SOYEZ PRÊTS
Tous les signes sont là, si vous ne le voyez pas et si vous ne le vivez pas, c’est que vous n’avez pas à le vivre. Mais ça ne changera rien à ce qui va se produire sur terre. C’est irrémédiable, irrévocable et c’est maintenant. O.M.A.

19 avril 2016

Carnets d'Avril 2016 - Chroniques de l'Ascension

Chroniques des Melchisédech "Le Masculin Sacré"

UN AMI : « La Dévotion »





Je suis un Ami, de mon coeur à votre coeur, Amour et Paix.

... Silence...

Je suis avec vous.

Voilà de nombreuses années, je vous ai donné le yoga de l'Unité et de la Vérité. Ce que je vais dire aujourd'hui ne s'inscrit pas dans cette continuité mais représente bien plus une rupture de continuité. Je ne viens pas non plus vous délivrer de nouveaux enseignements, car tout est accompli et tout est dit. Je viens simplement, dans le cadre du masculin sacré, vous rappeler que le yoga le plus important, en l'histoire de cette humanité, a toujours été le yoga de la Dévotion ou Bhakti Yoga. Ceci s'inscrit parfaitement dans l'émergence du masculin sacré. Ainsi donc, il ne s'agit pas de quelque chose d’ancien et de démodé mais bien plus un yoga qui aujourd'hui s'inscrit totalement, aussi bien dans la simplicité, dans l'humilité, que dans la clarté de votre être intérieur qui émerge maintenant.


La Dévotion. La Dévotion à chacun, au ciel comme à la Terre, est le principe de l'oubli du petit soi, vous conduisant à installer le grand soi jusqu'à votre disparition au coeur de l'Absolu ou jusqu'à l'établissement définitif, au-delà de ce corps, dans le Soi, et donc dans les états multidimensionnels. Le yoga de la Dévotion a toujours représenté une aide souvent indispensable. En Occident, là où le mental est parfaitement structuré par la raison, le yoga de la Dévotion vient littéralement fracasser la raison. La Dévotion envers le ciel et la Terre, envers chacun de nos frères et soeurs, incarnés ou non, traduit directement ce que certaines Étoiles vous ont déjà développé amplement à travers leur chemin de vie, lors de leur incarnation.

En l'étape qui se déroule sur la terre, la raison ne vous sera plus d'aucune utilité. Vous le constatez, d’ores et déjà et même pour certains depuis de nombreuses années, que votre raison et votre mental ne peut plus fonctionner selon des schémas établis, selon des choses que vous avez apprises ou que vous connaissez. Cela est remplacé par la vision directe, la vision du coeur, la vision intérieure. Il y a une alchimie, et cette alchimie se produit aussi bien dans votre cerveau droit que votre cerveau gauche, dans votre masculinité et dans votre féminité, dans votre pôle émissif et dans votre pôle réceptif.

Penser à la Dévotion n'est pas un effort non plus. Cela se produit spontanément. Nombre d'entre vous ont déjà expérimenté le fait de, sans comprendre pourquoi, sans aucune raison, vous avez besoin de vous donner ; cela est spontané. Ce besoin ne vient pas de votre raison, ne vient pas de votre personne mais vient de l'évidence de la Lumière et de l'Amour, quand celle-ci remplit votre vie, que cela soit au travers des vibrations, que cela soit au travers des contacts avec les peuples de la nature, ou tout simplement dans quelque relation humaine que ce soit.

La Dévotion ne doit pas être un exercice au même titre que ceux que je vous ai décrits voilà quelques années, et que vous avez pratiqués. La Dévotion s'établit d'elle-même dès que le Soi émerge. Il y a là-aussi un changement de direction du sens de l'énergie et de la conscience. La Dévotion traduit l'intériorité vécue en totalité, et l'intériorité réellement trouvée du Soi, échappant par là même à la personne, à ses désirs et à ses besoins, échappant par là même aux règles sociales de fonctionnement dans les groupes, que ces groupes soient celui de la famille, que cela soit des groupes spirituels ou même un pays. La Dévotion s'établit d'elle-même. C'est le moment où vous êtes rempli de gratitude et de Grâce, c'est le moment où vous agissez sans réfléchir, selon les lois de la spontanéité, de l'innocence et de l'Enfance.

Le yoga de la Dévotion ne fait appel à aucune technique énergétique. C'est votre conscience qui s'exprime directement quand en face d'un frère, d'une sœur, d’une situation, ou de quelque relation que ce soit, l'autre devient vous en totalité et vous n'avez donc plus de point de vue à défendre, vous n'avez plus rien à défendre, plus rien à gagner, ni plus rien à perdre. C'est le moment où toute votre personnalité, si elle existe encore, devient spontanée. Il y a un don permanent s'exprimant même au travers de la personnalité et cela concerne aussi bien l'argent, que le service, que le don de soi. La Dévotion est un état de prière perpétuelle, telle que vous le nommez en occident. C'est comme s'il y avait une prière du cœur qui se déroulait indépendamment de toute volonté et indépendamment de toute situation, vous donnant à vivre la clarté de l'Amour et l'Amour inconditionné, en sa manifestation et en son essence apparente et visible dans chaque circonstance.

Le yoga de la Dévotion vous fait disparaître du champ des luttes, du champ de la personnalité, venant transcender et alchimiser celle-ci en totalité. Il n'est donc plus question d'expériences vibratoires, il n'est plus question de parler simplement des structures vibrales, tel que cela a été le cas pendant de nombreuses années, tel que vous avez pu le vivre ou espéré de vivre. La Dévotion vient chasser ce qu’il peut rester de blocages, de raison et d'oppositions en vous, ou de résistances, concernant votre éternité et l'Ascension de la Terre.

La Dévotion permet aussi, en quelque niveau que ce soit, que ce soit à l'échelon de la cellule, à l'échelon des différents fonctionnements de votre corps physique, même au niveau du corps énergétique, la Dévotion est un baume qui va vous permettre de constater les effets du don non réfléchi, mais bien plutôt spontané. Car tout ce qui est donné sans être spontané est perdu.

Tout ce qui est donné sans raison, en quelque circonstance que ce soit, ne s'appuyant en quelque sorte sur aucun commerce et aucun échange, est la vraie nature de l'Amour en incarnation, comme cela est le cas dans les mondes qui sont nommés 3ème dimension unifiée. Il existe donc effectivement, comme cela vous a été confirmé tout au long des deux années qui viennent de s'écouler, la réalité de l'Ascension vécue dans la chair, sur ce monde, en ce moment-même.

Ainsi donc, s'il existe en vous des réticences à vous donner vous-même, à donner quoi que ce soit, vous ne pouvez maintenir le Soi et vous ne pouvez être vrai en totalité avec vous-même. Comme disaient certaines Étoiles, il vous faut disparaître et il vous faut apparaître en gloire et en Éternité. Mais pour cela il faut accepter, comme l'ont dit d'autres Melchisédech, de n'être rien, de n'être que le plus petit sur cette terre. Bien sûr l'ego, s'il est encore présent, va toujours vous susurrer ou hurler que cela n'a aucun sens, que cela ne correspond à aucune règle, à aucune logique, et que cela n'est peut-être pas mérité. Jamais le Soi ne peut se poser ce genre de questions car il est inscrit dans la spontanéité, dans l'innocence et dans ce qui est le plus fluide possible.

Il n'est donc pas question de vous contraindre à être dans le yoga de la Dévotion. Celui-ci s'établit de lui-même dès l'instant où vous avez fait le premier pas vers le Christ. Ce pas n'est pas une croyance. Il n'est pas non plus un aspect vibratoire, comme cela s'est inscrit à travers l'activation de la Porte KI-RIS-TI ou encore des nouvelles formes et modalités d'expression de la Couronne radiante du cœur à travers la nouvelle Tri-Unité, la Nouvelle Eucharistie ou encore la Tri-Unité Archangélique ou du féminin sacré. Le masculin sacré est lui aussi don. Il est, je vous le rappelle, l'extériorisation de la flamme d'Amour dans une création qui s'est préparée et qui s'est alchimisée, lors de la création de la vie et de la naissance d'un enfant.

Ainsi donc le Bhakti Yoga n'a pas à être simplement recherché mais se traduira au niveau de ses effets. Vous constaterez de plus en plus, que plus vous donnez, plus vous recevrez, et qu'il ne peut en être autrement. Jusqu'à présent, nombre d'entre vous ont reçu la Lumière, nombre d'entre vous ont alchimisé cette Lumière jusqu'à un certain stade ou jusqu'à sa finalité, c'est à dire l'Ultime, l'Absolu ou le Parabrahman. D'autres, et comme notre Commandeur vous l'a dit, ont pu observer en eux-mêmes et autour d'eux des mouvements de plus en plus rapides et brusques entre le Soi et l’ego.

Aujourd'hui, le Soi qui s'installe, la révélation de la Lumière en totalité sur ce monde et l'Ascension de la Terre et votre Libération doivent se traduire dans la réalité des faits. Ainsi donc, tant que vous tenez à quelque chose vous n'êtes pas libre. Ainsi donc, tant que vous n'avez pas tout donné, vous ne pouvez être libre et être libéré en attendant l'Appel de Marie. Ainsi donc l'étape qui se déroule va vous permettre de voir, de manière de plus en plus évidente à votre regard, à vos sens, à vos comportements, qu'il y a une capacité, dans le don de la Grâce et dans le don de soi, à vivre et éprouver la gratitude et l'Amour inconditionné.

Donner sans raison, se donner soi-même, est effectivement l'ultime sacrifice. Comprenez bien par là, comme pourrait le comprendre l'ego, qu'il n'est pas question de mettre fin à votre vie ou à quoi que ce soit existant dans votre monde, dans votre environnement, ou dans votre vie, mais bien plus d'être disponible pour l'émergence de l'Amour qui se traduira inévitablement par la présence constante du yoga de la Dévotion, non pas seulement dans les relations mais dans tous les actes et tous les faits de votre vie la plus ordinaire qui soit.

Le yoga de la dévotion est l'antichambre de la manifestation du féminin sacré couplé au masculin sacré au sein du processus ascensionnel en cours. Ainsi donc je vous invite à tester par vous-même, et observer en vous comme autour de vous si le Soi est établi. Si le Soi est établi, vous ne pouvez plus juger quiconque, vous ne pouvez plus montrer du doigt qui que ce soit, ni même vous-même. Le Soi n'est pas un vain mot, il est la réalisation ultime précédent l'Absolu et le retour en les mondes multidimensionnels, comme en ce qui est au-delà de la Source. Votre vie vous le montre. Ainsi donc si en vous il existe des résurgences du mental, des résurgences d'émotions, des résurgences de douleurs, n'y voyez pas simplement des résistances mais bien plutôt aussi l'élimination de ce qui bloque encore l'accès à votre éternité de manière définitive.

Il n'est pas question, et vous le savez, de vouloir travailler sur ce qui appartient à la personnalité, mais bien de chercher le Royaume des Cieux qui est au-dedans de vous et qui apparaît maintenant à l'extérieur de vous. Pour cela, il faut vous donner. Pour cela, il faut vivre l'ultime sacrifice de la Crucifixion de quelque manière que ce soit, et je dirais même de toutes les manières, car c'est ainsi que vous vous démontrez à vous-même, et à l'Intelligence de la Lumière elle-même, là où vous êtes. Êtes-vous dans la peur ? Êtes-vous dans l'Amour ? Êtes-vous dans la Paix ou êtes-vous dans la colère? Il ne sert à rien de vouloir lutter contre les colères, aujourd'hui, il ne sert à rien de comprendre vos colères, il est question simplement de voir ce qui se déroule sur l'écran de votre conscience. Et qui commande en vous, et qui se manifeste en vous comme autour de vous.

Le don de soi est un baume qui va venir aussi guérir les souffrances, qu’elles soient psychologiques ou qu’elles soient physiologiques n'entre même pas en ligne de compte. Le don de la Grâce, comme cela a été appelé l'état de Grâce maintenant, est très exactement ce qui concourt à vous montrer ce qu’est le yoga de la Dévotion et ainsi le mettre en pratique. Au fur et à mesure que vous lâchez ce qui vous tient encore ou ce à quoi vous tenez, vous remarquerez que tout deviendra plus fluide en vous, que tout s'établira selon l'Intelligence de la Lumière et se produira spontanément, sans aucune volonté, sans aucun désir, et sans aucun besoin.

Ainsi est la vraie vie en l'Amour, ainsi est la vraie vie dans ce que nous nommons avec vous 3ème dimension unifiée au sein des mondes libres. Il ne peut exister de système d'organisation comme vous l'avait dit Frère K, il ne peut exister de systèmes hiérarchiques ou de systèmes de prédation. Il y a, comme nous le nommons, un principe de collectivité, que cela soit comme pour nous Anciens, que cela soit pour les Étoiles comme pour les Archanges. Le modèle sociétal de ce monde qui se termine, est un modèle collaboratif, participatif et collectif où l'intérêt personnel, l'intérêt de l'ego ne peut plus subsister, ni se mettre en avant, ni exercer le moindre pouvoir.

Bien sûr nous savons pertinemment que les forces de résistance archaïques, qui s'effondrent de manière de plus en plus visible à vos yeux dans quelque pays que ce soit, essaieront toujours de rebâtir des schémas passés, de construire une espèce d'architecture énergétique et vibrale correspondant à un principe de prédation pyramidale. Comme vous le constatez autour de vous et en vous, ceci ne peut plus fonctionner et fonctionnera de moins en moins. L'action de l'Archange Mikaël qui laboure votre ciel est éloquente à ce sujet. Je vous inviterais d’ailleurs pour une fois à observer le passage des météorites, les endroits où ils sont signalés et les effets sur les peuples qui vivent en dessous, sur le circuit précis des météores tels qu'ils se déplacent dans votre ciel.

Ainsi donc vous pourrez mettre en adéquation ce qu’il se passe sur le soleil, en votre ciel, comme sur terre et dans vos corps, dans certains lieux de votre corps comme dans certains lieux de la terre. Il commence à y avoir ce que je nommerais une adéquation parfaite entre l'intérieur et l'extérieur. Là est l'alchimie finale de la dissolution des deux pôles, ne laissant apparaître que le Tout est Un. Quand tout est Un, il ne peut avoir aucun « autre », car chacun d'autre n'est que vous. Ce qui signifie aussi que dans le yoga de la Dévotion, tant qu'existe en vous la notion de jugement, la notion de voir quelque chose en l'autre que l'autre ne voit pas, ceci vous concerne et ne concerne pas l'autre parce que l'autre n'existe pas plus que vous.

Ainsi donc l'Intelligence de la Lumière et l'état de Grâce, ainsi que l'émergence du masculin sacré re-couplé de nouveau au féminin sacré, mettra fin à ce que vous nommez la société patriarcale, qui est un préalable et qui se déroule en ce moment même, avant l'annonce de Marie et l'apparition des modifications géophysiques les plus importantes de la Terre. Cela ne doit vous troubler en aucune manière et ne vous troublera en aucune manière dès l'instant où vous êtes dans la Dévotion et dans l'ensemble des critères et des mots qui vous ont été définis durant ces Chroniques, je dirais, des Melchisédech, concernant l'Ascension.

Ainsi donc l'Amour est doux, l'Amour est patient, l'Amour ne s'enfle jamais d'orgueil. L'Amour ne va jamais voir ce qui cloche mais simplement voir l'Amour - et toujours l'Amour, et seulement l'Amour. Et cela n'est pas une décision de l'ego ni même du Soi, c'est la nature même de l'Amour qui ne peut voir autre chose que l'Amour dans les événements les plus sordides comme les plus magnifiques pouvant se produire en vous comme à l'extérieur de vous.

Le yoga de la Dévotion va concourir à faire disparaître toutes les limites existant encore, la plus importante étant bien sûr la limite de votre propre corps par rapport à un autre corps. Il y a donc un accès réel et concret, par la grâce de l'Amour, les lumières adamantines et les vortex présents sur terre, ainsi que nos Présences au niveau des forces de la Confédération Intergalactique des Mondes Libres, qui vise à vous montrer la Voie de l'Enfance. Redevenir comme un enfant ne deviendra pas un vain mot mais est la réalité de ce qui est à vivre. Redevenir comme un enfant, vivre la spontanéité, s'accompagne bien sûr d'un certain nombre d'éléments qui ne sont pas seulement vibratoires, non pas seulement de présentation de votre conscience en ce monde, mais qui s'accompagnent de critères bien précis. Ceux-ci seront développés dans les interventions qui suivront la mienne et vous permettront de vous repérer, de vous situer avec franchise, sans faux-fuyants, sans faux-semblants, dans le seul Face-à-Face réellement concret qu’il vous restera à vivre, seul à seul avec vous-même. Car en effet, et vous le savez, personne ne viendra vous juger. La Lumière vous rend libre et respecte votre libre-arbitre, si tant est que vous y croyiez encore.

Ainsi donc la Lumière ne contraint personne, elle s'établit d'elle-même par la Grâce. Elle n'a rien à conquérir, elle n'a rien à disperser, elle a juste à fusionner avec ce qui pouvait encore s'opposer à elle voilà quelques mois. Ceci se déroule en vous comme à la surface de ce monde. Nombre de révolutions, nombre de mouvements, nombres d'éclaircissements apparaissent au sein même de la société et ce de manière mondiale, à l'échelon de l'humanité toute entière, quel que soit le devenir de votre humanité, c'est-à-dire des deux humanités.

Le yoga de la Dévotion va donc venir apparaître en vous, vous donnant à vivre à la fois la Voie de l'Enfance, comme Thérèse vous l'a expliqué, à la fois la Voie de l'Unité, comme vous l'a présenté Gemma Galgani, à la fois l'état mystique le plus abouti et la connaissance la plus parfaite, comme les soeurs Ma Ananda Moyi et Hildegarde Von Bingen vous l'ont dit voilà de nombreuses années. Le Christ est réellement présent, et le Christ est don total - l'histoire réelle du Christ ne fait que montrer cela. Tout le reste n'a été que des déviations par des hommes de pouvoir voulant contrôler et réguler, et éviter justement ce qui est en train de se produire à l'échelon dorénavant collectif, c'est-à-dire le réveil total de l'humanité, avec effroi ou avec bonheur, précédant de très peu l'Appel de Marie et le mouvement final de la Terre.

Vous êtes donc dans une forme d'urgence, mais cette urgence ne doit pas se traduire par une agitation mais bien plus par une réflexion intérieure qui ne concerne pas votre mental. Être dans la position de celui qui écoute, de celui qui accueille et non plus seulement de l'observateur, mais bien plus de celui qui laisse œuvrer en lui les forces de la Lumière, l'Intelligence de la Lumière et le don de la Grâce. Cela ne peut plus rester intérieur, car si cela restait intérieur et vécu dans votre Temple intérieur, il n'y aurait pas d'émergence du masculin sacré, il n'y aurait pas de concrétisation absolue et totale au sein de ce monde de la réalité de l'Amour, de la réalité de la Lumière, de l'absence de division qui vous fera voir effectivement que tout est Un.

Cela n'est pas un vain mot, cela n'est pas un concept, cela n'est pas une croyance, cela n'est pas une religion. Ceci s'inscrit parfaitement dans les fondements de l'Advaita Vedanta qui représente l'aboutissement, je dirais, de toutes les religions, de tous les mysticismes, de toutes les Libérations et de toutes les Ascensions, que cela soit aujourd'hui à l'échelon collectif, que cela ait été le cas au fur et à mesure des siècles, dans toutes les traditions, dans toutes les civilisations.

Ainsi donc le yoga de la Dévotion vous rend léger, il vous rend souriant, il allume votre regard d'une flamme nouvelle vous donnant à voir, au-delà des perceptions de ce monde, ce qui est au-delà des apparences, ce qui est au-delà de l'image et ce qui est au-delà de ce qui faisait votre commun habituel de votre vie depuis tant de temps. Il n'est plus temps de vivre des expériences seulement avec les peuples de la nature, il n'est plus temps seulement de vivre des communions de frère à frère, mais de manifester votre lumière sans effort et spontanément, où que vous soyez et en quelque occasion que ce soit. Non pas par un désir, non pas par une évidence vibratoire ou énergétique, mais bien plus par la présentation de votre conscience en tant que Sat Chit Ananda, Demeure de Paix Suprême, félicité totale, faisant que plus jamais le sourire ne pourra quitter vos lèvres.

Il y aura, bien sûr, légèreté. Il y aura bien sûr des conséquences de cette alchimie quant à la manifestation de la Lumière émanant non plus du ciel ou de la Terre mais émanant directement de ce que vous êtes en éternité. Bien sûr, pour certains d'entre vous qui n'ont pas vécu la Libération au sein de l'Ultime, cela peut représenter une forme de challenge vous donnant parfois l'impression d'être dissocié, de ne plus être en harmonie, d'être coupé de quelque chose. Rappelez-vous que de plus en plus il n'y a rien à faire, il y a juste à être et laisser émerger la conscience du Soi, du plus profond du Soi, du Cœur du Cœur, jusqu'à la manifestation la plus tangible.

Que vous soyez en train de converser avec un frère ou une sœur, que vous soyez dans une usine en train de travailler, que vous soyez en train de contempler le ciel, que vous soyez en train de jardiner, que vous soyez en train de défendre vos intérêts au sein d'un environnement qui n'a rien à voir avec la Lumière, le Bhakti Yoga deviendra l'évidence. Et c'est en cela que vous ne pourrez trouver que la paix, que vous ne pourrez trouver que l'effacement des douleurs, l'effacement des souffrances, l'effacement des ultimes mémoires et des ultimes conditionnements.

J'ai bien dit qu'il ne s'agit plus du tout, tel que cela était le cas voilà encore peu de temps et que nous avions nommé les résistances à la Lumière. Il ne peut plus exister de résistance à la Lumière, il existe simplement des gens qui n'ont pas identifié le Soi en totalité, qui sont d'ailleurs le plus soumis à ce que notre Commandeur avait appelé des volte-face, qui faisaient que l'expérience se succédait à une autre expérience, n'établissant jamais la vérité de manière définitive. Aujourd'hui cela se concrétise et se réalise. Si vous acceptez cela, vous constaterez avec facilité qu'il n'y a plus d'effort à faire, en regard de quoi que ce soit et en regard de qui que ce soit. Comme je l'ai dit, le sourire gagnera vos lèvres et ne pourra plus jamais s'effacer, même durant votre sommeil, même dans des altercations pouvant survenir avec ce qui est en train de mourir autour de vous.

Le yoga de la Dévotion est donc la finalité des yogas de l'Unité et de la Vérité. Il ne s'encombre plus de rituels ni de nouvelles informations. Cela s'appuie sur la simplicité, sur l'évidence de la manifestation de la Lumière mais aussi, pour certains d'entre vous, sur l'évidence de leur propre ego. Il y a donc une espèce de foudroiement qui se produit, pour certains d'entre vous, qui vous amène à rectifier ce qui est à rectifier, non pas par un effort de compréhension, non pas par une connaissance acquise, mais directement depuis l'impulsion la plus profonde de votre cœur à manifester votre éternité, votre lumière, à chaque circonstance de votre vie durant cette période. Il n'y a pas de meilleure façon de se préparer, il n'y a pas de meilleure façon d'être prêt, il n'y a pas de meilleure façon de servir l'humanité, dans cette période, que de se donner soi-même.

Celui qui se donne n'a pas besoin de réfléchir à quelque peur que ce soit. Parce qu'il connaît le Soi, parce qu'il renonce volontairement à exprimer ce qui existe au sein de la personnalité, au sein de ce monde depuis des temps fort anciens. Il n’a plus besoin de connaissances psychologiques, il n'a plus besoin de connaissances énergétiques, il n'a plus besoin de vibrations, il a besoin du Silence et de la Paix, de l’innocence, de la transparence, de la simplicité et surtout de la spontanéité.

Comprenez bien que le Bhakti Yoga est quelque chose que vous devez voir émerger. Si vous ne le voyez pas en vous, n'ayez pas d'inquiétudes. Nombre de frères et de sœurs éveillés autour de vous vous montreront la voie, parce que la façon dont ils se présenteront à vous en étant dans cet état de Grâce total, venant transcender toutes les limites de ce corps et toutes les limites de toutes les consciences, fussent-elles la conscience du Soi comme la conscience de l'ego ou comme la supraconscience. Il n'y aura plus de différences non plus entre les différents plans. Cela correspond en totalité à ce qu'avait dit l'Archange Anaël, dans son approche de la terre, du ciel de la terre, à travers son symbole et sa représentation physique, c'est à dire les météorites et les astéroïdes.

En cette période, où que vous regardiez sur la terre, rien de ce qui était caché ne peut plus être caché. Il en est de même en vous. Si vous pouvez croire pouvoir cacher un défaut, n'oubliez jamais que vous rencontrerez nécessairement des frères et des sœurs qui eux ont la vision intérieure. Quoi que vous disiez, quoi que vous mettiez comme masque, ils ne pourront être trompés. Mais simplement leur amour est plus fort que tout et de cette façon-là, sans rien vous dire, sans vous juger, en vous aimant simplement, vous vivrez vous aussi la transformation. Il est donc temps de rentrer de plus en plus profondément en soi, mais il est temps aussi de superficialiser de plus en plus l'état de Grâce au niveau de la manifestation tangible en cette vie, là où vous êtes, à quelque âge que vous ayez, quelque condition que vous viviez.

Les rappels à l'ordre ne seront pas le fait de l'ego ou de la Lumière, ils seront simplement les rappels à l'ordre de l'Évidence, vous donnant à voir avec plus de cruauté, si je peux dire, vos propres travers. Mais dès l'instant où vous acceptez de ne pas rentrer dans la culpabilité vis-à-vis de vous-même, dès l'instant où vous acceptez l'éclairage de quelque défaut que ce soit par rapport à la Lumière, il suffira non plus simplement de demander l'autoguérison ou de faire appel à nos Présences mais bien plus facilement de rentrer encore plus profondément en vous-même et de vous pardonner à vous-même. La Lumière suivra cela sans aucune difficulté.

Il vous arrivera, au moment des retours au sein de la personnalité, si celle-ci existe encore, de considérer que le sens du sacrifice, du don du Soi peut paraître pour l'ego une hérésie et vous faire entrer en lutte avec vous-même, entre ce qui vient du passé et ce qui vient du présent. N'y attachez aucune importance et continuez à être spontané. Continuez à ne pas réfléchir et à laisser la Vie réfléchir pour vous, la réalité de la Lumière, l'actualiser, la manifester, la rendre palpable, tangible, et surtout de plus en plus efficiente, indépendamment de toute volonté personnelle, indépendamment de tout désir encore inscrit au niveau de la spiritualité de la personnalité.

Ainsi vous découvrez l'immensité de l'Amour à travers les actes et les gestes simples, à travers les comportements les plus simples. Par exemple en disant simplement bonjour en rentrant dans un commerce, non pas comme un acte automatique comme vous le faisiez auparavant mais comme une célébration. De la même façon que certains d'entre vous bénissent leurs repas, bénissez chaque minute de votre vie, chaque rencontre, chaque circonstance sans savoir même si celle-ci est bien ou mal parce que cela, en définitive, ne concerne que la personne et ses réflexes de survie. Celui qui installe le Soi ou qui y est installé de manière définitive n'a plus besoin de conventions, n'a plus besoin de règles, n'a plus besoin de morale. Il est guidé de manière infaillible par son propre cœur. Il n'a pas besoin de poser la question à son cœur, comme nous vous l'avions enseigné voilà à peine plus d'un an. Tout ceci devient à la limite, je dirais, caduque, devant l'évidence de la supraconscience en émanation et en manifestation à la surface même de ce monde.

Où que vous tourniez vos yeux, en vous comme à l'extérieur de vous, vous constaterez que les changements vous affectent de plus en plus d'une manière ou d'une autre. Que cela soit par les aspects géophysiques, que cela soit par la pauvreté ou par la richesse, que cela soit par le changement de vos relations, tout cela, comme à l'échelon collectif, concourt à l'établissement du règne de la Lumière, même si les premières fusions alchimiques de l'éphémère et de l'Éternel au niveau collectif peuvent parfois sembler heurtées, voire conflictuelles. Changez de point de vue car il n'en est rien, ce n'est que l'ajustement de la Lumière Une, véridique et authentique en votre vie, en toutes les circonstances de ce monde et de cette vie.

Alors bien sûr, à travers cela et ce qui est vécu par les frères et les sœurs incarnés, certains projettent un monde meilleur, d'autres imaginent retourner sur leur monde d'origine, d'autres enfin sont terrorisés par la fin de la matière, d'autres enfin vivent une exultation de joie à nulle autre pareille devant l'avancée significative de la révélation totale de la Lumière, et donc de l'Ascension de la Terre. Mais rappelez-vous que chacun d'entre vous n'a pas la même demeure - que cela soit maintenant, que cela soit au moment de l'Appel de Marie -, et que là-dedans, il n'y a rien à juger, il n'y a rien à améliorer, parce qu'effectivement tout est absolument en ordre et tout est absolument parfait dans le plan de la Lumière, dans le plan de l'Amour et dans votre plan personnel.

Quoi que vous disiez, et même si surtout aujourd'hui vous regimbez, si surtout aujourd'hui il vous semble remanifester des peurs de quelque élément que ce soit, ne vous y attachez pas de nouveau. Contentez-vous de rentrer dans la Dévotion. Faites de votre vie une prière permanente en chaque occasion, en chaque circonstance, non pas seulement pour demander quelque chose mais pour prier la Lumière simplement. Par cette prière sans intention, venant du plus profond de votre cœur ou même des franges d'interférence de votre personnalité, vous constaterez très vite, sans même le vouloir, sans même le demander, qu'il y a instantanément un changement qui se produit. C'est l'Évidence de la Lumière qui vise à vous faire vivre le yoga de la Dévotion, avec une plus grande évidence, sans effort, avec Grâce et avec légèreté. La Joie, bien sûr, la Paix, les vibrations si vous les vivez, ainsi que ce que vous pouvez voir dans le déroulement de votre vie, confirment totalement cela.

Si quelque chose résiste en vous, si un événement se produit dans votre vie, ne pestez pas contre la Lumière mais posez-vous bien la question de là où vous en êtes par rapport à la Lumière. Êtes-vous devenu Lumière ? Parce que si vous êtes devenu réellement et concrètement Lumière, réalisant le Soi de manière authentique, il ne peut exister aucun obstacle et aucun déséquilibre d'aucune sorte, quoi que vous viviez, quoi que vous ayez à affronter et quelque expérience mystique que vous ayez à vivre. Rappelez-vous que vous n'avez plus, dorénavant, tous les mêmes expériences à vivre. Chacun se situe de plus en plus de manière ferme maintenant au sein de son assignation vibrale, selon les besoins de l'âme, si elle existe, selon l'Évidence de l'Esprit, ou selon la personnalité qui a besoin de se trouver encore plus précisément au sein de la matière avant de disparaître.

C'est en ceci que chaque chose est à sa place et que dorénavant le Bhakti Yoga est certainement ce qui est le plus important dans la révélation des vertus cardinales de votre cœur, et de l'actualisation de la Lumière en cette phase terminale et d'achèvement de l'Illusion de ce monde. Vous êtes donc invité au recueillement. Vous êtes donc invité à laisser émaner la Lumière et à ne plus mettre aucun masque. Car rappelez-vous que qui que ce soit que vous ayez en face de vous, vous ne savez pas si celui qui vous voit, voit avec le cœur, et quoi que vous lui cachiez, il le verra quand même. De cette rencontre où il n'y a pas jugement - ni d’un côté, ni de l’autre -, ni volonté de dissimuler quoi que ce soit, la grâce de l'Amour viendra transmuter, dans la relation elle-même, ce qu’il y a à transmuter.

L'Intelligence de la Vie, la Fluidité de l'Unité, vous met très exactement à la très bonne place pour vivre ce que vous avez à vivre. Il n'y a plus de doutes, il y a juste à changer de point de vue. Si vous percevez un décalage, il n'y a à accuser ni l’autre, ni le mal, ni les Archontes, ni les circonstances, ni le hasard. Acceptez, quoi que vous viviez, qu’entièrement tout est très exactement à la meilleure place pour vous permettre de vivre l'Appel de Marie en fonction de votre assignation vibrale qui, je vous le rappelle, ne dépend pas de votre personne mais de l'âme ou de l'Esprit, si l'âme est dissoute. Votre personne n'a aucune possibilité d'action là-dessus ni aucune incidence là-dessus. La seule chose que vous pouvez modifier, c'est votre point de vue et adopter sans contrainte le Bhakti Yoga. Laissez le service à l'autre devenir plus important que le service à soi (au sens de l'ego) ou au Soi (au sens de l'Unité). Ne vous préoccupez de rien d'autre.

Votre fonctionnement et votre logique correspondant à votre personne, que cela concerne aussi bien des intolérances alimentaires que des comportements issus de blessures anciennes, ne représentent strictement rien excepté ce qui est éphémère, et qui est éclairé et qui meurt. Si vous acceptez cela, alors vous serez régénéré par le Feu de l'Amour, par la vérité dimensionnelle qui est la vôtre ou dans l'Absolu. Rien ne pourra altérer ce positionnement.

Cela passe aussi, bien sûr, par une confiance, non pas en vous ni même en l'autre mais une confiance totale en l'Intelligence de la Lumière. Dit d'une autre manière que le Commandeur vous l'a dit voilà déjà longtemps, il n'y a pas à tergiverser, il y a juste à voir, il y a juste à acquiescer et une bonne fois pour toutes, et surtout si les chocs en vous deviennent de plus en plus violents, d'acquiescer à la Lumière, de rendre les armes comme cela a été dit, et de vous en remettre en totalité, sans aucune restriction et sans aucune condition, à l'action de la Lumière et de l'Amour.

Sachez que jamais la personnalité ne pourra contrôler l'Amour. Elle peut faire preuve de bonne volonté par rapport à l'Amour, elle peut jouer des rôles, elle peut jouer des fonctions, mais elle ne peut échapper à la Vérité. Ainsi donc il ne pourra plus y avoir de différence, si vous acceptez le yoga de la Dévotion, entre ce qui se déroule à l'intérieur de vous comme à l'extérieur de vous. Je ne parle pas du monde dans sa totalité mais au moins de votre environnement habituel le plus proche. Le miracle de la Grâce, le miracle de l'Amour, est au-delà de l'aspect vibral et au-delà de l'aspect vital. Il concerne directement la conscience pure, Sat Chit Ananda, qui n'est que Félicité, qui n'est que Béatitude, et qui n'est que Joie.

Retenez aussi ce que vous a dit, voilà plusieurs années et il y a encore quelques mois, Bidi. Il vous avait dit de tout lâcher, il vous avait dit de voir réellement ce que vous êtes, de réfuter ce que vous n'êtes pas. Tout ceci, maintenant, n'a plus besoin de la participation de votre personne, mais cette réfutation s'établit d'elle-même. Dès l'instant où vous serez dans le faux, en quelque situation que ce soit, l'Intelligence de la Lumière vous rappellera à l'ordre. Cela pourra se traduire effectivement par des colères de l'ego, par des douleurs du corps, par le sentiment d'être débordé ou dépassé par quelque élément que ce soit, par la peur de perdre votre vie. Je vous rappelle que le Christ avait dit : « Ceux qui voudront sauver leur vie la perdront ». Il ne parlait pas de la vie physique, bien sûr, mais de la vie éternelle.

Il vous appartient maintenant, non pas seulement de dire « oui », non plus seulement d'être assigné à votre juste place, mais de le manifester en totalité, non pas par votre volonté mais parce que la Lumière est définitivement là. C'est elle qui vous guide pas à pas ou de manière foudroyante à la réalisation de votre assignation vibrale, à votre emplacement final pour l'Appel de Marie. S'il existe en vous une utopie d'un monde meilleur, c'est votre liberté ; cela correspondra à ce que vous aurez à vivre, non pas sur cette terre mais sur une autre terre. S'il y a en vous uniquement la Joie et la disparition de toute les peurs, de tout mental, de toute émotion, alors vous serez libre déjà maintenant, sans attendre l'Appel de Marie.

Cette liberté, je vous le rappelle, est intérieure. Elle ne correspond pas aux circonstances de ce monde avec ses cadres moraux et sociaux qui sont en train, eux aussi, de disparaître et de se déliter. La liberté intérieure commence à apparaître d'abord sous forme de volonté de liberté extérieure au sein de ce monde ; il n'en est rien. Ceci est une illusion de plus, mais qui correspond en totalité à l'emplacement de ces frères et sœurs vivant leur assignation vibrale selon leur plan évolutif conçu par l'âme. Il n'y a donc rien à juger, il n'y a donc rien à rectifier, il n'y a donc rien à condamner et il n'y a rien à applaudir non plus. Il y a juste à être silencieux devant la Grâce de la Lumière, à être dans le don, dans la spontanéité, et l'ensemble des mots et des explications qui vous apparaîtront clairement, et que nous avons donnés durant ces Chroniques qui vous permettront de voir avec certitude comment se déroule votre vie.

En effet, vous constaterez que les oscillations sont de moins en moins présentes, et si celles-ci se représentent à nouveau, elles deviendront par contre de plus en plus violentes, de plus en plus heurtantes pour la personne. Là non plus, ne vous jugez pas. Il n'y a personne en retard, il n'y a personne en avance, parce que vous rejoignez tous le même temps du Serment, de la Promesse, de l'Appel de Marie et de la Libération collective. C'est à vous de vivre cela dans le sens du service le plus total et le plus désintéressé.

Quoi que la Vie vous demande, quoi que la Vie vous propose, elle veut votre bien, même si cela passe par la disparition de ce que vous nommez vos biens. C'est aussi une façon d'être libre et de ne plus dépendre de qui que ce soit ou de quoi que ce soit. Pensez-vous que l'ensemble de mes frères orientaux, et d'Inde plus particulièrement, qui ont réellement vécu la Libération en leur temps, ait eu besoin de penser à se marier, ait eu besoin de penser à trouver l'âme-soeur, ait eu besoin de penser à se nourrir, à se vêtir, à s'habiller ou à trouver un toit ? Absolument pas, la Grâce de la Lumière s'en est occupée, ce qui fut le cas pour moi depuis mon plus jeune âge jusqu'à mon dernier jour. Pourquoi? Parce que la Lumière savait que je n'avais qu'un but, c'était de servir la Lumière et rien d'autre. Servir la Lumière fait partie du yoga de la Dévotion. Servir chaque frère et sœur, servir chaque ennemi, servir chaque contrainte qui peut encore se manifester en vous, là est le véritable Abandon à la Grâce et la véritable Libération.

Bien sûr il y a eu dans les années précédentes d'autres moyens de se libérer, et en particulier par l'Onde de Vie, par la fusion des Couronnes radiantes ou encore par certaines expériences. Tout cela vous a donné la certitude de ce qu'est la Lumière mais comme vous avez pu le constater, ne colle pas toujours ou ne collait pas toujours à la réalité de ce monde. Or ce monde est mort. Vous en voyez encore l'image, vous en voyez encore les fonctionnements, mais il n'existe plus, cela vous a déjà été dit, au sein de ce qui est programmé pour descendre sur le plan physique. Le plan astral a été purifié, le plan éthérique est en fin d'achèvement de purification, il ne reste plus qu'à purifier en totalité le corps physique de la Terre afin que celle-ci se retrouve dans son nouveau spectre de manifestation nommé 5ème dimension.

Que vous soyez présent sur la Terre à ce moment-là, que vous soyez jeune, que vous soyez vieux, que vous soyez seul ou que vous soyez très entouré, ne changera rien, car c'est seul à seul que vous devez affermir le Soi. Non pas par quelconque devoir, non pas par quelconque volonté, mais bien comme l'abandon final de toutes les résistances pouvant se manifester en vous. De toute façon l'Intelligence de la Lumière vous montrera avec de plus en plus d'acuité ce qui n'est pas encore lumineux en vous comme à l'extérieur de vous, sans pour autant mettre en branle les réflexes de la personne consistant à juger, à discriminer, à séparer, à diviser. Le simple mot de séparation et division vous deviendra insupportable. La recherche d'Unité sera constante. Amour et Lumière seront les mots qui seront présents vingt-quatre heures sur vingt-quatre dans votre vie ordinaire, quelle que soit cette durée restante.

C'est ainsi que le yoga de la Dévotion s'établit de lui-même et vous rend à votre éternité au sein même de ce corps éphémère, faisant relativiser, si je peux dire, tout ce qu’il peut rester de contraintes en vous. Que cela soit la maladie, que cela soit la mort, que cela soit la perte, vous n'êtes rien de tout cela et ceci n'est pas une croyance mais la réalité de ce qui est à vivre, se traduisant par la Joie, la Paix, la simplicité, et l'alchimie finale de la dissolution des dernières couches isolantes et des dernières séparations entre l'intérieur et l'extérieur.

Tout est Un. Cela aussi sera présent en vous à chaque occasion. Vous ne verrez plus le vol de l'oiseau simplement comme un oiseau qui vole, vous ne verrez plus la plante comme simplement celle qui vous fournit à manger ou qui vous fleurit, mais bien plus un être vivant, non pas nécessairement en communiquant comme avec les êtres de la nature mais en vivant réellement l'Amour émané de toute création présente à la surface de la terre. Même ce qui sera émané sans amour d'un de vos frères ou soeurs incarnés ne pourra pas vous déstabiliser, ni même entraîner la moindre suspicion ni la moindre récrimination par rapport à cette erreur de relation.

« Tout est parfait » est aussi un autre mot qui va vous envahir au fur et à mesure que la Dévotion deviendra de plus en plus grande en vous. Vous serez tenté, effectivement, de sourire à la vie, quelles que soient encore vos résistances ou vos contraintes intérieures, sociales, physiques ou énergétiques, ou de conscience. L'Amour sera réellement mis partout, indépendamment de ce que vous désirez.

Je pourrais prendre d'innombrables exemples. Par exemple vous éprouvez une colère contre quelqu'un. Vous allez voir cette personne avec une idée déterminée afin de lui dire, comme vous dites, ses quatre vérités. Et vous constaterez à ce moment-là que seul l'Amour peut apparaître, indépendamment des divergences, indépendamment des conflits, indépendamment des difficultés. Et en l'Amour il n'y a plus de difficultés. Les apparences vous apparaîtront pour ce qu'elles sont : des choses futiles qui n'ont de sens que dans ce que vous étiez mais qui ne font plus sens dans ce que vous devenez ou ce que vous êtes déjà à la surface de ce monde.

Je vous invite aussi à respirer, je vous invite aussi à utiliser tous les moyens qui ont été mis à votre disposition durant ces années, que cela soit la réponse du cœur, que cela soit le yoga de l'Unité, que cela soit les cristaux, que cela soit les contacts avec les peuples de la nature. Mais sachez que ceci ne vise qu'à renforcer l'Évidence de la Lumière et non plus à solutionner quoi que ce soit qui appartient au passé et qui est encore manifesté dans votre vie. Laissez les morts enterrer les morts, laissez ce qui est mort disparaître de votre vie. Ne luttez plus, mais aimez. Mettez l'Amour devant, cela a été dit, mais voyez-le en action. Ne cherchez pas à appuyer l'Amour par votre personne. L'Amour est naturel, il n'a pas besoin de vous. Il est ce que vous êtes, en quelque circonstance, en quelque défi que ce soit. Cela va vous amener aussi à vous positionner par rapport aux désirs, ceux de votre âme ou ceux de l'Esprit qui s'est révélé en vous.

Êtes-vous tourné vers la matière, êtes-vous tourné vers l'Amour? Êtes-vous entièrement tourné vers l'Amour ou y a-t-il encore des marches à dépasser, des portes à ouvrir ? Mais ce n'est pas vous qui pouvez les ouvrir, ce n'est pas vous qui pouvez gravir les marches, c'est la Lumière elle-même qui le fait. Il y a donc une nécessité impérieuse de reconnaissance de la Lumière, de votre être réel, dans toutes les circonstances de votre vie, même dans celles que vous pourriez appeler les plus sombres et même éventuellement dans votre propre mort. Seul l'ego a peur. L'Amour ne connaît pas la peur.

Alors comme cela a été dit, la peur ou l'Amour ? De plus en plus l'un ou l'autre, mais surtout de plus en plus la manifestation de l'Amour, du service, de la Dévotion et de l'humanité tout simplement. Être humain, être simple, être bon et bienveillant. Ces mots-là vous les avez entendus, nous les avons développés longuement, il vous appartient maintenant de les voir à l’œuvre en vous comme autour de vous, comme dans le monde. Ne vous souciez pas de tout le reste parce que votre Libération est acquise depuis déjà de nombreuses années. S'il vous reste encore l'incertitude du temps qui passe, c'est que vous êtes encore inscrit dans la personne. Celui qui vit la dévotion n'a pas le temps de s'occuper de ce qui se déroule de manière collective. Il n'est pas en train d'attendre la venue d'un signe céleste ou les trois jours, il est déjà dans le nouveau monde, même s'il est encore affublé d'un corps ancien et périmé.

Faisons quelques minutes de silence, avant que je ne conclue mon intervention.

... Silence...

De cette façon vous saisissez ou vous saisirez la signification de cette phrase: « Tant que vous n'avez pas tout donné, vous n'avez rien donné ». Ainsi donc, la Voie de l'Enfance et de l'Innocence sera la voie la plus sûre et la plus certaine, qui évitera les conflits entre vous et le monde, entre vous et vous-même, dans ce Face-à-Face, seul à seul.

En chaque situation vous ne pourrez plus chercher un quelconque avantage, un quelconque privilège. Le partage de l'Amour, le partage de la vie, deviendra le sens même de votre vie, si ce n'est déjà le cas. Vous considérerez cela non plus comme une recherche, comme quelque chose à obtenir, mais quelque chose qui est là, à cueillir, à disposition, en abondance. Seul l'ego voudra vous détourner de cela. Seule la persistance de ce qui est mort au sein de la personne voudra encore vous faire croire que vous avez besoin de vous protéger, de vous prémunir, de lutter contre quoi que ce soit ou qui que ce soit. Soyez humble, mais soyez lucide. Soyez vrai, mais soyez en Amour. Rappelez-vous qu'il n'y a aucun effort mais que c'est l'Intelligence de la Lumière qui réalise cela en vous, parce que vous êtes cela.

Nous sommes bien conscients et lucides sur le fait que votre système sociétal et surtout en occident, même si cela devient maintenant pareil et uniforme à l’échelon de la planète… Rappelez-vous, qu'est ce qui est essentiel pour vous ? Est-ce de réussir votre vie ou de réussir la Vie ? Est-ce qu'il est important pour vous de posséder et ainsi d'être possédé, ou d'être libre? Est-il important pour vous d'être en représentation ou d'être spontané? Est-il important pour vous d'apparaître sous un jour arrangé ou de vous présenter comme un enfant? Êtes-vous dans un amour conditionné ou êtes-vous réellement l'Amour?

C'est dans cette période que vous pouvez voir réellement et concrètement ce à quoi vous tenez encore et qui vous attache, et vous tient au sein de la personne. C'est dans cette période enfin qu'il existe, bien sûr, en vous comme à l'échelon collectif, les derniers soubresauts de la bête archaïque, des Archontes, du masculin privé de son féminin sacré et donc de la disparition du masculin sacré. Or celui-ci rentre en incarnation et se manifeste en chacun de vous. C'est cela qui donne cette impression parfois de violence, de déséquilibre plus intense ou de malaise plus intense. Mais cela n'a qu'un temps. Ne vous y attardez pas.

Soyez dans le don - car vous êtes le don. Ne cherchez pas l'Amour - car vous êtes l'Amour. Et l'Amour est abondance, une abondance intérieure, quelle que soit la privation intérieure. Alors que celui qui aura l'abondance uniquement à l'extérieur sera en privation à l'intérieur, et cela entraînera une souffrance bien plus grande que les peurs que certains d'entre vous peuvent encore ressentir. Cela concerne non seulement les possessions, cela concerne aussi les relations. Cela correspond aussi à votre relation à l'ordre et votre relation à la société archaïque.

Pour beaucoup d'entre vous qui semblent encore étouffer sous les poids des chaînes du passé, sachez que ceci est l'ultime expérience qui viendra briser les chaînes qui en fait n'ont jamais existé. Il n'y a pas de meilleure opportunité, et je dirais même que c'est l'ultime occasion de réaliser réellement ce que vous êtes.

Soyez humble et soyez doux, avec vous comme avec chacun, parce que ce que vous faites à chacun, vous le faites à vous-même. Vous allez constater aussi que si vous jugez quelqu'un ou émettez un jugement, celui-ci vous reviendra en pleine face, que cela concerne une situation, que cela soit un jugement face à vous-même, que cela soit le jugement d'un frère ou d'une sœur. Il n'y a pas à faire attention parce qu'au sein de ce Face-à-Face et de ce seul à seul, seul le cœur à cœur sera à même de guérir ce qui vous semble être à guérir. Les changements qui surviennent en vous comme en ce monde sont l'actualisation et la finalisation de l’Ascension.

Bien sûr, au travers de ce que vous pouvez observer en vous comme autour de vous, comme dans le monde, vous voyez bien par vous-même, avec l’œil lucide de la raison qu'il reste, que bien évidemment chacun vit des choses différentes. Il y a eu bien sûr jusqu'à présent des canevas vibratoires, si je peux dire, des passages obligés par des Portes, par des Étoiles, par l'activation de certains chakras et de certains mécanismes de conscience. Tout cela a été vu par nombre d'entre vous, et vécu. Il vous reste la dernière étape : être libre. Libre de tout, et libre de vous-même, et libre de la société, et libre du monde. Si en vous cela pose problème, alors c'est que l'espace de résolution qui se présente à vous n'a pas encore atteint son acmé. Retenez que cela risque d'être de plus en plus violent et virulent mais en aucun cas cela va à l'encontre de la Lumière, bien au contraire.

… Silence…

Je suis un Ami. Et permettez-moi, de mon cœur à votre cœur, de bénir votre Éternité. La même Dévotion s'exprime pour chacun de vous, de mon cœur à votre cœur. Communions cela en Silence et en Paix.

... Silence...

Je suis un Ami. Et vous êtes tous mes amis. Au revoir.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire