SOYEZ PRÊTS
Tous les signes sont là, si vous ne le voyez pas et si vous ne le vivez pas, c’est que vous n’avez pas à le vivre. Mais ça ne changera rien à ce qui va se produire sur terre. C’est irrémédiable, irrévocable et c’est maintenant. O.M.A.

29 avril 2016

Vous l'entendez? Cette anomalie sonore qui rend fou

Les habitants des mégalopoles entendent des milliers de sons quotidiennement. Dans les régions rurales, la diversité des sons est moindre. Mais il existe des gens qui entendent de temps en temps des sons imperceptibles par les autres. Les entendez-vous?

Ce phénomène de son dont la source est inconnue et qui n'est pas forcément entendu par tous est baptisé "hum". Ce son tend à se produire à des moments précis où bien est associé à un certain endroit, indique New Republic.

Les sons mystérieux ont été pour la première fois évoqués au 19e siècle, mais ils n'ont été connus par le grand public que dans les années 1970. Selon le projet World Hum Map, il existe quelque 5.000 endroits où des gens ont entendu des sons mystérieux. Ainsi, le phénomène semble s'étendre sur la planète entière.


Parmi les victimes de tapage, il y a ceux qui supportent facilement cet accompagnement sonore et ceux dont la tête va exploser, qui souffrent de nausées et de vertiges.
Pour le moment, personne parmi les chercheurs n'a réussi à prouver, ni l'existence du hum, ni à retrouver sa source. Cette incertitude a généré plusieurs théories du complot, souvent fomentées par les médias. Certaines d'entre elles disent que le hum provient des armes d'ultra basse fréquence à l'aide desquelles les gouvernements contrôlent le peuple.

L'un des chercheurs qui a pris au sérieux le problème du hum était David Daming, géophysicien américain, qui entendait lui-même les sons. Selon lui, le hum n'est pas un son au sens propre mais plutôt une vibration de basse fréquence.

Son disciple canadien Glenn McFerson, responsable du projet World Hum Map and Database Project (projet de la carte du hum dans le monde en français) a presque réussi à réaliser l'expérience proposée par M. Daming. L'expérimentation consiste à installer trois boîtes dont une doit bloquer le son, une autre les ondes de basse fréquence et d'autres types de radiations électromagnétiques et la troisième ne doit rien bloquer. Là-dedans, on place un homme et en fonction d'où provient le son qu'il entend on pourrait conclure quelle est sa source.

Mais le chercheur canadien a rencontré bien des difficultés en préparant l'expérience ce qui fait qu'elle n'a toujours pas été conduite. Ainsi, jusqu'à ce que les chercheurs ne trouvent les réponses aux questions posées, il ne nous reste qu'à nous perdre en conjectures. Tout en entendant ces sons mystérieux. Ou pas.