SOYEZ PRÊTS
Tous les signes sont là, si vous ne le voyez pas et si vous ne le vivez pas, c’est que vous n’avez pas à le vivre. Mais ça ne changera rien à ce qui va se produire sur terre. C’est irrémédiable, irrévocable et c’est maintenant. O.M.A.

1 décembre 2015

Anaël - Détails supplémentaires sur Nibiru

Question : pouvez-vous développer sur les lunes qui accompagnent Nibiru ? À quoi correspond leur approche de notre système solaire ? Y-a-t-il une corrélation avec les humains ?

Peux-tu répéter la question. Je l’ai entendue mais je cherche le sens de ce qui est demandé.

… pouvez-vous développer sur les lunes qui accompagnent Nibiru ? À quoi correspond leur approche de notre système solaire ? Y-a-t-il une corrélation avec les humains ?

Il est bien fait état des lunes de Nibiru ?

… oui, les lunes qui accompagnent...

Mais ce ne sont pas des lunes, c’est un système solaire complet, avec ses planètes, et ses lunes. Maintenant, Nibiru est un impact électromagnétique mettant fin aux forces gravitationnelles et d’enfermement s’exerçant encore - puisque vous êtes encore présents sur cette Terre. Et je parle bien de Nibiru.

Les aspects planétaires qui orbitent autour de Nibiru, ou les lunes qui orbitent autour des planètes de Nibiru, ont un rôle mineur. Le seul rôle majeur est lié à l’approche de ce corps céleste modifiant, vous vous en doutez, l’électricité, le magnétisme et la gravitation de l’ensemble de ce qui fait la mécanique céleste au sein de ce système solaire. Ce qui est déjà le cas, bien sûr. Maintenant, pourquoi vouloir spécifier l’action de chacune de ces planètes ou des différentes lunes présentes autour des planètes et non pas autour de Nibiru ? Je ne suis donc pas sûr d’avoir saisi ce qui est demandé à travers cette question.


L’impact de Nibiru est connu par vos scientifiques depuis plus de trente ans. Je ne parle pas des écrits mais à la fois des calculs mathématiques et des observations directes. Les effets, vous les connaissez sur Terre. C’est à la fois le changement de paradigme, c’est à la fois l’Ascension de la Terre, c’est à la fois l’Apocalypse, la levée de tous les voiles et la levée de tous les mensonges. Les systèmes solaires, en quelque univers ou en quelque dimension intermédiaire que ce soit, sont toujours doubles voire triples.

Au sein des mondes carbonés, la dualité, les forces de friction si vous préférez - et non pas la dualité bien/mal qui n’a aucun cours -, au sein des mondes libres ces forces de friction et d’antagonisme sont omniprésentes. Elles sont présentes dans les corps, dans les consciences, mais reliées toutefois à leur source. C’est la privation, si je peux dire, de ce deuxième soleil dans l’environnement proche du Soleil tel que vous le connaissez qui a permis l’isolement et l’enfermement, et l’absence de résonance et de reliance au soleil central de la galaxie, ainsi qu’au soleil des Mères généticiennes de Sirius.

Ainsi donc ce processus électromagnétique, car c’en est un, approche vers vous bien sûr à une vitesse qui n’est pas constante. Cela avait été exprimé voilà plus d’un an par le Commandeur, quand vous lui avez suggéré de vous donner des dates butoirs. Il vous avait alors expliqué qu’il y a effectivement une
différence de vitesse qui est fonction des résistances rencontrées.

Nibiru ne rencontre pas un système homogène. Les angles planétaires sont différents et les forces de résistance étaient représentées, je vous le rappelle, par le système de contrôle du mental humain, ou si vous préférez par les couches isolantes nommées héliosphère, ionosphère et magnétosphère, empêchant en quelque sorte la réunion, si je peux dire, sur le plan couplage magnétique, du soleil que vous connaissez et de Nibiru. Tout ceci, si vous voulez, induit la séparation, la division et l’enfermement.

De la même façon qu’une lune - la lune de la Terre a un effet sur les marées, sur les humeurs, sur tout ce qui est plus ou moins reconnu par la tradition comme par la science -, est bien évidemment important aussi pour les planètes, les lunes du soleil Nibiru - qui je vous le rappelle, ne se voit pas puisqu’il émet en infrarouge -, ont bien évidemment une influence mais qui n’est rien comparée au soleil en lui-même.

De la même façon que les planètes de ce système solaire sont responsables d’influences, ces influences sont avant tout photoniques et électromagnétiques avant d’être astrologiques, si on peut dire. Ces influences font partie de l’enfermement. Celui qui est libre n’est pas affecté par les influences liées aux planètes ou à quelque circonstance que ce soit. Il n’y a plus de résonance possible avec tel aspect planétaire, tel manque, ou encore avec tel aspect en telle maison, tels que vous les définissez en astrologie. Tout cela n’existe pas au sein des systèmes solaires, même carbonés, dès l’instant où ils sont libres.

Il existe par ailleurs des astrologies extrêmement anciennes, se référant non plus aux planètes ou aux zodiaques mais à ce qui a été nommé les étoiles fixes. Cette astrologie-là est l’astrologie non pas de la
personne, non pas de l’âme, mais directement des lois de l’Esprit. Elle concerne non pas un individu, même s’il en est affecté par sa naissance et son premier souffle, ou sa conception même, mais elle concerne l’ensemble de la Terre. Ces influences-là sont réelles, elles ne sont pas des forces enfermantes, mais du fait de l’enfermement le deviennent elles aussi.

Tiré du livre de l'Ascension de Décembre 2015, disponible dans la bibliothèque.