SOYEZ PRÊTS
Tous les signes sont là, si vous ne le voyez pas et si vous ne le vivez pas, c’est que vous n’avez pas à le vivre. Mais ça ne changera rien à ce qui va se produire sur terre. C’est irrémédiable, irrévocable et c’est maintenant. O.M.A.

10 janvier 2016

Quand la NASA avouait par deux fois qu'ils ne sont pas allés sur la Lune

Dans le premier extrait, l'ingénieur de la NASA Kelly Smith nous indique qu'ils n'ont pas encore réussi à faire voyager des hommes au delà de la ceinture de Van Allen. En effet, il indique que la mission Orion doit d'abord répondre à certains défis liés aux fortes radiations au sein de cette partie de l'espace avant de pouvoir y envoyer des astronautes. Comment ont-ils pu aller sur la Lune en 1969 sans répondre à ces problèmes?


Dans le deuxième extrait, c'est encore plus clair. Terry Virts et Samantha Cristoforetti sont interviewés depuis l'ISS. Oubliez la supposition du traducteur selon laquelle ils seraient devant un écran vert, rien ne le prouve. Par contre, ce que dit Virts est sans équivoque. Il indique que la capsule VLS permettrait d'envoyer des humains dans l'espace hors de l'orbite terrestre car pour le moment "on ne peut voler que dans l'orbite terrestre, c'est le plus loin qu'on puisse atteindre. Le nouveau système leur permettrait d'explorer LA LUNE, Mars, des astéroïdes, il y a de nombreuses destinations ou nous pourrions aller. Et on construit ces composants afin de réaliser cet objectif dans le futur".


Pour conclure, voyons cette vidéo qui permet de mesurer la crédibilité de la NASA. 3 astronautes sont censés être interviewés depuis l'ISS sauf que Chris Cassidy fait une petite boulette répondant à une question. Il évoque son adolescence ou "il faisait beaucoup de sport dans la ville de York Maine à l'autre bout des Etat-Unis d'ou nous vous parlons actuellement". Et là...un gros blanc. Cassidy se rend compte de son erreur et ne la corrige pas bien évidemment. Le malaise est palpable...