SOYEZ PRÊTS
Tous les signes sont là, si vous ne le voyez pas et si vous ne le vivez pas, c’est que vous n’avez pas à le vivre. Mais ça ne changera rien à ce qui va se produire sur terre. C’est irrémédiable, irrévocable et c’est maintenant. O.M.A.

27 février 2016

USA: météorites et secret défense

Depuis les années 90, les scientifiques astronomes américains avaient la possibilité d'accéder aux données de satellites militaires classifiés, afin d'observer l'entrée de météorites dans l'atmosphère terrestre, et ainsi prévoir certaines menaces potentielles.

Et subitement en 2009, l'apparition d'une directive politique militaire (Américaine) stipule explicitement que les observations par engins spatiaux gouvernementaux (satellites ou autres), des bolides et des aérolithes entrantes sont classifiées secrètes et ne doivent pas être divulguées.

Le résultat: les roches spatiales qui explosent dans l'atmosphère sont classifiées secret défense.


Note: Maintenant tout est clair! Voilà pourquoi lorsque une boule de feu traverse le ciel, les responsables de la NASA répondent qu'il s'agit probablement d'un débris spatial, et non d'une météorite, et si ils n'ont pas d'autre choix, de prétendre qu'il s'agit d'un caillou issu d'une quelconque pluie de météorites ponctuelle. Et voilà pourquoi ils ne font aucune déclaration concernant l'accélération de ces phénomènes depuis l'an dernier, que l'on peut observer avec évidence partout sur terre à un rythme d'une boule de feu par jour.

On peut facilement se douter pourquoi les militaires ont décidé soudainement de museler les scientifiques. Ces derniers auraient eu vite fait de semer la panique au sein de la population lors du chapitre final de l'Ascension, que l'élite tient à contrôler jusqu'au dernier moment par tous les moyens.
D'un autre côté, les données satellitaires ont dû également être classifiées afin d'éviter toute fuite concernant l'arrivée massive et croissante de vaisseaux extraterrestres depuis la fin des années 2000.