SOYEZ PRÊTS
Tous les signes sont là, si vous ne le voyez pas et si vous ne le vivez pas, c’est que vous n’avez pas à le vivre. Mais ça ne changera rien à ce qui va se produire sur terre. C’est irrémédiable, irrévocable et c’est maintenant. O.M.A.

28 février 2016

De mystérieux sons au fond de l'océan depuis 1991, les scientifiques concluent aujourd'hui qu'il s'agit de bruits de poissons qui pètent

Les membres de la communauté Ufologique en ligne ont réagi avec incrédulité et effusion de ridicule à la suite de l'affirmation de biologistes marins, qui auraient finalement résolu un mystère vieux de plusieurs décennies, à propos d'un bruit mystérieux de "ronflement" à basse fréquence qui émane des profondeurs de l'océan Pacifique, et qui est décrit par la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) comme une "longue suite de sons à bande étroite d'une durée de plusieurs secondes."

Les ufologues ont également accusé les biologistes marins de collusion avec le gouvernement pour dissimuler le fait que le bruit mystérieux émanant des profondeurs du Pacifique, surnommé "Upsweep," est la preuve d'une autre base extraterrestre gigantesque situé en profondeur sous l'océan Pacifique.

Le son mystérieux, l'objet d'une myriade de théories dans la communauté scientifique ainsi que la communauté ufologique, a d'abord été détectée par les réseaux hydrophones autonomes de la NOAA en Août 1991.

Le son "Upsweep" accéléré 20 fois

Une autre version du son "Upsweep"


Après que la NOAA ait annoncé la découverte, les chercheurs d'OVNI ont affirmé que ce genre d'émissions étaient typiques de sons émis par des appareils artificiels, et donc que cela suggérait l'existence d'une base sous-marine massive qui ne pouvait avoir été construite que par une technologie de pointe de source extraterrestre.

Mais ignorant les arguments des ufologues, les scientifiques ont débattu sur la nature du bruit, mettant en avant des théories contradictoires sur ce qui pourrait en être la source.

Les suggestions formulées par les scientifiques au sujet de la source du bruit, comprenaient des baleines ainsi que d'autres espèces marines inconnues, des vibrations produites par les navires ou des phénomènes géologiques inconnu.

Une équipe de recherche prétend maintenant que le son qui imprègne l'ensemble de l'océan Pacifique provient de millions de créatures de mer provenant de la zone maritime mésopélagique profonde - environ 660 pieds à 3300 pieds - qui libèrent le gaz de leurs vessies natatoires en émergeant des profondeurs pour se nourrir en éléments nutritifs à la surface.

Selon le chercheur principal Simon Baumann-Pickering, le son n'est "pas si fort, ça sonne comme un bourdonnement, et ça dure pendant une à deux heures, selon le jour."

Parce que le son semblait se produire uniformément à travers l'océan Pacifique, les scientifiques avaient déjà exclu que cela provenait d'une source localisée dans les profondeurs de l'océan Pacifique. Mais les chercheurs marins ont pu confirmer que l'intensité du son a montré un modèle de variation saisonnière, avec un pic au printemps et à l'automne. De nombreux chercheurs ont dit que l'observation de la variation saisonnière pourrait être un indice important à propos de sa source et d'autres ont suggéré que cela pouvait être simplement dû au fait que le son voyage à travers l'eau à des vitesses différentes selon les saisons.

Par la suite, quelques chercheurs ont suggéré que cela pourrait être lié à l'activité volcanique, alors que d'autres chercheurs, qui ont conduit des recherches pour déterminer la source du bruit, ont provisoirement suggéré qu'il était originaire d'un lieu isolé dans le sud du Pacifique, environ 54 ° S 140 ° W.

La nouvelle étude menée par des biologistes marins avec la Scripps Institution of Oceanography, Université de Californie, San Diego et de la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA), dirigé par Simone Baumann-Pickering, prétend maintenant que le bourdonnement mystérieux de basse fréquence dans l'océan Pacifique, est causée par la migration massive et quotidienne d'une communauté d'espèces marines provenant des couches plus profondes mésopélagiques vers la surface. Les créatures des grands fonds marins migrent sous le couvert de l'obscurité à la surface pour se nourrir et ensuite retourner dans les profondeurs à l'aube.

Le son, selon les scientifiques, est causée principalement par le gaz évacué de vessies natatoires qui contrôlent la flottabilité des créatures marines lorsqu'ils changent de profondeur.

Mais, les chercheurs d'OVNI ont ridiculisé la suggestion que le mystérieux bourdonnement des profondeurs du Pacifique serait dû à des "pets" de poissons. Les ufologues affirment que le bruit est dû à des signaux émis par les équipements électroniques et accusent les scientifiques de collusion avec le gouvernement pour couvrir des preuves d'une base extraterrestre sous-marine, beaucoup plus grande que la base souterraine de Dulce, située sous le Mt. Archuleta près de la ville de Dulce, près de la frontière du Colorado au Nouveau-Mexique.

Le blogueur Scott Waring a ainsi ridiculisé l'affirmation que le bourdonnement sous-marin était dû à des poissons vidant leurs vessies natatoires. Il se demande pourquoi le son des créatures de mer "pétants" n'a pas été détectée avant 1991. La marine américaine, par exemple, a écouté les sons sous-marins pendant des années mais n'a jamais détecté le son, il a noté.

"L'armée n'avait jamais entendu quelque chose comme ça et les scientifiques sont arrivés à la grande idée qu'il s'agit en fait d'un poisson qui pète!" écrit Waring dans un article de son blog. "Mais à quoi ont bien pu penser ces scientifiques?"

"Il est clair que l'armée a trouvé une base sous-marine dans les profondeurs. Seuls des équipements électroniques font ce genre de sons ", a-t-il poursuivi. "Il s'agit certainement d'un signal de guidage pour sortir et entrer dans la base plus facilement."


Les ufologues ont soulevé des questions telles que: Pourquoi des millions d'organismes marins décident soudainement de commencer à "péter" en 1991 et pas avant? Pourquoi le pic sonore était en force en 1994 et a depuis été en déclin?

Comment les scientifiques ont- ils pu déterminer que le son est produit par des créatures des profondeurs de la mer, alors que des recherches antérieures ont conclu qu'aucune créature marine connue ne peut produire un tel son?

Le fait que les ufologues ont soulevé le fait que le son était si étrange, de nombreux experts maritimes ont alors spéculé qu'il pourrait être d'une espèce de vie marine qui  reste encore à identifier.

Les chercheurs marins admettent qu'ils ne sont pas encore certain que les animaux dans la zone mésopélagique créent les sons, mais supposent que le bruit est généré par des poissons osseux, qui vident leurs vessies natatoires lors de leur transition des profondeurs à la surface de l'océan.

"Je pense qu'un large éventail d'animaux marins montrera dans les 10 à 20 prochaines années qu'ils sont capables de produire et de recevoir des sons," a ajouté Baumann-Pickering.

Source: inquisitr.com