SOYEZ PRÊTS
Tous les signes sont là, si vous ne le voyez pas et si vous ne le vivez pas, c’est que vous n’avez pas à le vivre. Mais ça ne changera rien à ce qui va se produire sur terre. C’est irrémédiable, irrévocable et c’est maintenant. O.M.A.

12 mars 2016

O.M. Aïvanhov – Mars 2016 – Partie 1

Source: lestransformations 

Omram Mikael AÏVANHOV

Clarifications 1ère partie


Eh bien chers amis, je suis extrêmement réjoui de vous retrouver tous ici, et ailleurs bien sûr pour ceux qui auront l’opportunité de goûter, si je peux dire, à nos échanges. Permettez-moi tout d’abord de vous donner toutes mes bénédictions, et de communier avec vous dans un espace bref de silence et de paix avant d’échanger, et je dirais même débattre, durant toute cette occasion que nous avons aujourd’hui par rapport à votre Ascension qui est bien avancée maintenant, alors… et votre Libération, pour ceux qui n’ascensionnent pas. Faisons ce moment de paix et ensuite nous écouterons tous ensemble les questions que vous vous posez, les uns et les autres, et je tenterai d’y apporter les réponses les plus claires qui soient, n’est-ce pas ? Alors.

… Silence…

Alors avant de commencer, je dois vous dire que tout ce que vous entendrez, tout ce que nous échangerons les uns et les autres durant cette période n’a plus rien à voir, si je peux dire, avec des enseignements ou des techniques, ou quoi que ce soit du déroulement historique. Parce que tout cela vous a été donné il y a quelques mois, au mois de décembre, au mois de novembre, avec des étapes précises qui devaient se dérouler et qui se déroulent exactement comme prévu. Nous aurons l’occasion plutôt, à travers vos questions mais aussi à travers ce que nous vous dirons, les uns et les autres, parmi nous Anciens et parmi les Étoiles et les Archanges, c’est juste, je dirais, des mises au point et des ajustements vibraux finaux, si je peux dire, par rapport à ce que vous vivez présentement à la surface de cette terre.

Alors d’abord, j’espère que nous allons avoir des questions intéressantes qui nous permettront d’avancer, si je peux dire, un peu plus vers le Cœur du Cœur. Alors nous allons écouter la première question.

Question : une maman qui se nourrit de Lumière peut-elle continuer à allaiter son bébé?

Alors si j’ai bien compris, c’est une maman qui a un bébé, qui se nourrit de Lumière - ça c’est tout à fait possible -, et elle voudrait nourrir son bébé de Lumière si j’ai bien compris, c’est ça ?

Oui.

Alors, un bébé est déjà Lumière. Vous savez que les fontanelles signent la fermeture et le cloisonnement de la personne aux alentours de 2 ans et que le corps astral va se structurer progressivement - le corps éthérique, lui, étant structuré bien avant, à partir de 5 ou 7 ans. À partir de ce moment-là, bien sûr, il n’y a plus de Lumière qui nourrit, ou juste un filet de Lumière, vous le savez, à cause de l’enfermement. Mais un bébé qui prend corps est Lumière, et ce qu’il a besoin, c’est de matière, ce n’est pas de Lumière. Il est déjà lui-même Lumière tant que la fontanelle n’est pas refermée. Donc il faut impérativement nourrir ce bébé ; même si la maman se nourrit de Lumière, le bébé, lui, a besoin de nourriture qu’on appelle « le lait » et rien ne peut remplacer cet aliment dans cette phase où se construit un corps physique, même si c’est dans cette période particulière de l’Ascension.

Donc ce n’est pas parce que la maman se nourrit de Lumière que le bébé n’a besoin que de Lumière. Il n’est pas capable de faire grandir, si je peux dire, sa matière, son corps, uniquement avec de la Lumière. Il y a des impératifs de fonctionnement, des impératifs physiologiques n’est-ce pas, qui doivent être respectés. Donc il est indispensable de nourrir physiquement un enfant, et un bébé, raison de plus, dans la période où le corps n’a pas achevé la structuration du corps éthérique, du corps astral, et voire même du corps mental. Bien sûr il existe certains êtres qui dès 14-15 ans, dès l’adolescence bien entamée, peuvent ne plus manger et se nourrir de Lumière, mais c’est difficile à concevoir et à imaginer, et encore plus à réaliser, avant cette période où la structure physique est en croissance comme on dit, n’est-ce pas ?

Donc c'est pas que c’est possible, c’est impossible ; il faut impérativement alimenter un bébé de façon la plus correcte qui soit. Bien sûr le bébé se nourrit aussi des pensées, des émotions de la maman et aussi de la Lumière de la maman, mais ce n’est absolument pas suffisant. Il faut vraiment que l’aliment essentiel soit présent pour apporter de la matière, tout simplement. Sans ça, le bébé, il risque de pas vraiment pouvoir métaboliser la Lumière, ce qui n’est pas la même chose quand vous êtes adulte et que vous réouvrez les fontanelles, quand vous activez en particulier la Couronne de la tête. À ce moment-là, effectivement, et ça nous vous l’avons dit depuis des années, que manger pour certains d’entre vous n’était ni une nécessité ni une obligation.

Je vous engage d’ailleurs en cette période, pour ceux d’entre vous qui ont des soucis avec leur mental, avec leur corps, avec les pensées, avec les émotions ou dans les relations les uns avec les autres, de vérifier par vous-même, je dirais, la puissance du jeûne sur la résolution des résistances à la Lumière, indépendamment justement de vos pensées. Ce que je veux dire par là, c’est qu’un simple jeûne total de 48 à 72 heures est tout à fait capable de donner un coup de pouce magistral à ce qu’il peut rester de résistances conscientes ou inconscientes à l’intérieur de vos cocons de Lumière ici sur cette terre. En privant votre corps de nourriture pendant un temps très bref, vous allez réorienter le métabolisme énergétique lié au chakra de la rate vers une nutrition-Lumière, non pas de prâna mais une nutrition vibrale. Vous avez tous, dès que vous avez une Couronne qui est active ou que vous avez perçue - même sans parler de la Couronne du cœur, même sans parler de l’Onde de Vie et même sans parler du Canal Marial -, la capacité à vous nourrir directement de Lumière.

Et vous remarquez d’ailleurs, indépendamment de ceux d’entre vous qui font des hypoglycémies parce que la structure est limite, mais même pour ceux-là, si vous allez… si vous vous opposez, non pas en luttant mais en laissant passer les symptômes d’une hypoglycémie, très vite, en l’espace de moins de 12 heures, vous allez constater que vous n’avez plus faim, réellement et concrètement, et que le besoin de nourriture n’est plus présent. Et surtout votre structure, au niveau des cocons de Lumière, là où se situe l’interface entre le corps d’Êtreté et les cocons de Lumière subtils mais éphémères de ce monde, c'est-à-dire le corps causal, ça va transformer extrêmement vite les choses. D’ailleurs y a beaucoup de gens qui font de l’énergétique ou de la nutrition, qui connaissent la vertu du jeûne, par exemple dans certaines maladies graves. Mais au niveau de la conscience elle-même, le fait de cesser d’introduire quoi que ce soit dans votre corps durant 48 à 72 heures, va permettre d’épurer, si je peux dire, tout ce qu’il peut rester dorénavant, au niveau aussi bien de votre tête que de vos histoires passées ou que des difficultés de positionnement au sein de l’Éternité.

Je conclurais en conseillant à cette maman - bien évidemment, elle, elle peut continuer à se nourrir de Lumière, parce que la Lumière sera métabolisée en lait pour elle, et pour le bébé - mais il ne faut pas penser nourrir exclusivement un bébé avec de la Lumière puisqu’il est déjà Lumière et ce qu’il a besoin, c’est de matière. Quel que soit le degré, on va dire, de pureté des âmes qui descendent durant cette période qui est très particulière et qui, je l’avais déjà dit y a de très nombreuses années, le bébé d’une maman qui est ouverte au niveau Vibral et qui vit certains états de conscience a toutes les chances, et je dirais la quasi-certitude, que son bébé sera identique à la Lumière originelle en grandissant. Ces enfants-là sont nourris de toute façon par les circonstances de la Terre et bien sûr dans le ventre de la maman si celle-ci est déjà réveillée à elle-même.

Donc il est tout à fait possible de donner le lait tout en faisant grandir la Lumière, parce que si la maman est dans la Lumière, le lait deviendra, comment dire, plus efficace, plus Vibral lui aussi. Mais il faut le support de la matière physique, ce qui n’est pas le cas quand vous êtes adulte.

Si vous vous privez de nourriture pendant un jeûne court, vous allez observer plus que jamais des changements extrêmement importants dans ce qui peut être souffrant ou résistant en vous, que ce soit dans la tête ou dans le corps, n’est-ce pas ?

Écoutons la question suivante.

Question : peut-on consommer de l’eau pendant le jeûne ?

J’ai parlé, mon ami, de jeûne total. Un jeûne court n’a pas besoin de s’encombrer de liquide. Ce n’est pas la même chose que disait Anaël voilà maintenant de très nombreuses années, il y a 8 ou 9 ans, où il fallait privilégier par exemple les aliments aériens ; pas les racines, pas les animaux, mais les végétaux qui donnaient des fruits ou des légumes qui poussent en hauteur. Ça, nous l’avions expliqué à l’époque. Et nous parlions aussi de jeûne avec une supplémentation en eau, en liquides. Là, je vous parle pas de la même chose, je parle d’un jeûne extrêmement court, c'est-à-dire 48 à 72 heures maximum. Mais vous constaterez les changements au bout de 24 heures, voire même avant. Dès 18 heures où vous n’avez rien absorbé par la bouche, vous constaterez une forme d’épuration et d’allégement de tout ce qui peut résister dans le corps comme dans la tête, comme dans les pensées, n’est-ce pas ? Vous pouvez en faire l’expérience très facilement.

Bien sûr les agapes, les repas, ont une fonction symbolique, c’est le moment où on parle, le moment où on échange aussi ; alors bien sûr, faites ça quand vous n’êtes pas dérangé par d’autres personnes qui mangent. Décidez de ne rien absorber du tout dans votre bouche pendant 24 heures déjà et vous constaterez extrêmement vite la montée vibratoire dans un premier temps et l’éclaircissement de l’observateur ou du témoin, si il est présent. Et si vous êtes déjà libéré vivant, là aussi vous constaterez une très nette différence. Et pour ceux qui ne vivent encore rien du tout de manière tangible au niveau Vibral, là aussi vous allez vous apercevoir que les vibrations sont omniprésentes.

D’ailleurs vous constatez, y avait déjà eu un phénomène comme ça au moment de l’activation totale des Portes Attraction et Vision au mois de décembre de l’année 2012, où certains ont vécu pendant plusieurs semaines ou mois des troubles digestifs qui gênaient l’alimentation. Là aujourd’hui, mangez ce que vous voulez, bien sûr, mais faites l’essai, pour ceux d’entre vous qui ont quelques difficultés de quelque nature que ce soit, de ne rien absorber du tout pendant 24 à 48 heures, voire 72 heures. Mais comme je l’ai dit, je le redis, au bout d’un peu plus de 18 heures, 18 heures à peu près, sans rien rentrer dans votre ventre ni dans votre bouche, vous verrez ce qui va se passer. C’est le même principe que ce que j’avais dit au mois de décembre concernant… et novembre, concernant l’autoguérison, n’est-ce pas ?

Si vous ne mangez pas de matière, il y a une espèce de balance entre la matière et la Lumière. Vous allez monter en Lumière tout en restant parfaitement présent. Si vous dépassez les premières sensations de faim, les premières sensations voire d’hypoglycémie ou de sentiment de fatigue, vous retrouverez une vitalité qui n’est comparable à rien. Je vous rappelle que vous avez, par exemple dans les enseignements lointains aussi concernant l’Intraterre et les modes de vie des intraterrestres, qu’ils soient Delphinoïdes ou pas, qui avaient conservé une forme de repas « rituélique » si je peux dire, hebdomadaire, de manière à se réunir et fêter en quelque sorte l’aliment en lui-même.

Mais votre corps se nourrit de Lumière, que vous soyez ouvert au niveau des Couronnes ou pas, parce que l’énergie-lumière Vibrale, comme vous le savez, s’est condensée sur terre ; nous en avons parlé toute l’année dernière. Et qu’est-ce qui se passe maintenant ? Votre chakra de la rate, je parle même plus des Couronnes, je parle plus du Canal Marial ou des chakras centraux, je parle du chakra de la rate, le chakra de la rate est celui qui mobilise et qui métabolise et met en route les énergies prâniques qui rentrent par le chakra de la rate, mais du fait de l’ouverture de la porte Attraction et Vision qui a été constante au niveau de la Matrice Christique, au niveau individuel en 2012 et surtout l’année dernière au niveau collectif, vous donne à tout un chacun la possibilité de vivre un jeûne court total afin d’en vivre les transformations.

Et vous verrez que c’est très rapide et suffisamment significatif pour être repéré par n’importe qui, indépendamment des vibrations de ceux qui les vivent, hein. Vous aurez des effets dans certains cas, même très spectaculaires sur certains troubles ou sur certains troubles physiques ou troubles mentaux comme je l’ai dit, y a pas de différence, mais le jeûne, dans ces cas-là, doit être total. C’est pas un jeûne liquide, c'est pas une alimentation liquide ou aérique comme disait à l’époque Anaël, et ce n’est pas non plus ce qui est appelé la nourriture prânique, parce que là, c’est une nourriture Vibrale.

La rate est tout à fait capable de distribuer dans le corps, indépendamment de votre alimentation en Lumière par l’Onde de Vie ou les Couronnes, par votre Cœur du Cœur, mais aussi au niveau du corps vital. Ce qui rentre dorénavant par le chakra de la rate ou la Porte Attraction, ce n'est pas le prâna, plus seulement, c'est les particules Vibrales. Vous avez la possibilité, vu l’abondance de la Lumière à la surface de la terre, de vous nourrir de cela aussi. Mais il faut que le jeûne soit total.

Autre question alors.

Question : pouvez-vous parler des enfants qui vont s’incarner dans les temps qui viennent ?

Avec plaisir. J'avais déjà parlé des femmes enceintes en 2011, à plusieurs reprises. Mais là c'est un petit peu différent parce que, que vous soyez vous une maman ou un couple ouvert ou pas ne change rien du tout à l’enfant qui est dans la maman. Parce que là aussi, je vous rappelle que dès qu’il y a conception, l’âme, ou l’Esprit si y a pas d’âme, envoie deux fils de Lumière dans ce qui va être le bébé, dès la conception. Un fil de Lumière pour la maman, un fil de Lumière à travers le papa, dès la fécondation. Or ces fils de Lumière aujourd’hui sont aussi nourris de Lumière.

Donc je peux dire, en complétant la réponse précédente, que les bébés qui sont en route, c’est comme ça qu’on dit, hein, pour les femmes enceintes, ces bébés en route sont déjà au courant, bien sûr, de ce qui est à vivre durant cette année - et comme vous le savez, avant cet été. Donc qu’ils naissent avant, pendant, ou juste après, que les mamans soient ouvertes ou pas, vous verrez que ces enfants sont profondément différents. Je l’avais déjà dit en 2011. Je vous avais dit que les enfants qui naissaient ouvraient les yeux tout de suite avec un regard extrêmement présent. Eh bah là, ils sont dans la Lumière en naissant, quel que soit le milieu sociétal, familial ou quel que soit l’état, je dirais, de la maman ou du papa. Parce que la Lumière Vibrale, et la juxtaposition de l’éphémère et de l’Éternel, est de plus en plus conséquente et importante.

Donc ces bébés viennent en toute connaissance de cause. Je vous rappelle que tous les désincarnés depuis les Noces Célestes ont été dispatchés pour vivre la libération dans le corps astral ou dans le corps causal, s’ils ont dépassé le corps astral et mental. Certains de ces êtres ont décidé de revenir prendre un corps pour vivre, dans la chair physique, la Libération et l’Ascension. D’autres, enfin, viennent de très loin, non pas tant pour avoir le temps d’expérimenter une vie mais pour, je dirais, ancrer encore plus la Lumière sur cette terre, qui est votre rôle à tous mais qui est le rôle de quasiment tous les bébés.

C’est pour ça qu’il ne peut plus y avoir, je dirais, de naissance par exemple d'hybrides reptiliens ou encore de bébés qui soient obtus et dont le programme d'âme soit trop éloigné de la Lumière, si je peux dire, c'est-à-dire une âme tournée vers la matière. La grande majorité des bébés à naître cette année sont déjà des êtres de Lumière, qu’ils soient des réincarnations de ceux qui étaient en pré-stase dans les plans intermédiaires à côté de nos vaisseaux, ou qu’ils soient venus d’ailleurs pour vivre, dans le corps de chair, la Libération. C’était ça la question ?
.
Question suivante.

Question : quel est l’impact sur la digestion, dans le contexte actuel? Est-ce les causes logiques d’absorber une nourriture sélective et répétitive chaque jour…

Ça fait partie du programme de l’Esprit aussi.

… et malgré tout avec des difficultés digestives ? Peut-il y avoir des risques de carence ?

Absolument pas pour un adulte qui vibre. Et même qui ne vibre pas. Bien sûr vous avez remarqué que vous avez tous, plus ou moins les uns ou les autres, et en tout cas pour ceux qui vibrent sur la Couronne radiante de la tête déjà, des difficultés digestives, comme c’était le cas à la fin de l’année 2012. Mais ça, c'est une injonction de la Lumière aussi à faire un jeûne court et total. Donc ne vous plaignez pas des troubles digestifs.

Par exemple vous observez que certains aliments qui vous faisaient du bien ne vous font plus vraiment du bien et d’autres, au contraire, que vous aviez rejetés, que vous réabsorbez. Regardez parmi vous par exemple ceux qui aujourd’hui ne buvaient plus de café et boivent du café ou ceux qui mangeaient plus tel aliment et qui en remangent. Ou d’autres, au contraire, qui sont gênés par ces aliments qu’ils pourtant avaient plaisir à manger. C’est une invitation de l’Intelligence de la Lumière, de votre Cœur du Cœur, à ne plus alimenter pendant 2-3 jours, et vous verrez que tous les troubles digestifs n’auront plus de raison d’être, quels qu’ils soient. Pas uniquement digestifs, toutes les fonctions qui sont situées dans cette partie du corps mais comme je l'ai dit aussi, dans les pensées, dans le mental et dans les cocons subtils.

Donc bien sûr il peut y avoir des carences, réelles, si ce jeûne dure trop longtemps. Mais là je ne parle pas de la même chose qu’une alimentation sélective comme par exemple ça avait été donné par l’Archange Anaël et moi-même voilà de nombreuses années. Se nourrir de prâna, ça existe déjà, vous avez de plus en plus de témoignages. Moi, je vous dis pas de vous nourrir de prâna, je vous dis de vous nourrir de particules Vibrales, c'est pas tout à fait la même chose. Et votre rate est tout à fait capable de métaboliser ça. Je vous rappelle que ce qui est important ce n’est plus le quantitatif.

Par exemple, je vais prendre un exemple : vous avez des normes de sucre dans le sang. Vous avez des frères et des sœurs qui ont des sucres dans le sang très élevés - ça s’appelle du diabète, n’est-ce pas ? - et qui pourtant n’ont aucun déséquilibre lié à cet excès de sucre. Et vous avez des êtres qui font des hypoglycémies. Mais ce qui est important, c’est que la Lumière, quand elle rentre, la particule Vibrale quand elle rentre par la rate, elle est métabolisée dans l’estomac et dans le deuxième chakra, et dans le foie. Et ces particules Vibrales vont – c'est des photons, mais assemblés, vous le savez -, elles vont en quelque sorte rendre plus vivantes les molécules physiologiques normales de votre sang, que ce soit le sucre dans le sang, que ce soient des vitamines. Et à ce moment-là toutes les normes physiologiques que vous connaissiez, que la médecine a étudié, n’ont plus cours si je peux dire. Bien sûr pas pour toute l’humanité mais pour un certain nombre d’entre vous ; c’est à vous qu’il appartient de vérifier. Je crois que l'humain est tellement habitué à manger que même s’il n’a pas faim, il va avoir le plaisir d'échanger, de rentrer des choses dans la bouche. Supprimez ce désir et ce plaisir durant 2 jours, sans vous faire violence, et vous verrez.

Donc au niveau de la nourriture, respectez l'Intelligence de la Lumière et l’intelligence de votre corps. Ne réagissez plus en vous disant « mais si je ne mange pas de ça, je vais avoir une carence en ça ». C’est plus tout à fait vrai puisque les molécules, même si elle est insuffisante va devenir plus vivante, si je peux dire, et donc plus efficace. Donc, ne vous préoccupez pas de cela. D’ailleurs beaucoup de maladies dites métaboliques, je crois, ou de surcharge, que ce soit en sucre, en graisses, en alcool, en ce que vous voulez, sont profondément améliorées, déjà, par la nourriture prânique, alors vous imaginez bien l'effet de la nourriture Vibrale par rapport à vos aliments.

Vous savez, de mon vivant je n’ai pas fait un seul repas sans bénir le repas. Est-ce que vous pensez à bénir votre repas ? Parce que ça transforme déjà l’aliment que vous allez ingérer. Et si vous supprimez les aliments, vous verrez que c'est encore plus efficace. Mais ne faites pas ça pendant 10 jours, hein, vous ne pourrez pas tenir ; même ceux qui ont l’habitude de faire des jeûnes. Faites ça 2 à 3 jours et vous verrez les transformations, si vous avez déjà jeûné, qui vont être beaucoup plus rapides sur ce qui peut faire défaut encore en vous, que ce soit une maladie, des émotions, du mental, ou même des perceptions que vous n’avez pas, ou des perceptions qui vous gênent. Vous verrez que vous deviendrez plus fort, plus lumineux, et plus intègre aussi dans ce que vous êtes.

Vous voyez bien que les besoins physiologiques sont profondément transformés, que ce soit pour le sommeil, que ce soit pour l’activité même de tous les jours, que ce soit pour votre humeur, que ce soit pour ce qui vous dérangeait auparavant et qui maintenant ne fait que vous effleurer, ou au contraire, si vous résistez, vous fait encore plus mal qu’avant. Mais la solution est en vous. Elle n’est pas dans un aliment, elle n’est pas dans votre conjoint. Et tout ce qui permet d’augmenter votre Autonomie et votre Liberté doit être privilégié. Profitez-en pendant qu’il est encore temps.

Et puis ça vous permettra aussi, s’il y a un décalage entre l'Ascension à proprement parler, que ce soit sur les Cercles de Feu ou ailleurs, l'intervention des frères Arcturiens ou Végaliens ou Andromédiens sur terre, vous permettront de tenir sans souffrir, si y a pas synchronicité totale. Mais nous faisons en sorte qu’il y ait une synchronicité totale pour tout le monde, bien sûr.

Donc oui, le jeûne court total est majeur durant cette période. D’ailleurs vous êtes dans la période du carême, je vous le rappelle, hein, vous êtes avant Pâques ; y a pas de meilleure période que maintenant. Et puis si vous constatez que vous avez des troubles digestifs, faites aussi l’essai du jeûne, vous ne risquez rien. Qu’est-ce que vous voulez risquer ? Une maladie ? De mourir ? Mais c’est une chance inespérée.

Question suivante.

Question : y a-t-il un lien entre l’électro-sensibilité et la chimico-sensibilité ? Si oui quel est-il et comment en sortir ?

Alors électro-sensible, je peux comprendre. Chimico-sensible, ça veut dire quoi ? Les gens qui ont par exemple des intolérances au gluten… ?

…oui, au gluten par exemple.

Alors le lien entre l’électro-sensibilité et la chimico-sensibilité ? Y'en a pas. Y'a aucun lien. La chimico-sensibilité dépend dans un premier lieu de votre structure physique, à travers l’hérédité aussi, transgénérationnelle aussi, mais aussi votre évolution vibratoire. Parce que effectivement, jusqu’à un certain seuil de l’élévation vibratoire, il y a une intolérance qui se développe de manière quasi-constante chez les frères et les sœurs dits éveillés par rapport au gluten. Je vous rappelle que le gluten fait partie… C'est de la glu, c'est ce que ça veut dire, c'est ce qui colle. Et cette glu, elle se dépose pas seulement dans le corps physique mais aussi au niveau de ce qui est nommé la Goutte Rouge et la Goutte Blanche, c'est-à-dire votre partie du Cœur du Cœur. Et que ces aliments, et pas que les aliments, tout ce que vous avez comme adjuvants, comme additifs, tout ce que avez dans la chimie moderne de l’agriculture est fait pour bloquer votre conscience. Ça, il faut en être conscient n’est-ce pas ? Plus que jamais. Et je parle pas des vaporisations dans le ciel, je parle pas des pesticides, je parle pas des conditionnements, de l’irradiation des aliments. Tout cela est une réalité, bien sûr.

La qualité nutritive des aliments n'a plus rien à voir avec ce qu’elle était il y encore 20 ans. La quantité de calories, le goût, tout ça vous le savez, vous le vérifiez par vous-même quand vous mangez une pomme qui est biologique et une pomme qui n’est pas biologique. Mais c'est pas suffisant. Parce que y a pas que les polluants du sol. Y'a aussi les polluants de l’air qui sont vaporisés, entre autre, vous avez les champs électriques, vous avez les perturbations de ce qui a été nommé, et la destruction de ce qui avait été nommé les lignes de prédation. Tout cela se renforce au fur et à mesure que la Terre se libère et que vous vous libérez. Au fur et à mesure, l’énergie de la contre-libération, si je peux l’appeler ainsi, c'est-à-dire des énergies d’enfermement, se fait de plus en plus abrupte.

Vous le constatez d’ailleurs à travers ce que j’ai nommé pendant des années les deux humanités, et la séparation des deux humanités. Vous avez des frères et des sœurs qui sont dans le déni total de l’enfermement de la Terre, dans le déni total de la présence des reptiliens, dans le déni total des polluants. Mais c'est pas la vie, ça. Maintenant il ne faut pas en faire une obsession, n’est-ce pas ? D’autant plus, encore une fois, que vous pouvez vous nourrir d’autre chose que d’alimentation pour un adulte -  même malade - normalement constitué.

Donc y a pas de superposition. L’électro-sensibilité, c’est une sensibilité qui se situe au niveau du corps éthérique, dont le relais se situe au niveau de ce qui a été nommé l’axe Attraction/Vision, l’axe de falsification qui correspond au chakra de la rate et au chakra du foie. La chimico-sensibilité n’est pas vraiment la même chose mais effectivement vous pouvez constater que souvent vous êtes porteur des deux. Si vous en avez une, l’autre n’est pas loin non plus. Mais vous avez quand même plus de chimico-sensibles que d’électro-sensibles. D’autant plus que, je l’avais dit et je vous le redis, au fur et à mesure que vous retrouvez votre Éternité, au fur et à mesure que vos propres couches isolantes, et la couche isolante la plus forte, vous le savez, c’est pas le corps éthérique, le corps astral et le corps mental, c’est le corps causal qui vous a encapsulé et privé de l’Étincelle divine et de l’Étincelle de l’âme. Et la Lumière Vibrale, bien sûr, brûle le corps causal.

Et donc cette sensibilité électrique va devenir de plus en plus perceptible, même si vous n’êtes pas affecté. De la même façon que vous voyez les dragons, les elfes, les gnomes, etc., les fées, de la même façon que beaucoup d’entre vous perçoivent de manière fugace ou plus constante nos Présences à leur côté gauche, de la même façon c'est la même chose pour cela. Vous devenez tous non pas seulement électro-sensibles mais hypersensibles à vos propres maux. Mais vous avez en vous la capacité totale de la Grâce ; c’est maintenant l’occasion, là aussi, de le mettre en pratique.

Et ne confondez pas la nourriture Vibrale et la nourriture prânique. Vous savez que par exemple des chamans, des mystiques, peuvent absorber le prâna d’un aliment et le dessécher comme le ferait une pyramide. Je parle pas de cette alimentation-là, je parle vraiment de l’alimentation Vibrale qui se prend dans l’Éther et pas à partir des aliments. Simplement, en vous privant d’aliments, vous allez permettre au chakra de la rate qui est obligé, puisqu’il est impliqué dans la digestion de vos aliments physiques, comme le chakra du foie et le plexus solaire au milieu, tout cela va passer au second plan et la Lumière Vibrale, au lieu de faire le circuit entre la rate, le plexus solaire et le deuxième chakra, va aller transmuter directement, puisqu’il n’y a plus rien à faire au niveau du plexus solaire et du foie, et de la vésicule biliaire, va aller libérer votre deuxième chakra des dernières lignes de prédation personnelles qui peuvent rester en vous, que vous ayez vécu ou pas la montée totale, ou pas du tout, de l’Onde de Vie. Et c’est la Lumière qui fait le travail, c’est pas vous.

Mais pour ça, il faut que la rate soit soumise à une alimentation qui n’est pas alourdissante. Vous avez le droit de manger ce que vous voulez, bien sûr, y en a parmi vous qui ont même besoin de viande en ce moment. C’est un besoin réel et physiologique, pour une raison qui est très simple. C’est pas seulement parce qu’il y a une carence en fer, c’est uniquement parce qu'au-delà de la pollution énergétique de la viande et de la souffrance animale, néanmoins l’animal, avant d’être abattu, a lui aussi incorporé de la Lumière Vibrale. Et cette Lumière Vibrale, de la même façon que ça vient enrober les molécules, va enrober le noyau de fer de l’hémoglobine, comme vous dites, et va rendre les molécules des globules rouges et l’ADN dans les autres cellules beaucoup plus actifs. Ce qui permettra la démultiplication aisée de vos brins d’ADN qui permet, je vous le rappelle, de passer de 2 à 12 brins d’ADN. C'est dans cette phase ultime, et profitez de cette période magique qui se situe avant Pâques, mais faites-le n’importe quand.

Et dans un jeûne court, y a aucun risque de carence. Au contraire vous allez accroître, si je peux dire, votre taux vibratoire, pour ceux qui s’intéressent à ça. Vous allez faire disparaître ce qu’il peut rester de résistances ou d’interférences entre votre personne, votre éphémère et l’Éternité ou le corps d’Êtreté, qui n’a rien à voir, je vous le rappelle, avec les structures des cocons subtils, qui est bien au-delà, n’est-ce pas ? Corps d’Êtreté qui était dans le soleil et qui maintenant se surimprime, si je peux dire, et rentre en syntonie avec vos structures éphémères de façon, je dirais, de plus en plus adaptée. Mais cette adaptation à la Lumière crée, comme vous le constatez, une forme de désadaptation à la vie ordinaire privée de Lumière, que ce soit au niveau du sommeil, de l’appétit, de la mémoire et de tout ce qui fait l’éphémère en fait.

C’est comme ça que vous disparaissez, la plupart, de plus en plus facilement. Alors bien sûr, la disparition peut être gênante quand ça survient quand vous aviez prévu de faire autre chose. Mais encore une fois, là aussi, est-ce que vous êtes soumis à votre personne ou est-ce que vous avez fait allégeance en totalité à la Lumière Vibrale ? C’est ça que ça vous donne à voir. Comme dans vos relations, comme dans ce qui vous arrive dans ce que vous faites aujourd’hui. Y a pas de meilleure possibilité de rééquilibrage que celle-là, parce que l’Intelligence de la Lumière est, je dirais, de plus en plus fracassante, voire perturbante. Mais perturbante pour vous, en tant que personne, mais pas pour vous en ce que vous êtes de toute éternité et en ce qui se déroule sur la terre. Mais c’est à vous de faire votre propre expérimentation, si je peux dire.

Et si je réponds pas à la question, il faut me le dire, hein. Et si j’ai répondu à cette question, alors nous pouvons passer à la suivante.

Question : là, vous avez l’air de nous dire que l’évènement final sera survenu avant l’été ?

Mais ça a été dit déjà par Anaël. Y a aucune raison que ça change.

Question : mais vous aviez aussi dit que le 7 janvier il se passerait quelque chose, et en 2011 aussi il y avait une carotte et un bâton.

Y a plus carotte et bâton, je l’ai dit la dernière fois.

Question : donc je me demande si vous nous mentez, ou pas ? 

Alors j’ai déjà dit, et Anaël aussi je crois, que la Lumière ne ment jamais, mais la Lumière est équivoque. Elle est équivoque selon votre compréhension et votre interprétation. Parce que tant que la personne est encore présente, même si vous êtes libéré vivant - y a encore une personne bien sûr - cette personne est sujette à compréhension, à interprétation, et surtout à projection. Maintenant, j’avais donné une date butoir. La deuxième comète - et pas Nibiru - est passée en temps et en heure, à l’heure près même, je dirais, au niveau de la visibilité. Mais bien sûr, cette deuxième Étoile n’est pas Nibiru mais fait partie du système complexe d’Hercobulus. Maintenant est-ce que en posant cette question, c’est toi qui espère ou attends quelque chose ?

Rappelez-vous que votre seule fonction n’est pas d’attendre la fin pour échapper à je ne sais quoi mais de vivre déjà votre fin personnelle, dans cette période depuis l’assignation vibrale, à travers vos péripéties de vie, à travers vos péripéties intérieures, à travers tout ce qui se déroule dans votre vie. Tout est occasion de dépassement et de Libération. Non pas en fournissant un travail ou un effort mais, comme ça a été dit, en le voyant. Il ne faut pas de faux-fuyants, il ne faut pas vous fuir et il faut être juste avec vous-même, ne pas interpréter, ne pas projeter, ne pas tirer la couverture à soi.

L’autre doit être plus important que vous, c’est la seule façon de lui prouver votre amour. Ce n’est pas en lui donnant de l’argent ou en le serrant dans vos bras. Ce n’est pas seulement en évitant de dire du mal de qui que ce soit mais c’est en vous mettant, et en comprenant - en le vivant - que l’autre, c’est vous. Surtout celui que vous détestez le plus, c’est encore plus vous. Quand vous aurez réellement vécu cela, vous n’attendrez plus rien. Je peux pas dire mieux que ce que j’ai dit en décembre.

Maintenant, l’Ascension est commencée. Vous la vivez à titre individuel. Et la libération collective, je vous invite à ne pas nous croire mais à regarder réellement ce qui se passe dans la société, au niveau des structures archaïques, des structures de domination, de prédation. Les lignes de prédation collectives, elles ont été, au niveau personnel déjà, dissoutes pour ceux qui ont vécu l’Onde de Vie en 2012. Les lignes de prédation collectives, elles se sont désagrégées déjà en 2012, et vous êtes en 2016, donc vous pensez bien que ce qui tient ce monde n’est que l’habitude, rien d’autre.

Il y a plus de, comment dire, d’ajustement de la vitesse de Nibiru en fonction de la Terre, en fonction de l’égrégore collectif de l’humanité. D’ailleurs vos scientifiques le savent et ils le disent, elle accélère de plus de plus. D’ailleurs ils sont perdus, les pauvres, parce qu’ils peuvent pas comprendre comment quelque chose est à un endroit à un moment donné, évolue à telle vitesse, et se retrouve en arrière ou parfois plus proche. Ça n’obéit pas aux lois physiques, astrophysiques que vous connaissez. C’est la même chose quand vous voyez un météorite : vous avez l’impression qu’il est devant vous, juste à côté de vous, il est peut-être à des centaines, voire des milliers de kilomètres. Tout dépend de la lumière et de la taille, et du bruit bien sûr. Les Trompettes sont de plus en plus présentes.

Donc nous ne mentons pas. Mais réagissez à vous-même. Qu’est-ce que vous vivez depuis décembre ? Vous disparaissez de plus en plus vite, que vous le vouliez ou non. Et même quand vous revenez, le monde est là. Mais vous voyez bien comment va la marche de ce monde, il faut vraiment être dans le déni pour ne pas le voir. Maintenant, si tu attends une date avec un point final, je te rappelle que nul ne connaît la date ni l’heure, même pas le Christ. La Source elle-même en a une idée, l’Archange Métatron aussi, et j’avais dit qu’il y avait des périodes propices. Mais au niveau de l’Étoile qui annonce l’Étoile, et l’Étoile, qui n’est pas celle qui était nommé par saint Jean « Absinthe » dans l’Apocalypse…

Parce que là, c’est les pluies météoritiques liées à la manifestation, à vos yeux de chair, de l’Archange Mikaël qui vient achever ce qui a commencé déjà depuis les Noces Célestes, qui s’est achevé intérieurement en 2012 et qui a débouché sur la manifestation en ce monde, déjà depuis 2014, à votre assignation Vibrale, qui se peaufine petit à petit, que vous le vouliez ou non, que vous viviez les vibrations ou pas, que vous vous en foutiez ou pas. C’est pareil pour toute vie à la surface de cette planète. Les êtres de la nature sont de plus en plus vus, de plus en plus y a des échanges qui se font avec eux.

Et celui qui vit totalement immergé dans son Éternité, dans le Vibral si vous voulez, dans la Lumière Vibrale, n’a que faire des signes visibles dans le ciel, parce qu’il l’a déjà vécu en lui. Seul celui qui est encore limité dans son accès à son éternité, même si elle se fait par moments, va douter de plus en plus. D’ailleurs je vous rappelle que le déni sera tel, pour une grande partie de l’humanité, que même quand y aura les signes dans le ciel, même quand y aura les Trompettes, même quand y aura l’Appel de Marie, ils seront toujours dans le déni. Tout le monde ne va pas tomber en extase au moment de la stase, en tout cas dans les premiers temps.

Donc il n’y a aucun mensonge. Nous vous avons donné suffisamment de preuves de toutes les structures, pas moi mais par exemple un Ami, quand il vous a donné le Yoga de l’Unité. Nous avons attiré votre attention sur des structures qu’aucun d’entre vous ne connaissait à l’époque parce qu’il ne les vivait pas. Et vous voyez aujourd’hui des frères et des sœurs qui vivent l’activation de ces structures sans même savoir ce à quoi ça correspond. Donc tout ça était bien programmé, préparé, et en accomplissement, mais ne cherchez pas l’heure, vous le saurez bien assez tôt. Simplement dans la chronologie qui a été donnée par l’Archange Anaël et par moi-même, ce qui est dans un ordre chronologique précis, c'est-à-dire linéaire dans le temps, sera de moins en moins linéaire dans le temps. Il y aura une espèce d’empilement des instants présents et du temps, où tout va se résoudre dans ce que vous nommez le temps zéro.

Rappelez-vous que l’élastique, il se tend, il se tend. On vous avait dit que plus il se tend, plus vous aviez l’occasion de vous préparer et d’affiner, si je peux dire. Mais croyez-vous que ceux qui sont dans le déni total, excepté la Grâce Mariale de dernière minute, vont accueillir ce processus avec joie ? Je ne crois pas. Et c’est ce qu’ils ont à vivre. Ils seront confrontés à l’éphémère et à la dureté de l’éphémère. Ça ne veut pas dire que ces êtres sont - ça ne veut rien dire mais - moins évolués, plus ouverts ou moins ouverts que vous, ça veut dire que leur programme de vie inscrit au sein de l’âme nécessite cela. Y a rien de bien, y a rien de mal, chaque être est libre de vivre ce qu’il a à vivre. Maintenant le moment collectif, redouté ou espéré, lui, ne dépend plus ni de la Terre, ni de vous, ni de nous, ni même de Nibiru.

Il faut trouver le moment de résonance le plus adapté. Donc vous concluez par-là, et nous avons conclu depuis fort longtemps - et nous vous l’avions déjà suggéré, si je peux dire -, que le mécanisme de basculement, l’ultime basculement des pôles et de votre conscience se produira lorsqu’un ensemble de circonstances seront réunies. Toutes les circonstances sont réunies, sans exception. Ça aurait pu être en décembre, ça peut être tout de suite, ça peut être demain, mais en tout cas cela se déroulera dans l’espace de temps imparti.

Mais ne faites pas de plans sur la comète, comme on dit, en espérant échapper à vos obligations, au fisc, ou vous en foutre de la vie. C’est autrement plus important de se sentir aujourd’hui, je dirais, encore plus responsable de ce que vous êtes et de ce que vous faites dans votre vie, en calquant, si je peux dire, votre comportement sur la demande de la Grâce, la demande de la Lumière et l’état de Grâce. Si vous êtes réellement là-dedans, y a plus aucune date à chercher, parce que tout est là sous vos yeux. Bien sûr que quand vous vous réveillez le matin ou que vous sortez de votre béatitude, le monde est là, mais il est de plus en plus à la fois rigide et à la fois souple, de plus en plus perméable à la Lumière et par certains côtés de plus en plus en résistance à la Lumière, comme chacun de vous. Et c’est ce qui se joue, et vous êtes le théâtre des opérations, si je peux dire, dans ce corps.

Rappelez-vous, quand vous savez par exemple qu’on apprend à un frère ou une sœur qu’il va mourir parce qu’il a une maladie qui le condamne à mourir dans les deux mois, dans les six mois, peu importe la date. Cette personne-là, elle a envie de vivre, non pas parce qu’elle a peur de la mort nécessairement mais parce qu’il faut régler les choses et profiter, comme vous dites, des derniers moments. Mais raison de plus aujourd’hui, profitez pour être encore plus vivant que d’habitude, vous allez pas vous mettre au lit avant l’Appel de Marie quand même. Vous êtes là pour rayonner ce que vous êtes en Éternité, et vous n’avez pas besoin de mots. Faites ce que vous avez l’habitude de faire, ou faites ce que la Lumière vous demande de faire, à travers des évènements ou des non-évènements.

Mais ne voyez plus rien de votre simple point de vue, en tant que personne. Si vous avez compris cela, si vous vous penchez non pas sur ce que nous vous disons ou sur ce que vous vibrez mais sur l’objectivité concrète, matérielle, physique, des évènements, qu’ils soient au niveau de la société, au niveau des guerres, vous voyez bien que tout ça est en route - et même arrivé. Le problème, c’est que ce que vous appelez les médias, les mass média, le collectif humain global, pas celui des éveillés, des Libérés ou des ouverts, mais global de la terre, ne peut pas envisager comme vous le déni ou la colère, ou le refus, ou la négociation, dont avait parlé Sri Aurobindo par rapport aux étapes du Choc de l’Humanité.  Mais le Choc de l’Humanité, vous êtes en plein dedans. Et le Choc de l’Humanité, il est quand même préalable, ou en tout cas concomitant avec l’Appel de Marie. Et plus vous avancez dans ce temps linéaire qui semble s’étirer pour certains, ou se raccourcir, plus tous les élastiques vont lâcher en même temps. Donc vous imaginez bien que si vous n’avez pas la lumière intérieure, il vous faudra résoudre certains antagonismes. Je parle pour le collectif de l’humanité, je parle pas pour nombre d’entre vous qui sont ici.

N’oubliez pas que l’ego se considère comme immortel. Et que l’ego spirituel se considère comme immortel à travers la réincarnation. Mais c’est pas ça la Liberté, c’est pas ça l’immortalité. Ça n’a rien à voir même avec vous et avec nous. Ça n’a rien à voir avec les Anciens, avec les Étoiles, les Archanges, qui sont que des manifestations au sein d’une forme mutable, de la Lumière elle-même. Et le cher Bidi est déjà revenu il y a plusieurs mois pour compléter ce qu’il avait dit y a quelques années.

Alors vivez. Soyez attentif à ce que demande la Lumière, à ce que demande votre corps. Mais soyez d’autant plus attentif à ce que demande la Lumière. Et y a pas 50 000 façons d’y arriver. J’ai parlé du jeûne court, j’ai parlé aussi et je parlerai de ne plus accorder crédit à vos émotions. Vos pensées d’ailleurs ne sont pas vos pensées, même quand vous êtes en méditation ou en alignement ou en Infinie Présence. Vous voyez bien que c’est des choses qui émergent, et si vous ne vous n’y intéressez pas par le principe de l’Attention et de l’Intention, elles se dissolvent. Les images, les formes aussi disparaissent et vous restez même plus avec le grand blanc du Soi, le miroitement du Soi, mais vous pénétrez réellement et concrètement la Demeure d’Éternité qui est la vôtre et qui est la nôtre, à tout un chacun, qu’on le veuille ou pas.

Donc la Lumière ne peut pas mentir, il y a juste la notion d’équivoque. Mais quand je disais que la Lumière est parfois équivoque, c’est la rencontre entre la Lumière et votre éphémère qui crée, je dirais, cette notion d’équivoque. C’est pas la Lumière elle-même, c’est l’interaction entre l’Éternel et l’éphémère. L’Abandon à la Lumière et le vécu de la Lumière tel qu’il avait été explicité voilà de nombreuses années, et maintenant c’est la loi de Grâce, nous l’avons dit toute l’année précédente et en particulier dans ce qui avait été appelé « les Carnets de février », il y a juste un an. Là vous aviez, et je vous invite d’ailleurs plus à relire, comme certains le font, ou à écouter ce qui a été dit il y a des années, parce que ça prend tout son sens maintenant.

Quand dans les années avant, avec d’autres personnes, j’ai déjà parlé, avec des gens qui s’appelaient en particulier OM, c’était moi qui parlais. J’avais dit déjà, j’avais parlé de tous les évènements qui allaient se dérouler, dans les années 95-2000, bien avant tout ce qui s’est dit après. J’avais déjà évoqué tout ça. Et bien sûr y a eu des projections et des interprétations. Ce que je dis maintenant aujourd’hui, que j’ai déjà dit l’année dernière, c’est que ça y est. Ça ne dépend ni de vous, ni de la Terre mais simplement de toutes les circonstances astrophysiques qui sont en déroulement en ce moment. Ce n’est plus la Terre ; la Terre, elle est libérée, elle a décidé d’ascensionner. Le noyau cristallin est libéré déjà depuis des années. Nombre d’entre vous sont libérés réellement et concrètement depuis des années. Alors je conçois que ça puisse être dur d’être confronté à l’humanité endormie, surtout si c’est proche de vous. Mais il faut passer outre.

Alors ne vous préoccupez plus de la date butoir, elle a été donnée, la chronologie suit son rythme. N’oubliez pas aussi qu’il y a un chevauchement, je dirais, des différentes boucles temporelles, qui aboutit à ce goulet de passage, qui est l’Appel de Marie. Mais tout va être synchrone. Tout ce qui tient encore debout à la surface de cette terre sera balayé d’un coup et d’un seul. Plus l’élastique se tend, plus il revient fort. C’était nécessaire pour que le maximum, et je l’avais dit aussi, de frères et de sœurs puissent découvrir ou pressentir leur éternité, même sans la vibration, mais aujourd’hui, et je l’ai dit en décembre et je vous le répète, tout est accompli. La libération de la Terre qui vous a promis votre Libération, l’Ascension individuelle pour ceux qui la vivent, et l’évènement final.

Mais rappelez-vous aussi que la Terre de 3ème dimension laissera la place, j’en ai parlé en 2010, à une Terre de 5ème dimension ; c’est un accouchement. Ce que vous percevez avec vos yeux, les êtres de la nature que vous voyez, que vous sentez, avec lesquels vous échangez, vos alignements, vos disparitions, vos troubles digestifs, vos changements alimentaires, vos changements de région, tous vos changements qui surviennent ne sont que ça - ne sont destinés qu’à faciliter votre Ascension personnelle. Et vous êtes en train de le vivre, de plus en plus. Et bien sûr, tant que la grenouille n’est pas cuite, la grenouille ne sait pas qu’elle est cuite ; elle meurt sans savoir qu’elle meurt. À l’époque je vous disais qu’il fallait lâcher les cacahuètes du bocal pour sortir la main du bocal. J’avais dit après qu’y avait plus de bocal. Mais y a plus de cacahuètes non plus et y a plus de main. C’est juste des résidus si je peux dire, de l’habitude, qui tiennent le monde, rien de plus et rien de moins.

Ça veut dire quoi aussi ? Ça veut dire que ni vous ni nous ne maîtrisons ni ne contrôlons quoi que ce soit puisque notre travail à nous, Melchisédech, Étoiles, Archanges, les Conclaves, tout ce qui a existé durant ces années n’a plus besoin de nous. De la même façon, vous n’avez plus besoin de vous-même. Alors je sais que ça peut paraître difficile à accepter, même pour ceux qui ont disparu, de saisir et de comprendre que tout ça n’a été qu’un jeu. Un jeu qui vous a permis de vous rapprocher de la Vérité afin que vous puissiez vivre en toute autonomie et liberté votre vérité ; ça, ça a été accompli. Et ne vous inquiétez pas pour ceux qui sont dans le déni. Ne vous inquiétez pas non plus pour ceux qui ne voient rien venir ou pour vous-même, parce que l’Appel de Marie va remettre les compteurs à zéro, si je peux dire.

Donc vivez. Vivez, aimez, faites ce que la Lumière vous demande, faites ce qui vous fait plaisir. Auto-guérissez-vous, faites des jeûnes, chantez, priez, faites ce que vous voulez. Bien sûr, nombre d’entre vous, comme je l’avais dit, s’intéressent à ce qui peut se passer, mais si vous regardez objectivement, si vous regardez uniquement votre petite vie, vous vous dites : « Bah je suis toujours là, je travaille toujours, j’ai toujours des besoins d’argent, j’ai toujours besoin de ma compagne ou de mon compagnon. J’ai besoin de vivre ». Oui bien sûr, mais vous voyez bien qu’il y a autre chose qui est là, chacun de manière différente, avec plus ou moins d’intensité.

Maintenant si vous êtes empêtré ou gêné par le temps qui s’écoule, ça veut dire quoi ? Que vous n’êtes pas encore suffisamment stabilisé dans votre éternité, même si vous êtes libéré vivant et que vous avez vécu la totalité de l’Onde de Vie. Vous n’êtes pas là pour vous maintenant, vous n’êtes pas là pour les autres, vous êtes là pour vivre la vraie Vie, ici même en ce monde, durant son effondrement. Je ne sais pas si j’ai été assez clair.

Maintenant vous allez en voir passer des vertes et des pas mûres. J’ai parlé de l’échéance de la deuxième Étoile. Je vous ai parlé aujourd’hui du carême. L’année dernière vous avez eu des jolis mois, n’est-ce pas, avec beaucoup d’évènements. Cette année vous avez le mois de mars, vous avez le mois de Marie, vous avez certains égrégores de fêtes dites religieuses qui sont avant tout des fêtes astronomiques avant d’être des fêtes religieuses hein, que ce soit le solstice d’été, le solstice d’hiver, le printemps, etc.

Alors nous, qu’est-ce que nous faisons, Anciens comme Étoiles, comme Archanges ? Nous faisons comme vous. Nous sommes de plus en plus alignés sur l’Absolu et sur la vérité de l’Absolu. Ce qui veut dire que même si vous avez l’impression que vous échangez avec nous et que ça arrive par l’extérieur… quand nous vous avions dit, voilà des années, que nous étions à l’intérieur de vous, le seul monde qui existe, c’est vous. Le jeu sociétal et le jeu de la relation vous fait croire qu’il y a « l’autre », vous fait croire qu’il y a Marie, vous fait croire que je suis là. Mais y a pas plus moi que vous, ici. Y a juste l’Amour, et l’Amour n’a que faire des personnes. L’Amour est. Au-delà de toute forme, et je dirais même au-delà de tout enfermement par les méchants garçons. C’est ça, la Liberté. C’est pas d’y croire, c’est de le vivre.

Et dès l’instant, où vous le vivez, même si vous êtes, comment dire, intéressé par ce qui se déroule sur la Terre ou dans les cieux, vous n’êtes plus impatient, vous n’êtes plus dans l’attente. Vous demeurez dans la joie, parce que vous savez que votre vraie nourriture, c’est la joie de qui vous êtes et certainement pas la destruction finale de la matrice de 3D dissociée. Elle est déjà actée pour nombre d’entre vous.

Je dirais, en faisant un jeu de mots, que pour l’éphémère, l’Éternité c’est loin. Et je dirais que pour l’éphémère aussi, l’Éternité c’est très loin, surtout dans les derniers moments. Parce que c’est comme quand vous voyez une ligne d’arrivée et que vous courez de plus en plus vite en espérant vous reposer, vous voyez la ligne d’arrivée qui se déplace au fur et à mesure que vous courez. Mais ça, c’est pas linéaire, c’est plus linéaire. Le temps n’est plus linéaire. La gravité, la gravitation, n’est plus linéaire. Combien parmi vous ont des vertiges ? Combien parmi vous, même très jeunes, oublient les noms, oublient les concepts, oublient ce qu’ils ont étudié, ou au contraire se découvrent de nouvelles choses, de nouveaux talents ? Tout cela vous le vivez.

Alors maintenant oui, la Terre de 3D est encore là, mais la Terre de 5D est déjà là, elle aussi. Il faut juste que la prééminence de l’Éternité soit telle qu’il n’y ait plus aucune place pour l’éphémère. À ce moment-là, vous serez en stase. Marie vous préviendra, vous le savez. Mais attention, en observant les signes de la Terre ou vos signes intérieurs, de ne pas être tributaire de quelque chose que vous situez dans le futur. Parce que là aussi, quelque part, c’est une résistance, parce que vous vous projetez à travers cela, que vous le vouliez ou non, libéré ou pas d’ailleurs. Quelque part votre conscience se dirige sur quelque chose que vous vivez pourtant à l’intérieur mais qui n’est pas arrivé au niveau collectif, et qui pourtant est manifesté, puisque la Libération est effective. Y a un moment collectif. Ce moment collectif, tous les prophètes, tous les mystiques vous en ont parlé.

Alors bien sûr, si on prend Bença Deunov, Orionis, il avait dit de son vivant : « Viendra un Feu du ciel et tout sera régénéré en un instant. ». Bien sûr que cela est écrit. Il n’y a aucun moyen d’y déroger, sauf pour ceux que vous pourriez appeler, pas les nounours, ah les bisounours vous dites. C’est ceux qui projettent un monde meilleur, où « tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ». C’est pas possible, dans la 3D dissociée. Ça, par contre, ça existe déjà pour certains d’entre vous, parce que votre conscience, même si ce corps éphémère est là, est déjà passée en 5D ou en 3D unifiée. Ceux qui ont établi des relations d’amour par exemple, avec la nature, avec des frères et des sœurs, avec eux-mêmes.

Donc c’est la personne, ce qu’il peut rester de votre éphémère qui parfois se manifeste, et peut non pas douter mais être impatient ou agacé peut-être. Mais il n’y a aucun mensonge. Et d’ailleurs même si cela est acté, je devrais vous dire que ceux parmi vous qui sont libérés vivants et qui se maintiennent le plus souvent dans cette liberté intérieure n’ont que faire de l’évènement final, ni même de l’Appel de Marie, parce que pour eux c’est déjà acté. Ils le vivront comme tout le monde, mais ils ne s’en préoccupent pas plus que ça. Parce que si vous passez votre temps à chercher des signes dans les médias, dans les aspects scientifiques ou en vous, vous ne vivez pas. Vous êtes tourné vers vous-même, donc vers l’éphémère. Profitez, je dirais, à plein régime de votre éternité, quoi que vous demande la vie.

Autre question.

Question : compte tenu des dates butoirs, peut-on en conclure qu’on est dans les 132 jours ?

Alors d’après le tableau chronologique que vous a donné l’Archange Anaël, les 132 jours ne commencent qu’après l’Appel de Marie. Me semble-t-il, vous n’avez pas entendu Marie, sauf peut-être au niveau individuel, au niveau de vos communions, mais y a pas eu d’Appel collectif encore. Vous avez des Trompettes qui apparaissent en certains endroits de la terre, de manière de plus en plus intense et flagrante, vous avez des météorites qui sont de plus en plus intenses et visibles, mais l’Appel de Marie n’a pas eu lieu. Vous l’avez peut-être vécu à titre individuel, quand Marie vous a déjà appelé par votre prénom voilà de nombreuses années. Une fois suffit. Après, ben y a plus qu’à vivre.

Alors les 132 jours commenceront de manière définitive dès le premier jour des Trompettes. Mais je parle pas des Trompettes  à un endroit ou à un autre, ça doit être sur toute la terre en même temps. Mais pas sur un continent ou un autre, parce que là, si vous regardez les informations, vous allez voir que les territoires où ils sont entendus, ne sont plus limités comme auparavant à quelques kilomètres autour de l’endroit où ils étaient générés par la friction du ciel et de la Terre, mais ces zones peuvent s’étendre sur plusieurs centaines de kilomètres en même temps, le même jour et à la même heure.

Donc ça gagne, mais c’est pas encore collectif. Quand nous parlons des Trompettes, c’est pas les Trompettes de plus en plus souvent en quelque endroit, c’est les Trompettes  partout en même temps. Et ça, vous le savez, c’est lié à l’arrivée de Nibiru, et de tout ce qui accompagne Nibiru, en l’occurrence les frères intergalactiques, en l’occurrence les vaisseaux de la flotte Mariale qui sont positionnés, cela vous avait été dit, pour la plupart d’entre eux de manière invisible, c’est-à-dire dans la Terre de 5D, au-dessus de certains endroits stratégiques.

C’est les derniers voiles qui tombent. À titre individuel, beaucoup d’entre vous n’ont plus aucun voile. Comme je le disais, il peut rester des habitudes, ou encore quelques croyances, c’est tout. Maintenant, la Terre de 5D, elle est née, simplement la Terre de 3D n’est pas encore désagrégée. Mais vous pouvez constater que il y a une préparation massive, vous avez des diminutions de la gravité en certains endroits qui ne sont pas liés par exemple à des pluies ou à des vents, mais vous avez des montagnes entières qui s’effondrent. Ça, c’est la disparition locale de la gravité, parce que la dernière couche isolante a été perforée. La Lumière adamantine s’accumule de plus en plus à la surface de la Terre et en vous. Maintenant, encore une fois, ne faites pas de projets par rapport à une date butoir qui se situerait par exemple le 15 août. Les 132 jours démarreront dès maintenant, et en tout cas avant que l’année soit achevée, c’est évident. Mais nul ne connaît la date ni l’heure. Ni nous, ni vous, ni la Terre, ni Nibiru elle-même. Parce qu’il y en a parmi vous qui ont déjà capté Nibiru, y en a même, je crois, il y a quelques années, qui ont canalisés Nibiru.

Si vous êtes pris par les dates, dites-vous que c’est la personne qui est prise par la date, pas ce que vous êtes. Surtout que par rapport à une date, même quand y aura l’Appel de Marie, dès le début des Trompettes  partout sur la terre, y en a qui seront comme je l’ai dit encore dans le déni, et qui ne verront rien. Tout le monde n’a pas… tous les frères et les sœurs de la planète n’ont pas les mêmes avenirs ni le même devenir, c’est ça la Liberté. Y a juste un support de vie illusoire qui lui n’existera plus. Mais la vie existera toujours, que vous soyez Absolu, en 3D unifiée, que vous laissiez ce corps ou que vous vous serviez de votre corps, puisque vous n’êtes rien de tout cela.

Et rappelez-vous que plus la Lumière vous travaille, plus elle vous montre des choses, plus vous grandissez en Joie. Ce qui n’est pas en Joie, c’est la personne. Ce qui est en Joie, c’est votre Éternité, et ça doit se traduire ici, dans l’éphémère de ce monde. L’Ascension, elle se passe pas ailleurs ; c’est une transmutation totale de votre matière. Que vous ayez besoin de cette matière ou pas d’ailleurs, parce que les mécanismes vibratoires de superposition du corps d’Êtreté, de transfert de conscience dans le corps d’Êtreté, sont très précisément ce qui vous permet de vivre cela, votre éternité.

Et bien sûr, je vous ai dit aux mois de décembre et novembre qu’il y avait effectivement la carotte et le bâton. Mais si y avait pas de carotte et de bâton, si y avait pas l’espérance de la Liberté… Combien d’entre vous se sont déjà arrêtés ? La persévérance est quelque chose qui fait défaut à beaucoup d’êtres humains. Ce n’est pas un problème de volonté bien sûr, ni un problème d’éthique, ni d’intégrité, c’est juste un problème d’attention et d’intention. Vous le voyez vous-même quand vous êtes avec des frères et des sœurs qui ne vibrent pas, qui ne vivent rien, ça vous arrive, dans votre famille, près de vous, ou dans des rencontres, dans des sorties, vous voyez bien que ces deux types de fonctionnements n’ont rien à voir l’un avec l’autre. Vous êtes des êtres humains tous les deux, vous avez le même cœur et pourtant, ce qui est manifesté n’est pas la même chose.

Donc il n’y a plus à rechercher de dates. C’est en ce sens que tout ce que je vous avais dit et ce qu’avait dit Anaël dans cette chronologie est absolument exact. J’avais donné une date de probabilité ; cette date de probabilité, il ne s’est rien passé, du moins de visible extérieurement, mais est-ce que ça vous a renforcé dans ce que vous êtes en éternité ou est-ce que ça vous a éloigné de votre Éternité et remis dans l’éphémère ? C’est à cela que vous voyez où vous êtes. Quelles sont les peurs qui sont encore en vous ? Quelles sont les choses que vous n’avez pas vues et que la Lumière éclaire, libéré ou pas, vibrant ou pas vibrant ? Non pas pour avoir l’impression qu’il faut encore épurer ou transformer des choses mais encore une fois pour vous ajuster au plus proche de l’Éternité le moment venu. Tout le reste, c’est des fariboles et tout le reste vous permet de goûter, si je peux dire, au sein même de l’illusion, les joies de l’Éternité.

Mais faites attention avec votre conscience et votre attention elle-même, de ne pas rentrer comme en 2012 dans une attente ou une espérance. Bien sûr que les choses auraient pu se passer en d’autres temps. Elles auraient pu se passer par exemple, comme ça avait été dit par Orionis quand il fut Michel de Nostredame, qui avait parlé de l’année 1999. Bien sûr ça aurait pu se passer en 2012. Et là, ça se passera maintenant. Mais ça s’est déjà passé, au niveau de votre Éternité qui est venue avec vous, avec la révélation du Christ, la révélation de la vibration, de votre Présence, du Soi, de l’Êtreté ou de votre disparition même au sein de l’Absolu.

Mais la date ne sera toujours, dans un sens linéaire, qu’une affaire de personne. Par contre y a des cycles astrophysiques, nous vous l’avons dit, c’est tous les 52 000 ans. Mais que représente… et là je vais être sévère avec vous, eh… les Noces Célestes ont eu lieu, la libération de la Terre est actée depuis février 2012, mais qu’attendez-vous encore pour être ce que vous êtes ? Croyez-vous échapper aux illusions, aux résistances au moment de l’Appel de Marie, même si certains d’entre vous tomberont à ce moment-là, même pas du tout ouverts, dans une extase totale parce qu’ils reconnaîtront leur maman du ciel ?

Heureux les cœurs purs, heureux les enfants, je vous ai toujours dit par exemple de ne pas vous soucier des enfants mais plutôt de vous-même. Les enfants seront à ce moment-là vos plus grands guides, surtout ceux qui sont encore avant 14 ans. Donc attention à ne pas créer vous-même, même au travers de cette alchimie entre l’éphémère et l’Éternel, quelque chose qui se situe dans un temps ultérieur. D’ailleurs tous les êtres qui sont passés sur cette terre, pas uniquement les Melchisédech ou les Étoiles, tous les êtres qui ont vécu des processus de libération, vous ont tous dit que le temps n’existait pas. Le temps est une construction holographique liée à l’enfermement. Tout se déroule en même temps. L’idée même de la succession linéaire du temps découle directement de la gravitation et de l’enfermement. De rien d’autre. 

Alors bien sûr, c’est difficile à comprendre, quand nous sommes incarnés sur cette terre, parce qu’il y a bien sûr des contingences : la naissance et la mort déjà. Mais c’est fini. La fin n’est pas la mort, c’est ce que croit la personne, et c’est ce que croira, à ce moment-là, celui qui demeurera dans la personne. Mais n’attendez pas la fin pour être libre. L’autoguérison, le jeûne, la danse du Silence, la rencontre avec les Éléments, tous ces éléments qui vous ont été donnés depuis 16 à 18 mois je dirais, vous permettent réellement et concrètement de vous ajuster au plus proche de votre éternité. Alors ne perdez pas de temps à attendre, soyez ce que vous êtes déjà, et vivez.

D’ailleurs nous savions pertinemment, avant même la réunion du conseil intergalactique des Melchisédech - parce que nous avons, pour certains d’entre nous, l’habitude de libération des mondes, avant celui de ce système solaire - que toujours nous retrouvons, comment vous dites… les mêmes « patterns », les mêmes comportements : l’attente, l’espérance, la foi, la charité, mais le plus important, c’est l’Amour. Rappelez-vous ce qui a été dit dans les écritures, même si elles ont été altérées, si je peux dire : quoi que vous viviez, quoi que vous manifestiez, si vous n’êtes pas l’Amour, ça ne sert à rien. Ça veut dire que vous n’êtes pas encore dans votre Éternité. Et comment pouvez-vous aimer quand vous dites par exemple du mal de quelqu’un, quel qu’il soit, que ce soit votre mari ou le pire des ennemis ? C’est ça aussi qu’il faut réajuster. Il n’est plus temps de médire, il n’est plus temps de juger. Parce que rappelez-vous : à la mesure avec laquelle vous jugez, vous vous jugerez vous-même, le moment venu. Y a personne pour vous juger. Hein, je vous rappelle que l’enfer, c’est sur terre, même si la vie est magnifique, pas ailleurs. Y a pas d’enfer, y a pas de paradis. Y a juste la vérité de la Vie et de l’Amour. Tout le reste ne dure pas.

Mais je terminerais par ces mots : la fin c’est long, surtout à l’extrémité. C’est d’autant plus long, que vous soyez dans la personne ou dans l’éphémère, plus on approche de l’évènement, plus ça vous semblera très long. Vous avez d’ailleurs constaté que le temps se raccourcit ou se distend. Vous faites quelque chose, dix heures sont passées. Ou alors à l’inverse, par moments le temps semble s’être arrêté.

De la même façon que si vous êtes à un endroit où la microgravité se modifie, vous allez sentir quoi ? Pas des changements d’humeur. D’un coup vous allez vous sentir très très lourd. Et à d’autres moments vous allez vous sentir très très léger. Et je ne parle pas de dissociation astrale ou de manque d’ancrage en terre. C’est les modifications de la gravité qui font cela. Vous avez tous par moments l’impression, que ce soit au réveil ou n’importe quand, d’être écrasé, de peser trois tonnes, et à d’autres moments d’être très léger, sans pouvoir maîtriser le processus. C’est la même chose pour ceux qui ont les sons dans les oreilles ; y a des jours, c’est très très proche de la tonalité des Trompettes ou de l’Appel de Marie. Tout ça ne dépend pas de vous, ni même de vos résistances, c’est cet ajustement final extrêmement fin qui se produit, ou pas, pour chacun, mais qui est en route.

Autre question.

Question : dans la Bible, Jésus dit que la grande tribulation sera écourtée à cause des élus…

Tout à fait, c’est exactement ça.

… cela concerne-t-il les 132 jours ? De la tribulation de la guerre de Gog et Magog, citation Marc : « Oui, si l’Éternel n’avait écourté les jours, nulle chair ne serait sauvée, mais à cause des élus qu’il a choisi, il a écourté les jours. ». 

Tout à fait. Mais ce qui est écourté, c’est les tribulations, mais pas la fin. Les tribulations, plus vous avancez dans les jours, plus l’élastique il va revenir vite, et plus bien sûr les 132 jours vous sembleront… comme vous serez pour la plupart soit mort, soit ailleurs, soit transféré dans des endroits, soit dans votre corps d’Êtreté, le temps ne vous apparaîtra pas de la même façon. Sauf pour ceux qui sont en résistance et qui ont décidé de vivre le Serment et la Promesse, enfermés dans des conceptions erronées et dans des vécus erronés. Mais pour tous les autres, effectivement, les jours seront abrégés, et pourtant tout le monde vivra le même évènement. Mais les trames temporelles de 5D, de 3D unifiée, d’Absolu, des regroupements des Cercles de Feu ne seront pas dans le même temps. Et ça, vous ne pouvez pas le comprendre. Seul celui qui vit la Libération et l’Absolu à volonté est capable de comprendre que le temps est une illusion, parce qu’il le vit.

Pour certains le temps va être raccourci, les jours seront abrégés ; pour d’autres, le temps va sembler encore plus long. Et il sera plus long parce que les 132 jours comptés sur la terre, qui correspondent aussi à ce qui avait été donné sur un autre cycle de trois ans et demi dont j’avais parlé - du 21 décembre 2012 jusqu’au début de cette année, ça fait trois ans. Deux temps, un temps, la moitié d’un temps, c’est-à-dire trois ans et demi, je l’avais déjà dit cela ; vous êtes en plein dedans. De la même façon que le temps est le même pour tout le monde, pour l’instant, la perception du temps est différente pour chacun. Vous le savez dans vos vécus, y en a qui sont toujours en retard, d’autres toujours en avance. À un moment donné, sur le même lieu de vie, durant les tribulations, chacun évoluera dans un espace de temps et de vie qui lui sera propre.

Je vous rappelle que la Terre doit s’arrêter de tourner pendant trois jours et deux nuits, ou deux jours et trois nuits, ça dépend dans quel sens on le prend, et que c’est dans cette période, après l’Appel de Marie, que l’ultime retournement aura lieu, débouchera sur votre devenir. Que ce soit Cercle de Feu, que ce soit évacuation par des Arcturiens, Andromédiens, que ce soit dans les tribulations des 132 jours, chacun sera très exactement là où il doit être, au niveau géographique mais aussi au niveau temporel, en tout cas de ce qui restera de l’illusion du temps. Mais la phrase de la Bible est tout à fait vraie, et je crois que vous avez identifié Gog et Magog bien sûr, puisqu’aussi bien les méchants garçons que les forces de la Lumière savent pertinemment que tout se joue là-bas, c’est-à-dire, vous le savez, en Syrie. Mais pas seulement. Il y a de multiples zones de friction sur cette terre, qui ne peuvent que déboucher sur une conflagration et une confrontation, comme vous l’avez vécu en vous dans la superposition de votre éphémère et de votre Éternité.

Rappelez-vous, il y a de très nombreuses Demeures dans la maison du Père. Le seul moment commun, c’est le Serment et la Promesse au moment des Trompettes et de l’Appel de Marie. Mais même ce vécu-là sera profondément différent pour chacun. Certains ont déjà vécu intérieurement, nous en avions parlé durant l’année 2012, au début, au moment de l’Onde de Vie et même un peu avant, nous avions dit que certains d’entre vous seraient libérés avant la fin, au moment de la libération de la Terre. Ça a été le cas avec l’Onde de Vie. Et puis ces frères et ces sœurs se sont aperçus que tout en étant libérés, l’éphémère était toujours là. C’est pour la bonne cause, comme c’est dit par le texte que tu viens de citer.

Question suivante.

Question : les 132 jours ont-ils déjà commencé, ou ne commenceront qu’après l’Appel de Marie, et l’ordre des évènements donnés par Anaël est-il toujours valable ?

Non, là j’ai répondu déjà, bien sûr, effectivement. L’ordre chronologique, vous pouvez le mettre dans un temps empilé, n’est-ce pas ? Il a donné une succession - logique au moment où il a parlé -, cette succession est toujours la même, mais pas nécessairement dans le même ordre. Ce qui est sûr, c’est que les Trompettes  sont préalables à l’Appel de Marie, toujours dans les mêmes laps de temps. Et on essaiera… Qui « on » ? Pas nous, pas vous, mais la globalité de la Confédération Intergalactique de Lumière, la Source, les Archanges, nous, vous, tous, nous essaierons de faire qu’il y ait une espèce de synchronicité totale entre l’Appel de Marie et les 132 jours.

Mais bien sûr, ces 132 jours dont nous vous parlons ne vous sembleront pas durer 132 jours. Pour certains cela durera une heure, pour d’autres, l’enseignement semblera durer effectivement une éternité. C’est la conscience libérée qui crée un pseudo-temps sur cette terre ascensionnée, mais le temps est une convention. Vous savez que ce monde est une illusion ; à la mode, on dit que c’est un hologramme ou une simulation informatique, parce que c’est ce qui s’en rapproche le plus. Mais le temps n’existe pas, réellement et concrètement. Sauf pour la personne, sauf pour les saisons. Vous avez l’impression que le temps est linéaire, vous avez l’impression que vous naissez, que vous grandissez, que vous vieillissez, c’est tout à fait vrai pour la personne mais cela ne concerne en rien l’Esprit. En rien du tout.

Autre question, écrite ou orale.

Question : cela vous étonne-t-il que nous soyons toujours là, sept semaines après la date butoir que vous avez donnée ?

La date butoir que j’ai donnée était par rapport à l’apparition de la deuxième Étoile, n’est-ce pas ? La deuxième Étoile, je vous ai toujours dit que n’importe quelle comète pouvait jouer ce rôle. Or il se trouve que Nibiru, Hercobulus, est aussi liée à une comète, même si c’est pas une comète, parce que la trajectoire n’est pas la trajectoire d’une planète qui tourne autour du Soleil, avec une révolution solaire qui peut durer X ou X temps. D’ailleurs le temps ne passe pas de la même façon. Imaginez que vous puissiez vivre sur Pluton par exemple, mais vous n’auriez pas du tout, dans ce corps de chair, le même déroulement temporel. Vous savez très bien que dans les calculs d’Einstein, quand vous voyagez à la vitesse de la lumière, le temps qui s’écoule n’est pas le même, alors vous imaginez bien que dans les mondes éternels, les mondes de l’Éternité et libres, ce que vous nommez le temps ne peut pas exister. C’est la personne qui est soumise au temps, et les systèmes enfermés.

Je dirais, mais ça nous emmènerait trop loin, que la particularité du temps est liée à une particularité spatiale. C’est la déformation de l’espace qui crée le temps tel que vous le percevez sur terre. N’oubliez pas, comme Bidi vous l’a dit depuis des années, et qu’il a répété il y a peu de temps, tout ceci n’est qu’une scène de théâtre, pas uniquement la Terre, mais même nous là où nous sommes. Nous avons accepté de jouer un rôle, de même que certains d’entre vous ont accepté notre invitation à jouer un rôle, c’est pareil. Et je dirais même que la meilleure façon de saisir cela, c’est de vous tourner de plus en plus vers votre cœur, au centre du centre, toutes les réponses y sont. Nous, nous venons en support, comme vous, vous êtes en support de vos frères et sœurs qui dorment, même s’ils refusent, même s’ils n’y croient pas, même s’ils ne le vivent pas.

Et puis disons que par rapport à ces semaines qui se sont écoulées, ça vous a permis de voir là où vous êtes. Parce que je vais vous répondre tout crûment : si vous cherchez encore une date, vous êtes dans la personne et nulle part ailleurs, même si vous avez vécu l’Onde de Vie, même si vous vivez tous vos chakras ouverts et le Canal Marial parfaitement perméable. Mais ça fait partie du jeu, là aussi, de vous voir vous-même - peut-être pas au moment où vous le vivez mais je dirais surtout a posteriori -, là où vous avez été encore une personne et là où vous n’étiez plus une personne - tout en laissant cette personne vivre.

Le seul évènement collectif sur la même ligne de temps, c’est, je dirais, l’intersection de toutes ces boucles temporelles au moment de l’Appel de Marie. C’est tout. Après, vous serez tous, même pour ceux qui vont dans les Cercles de Feu, dans des temps différents. Alors bien sûr ça semble aberrant et difficile, voire impossible à vivre. Ça sera pourtant le cas, parce que vous ne vibrez pas tous avec la même origine stellaire, vous ne vibrez pas tous avec la même âme, si elle est encore là.

Alors encore une fois, profitez de ce sursis qui est accordé ni par la Terre, ni par vous, ni par nous, mais par les circonstances, pour affiner votre éternité et la rendre de plus en plus manifeste. Et ça, c’est pas une technique, même si vous avez des techniques qui vous ont été données et que vous pouvez largement utiliser, que ce soit la danse du Silence, les cristaux, le yoga de l’Unité, peu importe. Mais je dirais que le plus facile, en cette période précise, c’est vraiment de rester tranquille, de vivre ce que vous avez à vivre sans vous préoccuper de quoi que ce soit d’autre que d’être la Vie et l’Amour que vous êtes. Si l’Amour et la Vie que vous êtes est entièrement présent, il ne peut pas y avoir de questionnements sur une date. Parce que les dates c’est terminé, je l’ai bien dit la dernière fois.

La période de visibilité de Nibiru, vous le savez, c’est très court, et ça ne sera possible qu’au moment où Nibiru sera passée de derrière le Soleil à devant le Soleil. Cette vitesse, elle était différente ; elle accélérait, elle ralentissait.

N’attendez pas la disparition du monde pour disparaître de votre personne. Et j’ai déjà dit, et ça a été expliqué aussi, il me semble, par Frère K. et par un autre ancien : c’est l’Amour qui est la clé. Les vibrations ont été des étapes. Vous aurez beau avoir toutes les vibrations, vous aurez beau avoir vécu toutes les libérations, vous aurez beau avoir tout compris, s’il vous manque l’Amour, ça ne sert à rien. Et là je parle de l’Amour volontairement et non pas de Lumière Vibrale, parce que l’Amour doit être manifesté du plus bas au plus haut, c’est-à-dire depuis celui que vous détestez à celui que vous aimez le plus dans vos relations ou dans vos situations. Si y a pas le même Amour, vous n’êtes pas dans l’Amour. Et ça aussi c’est une leçon qui va devenir… Alors bien sûr vous avez la certitude de ne plus être enfermé après le moment collectif, mais votre devenir n’est pas le même, votre chemin… Il y a autant de chemins que de maisons dans les Demeures du Père.

Autre question.

Question : Marie nous a dit qu’il y aurait un évènement majeur avant Noël…

Tout à fait.

… pourtant, j’ai l’impression que rien de majeur n’est arrivé. Qu’en est-il ?

Ça veut dire que tu n’as rien vécu de majeur, et je peux te garantir que beaucoup de frères et sœurs, même si ça n’a pas été un moment collectif, ont vécu, même s’ils ne l’ont pas encore conscientisé totalement, un changement, une révolution et un paradigme total. Quel est ce changement total ? Pour ceux d’entre vous qui l’ont vécu, vous n’êtes plus attaché à rien, et vous acceptez la vie pourtant. Là est la grande vérité.

Il y a eu une disparition, pour nombre d’entre vous, de l’attachement à votre propre personne, même au sein de l’éphémère. Mais attention, ce n’est pas un refus de la vie, c’est une vraie transcendance de la vie, c’est-à-dire que le corps d’Êtreté est entièrement là pour ces êtres-là. Mais ne pas confondre ce qu’a dit Marie pour avant Noël et ce qui s’est effectivement produit avant Noël. Et même si vous avez l’impression de ne pas l’avoir vécu à ce moment-là, c’est aujourd’hui, c’est-à-dire depuis le début de l’année, que vous pouvez constater ce qui a changé en vous. Regardez. Regardez vos besoins, qu’ils soient alimentaires, qu’ils soient amoureux, qu’ils soient affectifs. D’autres, par contre, c’est l’inverse. Ils se sont encore plus alourdis, si je peux dire, par peur uniquement. Et maintenant y en a qui sont encore insensibles totalement, mais y a des êtres qui seront insensibles ; même s’ils sont obligés de vivre la stase, ils ne verront rien, ils ne sentiront rien, ils seront en stase et après ils vivront toujours la linéarité du temps dans les tribulations, comme ça a été dit, des 132 jours.

Mais ces 132 jours ne sont en aucun cas, même comme certains channels ont pu l’imaginer ou le croire, 132 jours tels que vous les décomptez aujourd’hui. C’est 132 jours de tribulations, pour ceux qui vivent les tribulations, mais pour ceux qui sont morts, ou qui ont laissé leur corps ou qui ont été emmenés, ça veut rien dire 132 jours. Ça durera 132 jours extérieurement pour ceux qui seront dans les personnes, mais dans les Cercles de Feu… parce qu’il y en a qui ont dû se poser des questions, « qu’est-ce qu’on va manger », « où est-ce qu’on dort »… nous avons jamais dit que ces 132 jours dureraient 132 jours dans les Cercles de Feu, ça vous ne pouvez pas le comprendre. Ça pourrait durer l’équivalent d’une heure, l’équivalent d’une éternité, en termes temporels. Voilà pourquoi je vous dis que chaque trame temporelle et chaque boucle temporelle de chacun sera profondément différente, où que vous soyez localisé géographiquement.

Et maintenant je vais rajouter ceci : quelles que soient les circonstances privilégiées qui ont émergé sur cette terre depuis 1984, c’est-à-dire plus de trente ans maintenant, une génération, est-ce que par exemple, si je prends Frère K., si je prends un Ami, si je prends Maître Philippe, est-ce qu’ils ont attendu un moment collectif pour être ce qu’ils étaient ? Non. Et je dirais même que aujourd’hui, contrairement à ce que j’ai pu dire durant l’année 2012, si vous attendez encore quelque chose, c’est que vous n’avez pas vécu la totalité de ce que vous êtes. Il reste des bribes, il reste des accroches. Même si c’est pas des résistances, vous êtes encore soumis à l’éphémère pour certains d’entre vous. Je parle de la conscience, je parle pas des besoins alimentaires, de se vêtir, de dormir, d’affection et autres, je parle de la conscience elle-même. Parce qu’à force d’attendre cet évènement, ou de l’espérer ou de le redouter, peu importe, vous dépolarisez votre conscience de l’Éternité et de l’Absolu.

Alors le scénario, il a été donné une fois pour toutes, et je dirais même, c’est là où je voulais en venir, que même s’il n’y avait aucune fin de cette 3D, imaginons cela : nous avons échoué dans la libération de la Terre. Mais vous, vous êtes libéré. Imaginons qu’il y ait pas eu la libération du noyau cristallin de la Terre en février 2012. Beaucoup parmi vous, et de plus en plus, vivent les Couronnes radiantes. Ça vous donne la certitude, au moment de votre décès, de votre disparition, de ne plus être accroché par le tunnel de Lumière, de ne plus être accroché par les guignols qui ont pris les masques de votre famille ou d’Archanges, et de franchir tout ça allègrement, de traverser le Soleil et d’être libre. C’est pour ça qu’il ne faut plus avoir de croyances en quelque évolution que ce soit. Ne donnez poids à aucune image, ne donnez poids à aucun message que nous vous donnons. D’ailleurs la plupart d’entre vous s’endorment, maintenant.

Il faut supprimer toutes les béquilles, c’est ça, devenir autonome. Frère K. l’a développé de différentes façons durant toutes ces années, il me semble, et de son vivant aussi non ? Bien sûr, les circonstances sont particulières ; c’est des circonstances qui se reproduisent, vous le savez, en termes temporels, tous les 25, tous les 50 000 ans, à des degrés moindres tous les 4000 ans. Mais pourquoi certains d’entre vous attendent encore cet évènement collectif pour réaliser ce qu’ils sont ? Qu’est-ce qui vous empêche de le réaliser maintenant ? Vous pouvez vivre dans la même Éternité, que ce monde soit là pour mille ans ou qu’il soit là pour un jour, puisque vous êtes libéré. Donc je dirais même que c’est une perte de temps, parce que ce temps que vous perdez à douter, à projeter, à rechercher, c’est du temps perdu pour l’Amour que vous pourriez donner autour de vous, et l’Amour que vous pouvez être autour de vous. Soyez le plus simple possible. L’humilité, la simplicité, nous en avons parlé longuement aussi. Il faut aller vraiment à l’essentiel maintenant.

Nous prenons bien sûr toujours autant de plaisir à être ensemble, et vous aussi à être ensemble indépendamment de nous. Mais vous êtes ensemble pour vivre, même si c’est à l’occasion de certaines journées, de certains moments. Est-ce que vous saisissez cela ? Nous, nous ne reviendrons jamais sur les dates. Je vous ai dit en décembre qu’y avait plus de carotte, plus de bâton et que c’était en cours. Qu’est-ce qu’il vous faut de plus ? Le jour et l’heure de l’Appel de Marie ? Nul ne connaît la date. Mais c’est maintenant. Je l’ai dit en décembre et je vous dis même aujourd’hui que c’est déjà passé. Alors bien sûr, la question qui vient d’être dite, là : «  J’ai l’impression d’avoir rien vécu à Noël ». Vous vous attendiez à quoi ? À voir un vaisseau Arcturien ? Non, c’est votre conscience qui a changé. Objectivement, êtes-vous les mêmes qu’avant les fêtes ? Objectivement. Alors ça a pu se dégrader, je vous l’accorde, pour ceux qui résistent, mais y a eu un changement, majeur : les liens avec l’éphémère se sont modifiés. Ils ont disparu ou ils se sont renforcés.

Vous voyez bien si vous êtes impacté ou pas par ce qui peut se dérouler dans votre corps, dans vos relations, ou pas. Il est là le changement, dans un sens ou dans l’autre, comme je l’ai expliqué. Mais tout cela, que ce soit dans le bon sens, si on peut dire, ou dans le mauvais sens, ne représente qu’une préparation. Et profitez de ces « temps réduits » où tout est déjà acté, je le répète, pour aimer au-delà de toute mesure.

Alors c’est facile d’aimer ceux qu’on aime, mais c’est plus difficile d’aimer ceux qu’on déteste, et pourtant il y a aussi le Christ en lui, même dans les guignols, même dans les Dracos. Tant que vous ne voyez pas ça, vous n’êtes pas libre, vibrations ou pas vibrations, surtout dans cette période. Tout ça va vous apparaître comme le nez au milieu de la figure, si ce n’est pas déjà le cas. Et dans pas longtemps, si ce n’est déjà fait, vous constaterez en vous-même que si vous avez une pensée qui vous traverse, même si vous avez les Couronnes actives, et que d’un coup vous vous mettez à avoir une pensée, dire : « cette personne, je ne l’aime pas », ou « je veux lui dire ses quatre vérités », vous allez vous apercevoir que c’est à vous que vous faites du mal, et certainement pas à l’autre. Donc tout ce qui vous rebute le plus, j’ai même trouvé une phrase pour ça, y a quelques mois : « C’est celui qui dit qui est ». Rappelez-vous, c’est exactement ça.

Tout ce que vous voyez à l’extérieur ne peut être que présent en vous. Si vous voyez la violence, si vous voyez la bêtise, c’est qu’elle est en vous. Nulle part ailleurs puisque l’autre est en vous, soyez logique. L’autre n’est pas vous tant que vous considérez et vivez que vous êtes une personne, même si vous croyez au Christ, même si vous prônez la fraternité. Là, ce qu’on vous demande, ce que la Lumière vous demande, pas nous bien sûr, c’est l’authenticité, la lucidité. Pardonnez-vous. Comme le Christ l’a dit : «  Père, pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu’ils font ». Pardonnez-vous à vous-même, pardonnez à l’autre, aimez votre pire ennemi mieux que votre ami, il en a plus besoin. Là est la Grâce de la Lumière. Et vous verrez par vous-même, si ce n’est déjà fait, que vous n’aurez plus aucune attente par rapport à un évènement inscrit avec une date butoir, qui est réelle, je ne vois pas comment il pourrait en être autrement.

On m’a d’ailleurs posé la question, il y a deux mois, de savoir si les méchants garçons n’allaient pas trouver de parade ; mais ils en trouvent tous les jours, des parades. Mais quelle importance ont ces parades face à l’évidence de la Lumière et de l’Amour ? Votre seule force, je l’ai dit, c’est l’Amour. L’Amour devant, l’Amour derrière, l’Amour à gauche, l’Amour à droite, l’Amour demain, l’Amour hier, parce que vous pouvez aussi pardonner le passé, vous pouvez même agir sur votre propre passé, le but n’est pas de vous enseigner cela. Certains d’entre vous l’ont découvert. Le temps est malléable, vous pouvez jouer sur le temps sans aucune difficulté, dès l’instant où vous n’êtes plus une personne - pas seulement -, vous n’êtes plus seulement cette personne mais vous êtes réellement l’Éternité. Or la nouvelle Matrice Christique, tel que ça a été présenté par le Christ, le Chœur des Anges et l’Esprit du Soleil - vous l’avez peut-être lu l’année dernière, entendu, vibré - c’est exactement ça.

Regardez parmi les Étoiles, Ma Ananda Moyi, quand elle vivait des extases, ça pouvait durer des mois, voire des années, et pour elle, y avait pas de temps. Elle était pourtant pleinement présente. Au regard de la personne, elle était absente, mais si ces personnes essayaient de la soulever, ils pouvaient pas la soulever. Elle était sortie du temps et donc sortie de l’enfermement, tout en étant présente. Qu’est-ce qui vous empêche aujourd’hui de vivre de même ? Vous avez tous en vous Pépère, vous avez tous en vous Marie, c’est ce que vous êtes - mais pas seulement. Ne confondez pas l’Histoire, l’Histoire historique si je peux dire, de ces personnages, mais la matrice qu’ils portent - la matrice d’Amour inconditionnel de Marie, la matrice de KIRISTI, le Christ. Et pour ça vous n’avez pas besoin de vous représenter dans une tenue ou dans un discours, vous avez juste besoin de reconnaître cette évidence, si ce n’est déjà fait. Et vous verrez qu’à ce moment-là, plus rien dans votre vie, ici même ou ailleurs, ne vous posera question parce que tout deviendra tellement évident. 

Je ne peux que vous redire que vous êtes en train de vivre votre libération collective, avec un point de rencontre de toutes les boucles temporelles, qui est l’Appel de Marie. Le temps s’écoule déjà différemment, comme je l’ai dit. Pour certains d’entre vous, y a plus aucune espèce d’importance au niveau des rythmes, d’autres parmi vous ont besoin des rythmes, de se coucher à telle heure, de manger à telle heure. Mais tout ça, ce ne sont pas des résistances, ce sont des habitudes, rien de plus et rien de moins.

Or, quand le soleil se lèvera de l’autre côté qu’habituellement, là aussi il se lèvera, pas au même endroit ; le temps sera différent, la géographie de la terre aussi, bien sûr. Mais ça vous le vivez, regardez autour de vous, tout ce qui s’effondre, tout ce qui se désagrège, les animaux qui partent, tout ce qui se déroule sur terre n’est pas une illusion, il me semble.

Alors bien sûr, vous pourrez ergoter en disant : « mais ça peut durer encore des années, voire toute la vie ». Mais je vous réponds : « quelle importance pour celui qui est libéré ? » Aucune. Mais néanmoins je ne peux pas vous dire ça, ce serait vous mentir, parce que l’évènement collectif aura bel et bien lieu, et dans un avenir proche, voire très proche, voire imminent… mais nul ne connaît la date.

Et on peut dire que ce qui se prépare, on a parlé de Gog et Magog, c’est-à-dire la Syrie, quoi qu’il se dise dans les termes pompeux en ce moment, de vouloir la paix, mais c’est pas vrai, il n’y a aucune paix de possible en ce monde, vous le savez bien. La seule paix possible est en vous, en l’Amour que vous mettez partout, y a pas d’autre paix. Ni avec l’argent, ni avec l’affection. La paix, elle est en vous, nous vous l’avons dit et répété, comme le monde est en vous. Alors qu’attendez-vous pour être la paix, l’Amour et le monde ? La Lumière ne vous demande rien d’autre.

Y en a de plus en plus qui s’endorment là, c’est pas l’heure de la pause pourtant…

Ah, c’est l’heure de la pause, alors il est temps. Nous faisons un moment de pause et nous n’en avons pas fini, et peut-être même que je viendrai un autre jour toute la journée parce que c’est très intéressant ce dont nous discutons aujourd’hui. Je dirais que c’est la discussion finale, en quelque sorte. C’est le moment du bilan, comme le bilan annuel des entreprises, vous savez, on fait les comptes plus/moins… Mais faut aimer sans compter.

Alors tout mon Amour vous accompagne et je vous dis à dans pas longtemps. Merci de votre écoute.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire