SOYEZ PRÊTS
Tous les signes sont là, si vous ne le voyez pas et si vous ne le vivez pas, c’est que vous n’avez pas à le vivre. Mais ça ne changera rien à ce qui va se produire sur terre. C’est irrémédiable, irrévocable et c’est maintenant. O.M.A.

24 avril 2016

Carnets d'Avril 2016 - Chroniques de l'Ascension

Chroniques des Melchisédech : Le Masculin Sacré

Omraam Mikaël AÏVANHOV: « Clôture des Chroniques »



Eh bien chers amis, comme vous le voyez, j’ai inauguré le bal et je termine le bal. Je vous présente tout mon Amour, et toutes mes bénédictions.

… Silence…

Alors comme vous avez pu le lire ou l’entendre, les Chroniques des Melchisédech vous ont donné beaucoup d’éléments sur le Masculin Sacré. Et vous avez eu, à l’instant, la finalité de cette ouverture au Masculin Sacré avec, je dirais, un petit coup de pouce, c’est le cas de le dire, de notre frère Silo n’est-ce pas. C’est à vous maintenant qu’il faut vivre tout ce qui a été dit.

Alors bien sûr je reviens, je vais pas faire de grands discours, même si je dirai beaucoup de choses, mais j’aime bien, comme vous le savez déjà, attendre vos questions pour dire ce que j’ai à dire, n’est-ce pas ? En illustrant tout ça à travers tout ce qui a été dit durant cette période, que ce soit la Dévotion, que ce soit Silo, que ce soient tous les intervenants, dont certains qui ont été très peu loquaces jusqu’à présent mais qui ont eu cette utilité vibratoire par rapport à vous, aussi parce que leur utilité, là où nous sommes, était, je dirais, prépondérante. Alors maintenant je vous laisse la parole et nous allons ensemble essayer de répondre à vos interrogations par rapport à tout ce que vous avez entendu ou lu. Je vous écoute.

… Silence…

Eh, je crois que Silo, il vous a « atomisés ». Mais nous avons tout notre temps. Vous savez très bien maintenant que le silence, même si y a pas de mots, agit, bien sûr.

Question : j’ai l’habitude de répéter la phrase de Bidi : « Je suis cette conscience et rien d’autre », et d’essayer de me remettre dans la période avant l’âge de quatre ans. Est-ce toujours d’actualité ?

C’est pas une question d’actualité, c’est une question de ton propre point de vue de conscience. Si tu poses la question, c’est qu’il te semble peut-être en avoir encore besoin. Mais comme tu le sais aussi, il y a des moyens plus directs, que ce soit à travers les structures vibrales, les communions, et aussi de manière peut-être plus adaptée et en silence, exactement ce que vient de vous révéler Silo. Mais tu choisis, tu fais comme tu veux, y a aucune obligation d’aucune sorte si je peux dire. C’est vous qui trouvez dans cette période, je dirais, vos petits moyens, ou vos gros moyens, pour soutenir si vous voulez… Comme j’ai déjà dit, mais en d’autres occasions, c’est les dernières béquilles. Donc usez-en, abusez-en, jusque vienne le moment où vous sentez que ça vous semble puéril et que ça sert plus à rien, parce que simplement votre intention se réalise instantanément.

Tu peux dire aussi, « Je suis Un » ou « Je suis ni ceci ni cela, et en plus ceci et cela ». Y a plein de moyens. Si vous voulez, la prière du cœur, avant qu’elle soit silencieuse, elle passe par des répétitions de phrases, c’est très connu ça. Que ce soit chez tous nos frères, qu’ils soient orientaux, qu’ils soient d’Asie, qu’ils soient du Moyen-Orient, qu’ils soient de n’importe quelle région de cette terre, y a toujours ce besoin de s’appuyer, si tu veux, sur une forme de prière avec des gestes, des mots, des intentions, jusqu’au moment où ça devient spontané. C’est la prière spontanée. Ce n’est plus seulement la prière du cœur, c’est que votre vie entière devient une prière - mais une prière de louanges, pas une prière de demandes. Silo vous a proposé de faire la jonction entre les deux.

Autre question.

Question : comment savoir si nous sommes prêts ?

Oh c’est très simple, maintenant vous êtes au-delà de la peur. Vous regardez simplement à quoi vous occupez vos pensées. Pas quand vous êtes aligné, pas quand vous êtes ici, mais de manière quotidienne dans la vie, et regardez les pensées qui émergent. Alors bien sûr c’est pas de moi, même si je l’ai transformé, mais c’est quelque chose de très important qui était appliqué par les plus grands philosophes grecs, mais là c’est plus indiqué pour vous repérer.

Dans vos pensées habituelles, si vous êtes en train de parler des gens, c’est qu’il y a encore une âme en vous. Si vous parlez des concepts, sans identifier et sans parler de gens, vous êtes déjà dans le basculement et la finalité de l’âme. Par contre, si vous ne parlez plus que de Lumière et que vous ne voyez plus de personnes à critiquer, et que vous n’avez pas besoin d’émettre d’avis sur qui que ce soit, vous êtes sorti des « cancans », mais vous êtes sorti aussi de la personnalité. C’est aussi simple que ça. J’en vois qui rougissent.

Je me situe volontairement maintenant au-delà des aspects vibratoires que vous connaissez ou que vous vivez. Mais là, vous avez un moyen infaillible. Si la plupart de votre temps est occupé à parler des autres, vous êtes dans la personne, puisque vous voyez des tas d’autres, et ils sont en accord avec vous ou pas - c’est pas pareil que prendre des nouvelles -, c’est-à-dire parler, et l’ensemble de vos discussions et de vos pensées sont sur les autres. C’est ce qu’on appelait les pipelettes, vous savez, les concierges. Là, ça prouve simplement que vous êtes simplement dans l’ego. Et si par contre ça, c’est remplacé par des pensées d’amour, par le besoin d’aider, de servir, tout ce qui vous a été dit, c’est déjà un bon signe que votre être est en train de trouver la vérité. Et puis celui qui a déjà trouvé la vérité, qui est libéré, même si il parle des personnes, il est surtout axé sur l’Amour et il recherche, sans le vouloir, spontanément, dans toute circonstance, à vivre et à maintenir sans effort ce qu’il est. Et y a aucun intérêt pour jouer les pipelettes ou les concierges, dans ce cas-là.

Vous voyez la différence, elle est très simple. Alors je crois que Socrate et d’autres, Épictète je crois, disaient que ça concernait l’évolution de l’esprit. Un être évolué ne parlait jamais des autres, non pas parce qu’il les déteste, pas parce qu’il les aime tous, et que quand il s’exprime, il ne s’isole pas des autres, il voit le bien général, il a dépassé toute personne. Ces principes philosophiques sont exactement les mêmes aujourd’hui, au niveau de ce que vous vivez.

J’espère que ça va vous faire, non pas une carotte, ça, mais le bâton qui vous pousse. On n’a plus le temps d’attendre que vous suiviez les carottes maintenant, hein. On se sert du bâton pour vous faire avancer, ça va plus vite, mais le bâton, c’est vous-même bien sûr.

Autre question.

C’est vrai que très bientôt, aucun de nous n’aura plus rien à vous dire. On viendra, et on restera en silence toute la journée, et on arrivera les uns après les autres jusqu’à ce qu’on remplisse tout l’espace, vous allez voir. Très bientôt. Va falloir se serrer les cœurs, hein.

Question : au niveau des bracelets des chevilles, j’ai le ressenti que ça avait été enlevé et qu’une fraîcheur se dégageait à ce niveau. A-t-il été fait quelque chose ces derniers temps ?

Pas sur toi mais de manière générale. Ceux qui avaient retrouvé, pour permettre la stabilité du corps d’Êtreté… une fois que le corps d’Êtreté est parfaitement accroché et verrouillé sur l’éphémère, il prend possession de tout ce qui est illusoire et y a plus de raison de le maintenir avec un piquet au sol. Il tient tout seul, il peut plus s’envoler. Même si certains d’entre vous pourraient, je dirais, dans ces périodes particulières, revivre des processus transdimensionnels, si je peux dire. Mais c’est pas la priorité, vous le savez bien maintenant, c’est d’être pleinement lucide et d’être pleinement présent dans tout acte et tout moment de votre vie, ici, sur terre, dans votre humanité.

Je précise, parce que derrière la question y avait : est-ce que je vais pouvoir m’envoler ? Eh non, il faut atterrir, je dirais surtout, encore plus, vous devez vous densifier pour vous alléger. Rappelez-vous qu’y a des mouvements, hein, toujours. Haut-bas / bas-haut, dedans-dehors / dehors-dedans, etc., gauche-droite / droite-gauche, retournements dans tous les sens. Tohu-bohu, ça a été dit.

Comme dirait Nicolas Flamel, mais moi je le dis autrement, on est en train « d’agiter le shaker », pour tout alchimiser ; tout doit être parfaitement alchimisé là-dedans.

Question : Nicolas Flamel nous a parlé de trois éléments, les densificateurs, les stabilisateurs, je ne me rappelle plus le troisième…

Oh, c’est très simple. En alchimie réelle, c’est : sel, souffre et mercure, bien sûr. Mais au niveau de votre conscience, c’est la conscience corporelle, la conscience de l’âme et la conscience de l’Esprit, ou la tripartition, la Tri-Unité nouvelle si vous voulez. Et nous essayons, vous le voyez bien - même à travers cette période, si y a plus vraiment d’enseignements mais une mise en pratique de ce que vous êtes -, de vous donner le maximum de termes afin que chacun trouve chaussure à son pied, mais ces termes sont des éléments vibratoires avant tout, qui résonnent peut-être plus pour certains que d’autres. Ça s’arrête là. Mais ces trois éléments, c’est ça, c’est la tripartition ou la Tri-Unité si tu préfères.

Question : le Christ a souvent parlé du sel, il a dit que nous étions le sel de la terre, et le sang est salé. Pourriez-vous parler de la transformation Christique de notre sang ?

Tout à fait. Ça a été évoqué effectivement par Nicolas Flamel je crois, parce qu’il pouvait pas vous donner un discours alchimique, hein, vous n’êtes pas des alchimistes, et ça fait un peu « vieux alambics » n’est-ce pas ? Même si l’alchimie est avant tout intérieure, les alchimistes le savent mais ils peuvent pas s’empêcher de parler de leur sel, leur souffre, leur mercure, leur creuset et leur or philosophale. Mais c’est un langage, c’est une phraséologie, c’est tout.

Alors bien sûr, le sacrifice du sang, quand il était dit par saint Jean que vous laverez vos robes dans le sang de l’agneau, c’est le sang du sacrifice, c’est retrouver le sens même du sacrifice pour pouvoir, comme ça a été dit durant ces Chroniques, vivre le sacrifice, le sacre si vous voulez, et c’est exactement la même chose. Le sel est à la fois coagulant mais il permet la réaction chimique, il est pas le catalyseur mais il permet de mettre en route les choses à ce niveau-là. Votre sang s’échauffe, c’est le cas de le dire, et votre sang, je vous rappelle que c’est ce que les juifs, dans la kabbale, appellent l’Aneshama, c’est-à-dire l’âme. Cette âme est vivifiée par l’Esprit, et le sel, la proportion de sel se modifie. Le sel n’a plus besoin d’être salé, il deviendra sucré, mais c’est pas du diabète hein, ça n’a rien à voir, bien sûr. C’est la modification même de ce qui est appelé, je crois, le noyau de fer et l’hémoglobine, qui permet d’oxygéner les tissus, qui est en train de se modifier.

Vos scientifiques ne l’ont pas encore retrouvé, vous savez qu’à l’époque nous vous avions parlé des douze brins d’ADN. Aujourd’hui, vous avez des bébés qui naissent avec plusieurs brins, et de la même façon y a une modification de la résonance de l’hémoglobine, de l’oxygène et du fer à ce niveau-là, qui donne une oxygénation de Lumière et non plus seulement de l’oxygène qui se délivre dans chacune de vos cellules. Et c’est d’ailleurs le sang, que vous ayez votre âme ou pas, quand il circule, qui apporte maintenant les particules adamantines. Elles pénétraient par la tête, par la rate, par les Portes, et on vous a dit maintenant que ça pénétrait de partout. Alors vous pourriez imaginer que les particules adamantines s’agglutinent sur vous - non, ça c’est le corps d’Êtreté -, mais du fait que ça a pénétré par les Portes et que ça s’est métabolisé dans les différents étages du corps, alors ça circule directement à travers l’hémoglobine, l’oxygène qui est à ce niveau-là, et le fer qui est à ce niveau-là.

C’est exactement ça qui est en train de se passer. Et ce sang – le sang de l’agneau, le sang du Christ qui est en train de vous laver et qui vous lavera de manière beaucoup plus profonde, si je peux dire, au moment de l’appel de Marie –, correspond aussi à cela, ce que vous vivez maintenant. D’ailleurs ça peut créer des problèmes, du fait de cette hyper-circulation. Vous remarquez que vous pouvez avoir des douleurs - si vous en aviez avant, vous en avez encore plus -, par exemple sur tous les endroits qui contiennent du fer, c’est-à-dire les genoux, là où il y a la magnétite d’orientation, les genoux, la tête, le dos aussi y en a (ça c’est très peu connu), les mains, donc des douleurs qui voyagent. Mais ça n’a rien à voir avec des pathologies. Par contre, si vous avez effectivement une pathologie déjà présente, antérieure, à ce niveau-là, il risque d’y avoir des réajustements et vous donner l’impression que ça se dégrade, mais ce n’est pas du tout vrai. C’est justement, là aussi, une transformation qui participe à l’émergence du Masculin Sacré et de tout cet Androgynat Primordial, au niveau du sang lui-même, bien sûr.

Vous auriez tous d’ailleurs intérêt, durant cette période, et selon ce que vous aimez, à faciliter la circulation du sang, à rafraîchir le sang comme dirait Li Shen. Rafraîchir le sang, c’est le faire circuler, c’est l’apaiser, que ce soit avec des cristaux, des plantes, des pensées, les bains de pieds par exemple qui sont communiqués parfois à certains, sont exactement ce qui est nécessaire pour rafraîchir le sang. Si le sang est rafraîchi, à ce moment-là il s’échauffe moins, la Lumière peut faire son travail avec beaucoup plus de facilité dans votre sang, c’est-à-dire partout.

Question : ceci explique-t-il qu’en ce moment il y ait beaucoup de polyglobulie ?

Ah ça, j’étais pas au courant, mais certainement oui. Il y a des modifications qui sont pas seulement métaboliques mais qui touchent maintenant le plus solide, je dirais, de votre structure, et qui n’est pas, au niveau chimique, l’os, mais qui sont les métaux. Pas les métaux lourds qui vous intoxiquent mais les métaux qui sont contenus… le fer, bien sûr, dans l’hémoglobine, mais aussi les métaux qui interviennent dans certains métabolismes cellulaires qui sont plus vibrants, et qui modifient leur vibration. L’apport de Lumière est tel que les couches périphériques, comment vous appelez ça, électroniques, sont en train de se préparer au basculement. Donc tout ça, si vous voulez, est bien réel.

… que doivent faire les personnes qui ont ces symptômes-là ?

C’est pas un symptôme, c’est une maladie. La polyglobulie, c’est ça ? Eh ben dans le temps, on aurait fait des saignées, je crois. Là maintenant je sais pas, je suis pas médecin. Ce que je peux vous dire, c’est quand même qu’il faut s’assurer qu’il y ait pas une vraie maladie. Elle sera amplifiée par ces aspects vibrants du sang, mais à part fluidifier le sang, indépendamment des causes d’une maladie que je ne connais pas bien sûr, je ne peux pas vous le dire. J’aurais pu aller demander la réponse mais c’est pas le but, hein, nous faisons pas de questions personnelles là, nous parlons de généralités.

… les bains de mer sont-ils appropriés, dans ces cas-là, pour refroidir le sang?

La mer du Nord alors. Oui, parce que par exemple dans les bains de pieds, on vous donne de l’eau chaude, mais l’eau froide quelle qu’elle soit, surtout s’il y a des minéraux, vous n'avez pas ça seulement dans la mer, vous avez aussi ça dans certains cours d’eau. Mais c’est vrai que là vous allez avoir froid n’est-ce pas, il me semble qu’il fait pas suffisamment chaud, où que vous soyez. Donc il faut attendre qu’il fasse peut-être un peu plus chaud. Mais ça c’est vos affaires, hein, c’est pas les miennes.

Ce que je veux dire par là, c’est que jusqu’à présent, comme vous l’avez constaté, vous vous êtes rapprochés à travers des contacts avec les peuples de la nature, entre vous, vous avez vécu des choses qui allaient dans ce sens-là. Simplement là maintenant, ça devient un peu plus intense, c’est pour ça que le sang va s’échauffer. Et c’est d’ailleurs aussi en relation avec les variations thermiques, hein, y en a qui d’un coup ont très froid, très chaud, très froid, que vous mangiez ou pas ça change rien, d’accord. C’est pas un problème de régulation thermique, c’est l’ajustement final au fait de laver ses robes dans le sang de l’agneau. C’est ça, les variations thermiques. Alors vous pouvez prendre des bains de mer, bien sûr.

Question : quelle est l’intérêt de ces modifications de nos corps, puisque nous devons disparaître ?

Eh, c’est justement que ces corps soient prêts, pas au niveau de la santé physique mais au moins que le corps éthérique soit quasiment recouvert, tapissé, non plus de feu vital mais de Feu Vibral. C’est la seule façon de s’assurer, si vous voulez, que le passage des trois jours, pour ceux qui sont éveillés, se passe dans les meilleures conditions. Mais aussi pour ceux qui sont pas éveillés.

Rappelez-vous que la Lumière ne peut pas détruire quoi que ce soit, sans ça elle rentre dans la dualité et elle n’est plus la Lumière. Donc qu’est-ce que ça veut dire ? Ça veut dire que l’effusion de Lumière depuis les différentes sources, depuis votre cœur et tout, permet si vous voulez d’amortir, et ça nous l’avons toujours dit, nous irons jusqu’au moment limite - maintenant c’est plus nous, mais Nibiru ira jusqu’au moment limite avant de se manifester concrètement -, afin que tout ce qui est en train de se produire à l’extérieur, que vous voyez sur terre, le noyau terrestre qui s’échauffe et qui s’échappe par les volcans, c’est aussi ce qui se passe dans votre sang. Les volcans c’est le sang de la Terre mais y a aussi le sang de votre corps, c’est exactement superposable. Donc c’était quoi la question ?

… quelle est l’utilité de ces modifications ?

Parce que vous pourrez dire, et là c’est de l’humour, je suis mort guéri. Vous allez effectivement mourir vivant.

Question : y a-t-il plus de risques d’AVC, d’anévrismes ou de choses de ce genre ?

Ah, pour la personne oui, y a beaucoup de risques, bien sûr. D’ailleurs, vous devez sentir les échauffements de la Couronne de la tête, hein ? Par endroits. Ou du cœur, ou des pieds. Vous voyez pas la fumée sortir, encore. Tant que ça sent pas le brûlé, ça va.

Question : y a-t-il des marqueurs physiques par rapport à l’installation du Masculin Sacré avec le Féminin Sacré ? Quels sont-ils ?

Ben si, ça vous a été dit… ah physiques ?
Ah, physiques… Physiques, ben vous perdez votre corps par endroits, par bouts, comme vous perdez la tête par bouts. Tous les bouts s’en vont, les bouts superflus, hein. Donc les marqueurs physiques, c’est la capacité toujours plus grande à maintenir l’Ultime Présence ou la disparition. Faites l’essai d’ailleurs. Vous avez quelque chose qui vous prend la tête, une grosse contrariété comme ça arrive toujours quand on est incarné, plongez dans la disparition et voyez après comment vous voyez cette contrariété. C’est pareil pour le corps. Puis alors si en plus vous tracez le signe sigilistique que vous a donné Silo, alors là c’est parfait.

… c’est la combustion instantanée.

Presque. Je vous rappelle que durant la première partie des Noces Célestes, au moment des Clés Métatroniques, nous vous attendions (j’avais dit ça je crois) très nombreux dans le Soleil, et vous étiez très peu nombreux finalement, tout en ayant vécu les Clés Métatroniques. Bon, après on a compris qu’y avait des blocages qui étaient inhérents à des choses particulières qu’avaient fait les mauvais garçons, n’est-ce pas, les méchants garçons, les guignols. Tout ça, c’est terminé maintenant, je parle de ça pourquoi déjà ? Qu’est-ce qu’était la question au départ ?

… les marqueurs physiques du Masculin et du Féminin Sacrés.

Ah, les marqueurs physiques. C’est toujours pareil, c’est la capacité de plus en plus grande à être dans la joie, d’être sensible à tout, et de se foutre de tout. D’être très léger, de ne pas se prendre au sérieux, d’aimer spontanément. Tout ça, ça se voit dans votre comportement. Au niveau du corps physique, bien sûr, y a toujours les modifications qui se produisent au niveau anatomique, au niveau des os du crâne, au niveau des os de la poitrine maintenant, y en a qui ont la poitrine qui ressort. Ah, je parle pas des seins hein, je parle de ce qui est là, au niveau du sternum et au niveau des clavicules, y a des choses qui se réagencent mécaniquement et physiquement. Vous pouvez avoir aussi des éliminations, en particulier au niveau de la peau, ou digestives, c’est les deux pôles d’éliminations les plus bruyants, je dirais, durant cette période. C’est plus les problèmes de gorge, ça c’est passé.

Question : en somme, que reste-t-il à faire ?

Surtout, il ne reste rien à faire. Tant que tu crois qu’y a quelque chose à faire, t’es pas libre. C’est pas des choses à faire pour « accéder à », c’est des choses à faire pour vivre avec plus d’harmonie ce que vous vivez, c’est tout. Mais y a plus rien à faire déjà depuis un moment. C’est juste l’éclairage, si vous voulez. Comme l’opportunité du temps se dilue un petit peu, ça vous donne à observer et à peaufiner votre rencontre avec la Lumière définitive. Et essayez d’être confortable, et pas trop gêné, et d’être de plus en plus joyeux dans ce temps qui vous est imparti, et qui nous est imparti aussi d’ailleurs.

Mais bon, je crois que Frère K, tout au début des Chroniques, a insisté sur ce qui se déroulait de manière visible, n’est-ce pas ? Mais vous le voyez clairement maintenant, où que vous soyez sur cette terre. Si vous ne voyez pas, alors là, on peut plus rien pour vous n’est-ce pas, ni la Terre. D’ailleurs vous l’observez, chez certains, ça se voit plutôt bien sûr, pas chez les frères et les sœurs qui vivent ou qui s’intéressent à la spiritualité, mais les matérialistes qui veulent vous contrôler, ils sont eux par contre dans le déni de la réalité. Ils sont tellement enfermés dans leurs constructions Illuminati-maçonniques, qu’ils sont dans un déni total de la réalité. Même si ils sont au courant de certaines choses, et certainement de façon plus importante que nous par les moyens d’observations de la 3D, ils sont dans le déni, et vous allez observer…

Quand nous vous disions que les frères et les sœurs qui sont dans le déni allaient rentrer dans une espèce de folie, vous commencez à le voir déjà, et même chez vos voisins de palier, n’est-ce pas ? Et je parle même pas de vos hommes politiques et de vos banquiers, et de tous ces matérialistes qui pensaient maîtriser la fausse Lumière à leur profit. Eux, ils ont d’autres raisons, d’avoir très chaud ou d’avoir très froid, que vous.

Je crois que vous avez Frère M qui vous a parlé de la Dévotion. Moi, j’ai dit : restez tranquille. Mais ça peut être aussi le ravissement. Rester sans rien faire, se vider totalement, regarder une fleur pendant des heures, le ballet d’un insecte, c’est aussi le moyen de laisser la Lumière agir et d’être Amour. Donc l’aspect contemplatif, que beaucoup de mystiques des temps passés ont trouvé comme moyen, à travers la contemplation, de sidérer leurs sens, leurs émotions et leur mental pour toucher le cœur. Mais si vous préférez vous donner des coups de fouet, ça existe aussi hein. À chacun ses méthodes.

D’autres questions.

Question : les asiatiques sont en dévotion vis-à-vis de Sai Baba ou d’autres gourous, est-ce de cette forme de dévotion dont on parle ?

C’est les guignols ça, le nom que t’as dit. Attention à qui vous prêtez votre énergie et votre dévotion sur quelqu’un d’incarné. Y a beaucoup de faux prophètes et beaucoup de guignols en ce moment, qui se prennent pour des maîtres, et qui sont entraînés par les forces Archontiques à vous éloigner de vous-même. Que vous le vouliez ou non, Jésus, Marie, Bouddha, sont des archétypes, mêmes s’ils ont été récupérés par les religions, par des mouvements, mais il reste la vibration d’origine. Mais si vous faites confiance par exemple aux guignols de la Loge des maîtres ascensionnés, bien sûr que vous allez sentir des énergies, bien sûr que vous allez avoir plein de visions, mais vous risquez pas de trouver votre cœur, ni de l’établir. Donc ne donnez pas votre dévotion. La dévotion dont je parle, c’est la dévotion à la Vie, à l’Amour. Ce n'est pas la dévotion à qui que ce soit, ça serait une grossière erreur.

C’est comme si je vous disais d’entrer en dévotion envers un elfe ou envers un dragon. Non, vous avez des échanges, des communions, mais il n'est pas question d’exprimer la dévotion envers qui que ce soit, sauf à vous tendre vers le Christ comme vous avait dit y a très longtemps Hildegarde de Bingen. Mais si tu te tends vers le Christ, y a rien d’autre qui doit exister. Parce que si tu te tends vers le Christ, même la moitié du temps, et que le reste du temps tu fais autre chose, ça sert strictement à rien. C’est la dévotion unique, mais certainement pas à un guignol de ce genre-là.

Alors je comprends bien que pour certains d’entre vous qui vivent pas la vibration en totalité, ce genre de guignol mobilise des énergies très fortes. Mais faut pas confondre l’énergie avec le Vibral, hein. Tout ça, ça a été expliqué y a très longtemps déjà. Mais je sais que certains d’entre vous, parmi leurs libertés, ont fait le choix d’expérimenter ce feu vital, l’énergie, plutôt que le Vibral. C’est leur problème, et c’est aussi leur liberté.

Question : en quoi peut-on aider nos frères sur cette terre, ou n’est-ce pas utile ?

La meilleure aide, comme toujours, c’est d’être ce que tu es. Sans aucune intention, sans aucune  volonté. Des mystiques qui n’ont jamais été connus de leur vivant, vous avez par exemple Snow, No Eyes, qui n’ont rien à voir… Thérèse, qui n’a pas été connue quand elle était vivante. Mais peu importe, ce sont des êtres après, comme Snow et No Eyes, qui n’ont jamais été connues de leur vivant, et leur travail a été pourtant considérable sur la terre. Faut pas confondre un rôle, même spirituel, avec la réalité de l’être. Donc la meilleure façon d’aider, c’est déjà de te trouver, entièrement et pas par bouts.

Faut pas confondre ce qui a été appelé la Dévotion ou le service, avec la volonté de bien. Ça s’appuie pas du tout sur les mêmes structures. Et les résultats ne sont pas du tout les mêmes, bien sûr.

Question : par rapport au ressenti dans le corps d’une croix, Philippe de Lyon a parlé de stigmates spirituels. Pouvez-vous développer ?

Alors vous avez les stigmates physiques, qui sont d’une autre époque si on peut dire, hein. C’était… il fallait toucher le miracle. Bien sûr y avait des faux stigmates, mais la plupart des stigmatisés ont manifesté réellement l’Imitation du Christ. Les stigmates spirituels, bien sûr, c’est quoi ? Et ça a été dit par saint Jean : « Les appelés sont marqués au front », c’est la Couronne et les vibrations que vous sentez. Les stigmates spirituels, ça va être aussi le Feu du Cœur. Ce sont des signes qui sont prégnants. Ils sont là tout le temps, et de plus en plus souvent. Ça, c’est des marqueurs - les stigmates spirituels - de votre Libération et de votre Ascension, pour ceux d’entre vous qui les vivent. Donc je peux pas développer plus mais c’est, à ce moment-là, des perceptions que vous avez à l’intérieur mais qui jusqu’à présent n’entraînent pas de visibilité extérieure. Bien sûr y a des modifications j’avais dit, du sang, des os, du cerveau, mais extérieurement, à part l’éclat de votre rayonnement, la douceur de votre regard, et j’espère les mots doux où y a plus de mots de vipère, ça correspond, si vous voulez, à la réalité de ces stigmates, c’est les témoins de ce que vous êtes. Ce sont des stigmates spirituels.

Quand tu dis que tu as ressenti une croix, c’était où ?

… à l’intérieur du corps. Le croisement était au niveau du point KI-RIS-TI.

Oui, c’est la Croix du Christ. Vous pouvez la sentir d’abord au niveau de la Croix égale, qu’on appelle la Croix cardinale, et vous pouvez aussi la sentir au niveau du Cœur Christique, comme une vraie Croix Christique. C’est ce qui rejoint simplement le 9ème corps, le 8ème corps et les Portes AL et Unité. Ça fait une croix, et parfois vous pouvez sentir cette croix qui est, sans rentrer dans des détails trop techniques, la figure d’équilibre de ce qui a été nommé le tétrakihexaèdre du Cœur de diamant, de la Goutte Blanche si vous préférez.

Question : le nombre d’êtres sur terre qui ont élevé leur conscience a-t-il augmenté depuis la dernière fois que vous avez donné un chiffre ?

Oh oui bien sûr, ça augmente à chaque fois, et heureusement. Vous voyez bien d’ailleurs ce qui se passe au niveau des humains sur terre, et dans certains pays à l’heure actuelle. Tout ce qui était caché, est révélé. Alors bien sûr, y en a qui vont vous raconter des histoires en disant que la cabale est en train de tomber, que les forces de Lumière ont gagné, mais ça c’est du pipeau bien sûr. C’est la Lumière qui agit, c’est pas des êtres, quels qu’ils soient, ni même nous. Mikaël, il agit dans le ciel et en vous. Ne croyez pas qu’y a des êtres humains, quelle que soit leur volonté, qui soient capables d’être pour quoi que ce soit, extérieurement, aux changements qui sont en cours. Ça passe par l’intérieur, donc par l’élévation vibratoire, par la disparition des couches isolantes et le rapprochement de l’éphémère, la superposition totale de l’éphémère et de l’Éternel.

C’est ça qui donne l’éclairage, la révélation et la disparition, à l’échelon collectif, de ce que je pourrais nommer les dernières lignes de prédation résiduelles, collectives ou mentales si vous préférez, le système de contrôle du mental humain, comme ça avait été nommé à l’époque. Et vous allez observer, vous observez d’ailleurs de plus en plus des scandales qui vont éclater, et des gens qui se réveillent. Ils le disent d’ailleurs même dans leurs discours, dans leurs mots, même s’ils ne parlent pas vraiment de réveil spirituel, mais c’est déjà une très très bonne étape. Parce que ça élève leurs pensées, ça élève leur vitalité et ça leur fait toucher peut-être qu’il y a autre chose que la compétition, que la beauté est essentielle et que l’harmonie est essentielle.

Question : qu’adviendra-t-il des portails organiques ?

Ben qu’est-ce que vous voulez qu’il leur advienne ? Ils sont rien du tout, y a pas d’âme. C’est un corps de synthèse, et ce corps retourne à la poussière, mais comme c’est creux dedans, qu’est-ce que vous voulez qu’il apparaisse ?

… ce ne sont pas des humains ?

D’apparence, mais c’est du toc. Ils ont une apparence comme chaque frère et chaque sœur. Ils ont un corps de chair, oui, mais dans ce corps y a rien. Et pas rien comme vous quand vous disparaissez, mais rien de rien.

Question : est-il vrai que la moitié des humains sont des portails organiques ?

Si l’on excepte les enfants en bas âge… c’est difficile de savoir, sauf ceux qui sont déjà éveillés ; si on parle des adultes, oui, bien sûr. Ces proportions, elles n’ont pas bougé celles-là, et je vois pas pour quelle raison elles bougeraient.

… nous, éveillés, pouvons-nous les reconnaître ?

Ah si t’es éveillé, alors à ce moment-là tu le reconnais tout de suite. Y a rien qui émane. C’est pas comme un humain qui est fermé, qui est toujours, et surtout dans certains pays, ronchon, en colère, qui manifeste de l’attraction - ça vit, quoi. Y a des émotions. Le portail organique ne connaît pas les émotions, il fait du mimétisme. Mais je vois pas quel est l’intérêt de se pencher sur ça maintenant. Penchez-vous sur votre cœur parce que dans le cœur y a rien de tout ça. Même vous, vous n’y êtes pas, en tant que personne.

Question : y a-t-il un Ordre de Mikaël et un Ordre des Melchisédech ?

Pour les systèmes en libération, oui, mais ailleurs non. Y a, comme vous le savez, des plans dimensionnels différents avec un certain anthropomorphisme, et au-delà il n’y a plus d’anthropomorphisme, il reste… on se rapproche de plus en plus de la Source et de l’Essence. Mais le terme « se rapproche» est pas tout à fait exact, mais je ne peux pas trouver de meilleur mot puisque les plans sont imbriqués les uns dans les autres hein, bien sûr. Y a pas de déploiement au sens temporel ou spatial tel que vous pourriez l’imaginer ou le concevoir.

Et d’ailleurs quand vous changez de dimension, pour ceux qui l’ont déjà fait, hors de ce corps y a… vous sentez un décrochage à chaque fois que vous passez d’un plan à un autre mais vous bougez pas d’un iota, même si vous avez l’impression de voyager dans le ciel et d’être réellement en dehors de ce corps, en Êtreté, comme c’était le cas à l’époque. C’est profondément différent. Vous voyez, mais vous n’avez pas d’yeux. Vous voyez pas dans un sens comme les contraintes de ce monde, mais vous voyez partout, dedans comme dehors. Y a rien qui est opaque, y a rien qui arrête au niveau de la vue, et ça c’est difficile à concevoir quand on est dans le corps de chair, n’est-ce pas ?

… avons-nous un lien avec ces deux Ordres ?

Avec ces deux Ordres ?

… Mikaëlique et Melchisédech.

De qui tu parles quand tu dis avons-nous un lien ?

… de nous, de notre personne.

À part, excepté dans les temps historiques, en particulier la rencontre de l’Ancien des Jours avec Salomon - qui n’était rien d’autre que notre Orionis célèbre, bien sûr -, y a aucune raison. Même les Étoiles, quand elles étaient incarnées, ne savaient pas qu’elles faisaient partie des Étoiles, heureusement. Quant à moi, je suis devenu Melchisédech quand on m’a intercepté là-haut. Donc, pourquoi vouloir un ordre de ceci, un Ordre de Mikaël, un Ordre templier ? Mais je crois que Silo vous a parfaitement résumé la situation des Ordres, des organisations, même spirituelles, en ce monde. Dès qu’il y a organisation, il n’y a plus Lumière. Alors bien sûr, je suis bien placé pour en parler puisque j’ai créé, à la demande d’Orionis (ah c’est pas moi qui l’ai voulu, hein), donc là  j’ai créé, en France, la Fraternité Blanche Universelle. Vous voyez ce qu’est devenu cet ordre.

Mais à l’époque les ordres étaient encore, comment dire, utiles pour fédérer l’égrégore de Lumière. Mais aujourd’hui, et d’ailleurs nous vous donnons plus de rendez-vous vibratoires autres que ceux que vous vivez tout seuls comme des grands, y a plus besoin d’organiser ce genre de choses. Organisez des rencontres humaines, des rencontres avec nous, mais y a pas besoin de créer des ordres et des rituels compliqués ou de s’affilier à un ordre. Parce que dès qu’il y a ordre, il y a désordre spirituel, et éloignement de la Lumière. Y a que l’être humain, et surtout quand il est en recherche spirituelle, qui croit qu’il va incarner la Vérité à travers des ordres. Je crois que Silo a été très clair en quelques phases là-dessus, aussi. Il me semble d’ailleurs que Frère K aussi en avait parlé longuement.

Question : sur des plans non physiques, existe-t-il des ordres ?

Non, j’ai répondu. Excepté les hiérarchies angéliques. Mais la hiérarchie angélique, depuis le plan des anges jusqu’aux Keroubim, ce n'est pas un ordre statique comme vous imaginez un ordre sur cette terre, avec un responsable et une organisation pyramidale. Ce sont des agencements de vie, c’est tout, et rien d’autre. Alors tu penses bien que pour celui qui est libéré vivant ici dans ce corps, dans un corps de chair aujourd’hui, il ne peut que rire de tous ces ordres. C’est des enfantillages de celui qui voit pas clair. Parce que quand tu vois clair, je te garantis que tu ne peux rester dans aucun ordre, quel qu’il soit. Bien sûr tu peux appartenir à une association de pétanque, mais ça n’a rien à voir.

La spiritualité n’a pas à être organisée. Dès qu’elle est organisée, elle va de travers, du fait des circonstances de ce monde. Vous avez bien vu l’exemple des religions, vous voyez l’exemple du bouddhisme où y a pas pire repaire de magie noire. Vous voyez bien tout cela non, ou vous êtes encore soumis à tout ça ?

La Liberté ne peut s’organiser, elle est. Donc dès l’instant où tu cherches à adhérer à un ordre ou créer un ordre ou une organisation, quel que soit son nom, ça tourne toujours mal. Fédérer les choses et organiser un ordre, c’est pas du tout la même chose. Qui dit ordre, dit autorité. Mais comment veux-tu être autonome si tu te fies à quelque autorité que ce soit ? Même moi-même. Bien sûr qu’on est là pour vous aider, mais vous vous aidez aussi entre vous. Les ordres et les organisations, les sociétés, sont nécessaires pour l’organisation de ce monde ici-bas, mais aucun ordre de ce type-là ne vous sera d’aucune utilité pour vous libérer. Ça a une utilité pour celui qui veut avoir des béquilles et des garde-fous.

Donc ça peut être logique tant que tu crois qu’il y a un chemin, mais la vraie Liberté ne peut s’accommoder d’aucun ordre ni d’aucune organisation. Sans ça vous allez recréer la triade qui a été nommée infernale : bourreau, victime, sauveteur. Je vous rappelle que vous êtes dans le Face-à-Face, seul à seul, même si la Confédération Intergalactique, elle tourne au-dessus de vos têtes, comme les dragons parfois.

Comme nous l’avons dit, voilà  très longtemps, nous sommes là, bien sûr que nous avons eu un rôle et une fonction, et une organisation. Il fallait bien créer des organisations pour essayer de trouver les moyens, sans combattre et sans rentrer dans la dualité, de libérer les systèmes sans inconvénients, si je peux dire.

Question : va-t-on vous retrouver après ce grand passage ou tout sera dissous et confondu ?

Vous voulez retrouver quoi, vos enfants, vos parents, votre maison ?

… vous, les Melchisédech et les Étoiles.

Ah, mais je passerai le relais avec grand bonheur. Ne vous inquiétez pas, nous vous attendons en différents endroits. Le passage de relais va se faire à la perfection.

… va-t-on faire la fête ensemble ?

Ah oui, ça va être votre fête. Mais vous faites la fête déjà ; à chaque minute que vous êtes dans le cœur, c’est la fête. Et nous vous avions dit je crois, pas cette fois-ci mais déjà la dernière fois, lors des précédents entretiens, que plus le tohu-bohu du monde grandirait, plus vous seriez joyeux. Mais vous allez l’observer aussi, pas uniquement pour vous qui vibrez. Vous voyez que vous êtes dans un phénomène qui a été appelé « d’extinction globale de la vie » et que vous avez des gens qui aujourd’hui se réveillent. Je parle au niveau de la société, je parle même pas de spiritualité. Ça fait partie des cycles ça. Et comme l’assignation vibrale est actualisée, chacun, comme nous vous l’avons seriné, est très exactement à sa bonne place. Tout est en ordre.

Question : l’actualisation du Masculin Sacré va-t-elle être le signe d’une bienveillance et d’un grand pardon pour nous-mêmes et pour tous les êtres ?

Oui, cela a été développé dans la Bienveillance.

… et d’un grand pardon.

Oui, c’est la même chose. Y a un grand pardon, les gens se pardonnent à eux-mêmes, et quand vous ouvrez les yeux, vous allez voir ça dans beaucoup de choses, n’est-ce pas, à la télé, dans les foules, dans les sociétés, dans les milieux spirituels. C’est une espèce de soulagement, même si vous savez pas pourquoi. Plus c’est le désordre à l’extérieur, plus ces gens et vous, vous allez trouver soit la paix du cœur, soit l’exaltation du cœur, mais ça n’a aucune différence parce que ça correspond à l’actualisation. La différence entre ceux de 3D unifiée, qui ont compris qu’il y a besoin, dans les mondes carbonés, non pas d’une organisation mais de mettre l’Amour et le service devant, c’est ce que vous voyez partout. Bien sûr, c’est cette période qui est la plus propice. Plus il y a désordre extérieur, et plus parfois vous êtes agité, plus vous êtes sûr de trouver la paix. Il peut pas y avoir d’autre échappatoire.

Donc oui, c’est une période importante. C’est pour ça que j’ai toujours dit, déjà à la fin de l’année dernière, quand nous avons donné, moi certains éléments et Anaël la chronologie, si vous voulez, de l’Ascension, en vous disant que ça pouvait se passer dans n’importe quel ordre, même si c’était donné de manière chronologique et logique. Bien sûr, tout ça vous le voyez aujourd’hui. Il faudrait vraiment être dans le déni de la réalité humaine et sociétale pour ne pas se rendre compte qu’y a un grand renouveau, on va dire. Alors bien sûr, selon chacun, le renouveau, il se passe sur terre, dans la même dimension. Ça, c’est leurs croyances, et c’est aussi leur liberté. C’est pour ça que ces êtres-là seront directement attractés vers une 3ème dimension unifiée après l’Appel de Marie.

Vous voyez tout ça, tous les jours. Vous allez le voir de plus en plus clairement. Tous les signes, tous les symptômes, tout ce qui a été préparé durant ces années, annoncé par les prophètes, se vit exactement en ce moment. Et bien sûr, nous nous réjouissons de chaque jour qui passe, parce que même ceux d’entre vous qui étaient dans l’espérance et l’attente d’une date précise, se rendent compte qu’y a pas besoin d’attendre cette date pour être ce que vous êtes. Ça va devenir de plus en plus facile. Alors vous pensez bien que quand vous êtes en paix, même en ayant des enfants, et que vous avez trouvé qui vous êtes réellement en éternité - parce que ça se dévoile -, quelle inquiétude pouvez-vous avoir pour l’avenir de ce monde, pour la perte de vos enfants ou de quoi que ce soit ?

C’est toujours l’ego qui cherche à continuer ce semblant de vie.

Question : où en est la Terre dans sa progression physique ?

Eh bien, comme vous savez, comme ça a été dit, les dragons ont troué la Terre pour que celle-ci s’écartèle sans trop de désagréments. C’est-à-dire que l’idéal, c’est que les vagues, au moment de l’arrêt, ne dépassent pas 250 mètres, n’est-ce pas ? Donc si vous voulez, il a fallu créer des conditions, des trous, à la fois pour favoriser et créer des lignes qui unissent ces trous pour agrandir la Terre, comme j’avais dit y a très longtemps, qui passe de 7 000 km de diamètre à 10 000, n’est-ce pas ? Donc si vous voulez, y a pas un doublement, mais ça fait  30 % à 40 % d’augmentation de volume avec la même matière, mais qui se spiritualise en plus. Donc il a été créé des trous ronds pour permettre aux lignes de se rejoindre avec le moins de dégâts. Nous cherchons surtout, que ce soit les peuples de la nature, nous, la Lumière, et vous, à ce qu’il n’y ait pas de pertes, entre guillemets. Il est pas question d’aller à l’encontre de l’expression de la moindre liberté et du moindre libre-arbitre de chacun. Et c’est pour ça que nous insistons déjà depuis un petit bout de temps en vous disant que tout est parfait et que rien ne peut être en dehors de sa vraie place.

… la question était  de savoir où en est la Terre par rapport à son Ascension finale ?

Eh bien tout est prêt. Tout est absolument prêt déjà depuis le début de cette année, il manque rien. Mais simplement nous observons, avec vous, que ce réveil de l’humanité, qui n’est pas nécessairement un réveil spirituel mais qui est un réveil à sa propre humanité, et au service, à l’Amour, même exprimé dans ce monde - pas l’amour conditionné, affectif, mais l’amour de l’humanité -, prouve qu’y a un changement important qui se produit. Et nous sommes heureux de constater chaque jour que la Lumière se répand de plus en plus. Il y a de plus en plus d’ouverture, et cette ouverture est pas nécessairement une Ascension, vous le savez, mais c’est une ouverture qui met chaque frère et sœur en face de son propre devenir, dans l’allégresse et dans la joie, quel que soit le désordre du monde.

Question : y aura-t-il, après tout cela, une autre forme de vie sur Terre ?

Oui, sur la nouvelle Terre de 5ème dimension. Mais ça sera pas sur terre, ça sera en Intraterre. J’ai déjà dit que la Terre, après l’Ascension, elle n’aura pas un aspect différent de Mars ou de Vénus. Tout est plat, quasiment, puisqu’il n’y a plus de forces gravitationnelles, d’atmosphère comme vous l’appelez, sur ces planètes comme Mars ou Vénus. Ça veut pas dire qu’y a pas de vie, mais la vie, elle est réellement là où elle doit être, près du Cœur du Cœur. Mais si tu veux plus de renseignements, je rappelle que tout ça, nous en avons parlé très, très, très longuement, tout autour des Noces Célestes et après. Ça a déjà été dit. Donc je ne peux que te renvoyer à ce que j’ai pu dire moi-même, bien avant les Noces Célestes. Et tu verras que tout ce qui se déroule maintenant, je l’avais donné à l’époque, parce que c’était inscrit, bien sûr.       

D’ailleurs, si vous êtes parfaitement conscient que tout est inscrit et que tout est parfait, je vous vois mal vouloir entreprendre une démarche de changement de société, n’est-ce pas ? Ou alors, vous vivez pas les processus actuels en cours. Mais vous pouvez admirer l’Intelligence de la Lumière à travers tout ce qui se vit déjà depuis quelques moments.

… Silence…

Question : Nicolas Flamel a parlé du point zéro où on pouvait passer le chas de l’aiguille en ayant tout éliminé. Pouvez-vous développer ?

Oh, ça a été développé d’innombrables fois. Y en a qui débarquent ou quoi, là ? C’est simplement le passage du grand seuil, ça a été aussi appelé comme ça il me semble, hein, par d’autres « Melchi » que je vous ai envoyés. Donc c’est la même chose. Traditionnellement, dans la Tradition, on parle des gardiens du seuil, du petit seuil et du grand seuil. Le gardien du petit seuil peut se présenter sous forme de diable, de dragon, de quelque chose de terrifiant. Le grand seuil, y a plus rien qui se présente, c’est le trou noir. Donc, je vais pas revenir là-dessus.

Question : fin 2012, votre injonction était de rester tranquille. Depuis février, l’injonction serait-elle de disparaître ?

N’allez pas vous pendre, hein, quand même. Vivez, et restez tranquille. Soyez lucide et faites ce que la Vie vous demande de vivre. Allez vers l’Évidence, ça a été répété d’ailleurs durant toutes ces Chroniques, par tous les Croûtons, concernant cela. C’est l’époque des médailles et des récompenses donc vous voyez, y a pas trop de choses à attendre. Mais là, c’est des grosses médailles, on peut plus les accrocher sur le côté.

… Silence…

Question : quel est l’intérêt pour nous  d’aller à la rencontre des elfes, ondines, gnomes, et dragons qui représentent les quatre Éléments ?

On va t’envoyer en cours de rattrapage toi, parce que ça a été expliqué dans tout ce que nous avons exprimé à travers différents canaux, l’année dernière, concernant la capacité de ces rencontres de vous rapprocher de votre être profond et de vivre l’Amour. Comme nous l’avions dit, c’est pas une finalité en soi, c’est juste l’expérience et la beauté de l’expérience qui vous rapproche de votre intimité. Du Cœur du Cœur, si vous préférez. Et ça a été développé en long, en large et en travers.

Tous ces jeux, comme dirait Bidi, de cette scène de théâtre qui n’existe pas, c’est juste de vous faire comprendre que ça n’existe pas - et surtout de le vivre. Y a des moyens plus directs. Y a la carotte, y a les bâtons, y a la souffrance, y a aussi les dragons, mais c’est toujours des prétextes. Tout ça, c’est ce qui est des manifestations de la conscience. Est-ce que vous pensez que certaines sœurs Étoiles qui vivaient des extases, avaient besoin de rencontrer telle entité, tel dragon ? Elles n’avaient besoin de rencontrer personne.

C’est là où ces expériences sont susceptibles, non pas de vous emmener, parce que c’est vous qui faites le dernier pas, mais de vous préparer à ce dernier pas, de vous donner, non pas la croyance mais la certitude, par l’expérience vécue, de la « réalité », d’une réalité transcendante et bien plus réelle que ce que l’on peut vivre dans la densité de ce monde. Ça relâche les liens et ça permet d’accumuler. Je vous rappelle, par exemple, que dans les peuples de la nature, vous avez des vortex multidimensionnels et de 5ème dimension, et en allant converser, en allant vous poser dans ces lieux, même si vous ne les percevez pas, vous bénéficiez de cet influx de Lumière et d’Amour. C’est ça qui crée, qui resynthétise le corps d’Êtreté, qui oxygène votre sang et qui permet la transmutation.

… Silence…

Question : comment peut-on utiliser au mieux ce que nous a donné Silo ?

Je ne suis pas sûr de comprendre. J’ai tout entendu mais je ne suis pas sûr de comprendre ce que ça veut dire.  Il a été fort simple. C’est, je crois, un geste précis à faire sur soi, à tracer sur soi, c’est tout. Faites-le et vous verrez ce qui se passe. Ne demandez pas de techniques, de rituels, ou quoi que ce soit. C’est tellement simple.

… nous pouvons le faire autant de fois qu’il est nécessaire ?

Oui. C’est pas la peine de creuser jusqu’au dos. Mais c’est pas un geste symbolique ou sybilliste seulement, c’est avant tout un acte énergétique précis qui crée quelque chose au niveau du corps éthérique, et du corps d’Êtreté aussi. Faites-le tout simplement. Après, y a pas de règle. Si tu veux le faire jusqu’à creuser derrière ton corps, y a pas de problème. Si tu veux le faire une fois par mois ou ne pas le faire, c’est à toi de voir. Dans tout ce que nous vous donnons maintenant, vous le voyez bien déjà depuis plus d’un an, nous vous laissons entièrement libres de faire ce que vous avez envie de faire.

Nous vous avons distribué, durant toutes ces années, un ensemble de techniques, de moyens, de rituels, de protocoles, mais après, y a pas de « mieux faire » ou « pas bien faire ». Certains vont préférer faire la danse du Silence, d’autres vont préférer disparaître, d’autres vont préférer être dans la Dévotion, et d’autres enfin vont faire ça et vont s’apercevoir que c’est ce qui leur correspond pour faciliter leur être profond, leur être éternel. C’est toi qui vois. Chacun de vous voit exactement si il ressent d’utiliser cela ou pas. Mais surtout de faire l’expérience pour voir ce que ça déclenche. Essayez dans différents moments, dans différentes circonstances, et vous verrez ce qui se passe. Vous pouvez le faire en m’écoutant, par exemple.

… Silence...

Vous êtes tous en train de creuser ? Eh bien je crois que si vous n’avez plus de question, on va vous laisser gambader, non ?

Question : il y a de moins en moins de questions et elles sont souvent répétitives.

C’est très bien, parce que plus c’est répétitif, pas plus c’est casse-pied, bien au contraire, ça prouve que c’est le nœud du problème, mais quand y a plus de questions qui sortent, eh bien ça prouve que l’Évidence est là, non ? Ou que la sieste est là, ça dépend. Surtout que là, j’ai dit pas de questions personnelles ; bien sûr quand c’est personnel, y a toujours la personne qui s’intéresse. Donc c’est normal, vous avez remarqué, on a toujours moins de questionnements quand ça concerne un processus qui est tout récent, y a un temps d’intégration, mais je viens quand même pour les questions parce que c’est bien de spécifier certains éléments.

… Silence…

Question : peut-on avoir le feu vital dans la poitrine ou est-ce forcément le Feu Vibral ?

Y a une différence essentielle. Le feu vital ne peut tourner qu’autour du chakra du cœur qui est petit. Le Feu Vibral tourne au sein de la Couronne radiante qui recouvre toute la poitrine. Donc il est très facile de faire la différence entre le feu vital, qui est en fait le chakra du cœur qui tourne - mais pas sur les plans spirituels - et le Feu Vibral qui, lui, intéresse bien plus que le chakra du cœur.

… cela a-t-il un rapport avec les bouffées de chaleur qui arrivent subitement ?

Oui, bien sûr, c’est exactement la même chose. Mais c’est lié surtout à l’approche d’Hercobulus, et aux champs électromagnétiques qui détordent l’espace, qui vous donnent à vivre les trous de mémoire, les disparitions, l’impression de rencontrer des gens que vous avez déjà connus. Tous les pans d’isolement, toutes les franges d’interférence tombent les unes après les autres en ce moment. Donc bien sûr, le feu, le sang qui se régénère sur une autre dimension, donnent des chauds. 

… Silence…

S’il y a plus de question, je pense que ça va être l’heure de la récréation.

Question : la Lumière peut-elle nous amener à trancher quelque chose, ou dans la Lumière il n’y a jamais rien qui est limité, et donc tranché ?

Dans la Lumière, tu veux dire quoi, dans la Lumière, dans les autres dimensions ?

… non, l’Intelligence de la Lumière peut-elle nous amener à rompre des choses, à arrêter des choses brutalement ?

Oui, bien sûr. C’est ce que fait aussi Mikaël, il me semble. Il tranche pas uniquement dans le ciel, il élague en vous, il enlève les bouts superflus ; c’est la taille de printemps. Mais tout est parfait dans les plans unifiés. Au-delà de la 3D hein, parce que la 3D est très particulière, par la structure carbonée, même quand elle est libre. Au-delà de ça, y a rien à trancher, au sens où c’est vécu en cette terre. Y a rien à ôter, y a tout à magnifier à chaque minute, c’est tout. Mais la Lumière est très incisive à l’heure actuelle, indépendamment de Mikaël. Du fait du Face-à-Face, du seul à seul et de l’éclairage, y a des choses qui se tranchent d’elles-mêmes, et c’est indispensable, mais c’est pas ta volonté personnelle qui le tranche. D’ailleurs Christ avait dit que son Verbe était une épée tranchante aussi.

Question : que pensez-vous des mouvements sociaux actuels en France ? 

Tout ce qui se produit sur terre résulte de la prise de conscience, pas nécessairement spirituelle, comme je l’ai dit, mais de votre humanité. Pourquoi ceux qui organisent, et qui soi-disant veulent commander ou sont plus intelligents, seraient plus à l’aise, dans tous les sens du terme, que celui qui est le plus misérable d’entre nous sur cette terre. Bien sûr, ça, ce n’est pas la spiritualité, mais c’est au minimum de l’humanité et de la simplicité, donc c’est aussi une forme de réveil. Et j’ai toujours dit, si vous regardez ce que j’ai pu dire y a plus de dix ans, que tout commencera par la France, pas au niveau géophysique, parce que tout est touché ailleurs mais en France y a pas beaucoup de trous sur la terre, parce qu’il est difficile de trouer le français. Mais les trous se font quand même.

Alors bien sûr, tout, absolument tout ce qui se déroule, n’est que l’établissement de la Lumière. Même si les traductions sont bien différentes selon que vous êtes un méchant garçon, quelqu’un qui est pas éveillé, un frère ou une sœur qui est encore trop jeune ou qui n’est pas éveillé à sa propre âme, mais c’est déjà un élan fantastique. C’est la fraternité, telle que je l’ai rêvée de mon vivant, malgré les différences, malgré les points de vue parfois opposés. Et j’ai toujours dit que ça serait la France qui mènerait le bal dès l’instant où y aurait les événements majeurs, un tout petit peu avant.

Et vous voyez tout ce qui se passe. Pas seulement dans la France, mais dans tous les pays. Sauf que là, y a une impulsion qui est beaucoup plus vaste, pas seulement pour la France mais à l’échelon de l’humanité. Et c’est très bien, même si du point de vue de l’Absolu ou du Soi, c’est une erreur. Mais pour ces êtres-là, c’est certainement pas une erreur. Vous voyez, l’erreur est relative. Il n’existe pas d’erreur absolue, ce qui est erreur à un niveau est vérité à un autre niveau.

Donc il faut surveiller précisément ce que j’avais nommé le joli mois de mai. Je vous rappelle que le mois de mai, en général, il se produit des drôles de choses entre mars et mai dans ce pays qu’est la France, hein, je vous rappelle - avant qu’elles soient détournées bien sûr, comme c’est toujours détourné. Mais y a néanmoins eu une révolution qui s’est déjà produite, et ensuite ce qui a été nommé, je crois, après la Révolution française, l’épisode des Communes, les insurrections. Et ça se produit toujours à la même époque, parce que c’est la sève qui monte, c’est tout ce qui était dans les profondeurs de la terre et de la conscience qui est entré en gestation durant l’hiver et que le soleil fait sortir maintenant, à travers - cette année plus spécifiquement - la co-création consciente mais aussi le Masculin Sacré.

Même, encore une fois, si ce n’est pas une expression purement spirituelle de Lumière ; c’est une manifestation matérielle de la Lumière. Et pour ces êtres-là qui s’engagent dans tout ce qui se produit, c’est fantastique. Vous vous rendez pas compte de ce que ça entraîne au niveau de l’âme, de découvrir que chaque frère et sœur est important et que y a pas à remettre son pouvoir à un guignol parce que soi-disant vous l’avez élu. Tout ça se révèle en ce moment. Mais chacun a un combat différent. Y en a qui combattent dans leur Face-à-Face, d’autres qui vont proposer d’autres évènements, mais tout le monde sera cueilli exactement dans ce qu’il est en train de faire ou d’être, dès l’instant où y aura l’Appel de Marie. Et chaque chose sera à sa place.

Question : vous parlez des saisons comme archétypes importants de transformation...

Oui, bien sûr, ça a été expliqué à travers les cycles, il me semble, par l’un de nos Melchisédech.

… ce que l’on vit est un temps de récolte, mais la récolte, c’est l’automne.

Ça dépend pour quoi. La récolte du blé, c’est quand ? C’est à la Saint-Jean d’été.

… c’est intéressant.

Bien sûr c’est intéressant. C’est intéressant parce qu’il y a un symbolisme et une analogie, et une synchronicité  totale. C’est pour ça que nous vous avions dit qu’il y avait des périodes propices durant cette phase d’Ascension que vous vivez. Y avait le joli mois de mai, y avait le 15 août, y a le solstice  d’été et après y a la Saint-Michel.

… et après, il n’y a plus rien ?

Alors ça, seule la Lumière le sait. Mais bon, vous voyez quand même tout ce qui se produit, non ? Voilà. Donc vivez-le aussi. Parce que dès que vous recherchez une date maintenant, à part l’enthousiasme ou la peur, y a toujours quelque part la notion de petits profits qui peut se faire. Ça, c’est inhérent à la nature humaine, mais ça prouve aussi qu’y a encore une personne qui essaie de profiter de quelque chose. Vivez ce que vous avez à vivre. Voyez ce qui se déroule. Le seul avantage que vous pouvez en tirer, c’est de rentrer encore plus en éternité.

Question : les deux idéogrammes chinois qui sont utilisés pour définir la France sont Terre et Bouddha. En quoi la France est-elle la terre de Bouddha ?

La France est la fille aînée de l’Église, déjà. Mais quelle Église ? L’Église primordiale du Christ, pas l’Église catholique romaine ou orthodoxe ; ça, ça n’a rien à voir. Quelle était la question ? La France était quoi ?

… il y a deux idéogrammes chinois qui définissent la France comme Terre de Bouddha.

C’est un Bouddha à la tête dure alors. Vous n’avez pas plus raisonnant que la France, vous avez pas plus de… Le pays au monde, je parle pas des orientaux, je parle pas du Moyen-Orient, mais le pays qui, à l’heure actuelle, encore aujourd’hui, qui a le plus une tête en béton armé, c’est la France, au niveau collectif. Bon, vous le voyez bien. Et c’est ça qui est merveilleux, c’est que justement se passe ce que j’avais annoncé maintenant en France. Ça prouve aussi que la tête, elle est bien trouée. C’était le marqueur essentiel. Bien sûr avec les événements, des réveils des volcans, des séismes, tout ce qui se produit sur terre, les morts d’animaux, tout ça, si vous voulez, signe. Mais bien sûr que beaucoup de frères et de sœurs commencent à se poser des questions sur ce processus d’extinction qui est en cours.

Question : le mouvement social en France s’est accentué juste après le jour de Pâques, juste après la Résurrection.

Oui, les cloches ont sonné. C’est les cloches de la Résurrection.

Question : c’est en France qu’il y a le plus de centrales nucléaires.

Oh, de toute façon elles vont toutes sauter, alors vous savez. Dès que l’impulsion électromagnétique de Nibiru sera suffisante, il faudra plus penser à l’électronique, hein, c’est fini. Mais ne vous inquiétez pas pour tout ça.

Question : on va bientôt voir Nibiru à l’œil nu, mais c’est tout un système solaire, avec d’autres planètes. Verrons-nous ces autres planètes ? 

Vous verrez rien du soleil, du deuxième soleil, et vous verrez rien des satellites ou des autres planètes. Vous  ne verrez que celle-ci parce que c’est la seule qui émerge du limbe du soleil. Croyez-moi, ça sera déjà un choc suffisamment important pour beaucoup, surtout que le lien sera établi directement entre ce qui se produit sur terre, qui se produit avant que ça soit visible. Ça a déjà commencé, bien sûr, hein. Mais vous allez… plus personne ne pourra ignorer. De la même façon qu’après l’Appel de Marie, plus personne ne pourra prétendre que sa conscience n’était pas au courant de la vérité, quel que soit les chemins, hein, et quelle que soit la destination.

Question : il y a beaucoup d’êtres humains qui sont fermés à cette connaissance-là.

Heureusement, mais ils vont être fracassés. Et c’est le meilleur choc qu’on puisse leur souhaiter. Tu es poussière et tu retourneras poussière. Est-ce que tu veux rester poussière ? Je crois pas qu’y en ait beaucoup qui répondent « oui ». Néant oui, c’est l’Absolu, mais poussière non, pas vraiment. Bien sûr, y aura toujours des frères et des sœurs un peu dérangés qui pourraient accepter de rentrer leur conscience dans des machines. C’est d’ailleurs bien pour ça qu’il n’y aura plus aucune électronique, avant même le grille-planète final.

Question : si l’on relie les lieux d’apparition de Marie en France, cela forme un M. Cela a-t-il un sens ?

Oh je crois que Marie elle-même a dit que c’était des apparitions d’elle-même, mais que ce n’était pas elle pour la plupart, d’accord ? Maintenant, que cela dessine un M sur la France, oui. Ça, ça a été évoqué bien avant les Noces Célestes. Y a deux régions en France qui sont dans toutes les prophéties d’ailleurs, au pied des Pyrénées sur une bande de 30 km et la Bretagne, une partie de la Bretagne, qui sont des zones stratégiques pour les forces de Lumière et pour l’ensemble du continent européen. Mais ça correspond pas nécessairement au peuple français, ça, ça serait de l’orgueil de croire que le peuple français, « l’élite française », a quelque chose à voir avec ça.

… cela veut-il dire que ces zones-là seront protégées ?

Oh, la protection ne veut rien dire, y aura plus rien à protéger. Tu veux protéger quoi ? Y a des lieux de regroupements, des lieux de pré-regroupements, ça c’est connu, y en a d’ailleurs un peu partout, y a les Cercles de Feu bien sûr, mais y a rien à protéger. Celui qui voudra sauver sa vie la perdra.

Question : en ce qui concerne les Cercles de Feu, en reste-t-il toujours six ?

Oui, oui.

Question : en 2012, vous aviez parlé de manifestations importantes dans les rues. Est-il bon d’éviter ces manifestations ?

Moi je vous engage,  surtout si vous avez la possibilité, de voir l’élan vital - je peux pas parler d’élan Vibral -, l’élan vital et l’amour qui émanent de cela. Vous seriez surpris de la différence, pour ceux qui ont connu des manifestations différentes. Vous verrez qu’y a un changement réel. Bon y a toujours ceux qui tapent avec les matraques, bien sûr, y a toujours les excités, mais y a vraiment quelque chose que vous pourrez constater. Faites-le tant que c’est encore possible.

Et puis allez-y aussi parce que si vous allez dans ces lieux, même sans participer au sens où ces gens-là l’entendent, qu’est-ce qui va se passer ? Vous êtes, vous aussi, Lumière. Vous allez, sans rien dire, en vous cachant même, vous allez sentir ce qui se passe, bien sûr. Même si c’est de la bonne volonté qui se manifeste, c’est malgré tout une première étape vers le renouveau ou la transformation, non ?

Question : chez des amis, tous les matins un oiseau venait nous dire bonjour à la fenêtre. J’ai senti que c’était vous. Que pouvez-vous en dire ?

J’étais bien habillé au moins ? Je peux dire que si c’est un rouge-gorge, oui. Les oiseaux sont des messagers. Vous savez aussi bien que nous que les méchants garçons, pour ceux qui traînent encore, qu’on peut investir un animal sans aucune difficulté. Quand je dis investir, c’est pas une possession, c’est un transfert de conscience. Nous avons des affinités les uns et les autres. Thérèse, c’est la rose, moi, c’est le rouge-gorge.

C’est l’heure.

Alors, c’est l’heure de la récréation. Quant à moi, je clôture donc ces Chroniques des Melchisédech de l’Ascension sur le Masculin Sacré en vous disant : aimez, aimez. Tout ça doit vous remplir complètement le champ de votre conscience. Pas parce que ça doit, mais parce que c’est la Vérité, tout simplement.

Je vous transmets toutes mes bénédictions, tout mon Amour.  À bientôt.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire