela soit une douleur, que cela soit une perception de votre propre corps, de sa position dans l’espace et dans le temps, mais aussi de votre mémoire elle-même qui, comme vous le constatez, peut parfois faire défaut. Il y a une perte de la linéarité du temps, vous faisant obscurcir par exemple ce que vous étiez en train de faire.

Le Feu Igné va donner des perceptions des Portes, comme je l’ai dit, mais surtout des phénomènes à l’emporte-pièce se manifestant de différentes façons, que cela soit par des picotements, des vibrations, une circulation d’énergie, mais quelque chose qui apparaît et qui disparaît très vite, qui ne s’installe pas. Du moins tant qu’il n’y a pas de réticence, tant qu’il n’y a pas, par l’Intelligence de la Lumière et le Feu Igné, une guérison en cours sur une partie de votre corps ou de votre conscience.

La première des manifestations est bien sûr une régulation thermique profondément différente : les mécanismes de chaud et de froid deviennent succédants et n’ont pas de relation avec une quelconque température extérieure. Il peut y avoir un feu intérieur, il peut y avoir un froid intérieur, mais dans un cas comme dans l’autre ceci est très subit, arrivant et disparaissant sans aucune raison. La perception de votre propre corps : votre cerveau pense par exemple que votre pied est à tel endroit, vous regardez et le pied ou la main n’est pas à l’endroit que vous pensiez. Vous ne percevez plus par les sens cutanés exactement ce que vous perceviez auparavant : la texture des objets, la texture des aliments, la sensation thermique de votre sens cutané devient différente. Cela peut vous interpeler de manière très facile parce que cela est habituel pour vous. Vous allez percevoir ce qui sous-tend aussi, même par votre main, par votre pied et par n’importe quelle partie de votre corps, ce qui est en dessous de l’apparence.

Le Feu Igné, bien sûr, donne du feu, mais cela a déjà été expliqué. Les sons se modifient dans les oreilles, la circulation de l’énergie elle-même se modifie, la perception même, pour ceux qui les vivent, les mécanismes vibratoires concernant les différentes structures que vous connaissez, deviennent différents. Ils deviennent soit plus présents, jusqu’à la douleur, par exemple sur une Porte, en particulier sur les Portes situées les plus bas du corps, que cela soit les plis de l’aine ou le sacrum. Vous allez constater aussi que se déroule en vous ce mécanisme de la conscience précis où les perceptions sont modifiées, où des couleurs apparaissent et comme si votre ciel se déchirait.

D’ailleurs vous avez un des Anciens qui s’est exprimé parmi vous lors de ce qui a été nommé le masculin sacré, qui vous a donné un signe particulier à faire et à tracer sur votre propre cœur. Celui-ci, bien sûr, concourt à la déchirure des ultimes voiles qui vous masquaient la Vérité, non pas intérieure puisque certains d’entre vous sont libérés mais encore au niveau de ce que vous nommez, et que nous nommons avec vous, l’extérieur.

Tel est le Feu Igné. Il donne la certitude, il donne la puissance, il donne la Vérité, il donne la magnificence de la Vie et de l’Amour. L’Amour vous sera vu, ce ne sera plus seulement un concept, ce ne sera plus seulement un vécu dans l’intimité de votre cœur, pour ceux qui sont libérés vivants ou qui vivent l’Ultime Présence, mais cela sera visible tout autour de vous, se traduisant comme je l’ai dit par le sentiment de ne plus voir la même chose, d’avoir des mécanismes colorés, le plus souvent sans forme, des couleurs qui n’ont rien à voir avec les couleurs que vous voyez avec les yeux.

Tout cela vous donnera une coloration très nette où vous n’aurez plus besoin de passer par l’analyse sensorielle ou l’analyse mentale. Par exemple ce qui est harmonieux, ce qui est amour, se manifestera le plus souvent sous des formes de couleur pastel, très claires, comme le rose ou toute autre couleur, mais dans des tonalités très épurées, si je peux dire. Alors que ce qui est lourd, ce qui est opposé à l’Intelligence de la Lumière, que cela vienne de vous ou d’ailleurs, vous apparaîtra sous des couleurs sombres, qui vous apparaissent mal éclairées, des couleurs que je qualifierais, comme vous le verrez, de denses, de compactes, ne laissant rien traverser.

Cela pourra se faire aussi pour des parties de votre corps, comme si vous voyagiez réellement à l’intérieur de votre corps, en conscience, et que vous pouviez par exemple voir la couleur d’une arthrose, si vous en avez une à un endroit donné, la couleur de votre foie, la couleur de vos pensées. Chaque pensée, chaque note de musique deviendra l’Évidence pour vous. Par sa couleur, par sa coloration, par son éclairage. Aussi bien de manière visible extérieure que de manière cérébrale ou plus intuitive. Rappelez-vous que c’est naturel. Il n’y a pas besoin d’apprentissage très long puisque cela ne concerne pas une connaissance à acquérir mais bien un naturel qui revient.

Avez-vous d’autres questions ?

Question : pourriez-vous expliquer le « parler en langue ». Est-ce la même expérience vécue à la tour de Babel?

Bien-aimée, cela est possible dans deux circonstances. Aussi bien au niveau de ce que je nommerais avec vous l’astral, c'est-à-dire l’Illusion, où il y a une forme d’exaltation où la conscience n’est pas du tout stabilisée, mais il peut y avoir aussi un parler en langue qui est lié à cette stabilité comme le roc de votre supraconscience en manifestation. La différence est essentielle, c’est que le parler en langue est un parler que je qualifierais de vibral, dont l’incidence est exacte et qui n’a rien à voir avec un langage structuré, ni une langue ancienne d’ailleurs. Il ne s’agit pas par exemple du sumérien originel ou de langue comme l’araméen. Ce parler en langue est simplement une émission de fréquences, un peu comme des notes de musique, où le seul sens n’est pas compris par le mental, ni par l’intellect, ni par la raison, mais directement par le cœur.

Le parler en langue n’est que l’une des manifestations possibles aussi bien de l’Illusion, c'est-à-dire de la Lumière altérée, que de la vraie Lumière. La seule discrimination possible est justement l’état de la conscience de celui qui le vit. Dans le parler en langue lié à l’Illusion Luciférienne, astrale, il y a émotion, il y a exaltation, il y a emportement. Dans le parler en langue vibral, du Feu Igné, il y a stabilité, il y a permanence, et surtout, comme vous le constaterez si cela se produit, il y a ces couleurs pastel qui sont vues et perçues. Le cœur bien évidemment, à ce moment-là, ne reste pas insensible à ce parler-là et vous verrez ce qu’il se déroule alors, aussi.

Mais aucun des processus mystiques tels que vous les avez peut-être lus ou vécus n’est important. Cela se déroule le plus souvent dans le silence. Le silence de votre conscience, de vos émotions, de votre mental, le silence de l’action aussi. C’est un émerveillement, comme je l’ai dit, un ravissement, ou une stupeur. Il n’y a rien de projeté, il n’y a rien qui vient de la personne et cela se vit directement à ce moment-là. Cela peut se produire aussi bien pour des chants spontanés, cela peut se produire aussi en écoutant de la musique, où là aussi les notes de musique vous seront perçues non plus comme des vibrations mais comme une action directe de votre conscience sur elle-même par les phénomènes colorés particuliers.

Vous n’avez pas besoin de manifestations extraordinaires, parce que même ce qui se déroule en ce moment, et qui va se dérouler, est d’une simplicité extrême et renforcera par ailleurs votre transparence et votre humilité. Il n’y aura aucune revendication, aucune appropriation et surtout vous constaterez, comme je l’ai dit, votre stabilité. Il n’y aura pas d’emportement, pas d’exultation. Il n’y aura pas de manifestations exagérées mais bien plus une forme de sagesse de plus en plus grande. Il n’y aura pas besoin de le dire ni de l’exprimer, que cela soit pour vous, que cela soit pour une relation ou pour un environnement. Cela vous apparaîtra, au-delà de la première stupeur, comme tellement naturel. Je vous rappelle que c’est quelque chose que vous retrouvez, qui est lié à votre éternité et à votre vécu dans les dimensions unifiées, quelle que soit votre forme et quelle que soit la dimension. Vous verrez en quelque sorte à travers la matrice et à travers l’Illusion de ce monde.

Le corollaire aussi de cela, pour vous individuellement et dans votre personne, c’est de vous montrer les failles de votre comportement, les failles de vos réticences ou de vos peurs. C’est de vous montrer la vérité nue, qui ne s’encombre plus d’origines stellaires ou de lignées stellaires, qui ne se dirige plus vers un objectif, parce que là vous avez touché la Vérité qui est l’objectif final, et tous les autres objectifs se déroulent d’eux-mêmes sans aucune difficulté. Bien sûr que cela pourra se traduire aussi par une incompréhension de plus en plus grande de la folie de ce monde, mais cette incompréhension ne débouchera pas sur un besoin de rectification ou de modification. Vous accepterez, au travers de cela, la liberté de chacun de manifester ce qu’il a envie, s’il a encore des envies - et vous l’aimerez de cette façon-là. Cela pourra vous sembler déroutant pour ceux que vous pourriez encore nommer aujourd’hui des ennemis ou des gens que vous ne fréquentez pas.

C’est ainsi que s’installent la Grâce et le pardon, et que vous libérez les derniers liens, les dernières mémoires, les dernières entraves à votre liberté. C’est ainsi que se réalise l’alchimie entre l’intérieur et l’extérieur, vous donnant à voir qu’il n’y a ni l’un ni l’autre, il n’y a que la Vie. Il n’y a même pas une personne, il y a juste une forme figée dans un corps carboné. Vous conscientiserez réellement et concrètement que vous n’êtes (si ce n’est déjà fait) ni cette histoire, ni cette personne, ni même une quelconque personne d’une vie passée, et que vous êtes effectivement, réellement et concrètement, l’Amour, et que le monde est en vous, et que vous êtes le monde.

Avez-vous d’autres questions ?

Question : pourquoi, lorsqu’on évoque l’Esprit du Soleil, on évoque aussi le Chœur des Anges ?

Parce que en l’Esprit du Soleil, comme de chaque soleil, il y a les formes et les consciences liées à ce qui a été appelé le Chœur des Anges, ou si vous préférez les quatre Vivants aussi. Il y a donc, en l’Esprit du Soleil, la manifestation du Chœur des Anges et les deux sont liés, si je peux dire, dans la liberté de manifestation de l’Amour. Le Chœur des Anges, c’est ce qui vous ravit en extase, l’Esprit du Soleil, c’est ce qui vous donne la rectitude de la Vérité ; les deux sont conjoints. C’est pour ça aussi que j’ai parlé de modifications de sons, si vous percevez ces sons dans vos oreilles, durant cette phase.

L’actualisation du Verbe aussi en fait partie. Quand je vous disais que les mots qui sortiront de vous ne sont pas vos mots habituels, ni même ceux que vous auriez pensés, là vous rentrez dans le Verbe, le Verbe Créateur, manifesté par le masculin sacré et l’androgyne primordial à la surface de ce monde, et aussi en votre corps.

Question : quand la peau devient très sensible, qu’il apparaît des démangeaisons, est-ce la manifestation du Feu Igné ?

Ma chère sœur, cela peut être effectivement le cas, et c’est souvent le cas pour ceux d’entre vous qui perçoivent l’une des Couronnes. Parfois aussi, et cela correspond à la perception cutanée, vous allez comme vous sentir à l’étroit dans ce corps, donnant l’impression d’une poussée, non pas de l’extérieur mais de l’intérieur, en particulier au niveau de votre poitrine, de votre tête ou de votre ventre. Cela participe du même processus de l’Êtreté et de l’Éternité.

Rappelez-vous aussi que durant cette période votre sang s’oxygène de manière différente. Cela ne passe plus seulement par les poumons mais aussi directement au travers de la peau par les particules adamantines. Votre sang est vivifié, donnant parfois des échauffements. C’est en ce sens que ma soeur Hildegarde vous avait préconisé une certaine potion pour rafraîchir le sang. Il n’est bien sûr pas interdit de consommer des produits, des plantes, ou autre chose qui soit en rapport avec l’action sur ce sang, parce qu’au plus votre sang sera fluide et circulera, au plus il vous sera facile de vivre ces processus que je viens de décrire, liés à votre Résurrection.

… Silence…

D’ailleurs, si vous avez été attentif, à travers vos lectures, à travers vos écoutes, à travers vos Présences, vous constatez progressivement, à chacune de nos interventions, que nous sommes de plus en plus denses auprès de vous. Simplement parce qu’il n’y a plus de couches isolantes. Et bien sûr, selon que nous intervenons seuls ou accompagnés d’un Archange ou de l’Esprit du Soleil et du Choeur des Anges, la qualité vibratoire que vous percevez n’est pas la même. Il s’agit toujours de Lumière vraie, mais avec des intensités différentes, des octaves différentes là aussi, selon les circonstances. C’est une première approche, qui va au-delà de la disparition et qui vous amène directement à l’émergence de l’Éternité en ce monde.

Question : si les Archanges et vous, êtes à l’intérieur de nous, pourquoi l’Archange Anaël est-il obligé de créer une colonne de Lumière pour vous faire descendre?

Bien-aimé, le fait de descendre, comme tu le dis pour l’Archange Anaël ou pour toute autre entité, quand cela vous concerne individuellement, comme vous le savez, la Présence est en vous, elle se manifeste par le Canal Marial. Mais quand vous êtes plusieurs, il faut bien que ce Canal Marial soit reconstitué, indifféremment du vôtre si je peux dire, permettant la fluidité de l’établissement des entités de Lumière, indépendamment de votre structure. De la même façon que vous allez constater que des Présences de Lumière, et non pas simplement des entités ou des formes qui passent dans votre environnement, se manifestent de plus en plus, indépendamment de votre Canal Marial et indépendamment de votre perception.

Et si vous avez l’occasion d’observer cela, vous constaterez que là aussi il y a un processus extrêmement précis d’entrée en manifestation. La colonne de Lumière blanche créée par l’Archange Anaël, ainsi que les sphères de protection, viennent du monde supramental, car créées par un Archange. Elles sont donc efficientes en ce monde, contrairement à ce que tu peux réaliser toi-même si tu n’utilises pas de techniques ou de supports particuliers. Il est une chose de vivre une Présence au sein du Canal Marial, il est autre chose que de vivre la Présence d’un Archange ou nos Présences dans un environnement où vous êtes plusieurs.

Question : pourquoi parle-t-on de beauté mais aussi d’élégance de l’Absolu ?

Et pourquoi pas ? Celui que le vit est tel que nous l’exprimons les uns et les autres. Que peut-il y avoir de plus beau que la vérité nue, au-delà de toute forme et de toute conscience. Parce que c’est exactement, que cela soit dans les moments de ravissement, les moments d’extase, les moments de paix, les moments de disparition, c’est ce mot qui se forme le plus spontanément : perfection, beauté, Évidence. Il faut bien trouver des mots pour qualifier ce qui est inqualifiable, traduire en quelque sorte ce qui est perçu et vécu. Bien sûr, selon les cultures, selon votre origine, d’autres mots sont possibles, et si vous avez été attentif, d’ailleurs, vous constatez que selon nos origines dans notre dernière incarnation, les mots ne sont pas les mêmes. Ils traduisent pourtant la même vérité. Parce que cette beauté-là, justement, n’est inscrite ni dans aucun éphémère, ni dans une forme, ni dans une conscience. C’est ce que Bidi nommait la a-conscience. Bien entendu, ça n’a rien à voir avec la beauté d’une forme, d’un corps, d’une peinture, d’un coucher de soleil, mais c’est une beauté absolue, justement parce qu’il n’y a pas de forme définissable. Là où rien ne peut être nommé.

Rappelez-vous que le plus important, dans cette période, n’est plus tant tout ce que vous avez vécu jusqu’à présent mais c’est bien la révélation de l’Ultime, ici même, dans votre conscience ordinaire. Ce qui est effectivement très nouveau et qui n’aurait pu exister, excepté pour certains êtres libérés vivants, auparavant, tant que le Feu Igné n’était pas apparu, du fait de l’alchimie entre l’éphémère et l’Éternel ou, si vous préférez, entre le corps et les corps vitaux, et le corps d’Êtreté. Non pas seulement dans sa révélation dans le coeur mais son déploiement actif et réel au sein de votre corps physique. Je vous rappelle que l’Ascension se passe dans le corps, qu’il en est l’appui et le support, parce que le codage vibratoire ne vient pas d’ailleurs que de chacune de vos cellules.

Question : quand vous êtes avec nous, y a-t-il d’autres entités de Lumière qui vous accompagnent ?

Ma chère sœur, cela est possible. Ma propre Présence peut être accompagnée par l’Esprit du Soleil et le Chœur des Anges, comme cela a été exprimé par les Anciens. Je peux aussi être accompagnée, bien sûr, par certains Archanges qui en général alors se positionnent aux quatre coins de l’espace où j’interviens. Cela n’est pas pour une quelconque protection, bien sûr, mais pour vous faire bénéficier, que ce soit à la lecture, à l’écoute ou à la présence, de certains codages vibratoires de Lumière authentique en vous, reflétant la qualité et la fonction, si je peux dire, de l’Archange en question.

Question : que signifie, lors d’un alignement ou de l’endormissement, que le corps entier se mette à vibrer ?

Pour ceux d’entre vous qui vivez la vibration en quelque Couronne que ce soit, cette vibration du corps est justement le remplacement de l’éphémère par l’Éternité ou, si vous préférez, de la conscience du corps d’Êtreté par rapport à la conscience ordinaire. Il peut y avoir vibrations, engourdissement, fourmillement, disparition de la perception d’un segment de votre corps. C’est exactement le même processus qui est à l’œuvre.

Question : pourriez-vous nous éclairer sur le rôle de l’alimentation et de la Lumière car il nous arrive de ne plus manger et d’être rond, ou de manger beaucoup et d’être maigre?

Au sein des mondes unifiés, bien-aimée, que cela concerne aussi bien les mondes carbonés que les mondes définitivement libres depuis toujours, l’aliment n’a rien à voir avec ce que vous concevez sur cette terre. Il me semble d’ailleurs que lors des enseignements de l’Intraterre, il vous avait été spécifié que ces peuples de 3ème dimension unifiée n’avaient pas besoin de manger. Nos frères Végaliens n’ont pas de système digestif, il ne sert à rien, leur nourriture est prise directement depuis la Lumière. C’est ce que j’expliquais par rapport à votre sang, qui se nourrit directement non pas seulement d’oxygène mais de Lumière.

Ainsi donc, dans les différentes phases que vous vivez depuis déjà de nombreuses années, il a existé de nombreuses modifications physiologiques et alimentaires. L’Archange Anaël avait déjà expliqué, voilà bien longtemps, la différence entre l’alimentation solide et liquide, et aussi dans les produits de la nature, ceux qui poussaient en hauteur et non pas sous terre ou près du sol.

Aujourd’hui vous découvrez la nutrition de la Lumière. Cela se fait indépendamment de votre volonté ou de vos souhaits, qu’il convient d’ailleurs de respecter au niveau de votre corps en ce qu’il vous demande. Votre corps sait mieux que vous ce dont il a besoin, donnant d’ailleurs parfois des sentiments particuliers avec certains aliments, comme si votre ventre de lui-même se refermait et empêchait tout aliment de descendre, alors qu’en d’autres occasions vous pouvez effectivement être pris de boulimie, si je peux dire, pour certains aliments. Tout cela fait partie de ce qui se déroule en ce moment.

L’Archange Anaël vous avait dit plus récemment que vous n’aviez pas besoin nécessairement de manger. Il vous avait été aussi préconisé, par le Commandeur des Anciens, des jeunes extrêmement brefs et courts, ne dépassant pas vingt-quatre heures, afin justement de voir là aussi ce qui se déroule en vous, en en faisant l’expérience et en le vivant.

Il n’y a que dans les mondes de prédation qu’il y a des aliments et la nécessité de manger, parce que dès l’instant où vous mangez quelque chose, soyez logique, que cela soit une céréale, que cela soit un végétal, un animal, c’est toujours une forme de prédation. Vous mangez pour vivre, sinon divers symptômes apparaissent. Il existe bien sûr, ainsi que cela avait été expliqué par les peuples intraterrestres, des banquets que je qualifierais de rituels, qui commémorent des choses liées aux lignées par exemple.

Bien sûr, dans cette phase de grand chamboulement, que cela soit en votre corps et en vos habitudes, vous constatez ces changements. Vous constatez que vous pouvez dévorer ou alors ne plus rien manger. Rappelez-vous que ce n’est pas vos habitudes ou vos besoins de certains types d’aliments, mais l’Intelligence de la Lumière qui agit au travers de vous. Si vous êtes attentif réellement à votre alimentation, vous saurez instantanément si un aliment est bon ou pas pour vous, selon le réflexe d’ouverture ou de fermeture de la partie inférieure du diaphragme qui, je vous le rappelle, est en projection directe de ce qui est nommé le 8ème corps ou Embryon Christique. Si vous êtes attentif à cela, vous remarquerez des perceptions au niveau de cette zone, selon que cette zone se ferme ou s’ouvre selon les aliments. Le système digestif, tel que vous le connaissez et que je l’ai connu de mon vivant, même si je mangeais très peu, est en quelque sorte une falsification. En la Lumière, il n’y a rien à digérer, il n’y a rien à incorporer et à métaboliser ; la Lumière elle-même est métabolisme.


Question : durant un mois ou deux, j’ai ressenti le besoin de manger de grandes quantités de viande alors que je n’en mangeais pas avant, et cela s’est calmé. Est-ce un processus normal ?

Ma chère sœur, il n’y a que toi qui peux y répondre. Les modifications d’habitudes alimentaires peuvent être effectivement impulsées par la Lumière. Ton corps sait mieux que toi-même ce dont il a besoin. Il existe certaines phases de l’Alchimie actuelle qui effectivement peuvent nécessiter une modification de régime alimentaire. Le problème n’est pas la viande, le problème est la souffrance de la viande.

Je te rappelle toutefois que dans les mondes unifiés il n’y a aucune nécessité de manger, excepté pour certains peuples, unifiés pourtant, mais qui ont gardé des lignées qui sont liées par exemple aux félins. Mais d’une manière générale, l’aliment est le plus souvent un rituel et non pas une nécessité. Par contre, vos nécessités à vous en ce monde sont fonction de votre transformation. Il peut effectivement y avoir un besoin de quelque chose qui n’était pas présent auparavant ; c’est toujours transitoire et correspond à des phases particulières. En parlant d’aliment, vous allez constater aussi, aussi surprenant que cela puisse vous paraître, que vous allez être de plus en plus sensible, non pas à la nature de cet aliment mais à sa couleur et à sa texture. Tout ceci fait partie des modifications de votre Résurrection.

Je vous rappelle que dans mon incarnation, je n’avalais le plus souvent que trois types d’aliments, sans jamais souffrir de la moindre carence : le riz, le lait et le miel. Et pourtant vous savez bien aujourd’hui que le lait est un poison - jamais le moindre poison n’a pu agir sur ce que j’étais.

Certains d’entre vous sentent encore que leur conscience est dépendante des aliments, des horaires. Pour d’autres, tout ceci est fini, il n’y a plus d’obligation de respecter des horaires, des types d’aliments. Pour d’autres par contre, c’est peut-être plus d’actualité. Là aussi cela se réfère directement à l’émergence de vos lignées.

Question : il m’arrive de plus en plus d’avoir des nausées dans certains lieux ou près de certaines personnes, qu’est-ce que cela signifie ?

Bien-aimée, chère sœur, ces manifestations-là sont directement reliées à la résonance des Portes nommées Attraction et Vision. Selon l’énergie rencontrée, selon les consciences rencontrées, s’il n’y a pas de syntonie vibratoire, la prédation va être ressentie essentiellement au niveau de la Porte Attraction et de la Porte Vision, bien sûr. Et cela aboutira tout naturellement à des nausées, à des états nauséeux. Il en est de même avec certains aliments, ou même avec certaines de vos propres émotions ou les émotions de vos frères et sœurs.

Votre corps vit, surtout quand il abrite le corps d’Êtreté. Il se manifeste de lui-même, indépendamment de vos émotions conscientes. De la même façon vous pouvez éprouver aussi les mêmes nausées devant certains aliments qui pourtant vous étaient habituels. À vous d’écouter. Que suivez-vous ? Vos habitudes, alimentaires ou autres, ou ce que demande l’Intelligence de la Lumière au travers de votre corps ?

S’il n’y a plus d’autres questions concernant la Résurrection, alors je me permets de vous saluer et de me permettre de vivre avec vous un moment, concernant tout ce que je viens d’expliquer. Ceci n’est plus simplement une communion, ni un cœur à cœur, mais bien le déploiement de ce que j’ai nommé l’Absolu en ce monde.

Je vous dis d’ores et déjà mon Amour, et à bientôt. Je vous dirai quand cela sera terminé.

… Silence…

Je me retire maintenant, en vous. Au revoir.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire